Partagez | .
 

 Que nous réserve l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1641
Age IRL : 24

MessageSujet: Que nous réserve l'avenir ?   Sam 16 Avr 2016 - 22:54



❝Que nous réserve l'avenir ?❞
Christy & Sven & Alan

    Le début du trajet s'était fait dans un calme commun, nous étions portés seulement par le lecteur de la voiture qui faisait tourner un vieux cd de Léonard Cohen. Ce silence entre nous n'était ni étouffant, ni lourd, c'était simplement le temps qu'il nous fallait pour qu'on puisse se préparer une fois de plus à ce qui nous attendait ; si toutefois nous pouvions réellement nous y préparer. Au fur et à mesure que nous suivions le chemin, la neige des hauteur se faisait plus rare et la route un peu moins sinueuse. Un léger soleil perçait difficilement à travers les nuages, comme pour nous accompagner et nous apporter un semblant d'espoir. J'avais roulé à une allure assez lente pour être certain de ne pas finir dans le décors, et en un peu plus d'une heure nous étions arrivés au bas de la montagne et nous apprêtions à rejoindre la voie principale. Ma fenêtre était légèrement ouverte et laissait entrer dans l'habitacle un air frais aux odeurs de forêt, un peu plus et je me serais presque cru en vacances, bercé par la musique et le calme ambiant.

    Mais nous ne pouvions pas rester longtemps dans cette certaine insouciance et cette sécurité que nous avions connu depuis ces quelques mois au chalet, et alors que nous abordions un panorama un peu plus rural, quelques silhouettes errantes étaient visibles au loin. Nous y voilà, nous n'aurions pas d'autre choix que de nous y faire, et vite ; Seattle risquait d'être un cimetière et n'aurait pas une once de pitié pour nous. Refermant ma vitre pour être sûr de ne pas les attirer d'avantage -le bruit du moteur serait amplement suffisant-, je jetais rapidement un œil du côté de Christina et prit une inspiration presque déçue avant de m'adresser aux deux.

« La-haut, on aurait presque pu croire que le monde d'en bas se portait bien... »

    Évidemment, quelques Coyotes avaient réussit à atteindre les alentours du chalet, mais ce n'étaient que des cas isolés qui n'engendraient aucune discussion précise sur le sujet. Et malgré ma sortie à Maple Grove il y a un peu plus d'un mois, je n'étais pas certain que voir ces morts au quotidien n'auraient aucun impact sur nous. Je ne pu m'empêcher de repenser un instant à ce moment où ils étaient entrés dans le stade, à la période de doute envers ma propre personne que j'avais traversé ; que se passerait-il si le contre-coup qui m'attendait était pire ? Je serrais les dents en pensant à cette éventualité avant de focaliser mon regard sur la route, essayer de pas prêter attentions aux silhouette qui ternissaient le tableau.

« Je me demande ce que va nous réserver ce premier jour... »

    Nous arrivions aux alentours de Shelton après déjà plus de temps que prévu, mais il était impossible d'aller plus vite ; quelques voitures étaient plantées ci et là, et la route jonchées de corps par endroits. En tant normal nous serions arrivés à la maison en moins de trois heures mais là ? J'espérais surtout avoir un endroit sûr où passer la nuit, mais rien n'était moins sûr et même si nous avions pour objectif de passer à la maison pour trouver un quelconque signe de James, je doutais fort que l'endroit serait adéquat pour que nous puissions vraiment y rester quelques jours. Repensant à l'itinéraire que nous avions établis avant de partir, je tapotais la carte posée sur le tableau de bord.

« Si on continue à cette allure je pense qu'une fois à Lakewood on pourra faire une petite pause, faire le point. Encore une heure et demie je pense, si la route n'empire pas. »

    J'adressais un petit sourire aux miens, parce-que c'était tout ce que nous avions, c'était ce qui nous permettrait d'avancer si les choses venaient à se gâter. Et j'avais bien l'intention de mettre toutes les chances de notre côté pour que nous parvenions à notre but et que nous rentrions tous ensemble là où nous nous étions établis depuis trois mois.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Dim 17 Avr 2016 - 14:11

Le trajet était calme et aux allures interminables, presque pesant pour le jeune homme qui craignait chaque kilomètre parcouru d'avantage leur destination finale. Ils roulaient vers le chaos, partaient faire front, se dresser sans grandes défenses face à un monde qui les surclassait mais qu'ils espéraient pourtant contrer. Sven ne savait pas comment ils réaliseraient cette prouesse. L'idée de retrouver James insufflait suffisamment de force aux parents Karlson pour affronter le danger mais seul le pessimisme demeurait en son coeur. Son frère lui manquait cruellement et la joie d'être réunis serait sans pareille, mais pas un instant il avait cru possible la réalisation de ce rêve de fou. Silencieux, il avait précieusement gardé ces sombres pensées pour lui, n'avait pas voulu entacher l'optimisme de ses parents qui serait leur meilleure arme face aux enfers qui les attendaient la gueule béante.

