Partagez | .
 

 Holly Jamie Simmons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 13:02


HOLLY JAMIE SIMMONS
32 ans • Américaine• Clerc de notaire• Emerald Freedom

i've got a war in my mind

Avant l'épidémie, Holly était une jeune femme sympathique et joviale. Elle souriait constamment et était pleine de joie, très positive et aimait faire la fête. Elle était très sociable et détestait être seule. C'était la bonne amie, l'oreille à laquelle on aimait se confier et toujours de bons conseils. Elle était déterminée à réussir tout ce qu'elle entreprenait et aimait rendre service. C'était une accro des journées shopping entre copines. Bonne vivante, elle aimait les repas gastronomiques et était un véritable cordon bleu. Très ordonnée et organisée, elle était légèrement maniaque sur les bords. Son petit chez elle était toujours propre et bien rangé, elle disait toujours que, n'étant pas à l'abri de recevoir du monde à l'improviste, il fallait que tout soit présentable. Très coquette, elle ne sortait jamais sans être apprêtée et aimait porter des vêtements de marque. Elle était très bavarde, une vraie pipelette, et surtout très curieuse, elle pouvait même parfois se montrer très voire trop indiscrète et se retrouvait parfois dans des situations embarrassantes. Elle aimait aussi avoir réponse à tout.


Aujourd'hui, Holly a du adapter son mode de vie à ce nouveau monde. Elle n'a plus les moyens de se maquiller ou de se vêtir comme elle le souhaite, alors elle s'accommode du peu d'hygiène qu'elle peut avoir. Elle a su s'adapter à la situation. Au sein du groupe, elle est toujours volontaire pour effectuer les tâches quotidiennes telle que la surveillance ou encore la préparation des repas. Elle est toujours la fille sociable et sympa qu'elle était avant, toujours prête à réconforter quiconque en a besoin et à écouter ceux qui ont besoin de se confier ou de partager leurs angoisses. Elle est bien entendu beaucoup moins joviale qu'avant, méfiante et parfois sur la défensive. Elle n'est pas du genre à avoir des états d'âme et essaye, autant que possible, de garder son stress et ses craintes pour elle. La demoiselle essaye de faire preuve de bonne humeur, il en manque cruellement dans ce nouveau monde, et tente de répandre partout sa positive attitude. Holly n'est pas une froussarde, elle n'hésite pas à sortir pour sécuriser les alentours ou partir à la recherche de ressources, mais elle a souvent tendance à foncer tête baissée, elle ne prend pas vraiment le temps de réfléchir, elle sait qu'elle pourrait se mettre en danger, et c'est pour cette raison qu'elle essaye malgré tout de faire preuve de prudence quand elle sort.

Elle n'est pas du genre autoritaire, au contraire, elle fait ce qu'on lui demande, mais elle n'hésite pas à se montrer ferme avec certaines personnes pour les aider à se recadrer et ne pas se laisser déborder par la situation. Malgré son côté positif, elle n'est pas dupe et sait très bien qu'elle est en danger. Elle sait également que la situation actuelle peut engendrer quelques tensions au sein du groupe et c'est alors que son côté pacifiste prend le dessus pour essayer de calmer la situation. Elle relativise beaucoup et déteste quand des clans se forment au sein d'un groupe. Son point faible est la perte de ceux qu'elle aime. A cause de l'épidémie, Holly a perdu l'homme qu'elle aimait et avec lequel elle était sur le point de se marier. Elle a également perdu ses parents, et le pire dans tout ça, c'est qu'elle ne sait pas où ils sont, ni même s'ils sont encore en vie. Elle en souffre atrocement, mais prend sur elle pour ne pas le laisser paraître. Son côté positif la conduit à malgré tout garder espoir de les retrouver. Elle est très discrète par rapport à sa vie, elle n'aime pas en parler, seules quelques personnes sont au courant de tout ça. Les circonstances actuelles la poussent à beaucoup se méfier des gens qui l'entourent, et à s'adapter aux individus qu'elle côtoie. Contrairement à ce qu'elle était auparavant, Holly a souvent tendance à se montrer hypocrite. Elle n'a pas d'ennemis ici, elle fait croire à chacun qu'elle l'apprécie, même si ce n'est pas le cas, cela permet de parfois savoir des choses qu'on ne lui aurait peut être pas confié autrement. Elle a su devenir manipulatrice et n'est jamais à court d'arguments pour obtenir ce qu'elle veut. C'est surement du à la méfiance dont elle fait aujourd'hui preuve face aux gens, elle a tendance à analyser ce que les autres disent, et à laisser trainer ses oreilles là où elle ne le devrait pas. On pourrait croire qu'elle est devenue fourbe, ce n'est pas totalement vrai. Elle a tendance à se rapprocher des gens qui pourraient lui servir à un moment ou un autre, mais pas au point de faire de coups bas à quiconque.


