Partagez | .
 

 This weird world we took part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1262
Age IRL : 24

MessageSujet: This weird world we took part   Dim 3 Avr 2016 - 17:08


Samedi, 13 Août 2011
Salt Lake City, Utah



Arrivé à Salt Lake dans la matinée pour rencontrer un de ses riches clients, Zack avait passé une bonne partie à discuter les termes du contrat dans un restaurant chic de la ville, entouré de tout ces bobos tous plus faux-culs les uns que les autres ; quelle ironie que le blond soit horripilé par ce qu'il était lui aussi, mais quand c'est notre propre personne, on ne s'en rend jamais vraiment compte pas vrai ? Il ne pouvait nier que c'était grâce à l'argent de ces gens qu'il pouvait mener la grande vie, alors évidemment il fallait se montrer le plus courtois possible, même si tout cela n'était qu'un masque ; y avait-il seulement des gens vrais dans ce monde où le champagne coulait à flot ?

L'homme d'affaire avait quitter l'établissement aux alentours de 23 heures après avoir chaleureusement salué ses clients, le contrat signé en poche, et s'était rendu dans le palace dans lequel il avait payé une suite pour le week-end. Bon et maintenant ? Je vais quand même pas passer mon week-end ici. Le blond n'eut pas à réfléchir bien longtemps, il avait déjà eut vent des quelques night clubs de la ville, et Mona qui était restée à Seattle avait eut la gentillesse de lui préparer une liste des endroits qui pourraient potentiellement lui plaire avant son départ. Il opta pour le Club Sound et, après avoir troqué son costume chic contre un jean noir et une simple chemise, il avait commandé un des chauffeurs de l'hôtel et était parti.

De nombreuses personnes grouillaient encore dans les rues malgré l'heure tardive et, malgré que la ville fut moins grande que Seattle, les bâtiments arboraient des lumières qui semblaient inonder le ciel entier. Oui, Zack avait bien fait de sortir ; il n'était jamais venu ici alors c'était l'occasion d'en découvrir plus et, qui sait, peut-être qu'il trouverait un ''divertissement'' supplémentaire pour le week-end ? Un sourire aux lèvres et d'une humeur relativement positive, l'homme intima au chauffeur de s'arrêter là et de lui indiquer le reste du chemin ; il avait envie de marcher. Fourrant ses mains dans les poches de son pantalon, il se laissa envahir par la vie de la rue ; il appréciait l'endroit, la ville, les montagnes derrières, le cadre changeait vraiment de ce qu'il connaissait mais il y ressentait une certaine sérénité et se promis de revenir un jour plus longuement afin de visiter ce qui pouvait l'être. Après dix minutes de marche, il arriva enfin au club.

Ce n'était pas un endroit guindé, mais ça ne le dérangeait absolument pas ; bien sûr, Zack aimait la grande vie, profiter des conforts de sa situation, mais il y avait toujours certains points de sa vie d'avant, quand il n'avait pas grand chose, qu'il ne pouvait oublier. Le côté underground de l'endroit le prit immédiatement et son sourire s’agrandit à l'entente de la musique qui baignait l'endroit. Bien, ça sera parfait. Se dirigeant vers le bar, il s'y installa tout en jetant des regards aux gens qui se déhanchaient sur la piste ; c'était ça, la vraie vie, et pas les airs guindés de la plupart des richards qu'il était amené à croiser dans son métier. Il salua le jeune barman en lui accordant un sourire charmeur alors que celui-ci s'approchait. Vodka?

« Une double Absolut, s'il vous plaît. » Ne quittant pas le jeune homme qui devait avoir la vingtaine, il attendit sa boisson sans mot dire. Une fois le verre devant lui, il remercia le barman d'un signe de tête et glissa la main dans la poche gauche de son pantalon pour en sortir son paquet de cigarette ; en plaçant une dans sa bouche, il l'alluma et se tourna légèrement, son verre dans l'autre main, reportant son attention sur la piste et cette foule que rien ne semblait pouvoir éreinter.



