Partagez | .
 

 Stuck in the present

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Stuck in the present   Sam 23 Avr 2016 - 15:55

Brent se retrouva pour la première fois pris dans un piège duquel il avait du mal à se libérer. Les hordes de rôdeurs étaient tenaces et se reformaient à chaque fois qu'il échappait à un ancien groupe. La panique l'avait entraîné dans un quartier qu'il n'avait pas encore eu le temps de passer au peigne fin. Mais il n'avait plus le temps de réfléchir. Impossible de trouver le répit autour de tout ces monstres qu'ils attirent. Seuls les réflexes et la chance pouvaient le sortir de cette situation, ou au contraire mettre fin à son histoire. Il paniquait à chaque fois qu'il prenait une ruelle, de peur de se retrouver dans une impasse ou d'être pris en tenaille. Mais ces rues étaient aussi de bons raccourcis pour échapper plus vite à ces sauvages qui avaient du mal à s'engouffrer dans si peu d'espace. Grâce à cela, Brent prit une avance considérable sur la meute actuelle, mais il ne les avait pas encore complètement semé. Et puis, un autre groupe n'allait pas tarder à se créer à son tour pour poursuivre le cercle vicieux qui fatiguait un peu plus le jeune homme à chaque seconde.

Brent arriva devant la face arrière d'un supermarché. Une double-porte métallique bleutée lui faisait face, tachée à quelques endroits par des traces de sang bruni. Rien ne montrait que l'intérieur était dangereux ou non pour le moment, ce qui poussa Brent à réagir plus rapidement. Il tira l'une des poignées vers lui, et c'est avec surprise qu'il comprit que la porte n'était ni verrouillée, ni barricadée. Toujours aucun signe de rôdeurs à l'intérieur, mais il était incontestable qu'il ne serait pas seul dans cet énorme bâtiment. Mais serait-il autant en danger que dehors, poursuivi par des foules de rôdeurs affamés ? Il n'avait plus le temps de réfléchir, il avait déjà été repéré par quelques "geeks" qui se dirigeaient droit vers lui. C'est dans la précipitation qu'il entra dans cet endroit à peine éclairé. Pour le moment, il était en tout cas sauvé des rôdeurs extérieurs, puisqu'il fallait tirer la porte pour pouvoir entrer.

« Bon, qu'est-ce que je fais maintenant ? » soupira-t-il doucement.

Pour une fois depuis l'apocalypse, il n'avait absolument aucune idée de comment sortir de cet enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Lun 2 Mai 2016 - 16:36




Jamais, de toute sa vie, Ryann avait du faire autant de fois les courses. C'était éreintant. Chaque jour ou presque, elle devait repartir à la chasse aux conserves puisque après tout, elle avait également Tango et Cash à nourrir. Les deux bestioles bien que fines n'en restaient pas moins deux énormes mangeurs. Si bien que parfois, elle devait spécialement aller en ravitaillement pour eux. Mais bon, elle était consciente que si elle avait décidé de récupérer ces deux dobermans ce n'était pas pour les regarder crever de faim et s’entre-tuer.

Du coup, ce jour là, Ryann était une nouvelle fois en mission « A la recherche du Canigou. » pour ses deux adorables bêtes. Elle avait déjà suffisamment visité le quartier pour savoir précisément dans quel commerce elle allait piller ce jour là. Un petit supermarché, aux portes arrières barricadées mais qui ne tiendrais pas longtemps si elle venait avec le bon équipement. Sac sur le dos, l'ancienne étudiante avait quitté le refuge des Outlaws pour vagabonder dans les rues, le pied de biche solidement attaché à sa ceinture, un chien de chaque côté. L’entraînement constant avait permis à Ryann de pouvoir sécuriser ses pillages. En postant les bêtes devant chaque axe, elle était sûre d'être avertie si des ennemis, humais ou morts, se présentaient.

