Partagez | .
 

 This weird world we took part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Sam 21 Mai 2016 - 18:11


   
   
   

This weird world we took part | Pv. Zack M. Atkins

Ce Zack faisait sourire Daniel. Il aimait cette vivacité dans sa voix, ce côté désinvolte qu’il avait, en plissant les yeux comme s’il était au soleil à chaque fois qu’il recrachait une bouffée de fumée. Evidemment, un type comme ça devait vouloir prendre du bon temps pendant sa période de déplacement. Peut-être qu’une fois rentré à Seattle, il serait confronté à la réalité de ses responsabilités, alors, pensait Daniel, autant qu’il en profite. Le père de famille exilé écrasa aussi sa cigarette en hochant la tête lorsque Zack avoua avoir besoin de son boulot, besoin de se mêler à la foule, les patrons, les obligations sociales. Exactement ce qu’avait fui Daniel, en fuyant par la même occasion une famille qu’il n’arrivait pas à assumer, pas après ce que lui avait fait subir sa femme.

Depuis que les papiers du divorce avaient été signé, il se sentait nettement mieux. D’un autre côté, Daniel avait une petite once de culpabilité envers ses enfants qui lui manquait. Il avait envie de les voir et peur de rater les choses importantes de leurs vies. Mais il avait besoin de temps pour reprendre ses esprits et surtout pour reprendre du poil de la bête. Il avait besoin de se retrouver, lui et sa véritable personnalité qui avait été enterrée et castrée durant toutes ces années de mariage.

Daniel tapota son verre sur le bar pour attirer l’attention du barman, avec qui il échangea un sourire entendu. Ce dernier rempli son verre et le lui fit glisser le long du bar jusqu’à Daniel qui lui adressa un clin d’œil pour le remercier. Il secoua les glaçons qui vinrent se cogner contre la paroi de verre en souriant pour lui-même, comme un enfant qui aurait une glace dans la main, fraîchement déballée de son emballage. Quand Zack fit référence aux vieilleries, Daniel fit semblant de prendre un regard offensé avant de s’exclamer : « Tu parles de moi là ?! » Avant de rire, un rire qui ressemblait à un aboiement de chien, avant qu’il ne vienne cogner son verre contre le sien, montrant bien sûr, qu’il plaisantait.

Daniel n’était pas non plus un adorateur du vintage, mais le marché portait, et c’est vrai qu’il trouvait dans ces vieux objets, quelque chose d’authentique. Étrangement, le vintage et les vieux disques permettaient d’ouvrir le dialogue entre les Hommes. Avec le numérique et le « tout à porté de main », tout était devenu beaucoup trop automatique à son goût. Il avait perdu foi en l’humain quand il avait vu ses enfants s’abrutir devant les tablettes et la soupe servie par la télévision. Malgré tout, Daniel ne comprenait pas encore à cet époque que ses enfants avaient vécu cette période d’adorateurs de la technologie pour palier à un manque d’attention de la part de leur mère, et par logique suite au départ de Daniel, de leur père.

Zack lui demanda alors quelques précisions concernant son métier. Dan haussa les épaules en buvant une nouvelle gorgée de boisson qui venait lui titiller la gorge. « Quelques mois. Je débarque. Un ancien contact de la fac m’a branché là d’ssus, il a apprit que j’voulais changer d’air et me voilà à Salt Lake City ! » S’exclama-t-il en s’esclaffant, avant d’écarter les bras, le verre dans une main, pour s’auto-désigner. Il n’avait pas vraiment envie de passer par la douloureuse explication du cocu qui est au bord du black-out. Il préférait éviter de mentionner le fait qu’il avait hésité à se jeter sous les rails du métro qui l’emmenait tous les jours à son boulot de merde, un travail dans lequel il se faisait aussi castrer moralement par un patron moisi jusqu’à l’os.

Il préféra garder le sourire et se mettre à balancer la tête d’avant en arrière en profitant de la musique et de l’ambiance générale des lieux. « C’est ce genre d’endroits où tu peux te permettre de tout effacer et tout r’commencer ! Je recommande ! » Précisa cependant Dan en levant une nouvelle fois son verre en adressant un clin d’œil à Zack.    
 



