anipassion.com
Partagez | .
 

 Fiche de Brent Cameron Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Fiche de Brent Cameron Martin   Mar 5 Avr 2016 - 22:49


Brent Cameron MARTIN
19 ans • Americain • Etudiant en graphisme • Travelers

I am not alone


Personnalité
Brent s’est toujours montré courageux même lorsque la situation semble le dépasser. Il sait aller de l’avant et se jeter à l’eau lorsqu’il le faut. Il sait entreprendre des choses difficiles en surmontant souffrances ou peurs. Quand bien même c’est un garçon sensible, il sait que lorsque l’on a réellement besoin de lui, il sera présent pour agir sans se laisser ronger par le chagrin. De nature méticuleuse, Brent est méthodique. Il prépare toujours des plans de secours dans le cas éventuel ou une situation tournerait mal, car il a tendance à paniquer plus facilement lorsqu’un imprévu lui bloque la route. Pour lui, l’organisation des idées est essentielle. Impossible de partir en  vadrouille en ayant les moindres doutes.

Brent a toujours su se montrer à l’écoute de l’autre et attentif. C’est dans sa nature de laisser autrui s’exprimer, qu’il ait le même avis ou non. Il estime que chaque point de vue peut être bon à entendre s’il est bien défendu ou argumenté. De ce fait, il est capable de comprendre plus ou moins facilement ce que les autres peuvent penser ou ressentir, même s’il n’est pas dans la même manière de penser. C’est quelqu’un de relativement ouvert d’esprit. En revanche, il a tendance à se montrer susceptible lorsque l’on commence à s’attaquer à ses idées.  Le respect est une notion importante qu’il n’aime pas qu’on piétine.
Sans pour autant que ça concerne le respect en particulier, Brent est un jeune homme sensible, voire même émotif, parfois en paradoxe avec son courage mais qui ne sont pas particulièrement en opposition. C’est dans sa nature, il a besoin d’exprimer ses émotions, car il est incapable de les contrôler pleinement.

Bien qu'ayant une aisance naturelle pour communiquer avec les autres, Brent a tendance à se faire influencé facilement. Naïf de nature, la méfiance est loin de faire partie de son quotidien, ce qui l'a déjà amené à beaucoup de déceptions, ou de petites trahisons dont il ne s'attendait pas particulièrement. Néanmoins, cela ne l'a pas changé pour autant, et il a gardé sa naïveté enfantine parfois adorable, mais à double-tranchant. Ça a toujours été une manière pour lui de s'évader un petit peu de la dure réalité. Et puisqu'il s'agit de quelqu'un de sincère, il se basera, malheureusement, souvent sur le fait que les autres le sont aussi.



but I failed


Physique
Brent est relativement petit pour un homme adulte (1 mètre 68). Il n’est ni trop mince, ni trop gros. Son poids est parfaitement adapté à sa taille (60kg). Il n’a pas une carrure athlétique. Son visage présente des traits anguleux, dont une mâchoire plutôt « carrée ». Ses sourcils lui donnent souvent une petite mine de « chien battu », voire un côté gentil et chaleureux. Son nez, légèrement bosselé, apporte lui aussi un caractère plutôt doux sur son visage fort. Il a les cheveux châtains foncés, généralement en bataille. Sa pilosité n’est pas très présente, à tel point que sa pousse de barbe est minime et pas des plus harmonieuses. Ses yeux sont d’un brun commun. Bien qu’il n’ait jamais fait de sport, il n’est pas dénué de force, même si ce n’est pas l’apothéose de muscles non plus.

Il a un look très simple, on ne peut pas dire qu'il sorte particulièrement du lot lorsqu'on le voit marcher dans la foule. Il porte généralement un t-shirt avec une chemise à carreaux par-dessus, ainsi qu’un jean foncé et des chaussures ou bottines brunes, relativement épaisses et résistantes, qui tassent sa petite silhouette. S'il fait plus froid, il privilégiera un sweat-shirt ou un pull. Il porte toujours un couteau de cuisine avec lui. Il porte aussi à sa ceinture un petit pistolet (Beretta 92fs) qu’il évite d’utiliser de par le bruit qu’il émet à chaque détonation et par le manque évident de balles en possession.