C'est donc avec un chien posté devant chaque petite ruelle que la brune se mit à la tâche. En deux pesées, la barricade sauta, délivrant les portes métalliques du supermarché. Par précaution, elle ouvrit la porte sans inviter les chiens à la rejoindre, de peur que les éventuels rôdeurs coincés à l'intérieur ne se jettent sur eux. Sans surprise, un affamé dégringola lorsqu'elle ouvrit la porte. Elle n'eut que peu d'effort à fournir pour l'abattre, le second qui arriva juste derrière lui donna un peu plus de fil à retordre. Une fois débarrassé du second cadavre, elle prit tout de même le temps de traîner les corps un peu plus loin en les dissimulant sous les nombreux sacs poubelles qui jonchaient le sol. Ne pas laisser de traces de son passage, c'était sa règle d'or. Les planches de bois qui avaient servi à barricader la porte furent balancées au même endroit, aplatissant un peu plus la tête d'un rôdeur qui craqua sous le poids. Ce qui eut le mérite de faire rire Ryann.

D'un claquement de langue, elle ordonna aux deux chiens de rentrer dans le commerce et, après un dernier coup d’œil aux alentours, elle referma la porte doucement. « La prochaine fois qu'on va dans une animalerie, j'vous récupère les putains de sacs qu'ont les chiens pour aveugles. Ras l'cul de porter votre bouffe. » Cash pencha la tête, faisant tomber l'une de ses oreilles. Il devait se demander ce qu'elle baragouinait mais sans perdre plus de temps, Ryann se glissa dans les rayons, laissa ses doigts suivre la ligne des étagères, scrutant la marchandises des yeux. « Bingo.. » Dit elle en apercevant l'étalage complet de boite en tout genre. « Bœuf ? » Elle donna un coup de menton en direction de Tango. « Et pour toi, volaille. » Dit elle à l'intention de Cash.

Accroupie devant son sac, Ryann jouait au tetris pour tout faire rentrer lorsque les oreilles de Tango se dressent d'un coup et que Cash se mettent à grogner en avançant lentement. Ryann eut juste le temps d'attraper les deux bêtes par leur collier lorsque la porte s'ouvrir. Elle glissa jusqu'au comptoir pour s'y cacher, serrant les museaux des chiens pour les faire taire. Une fois l'ordre compris, elle les délivra et tendit l'oreille. Ce qui était rentré était humain, inévitablement puisqu'il avait réussi à ouvrir la porte. Et d'après le bruit des pas, il était seul. D'un bond, la brune se redressa, arborant son plus beau sourire et levant les mains devant elle, comme pour montrer qu'elle n'était pas hostile.

Conneries.

Mais elle avait fait le choix de jouer ce jeu là aujourd'hui. La rencontre amicale. Ca changeait de temps en temps. C'était, en plus, bien plus amusant que le pointer directement avec son arme ou de se faufiler pour aller l'égorger par surprise. Un peu d'adrénaline dans sa journée lui plaisait bien. « Salut ! » Elle fit quelques pas pour se rapprocher. « Oh, tout doux tout doux. » Dit elle à l'attention des chiens. « Ils ne sont pas méchants. » Encore un sourire ultra bright. « Il reste des conserves, on peut partager si tu veux... » Elle eut un léger rire. « Les temps sont durs n'est ce pas ? » Discrètement, elle le scruta de la tête aux pieds. Il y avait pas mal de chose à récupérer sur lui, mais pas tout de suite. Elle voulait jouer encore un peu.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Lun 2 Mai 2016 - 22:08

A la plus grande stupéfaction de Brent, et pour son plus grand bonheur, une jeune femme était apparue devant lui, comme par miracle pour le sauver de cette situation risquée. Il n'aurait probablement pas pu souhaiter mieux. En premier temps, son allure de guerrière sauvage le fit hésiter, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'elle ne lui voulait pas véritablement du mal. Elle était même étrangement amicale, pour une des survivantes désespérées de l'apocalypse. Elle n'avait néanmoins pas l'air si terrifiée par ce mode de vie, ce qui rassura Brent et l'entraîna dans une naïveté, toujours des plus innocentes. Il se releva rapidement pour éviter de paraître trop pitoyable, et salua la jeune femme, bien qu'elle n'avait pas réellement laissé le temps au jeune homme encore adolescent l'occasion de le faire.

« Les temps sont durs, en effet. » Fit-il en soupirant longuement, encore légèrement haletant mais présentant quand bien même un sourire béat. « Et pourtant, tu ne donnes pas l'impression que ça soit vraiment le cas. »

Brent jeta un bref regard aux deux chiens qui accompagnaient sa prétendue alliée. Survivre était déjà un assez lourd fardeau comme ça, alors maintenir la vie d'animaux de compagnie devait être encore plus éprouvant, d'autant plus qu'ils devaient être parfaitement dressés pour obéir au doigt et à l'oeil et ainsi éviter des risques inutiles.

