Partagez | .
 

 Chaleur glutéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 348
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Mer 6 Juil 2016 - 23:49

Chouette, une carte...

ça faisait des heures qu'ils étaient là, et jusqu'ici, il ne s'était rien passé. Un silence pesant. Quelques bruits de mastication quand Reese avait décidé de se prendre une barre de céréales pour passer le temps. Comme si ça avait pu changer quelque chose. C'était décidé de toute façon, elle détestait Seattle. Il y avait pourtant passé sa vie et plus encore, mais cette ville allait avoir sa peau si elle s'y attardait plus longtemps...

Elle y réfléchit un long moment, à comment s'en tirer. Il devait y avoir des tas de rôdeurs dans la rue, impossible de savoir combien de temps ils devraient rester dans le coin. Reese espéra un temps qu'un abruti klaxonne à l'autre bout de Seattle, pour que la bande qui squattait en bas de la rue s'en aille rapidement. Mais ça... ça n'arriverait pas. Ça faisait déjà des plombes qu'ils tournaient en rond dans un salon qui lui semblait de plus en plus minuscule.

Un soupir lui échappa, et vint un moment où Reese se leva. Jon la regarda faire, sans ajouter quoi que ce soit. Le jeune homme commençait à sentir la fatigue, aussi décida-t-il de quitter le salon pour gagner l'une des chambres à l'étage pour aller se faire une sieste. Même s'il ne dormirait que sur une oreille le temps de pouvoir vraiment bouger, c'était quand même l'acabit de tout le monde désormais, fallait s'y habituer.

La brune fouilla la pièce, jusqu'à dénicher la fameuse carte. Ils n'en avaient pas jusque là, se contentant de se souvenir des endroits où ils avaient vécu, des rues qu'ils connaissaient, des zones qu'ils avaient exploré. Jon avait pas mal vécu dans le sud de la ville lorsqu'il avait quitté l'orphelinat. Quelques boulot à droit à gauche, tout ça. L'endroit n'avait plus trop de secrets pour lui, notamment parce que c'était un endroit qui acceptait les gens avec son budget.

Reese déplia la carte calmement, la regardant. Son doigt parcourut les lignes qui se traçaient, des lignes inexactes, loin d'être droites, allant et venant à travers une ville qui était un véritable guêpier mortel. Un nouveau soupir. Elle n'avait aucune envie de s'aventurer plus loin, mais pour Moxley, ils n'avaient pas le choix. Jon ne renoncerait pas, et ils avaient un objectif qui leurs permettait de se lever le matin et de continuer à avancer.

Du coup, elle releva les yeux vers Charlie, comprenant pourquoi sa folie l'avait amené à Seattle avec quasiment que le stricte minimum. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle n'y serait retournée qu'avec un arsenal sur le dos, de quoi coller au moins une balle à tous les morts de la ville. Sauf qu'il fallait faire sans, avec des couteaux, une hache, les moyens du bord, bref, autant dire pas grand chose pour survivre dans un monde impitoyable... Fallait faire avec, parce que faire sans signifiait simplement mourir.

Tu veux regarder avec moi ? Demanda-t-elle à Charlie. On pourra trouver le chemin le plus court pour retrouver ta famille.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Bushbury
bras Droit | Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 189
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Sam 9 Juil 2016 - 23:33

Je tournais en rond dans la maison. J’étais fatiguée, mais je ne savais pas quoi faire. Je ne pouvais pas rester dans le salon où le silence y régnait en maître. Très peu pour moi, je n’aimais pas cette ambiance pesante, probablement dû à la fatigue, mais cela n’était pas du tout agréable. J’aurais pu « quitter » mes hôtes et prendre une chambre pour dormir tranquillement. Au lieu de cela, je m’assurais une ultime fois que toutes les issues étaient bien bloquées. Reese semblait dans le même état que le mien.

Alors que Reese jetait un coup d’œil à la carte que nous avions trouvé un peu avant, elle me proposa de regarder avec elle, ce que j’acceptais de bonne grâce. Un peu d’occupation ne me ferait pas le moindre mal. J’avais besoin de sentir mon cerveau en ébullition, pour réfléchir à tout cela. De plus, l’explication que lui donna la jeune fille était excellente. Ce serait un bon moyen pour chercher un chemin pour retrouver ma famille. Avec un sourire encourageant, je pris place à ces côtés, le ventre sur le sol, pour être relativement à mon aise. Je me sentais en sécurité ici, c’était sans doute une bien mauvaise chose, mais cela faisait du bien au moral.