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1308
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Mar 24 Mai 2016 - 16:46


Zieutant Dan reprendre un verre, le blond intima à son tour au serveur de lui resservir une nouvelle double-dose de vodka ; nouveau regard intimidé du jeune employé auquel Zack répondit par un haussement de sourcil amusé même si ses yeux en disaient plus long. Reportant son attention sur le brun, il porta son verre à son nez pour en humer à nouveau le contenu et en sirota une petite gorgée en fermant un instant les yeux, se laissant porter par la musique qui emplissait l'air. Il les rouvrit cependant à la réponse de sa rencontre du soir, légèrement interloqué et un sourire en coin, ne sachant pas vraiment s'il devait rire ou pas ; mais le rire qui s'éleva fut communicatif et son sourire s'agrandit alors que leurs deux verres émirent un son complètement effacé par tout le brouhaha alentours.

Certes Zack avait l'air plus jeune que lui, mais ils n'avaient pas non plus l'air d'avoir trop d'années d'écart. Et il fallait bien avouer que le blond pouvait difficilement se plaindre d'avoir un boulot ''trop fatiguant'', il n'avait que rarement le visage marqué par la fatigue professionnelle, si on omettait les soirée de galas et ce genre de comédie prout-prout à lesquelles il n'avait d'autre choix que d'y participer, mais pouvait-ce réellement être considéré comme du travail ? Le doute était grandement permi. L'homme d'affaire souriait en jetant des regards apaisés aux alentours, il n'était pas du genre à dire amen à toutes les demandes de ses clients et ne se sentait donc que rarement oppressé par les obligations et tout ce qui en découlait, mais il fallait bien avouer que cette soirée lui faisait le plus grand bien ; c'était pour toutes ces petites choses qu'il était satisfait de mener une double-vie, parce-que chaque partie lui offrait les petits conforts dont il avait besoin pour se sentir bien.

Le plus jeune avait à nouveau porté son attention sur Dan qui se remit à parler avec un petit instant de réflexion. Il se pencha légèrement en avant pour mieux l'entendre avant de se remettre droit, un sourire toujours accroché aux lèvres. « Je sais pas comment t'étais avant, mais ça a l'air de te convenir parfaitement ! » Au fond, le blond n'en avait pas grand chose à faire du bien être du brun, il aurait tout aussi bien pu être dépressif que ça ne lui aurait pas changé la vie ; tant qu'il ne serait pas venu l'accabler d'idées noires tout se serait bien passé. Il pouvait cependant comprendre l'aspiration de l'homme de venir s'installer ici, rien qu'à voir le cadre qui entourait la ville et l'ambiance qui y régnait, c'était tout différent de Seattle ; et quoi de mieux pour repartir à zéro que de changer catégoriquement d'air ?

Ressortant d'un air machinal son paquet de cigarette il en reprit une et la cala entre ses lèvres ; la fumée ne mit pas longtemps à s'élever dans l'air, emplissant un peu plus l'endroit de cette atmosphère quasi étouffante pour toute personne peu friante de cet univers. Il hocha la tête en tirant sur sa barrette de nicotine ; ses yeux s'étaient à nouveau faits rieurs. « Ah ça, je veux bien te croire ! Mais je ne sais pas si j'aurai un jour la foi de quitter ce confort que j'ai. » Ce n'était pas une question de courage, simplement de facilité, parce-que Zack avait tout ce dont il souhaitait, et pour garder cela il était bien prêt à supporter la communauté mondaine jusqu'à la fin de sa vie.