and blood on my hands

Holly est une jeune femme plutôt grande, elle mesure 1m76, et est de corpulence moyenne. Elle est relativement fine, surtout qu'elle a perdu un peu de poids depuis le début de l'épidémie. Elle a des cheveux blonds, mi-longs, et des yeux bleus. On lui dit souvent qu'elle a un sourire a faire tomber. Avant, elle était toujours bien habillée, soignant son apparence physique. Aujourd'hui, elle est vêtue d'un jean sale et d'un pull ni trop fin ni trop épais. Elle chausse des bottines en imitation cuir. Elle a les mêmes vêtements depuis qu'elle est arrivée, et son jean menace de se trouer au niveau des genoux. Autour de son cou, elle a un collier en forme de cœur offert par son fiancé qu'elle prie pour ne pas perdre. Elle a ajouté sa bague de fiançailles à son collier, ne préférant pas la garder à son doigt pour ne pas risquer de s'accrocher quelque part et de se blesser. Elle dispose d'une dague et d'un couteau, qui lui servent quotidiennement.

a storm is coming

Holly est née le vingt-huit octobre mille neuf centre quatre vingt quatre à Seattle. Elle a toujours vécu dans cette ville, bien qu'elle ait parcouru une bonne partie des Etats-Unis avec sa famille. Elle est la fille d'un banquier et d'une avocate spécialisée en droit des affaires. Elle est leur fille unique, et par conséquent toute leur vie, ils la lui ont consacrée. Bien qu'ils étaient chacun impliqués dans leurs carrières respectives, ils ont toujours su concilier leur vie professionnelle avec leur vie de famille. Holly a grandi dans une famille relativement aisée, et pleine d'amour. Elle était une enfant sage et bonne élève, et fut très tôt passionnée par la lecture. Elle a toujours regretté de ne pas avoir de frère ou de sœur, mais compensait ce manque en étant très sociable avec les autres enfants. Holly a toujours été entourée d'amis, depuis sa plus tendre enfance et n'a jamais eu de mal à s'intégrer dans un groupe. Elle faisait beaucoup de sport et d'activités étant enfant, notamment de l'équitation et du théâtre. C'était une boule d'énergie qui faisait la fierté de ses parents. Très tôt, elle a découvert les Etats-Unis, et a même visité Paris lorsqu'elle avait onze ans. Ses grands-parents maternels habitaient dans le Michigan, elle y passait régulièrement ses vacances lorsqu'elle ne partait pas dans le sud des Etats-Unis avec ses parents. Holly a eu une vie plus qu'ordinaire, aucun évènement marquant n'est à signaler.


Elle a fait des études dans le notariat, bien qu'elle a hésité avec des études de droit, qui auraient pu la conduire, tout comme sa mère à devenir avocate. Elle était néanmoins plus attirée par le travail de notaire dans le domaine des successions. A vingt et un an, elle fit un stage dans une grande étude notariale de Seattle où elle fut convaincue par son choix d'études, il n'était plus question d'en changer. C'est à ses vingt-quatre ans, fièrement diplômée, qu'elle fut embauchée définitivement par l'étude dans laquelle elle avait fait son stage. Elle commença en tant qu'assistante, puis faisant preuve de bonne volonté, de sérieux et de persévérance, elle atteignit le grade de clerc de notaire en quelques années. C'est d'ailleurs au sein de son entreprise qu'elle rencontra John, celui avec lequel elle voulait passer le reste de sa vie. Il était lui aussi clerc de notaire, dans le domaine des ventes immobilières et étaient tous deux des passionnés. Elle eut un véritable coup de foudre pour lui. Il était très séduisant, blond avec de magnifiques yeux verts, et était très drôle. Ils s'étaient rencontrés peu de temps après qu'Holly soit intégrée définitivement à l'équipe.