Revenir en haut Aller en bas
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Dim 3 Avr 2016 - 22:22


   
   
   

This weird world we took part | Pv. Zack M. Atkins

Août 2011. Cela ne faisait que deux mois que Daniel avait posé ses bagages à Salt Lake City. La ville où tentaient de demeurer quelques anciens punks, les rescapés de la tournée d’overdose qui avait sévis dans les années quatre-vingt. C’était un ancien ami de la fac qui avait mit au jus notre comptable. C’était un type qui avait comprit avant Daniel que la vie dans la finance n’avait rien de bien glorieux, qu’il n’y aurait rien de gratifiant de faire face, la plupart des jours de la semaine, à des colonnes de chiffre sur un ordinateur. Daniel avait essayé. Il avait franchement fait son possible pour avoir la petite vie parfaite et normale que lui souhaitait ses parents.

Mais il savait qu’il avait échoué quand il avait vu les seins nus de sa femme sur le corps de cet homme. Un homme plus musclé, plus franc, plus culotté que son mari. Pourtant, Daniel n’avait pas toujours comme ça. Avant le décès de sa mère, c’était un jeune garçon optimiste, extravertie et très sociable. En vieillissant, il s’était enlisé dans son train-train. Il regrettait simplement de ne pas voir, au petit déjeuner, la bouille de ses deux gosses, mais à chaque fois qu’il y pensait, il haussait les épaules : Peut-être qu’ils n’avaient pas besoin de lui finalement.

Ce soir, il y avait une petite sauterie au Club Sound. C’est Ted, le fameux ami de fac, qui lui avait indiqué, ce même ami qui lui avait proposé de s’associer à lui dans son petit projet pépère de boutique de disque. Les vinyles commençaient à redevenir populaire, surtout auprès des jeunes qui pensaient pouvoir rattraper le coche et la vague underground qui avait submergé cette ville quelques dizaines d’années auparavant. Un petit gagne-pain suffisant pour une nouvelle vie qu’avait entamé Daniel. Il attendait avec impatience les papiers du divorce, signé par la main de sa femme, pour être enfin délesté d’un poids.

À l’occasion de cette soirée, Daniel avait prit ses dispositions, habillé d’un jean clair et d’un T-shirt ajusté sur sa taille de frêle quarantenaire. Il faisait beaucoup trop chaud à l’intérieur de cet endroit, compte tenu de la chaleur estivale. Ted l’avait encouragé et avait ramené quelques personnes que Daniel ne connaissait pas.Ca ne lui posait pas de problème, il retrouvait peu à peu son assurance d’antan et sentait qu’il avait un pouvoir auprès des gens à qui il parlait : Il attirait les bonnes personnes, bien tombées au bon moment, le moment qu’avait choisit Dan pour reprendre sa vie en main.

Bien sûr, il ferait des erreurs pendant cette période, à expérimenter des choses peu recommandables, mais il mettra cela sur le compte de la crise de la quarantaine et de sa vengeance amère contre cette femme qui l’avait enfoncé pendant toutes ces années. Une jolie rousse d’une vingtaine d’année était restée accrochée à son bras depuis le début de la soirée, et c’est tout juste lorsqu’il l’avait perdue dans la foule qu’il rencontra Zack au comptoir du bar du club. Daniel s’était approché au moment même où il allumait sa cigarette. Le barman haussa des sourcils séduit et détourna son attention sur Dan qui tapota sur le bar des deux paumes de mains. « Un Cuba Libre s’te plaît. » Demanda-t-il au barman qui agita son shaker pour se donner de la contenance face à l’inconnu qu’il venait de servir.

« J’suis pas le seul à m’extirper des entrailles de cette foule pour y voir plus clair ! » Plaisanta-t-il à l’adresse de l’inconnu en attrapant son verre. Il fouilla dans la poche de son jean pour trouver une clope abandonnée là par la jolie rousse qu’il porta à ses lèvres. « T’as du feu ? » Dit-il alors en mimant le cliquetis du briquet à l’adresse du même type, la cigarette s’agitant en même temps que ses lèvres.  
 



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1262
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Lun 4 Avr 2016 - 13:25


La soirée battait son plein et la musique emplissait tellement l'espace que Zack n'entendit même pas l'homme s'installer sur le tabouret à côté de lui, il ne fut tiré de ses pensées que par le bruit de l'agitation du serveur derrière. Lui jetant un regard rapide, il tira une bouffé sur sa cigarette avant de la tapoter du doigt au dessus du cendrier posé sur le bar, reportant finalement son attention sur l'inconnu aux yeux rieurs. Tiens... T'en as eu marre de la rousse qui te collait ? Elle avait l'air accroc pourtant. Un air amusé sur le visage, le sourire du blond s'étira à la remarque de l'homme et il hocha la tête en jetant un regard distrait aux alentours. Une nouvelle fois, il fut tiré ses rêveries, par la voix de l'inconnu cette fois lui demandant du feu ; sortant le zippo de sa poche, il l'alluma et l'approcha de la cigarette que son vis à vis tenait en bouche.