Muet à l'arrière de la voiture, la tête posée contre la vitre froide, il observait le paysage en tentant de chasser toutes ces images de mort qui le hantaient. Le regard légèrement dans le vague, il tapotait de ses doigts le cerf offert par Nara qu'il portait autour du cou et qui l'amenait à penser à elle plutôt qu'à l'horreur. Puis, inconsciemment, au fur et à mesure que la distance s'installait entre eux, il délaissa le collier pour venir jouer avec la bague au bijou imposant d'un rouge très sombre que lui avait donnée sa tendre Milla. Héritée de son grand père qui lui avait fait promettre de la léguer à l'homme avec qui il se voyait vieillir, elle lui rappelait à quel point le monde lui avait tout arraché sans crier gare. Ne lui restait plus que ces deux personnes chères à son coeur à l'avant de la voiture qu'il craignait de perdre à leur tour.

Son père le fit revenir au présent lorsqu'il brisa le silence qui s'était installé entre eux depuis leur départ des montagnes. Alerté par ses paroles, Sven se concentra sur ce qu'il se passait dehors. Sa main vint se poser sur l'une de ses armes blanches lorsqu'il posa ses yeux d'azur sur les corps pourris qui erraient sans but aux alentours. Il se détourna du sinistre spectacle et s'adossa contre la portière, déployant ses jambes le long de la banquette. Il n'avait pas envie de voir ça, pas déjà. Non, le monde ne se portait pas bien, pas bien du tout même. Le mal qui le rongeait était incurable et le laissait sans plus aucun espoir. Ce que leur réservait ce premier jour se demandait son paternel ? Rien de plus ni de moins qu'un cauchemar sans fin dans lequel ils étaient tous plongés sans aucune chance de réveil.

" Sûrement rien de bon... " se contenta t-il de répondre d'une voix lasse, presque chuchotée.

Vint ensuite l'évocation du temps qui leur restait à parcourir avant de prendre l'air et de se déployer. Encore une longue heure et demie à rouler à une vitesse trop lente pour être supportable, si tant est que les conditions ne deviennent pas plus critiques et ça, il en doutait. Rien de bien engageant.

" Plus on va se rapprocher de notre destination, plus ça sera le bordel papa... ".

Plus d'urbanisation donc plus d'épaves de voitures, plus de rôdeurs, plus de pillards... Pour sûr que leur route allait empirer. Sven s'installa donc plus confortablement en attendant leur arrivée à Lakewood, la main toujours au contact à la fois rassurant et effrayant de son long couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 907
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Mar 19 Avr 2016 - 18:23

- I know it must have hurt you, it must have hurt your pride, chantait Leonard Cohen de sa voix suave, alors que le paysage de montagne défilait au travers des vitres de la voiture. I'm up there waiting for the miracle, for the miracle to come...

C'était la première fois que Christina quittait la station depuis leur arrivée ici en janvier. Elle découvrait une nouvelle fois la route qui serpentait dans la vallée, et les hameaux qu'ils pouvaient traverser. Elle ne se souvenait de rien, l'esprit transit à l'époque par le froid et la peur. Cette dernière commençait d'ailleurs à gronder doucement au creux de son bide. Au fil des kilomètres, et alors qu'ils s'approchaient de la civilisation. Elle se sentit raidir lorsqu'ils aperçurent les premières silhouettes infectées. Son regard s'accrocha notamment à un de ces individus aux vêtements recouverts de sang. « Ils sont morts » se répéta-t-elle intérieurement plusieurs fois. Elle avait encore du mal à le croire, si elle y parvenait jamais...

Elle fit une grimace alors que la roue de leur véhicule se haussait sur un cadavre.