Il était là depuis quelques mois déjà, et l'avait invitée à boire un café afin de faire plus ample connaissance. Les jours passèrent et la pause café devint quotidienne. Ils commencèrent à se voir en dehors du travail, en allant boire un café après le bureau, à aller boire un verre ou à aller au restaurant. Puis ils se virent tous les soirs, et de fil en aiguilles, ils finirent par passer la nuit chez l'un ou chez l'autre, à tour de rôle. Ils se fréquentèrent ainsi durant un an et demi, jusqu'à ce qu'il lui propose de dénoncer le bail de son appartement et de s'installer chez lui. Au bout de deux ans, il la demanda en mariage. Holly vivait un rêve avec John et accepta sa demande. Ils prévoyaient de se marier l'an qui suivrait, le temps de tout organiser.


Les préparatifs du mariage prirent plus de temps que prévu, les deux tourtereaux avaient du mal à se mettre d'accord. Holly avait rêvé d'un mariage en grand, il était sensé être l'un des plus beaux jours de sa vie, elle voulait vraiment que tout soit parfait. Son mariage de rêve allait, semblait-il, leur coûter plus cher que leurs moyens le leur permettaient. John, lui voulait une réception simple, en petit comité, ce qui n'était pas réellement au goût de la jeune femme. Elle voulait louer un château, avec un groupe musical et des tas d'animations. Ils avaient donc choisi de repousser le mariage d'un an, le temps de mettre plus d'argent de côté, et de pouvoir faire appel à un wedding planner. L'année s'écoula, Holly s'acharnait à faire des heures supplémentaires dans le but d'être mieux payée, mais John commençait à se lasser du peu de temps qu'ils passaient ensemble, uniquement parce que Holly faisait ce qu'il appelait un caprice. Elle semblait à cette époque devenir matérialiste à ses yeux, et leur couple en prit un coup. Les disputes devenaient fréquentes, et tournaient toujours autour du même sujet. John menaça de mettre un terme à leur relation, faire un break comme il disait, afin que chacun d'eux puisse réfléchir et prendre une décision. Holly fut très déçue par la réaction de son fiancé face à son engouement à faire de ce jour une perfection. Elle mit son enthousiasme de côté et préféra ne plus parler de mariage durant quelques temps. Selon elle, le temps joueraient en leur faveur, ou pas, seul l'avenir le leur dira. Le jeune homme fut sceptique face à cette décision, mais était lassé de ces querelles devenues trop fréquentes, ils finirent donc par tomber d'accord, la meilleure des solutions était de laisser passer du temps.


Un an passa, les tensions étaient retombées et Holly semblait avoir muri. Elle avait grandi dans une famille où l'argent, bien que ne coulant pas à flot, n'était pas une source de problèmes, alors que les parents de John avaient des revenus plus modestes et qu'ils avaient deux enfants à nourir. Le jeune homme avait un frère, plus jeune que lui de trois ans. Elle avait compris le ressenti de son fiancé face à ce qu'elle souhaitait, et comprenait qu'il ne veuille pas d'un mariage qui coûtait les yeux de la tête, après tout, ils n'avaient pas besoin de ça pour être heureux. Petit à petit, l'idée de se marier refit surface dans la vie du couple, qui semblaient accorder plus d'importance aux envies de l'un et de l'autre. Comme ils l'avaient prévu, ils firent appel à une société chargée d'organiser le mariage, selon un budget qu'ils s'étaient fixés. Le mariage était finalement prévu pour le mois de juin de l'année deux mille seize, soit onze mois plus tard.


on the highway to hell

En septembre 2015, Holly avait entendu parler d'une histoire de cannibalisme qui avait eu lieu dans le pays par le biais d'un article qu'elle avait lu sur Internet. Elle avait été surprise par cette information, mais après tout, il y avait des gens déséquilibrés partout sur terre, et n'y avait pas prêté attention plus que ça. Holly se concentrait sur son travail et la planification de son mariage et ne consacrait que peu de temps à la lecture des informations quotidiennes.Quelques temps plus tard, les médias informaient la population d'un nouveau virus qui contaminait le pays et l'Etat avait fait appel aux militaires. Holly se souvint de cette affaire de cannibalisme dont elle avait entendu parler le mois précédent. Elle en avait parlé à John et à ses parents, mais n'était pas plus inquiète que ça, ils attendaient d'avoir plus d'informations à ce sujet et se tenaient un peu plus informés via le journal télévisé ou les journaux. Néanmoins, l'affaire prenait plus d'ampleur qu'ils n'auraient pu le penser, une zone de quarantaine avait été mise en place et les citoyens devaient sortir le moins possible, à cause de la présence de l'armée. Il n'était plus question de rester cloîtré chez soi, les habitants furent invités à quitter leur domicile, pour rejoindre des camps sécurisés. La situation commençait à dégénérer, et Holly s'inquiétait vraiment.