Pour ce qui est du lieu d’habitat de Brent, il évite son propre appartement afin de remémorer des souvenirs de sa vie passée. Il privilégie la cohabitation avec des individus de confiance qu’il rencontre, même s’il n’est pas rare qu’il passe la nuit seul dans un endroit de bonne fortune. Il bouge un maximum pour éviter de se faire coincé.

and now they're gone

La vie de Brent était tout ce qu’il y a de plus paisible. Il vivait avec son grand frère et son père dans un appartement légèrement au dessus de la moyenne des habitants communs de Seattle. Il n’était pas fortuné, ou du moins il n’aimait pas cette appellation. Dans tout les cas, il vivait dans un certain confort. Et le confort ne se limitait pas qu’aux finances : il menait une vraie petite vie de prince bien-aimé : Il avait des amis sur qui il pouvait réellement compter parmi la foule de connaissances qui noyaient son répertoire, il étudiait dans une université plutôt bien réputée de la ville… Tout allait réellement pour le mieux. Il aurait même pu dire qu’il vivait les plus beaux moments de sa vie. Encore fallait-il qu’il s’en rende réellement compte, car même s’il était conscient de la chance qu’il avait, il n’y pensait pas bien souvent.

Brent avait une liberté totale depuis le décès de sa mère, morte des suites d'un cancer ayant pris beaucoup trop d'ampleur pour qu'il puisse être soigné. Elle est morte après six mois de combats, Brent avait alors 14 ans quand son frère en avait 16. Cela marqua profondément les deux garçons qui ne s'en sont certainement toujours pas remis au jour d'aujour'hui. Les mauvaises décisions de l'aîné à cet âge-là entraînèrent bien évidemment le cadet dans des expériences de la vie qu'il aurait probablement préféré éviter. La plus grave les entraîna même devant la justice : Une simple histoire de bagarre de rue qui a mal tourné, entremêlée à une affaire de drogue. Malgré cela, l'avocat qui s'occupait de l'affaire ayant une défense en béton grâce à sa grande expérience, il avait su convaincre le système judiciaire de limiter la casse : Brent n'eut donc aucune condamnation pour ses erreurs du passé, ainsi qu'un casier judiciaire laissé vierge, tandis que son frère passa seulement quelques mois dans un camp de redressement pour jeunes. Brent avait tiré des leçons et se promit de ne plus jamais mal tourner pour éviter de foutre en l'air son avenir. Ethan, une fois sorti de toute cette histoire, décida de se calmer même s'il devint un bon consommateur et vendeur de drogues.

Ayant été pris sous l’aile de son grand frère, les années qui suivirent les éloignèrent de par leur différences de choix de vie et leur emploi du temps. Son père, quant à lui, était de plus en plus occupé à voyager dans divers pays pour son travail : Il bossait dans les fonctions commerciales internationales. Il passait très peu de temps à la maison, ce qui avait tendance à agacer Brent même s'il était conscient qu'il ne pourrait rien y faire. Il comprenait à quel point le travail était important, et qu’il était inutile de se plaindre contre cela, quand bien même il ne pouvait s'empêcher de ressentir un sentiment égoïste d'abandon.

Suite à cela, Brent passa beaucoup de temps à étudier. A partir de 18 ans, il entra dans une université au niveau relativement bon. Ses études de graphisme lui tenaient à coeur, tout comme ses nouveaux amis qu'il avait rencontré à cette même université de Seattle, ainsi que son petit-ami avec qui il sortait depuis déjà un an maintenant. Sa nouvelle vie d'universitaire prenait tout l'espace. S'il ne vivait pas avec son grand-frère, il ne verrait même plus sa famille. Inconsciemment, il en souffrait, car il avait passé malgré tout de très bons moments avec Ethan. Pour ce qui est de son père, il n'avait jamais eu une vraie relation et n'en souffrait plus autant que lorsqu'il était petit.

