Partagez | .
 

 I Wanna Know Why !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: I Wanna Know Why !   Dim 27 Mar 2016 - 18:54


I Wanna Know Why !
PV : Tom & Eva
Doucement, l’urgentiste reprenait du poil de la bête. Il arrivait à retrouver la personnalité qu’il avait avant l’assaut. Presque un mois c’était écoulé et les séquelles qu’il avait subies étaient devenues moindres. Il n’était pas encore remis des récents événements, sa jambe en était le témoin. Cependant. Il pouvait s’appuyer un peu plus dessus. Il n’avait plus vraiment l’air d’un canard boiteux, ce qui le réconfortait au plus haut point. Il avait remplacé la béquille qu’il avait jusque-là contre une canne. C’est bien plus confortable et moins encombrant. C’était son fils qui lui avait trouvé un jour, il s’était contenté de l’en remercier sans vraiment chercher d’où ça venait.

Il pouvait toujours compter sur Rosaleen chaque instant qui passait et inversement. Il avait repris une alimentation saine et des nuits plus que correcte. On sentait que tout allez mieux pour lui son visage n’était plus autant tirer qu’il ne l’était par le passé. Il s’agitait un peu plus à l’intérieur du lycée, ayant retrouvé un peu de mobilité, il en profitait pour crapahuter un peu partout. On avait presque l’impression que c’était un gosse à qui on avait redonné sa liberté. Beaucoup souriaient en le voyant ainsi, sans qu’il s’en rende vraiment compte, ils étaient nombreux à s’être inquiétés pour lui pendant ce qu’on appellera une dépression. Il ne c’était pas auto auscultée pour le savoir, mais il se douter que c’était ça.

Il regardait sa montre de façon plutôt machinale. L’heure ne voulait plus vraiment dire grand-chose à l’heure actuelle. Il serait presque fier de sortir un tel jeu de mots. Enfin, il continuait à marcher sans vraiment avoir de but lorsqu’il croisa son fils qui visiblement cherchait quelque chose ou quelqu’un. Il s’approchait donc de lui avant de l’interpeller. « Tu cherches quelques choses Jared ? » Leurs regards se croisèrent un instant avant que son gamin réalise ce qu’il se passait et lui réponde. « Oui ! Toi ! Il y a un monsieur qui te cherche. Il a dit qu’il avait besoin de toi. » Ian resta un peu perplexe de cette nouvelle, n’était-il donc pas capable de lui donner un nom ? En tout cas il devrait certainement mettre la main sur cet homme. « Je vais aller à l’infirmerie l’attendre alors, si tu le recroises dit lui de me retrouver là-bas. » Il fit donc demi-tour sans attendre la réponse de son fils.

Il vit Jared s’échapper dans une direction bien différente. L’homme se demandait qui pouvait donc avoir besoin de lui. Il avait donc loupé un truc. Enfin, il ne se posa pas plus longtemps la question, il n’était pas vraiment curieux et préféré simplement attendre de savoir. Il ouvrait la porte de l’infirmerie et s’installa dans un coin. Il comptait pratiquement tous les jours ses réserves comme pour vérifier que personne ne lui prenait son matériel. Ce qui était certainement très con de sa part, mais au moins ça l’occupait. Il devait tenir ses stocks rigoureusement à jour pour pouvoir prévenir Jaden en cas de soucis.

Il ne savait pas combien de temps mettrait l’homme pour venir le trouver, mais il espérait ne pas avoir à attendre trop longtemps. Non pas qu’il s’ennuyait dans son infirmerie, mais simplement parce qu’il avait envie de rejoindre Rosaleen. Par moment, il ressemblait vraiment à un adolescent de quinze ans en plein cœur de sa première romance. Il était plongé dans ses pensées quand l’homme entra dans la pièce.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Tom Kuechly
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 81
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Dim 27 Mar 2016 - 21:20

