Partagez | .
 

 Le son d'un moteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Le son d'un moteur.   Ven 8 Avr 2016 - 21:01


Sean Paul Suarez
52 ANS • AMÉRICAIN • MÉCANICIEN • THE TRAVELERS

i've got a war in my mind

Explique ici en 12 LIGNES MINIMUM le caractère de ton personnage.  

Sean est un homme qui a été forgé par ses fréquentations. Passionné de moto depuis l'enfance, il a toujours plongé les mains dans le cambouis sans hésiter. Étant enfant, il adorait aider son père dans toutes les tâches de la maison ce qui en a fait un véritable touche-à-tout. Ce n'est pas quelqu'un de méchant bien au contraire, il n'a jamais tué avant l'apocalypse et s'est toujours montré serviable au point de rendre tellement de services que maintenant, beaucoup de zombies lui en doivent une, du coup il suppose que c'est parce qu'il a été cool qu'il est encore en vie, en réalité, il a eu beaucoup de chance jusqu'à présent et c'est ce qui en a fait une tête brûlée. Il ne recule jamais devant le danger et n'écoute pas son instinct de survie qui lui dit que traverser la ruelle en marchant sur de vieilles planches de bois peut ne pas être totalement sûr.
Lorsqu'il tombe sur un endroit où il y a de l'électricité comme jusqu'à novembre, il aime se poser devant une télévision pour regarder des films de ce qu'il appelle le grand cinéma ce qui en fait une véritable source de citations et de passages de films dont plus personne n'a a carrer.


and blood on my hands

Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage (taille, corpulence, style vestimentaire). Et/ou les équipements dont il dispose. Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage (taille, corpulence, style vestimentaire). Et/ou les équipements dont il dispose.

Sean est ce qu'on appelle un grand costaud. Il ressemble assez à une brute malgré le sourire qui traverse son visage plusieurs fois pas jour. C'est un grand bonhomme sympathique habillé de la même manière depuis plusieurs semaines : un jean, un t-shirt plus très blanc et un vieux blouson à fourrure qu'il a piqué sur un cadavre assez récent quand sa propre veste est devenue trop pourries pour être utile. Rasé chaque semaine, il laisse seulement un bouc et une moustache grisonnants sur son visage tandis que ses cheveux poussent petit à petit.
Il est reconnaissable entre mille premièrement parce qu'il se déplace presque toujours à moto, surtout depuis qu'il est seul. De plus, il a lors de ses sorties une machette pendante à sa ceinture et un revolver Smith et Wesson.

a storm is coming

ton histoire, avant l'épidémie, en 30 LIGNES MINIMUM.Sean est né à San Francisco. Son père était mécanicien et sa mère restait à la maison qui était adjacente au garage. Il a grandi dans la banlieue de la ville qui était très différente à l'époque. Il n'a jamais déménagé et quand il est devenu adulte, il a rejoint le club de motards de son père et a acheté la propriété adjacente à celle de ses parents afin de s'installer. Il a toujours refusé d'être impliqué dans les affaires illicites du club et quand son père et son frère ont été condamnés à vingt ans de prison pour avoir assassiné un entrepreneur qui défendait un gang rival, Sean s'est trouvé être le dernier homme du clan Suarez encore en liberté.
C'est ainsi que Sean est devenu propriétaire du garage à vingt-cinq ans. Cela marqua un tournant dans sa vie puisque il n'hésita pas à proposer à sa mère de gérer l'administration de l'entreprise, ce que son père avait toujours refusé alors qu'il savait à peine compter.
Avec une gestionnaire de qualité et un mécano qui passait ses huit heures sur place à bosser contrairement à ce que faisaient son frère, les revenus du garage se multiplièrent presque par deux.
Deux ans après, il rencontra Mary avec qui il eut une relation amoureuse. Cela se transforma vite en mariage avec enfants et à trente ans, il était l'heureux papa des jumeaux Steve et Cassandre Suarez. Ils élevèrent leurs enfants aussi bien que possible et il s'avéra qu'il héritèrent des capacités scolaires de leur mère puisqu'ils réussirent très bien à l'école.
Quand ils eurent dix-huit ans, Cassandre décida de partir à Los Angeles pour étudier la médecine tandis que Steve préféra s'inscrire dans une école d’ingénierie militaire. Toute la famille eut du mal à voir revenir le grand-père et l'oncle des enfants. En sortant de prison, ils commencèrent à réclamer de l'argent à la mère de Sean à tel point qu'un soir, ce dernier sorti un vieux revolver qu'il avait remis en état et chargé et somma les deux hommes de sortir de la maison et de ne jamais revenir, ce qu'ils firent. À l'heure actuelle, Sean ne sait toujours pas ce qu'ils sont devenus, pour lui, c'est comme s'ils étaient morts le soir où ils sont tous les deux partis en enfourchant leurs motos couvertes de poussière.
La mère de Sean est morte en novembre 2014 à l'âge de 91 ans, les funérailles furent douloureuses certes, mais apaisées par la vie bien plus gratifiante que Sean avait offert à sa mère.
Quand San Francisco se trouva paralysée par l'invasion zombie, seule Cassandre était rentrée à la maison, Steve n'ayant pas eu de permission.