Brent avait, comme chaque personne, des moments de mélancolie, compréhensibles ou non. En général, il n’avait qu’à aller retrouver son petit-ami ou ses amis pour évacuer cette tristesse de nature qu'il pensait inconnue. Mais de temps à autre, il lui arrivait que ça ne suffise pas. Après tout, même si sa vie semblait animée, brillante par moments, et très peuplées d’individus en tout genres, il ne pouvait s’empêcher de se sentir très seul, une fois rentré à la maison.

Oui, même si Brent vivait une très belle vie, il se laissait ronger par une tristesse pesante. Peut être était-ce de la mélancolie ? De la nostalgie ? Un manque ?

no time for tears

Quelques jours après le début de l’apocalypse, en Octobre 2015, Brent ne savait pas ce qu’il se passait exactement à Seattle. Il savait qu’il devenait dangereux de traîner dehors mais n’en connaissait pas réellement les raisons, puisqu’il ne regardait pas particulièrement les infos à la télé. Son frère n’avait pas l’air plus au courant que ça non plus, et pourtant la menace était déjà réelle.


Ils continuèrent leurs activités habituelles les jours suivants jusqu’à ce que Brent assiste à l’un de ces cas d’agressions violentes. C’était l’une des plus sauvages qu’il ait jamais pu voir. Une femme mordait un homme jusqu’à même lui arracher une énorme partie du cou. Il y avait du sang partout et l’homme n’arrivait pas à crier, s’étouffant avec son propre sang. Il n’avait pas su réagir face à tant de barbarie, il avait peur qu’elle se déchaîne aussi sur lui, vu à quel point elle était capable d’aller.  Il a attendu que les secours arrivent en restant figé devant la scène, comme un bon nombre de passants tétanisés, sous les cris et l’angoisse. Il s’est enfui lorsqu’il s’est rendu compte que même les ambulanciers et les autorités avaient du mal à contenir cette folle.


La situation dégénère un peu plus lors de la deuxième moitié du mois d'Octobre. Il y a des présences militaires dans les rues. Ils parlent d’un virus dont ils tentent de trouver un vaccin. Le réseau ne fonctionne plus aussi bien qu’avant, tout comme l’eau courante et l’électricité. Brent avait un mauvais pressentiment qu’il ne pouvait pas expliquer. Il restait à la maison avec son frère, qui avait ramené un ami à lui dont les parents ne rentraient plus. Ils avaient unifiés leur nourriture dans le cas où il deviendrait plus difficile de sortir, et avaient même rapporté quelques petites armes à feu dont la possession n’était probablement pas très légale, mais qu’étant donné la situation, cela ne dérangerait personne. Rien que de voir ces pistolets rendaient Brent nauséeux. Il se rappelait en boucle cette image de cette femme qui dévorait le coup d’un passant. Il se demandait si ça avait un lien avec les événements actuels, puisqu’ils semblaient similaires. Il réfléchissait souvent et longuement, il était absent. Il ne voulait pas se rendre compte de la situation et tentait de positiver un maximum.

Novembre 2015. Le trio partit pour un camp de réfugiés au Nord de Seattle. Brent s’inquiétait pour ses amis et son petit-ami. Il était resté sans nouvelles et ne les avait pas croisés au camp de réfugiés. Il ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’ils étaient morts et qu’ils ne les reverraient certainement plus jamais. Ainsi, même s’il était triste, il tentait de relativiser et de continuer à vivre, bien que c’était encore trop douloureux. La situation n’était pas meilleure au camp, et ils furent forcés de fuir pour éviter de mourir dans ces émeutes sanguinaires.