Aïe. Ouch.
C'était qu'un bleu au départ. Ca a rapidement viré au mauve, vert, jaune. Pas forcément dans cet ordre. C'était juste une trace, un cercle de quoi?, deux centimètres de diamètre même pas. Là ça a du doubler de taille. C'est assez moche. Et je ressens une douleur quand je m'assieds. Ouais, l’hématome est situé au beau milieu de la fesse droite. J'ai l'habitude d'avoir des coups, des coupures, des éraflures, des p'tits bobos. Un coup de marteau mal placé, un meuble qui vous tombe sur le pied, moment d’inattention quand on utilise le cutter, tout ça ça me connaît. C'est presque devenu une spécialité les conneries inutiles et évitables. Quatre-vingt-dix-neuf pour cents du temps je m'en tamponne. Je vais pas en mourir. Puis si ça s'aggrave fortement, direction les urgences. Au pire du pire. Mais considérant la situation actuelle, je me suis dit qu'il serait néanmoins pas superflu d'aller faire un p'tit contrôle. Mieux vaut gérer la chose de suite. Pas envie de me retrouver à devoir rester allongé deux jours entiers ou de me trimballer un coussin bouée pendant une semaine. Assez ridicule ce genre d'accessoire.

Ridicule comme l'aurait pu être la façon d'attraper une ecchymose à un tel endroit. Mais dans mon cas rien d'honteux. Simplement une gamine qui frappe fort. Ouais vous avez bien entendu. Je vais vous donner l'explication. En train de taper quelques balles près des terrains la fois passée, seul, j'ai vite été rejoint par Kaycee qui passait par là. Tout se passait bien jusqu'à ce qu'elle en tape une plein centre, comme un pur hitter. J'ai vu la balle foncer, tenter l'esquive mais le missile était trop rapide. Résultat : impact sur la fesse. Ca a piqué sur le coup, je me suis dit que ça irait avec le temps. Mauvaise intuition. C'est qu'elle sait y faire l'adolescente. Si on se fait un match avec tout le groupe un de ces quatre, le premier joueur sélectionné sera pas un joueur mais une joueuse. Toujours est-il que malgré l'incident, ce fut un bon moment de détente.

Je vais donc voir Ian à l'infirmerie. Monsieur n'est pas là. Il est p'tet parti marcher un peu. Se dégourdir la jambe. Pas génial ce qui lui est arrivé. J'espère pas avoir à me retrouver dans pareille situation. Je touche un châssis de porte. Touchons du bois. Bon il doit pas être bien loin. Pas parce qu'il sait pas se déplacer mais parce que l'endroit n'est pas immense. Je pars  donc en quête de l'urgentiste. J'ai pas le bonheur de tomber dessus mais je croise son fils au détour d'un couloir. Un bref échange de paroles. « Salut Jared, tu sais où je peux trouver ton père ? ». « Euh non ». « Si tu le croises tu peux lui dire que je le cherche s't'eu plait ? ». « Ouais ok ». Merci, de rien, et autres politesses plus tard, je continue d'arpenter le lycée. Ayant fait le tour, je reviens à mon point de départ. Bingo.

Je passe la porte et aperçoit Ian en train d'admirer ses armoires et leurs intérieurs. Sûrement en train de faire l'inventaire. Bonne initiative.

« Salut Doc la forme ? J'suis passé y'a quelques minutes, y'avait personne. Tu t'remets déjà au marathon ? Vas-y doucement. Tu suis les conseils de ton médecin au moins ? »

Les paroles sont accompagnées d'un sourire. Le ton est enjoué. Il avait d'être légèrement dans la lune et mon entrée le ramène sur terre. Une bonne conversation commence toujours par une accroche sympathique. Et parlant de lune, comme il risque de voir la mienne d'ici deux minutes, mieux vaut une bonne ambiance.

« Je te dérange pas au moins ? »


A priori non. Très bien. Au moins je serai fixé.