« Foutue ambiance hein. Je me demande si je trouverais mon chemin hors de la foule si toutefois je m'y engouffre. » Zack avait ponctué sa phrase d'un léger rire en faisant un geste du menton vers l'agitation. L'homme d'affaire n'était pas étranger de ce genre d'endroit et sortait régulièrement ; sa remarque avait plutôt été une plaisanterie exagérée de la situation. Il faillit ajouter qu'après quelques verres, il aurait peut-être le courage de se fondre dans la masse, mais ce n'était ni une question de courage ni de dose d'alcool, c'était simplement qu'il aimait observer tout ce qui l'entourait ; on pouvait en apprendre beaucoup rien qu'en étant attentif à ce qu'il se déroulait. Prenant une gorgée de l'alcool transparent qui tournoyait au fond de son verre, il se tourna légèrement vers l'inconnu.

« Je connaissais pas du tout l'endroit, on me l'a conseillé et je suis pas du tout déçu pour l'instant. T'es un habitué ici ? » Le blond avait cette capacité à s'habituer rapidement aux milieu dans lequel il se trouvait et à dégager une aisance presque naturelle dans un lieu qui lui était totalement inconnu. Mais après avoir passé une soirée entière à vouvoyez toutes les personnes qu'il croisait, il eut presque du mal à tutoyer cet inconnu et ce n'est que parce-que celui-ci le fit qu'il lui répondit également de la sorte. C'était comme s'il n'y avait aucun code ici, dans ce monde, comme si tout était permis ; loin de tous les principes guindés qu'il avait acquis avec le temps. Tirant une nouvelle bouffée de cigarette, il ferma un instant les yeux pour se laisser envahir par l'atmosphère lourde qui régnait dans la pièce. Sa quiétude cependant fut de courte durée quand une jolie brune vint poser sa main sur son épaule ; il fallait être idiot pour ne pas se rendre compte qu'elle était carrément éméchée, à la limite du coma éthylique ; voire même de l'overdose mais ce n'était pas le genre de sujet que les gens aimaient aborder. Désolé pour toi demoiselle mais il va falloir que tu cherches ailleurs. L'homme d'affaires lui adressa tout de même un sourire poli, les yeux presque rieurs devant l'air pathétique de la dame, et la fit pivoter sur elle-même, l'orientant vers la piste, pour finalement exercer une légère pression sur ses épaules, l'intimant à aller ailleurs. Et elle repartie comme elle était venue, dandinant son arrière train de manière grotesque jusqu'à disparaître dans la foule. Un sourire en coin, Zack vint poser les yeux sur l'homme à ses côtés.

« Est-ce qu'on a l'air d'être les deux seuls à être encore sobres ici ? » Il ne savait pas cependant si l'inconnu était bel et bien sobre, mais en tous cas il ne tanguait pas et tenait sa cigarette droite ; ce qui indiquait que soit il était en effet sobre, soit qu'il tenait bien l'alcool. « Moi c'est Zack. » Ça n'avait jamais été un problème pour le blond d'entamer une conversation, ni de jauger les personnes qui l'entouraient ; il aimait en savoir plus sur eux, comprendre leur manière d'agir pour au final mieux les cerner. Parfois cela pouvait lui apporter quelque chose, et parfois c'était juste un moment agréable ou non dont il garderait un souvenir. De par son emploi il était dans l'obligation de prévoir beaucoup de choses, les horaires des rendez-vous, des repas, mais en dehors, quand il retournait à une vie ''normale'', il appréciait de se laisser surprendre par de nouvelles rencontres et profiter de soirées aucunement planifiées.



