Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Que nous réserve l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 904
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Jeu 19 Mai 2016 - 19:24

Ils avaient besoin de respirer pour se remettre les idées au clair. Alors qu’Alan venait la serrer contre lui, Christina recouvrait une partie de ses esprits. Oui, ils ne pouvaient pas rester là. D’autres viendraient, c’était sûr ! Elle envoya un regard qu’elle voulait rassurant à son mari, pour lui dire que tout allait bien. Même si elle était convaincue du contraire !

- On a toujours la carte, répondit Christy à son fils. On reste à couvert dans les bois, et on essaie d’y aller au plus court. Comme on peut. On pourra essayer de voir plus tard si on recroise la voie, et si on peut trouver une nouvelle voiture. Mais pour l’instant, c’est trop dangereux… Il y en avait trop…

Il n’y avait pas moyen qu’elle retourne là-bas pour se retrouver de nouveau nez-à-nez avec l’un de ces êtres ! Mais Sven n’était pas entièrement d’accord. Il voulait aller à l’encontre des règles de base de la sécurité. Il voulait qu’ils tentent leur chance. Ou leur mort ! L’ancienne hôtesse de l’air écarquilla les yeux. Elle prit une mine sévère. Celle qu’elle affichait souvent jadis quand elle se montrait inquiète.

- On ne va « viser » personne, Sven. Non, c’est trop dangereux. Tu ne crois pas en avoir déjà assez fait ? Le jeune homme avait-il perdu le droit de parler, suite à sa crise précédente ? C’était bien possible… Entre temps, la voix de sa mère prenait une véritable teinte paniquée. Ils sont là-bas ! On n’a pas assez de munitions, autant se tirer tout de suite une balle dans le pied et les laisser nous achever ! C’était même sans mentionner leur accord. Les yeux de la femme coulissèrent jusqu’au corps du rôdeur et elle déglutit. On avance déjà. On parlera en marchant.

Elle imposait ainsi sa vision en quelque sorte. S’éloigner de la menace. C’était tout ce qu’elle voulait. Quitte à passer la nuit dans la forêt, s’il le fallait ! Alan allait-il la soutenir ? Ils reprirent dans tous les cas, leur pseudo marche rapide. Les véhicules bloquaient la route, précédemment, ils ne pouvaient pas espérer récupérer un nouveau moyen de locomotion là-bas ! Ils devaient commencer par avancer.

Au fil des mètres, Christina sentit rapidement la fatigue la gagner. Ils étaient restés immobiles pendant de longues semaines, paralysés par la neige et la montagne. Sans mentionner que leurs corps étaient affaiblis par une alimentation trop pauvre. Ils avaient ainsi l’impression de tourner à moyen régime. C’était une sensation frustrante, et passablement désagréable, mais sur ce point, aucun débat possible : ils devraient s’y faire !




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1637
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Ven 20 Mai 2016 - 19:14



❝Que nous réserve l'avenir ?❞
Christy & Sven & Alan

    Les tensions s'étaient finalement un peu calmé bien que le stress était constamment présent. Christy n'avait pas tord sur le fait que plus nous nous éloignions des Coyotes mieux ce serait pour nous, mais Sven avait raison sur un point : Si nous nous enfoncions trop dans cette forêt nous pourrions très bien nous perdre et aller dans une mauvaise direction qui ne ferait que rallonger considérablement notre périple déjà si mal commencé. J'avais finalement opté pour une avancée entre les deux : rester dans la forêt mais s'assurer de suivre constamment la route principale en ne s'en éloignant pas trop. Nous devions évidemment pour cela nous faire les plus prudents possibles afin de ne pas émettre de sons qui attireraient une nouvelle horde jusqu'à nous.

    Nous avancions bien mais la fatigue commençait à se faire ressentir et les quelques Coyotes croisés nous avaient fait déviés un peu de notre chemin de base. Christina ne souhaitait pas qu'on les tue, elle avait insisté pour que cela ne devienne pas une habitude, et tant qu'ils ne s'avéraient pas être un danger direct pour les miens je me résignais à me plier à sa volonté, parce-que je savais qu'elle n'était pas aussi détachée que moi du sort inévitable qui leur était réservé. Nous avions désormais dépassé le plus gros de la ville en longeant toujours à une distance correcte la route qui l'entourait, et étions arrivés aux abords d'un village. Quelques maisons se dressaient au loin, me faisant ralentir le pas ; jetant un œil au ciel en essayant de le voir à travers les arbres, je fronçais les sourcils.