Il revint rapidement sur la proposition que venait de lui faire la belle inconnue, mais il refusa.

« Premier arrivé, premier servi. » Fit-il sur un ton qui se voulait sympathique, en refusant humblement la nourriture proposée.

Brent avança ensuite pour scruter les alentours. Il ne semblait pas y avoir le moindre rôdeur à l'intérieur. Avait-elle déjà fini le travail ? C'était peut être même elle qui s'était chargée de déverrouiller l'accès au bâtiment en y réfléchissant.
Enfin, même si cela semblait tranquille pour le moment, ce n'était qu'une petite supérette, mieux valait ne pas trop tarder pour éviter d'éventuelles prises en tenaille. Mais pour l'instant, la porte arrière était bloquée par quelques rôdeurs qui l'avait repéré, il serait donc risqué de tenter une sortie brutale, même accompagné.

« Désolé, j'ai ramené un peu de monde à la fête. Une idée de comment sortir d'ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Mer 4 Mai 2016 - 9:36



A première vue, Ryann aurait dit que l'homme était un peu plus jeune qu'elle. En tout cas, sa carrure ne l'effrayait pas vraiment. Elle s'était frottée à bien pire et même si elle n'avait pas forcément réussi à leur voler tout ce qu'elle voulait à chaque coup, elle avait le mérite de s'en être au moins sortie en vie. Celui là ne serait pas très dur à avoir puisque il semblait déjà assez facile de le berner. Son ton amical, son sourire et sa petite approche fonctionnaient. Aucune arme n'était pointée dans sa direction, ce qui était déjà un bon signe. Doucement, la brune baissa les mains lorsqu'il se mit à lui répondre. A sa remarque concernant le fait qu'elle ne semblait pas galérer dans ce nouveau monde, Ryann eut un sourire en coin. « Merci du compliment. » Ajouta l'étudiante, un peu charmeuse.

N'empêche que son refus de partager lui fit froncer les sourcils. Il ne voulait pas de bouffe. Elle ne comprenait pas. Comment pouvait il refuser de la nourriture ? Soit l'inconnu disposait d'un stock assez important pour se permettre de ne pas avoir à ramener des vivres à chacune de ses sorties, soit il était fou voire même, suicidaire. En réfléchissant quelques secondes, la brune en vint à la conclusion que oui, il devait avoir un stock quelque part. Encore une raison de continuer son petit jeu. Si elle se démerdait pas trop mal, elle arriverait peut-être à se faire inviter dans sa cachette. Mais avant cela, il y avait un problème à régler. En entendant tambouriner à la porte en plus des grognements affamés, Ryann soupira, l'air excédée. « Nan mais sérieux... » Sa remarque désagréable lui échappa. Chassez le naturel et il revient au galop qu'on disait. C'était tout à fait ça. « Tu as ramené des amis ? » Dit elle pour se rattraper, un large sourire sur les lèvres.

En quelques pas, elle contourna le jeune homme et alla vers la porte. Tango et Cash avaient suivi et, en entendant le boucan que faisaient les morts, ils se mirent à couiner. « On doit pouvoir trouver une issue. Mais il va nous falloir un plan. » La jeune femme déblaya le comptoir avec le bras, faisant tomber tout ce qui s'y trouvait au sol. « Dans qu'elle direction tu veux aller ? » Demanda Ryann en relevant les yeux vers l'homme alors qu'elle commençait à griffonner une feuille qu'elle avait trouvé pour en faire une sorte de plan. Les yeux pétillants, elle était impatiente de savoir vers où il devait se rendre. Aucun doute qu'après avoir été coursé par toute une horde, la première chose qu'il voudrait faire en sortant serait de rentrer chez lui. « Ah au fait. » Elle leva le stylo qu'elle avait posé sur la feuille pour se désigner. « Moi c'est Ryann. Et lui c'est Tango. L'autre, c'est Cash. » Continua la brune en désignant les chiens. « Et toi tu es ? »

Il fallait quand même qu'elle mette un nom sur le souvenir qu'elle aurait de lui, lorsqu'elle regarderait les affaires qu'elle lui avait volé.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Mer 4 Mai 2016 - 14:58

Le tambourinement des rôdeurs sur la porte le fit sursauter de surprise. Et pourtant, il avait pris l'habitude de se faire courser par ces monstres dans chacun des endroits qu'il visitait, néanmoins il ne pouvait s'empêcher de contrôler ce tic devenu plus nerveux qu'autre chose.