on the highway to hell

ton histoire depuis le tout début de l'épidémie 10 LIGNES MINIMUM. N'hésite pas à te tourner vers la chronologie du forum pour savoir plus précisément comment ça se passe. Les premiers temps, comment ton personnages en est arrivé où il en est, ce qu'il fait. Un bref topo peut suffire.

Bien entendu, Sean suivait les informations comme tout le monde quand l'enquête autour de ces histoires de cannibalisme a commencé. Étrangement, cet événement semblait prendre beaucoup plus d'ampleur dans les médias que ce qui se fait habituellement.
C'est seulement le sixième jour de l'infection que Sean comprend qu'il se passe vraiment un truc pas normal quand il voit la garde nationale faire sa garde dans la rue. On rapporte très vite des émeutes dans les grandes villes et le gouvernement multiplie les annonces appelant au calme.
Sean et sa femme ayant toujours eut confiance dans l'armée décident d'aller faire quelques provisions dans un drugstore non loin. Tout ne s'est pas encore arrêté de fonctionner mais ils remarquent qu'il n'y déjà plus d'essence à la station service du quartier. Bientôt, Sean comprendra pourquoi il est chanceux d'avoir été mécano alors que plusieurs jerrycans d'essence étaient entreposés dans son garage.
Deux jours après, leurs communications sont coupées et il perd tout contact avec Steve qui est alors en route pour une mission de maintien de la paix à New-York.
Malheureusement, les patrouilles militaires commencent à se faire de plus en plus rare et tandis que les gens commencent à sortir de plus en plus pour se mettre au courant, la contamination a atteint San Francisco depuis quinze heures et les crus comme les appellent maintenant Sean arrivent déjà dans le quartier. Au début, cela ressemble juste à une dizaine de clochards complètement stoned. Puis très vite ils se mettent à attaquer les gens et là chacun comprend qu'il doit faire attention à ses fesses.
Très vite, Mary, Cassandre et Sean préparent le fourgon du garage en le remplissant du maximum de vivres et de la moto que Sean refuse d'abandonner de peur de se la faire voler dans son garage tandis que les émeutes armées éclatent dans leur banlieue.
Ils abandonnent tout le reste et partent à trois.
Ils décident de remonter en direction du Canada, patrie de Marie qui est originaire de Vancouver. Ils remontent donc la côte jusqu'au jour où ils traversent une forêt quand leur camionnette tombe en panne.
Après cinq minutes de checking, le verdict est sans appel, la transmission est cassée en deux et le levier de vitesse en a pris pour son grade également. Sean donne son fusil à Mary avant d'enfourcher sa moto pour aller chercher les pièces dans un garage croisé plus tôt sur la route.
Lorsqu'il revient avec ce dont il a besoin, sa fille a disparu et un homme est en train de mutiler le corps sans vie de sa femme. Il s'avère que c'était un zombie, deux de ses congénères allongés un peu plus loin la tête explosée témoignent de la défense de sa femme. Il explose la tête du dernier zombie à l'aide de son revolver et amène sa femme à l'arrière du fourgon afin d'essayer de la soigner. En deux heures, elle s'éteint définitivement, et après avoir découvert que les gens qui se font mordre sont ceux qui se relèvent, il est obligé d'achever le rôdeur qu'est devenue sa femme.
Il passe la nuit à pleurer et attendre sa fille avant d'enterrer sa femme à l'aube qu'elle l'avait désiré puis de réparer son véhicule.
Il termina vers midi et était sur le point de repartir quand un vieux type s'approcha du fourgon et proposa à Sean de le ramener à son camp où on pourrait l'aider.
Il passa un mois dans ce camp avant que les rôdeurs ne décident que c'était fini. Depuis il remonte toujours la côte, cherchant un moyen de s'en sortir ou au moins un groupe qui pourrait lui sembler convenable.