- Je pense repartir vers Seattle West, pour essayer de rejoindre les côtes et ma maison de vacances. J’ai un ami du côté de Seattle East, et je pense qu’il pourrait être mieux à même de m’aider, dis-je pour parler.

Le plan se dessinait peu à peu dans mon esprit. Je pouvais retourner chercher Robert. Il m’aiderait à coup sûr, avec mon chien qu’il semblait beaucoup apprécié. C’était un homme grand et fort qui serait capable de mener à bien mon projet si je lui demandais. Je ne voulais pas profiter de son aide et de sa gentillesse, mais cela me serait bien utile.

- D’ailleurs… commençais-je, hésitant à poser cette question qui me semblait par bien des côtés trop délicate, pourquoi Moxley n’est plus avec vous ?

J’avais l’impression que le couple en savait beaucoup plus sur moi que moi sur eux. En même temps, si je n’étais pas aussi bavarde, cela faciliterait certainement les choses. Je devrais apprendre à être plus discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 348
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Dim 10 Juil 2016 - 12:28

Tu sais si ton ami est toujours... Vivant?

Elle hésita un temps avant de dire ce mot. Vivant. C'était une question bête à poser mais à chaque fois, ça lui faisait un truc. Comme si c'était déplacé, ou mal venu, voire carrément déprimant. Mais c'était une question qui devait être posé pour s'assurer qu'un plan pouvait marcher. Toute façon, le moment venu, rien n'irait comme convenu. Reese poussa un petit soupir. De l'est à l'ouest, il y avait de la route, et si elle le faisait à pied, ça allait prendre des plombes ; une voiture serait plus pratique, plus sécurisée également pour avancer. Mais ça lui faisait un détour, et la brune l'observa avec les sourcils froncés.

T'es sûr qu'il est toujours à Seattle ? Parce que vu l'état de la ville, c'est plus probable qu'il soit parti si tu veux mon avis.

Personne n'avait envie d'y rester. Ou si, des fous. Des gens qu'elle ne rencontrerait que plus tard, elle même, en restant à l'intérieur de Seattle et en continuant les recherches. Même si elle trouvait ça complètement inconscient, elle ne pouvait s'empêcher de penser que pour retrouver des proches, des survivants, des amis, c'était pas si fou que ça de rester. Si y'avait une chance, même infime, de pouvoir continuer la route avec quelqu'un. De retrouver un morceau de notre vie...

Se raclant la gorge, Reese écouta la question de sa voisine. Pourquoi Moxley n'était pas avec eux ? L'avocate eut un petit rire avant de se redresser sur ses coudes. Elle pointa du doigt une zone de la carte, le centre de Seattle, le point nucléaire de toute cette merde infâme et forcément, l'endroit où Moxley vivait et traînait avant tout ça. Evidemment. Elle se tourna vers Charlie avant de lui souffler d'une petite voix :

Moxley, c'est le grand frère de Jon. On vient des foyers, les deux ont été enlevé à leur famille quand ils avaient dix ans. Du coup, pour Jon, c'est tout ce qu'il lui reste. Moxley était aussi mon meilleur ami et plus encore, mais ça s'est... pas bien terminé. C'est pas une gentille personne.

Et à dire vrai, personne n'avait vraiment été gentil avec lui non plus. Elle eut un sourire un peu triste en y pensant, toutes les histoires qu'il avait pu lui raconter, les mensonges qu'elle avait pris pour des certitudes parce qu'elle lui faisait confiance. C'était dur. Mais avoir Moxley avec eux, c'était un plus non négligeable, parce qu'il était assez baroudeur et intelligent pour s'en sortir avec un groupe.

J'ai perdu contact avec lui depuis des années, mais pas Jon. C'est son frère après tout. Quand ça a dégénéré, Jon est venu me chercher, pour me mettre en sécurité. On devait retrouver son frère mais l'état des routes en ville était intenable, on a préféré partir en se disant qu'on y reviendrait. Sauf qu'on a eu pas mal de problèmes. On a perdu un groupe avec lequel on était, Jon a été gravement blessé, tout l'hiver j'ai cru qu'il allait y rester et...

Un nouveau soupir lui échappa.