Décembre 2015. L’infection s’était propagée à grande échelle. Contrairement à ce qui était encore recommandé, Brent, Ethan et son ami décidèrent de ne plus retourner dans un camp de réfugiés. Il ne devait peut être même plus rester grand-chose pour les accueillir. Il était évident que la menace ne faisait que s’agrandir et devenir de plus en plus dangereuse. Il valait mieux rester cloisonné dans leur appartement selon eux. La nourriture manquante se faisait ressentir, et il n’était pas rare qu’Ethan et son ami partent voler un semblant de nourriture au supermarché. Mais dans tout les cas, ils s’étaient mis à rationner les doses.
Ethan s’était retrouvé plusieurs fois confronté à ces « infectés » et avait comme l’impression qu’ils étaient insensibles à la douleur. Comme si tout ce qui leur importait, c’était juste de manger, dévorer,  tuer. Les frapper hasardement ne suffisait pas. C’est lorsqu’il s’est surpris en train de tirer une balle dans le crane de l’une de ces choses qu’il s’est rendu compte que la tête était leur point faible. Mais Brent, lui, en était incapable. Il avait beau essayer des tas de fois, rien n’y faisait, il préférait les repousser ou les fuir plutôt que de les affronter. À quoi bon après tout ? Ils sont des milliers en ville désormais, en tuer quelques uns n’apporterait rien, même les militaires n’y étaient pas parvenu, alors lui, encore moins. Toutefois, Ethan lui montra comment manipuler une arme à feu : Enlever la sécurité, remettre des balles, charger, tirer. Brent avait suivi les instructions avec une aisance instinctive mais pensait que ça ne serait pas pour tout de suite.

20 Janvier 2016. Tom, l’ami d’Ethan, se fit mordre au bras par l’un de ces « rôdeurs ». Il devint fiévreux et manquait de force. Les ressources de nourriture diminuaient dangereusement, mais l’appartement était vide et en sécurité, car le trio s’était occupé d’enfermer les voisins ayant basculé de l’autre côté dans le toit de l’immeuble récemment. Ethan décida de partir chercher des médicaments supplémentaires dans une pharmacie se trouvant à quelques kilomètres de la maison. Son voyage prendrait certainement du temps, surtout s’il rencontre des imprévus en cours de route. Il confia alors secrètement une arme à feu à son petit frère, en lui disant d’agir en conséquence. Brent en était toujours incapable, mais Ethan pensait qu’il était temps qu’il fasse sa part du travail et qu’il arrête d’éviter l’inévitable. Brent acquiesça sur le moment pour lui faire plaisir, mais attendrait qu’il revienne pour faire quoique se soit.

21 Janvier 2016. Tom n’était plus. Il s’était changé en l’espace d’une nuit comme ces choses qui vagabondent en ville, ces choses dont Brent a tellement peur. Il manqua de se faire attrapé par Tom mais parvint à s’enfermer dans la salle de bain. Il voulait pleurer. Cette connaissance de son frère avec qui il s’était lié et avec qui il vivait depuis des mois se retournait à présent contre lui d’une manière totalement radicale. Il frappait et grattait la porte de la salle de bain, tout en grognant, plus ou moins fort en fonction des bruits qu’émettaient Brent. Ethan, quant à lui, n’était toujours pas revenu.

22 Janvier 2016. Brent était resté assis contre la porte de la salle de bain durant toute la journée de la veille, à hésiter entre sortir et en finir avec Tom, ou rester là à attendre son frère. Il se disait qu’il souffrait peut être d’agir de la sorte et qu’il valait mieux l’arrêter. Mais Brent ne pouvait pas tuer. Il avait été un humain, et même si ce n’était plus vraiment le cas, c’était impossible.
Brent avait faim, soif, et surtout il avait peur. Mais il ne pouvait pas rester indéfiniment enfermé. Il devait libérer son nouvel ami de l’emprise de cette infection. Il n’y avait, de toute évidence, pas de vaccin, et probablement très peu de scientifiques encore présents pour en chercher un.
Brent ouvrit lentement la porte et se rendit compte que Tom était dans le salon et lui tournait le dos. Il se rapprocha sur la pointe des pieds, s’était déchaussé juste avant pour faire moins de bruit. Il plaça le pistolet sur sa tête et attendit un bref instant. Tom voulut se retourner, mais Brent ne lui en laissa pas l’occasion. Une détonation résonna, et le corps tomba. C’était le premier rôdeur que Brent éliminait. Il fondit en larmes juste à côté de son ami.