- Ça passe ? Demanda-t-elle à Alan, juste avant de soupirer. Devaient-ils vraiment en passer par là ? Avant leur départ, ils avaient convenu tous ensemble d'une chose cependant : celle de n'achever ces pauvres malades qu'en tout dernier recours. Quand aucune autre option ne s'offrirait à eux. Quand leur vie en dépendrait aussi...

Ils avaient roulé un certain temps, et jusqu'ici le chemin était relativement tranquille, presque « dégagé ». La voiture roula de nouveau sur un corps. Christy reprit en main la carte routière confiée par Buzz, pour regarder leur avancée. Tout se déroulait au mieux pour l'instant, et même à ce rythme, ils pourraient ne mettre que deux jours pour rejoindre Bitter Lake et leur résidence principale. Ahahah ouais genre...

- Ça me paraît bien, répondit donc simplement la femme à leur chauffeur, se contentant de pincer les lèvres sur la remarque de son garçon à l'arrière. Oh et puis non ! Elle répondit : on va y arriver. Elle tentait surtout de se convaincre.

Ils échangèrent quelques paroles, avant de passer devant une maison qui avait été détruite par les flammes. Christina mit une main devant sa bouche, saisie par l'horreur en voyant ce qui avait dut être une fillette carbonisée, clopiner dans leur direction.

« Ils sont morts »

Ils roulèrent plusieurs kilomètres de plus dans ce paysage cauchemardesque et désolant, qui laissa de nouveau place à la nature. Ils n'avaient pas traversé Olympia, quand Alan dut stopper le véhicule. La zone était rurale, et ils longeaient alors le bras de mer. Mais une série de voitures bloquaient les deux voies de la route. Il y en avait cinq, là, abandonnées.

Christina jeta un regard inquiet à son mari, pour se retourna pour regarder son fils. Et maintenant ?




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1641
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Mer 20 Avr 2016 - 11:31



❝Que nous réserve l'avenir ?❞
Christy & Sven & Alan

    Comment savoir ce qui nous attendait réellement ? Christina se montrait relativement positive, parce-que si nous baissions les bras tout de suite nous ne parviendrons certainement jamais à continuer et atteindre notre but ? Tandis que Sven faisait preuve de ce fatalisme qui était devenu le sien depuis la chute du stade ; ou peut-être que ça a toujours été là ? Je me demandais par moment si ce n'était pas par ma faute, je n'avais jamais été du genre dépressif mais il est vrai que je peinais parfois à voir le côté positif des choses bien que je m'en accommodais sans mal. Cet aspect pouvait-il seulement être reproché à l'un comme à l'autre ? C'était une manière toute légitime de gérer la situation et voir la réalité en face était beaucoup plus bénéfique que s'imaginer que tout allait bien et tomber de haut. Nous avions tous nous croire en sécurité au stade, et nous avons tous vu ce qui est arrivé. Hochant la tête, je répondis à l'affirmation de mon fils.

« Ça risque d'être pire en ville oui... Il faudra qu'on reste vigilants. »

    Le trajet se déroulait sans trop d'encombre malgré les quelques cadavres qui jonchaient le sol. Les mots de Christy quand elle regarda la maison calcinée me fit tourner la tête et je la vis, cette enfant brûlée jusqu'aux os qui claudiquait gauchement dans notre direction. Je me rappelais des paroles de Rose concernant cette fillette qui était penchée sur sa mère, s'en nourrissant, et je ne pu m'empêcher de serrer les dents et refouler ce haut le cœur qui m'enserrait les tripes. J'avais détourné mon regard, espérant naïvement ne plus croiser d'enfants tournés en Coyotes, parce-que je n'étais pas certain de pouvoir faire ce qu'il fallait. Jetant un œil dans le rétroviseur pour regarder un instant Sven, je ne pu qu'être soulagé qu'il soit assez grand pour faire attention à sa propre vie, même si j'aurai aimé pouvoir empêcher mon fils de connaître ce tout ce bordel.

    Ce petit goût d'impuissance ne m'avait pas quitté depuis ce mois de novembre où nous avons eut à quitter notre chez-nous pour nous réfugier comme tant d'autres dans le stade, sans même avoir notre mot à dire, mais il s'intensifia alors que nous longions la côte sur la route menant à Olympia. Les voitures se firent plus présentes, abandonnées là par leurs propriétaires quand la situation avait dû devenir trop compliquée à gérer, mais le réel problème se présenta sans tarder : il n'y avait pas que ''quelques'' véhicules abandonnés, il y en avait des dizaines. Une file interminable de voiture bloquait notre route, ne nous permettant aucun autre passage par cet endroit. J'avais arrêté la voiture pour économiser l'essence et tentais d'évaluer nos possibilités, mais il ne fallait pas nier qu'elle étaient relativement limitées.