« On pourrait s'arrêter dans une de ces maisons pour ce soir. »

    Il y avait certes encore un peu de temps avant que la nuit ne tombe pour de bon, mais nous devions mettre toutes les chances de notre côté pour nous trouver un petit coin sûr pour nous reposer ; et rester dehors, éviter le village, n'était pas une option acceptable. De plus, poussés par la peur et l'inquiétude de se faire rattraper par une quelconque horde, nous n'avions fait que peu de pause et je ne pouvais nier que le sac commençait sérieusement à peser sur mon dos. Jetant rapidement un regard aux miens, leurs traits étaient tirés par la fatigue ; posant une main sur l'épaule de mon fils je lançais à chacun un regard un peu inquiet.

« Ça va aller ? Encore un petit effort et on aura peut-être la chance de ne pas finir la journée trop mal. »

    Il était par ailleurs évident que si nous ne pouvions pas nous reposer comme il se le devait, notre avancée s'avérerait encore plus compliquées et je ne me sentais pour ma part pas vraiment prêt à poursuivre une autre journée de ce type avec un tel épuisement à la fois psychologique que physique. L'épuisement psychologique était toutefois plus simple à gérer que le physique ; pour l'instant.

    Nous avions donc repris notre avancée jusqu'à la première maison. Les fenêtres avaient été barricadées de l'intérieur mais la porte était grande ouverte ; y avait-il encore du monde la dedans où s'étaient-ils laissés surprendre par une sécurité qui n'était au final qu'apparente ? Ralentissant encore un peu le pas, je zieutais les alentours qui semblaient pour le moment dénués de toute forme de vie. Entrant dans la maison, j'émis un léger sifflement et attendis. Des râles se firent entendre dans une pièce à l'étage mais c'était tout. Refermant la porte derrière nous par sécurité, je déposais mon sac dans le hall en soupirant.

« Bon, on peut toujours aller voir si d'autres maisons ne sont pas barricadées mais j'en doute. On pourra rester en bas s'il n'y a rien d'autre ici, même si je ne serai pas contre un lit. »

    Cela sous-entendait évidemment de devoir mettre fin à la seconde vie du Coyote qui cognait en haut. Nous pourrions bien sûr rester en bas mais je n'étais pas certain que le cadavre en haut s'arrête de grogner et de taper ; pouvait-il sentir notre présence ? Me délestant peu à peu de mes quelques affaires, je gardais néanmoins ma hache en main, attendant l'avis des miens.

© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 904
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Mar 5 Juil 2016 - 22:52

Ils avaient marché un long moment en silence. Un silence pesant car chacun ruminait de son côté et essayait de réaliser tout ce qui s’était déjà déroulé : les premières péripéties qu’ils avaient rencontrées en seulement quelques heures ! Sven pensait à sa bague, et sombrait dans un fatalisme dépressif, tandis que sa mère ruminait son premier duel face à un rôdeur. Elle l’avait tué, elle n’avait pas eu le choix. Elle aurait voulu en avoir la nausée, pouvoir penser à ce type avant, à sa famille, et pourtant elle ne ressentait pas grand-chose. L’angoisse sourde qui l’avait enveloppée en quittant la station d’Evergreen Ridge brouillait tout le reste…

Les heures filèrent, avant qu’ils ne croisent des habitations sur le chemin. Christina était passée en mode automatique, et suivait le rythme soutenu de ses deux hommes. Elle avait néanmoins conscience de ses jambes lourdes, du poids conséquent de son sac à dos, de son souffle court, de la sueur à l’orée de son cuir chevelu. Aussi hocha-t-elle la tête en guise d’acquiescement à la proposition de son époux. Ils convinrent ainsi tous les trois de trouver refuge dans une de ces bâtisses. Si la voie était libre !

Alan se glissa dans une maison, puis une seconde se révéla impénétrable. Ils devaient pourtant continuer ! Christy ne trouverait pas de repos dans une demeure partiellement habitée ! Pas ce soir… car elle ne continuerait pas à faire la difficile au cours des semaines suivantes ! Certaines choses deviendraient finalement assez banales… Elle apprendrait dans tous les cas à juger le réel danger.

- On continue ! Il y en aura bien une, qui ne présentera pas de danger !

Elle voulait y croire et croisa le regard vaguement désabusé de son fils. Elle ne réalisait que maintenant l’état d’esprit très sombre de son petit. Elle voulait le voir croire, espérer ! Il ne pouvait pas baisser les bras ! Pas déjà ! Dès qu’ils seraient en sécurité, ils allaient longuement discuter. Ils devaient remettre les choses au point !