Elle avait rejoint un abri avec John et les voisins de l'immeuble, elle avait de moins en moins de nouvelles de ses parents qui n'étaient pas au même endroit qu'eux. La jeune femme avait soumis l'idée à John de quitter le pays, mais il s'agissait apparemment d'une épidémie mondiale, ils étaient coincés, exit le mariage, la priorité était de se protéger. Holly entra dans une période d'angoisse, l'ambiance au camp était très tendue, chacun y allait de ses opinions et de ses prévisions sur l'avenir, et rien de bon ne s'annonçait. Elle s'efforçait de rassurer les gens avec lesquels ils se trouvaient, et s'était prise de sympathie pour Morgan et Keith, un couple de voisins avec lesquels ils s'étaient retrouvés ici. Ce qui était le plus pénible pour Holly, c'était de ne plus avoir de nouvelles de ses parents, les communications téléphoniques étaient devenues impossibles à cause de la saturation des lignes. John non plus n'avait plus d'informations concernant sa famille, et leur relation en prit un coup. Le jeune homme se refermait de plus en plus sur lui-même, et Holly avait beau faire son possible pour le maintenir, elle n'y parvenait pas. En réalité, elle avait le sentiment qu'elle l'agaçait avec son optimisme, et décida de le laisser respirer.

Elle se rapprocha d'Hanna, une jeune femme qui habitait la même rue qu'eux, et qui vivait seule. Le petit ami d'Hanna l'avait quittée quelques semaines avant le début de l'épidémie et elle ne semblait pas avoir de famille dans le coin. La présence militaire s'était intensifiée, notamment au niveau des moyens matériels mis en œuvre pour faire face à la situation, Holly avait le sentiment d'être en période de guerre. Les mois passaient, et tout devenait plus compliqué. Des bagarres et des disputes éclataient au sein du groupe, tous étaient terrorisés et l’instinct de survie se ressentait de plus en plus.

Le mois de décembre était entamé, Holly n'avait pas vu la lumière du jour ni respiré de l'air frais depuis deux mois. L'ambiance était pesante, et la terreur régnait. Il paraissait que, dehors, c'était ce qui s'apparentait au chaos. Les infectés avaient pris possession de la ville, ils étaient presque invincibles. L'armée avait demandé du renfort aux civils, majoritairement aux hommes pour protéger l'extérieur du camp. John avait donc été réquisitionné, tout comme Keith, mais Dieu soit loué, il était toujours revenu auprès de sa fiancée. Elle était terrorisée, et lui, était abattu par tout ce qui se passait. Il n'avait jamais fait l'armée, et par conséquent n'était pas préparé à affronter une telle situation. Leur relation prit un nouveau coup, la froideur du jeune homme s'intensifiait et refusait pratiquement de parler à celle qu'il aimait ainsi qu'au reste du groupe. Holly en souffrait beaucoup mais savait qu'elle ne pouvait pas lutter contre ça, pas de cette façon ni même à ce moment là. Bien que les femmes ne soient pas envoyées "sur le terrain", elles avaient, si elles le souhaitaient, la possibilité d'apprendre à manier les armes. C'est à cet instant qu'Holly comprit que la situation était vraiment devenue critique, et que les choses n'étaient pas prêtes de s'arranger. Les militaires avaient beau se montrer rassurants, elle n'était pas dupe. Elle s'était rapprochée de quelques militaires encadrants, afin d'essayer de leur soutirer des informations, mais en vain. La seule chose qu'on lui conseilla de faire, c'était de demander à apprendre à manier une arme blanche et une arme à feu, juste au cas où.