time to meet the devil

• pseudo › Nathan
• âge › 20 ans d'ici peu Wink

• comment as-tu découvert le forum ? › Google
• Ton ancien personnage ?  › /
• et tu le trouves comment ? › Sympa même si le design est à peine sombre Smile
• présence › Presque tous les jours

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit › Bazzart
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Sam 9 Avr 2016 - 1:46

Hellcome :111:
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1306
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Sam 9 Avr 2016 - 11:45

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :103:



Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1305
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Sam 9 Avr 2016 - 12:33

Welcome Very Happy


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Shepherd
leader | Seven Sins
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 30/11/2014
Messages : 455
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Sam 9 Avr 2016 - 15:17

Bonjour Sean, c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche ^^

Alors, il va falloir faire de sérieuses modifications avant que je ne puisse te valider. Autant ne pas y aller par quatre chemins, c'est quasiment toute la fiche qui est à revoir malheureusement.

On commence o/

- Au niveau de la fiche en elle-même, il faudrait vraiment la travailler plus que ça. Je ne sais pas combien de temps tu as passé sur ta fiche, mais en l'état, ça donne un peu l'impression que ça a été écrit à la va-vite en dix minutes. L'histoire par exemple, c'est une suite de faits ayant marqué sa vie. Il n'y a aucun détail, quasiment aucun repère temporels pour nous le situer dans le temps. Il faut approfondir plus.

- Pour la personnalité, on s'attend à ce que le texte reflète clairement et distinctement les qualités et défauts que tu as mis dans les menus déroulants. Pour l'instant, c'est loin d'être le cas. Aussi, ce que nous voulons, c'est des traits de caractère. Qu'il soit chanceux est un fait, et si c'est un avantage pour lui ce n'est pas une qualité au sens où nous l'entendons. Idem pour cinéphile, ce n'est pas une qualité. Il faudrait donc les changer.

- Pour le pré-apo, outre le travail à faire sur le tout, il y a un truc que je ne comprends pas. Si le père de Sean était dans un club de one-percenters, et que Sean n'avait aucune intention de s'adonner aux pratiques illicites du club, pourquoi est-ce qu'il l'a rejoint ? Aussi, le fait que son père aille en prison ne fera pas de Sean le propriétaire légal du garage. Le gestionnaire à la limite mais le transfert de propriété d'une société, ça ne fait pas comme ça.

- Pour le post-apo, il va falloir le reprendre dans son intégralité. En effet, étant donné que l'action sur le forum se passe dans l'état de Washington, le fait que Sean soit situé à San Francisco au début de l'épidémie ne sera pas accepté. L'épidémie a commencé il y a six mois. Avec la distance qui sépare les deux villes, et en prenant en compte la gestion des rôdeurs, l'encombrement des axes routiers, l'essence, les vivres, etc, le trajet n'est pas faisable en six mois.

J'ai fait le tour, bon courage pour les modifs et si tu as la moindre question n'hésite pas.

Quand tu auras fini les modifs, n'oublie pas de le signaler ici pour me prévenir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Sam 9 Avr 2016 - 19:29

D'accord je vais faire l'édition dans la journée Smile Je n'avais pas réalisé la distance entre les deux villes Smile Merci pour les commentaires Adam Smile

Merci tout le monde Smile
Revenir en haut Aller en bas
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Lun 11 Avr 2016 - 11:06

Bienvenue parmi nous et bon courage pour les modifications Wink



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le son d'un moteur.   Aujourd'hui à 10:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Le son d'un moteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» MOTEUR FIXE
» moteur de recherche Indien
» dernière mouture du moteur 3D utilisé dans Age Of Conan - Dr
» Besoin d'info sur moteur Bf12m716
» f2 l 514 MOTEUR CASSÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-