« J'ai un sacré hématome sur la fesse, je peux te montrer ça ? »

J'attends sa réponse. Pas envie de l'effrayer avant qu'il y soit préparé. Bien que nous soyons à présent tous habituer aux visions d'horreur ...
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Ven 1 Avr 2016 - 18:40


I Wanna Know Why !
PV : Tom & Eva
Ian aimait avoir l’esprit occupé, ça lui permettait de ne pas penser à plein de choses qu’il préférait simplement ignorer. Il devrait un moment donné y réfléchir, pensait à sa vie, à son fils et à tout le reste, mais c’était encore bien trop tôt pour se prendre la tête. Il n’en avait ni la force ni l’envie. Il préférait continuer de proposer son aide au membre du groupe ce qui lui permettait de s’évader. Il n’oubliait malheureusement qu’il avait une jambe cassée. La douleur avait diminué depuis longtemps maintenant, il commençait presque à pouvoir s’appuyer dessus. Il fut finalement dérangé par Tom.

Il l’appréciait beaucoup malgré la différence d’âge. En même temps la joie de vivre de ce dernier était totalement communicative et ça aidait beaucoup à ce qu’il plaise à l’urgentiste d’une naturelle bien plus réservé. Ian n’avait jamais vraiment eu l’occasion de lui parler pour en apprendre un peu plus sur le bonhomme aujourd’hui, il pourrait certainement en savoir un peu plus. Il fit de son mieux pour lui sourire en retour même si ce n’était pas vraiment naturel. C’est avec un naturel plutôt détendu qu’il entamait la conversation avec l’urgentiste qui écoutait attentivement ce qu’il avait à lui dire.

Un petit rictus plus naturel apparut sur ses lèvres un instant alors qu’il blaguait sur sa jambe cassée. Ian n’avait évidemment aucun médecin traitant à qui parlait de ça. Il aurait pu voir avec Emerson ou Bateson. Cependant, il était assez grand pour savoir comment se gérer et il n’avait pas vraiment besoin d’une nounou qui lui dirait quoi dire ou faire. « Tu sais, mon titulaire me disait toujours que tous les membres du corps médical sont de très mauvais patient. Sous prétexte qu’ils savent soigner les gens, il pense que pour eux les maladies et autre incidents les épargneront ou du moins que ce soit différent. J’avais toujours pensé qu’il me disait ça sans vraiment le penser, mais je t’avoue qu’aujourd’hui je peux affirmer qu’il avait raison. J’aimerais bien pouvoir cavaler déjà, mais la dure réalité me rattrape rapidement. » Il souriait à son patient du jour et d’un geste, il l’invita à rentrer dans l’infirmerie.

Il arrêta ses occupations et passa derrière Tom pour fermer la porte et éviter ainsi d’être dérangé. Il savait qu’Eva devrait passer dans l’après-midi pour l’aider à réparer un des objets qui avait de légers dysfonctionnements et dont il n’arrivait pas à comprendre l’origine d’autre c’était déjà penché sur la question, mais n’avais pas réussi à comprendre d’où le problème venait. « Mais non, on ne me dérange jamais. Désolé de ne pas avoir été présent la première fois que tu es passé. Maintenant que tu es la, raconte-moi tout.» Il n’allait pas lui raconter sa vie et lui expliquer ce qu’il était en train de faire. En attendait, il tendait l’oreille pour savoir quel problème était en train de le tracasser.

Personne ne venait le voir ici sans raison valable. Visiblement, il avait eu un léger problème avec un bleu sur sa fesse droite. L’urgentiste était un peu perplexe quant à la situation actuelle. Comment avait-il pu faire pour se retrouver un bleu comme ça ? «Il n’y a pas de problème, je vais tacher de faire de mon mieux pour d’aider en tout cas. » Un petit sourire rassurant, Ian venait d’enfiler son costume de Docteur. Il n’était pas question de sauver son patient, vu qu’il allait très bien ou presque. Mais simplement d’enfiler le masque du professionnel et éviter de montrer ses émotions vis-à-vis de ce que Tom allait lui montrer. Il espérait que ce n’était certainement pas trop grave. Il pourrait toujours lui donner quelques anti douleur pour finir la semaine.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Tom Kuechly
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 81
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Ven 1 Avr 2016 - 22:55

Pfiou. C'est que quand tu lu le lances sur un truc le Ian tu l'arrêtes plus. C'était qu'une p'tite plaisanterie mais il prend la chose à coeur. J'ai le droit à un souvenir. Une petite anecdote du monde d'avant. Si j'avais été doué à l'école, je suis sûr que c'est le type de carrière qu'aurait fait plaisir à mes parents, surtout ma mère. Mais bon. Comme disait mon père, avec des 'Si' on coupe du bois. Il a repris des couleurs le Doc. Quand le mental va, le corps suit. Il va s'en remettre plus facilement comme ça que s'il était resté à déprimer.