« On va devoir faire demi-tour et passer ailleurs... Ça risque de nous faire un sacré détour mais nous n'avons pas le choix. »

    Jetant des regards aux alentours, je ne pu empêcher mes yeux de se poser sur cette femme cognant sur la vitre passager de la voiture à côté de la notre ; ses yeux laiteux et son teint blafard ne trompaient personne. Nous devions partir, et vite ; qui sait ce qu'il y avait encore dans ces voiture, et ce qui se cachait entre ? Alors que je tournais la clé dans la voiture pour la redémarrer, le moteur s'était mit à crachoter dangereusement et elle recula avec peine sur cette route jonchées de différentes affaire et morceaux de ce qui avaient été autrefois des êtres vivants comme nous.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Mer 20 Avr 2016 - 14:15

Il n'avait pas fallu bien longtemps avant que les choses ne s'aggravent, comme c'était prédit. Des cadavres en putréfaction étalés sur le sol, pour la plupart déjà à moitié écrasés par les nombreux passages de pneus, d'autres déambulant sur leurs jambes décharnés à l'horizon, des véhicules qui ne démarreraient sans doute plus jamais qui leur bloquaient maintenant totalement la voie... Le scénario avait été joué d'avance et la famille Karlson n'y avait pas échappé. Sven soupira tout en se redressant sur son siège, revint enfin se confronter à la réalité de la situation en laissant ses yeux d'azur parcourir avec dégoût les environs. La pourriture des chairs qu'il observait derrière quelques vitres poussiéreuses de voitures empestait dans l'air et emplissait l'habitacle. Il en était terminé de la douce brise montagnarde et de la bonne odeur des pins dont ils avaient pu profiter tantôt. Evidemment, la conclusion que laissait fatalement échapper le patriarche ne faisait qu'ajouter plus de lourdeur à cet instant problématique qui n'était déjà que trop pesant. Il avait exprimé tout haut ce que tous pensait tout bas : il était impossible de traverser... Décidément, la route serait sans fin.

La poisse. Parce qu'un problème ne venait jamais seul, voilà que s'amenait la cerise sur le gâteau qui confirmait les craintes qu'avaient le jeune homme depuis leur départ, celles d'abandonner la sécurité relative de leur tas de ferraille pour une expédition pédestre. Sans la sûreté de leur moyen de transport, il se sentait fichu d'avance. De la fumée noire s'élevait du capot qui laissait s'échapper un bruit de claquements peu rassurants. Il avait conscience que le véhicule peinait à reculer sur cette route jonchée de débris et se dit que dans l'état il ne les acheminerait plus bien loin. Il n'était pas mécanicien mais avait, comme tout conducteur un minimum intéressé qui se respectait, quelques notions de base. Ce fut donc avec le stress qui incombait à la situation qu'il stoppa son père dans son entreprise.

" Arrête la voiture et coupe le contact, tu vas flinguer le moteur ".

Il jeta un coup d'oeil rapide à l'extérieur avant d'ouvrir la portière et de mettre pieds à terre, peu rassuré par son geste mais sans avoir d'autre choix que de soulever le capot pour tenter de déceler la panne. Il ne fallait pas compter sur le petit bonheur la chance ou la prière du soir pour que la voiture leur fasse finalement la joie de les emmener jusqu'à leur destination sans faillir.
Son premier réflexe fut de retirer le bouchon d'huile et de vérifier le niveau... Il regretta aussitôt le temps des véhicules récents tout électroniques qui indiquaient les pannes sur le tableau de bord à peine la carte insérée dans le lecteur.