Ce fut finalement la troisième tentative qui fut la bonne. Une chance bienheureuse, car ils s’engouffrèrent tous les trois dans la maison, alors que trois silhouettes errantes apparaissaient au coin de la rue. Ils refermèrent vivement derrière eux, essoufflés par cette nouvelle vision d’horreur. Les mort-vivants ne les avaient pas vus… et l’intérieur de leur abri était désert ! Il semblait que pour la première fois depuis leur départ – le matin même – quelque chose leur souriait. Il leur fallut néanmoins de longues minutes pour visiter l’intégralité de la maison, puis commencer à se calmer.

Rapidement, Sven s’éclipsa dans une pièce adjacente, laissant ses parents seuls. Christina croisa le regard de son mari. Il paraissait inquiet. Est-ce qu’ils avaient fait le bon choix, en abandonnant leur pseudo-confort avec les autres dans les montagnes ? Pour la mère de famille, la question ne se posait toujours pas.

- Il est sur les nerfs, ça passera. Je… je n’aurais pas cru que ce premier jour serait si difficile… souffla-t-elle tout de même.

Quelques heures plus tard, la nuit était tombée sur les environs. Ils avaient grignoté quelques-unes de leurs denrées, puis s’étaient allongés, espérant trouver le sommeil. En vain. Christina était tendue, sur ses gardes. Elle avait pris la relève d’Alan, et regardait inquiète la rue depuis la fenêtre de la chambre. Sous le clair de lune, une masse sombre avançait en vacillant, d’un pas incertain. Elle n’arrivait pas à extraire son regard de celle-ci, terrifiée à l’idée qu’elle puisse se diriger vers la porte d’entrée.

La femme sursauta lorsqu’Alan la rejoignit.

- Oh tu m’as fait peur, dit-elle à demi-voix. Tu n’arrives pas à dormir ? Elle n’était pas surprise. C’était comme ces nuits qu’ils avaient passés, juste après la chute du stade. Dehors. Transis par le froid. Par la peur. Il y en a toujours au moins un dehors, ajouta-t-elle en retournant de nouveau son visage vers l’extérieur. Tu es sûr qu’il ne peut pas nous voir ?




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1637
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Mer 6 Juil 2016 - 14:04



❝Que nous réserve l'avenir ?❞
Christy & Sven & Alan

    Après deux maisons où se trouvaient déjà des Coyotes, nous étions enfin tombés sur une troisième maison qui semblait sûre. Peut-être que d'ici quelques temps je ne me prendrais plus la peine de simplement ''éviter'' les morts, peut-être que je me contenterais de les tuer froidement pour avoir tel ou tel abri déjà infesté, mais ce n'était pas le cas pour l'instant, et je m'étais promis de tenir au mieux la promesse qu'avait exigée Christy. Mais ce coup-ci, la chance semblait être de notre côté et nous pourrons passer la nuit dans un endroit plus sûr que si nous avions à rester dehors.

    C'était une maison des plus normales, elle avait été pillée au vu des affaires renversées mais ça n'avait pas vraiment d'importance, le principale était simplement que les fenêtres et portes étaient encore fonctionnelles, nous accordant une once de protection. Après avoir fait le tour de la maison et trouvé une conserve et quelques barres de céréales dont la date était passé depuis plusieurs semaines déjà, nous avions mangé rapidement, au moins le minimum pour ne pas tomber, avant de rejoindre les chambres. Bien sûr que j'avais vu le regard de mon fils, il semblait accablé, blasé, et masquait difficilement une pointe de reproche. Je le connaissais suffisamment pour comprendre qu'il n'avait pas d'espoir quant au fait de retrouver son frère ; mais pourrions seulement lui reprocher cela ? L'état du monde n'augure rien de bon, alors il fallait se préparer à toutes les éventualités.

    Ayant monté la garde le premier, j'avais rejoint le lit pour laisser la place à Christina. Fermant les yeux un instant, je ne pu m'empêcher de repenser à cette première journée et ce que nous avions déjà eu à traverser, ça n'avait pas été simple et pourtant ce n'était que le début... Le doute faisait indéniablement parti de moi depuis que nous avions de nous lancer dans ces recherches, et maintenant que nous y étions, j'avais le sentiments que nous n'étions absolument pas prêts à affronter tout ça. Mais l'aurions-nous seulement été un jour ?