La permission d'entrer faite, pas comme si je serais resté sur le seuil de la porte de toute façon, j'avance dans la pièce. Echange de bons procédés. Il prend le temps de s'excuser de son absence. J’apprécie les mots mais t'inquiète pas Ian, je t'en veux pas. Si j'avais du m'excuser à chaque fois qu'j'étais arrivé en retard, que ça soit au boulot, chez des potes ou à un rendez-vous, galant et moins galant, j'en aurais déblatéré des excuses. C'est pas mon fort la ponctualité. Et ça empire avec l'âge. Genre je suis vieux. Et comme j'ai souvent la tête dans les nuages, c'est pas mon attention qui va me rappeler que je dois me presser car j'suis à la bourre. Il va faire de son mieux.

« J'espère bien que tu vas faire de ton mieux. Vu le salaire qu'on te verse tous les mois ! »

C'est fou ce que ça coûte un urgentiste. Au moins dix de mon pareil. Et je peux vous dire que ça déménage une dizaine de gaillards comme moi pourtant. Ahah. Bon du coup comme j'ai la permission, je me mets à l'aise. J'ai opté pour le pantalon-jogging aujourd'hui. Ca serre moins les fesses qu'un jean. Ca fait pas plaisir aux femmes qui ne peuvent pas mater du coup mais ça me fait moins mal. J'retire les baskets, enlève le pantalon et le jette sur une chaise un peu plus loin.

« J'enlève aussi le calbut. Ca sera plus simple. Puis t'en as vu d'autres. »

Je joins le geste à la parole et envoie également le caleçon sur la même chaise. T-shirt, chaussettes, pas de sous-vêtements, v'la le tableau. Cor heureux que j'ai pas une sale gueule car on me prendrait pour un gros pervers. Bon après certes on est entre hommes, c'est pas la première fois qu'on vient le voir pour ce genre de problèmes, je pense, mais c'est pas pour autant que je vais faire étalage de ma virilité. Je mets ma main devant le paquet et lui montre ce pourquoi je suis venu.

« Pas fort beau. Mais encore une fois t'en as vu d'autres. Hier soir ça virait jaune, ce matin ça a rebasculé dans le vert. Je crois qu'il manque l'orange et j'aurai fait le tour de l'arc-en-ciel. C'était pas très gros au début mais ça s'est étalé et ça a gonflé un peu. Forcément j'le sens quand j'm'assieds. Cor heureux que j'ai toujours été du genre à pas tenir en place, à toujours devoir faire un truc. Fais pas gaffe à la tache plus brune sur la droite, c'est une tache de naissance. Vas-y te gêne pas. Fais ton job. »

Pfiou. C'est que quand tu me lances sur un truc, tu m'arrêtes plus.

Tout en parlant je palpe un peu. La douleur s'est toujours pas atténuée. Si j'étais bilingue et que j'avais le jeu de mots facile, je dirais que Kaycee est une véritable « pain on the ass ». Mais ça se fait pas. Je suis quelqu'un de sérieux moi. Ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Dim 3 Avr 2016 - 20:43

Eva regardait le ciel, tranquillement installée sur le toit du lycée. Une routine s'était installé dans le lieu et la métisse en faisait bien sur partie, du moins dans ses rares moments sociales et lucides. Bien que cela faisait plusieurs semaines que le carnage s'était déroulée, tout comme la violente discussion qu'elle avait eu avec Norman, elle n'avait pas su ou n'avait juste pas voulu reprendre le cour de sa vie normalement. Après tout, ce qu'il s'était passé n'était pas le fruit de son imagination, mais bien la réalité. Dans un sens, ça leur avait permit à tous beaucoup plus de liberté, ce qui lui permettait d'être sur le toit à l'heure actuelle. Mais d'un autre, ça avait semer le trouble dans son esprit, causer une fissure irréparable dans sa personnalité. Mais après tout, n'était ce pas plus mal ? Elle affronterait sûrement mieux les soucis à venir. Surtout quand des tas de z se bousculaient devant les faibles grilles, vestiges de la présence des militaires.