" Préparer une bagnole pour un long trajet et zapper de refaire le niveau... Encore une belle connerie. Y a plus du tout d'huile là dedans, si on en trouve pas dans ces saletés de caisses qui nous bloquent le passage, on repartira pas d'ici avec quatre roues "

Cette idée n'était pas pour l'enchanter. Fouiller des voitures squattées par des morts vivants parés à vous sauter à la gorge avec toute la sauvagerie qui les caractérisait était un tantinet angoissant pour ce jeune survivant qui savait à peine se défendre. Ce fut le moment de cette alarmante constatation que choisit une petit troupe de rôdeurs pour apparaître sans s'annoncer et amorcer l'état d'alerte. Sven referma le capot qui lui échappa et claqua dans un fracas, paniqué par cette venue soudaine qu'il n'avait pas eu le temps de voir venir. Il resta planté là, fermement campé sur ses jambes, sans aucune réaction, terrassé par l'effet de surprise et l'état profondément écoeurant des corps méconnaissables qui se dirigeaient dangereusement dans leur direction.
Revenir en haut Aller en bas
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 907
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Dim 24 Avr 2016 - 15:14

Christina avait mal jugé. Il n'y avait pas que cinq véhicules, mais bien un sacré paquet ! Pas moyen de passer par-là, c'était certain. L’hôtesse de l'air remarqua aussi la femme qui tapait la vitre à l'intérieur de l'une des voitures. Elle déglutit et s’efforça à détourner son regard. Elle déplia de nouveau la carte, avec précipitation, et la colla tout près de son nez pour déchiffrer les petits caractères. Elle avait 50 ans maintenant, et la vue qui allait de paire avec son âge !

- Hum ça fait un sacré détour oui... on peut retourner à Kamilche, c'est au niveau du golf qu'on a dépassé tout à l'heure. Y a moyen de prendre à gauche alors pour rejoindre la 8, qui nous ramènera jusqu'à Olympia. Mais le chemin était conséquent, et ils allaient commencer par beaucoup s'éloigner.

Christy interrogea Alan du regard, alors que ce dernier passait déjà la marche à arrière pour filer. Il ne manquait plus que ça : leur tacot commençait à en faire des siennes. Puis quelle assurance avaient-ils de ne pas se retrouver bloquer quelque part là-bas, comme ici ? Et l'essence ? Se coltiner 40 miles de plus n'était pas anodin... La femme n'aimait pas ça... Mais l'ambiance qui régnait par ici ne lui plaisait pas davantage. Cet amas de voitures lui faisaient l'effet d'une sépulture. Malheureusement, leur voiture fit quelques mètres, avant de se mettre à toussoter de nouveau, puis à fumer.

- F... chié... murmura Christy, alors que Sven ordonnait à son père de ne pas insister avec le moteur. Attention Sven ! Lâcha-t-elle dans une exclamation, alors que le jeune homme décidait de sortir. Sans réfléchir plus loin, elle ouvrit la portière à son tour, posant simplement les yeux là où elle comptait mettre les pieds.

Une fois au dehors, et alors que ses deux hommes s'agitaient, elle fit un tour sur elle-même comme au ralenti. Non elle n'aimait pas du tout cet endroit. Comme aucun autre probablement. Sven pestait. Aucun d'entre eux n'était de bonne humeur, la peur les rendait irascibles, mais le jeune homme se montrait dur. Il suggéra d'investiguer dans les autres bagnoles abandonnées, pour trouver de l'huile. Christy était sceptique et son regard s'attarda de nouveau sur la femme au teint blafard et à la queue de cheval ballante, qui tapait toujours contre le carreau. Ils devaient trouver une autre solution, mais quel choix av...

En une fraction de seconde, tous les muscles du corps de la femme se contractèrent. Elle venait d'apercevoir ces âmes errantes, qui s'approchaient d'eux. Ils étaient à une quinzaine de mètres. Il n'était pas question d'essayer de les éliminer. C'était contre l'accord qu'ils avaient fait. Puis c'était trop tôt dans leur périple. Ils étaient trop nombreux. Non, impossible ! Elle sentit la panique l'envahir.

- Prenez vos sacs ! S'exclama la mère de famille en se précipitant vers le coffre de la voiture. Elle sortit un premier sac à dos, qu'elle tendit à ses hommes. On s'en va ! Vite !!

Elle attrapa le bâton de marche que lui avait confectionné Alan, la carte, et colla son sac à dos sur ses épaules, tout en s'éloignant, de la voiture et des rôdeurs. Elle prenait la direction de la forêt qui longeait la route. Elle poussa Sven au passage pour qu'il en fasse de même, qu'il se dépêche. Ils devaient filer. Le plus vite possible !