Brent s'était enfin décidé à bouger en se dirigeant vers le comptoir et la jeune femme qui semblait légèrement plus âgée que lui. Elle avait pris un morceau de papier sur lequel elle avait rapidement dessiné un plan des ruelles aux alentours. Aucun doute là-dessus, la jeune femme était tout aussi méthodique que lui.

« Enchanté Ryann, moi c'est Brent. J'ai bien une idée, mais je ne sais pas si ça va te plaire. »

Il désigna un emplacement, à une centaine de mètres. L'endroit indiquait un bowling donnant sur le coin d'un boulevard. A première vue, ce n'était pas l'idée la plus brillante que l'on puisse imaginer, mais Brent avait quelque chose derrière la tête.

« Je veux voir si dans cette salle de bowling il est encore possible d'émettre de la musique. »

Il prit une grande bouffée d'air avant de continuer à expliquer son plan. « Il faudra être rapide avant de se faire coincé par les geeks. Si la musique peut encore résonner dans les hauts-parleurs, cela attirerait une grande foule et nous donnerait libre accès sur certains autres bâtiments. » Brent indiqua ensuite un autre lieu, dans une rue opposée à la destination précédente, mais toujours à une centaine de mètres de l'épicerie dans laquelle ils se trouvaient actuellement.

« Là, il y a un garage. Mais pas un simple garage, c'est un vrai stock de bouffe ainsi qu'un bon abri pour plusieurs jours voire des semaines. Seulement, il a été envahi et est resté complètement ouvert, et pleins de rôdeurs traînent là-dedans. Si on arrive à les attirer jusqu'au bowling, on pourrait s'y installer un petit moment.»

Brent n'avait plus de lieu à lui où dormir. Il s'était beaucoup trop éloigné de l'appartement dans lequel il séjournait depuis quelques jours. Cela ne le dérangeait pas particulièrement, tant qu'il trouvait un nouvel endroit dans lequel s'installer. Et cette idée, il y pensait seulement depuis qu'il était passé devant ce garage il y a quelques instants. Toutefois, il se sentait incapable de réaliser ce plan seul, surtout qu'il avait énormément de mal à éliminer les rôdeurs par lui-même. Non seulement par principe, mais aussi par manque de force ou de précision. Il avait déjà manqué de se faire mordre à plusieurs reprises. Il n'était pas taillé pour être un guerrier, après tout.
Il regarda alors Ryann dans les yeux, en tentant de voir si ce qu'il venait de lui proposer lui plaisait ou non. Il ne savait rien d'autre que son nom, difficile de dire si elle avait réellement besoin de nourriture ou d'un lieu dans lequel passer la nuit. Néanmoins, il ne pouvait s'empêcher d'espérer que sa potentielle et nouvelle alliée puisse être de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Ven 6 Mai 2016 - 10:45



Il s'appelait donc Brent. En entendant son prénom, Ryann s'imaginait déjà en train d'inscrire ces cinq lettres à l'intérieur du manteau qu'elle lui aurait volé. Elle y noterait également la date du jour, histoire de conserver une trace, de suivre un historique de ses rencontres si jamais un jour elle en venait à perdre le fil du temps. Enfin, il s'était décidé à bouger pour venir la rejoindre autour du comptoir. D'après ce qu'il disait, le plan risquait de ne pas lui plaire. Elle eut un haussement de sourcil faussement impressionné. S'il savait...Ryann était plutôt du genre à aimer les choses compliquées et risquées.

En pianotant avec ses ongles sur le bois du comptoir, l'étudiante écouta attentivement le plan de sa future victime. Il voulait rejoindre un bowling, pour y activer la musique afin de créer une diversion. Une fois qu'il eut terminé, la brune hocha lentement la tête, une moue dubitative sur le visage. « Alors ouais.. » commença la jeune femme. « Mais non. » Trancha elle finalement. « Ton idée est pas mauvaise, mais ça va pas seulement attirer les morts. Ca va attirer tous les connards encore en vie qui traîne dans le secteur. Et je sais pas si tu as du affronter ce genre de groupe mais c'est bien moins facile que de tuer des infectés. » A l'intérieur, elle avait envie d'éclater de rire. Ces fameux groupes hostiles, c'était les même que son propre groupe. Mais ça, il ne le savait. Pas encore. « Et puis, j'sais pas si t'es conscient mais il n'y a plus d'électricité depuis longtemps. On arrivera jamais à faire fonctionner la musique. Alors, si tu veux mourir, tu peux toujours essayer de voir si la salle était équipée d'un groupe électrogène. » Elle haussa les épaules, feintant l'amusement. « Ou alors, tu écoutes mon plan. »