Un soupir passa ses lèvres puis un faible sourire alors qu'un oiseau passa loin au dessus d'elle. La nature avait encore garder quelque uns de ses droits. Et ça c'était très bon à voir. La métisse se redressa et ferma les yeux quelques instants pour accueillir le soleil avec une sérénité qui lui était dû. Un peu de chaleur de cet astre ne pouvait que combler l'absence de température agréable. Ses mains vinrent frotter le pull que Norman lui avait donné. Le souvenir de leur altercation remonta dans ses mémoires avant qu'un bruit violent ne la sorte de sa transe. Son regard balaya l'horizon alors que sa main s'était instinctivement posé sur son arme. Maintenant qu'elle avait le droit d'en porter une, elle ne sortait pas sans, tout comme sa pochette de bricoleuse. A croire que l'un n'allait plus sans l'autre. La métisse respira de nouveau quand rien d'alarmant n'attira ses mirettes.

D'ailleurs, l'après midi était bien avancé, et sa promesse de passer à l'infirmerie pour aider Ian avec une machine défectueuse, était toujours d'actualité. La jeune femme n'avait pas la moindre idée de si elle lui serait d'une quelconque utilité sachant qu'il ne s'agissait pas d'un moteur, mais elle pouvait bien essayer. Et peu ici, pouvait se venter d'en connaître sur l’électronique et la mécanique. Ce qui par chance pour le doc, était son cas. La motivation trouvé, ses jambes l'amenèrent vers la pièce en question. Dommage, elle était bien sur le toit, pour une fois que personne ne l'embêtait.

Sur le chemin, elle salua d'un mouvement de tête silencieux les têtes qu'elle avait appris à connaître, et d'autres qu'elle ne connaissait pas. C'était comme Ian d'ailleurs. Au fond, elle ne le connaissait pas vraiment et pourtant, il était venu à elle comme si de rien n'était. Ca ne l'avait pas dérangé mais ça l'avait surprise. Comme la porte fermer devant laquelle elle se trouvait. Ca c'était peu habituel, il ne fermait jamais d'habitude. Peut être qu'il n'était pas là. Boarf, c'était pas non plus dans les habitudes de la jeune femme de chercher à comprendre. Alors elle frappa et entra.

Ian ? T'es là? J'suis v'nue pour ton pro-...

Ah pour sur, c'était pas sur ça qu'elle s'attendait à tomber. Le cul d'un mec à poil. Eva resta figé quelques dizaines de secondes sur les fesses de... d'un inconnu apparemment puisqu'elle n'avait même pas pris la peine de regarder son visage avant de tombé sur cette vision.. d'horreur ? En fait non. C'était plutôt agréable à voir en fait. Eva se racla la gorge et vrilla son regard directement dans celui de Ian avait qu'elle ne perde le contrôle de ses paroles. Fallait pas paraître trop désobligeante non plus et puis elle n'était pas pudique. Mais ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu à voir une telle chose.

J'reste pas longtemps. J'regarde ta machine et j'm'en vais. J'voudrais pas t'gener dans ton job.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Mer 6 Avr 2016 - 11:44


I Wanna Know Why !
PV : Tom & Eva
Ian allait commencer à regarder de quoi il était question. C’est vrai que son bleu n’était pas beau à voir. Il devait avoir une jolie concentration d’hémoglobine dans le coin. Il savait qu’il pouvait traiter le bleu de plusieurs façons. Il aurait pu fluidifier le sang à l’aide d’une sangsue, malheureusement, il n’en avait pas à sa disposition ce qui n’était pas étonnant vu les conditions de vie actuelles. Il pouvait lui donner également une pommade quelconque à appliquer, mais l’effet ne serait pas immédiat et il ne pourrait pas le faire lui-même vu la disposition. Ensuite, il y avait la dernière option, faire une entaille dans sa fesse et laisser le sang s’échapper.