Février 2016. Ethan n’est jamais revenu, Brent s’était retrouvé complètement seul. Il avait dosé un maximum les dernières rations de nourriture jusqu’à se retrouver presque à court. Il lui fallait sortir impérativement désormais. Et probablement quitter son appartement.
Il ne sortit pas complètement tout de suite. Il prit soin d’explorer en premier temps les alentours pour analyser brièvement le nombre de rôdeurs dans les rues, et marqua, par la même occasion, les endroits où ils s’aggloméraient la plupart du temps. Au fil des jours, il passait la ville au peigne fin, dont certaines habitations, où il fut contraint, parfois, de faire du « nettoyage ». Il évitait au maximum d'utiliser son pistolet bruyant, sauf pour les attirer dans un endroit particulier et ainsi libérer le champ à une épicerie, ou ce genre de choses. Il avait constamment la peur au ventre, mais il savait petit à petit ce qu’il faisait et ce qu’il fallait faire. Hélas, il ne croisa pas encore de survivants comme lui.

Mars 2016. Brent quitta définitivement l’appartement dès qu’il dénicha une nouvelle habitation qui lui semblait sécurisée. Il n'avait, hélas, pas grand-chose pour se défendre puisqu'Ethan était parti avec la majorité des armes à feu pour son expédition. Il s'arma donc de son Beretta 92 fs, ainsi que quelques petites armes tranchantes. Son stock de nourriture et d’eau était lui aussi très limité, mais il se débrouillerait. Il commençait à prendre une certaine habitude à sortir dehors en compagnie des rôdeurs, même s’il avait toujours cette peur immense de mourir à tout instant et cette appréhension à les tuer.
Brent rencontra un petit groupe d’aventuriers qui l’accueillit chaleureusement, au vu de sa bonne expérience. Ils passèrent quelques semaines à vivre ensemble. Il participa à de nombreuses expéditions pour trouver de la nourriture dans lesquels il se montrait très coopératif, loyal, sincère et surtout stratégique. Il évita la mort de certains camarades à plusieurs reprises. Il fut alors accusé à tort de voler de la nourriture par l’un d’entre eux qui semblait devenir fou à l’idée de partager des rations avec un individu supplémentaire. Pris comme bouc émissaire, Brent fut donc exilé du groupe. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’il les retrouva, en train de se faire dévorés dans une allée, pris en tenaille par les deux seules entrées de la rue. Brent continua ainsi sa route, de nouveau seul.


just time to survive

• pseudo › Enzo
• âge › 18 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Topsite Zombie Apocalypse
• Ton ancien personnage ?  ›Pas d'ancien personnage
• et tu le trouves comment ? › Top
• présence › Régulière, mais pas 7 jours/7

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit › Tumblr
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur E. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 570
Age IRL : 31

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mar 5 Avr 2016 - 23:25



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue !
Viens me voir si tu as des questions



Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1136
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mar 5 Avr 2016 - 23:59



I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mer 6 Avr 2016 - 0:26

Bienvenue parmis nous Smile



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mer 6 Avr 2016 - 0:45

Bienvenue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mer 6 Avr 2016 - 18:38

Bonjour bonjour !

Merci beaucoup à tous, j'espère que j'aurai l'occasion rapidement de faire votre connaissance et de participer moi aussi à cette aventure Wink
Je pense que ma fiche est terminée, je vais donc de ce pas le signaler dans la partie adéquate. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1858
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Mer 6 Avr 2016 - 18:49

Bravo pour la finalisation de ta fiche, bienvenue et bonne marche vers la validation :smile2:


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Fiche de Brent Cameron Martin   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de Brent Cameron Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fiche de présentation de Martin "Marty" Deeks
» Lydia Martin [nouvelle fiche de présentation]
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Personnages Morts/ Supprimés.-