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1641
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Dim 24 Avr 2016 - 19:46



❝Que nous réserve l'avenir ?❞
Christy & Sven & Alan

    La tension était montée d'un cran et Sven ne fit que lancer l'évidence de la situation : si je continuais à m'acharner ainsi à vouloir nous sortir d'ici en voiture elle allait complètement clamser, la fumée qui s'échappait du moteur appuyait d'ailleurs ses propos. J'arrêtais le véhicule et alors que je m'apprêtais à parler, il sortit de la voiture en claquant la porte et se dirigea prestement vers le moteur. A peine j'eus le temps de déboucler ma ceinture, que Christy était également dehors à guetter les alentours. Nous n'étions pas en sécurité ici, c'était évident, mais un manque d'huile dans le moteur, vraiment ? J'étais pourtant persuadé que nous avions fait attention au moindre détail avant notre départ.

« C'est peut-être une fuite, mieux vaut s'en assurer avant de fouiller les autres véhicules. »

    C'était plus prudent, qui sait ce que nous pouvions trouver dans toutes ces épaves qui nous entouraient ? Je n'étais pas certain de vouloir m'engager dans cette voie et me disais qu'il valait mieux s'assurer que notre voiture était encore apte à nous conduire jusqu'à notre destination, ou du moins nous dégager d'ici. M'abaissant devant le véhicule, je ne prêtais pas immédiatement attention aux râles qui se faisaient entendre un peu plus loin ; de plus en plus présents, de plus en plus nombreux. Mais la nervosité et le stress transmit par mon fils d'avoir pu faire une quelconque erreur qui mettrait la vie des miens en danger me rendirent totalement inconscient à ce qu'il se déroulait un peu plus loin. Ce fut l'air sans appel de ma femme qui me força à prêter attention aux bruits ; elle s'éloigna rapidement vers le coffre de la voiture alors que je me redressais, et je les vis. Des dizaines de Coyotes qui chancelaient entre les voitures et n'étaient qu'à quelques mètres de nous à présent ; comment avais-je fait pour être aussi inconscient ?

    Ni une ni deux, je prit la direction de l'arrière du véhicule, rejoignant ma famille et récupérant mon sac à dos, mon fusil que je passais sur mon épaule, ma hache, et un autre sac qui traînait encore. Les deux mains prises, je ne pris pas la peine de fermer le coffre, ne pouvant m'empêcher de jeter un œil en arrière, vers les râles, avant de m'éloigner également. Je me dépêchais aussi vite que je pus jusqu'à rejoindre Sven et Christy qui commençaient à s’essouffler après avoir eut à grimper le talus boueux qui menait à la forêt. Nous ne pouvions pas nous arrêter pas encore, ils étaient bien trop proches et il y en avait peut-être d'autres... Alors c'était ça, le monde, l'extérieur ; une fuite constante ? Je ne pouvais combien de mètres nous avions parcourus avant de ralentir la cadence, de plus en plus. J'avais finis par passer la main qui tenait le sac devant Christy, lui intimant de s'arrêter avant de jeter un regard à la fois paniqué et en colère à Sven. Je pris la paroles, prenant toutefois soin de ne pas trop hausser le ton pour ne pas attirer de potentiels Coyotes aux alentours.

« Tu te rends compte de ce qui aurait pu t'arriver à sortir comme ça Sven ? Et s'il y en avait eut un au sol hein ? Et s'il t'avait attrapé ? »

    Je me tus, me rendant compte que je risquais de me laisser submerger une nouvelle fois par la peur qui m'enserrait le ventre. Je me contentais de poser le sac au sol, jetant un regard impuissant à ma femme ; je devais garder mon calme, nous étions partis le matin même et je ne pouvais me permettre de déjà baisser les bras. Prenant une profonde inspiration en jetant des regards aux alentours, je repris :

« Il faut qu'on continue, qu'on trouve un autre véhicule, ou un abri pour la nuit, quelque chose on sera moins vulnérable qu'ici. »

    Il était presque midi maintenant, nous avions encore du temps devant nous, mais comment pouvions-nous être certains d'arriver à bon port après ça ? Serait-il judicieux de s'approcher d'Olympia pour trouver un véhicule en sachant qu'il y aurait sûrement encore plus de morts ? Nous n'avions cependant pas le luxe de choisir nos option, il nous fallait continuer, même à pieds s'il le fallait.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Que nous réserve l'avenir ?   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Que nous réserve l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ce que l'avenir nous réserve
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» La vie nous réserve des surprises
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-