Revenir en haut Aller en bas
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Mer 6 Avr 2016 - 9:41


   
   
   

This weird world we took part | Pv. Zack M. Atkins

 C’est avec un sourire distrait que le jeune homme accepta d’allumer la cigarette de Daniel. Il n’était pas fumeur, pas vraiment. Mais depuis qu’il avait quitté Seattle, il se sentait pousser des ailes. Tant pis s’il choppait un cancer, il était désormais libre de ses choix et de ses mouvements. Il le remercia d’un clin d’œil et s’appuya contre le bar en prenant son verre de sa main libre pour boire une gorgée. Il fit une grimace de contentement et sorti de sa poche un billet froissé qu’il fourra dans les mains du barman qui dévorait des yeux l’inconnu à côté duquel était le quarantenaire. C’était une question de caractère, mais Daniel était du genre à parler avec tout le monde. Voir un type tout seul à un bar lui donnait envie, il était comme une cible, la cible de la bonne humeur du père de famille en perdition.

Il lâcha un rire lorsque le type se mit à parler, et tourna sa tête vers la foule. Les gens remuaient comme des vers, les uns contre les autres, s’entremêlant dans un amas de bruit, de corps et de sueur. C’était vivant. C’était bon. Daniel prenait une bouffée de toutes ces choses. Peut-être aurait-il dû se contrôler un peu plus, être plus raisonnable. Alors, lorsque le type engagea la conversation, Daniel pivota davantage vers lui, à moitié assit sur le grand tabouret de bar, une jambe tendue vers le sol. « Ça fait quelques fois ouais. Ça fait deux mois que je suis à SLC. Ici c’était un club underground à la mode, ils l’ont réaménagé y a quelques mois apparemment. » Expliqua Daniel en se penchant légèrement vers l’inconnu pour lui parler dans l’oreille. Impossible de s’exprimer normalement dans une ambiance pareille, mais ça ne dérangeait pas le quarantenaire.

Ils furent interrompus par une jeune femme éméchée qui était venue directement à la pêche à la ligne, en espérant gagner le premier prix qu’était le type qu’avait abordé Daniel. Celui-ci haussa les sourcils avec un sourire et but une nouvelle gorgée en admirant le spectacle. Une jolie jeune femme comme celle-ci méritait peut-être de l’attention si elle n’avait pas été si saoul, ça n’aurait pas déranger Daniel de lui passer sur le corps sans demander son reste, mais cela l’amusait davantage de la voir repartir dans la foule en titubant et se tortillant maladroitement sous les ordres du type. La remarque du jeune homme le fit rire de nouveau et il leva son verre pour cogner la paroi du sien, avant de le porter à ses lèvres. « Attends la soirée n’est pas terminée ! » Plaisanta-t-il avant de reposer le verre sur le bar avant de se craquer les doigts, chassant la fumée de sa cigarette vers la foule en détournant la tête. Un vieux réflexe du père de famille qui ne voulait pas faire de victimes collatérales de ses conneries.

Le jeune homme avait désormais un prénom. Zack. Daniel eu un sourire en haussant de nouveau les sourcils et hocha la tête en répondant simplement. « Dan. » Pas besoin d’un nom complet, il le devinerait bien tout seul. La soirée venait de commencer mais Daniel, qui préférait d’ordinaire se mêler à la foule, avait trouvé en la personne de Zack une certaine désinvolture agréable qui lui donnait envie de s’attarder un instant sur lui. Après tout, il était libre désormais, alors il pouvait passer d’une âme à l’autre sans remord. « Habitant de Salt Lake City ou de passage ? » Demanda Daniel en toute simplicité en se penchant de nouveau vers le jeune homme pour qu’il l’entende correctement, avant de retirer sur sa cigarette, gardant le plus longtemps possible la fumée à l’intérieur de lui avant de la recracher de l’autre côté.

Il semblait avoir reconnu que Zack n'était pas un local. Il avait un air beaucoup trop observateur de la foule pour y être habitué. Daniel avait été pareil et commençait toujours à s'y fondre, puisqu'il y avait élu domicile. C'était un choix, un choix fait à la va-vite qu'il regretterait peut-être plus tard. Mais pour l'instant, il pensait avoir prit la bonne décision.
 