Leur camp fut prit par les rôdeurs, tout comme un autre camp d'après les informations qui circulaient. Il était temps de fuir pour trouver un autre refuge. Dans leur fuite, Holly perdit la trace de son bien aimé et de leur couple de voisins. Il y avait du monde, et les rôdeurs étaient partout. Il fallait se dépêcher, et la jeune femme n'eut pas le droit de faire demi-tour pour les retrouver. La seule personne qui lui restait, c'était Hanna. Elles s'accrochaient l'une à l'autre, comme si elles étaient mutuellement leur dernier point de repère dans ce monde qu'elles ne connaissaient pas. Elles avaient suivi d'autres personnes, accompagnées de quelques militaires jusqu'au lycée de Seattle, où elle espérait y retrouver John et ses parents. Elles arrivèrent sur place à la fin du mois de janvier deux mille seize. Elles étaient devenues plus proches que jamais, et avaient décidé de vivre au jour le jour. Sur place, elles ne connaissaient personne, mis à part le petit groupe de rescapés de leur camp initial. Elles ne savaient pas si les autres avaient survécu ou non, et Holly ne parvint pas à avoir de nouvelles de John, ni de ses parents. Son arrivée au lycée fut plus que traumatisante. Elle avait perdu ceux qui lui étaient chers, et donnerait tout pour savoir où ils en étaient. Elle aurait voulu qu'on lui annonce qu'ils s'étaient réfugiés ailleurs, ou bien qu'ils avaient péri dans leur cavale. Tout ce qu'elle voulait c'était savoir, et pouvoir appréhender sa nouvelle vie différemment. Bien qu'elle soit de nature positive, il arrivait un moment dans la vie où il fallait avoir connaissance des choses, même si elles étaient dures, mais ça lui aurait permis d'avancer et de tirer un trait sur sa vie bien heureuse d'avant. Exit le mariage, exit le travail, cette période lui paraissait très loin.

Les citoyens avaient du prendre les armes, et bien que Holly soit restée en retrait, Hanna elle a complètement disjoncté et est partie au combat lorsque le groupe s'est divisé, elle n'en n'est jamais revenue. Holly avait le sentiment d'avoir tout perdu, même celle qu'elle considérait alors comme sa plus proche amie. Elle se retrouvait désormais seule, dans un sens, puisque entourée de gens qu'elle ne connaissait pas. La jeune femme avait préféré tirer un trait sur le passé. Elle s'était convaincue de la mort des siens, et entamait sa période de deuil. Au fond d'elle, un micro espoir subsistait malgré tout. Elle essayait néanmoins de s'intégrer au groupe avec lequel elle était contrainte de vivre. Elle remerciait le Seigneur de l'avoir maintenue en vie, et surtout en bonne santé. Elle n'avait jamais été blessée au cours de sa fuite et cela relevait du miracle. Elle essayait de se rendre utile, notamment à l'infirmerie où elle avait proposé son aide dans les soins disons basiques. Elle n'avait aucune notion de médecine ou autre, mais elle n'avait pas les deux pieds dans le même sabot alors elle prêtait main forte à ceux qui en avaient besoin pour ne pas sombrer dans ses pensées. Elle assurait plus un travail de manutention de matériel, elle participait à la gestion des ressources, elle allait discuter avec les uns et les autres pour tenter de les rassurer, bref, elle faisait ce qu'elle pouvait. Au bout de quelques jours, elle proposa de rejoindre les équipes de surveillance. Elle n'avait de toute façon plus rien à perdre et voulait se rendre utile au maximum pour assurer la survie de son groupe. Tous n'avaient pas eu la chance d'apprendre à se servir d'une arme, or Holly avait appris grâce aux militaires qui protégeaient le camp dans lequel elle s'était réfugiée avant d'arriver ici. Elle avait accès à l'armurerie et s'équipait convenablement avant de sortir à l'extérieur du lycée. De plus, elle n'hésitait pas à donner des conseils à ce propos aux plus novices d'entre eux. Ainsi était sa nouvelle vie, alors qu'elle aurait, normalement du épouser l'homme qu'elle aimait quelques mois plus tard...


time to meet the devil

• pseudo › Sugar`Dream
• âge › 24 ans pour encore quelques jours

• comment as-tu découvert le forum ? › Sur Google je crois, je l'ai dans mes favoris depuis quelques jours.
• Ton ancien personnage ?  › none
• et tu le trouves comment ? › il a l'air cool  :smile6:
• présence › je viendrais tous les jours, je répondrais le plus fréquemment possible, mais au moins une fois par semaine sauf cas de force majeur. 

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit › Trouvés sur Google, je n'ai pas le nom des créateurs.
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 13:38

Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1269
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 13:53

Bienvenue à toi =)


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 13:56

Merci beaucoup :smile2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 15:02



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !



Salut et bienvenue !
Si tu as des questions n'hésite pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 15:23

Merci Lysbeth Smile
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1142
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Dim 17 Avr 2016 - 17:01

Hellcome ! Excellent choix d'avatar :smile52:


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Holly Jamie Simmons   Aujourd'hui à 15:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Holly Jamie Simmons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» holly jack • bang-bang, we're beautiful and dirty rich
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Nomination nouveaux administrateurs : Tommy & Holly J
» Journal : Jamie Langenbrunner signe avec Toronto
» [en cours] Holly.D vs Ruby.S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Personnages Morts/ Supprimés.-