Même si je porte plus Moxley dans mon cœur, au moins avec lui, tout serait plus simple.

Ou pas.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Bushbury
bras Droit | Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 189
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Lun 11 Juil 2016 - 13:03

Reese me demanda si je savais si mon ami, William, était encore vivant. Avec un sourire triste, je lui énonçais ma réponse :

- Tu vas sûrement me prendre pour une folle, mais non, je ne sais pas, mais j’ai l’espoir, et la sensation, qu’il est toujours ici, parmi nous.

Cela ne pouvait pas être autrement. Qu’adviendrait-il de moi si William, ainsi que ma famille, n’était plus de ce monde ? Non, je ne pouvais et ne voulais pas le croire. L’espoir était la seule chose qui me restait, malgré les longs mois qui nous avaient séparés, William et moi. Nous ne nous étions pas vu depuis bien trop longtemps maintenant, mais je savais et j’espérais encore le retrouver bientôt. Il fallait juste que je sache où je pouvais le chercher. Reese me demanda quand même si j’étais sûre qu’il était toujours à Seattle.

- Tout porte à croire que non. Comme tu me l’as dit, je pense qu’il a dû chercher un abri, pour se protéger, lui et ma famille. il faut que j’aille voir la maison de vacances, il y est peut-être. c’est un peu plus loin que Seattle et il a dû penser que c’était un meilleur abri. Il faut que j’essaie de penser comme lui, mais c’est assez compliqué. Je n’étais pas là et je n’ai pas vu tout ce qu’il a pu voir. Tu as raison, il est sans doute parti, mais où… Je me le demande bien.

La femme devait penser que j’étais désespérée, ce qui était sans doute le cas. Il fallait que je le retrouve, ne serait-ce que pour l’engueuler d’avoir osé me laisser seule avec pour seul compagnie Gary. Je lui en voulais, qu’il soit parti sans moi avec ma famille. Ok, il pensait sans doute bien faire, il n’était pas méchant, mais il était quand même parti sans moi. Il pensait sans doute revenir, mais il ne l’avait pas fait. J’écoutais avec attention la petite histoire de Reese, comme elle avait eu le respect de m’écouter quand je débitais mes paroles. Moxley est le grand frère de Jon et puisque c’est de la famille, il est inconcevable de ne pas le recherche. Je peux le comprendre, moi qui recherche ma famille depuis des mois et des mois. je fus surprise, néanmoins, d’apprendre que ce n’était pas une personne gentille, et je me demandais ce qu’elle entendait par cela. Avait-il tué ? A présent, nous l’avions tous fait, même si ce n’était « que » tuer des mordeurs. De plus, le fait qu’elle précise que cela ne s’était pas bien terminé aiguisait ma curiosité. Qu’entendait-elle par cela ?

Elle continua son récit et je l’écoutais. C’était intéressant et cela restait distrayant, dans ce nouveau monde assez « monotone » pour la plupart des jours. Elle avait perdu contact avec lui depuis quelques années, mais pas Jon et alors que le monde dégénérait, Jon et Reese devaient retrouver Moxley. Je me demandais quand même pourquoi se donner autant de mal, du moins pour Reese, pour une personne qu’elle n’appréciait même pas. ce devait être un excellent survivant si le retrouver passer au-dessus de tous. C’est ce qu’elle me confirma lorsqu’elle me dit que ce serait beaucoup plus simple quand ils l’auraient retrouvé.

- C’est vrai que quand tu en parles, j’ai l’impression qu’il pourrait vous être d’une grande aide. Mais aller dans le centre de Seattle, ça a l’air quand même super dangereux. S’il est prudent, pourquoi ne serait-il pas parti, lui aussi ? Lui demandais-je.

Je regardais la carte et le doigt qu'elle m'avait pointée. Oui, le parcours serait dangereux, surtout qu'ils n'étaient pas en périphérie.
Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 348
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Mer 13 Juil 2016 - 23:40

Non, Charlie n'avait pas été là à la chute de Seattle, elle n'avait pas vu l'état des routes, des habitations, et de ses habitants surtout. Elle n'avait pas rencontré l'horreur à l'état pure, l'enfer que ça avait pu être pour ceux voyant ce phénomène pour la première fois. Quand les informations folles que crachaient les radios s'étaient progressivement vérifiées, violemment. Reese n'eut pas les mots, se contentant de hocher la tête et de l'écouter. Elle espérait, elle avait la certitude que son ami allait bien. L'instinct faisait de grandes choses. Si elle même n'avait pas eu de l'instinct sur ses affaires, elle n'aurait jamais réussi dans sa carrière. Alors, elle accordait à Charlie le bénéfice du doute...