Repérant la petite coupelle de crackers qui était posée à sa droite, le blond la tira du bout du doigt jusqu'à ce qu'elle retrouve entre leurs deux verres, et en prit un avant de le croquer d'un air absent. Il poursuivis sur un ton songeur. « C'est dingue parfois comme tout s'emboîte à merveille précisément au moment où il faut hein. » Il faisait allusion aux mots de Dan concernant son besoin de changer d'air et le fait que ce pote de fac ait été là à ce moment précis ; lui aussi avait su profiter de certaines circonstances qui faisaient de lui l'homme qu'il était aujourd'hui. Hasard ou destin ? Il ne se posait même pas la question, tout ce qui lui arrivait lui était dû et il en profiterait jusqu'à son dernier souffle.



Revenir en haut Aller en bas
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Mar 5 Juil 2016 - 23:03


   
   
   

This weird world we took part | Pv. Zack M. Atkins

Daniel se demandait quel travail pouvait bien exercer Zack. Il n’avait ni la fatigue morale, ni la fatigue physique possible, comme avait pu subir le quarantenaire quelques mois auparavant, lorsqu’il était employé comptable dans une grosse entreprise qui brassait des millions de dollars. Il avait sur lui la pression du travail, l’insatisfaction de sa vie de couple, la difficulté de gérer son rôle de père. Daniel le savait, ce type en face de lui ne devait pas avoir d’attaches, pas de vraies responsabilités. Il l’enviait, parce que lui, se contentait de fuir la réalité. Parfois prit par la culpabilité de laisser ses enfants à son ex femme, il secouait la tête, reprenait un verre, draguait une autre jeune femme de passage, faisait de nouvelles rencontres, et il oubliait tout.

La remarque de Zack fit sourciller le brun qui esquissa ensuite un sourire en coin entendu. « Au poils ! » S’exclama-t-il par-dessus la musique en se penchant légèrement vers le jeune homme en essayant de couvrir le bruit de la musique, avant de boire une gorgée. Au moins, il comprenait l’idée générale et les projets de Daniel : Changer d’air, avoir un nouvel avenir, recommencer de zéro, loin de la traitrise, de l’angoisse et de cette envie folle de se jeter sur les rails du métro. Désormais, Daniel retrouvait peu à peu son air assuré qu’on lui connaissait plus jeune. C’était aussi grâce à Todd, son ami de la fac avec qui il avait reprit contact. Divorcé également, il avait reprit son affaire, sa petite boutique de disque, et la vie lui souriait. Il alliait les vacances avec ses gosses, les filles, l’argent, l’alcool et les autres penchants qu’il n’osait pas visiter auparavant. Daniel faisait pareil, et pour le moment il voulait juste profiter.

Zack quant à lui, confiait à Dan son contentement par rapport à sa vie actuelle. Cela fit sourire l’ancien comptable. Evidemment qu’il n’avait rien à envier à un homme d’âge mûr comme lui. Il avait sans doute des filles à ses pieds - ou des hommes pourquoi pas - de l’argent et des tas de possibilités. Daniel hocha la tête avec un petit mouvement de sourcils, comme pour dire « bien joué mec ! Profite ! » Il n’en dit pas plus et replongea dans son verre en regardant du coin de l’œil une jeune femme d’une vingtaine d’année, blonde, qui se déhanchait avec des copines non loin du bar. Il eu un sourire en coin, appréciant le spectacle, sans tenter quoi que ce soit.

La voix du jeune homme le tira de son observation imbibée d’alcool alors qu’il parlait d’un coup de chance de la vie. Daniel ne pouvait qu’approuver. Lui qui était au fond du trou, avait été sauvé par ce Todd. Désormais, il lui devait une seconde jeunesse. « Tu m’étonnes. Regarde, je suis au bon endroit, au bon moment, avec un bon verre, un bon interlocuteur, de la musique… » Daniel fit la grimace en écoutant quelques secondes l’électro passablement de mauvais goût qui s’intensifiait dans la boîte de nuit et poursuivit : « Ok douteuse… Mais c’est déjà pas mal ! Il manquerait juste un petit quelque chose ! » Et par quelque chose, Daniel suggérait un état second. Être saoul n’avait rien de bien exceptionnel ni de gratifiant, non, c’était autre chose.

Il leva les yeux vers Zack avec un nouveau sourire en coin, accentuant la fossette qu’il avait, avant de se passer une main dans les cheveux.  
 