Il ne lui avait pas fallu longtemps pour faire un diagnostic. En même temps vu la taille de son machin, il en avait rapidement fait le tour. Il ne pouvait pas louper sa fesse vue dans l’état où elle était. Il allait ouvrir la bouche et commencer à donner ses consignes lorsque quelqu’un frappa à la porte. Il n’eut pas le temps de dire quelque chose qu’Eva fît très rapidement irruption dans la pièce tombant nez à nez ou plutôt dans cette situation nez à fesse avec Tom. Il réalisait qu'en temps normal il aurait dû accorder de l’intimité à son patient et que l’irruption de la mécanicienne pourrait ne pas être appréciée. « Tu feras preuve de professionnalisme, j’espère. C’est à Tom que revient le droit de mettre dehors. Moi, on ne me dérange jamais. Je dois être présent pour tout le monde qui franchit ses portes. » Il avait même l’impression de se la couler douce par rapport à l’hôpital où il travaillait par le passé.

Tom ne voulait visiblement pas la mettre dehors. Il le remerciait avec un petit sourire. Eva ne semblait pas démontée pour autant. Elle était venue voir une machine électronique défectueuse. Elle semblait prête à s’attaquer à sa tâche. Ian avait un peu de mal à gérer la situation, mais c’était presque une habitude chez lui. « Euh ! Oui, sur mon bureau là-bas par contre, j’espère que tu as pris un minimum d’outils puisque je pense que te devra l’ouvrir. De toute façon, elle ne marche déjà plus et je doute qu’on puisse faire valoir la garantie. » Un peu d’humour dans une telle situation est toujours le bienvenu, après tout l’homme ne semblait pas du tout gêné qu’on lui reluque ses fesses. Ian avait vu beaucoup de personnes nues ou presque, mais il n’arrivait toujours pas à gérer sa pudeur. Il était du genre à devoir mener une bataille intérieure bien rude avant d’aller sur les plages en été.

Après avoir repris ses esprits. Il regarda une nouvelle fois la fesse de Tom. Il devait lui proposer les différentes options qu’il avait. Mais avant tout de chose, pour son confort et surtout l’arrivée d’Eva. Il l’approcha du lit en lui indiquant qu’il pouvait s’y allonger, sur le ventre évidemment. Puisqu’il devait voir sa fesse. « Bon, j’ai deux options à te proposer, une plutôt classique, mais qui nécessitera d’attendre encore un moment avant d’être guéri et une peu orthodoxe, mais efficace. » Il marqua une courte pause, pour laisser le temps à Tom de capter qu’il devrait faire un choix, mais surtout le temps de formuler ça correctement. « Alors, soit je te mets de la pommade et tu reviens deux fois par jour pour que je te l’applique et on espère que dans une semaine ça va mieux. Soit je te fais une entaille dans la fesse pour laisser le surplus sanguin s’échapper. Tu n’iras pas mieux instantanément, mais ce soir ce devrait être réglé. » La balle était désormais dans son camp c’était à lui de faire son choix.

Il se tournait un instant vers Eva qui semblait s’occuper de son truc. Il n’en avait pas réellement besoin puisqu’il avait toujours la méthode manuelle pour mesure la tension de quelqu’un, mais l’objet pourrait être utile pour ceux qui venaient lui donner un coup de main régulièrement. « Si tu as besoin d’information surtout, n’hésite pas. » Il ne savait pas vraiment comment ça marché tous ces trucs électroniques du coup, il pourrait toujours lui expliquait comment il était censé fonctionné avant. Il ne s’en était jamais servi, car il ne faisait pas toujours confiance aux machines. Il est un peu réfractaire à certain truc sur les bords, chacun c’est problème.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Tom Kuechly
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 81
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Jeu 7 Avr 2016 - 18:40

Bah cor heureux que je l'avais pas reçu dans les roubignoles le coup. Le tableau doit déjà pas être fort glorieux. J'imagine pas la tête qu'elle aurait fait si elle avait vu que j'en avais une qui faisait le double de la taille de l'autre. Hormis l'interruption de sa phrase quand elle est entrée, ce qui est logique remarque parce que si j'avais vu le cul, les fesses – plus poétique – d'une femme à mon arrivée dans une pièce, moi aussi je me serai interrompu, elle a pas l'air choquée. Par les temps qui courent, c'est pas un bleu-mauve-vert-jaune plus ou moins mal placé qui va donner des hauts-le-cœur à une femme de la trempe d'Eva. Oui j'ai reconnu la voix. Puisque les présentations ne sont pas faites. Eva, Mon cul. Mon cul, Eva.