Haussant les épaules, elle poussa un petit soupir avant de reporter son attention sur la carte sous ses yeux. Que dire de plus ? Elle ne voyait pas. Elle se contenta de parcourir les routes tracées du bout des doigts, cherchant une solution. Charlie disait vouloir continuer dans une direction, trouver de quoi survivre, avant de rejoindre la maison de vacances. C'était le plus sage. Elle aurait probablement fait ça pour sa part, si elle avait pu avoir une maison de vacances ou se réfugier. Mais non. Elle n'avait pas grand chose à son actif alors bon...

On ira jusqu'au centre, et on te lâchera vers une route qui mène vers là ou tu te rends, ça te va ?

Charlie l'écouta avec attention quand elle lui parla de Moxley. Reese se laissa simplement aller. Sachant que Jon n'était pas là, elle se fit plus intime sur l'instant. Un maigre sourire sur le visage, elle hocha la tête à la question de Charlie, à propos de savoir si Moxley n'avait pas quitté la région lui aussi, tout du moins le centre, pour se mettre à l'abri. C'était une possibilité, et Jon comme elle avaient été obligé de l'envisager. Mais il fallait quand même vérifier et compter sur la chance avant de lâcher l'affaire.

Aussi avait-elle une vraie raison d'y croire :

Parce qu'il n'a nul part où aller ? rétorqua Reese avec un petit sourire en coin. Moxley est un gars avec ses habitudes, il ne quittera pas un endroit qu'il connaît sur le bout des doigts et qu'il peut dompter, contre un autre où il aura tout à apprendre. Je le vois mal partir.

Parce qu'elle l'avait connu ainsi, elle ne pensait pas qu'il avait changé même après toutes ces années. Moxley ne pouvait pas durablement changer, pas comme ça. Il resterait éternellement ce môme en colère et paumé qui avait perdu très vite espoir.

Si jamais il a décidé de partir alors...

Reese déplia soigneusement la totalité de la carte de la région. Il aurait pu être n'importe où, dans tout cet espace. Elle eut un petit rire, un peu nerveux il fallait l'admettre, avant de se tourner vers Charlie :

On ne le retrouvera jamais.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Bushbury
bras Droit | Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 189
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Mar 19 Juil 2016 - 19:01

Reese m’expliqua alors le plan à venir. Tandis qu’eux irait vers le centre, nos chemins se sépareraient sur une route où il me « laisserait », comme si j’étais un colis. Au moins, cela allait m’avancer sur mon chemin et je serais en bonne compagnie (car, les deux jeunes personnes m’avaient bel et bien sauvé la vie). Cela m’embêtait un peu de les quitter aussi facilement alors qu’ils m’avaient été d’une très grande aide. Sans eux, j’aurais eu le ventre perforé, les intestins en l’air probablement et je n’osais imaginer la suite des évènements. Morte, je le serais à coup sûr, voire transformée en monstre.

- Ça marche. Vous n’aurez pas besoin de moi ? Demandais-je quand même, je voulais être sûre que je n’allais pas leur « manquer » (pas dans le sens affectif, mais dans le sens pratique).

Si je pouvais leur être d’une quelconque aide, je prendrais cette possibilité directement. Une vie pour une vie, c’était ce que mon père me disait toujours. Il était naturel d’aider son prochain, surtout quand celui-ci nous avait été d’un grand secours. Quant à Moxley, Reese m’indiqua qu’il n’avait probablement pas d’autres endroits où aller, surtout qu’il connaissant cet endroit comme sa poche. C’est vrai qu’il aurait été un peu bête de partir pour un endroit inconnu, où les repères seraient à refaire et où il n’était pas sûr de s’en sortir. Alors que tout portait à croire qu’il pouvait bien s’en tirer, là où il était, même si l’endroit me semblait bien dangereux, à ce qu’en disait Reese.