Parce qu'après tout, l'idée n'était pas entièrement mauvaise. Il venait de lui donner l'emplacement exact de ce fameux garage remplit de bouffe et de rôdeurs. En reprenant le stylo des mains de Brent, elle commença à griffonner le papiers. « Suffit de fermer tous les autres accès de ce garage et n'en garder qu'un. Une fois que ça sera fait, on pourra se planter devant, les mordeurs n'auront pas d'autre choix pour sortir que d'emprunter le seul accès qu'on aura laissé. » Rapidement elle dessina une porte et deux bonhommes. Un avec les cheveux longs, c'était donc elle et un autre qui était donc Brent. « Si on se positionne tous les deux de chaque côté de l'ouverture, on peut les descendre au compte goûte. Les derniers qui stagneront à l'intérieur ne seront pas difficile à abattre. » Elle se racla la gorge en désignant les chiens. « Eux, ils savent surveiller. Si quoi que ce soit nous vient dans le dos, on sera avertis. »

Elle avait donné son plan, restait plus qu'à Brent de le valider ou non. S'il acceptait, elle se joindrait à la petite fête. S'il décidait de n'en faire qu'à sa tête, il finirait assommer dans les prochaines minutes.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Ven 6 Mai 2016 - 23:38

Ryann avait pensé à un élément que Brent n'aurait probablement pas calculé de sitôt. Il était encore trop insouciant pour se douter qu'un humain puisse lui causer du tort, et ce même après que l'un des membres de son ancien groupe l'accuse à tort de vol de nourriture. La naïveté était l'un de ses plus grands défauts, mais probablement l'un de ses meilleurs refuges pour échapper à ce qui faisait vraiment mal.

Il écouta la jeune femme avec une attention admirative. Ce qu'elle proposait lui convenait globalement, et cela semblait, comme elle le prétendait, beaucoup moins risqué que le plan du jeune étudiant.
« Ça c'est un plan qui se tient. » Fit-il en admettant la niaiserie du sien. « Mais il y a encore un léger problème qui se pose. Faut dire que j'ai pas l'habitude d'employer des armes et que je ne suis pas vraiment le plus fort d'entre nous. Tu es sure que ça ira ? »

Brent sortit un couteau de cuisine qu'il affectionnait plus que les autres armes puisqu'il lui assurait une plus longue portée que les petits objets tranchants qu'il possédait tout en restant très léger à transporter, même s'il ne lui assurait pas autant de sécurité que son pistolet ou qu'un long objet comme une pelle ou une machette, ce qui avait pour conséquence de le pencher plus sur la fuite que sur le combat au corps-à-corps.
« C'est ma meilleure arme. Ou peut être celle-là. » Déclara-t-il avant de sortir son petit Beretta 92 fs. « Enfin, mon couteau est toujours moins bruyant que ça. Et puis de toute façon, j'ai du mal à l'utiliser. »

Il regarda Ryann en levant les yeux, en priant pour qu'elle ne le considère pas comme un boulet fini.

« On peut pas dire que tu sois tombé sur les meilleur des alliés. » Lança-t-il sur un ton qui se voulait agréable et tout en humour. Ce n'était pas sûr que l'idée d'avoir un novice du combat en guise de partenaire plaise à la demoiselle, mais le dire de cette manière assurait, en quelque sorte, que le message passe avec plus de légèreté.

Le bruit du martèlement contre la porte se faisait à présent ressentir un peu plus fort encore. Brent avait pu effacer cette nuisance pendant un petit moment, mais c'était impossible désormais, accompagnés de ces grognements, de ces grattements, de cette hargne avec laquelle ces bêtes le traquaient.
« Rassure-moi, il y a bien une autre sortie que celle-là ? » Demanda-t-il, légèrement inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Stuck in the present   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Stuck in the present

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Haiti: Stuck in a Trap
» Conditionnel...Présent...Passé...Recomposé
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Les maréchaux de l'empire Davout
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-