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1308
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Mer 6 Juil 2016 - 16:27


L'homme d'affaire avait suivit le regard du brun jusqu'à tomber sur un groupe de jeune femme qui se trémoussait pas très loin d'eux ; il reporta sur l'homme des yeux amusés, l'air de dire ''je t'ai vu les zieuter hein''. Mais il ne dit rien, se contentant de sourire légèrement en prenant une nouvelle gorgée de sa vodka. A sa phrase concernant sa situation actuelle il hocha la tête, un petit sourire en coin alors que le jeune barman s'était empressé de remplir une nouvelle fois son verre pratiquement vide ; il le remercia d'un sourire qui aurait fait tomber n'importe qui, ou presque, et en repris gorgée.

La suite de la phrase du brun manqua cependant de le faire s'étouffer et il pouffa légèrement en se rapprochant un peu de lui pour qu'il l'entende. « C'est vrai que la musique passe cinq minutes mais ça laisse vite à désirer. » Le blond n'était pourtant du genre difficile, il s'adaptait à tout types de musiques -pratiquement-, mais ce qu'il préférait quand il sortait était l'électro industrielle, alors que là... le côté psychédélique et étrange du son qui se déversait autour d'eux commençait passablement à lui taper sur les nerfs.

Il tiqua légèrement quand Dan aborda le fait qu'il manquait ''un petit quelque chose''. Penchant la tête légèrement sur le côté en haussant un sourcil amusé, Zack se demanda un instant à quoi il pouvait bien faire allusion. Vu la manière dont le brun avait regardé ces femmes quelques minutes auparavant sans pour autant aller les aborder il jugeait que ce n'était pas de cela dont il était question... Alors quoi ? Fronçant les sourcils en zieutant le bar, il vit un verre contenant un liquide laiteux, et se rappela de ce club qui servait des Moloko Plus dont Dan lui avait parlé avant. Déposant plusieurs billets sur le comptoir, il se leva en faisant signe à sa rencontre du soir de le suivre, adressant toutefois un dernier regard au barman.

Une fois sortis, le blond soupira d'aise de quitter enfin ce bruit ambiant et cala une cigarette entre ses lèvres ; en tendant une au brun avant de lui allumer et d'en faire de même avec la sienne. Il prit la parole tout en ayant la clope dans la bouche, lançant des regards aux alentours. « Alors monsieur le disquaire, t'as un endroit à proposer où y aura ce ''petit quelque chose'' ou pas ? » Il le suivrait, ravi de découvrir la ville et tous ses endroits cachés, reportant sur lui un regard amusé. Mais si le plus âgé n'avait pas d'idées, ils pourraient toujours se rendre jusqu'à l'hôtel du blond qui avait emporté dans sa valise un petit sachet d'herbe ; il aurait évidemment pu prendre de la poudre mais mieux valait éviter de se faire attraper avec, mieux valait rester prudent.

Sans réellement attendre la réponse de son camarade, il se mit à marcher lentement pour profiter de l'ambiance de la rue ; tous ces gens qui passaient d'un endroit à l'autre, l'agitation et toutes ces lumières aveuglantes qui ne faisaient que rendre la rue plus belle. L'alcool était finalement bien monté jusqu'à son cerveau, le rendant un peu plus nonchalant bien qu'il soit toujours parfaitement maître de ses actes, il avait simplement besoin de se délester un peu de toute cette pression du quotidien ; qu'importe le moyen, l'homme d'affaire avait bien l'intention d'en profiter. Ils poursuivirent donc la soirée en passant de bars en bars, Daniel montrant bon nombre d'endroits au blond qui, au final, ne se rappelait même plus du pourquoi il avait dû venir à Salt Lake. Peut-être le lendemain irait-il lui rendre visite à sa fameuse boutique de disque dont il lui avait tant parlé.





FIN



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Aujourd'hui à 6:59

Revenir en haut Aller en bas
 

This weird world we took part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Départ d'anthoni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-