Toutefois, lorsqu’elle me dit que s’il avait décidé de partir, ils ne le retrouveraient jamais. Je ne savais pas trop si elle était triste par rapport à cette idée, ou si cela lui enlèverait un poids, au vu de ce qu’elle venait de me dire. Quoi qu’il en soit, j’espérais juste qu’elle, ainsi que Jon, s’en sortiraient bien. Ces deux-là le méritaient. Peu de gens se seraient arrêté, en risquant leur vie, pour une personne qu’ils ne connaissaient pas. Pourtant, Reese et Jon l’avaient fait.

- Soyez prudents surtout, dis-je quand même.

Malgré le fait que je ne connaissais ces deux personnes que depuis très peu de temps, je les trouvais attachante et bien qu’honnête, d’une grande bonté. J’aimais ce genre de personnes et Reese était une personne formidable. Je me demandais si nous nous serions bien entendu dans notre ancienne vie. Nos mondes n’étaient pas vraiment identiques et ne vivant pas dans la même zone géographique que moi, rien ne laissait croire que nous aurions pu nous rencontrer vraiment. Mais entre filles avec un prénom de mec, il fallait bien nous serrer les coudes.
Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 348
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Mar 26 Juil 2016 - 13:40

Non, ça devrait aller, t'inquiète pas.

Reese lui esquissa un petit sourire sympathique, la remerciant des yeux. Charlie se donnait du mal pour être gentille et serviable, et c'était tout à fait appréciable. Mais l'avocate ne pouvait lui demander de se mettre plus en danger encore, surtout qu'elle était, en définitive, plutôt une inconnue qu'une amie. Une survivante, certes, mais elles n'étaient pas si liées que ça. Assez pour que pour la suite, Reese ne lui souhaite que le meilleur, retrouver sa famille, son compagnon, et tout le reste. Pas assez pour lui demander de prendre des risques pour elle. Elle ne le faisait déjà pas avec Jon, alors qu'ils se connaissaient depuis toujours...

En parlant de Jon, elle entendit le bruit à l'étage. L'homme venait probablement de se réveiller, s'il avait dormi un minimum. Elle en doutait. Quoiqu'il en soit, c'était à son tour d'aller piquer un somme, même si elle n'était pas sûre de réussir. Ça ferait probablement passer le temps un peu plus vite, c'était déjà pas mal. « J'te dis à demain » souffla-t-elle à sa voisine en repliant soigneusement la carte. Elle dirait à Jon plus tard ce qu'ils devraient faire. Là, elle ne voulait qu'une seule chose, que tout ça s'arrête une bonne fois pour toute.

Elle ne réussit pas à dormir cependant, comme elle s'en doutait. Les grognements à l'extérieur ne firent que l'empêcher de trouver le sommeil, rien de plus normal. Elle fixa un temps le plafond, le mur, se décida à faire un effort pour fermer les yeux et tenter de trouver un peu de repos. L'épuisement finit par la gagner pour deux, ou trois heures, elle ne réussit pas à savoir, jusqu'à ce qu'un bruit dans les escaliers n'attirent finalement son attention et la tire de ses rêves. Jon poussa la porte de sa chambre, il devait être tôt, pour la réveiller. Le grincement la fit se redresser, elle lui adressa simplement un sourire en coin et se tira de ses draps en tentant de regagner un peu de consistance.

Cette vie était infernale. Mais ils n'avaient pas le choix que de jouer selon ses règles. Des nuits complètes, Reese n'était plus sûre d'en faire pour ce qu'il lui restait d'existence. Mais elle n'était pas la seule à devoir se plier à tout ça, elle le savait. Tout était juste fondamentalement injuste, violent, et si on aimait vivre, si on aimait être en vie surtout, il fallait lancer ses cartes en priant la chance de pouvoir continuer au prochain tour. Elle gagna le salon, prête à partir, quand Jon l'interrompit alors qu'elle attrapait son sac à dos.

Tu as mangé un truc ?
Oui, t'en fais pas.

Son ventre était vide. Désespérément vide. Mais la survie lui avait donné une volonté de continuer assez conséquente pour lui permettre de marcher, comme de courir. L'adrénaline fonctionnait bien mieux dans ces moments-là. Et au pire, elle pourra toujours une barre de céréales sur la route.

Charlie, allons y, on a de la route à faire...



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Chaleur glutéal   Aujourd'hui à 16:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaleur glutéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
» Soleil, Chaleur & Cocotier 8D
» Une consultation par jour de grande chaleur
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -
» Chaleur torride...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-