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1262
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Mar 12 Avr 2016 - 0:11


Les blond avait écouté les dires de l'inconnu en souriant légèrement, essayant de s'imaginer à quoi pouvait ressembler cet endroit auparavant ; est-ce que c'était seulement possible qu'il fut aussi dément que maintenant ? Il y régnait une sorte d'insouciance, d'inconscience même, qui plaisait énormément à l'homme d'affaire ; quitter ce monde d'apparences dans lequel il évoluait chaque jour. En y pensant cependant, ici aussi tout était dans l'apparence, mais ça n'avait rien à voir avec l'air condescendant de ses clients qu'il peinait à supporter. Zack sentait le regard à la fois insistant et intrigué du barman et lui jetait un œil presque amusé, se demandant s'il n'allait pas finir par le récupéré à la fin de son service. Quand l'homme assis à ses côtés fit tinter son verre contre le sien en sous-entendant qu'ils auraient certainement l'occasion de finir éméchés eux aussi, son sourire s'élargit un peu plus. « C'est que le début ! » Le blond se sentait relativement léger, presque libre de toute cette pression qu'il avait pu avoir dans la journée ; ce n'est pas qu'il doutait de ses capacités, au contraire il savait parfaitement sur quelle corde danser en fonction du client, mais ce contrat n'était pas à rater et le stress avait été au rendez-vous.

Hochant la tête à l'annonce du nom de l'inconnu, il était presque satisfait de pouvoir mettre un nom sur ce visage amusé qui semblait ici comme un poisson dans l'eau. A la question de Dan, Zack ne pu s'empêcher de rire légèrement en se penchant vers lui pour lui répondre. « J'ai tant l'air que ça d'un visiteur ? Moi qui pensait que ma couverture était solide... Je suis en ville pour affaires. » Un sourire en coin, il ne jugeait pas utile d'en dire plus sur ce qui l'avait amené ici, si le brun voulait savoir, il poserait la question de lui même. Buvant une gorgée de l'alcool transparent qui emplissait son verre, il haussa un peu la voix pour se faire entendre de son acolyte du soir. « Je suis de Seattle. Et toi ? Tu fais quoi ici depuis deux mois ? » Le blond avait toujours été intéressé par ce qui pouvait pousser les gens à aller à tel ou tel endroit ; était-ce pour une carrière professionnelle, pour la famille, ou simplement pour changer de vie ? Salt Lake était un coin sympa, et ces montagnes qui l'entouraient permettaient de ne pas oublier l'immensité du monde même en pleine ville, mais rares étaient ceux qui avaient l'opportunité de s'installer ainsi dans un droit simplement parce-qu'il était ''sympa''.

Détaillant Dan, le blond se demanda quel âge il pouvait bien avoir. Derrière ses yeux rieurs on pouvait aisément voir qu'il était fatigué par la vie, qu'elle ne lui avait pas réservé que des bonnes surprises, et pourtant il semblait la croquer à pleines dents, ce sourire sans cesse planté sur son visage en faisait foi. Posant les yeux sur son verre, il prit la dernière gorgée et demanda une nouvelle rasade au jeune homme derrière le bar, lui signifiant également que le prochain verre de son ''ami'' serait à mettre sur sa note. Il s'était ensuite penché vers Dan, s'adressant à lui d'un ton joyeux. « Ton prochain verre sera pour moi ! » Il lui adressa un sourire en coin en levant son propre verre, avant de poser les yeux vers la piste. Zack était comme ça, l'argent ne manquait pas et il ne voyait pas d'inconvénient à payer un verre à une personne qu'il venait tout juste de rencontrer ; partager un bon moment, c'était bien plus important que les quelques dollars qu'il fallait débourser pour cela.

Croisant les jambes, il posa un coude sur le bar et bougeait un pied au rythme de la musique. Pas de doute, il comprenait parfaitement pourquoi il y avait tant de monde ici et ce qui les attirait. Détournant le regard vers Dan, il se demanda un instant s'il n'aurait pas mieux fait de rester plus longtemps en ville. « Je suis ici jusqu'à lundi, une suggestion d'endroit où sortir demain soir ? » Se vider l'esprit était ce qu'il y avait de plus important, et le blond était friand de chaque parcelle de ce monde qui pourrait lui apporter quelque chose de nouveau ; chaque endroit avait un petit quelque chose, et chaque personne son vécu, s'isoler du reste du monde n'avait aucun intérêt aux yeux de l'homme d'affaire qui n'avait jamais prêté attention à la fatigue occasionnée par ses nombreuses sorties.



Revenir en haut Aller en bas
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Dim 17 Avr 2016 - 16:41


   
   
   

This weird world we took part | Pv. Zack M. Atkins

Le talent principal de Daniel ? S’adapter aux situations les plus inattendues. C’est comme ça qu’il s’était fait sa petite place en ville, parce qu’il arrivait à discuter avec les gens. Ca lui avait manqué, de ne plus parler spontanément aux gens qu’il croisait sur sa route, justement parce qu’il n’en avait pas, de route. Il stagnait à l’époque, emprisonné dans son costume trop court et ses cravates nouées par sa femme. Parfois, elle les serraient si fort qu’il se demandait si elle n’essayait pas de l’étrangler. À défaut de l’étrangler, elle l’avait castré par sa monotonie, son autorité naturel, son caractère capricieux dans lequel Daniel s’était englué tout seul.

Ah moins maintenant, il pouvait trinquer avec ce type sans aucuns complexes, sans se poser de question sur ce qu’on pourrait penser de lui. Il faisait ce qu’il voulait, c’était merveilleux. La seule responsabilité qu’il avait c’était le magasin dans lequel il bossait, aux côtés de son pote de fac qui l’avait sorti du merdier dans lequel il était coincé à Seattle. Une aubaine. Daniel se mit donc à rire à la remarque du type et but une gorgée de son verre avant de tirer de nouveau sur la clope de la jolie rousse. Zack lui confia être à Salt Lake City pour affaire. Daniel haussa un sourcil, seulement hein, avant d’esquisser un sourire en coin en secouant le bout de la cigarette dans un cendrier à côté de lui, avant de hocher la tête, clope au bec. « Brrr, voilà un mot interdit en ces lieux : « Affaires ». » Plaisanta Daniel avant d’attribuer à Zack un clin d’œil malicieux.

Daniel se pencha un peu vers lui pour l’écouter davantage, à cause du bruit environnant, cette musique qui s’occupait des autres visiteurs du club. Il lui demandait la raison de sa présence ici. Dire la vérité ou mentir ? Après tout, ce type, il ne le connaissait pas, alors peu importe sa réponse, il la prendrait comme il déciderait de la lui donner. Il prit un petit instant pour y penser en buvant une nouvelle gorgée avant de faire signe au barman de le resservir. « J’ai fuit Seattle. Trop de cons. » Dit-il en plaisantant avant de pincer les lèvres. D’accord, il ne le pensait pas vraiment. Il y avait grandit, sa famille était là-bas. Son père, ses gosses. Eux n’avaient rien fait. Le reste de la société avait oppressé Daniel jusqu’à ce qu’il ne devienne qu’un pantin, et c’était contre ça qu’il était. Pas contre sa famille.

Mais parfois, l’éloignement est nécessaire pour apprendre à se recentrer sur soi-même. C’est ce qu’il tenterait de se répéter tout le long, surtout les jours où ses gosses venaient passer les vacances. Un déchirement à chaque fois qu’ils remontaient dans le train. Salt Lake City était un bon moyen de se vider l’esprit. Zack en rajouta une couche en lui payant le verre que le barman était en train de servir. Dan haussa les sourcils en souriant avant de faire tinter son verre contre le sien. La soirée démarrait bien.

La soirée battait son plein. Les corps s’entremêlaient au rythme de la musique, les spots de couleur rendant indistinct les visages. Daniel plissa légèrement les yeux pour tenter d’apercevoir la rouquine qui devait déjà cuver dans un coin puis secoua la tête en se penchant de nouveau vers Zack pour l’écouter. Il releva la tête avec un sourire : « En soirée y a plein d’endroits comme ça où aller. Y a un bar derrière le boulevard qui s’la joue Orange Mécanique, ils servent des trucs sympas comme du Moloko Plus. Sinon en journée s’tu veux j’bosse dans une boutique de disque, un peu hors du temps, style rétro. Ca a toujours marché ici, t’as toujours des vieux d’la vieille abandonnent pas les basiques ! » Expliqua Daniel en laissant échapper un rire et un large sourire sur son visage qui semblait revivre. 
 



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1262
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Ven 22 Avr 2016 - 19:04


Le blond avait secoué la tête en souriant quand Daniel lui avait affirmé que parler affaires ici n'était pas vraiment une bonne idée ; il était vrai que Zack était justement venu pour s'éloigner un peu de ses affaires, maintenant que son contrat était signé il était libre comme l'air pour le reste du week-end, alors pourquoi s'entêter ? Tirant une dernière bouffée de cigarette avant de l'écraser dans le cendrier, il ne pu s'empêcher de rire à la réponse de l'homme à ses côté. Il était parfaitement d'accord avec lui, mais il ne pouvait nier qu'il avait besoin de ces cons ; il se pencha à son tour vers son camarade du soir et répondit sur un air conspirateur. « J'te l'accorde, pas un pour rattraper l'autre. Mais ce sont ces cons qui me font vivre alors... » il avait ponctué sa phrase d'un haussement d'épaule, un léger sourire en coin. Ils ne parlaient sûrement pas des mêmes cons, mais ceux de la haute dont parlait l'homme d'affaire étaient parfaitement insupportables.

Quand Dan vint faire tinter son verre plein au sien, il le leva en haussant un sourcil amusé, se disant que cette soirée était tout ce dont il avait besoin pour mettre un peu de côté son stress quotidien. Il prit une nouvelle gorgée de vodka, jetant un œil distrait à la soirée qui battait son plein. Il se demandait bien ce que cet homme pouvait bien faire de sa vie, il n'avait pas l'air beaucoup plus âgé que lui ; une réponse à sa question silencieux lui fut d'ailleurs apportée. Son esprit bloqua un instant sur la première partie des paroles de Daniel ; Un Moloko Plus hein ? Intéressant... Il ne lui en fallut pas plus pour décider de l'endroit où Zack se rendrait le lendemain soir, cela lui fera certainement le plus grand bien et il s'amuserait certainement à voir l'état de décadence de certains.

Son voisin parla alors de son magasin de disques qui interpella tout particulièrement le blond. Il s'était habitué à la vie dans une modernité et un luxe qui n'avaient rien à envier à qui que ce soit, mais avait toujours eut une certaine fascination pour tout ce qui semblait venir du passé, toutes ces choses si simples et pourtant si complexes. Il se rappelait aisément l'apaisement qu'il avait ressentit quand il avait regardé chez ses grands parents ce vinyle tourner lentement sur sa platine alors que le vent soufflait à l'extérieur ; l'enfant de six ans qu'il était alors avait craint que le toit de la bicoque ne soit arraché tant les rafales étaient fortes, mis il avait finit par s'assoupir à force de regarder le disque tourné, comme si rien ne pouvait l'atteindre tant qu'il continuerait à tourner. Et rien ne l'avait atteint ce soir là. Rallumant une cigarette, un sourire à la fois insouciant et parfaitement sûr de lui aux lèvre, il se pencha à nouveau vers le brun. « J'y passerais, ça m'a toujours plu ce genre de vieilleries. » Il avait ponctué sa phrase d'un clin d’œil rieur. Si Daniel était venu dans son duplex, il ne l'aurait pas cru tant chaque appareil était de la haute-technologie et le reste d'un moderne affolant, mais il y avait certaines choses inexplicables dans lesquelles Zack aimait parfois se replonger, et les vieilles choses lui rappelaient son enfance chez ses grands parents, quand ils n'avaient pas beaucoup d'argent mais qu'aucun soucis ne semblait entacher un quelconque tableau. Juste l'innocence d'un enfant qu'il avait perdue depuis bien trop longtemps.

La profession de Daniel intéressait tout particulièrement l'homme d'affaire, parce-qu'on ne travaillait pas dans une magasin de disques si on aimait pas ça, et que faire un boulot par passion, c'était tout ce que les gens souhaitaient. Oh, le blond n'était pas à plaindre, il avait tout l'argent dont il souhaitait et sa capacité à ne ressentir aucune culpabilité l'aidait grandement dans ce monde des affaires, mais il y avait toujours ces fois où il n'avait aucune envie de rencontrer telle ou telle personne, ou d'aller à telle soirée guindée. « Alors comme ça t'es disquaire, ça fait longtemps ? Ça doit être quelque chose, de rencontrer tant de gens intéressés par la même chose que toi. » Son ton n'avait rien de cynique ou de peiné, au contraire, il était plutôt enthousiaste, montrant un réel intérêt aux dires du brun en agitant sa cigarette à droite à gauche au rythme de ses paroles.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: This weird world we took part   Aujourd'hui à 11:38

Revenir en haut Aller en bas
 

This weird world we took part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Départ d'anthoni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-