J'allais me mettre à parler quand Ian intervient. Et donc quoi ? Plus de rapport docteur-patient ? Confidentialité, serment d’Hippocrate, tout ça ? Non ? Pas très professionnel. Y'a plus de respect. Parlant de respect, on toque avant d'entrer non ?

« Surtout te gêne pas hein. Fais comme si t'avais rien vu. Même si ça doit pas être évident à oublier. Elle est pas comme ça normalement. Tu t'en doutes je crois. Je t'aurais bien proposer un truc à boire mais je suis un peu occupé pour l'instant. » Je l'ai pensé très fort mais j'ai quand même pas osé dire que c'est parce que j'avais les mains prises.

Si je me permets une telle décontraction et de telles paroles c'est parce que premièrement, ça a pas l'air de la déranger. J'imagine même pas qu'elle aurait été la réaction de Rosaleen ou de Lysbeth. Question confidentialité, tout le monde aurait été au courant si ça avait été cette dernière. « MAIS QU'EST QUE C'EEEEEEEESSSSSSSSTTTTTTTT ». Dur pour les oreilles. Au moins Eva elle prend la chose tranquille, elle va faire ce pourquoi elle est là. Pas de soucis. Deuxièmement ça dérange pas Ian. En même temps c'est pas lui qu'a l’arrière-train à l'air. Et enfin ça me dérange pas moi. Bouah. Un cul c't'un cul comme on dit. Même s'il est à moitié jaune et gonflé. On est sauvé donc. Doc semble soulagé de ma réaction.

Après un bref échange et une boutade inattendue. D'ailleurs je m'y attends tellement pas que je le regarde un peu désarçonné l'urgentiste. Il me fait signe de m'allonger pour une meilleure auscultation. Je m'exécute. Il fait un commentaire. J'attends la suite. M'expose ses deux options.  

« Y'a pas à réfléchir tu tailles hein. On fait au plus rapide. Au moins fastidieux. La pommade deux fois par jour, qui se transformera inévitablement en moins d'une fois par jour vu que je vais oublier, même si la douleur rappellera à mon bon vouloir qui faut que je me soigne, c'est emmerdant. Faut oublier. Trop emmerdant. Pas que je veux pas venir te voir hein. Manquerait plus que je te manque de respect alors que dans deux minutes t'auras un couteau dans la main et que tu seras prêt à me charcuter. Je baisse un peu la voix. Et puis si jamais t'as besoin de quelqu'un pour t'aider et que ça la dérange pas, on fait ça maintenant et c'est réglé. Je suppose que ça va pas être spécialement joli à voir quand tu vas entailler mais c'est pas une petite nature. 'Fin je pense. »

Ca me semblait évident que je prenne la deuxième option. Au moins on s'embarrasse à devoir revenir, redéfaire le pantalon et le caleçon, à nouveau voir débarquer une femme, ... Des infos ?

« Ah bah je veux bien ouais. Genre on met quand même un pansement après ? Je vais pouvoir m'asseoir dessus ? Je ... C'est quand il se retourne et que je vois son air que je comprends qu'il s'adressait pas à moi mais plutôt à Eva. Ah merde tu t'adressais pas à moi ? »

C'est que parfois j'entends des trucs et je rebondis direct dessus. Pas que je sois égocentrique. Juste dans la lune. Pour ma défense les mots auraient pu m'être adressés.

Et donc Doc. Au travail.  Y'a plus qu'à ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I Wanna Know Why !   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 

I Wanna Know Why !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-