    Soupirant légèrement, je repense aux mots de ma femme, elle aussi inquiète par la tournure de ce premier jour et tout ce qui nous attendais encore. Nous devions nous reposer cette nuit, vraiment, mais je n'arrivais pas à déconnecter de tout ça, mon esprit s'entêtait à se rejouer des scènes encore et encore, des scènes qui finiraient par me rendre fou. Me levant finalement, je m'approchais de la brune face à la vitre, me penchant en avant pour passer doucement autour d'elle mon bras gauche, agrippant son épaule droite de la main. Calent mon visage dans ses cheveux je profitais un moment de cette étreinte, comme une ancre dans cette vie, dans ce monde horrible.

« Désolé je ne voulais pas t'effrayer, je n'arrêtes pas de penser à tout ça, ça m'empêche de dormir. »

    J'avais murmuré près de son oreille, mon ton calme étant voilé d'une pointe de lassitude. D'un geste machinal, je caressais son bras droit tout en zieutant vers la rue ce Coyote dont elle me parlait. Il était seul certes, et ne représentait pas un danger immédiat pour nous, mais nous nous devions de rester les plus silencieux possibles. Haussant les épaules, je lui répondit d'une voix qui se voulait rassurante.

« Tant que nous ne faisons pas de bruit ou que nous n'allumons pas de lumière qui les attirerait ça ira, ne t'en fais pas. »

    Lui adressant un sourire, je me détachais légèrement d'elle pour venir m'accroupir à ses côtés. Prenant sa main gauche dans les mienne, je plongeais un instant mon regard dans le sien et y lu toute l'inquiétude qu'elle éprouvait. Sans la quitter des yeux, je repris.

« Comment tu te sens ? Tu penses être prête à repartir demain ? »

    Évidemment qu'elle ne sentait pas au meilleur de sa force, comment pouvait-elle l'être ? Mais nous n'étions pas non plus à un jour près, et peut-être serait-il plus judicieux que nous prenions le temps de nous reposer plutôt que de se jeter tête la première dans un monde qui nous avais déjà épuisé dès le premier jour. Le seul bémol était que si effectivement James se trouvait quelque part en ville, il n'avait peut-être pas un jour devant lui.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 904
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Jeu 7 Juil 2016 - 9:17

Alan l’avait enroulée de ses bras tout en venant la rejoindre. La chaleur de son étreinte avait toujours été réconfortante, quand elle n’était pas sensuelle. Mais cet aspect-là ne leur traversait pas l’esprit ce soir. A la vue de cette première journée, leur périple ne s’annonçait guère propice à la romance pour le couple et leur intimité se retrouverait certainement limitée, au cours des prochaines semaines, à de maigres occasions furtives. Comme ça avait été le cas au stade de Centurylink Field, alors qu’ils vivaient tous dans le froid, entassés les uns sur les autres.

- Oui qui peut seulement s’endormir paisiblement dans ces conditions ? Du coin de l’œil, elle regarda la silhouette immobile de Sven sur le lit. Dormait-il vraiment ? Faisait-il semblant ?

Son attention s’était de nouveau focalisée sur le rôdeur au dehors. Quelles étaient ces choses ? On les disait morts, mais Christina ne parvenait pas à accepter cette donnée. Pas davantage qu’elle ne comprenait ce qui les animait. L’infecté avançait sans conviction sur la rue, comme un automate. La femme avait des milliards de questions – depuis longtemps ! – qui s’entrechoquaient dans sa tête. Pourtant elle savait que les exprimer à voix haute était inutile. Alan ne possédait pas les réponses. Qui les avait ? Aussi se contenta-t-elle de déglutir, pensive. Jusqu’à la question de son mari. Elle acquiesça, dans un haussement d’épaule pourtant peu convaincu.

- On ne doit pas lâcher maintenant, souffla-t-elle dans un murmure. On a pris la décision de partir, on doit tenir le cap. J’ai peur pour demain. Encore plus qu’hier. Mille fois plus qu’hier. Une part de moi aimerait rester enfermée dans cette pièce pour toujours. Pour ne jamais avoir à mettre un pied dehors. Mais ça ira, il le faudra. Je veux retrouver James. Elle avait appuyé cette dernière phrase, et notamment le nom de son fils ainé. Croyait-elle vraiment qu’ils avaient une chance ? On va repartir demain, parce qu’on n’a pas le choix… Elle fit un sourire un peu désolé. On va rentrer chez nous…

De sa main qui n’était pas liée à celle d’Alan, elle caressa son front, faisant glisser son doigts jusqu’à ses cheveux, dans un geste tendre. Ce serait la première étape de leur périple : HOME.

- FIN -




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Aujourd'hui à 19:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Que nous réserve l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ce que l'avenir nous réserve
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» La vie nous réserve des surprises
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet