Partagez | .
 

 Come On, Play Me Hard!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Jeu 24 Mar 2016 - 14:01


Come On, Play Me Hard!
PV : Harold Switak


Il savait parfaitement jouer, l’homme dominant je ne pouvais pas le nier. Chacun de ses mots ou de ses gestes me donnait l’envie de me jeter sur lui un peu plus fort. Je savais que ce qui avait de bon dans une relation sexuelle c’était avant tout le désire et il était bel et bien présent. Je savais que tout le monde dans cette pièce même les caméras était capable de le ressentir. Je n’étais pas actrice porno, mais le sexe c’était également mon métier. Je savais me montrer délirante, attachante et aguicheuse, cependant aujourd’hui je devais simplement me laisser faire ce que je ne pouvais qu’apprécier.

Baby et moi étions tous deux très enthousiaste par ce que nous vivions à cet instant présent je le ressentais tant ses gestes et la façon de les faire, il était d’une précision chirurgicale sachant exactement ou taper pour m’enflammer un peu plus. Je me mordais la lèvre inférieure pleine de désir lorsqu’il me fit un clin d’œil charmeur. C’était entre nous, et personne d’autre. J’aurais bien aimé lui donner du plaisir, mais il me semblait que ce n’était pas prévu pour maintenant. Tant pis je prendrais mon mal en patience. Un deuxième baiser se fit bien plus fougueux et désireux encore avant de me faire faire volteface.

Je sentais son torse musculeux pressé contre mon dos et ses bras me serrer dans une étreinte plutôt agréable. Ses mains s’agitaient alors sur la surface de me corps, elles me faisaient vibrer comme aucun homme ni était parvenu auparavant. Je savais que c’était les années d’expérience qui parlait. Je sentais alors ses lèvres se posaient sur mon cou. Je ne pouvais qu’apprécier le moment, ma respiration devenait de plus en plus rapide.

- Je ne peux pas vraiment faire autrement, mais j’aime être à toi.

Il pouvait totalement me bloquer d’un seul bras. Ce que j’arrivais à peine à croire une main se posa sur mon sein droit tandis que l’autre était en train de venir embêter mon entre jambes. De cette façon il avait bloqué chacun de mes mouvements, je ne pouvais que bouger un peu les fesses alors que je sentais son sexe durcir. J’aurais aimé pouvoir l’embrasser à mon tour, me retrouver, jouer avec lui et son sexe, mais il me tenait si fort que même en me débâtant je n’y arrivais pas. Je laissais échapper quelques râles de plaisir, sans en faire de trop, je restais simplement naturel.

Alors que je bougeais légèrement, puise qu’il était de plus en plus compliqué de rester immobile. Son sexe vient se caller entre mes jambes. Sentir ce membre chaud coller contre ma peau ne fit que m’exciter encore plus. J’étais totalement à sa merci. Incapable de bouger ne serait-ce que de bouger et parfaitement sous son emprise. Doucement je me faisais envouter par la passion qu’il mettait dans son travail. J’avais l’impression qu’il agissait comme un peindre avec sa toile. Je sentais de l’amour, mais pas pour moi plutôt pour ce qu’il était en train de me faire.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Harold Switak
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 15/03/2016
Messages : 66
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Jeu 24 Mar 2016 - 18:44

Baby, la maintenant toujours en place, s’était approprié son corps et en faisait ce qu’il voulait. Sentant la focale de la caméra s’attarder sur ses mains un bon moment, il finit par la relâcher et agrippant sa chevelure avec force, la repoussa dans sa position initiale, à genoux devant lui.

C’est là qu’elle put enfin véritablement voir « la bête ». Son sexe durcit par l’excitation était à quelques centimètres de son visage. La main ferme de Baby n’avait pas quitté sa crinière… comme pour la garder près de lui et laisser reposer sa domination sur l’esclave qui, bien que s’étant offerte à lui, n’avait pas encore totalement été « essayée » par son nouveau Maître.

N’ayant pas à la commander - d’ailleurs, ce n’était pas écrit dans le scénario – Baby se contenta de remuer lentement des hanches pour glisser son sexe entre les lèvres de l’esclave face à lui, la forçant sans brutalité à l’accueillir en elle. Poussant un long soupir de satisfaction, il laissa la jeune femme montrer de quoi elle était capable alors que dans son dos… deux des femmes rencontrées plus tôt firent leur entrée. Jouant le rôle de deux esclaves du harem, elles firent voler leurs voiles de soie légère pour se découvrir en quelques instants à la vue de la caméra puis, glisser l’une et l’autre sur un tas de coussins, s’embrassant sournoisement pour un plaisir non simulé.

Jetant un petit coup d’œil aux deux femmes, Baby qui savait qu’il les rejoindrait plus tard resta concentré sur les caresses attentionnées que Tam lui prodiguait. Il en fut d’ailleurs tellement satisfait qu’il manqua une ligne de texte, ce qui fut arrêter la scène.

« Bon dieu Baby, lui lança le réalisateur dépité, ça te ressemble pas pourtant d’oublier ton texte… Tu dois dire… « Va plus vite ou je te fais fouetter »… C’est quand même pas compliqué ! »

« Désolé… On peut reprendre tout de suite » s’excusa Baby en faisant un pas en arrière pour se dégager temporairement de l’étreinte de Tam.

« Désolé… J’crois qu’on va devoir la faire… Tu m'excites un peu trop... J’dois vraiment me concentrer moi… » gloussa-t-il en s’avançant à nouveau, prêt à reprendre.

Le réalisateur baragouina quelques ordres secs au caméraman et à son assistant avant de lancer à tue-tête :

« Bon allez les enfants… Silence… Moteur… Passions Orientales, deuxième et… Action ! »

Baby saisit à nouveau à pleine main la chevelure de Tamriel pour forcer son sexe plus profondément en elle tout en lui hurlant, tel le prince qu’il était :

« Plus vite, catin ! Va plus vite ou je te fais fouetter ! »

Cette fois ça y est, il avait craché son texte. Le réalisateur avait raison… Manquer une ligne de texte ne lui ressemblait pas. Il chassa tout doute de sa tête pour se concentrer sur son rôle et, non sans manquer de sourire à la belle, pressa une main sur sa poitrine pour la titiller tout en profitant de ses bons offices…
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Ven 25 Mar 2016 - 10:38


Come On, Play Me Hard!
PV : Harold Switak


La situation devenait de plus en plus torride. Il n’était pas question de violence, mais simplement de domination et c’était juste parfait. Il savait faire la part des choses. Une main de ses mains se coinça dans mes cheveux pour me guider de façon absolument pas subtile, mais qui faisait son petit bonhomme de chemin. Il appuya doucement sur ma tête pour me faire comprendre que le travail allait commencer et que l’heure de s’amuser était enfin arrivée.

Je n’eus pas vraiment le temps de réaliser que déjà j’avais son engin en face de moi. J’allais pouvoir commencer à lui donner du plaisir, après tout c’était lui la star ici. C’est sans attendre et vu l’impatience de Baby que j’entrepris de lui donner du plaisir. Je savais que les autres filles faisaient leurs apparitions sur le plateau alors que j’étais en train de commencer à jouer avec lui. Nous ne serions pas longtemps seuls dans cette unique scène que j’avais à faire. Je m’intéressais uniquement à ce que j’avais dans la bouche plutôt qu’aux filles qui s’embrassaient en arrière-plan.

Malheureusement, la scène se stoppa sous le désespoir grandissant du réalisateur. Harold avait oublié une réplique. Ce n’était pas très grave en soit puisqu’on pouvait très bien reprendre. Je me relevais alors pour reprendre un peu avant. Je lui fis mon plus beau sourire avant d’ajouter en rigolant.

- Ce n’est pas comme si c’était gênant de recommencer. Mieux tu te concentres plus vite on passera à la suite.

Je regardais les filles récupéraient leurs voiles ce qui était le plus long au final. L’homme qui gérait le film ne semblait pas content d’avoir à gérer cette reprise de scène. Je n’aurais jamais cru un tel truc, enfin, je comprends bien que c’est du temps perdu. Du coup rebelote, sa main dans mes cheveux, les filles qui arrivent et son sexe dans ma bouche.  J’obéis à son ordre par une accélération de la cadence.

La fille qui aimait les tatouages et se joignit à nous, elle s’agenouillait à côté de moi et jouait autant avec le membre de Baby qu’avec mes lèvres. Je sentais ses mains baladeuses sur mon corps, j’eus du mal à garder ma concentration à mon tour. J’en profitais pour faire de même avec elle. Sa peau était très douce et j’aimais vraiment y passer mes doigts. Elle semblait vibrer de plaisir ce que je pouvais comprendre vu l’ambiance du moment.

J’avais de plus en plus de mal à me concentrer sur le Baby, mais je savais que cette scène-là était presque finie donc c’était ce qui me rassurait intérieurement. Je savais que je n’avais pas beaucoup de dialogue, mais ce n’était pas bien grave étant donné que je préférais agir devant la caméra. Surtout que parler la bouche pleine ce n’est pas vraiment très pratique. Je sentais que Baby était en train de prendre son pied, en même temps trois si belles créatures en train de s’occuper presque amoureusement de lui, il y avait de quoi passer un moment plutôt agréable.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Harold Switak
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 15/03/2016
Messages : 66
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Mar 29 Mar 2016 - 21:33

Baby, non sans ignorer que les festivités avaient commencées à côté de lui, passe une main ferme et possessive dans les cheveux de Tamriel pour la forcer à le prendre encore plus profondément entre ses lèvres avant finalement de tirer d'un coup brutal en arrière pour lui faire lâcher prise (et la laisser respirer, accessoirement).

Puis, la repoussant rudement au sol, il jeta un regard en direction de Tina qui, elle aussi, particulièrement au fait du scénario, glissa entre les cuisses de la tatouée pour se mettre à lécher son sexe humide du bout de sa langue... comme pour la préparer à accueillir la virilité de Baby. Ce dernier n'était pas en reste, admirant le spectacle tout en laissant la caméra faire son gros plan sur l'entrejambe de Tam et la jeune femme accroupie tout contre elle.

Harold, en prince brigand, fut rejoint par les deux autres femmes qui se relayèrent en pressant lèvres et mains sur son sexe pour le garder droit et tendu. S'allongeant en leurs compagnie, il frôlait leurs corps nus et graciles du bout des doigts... non sans perdre de vue le spectacle qu'offrait Tamriel à la caméra.

Un regard et un "top" du réalisateur suffirent à Tina pour comprendre la suite des évènements. Se redressant, la jeune femme - qui ne quittait pas Tam des yeux - vint se redresser pour placer son sexe humide et chaud près du visage de sa nouvelle conquête afin que celle ci lui rende la pareille. Baby, toujours excité au plus haut point se redressa alors... un sourire envieu au visage pour venir se poser entre les cuisses de la débutante.

Lui écartant doucement les jambes, il vint poster son sexe tout contre le sien... lui faisant sentir sa présence, sa chaleur... auprès d'elle. Les deux autres filles vinrent elles-mêmes les rejoindre, prenant position de part et d'autre de Tamriel... guidant les mains de cette dernière vers leurs sexes respectifs afin qu'elle les caresses.

Telle une nouvelle venue au sein du harem, son initiation consistait donc à satisfaire... non seulement son maître... sur le point de la pénétrer... mais aussi les autres esclaves, qui, présentes depuis plus longtemps qu'elle, méritaient d'être respectées et assouvies...

Se redressant légèrement sur la "nouvelle esclave", Baby fit basculer son bassin en avant... son sexe à l'entrée du sien... son gland, humide, remuant lentement le long de son intimité... prêt à la prendre et la besogner d'une seconde à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Mer 30 Mar 2016 - 9:53


Come On, Play Me Hard!
PV : Harold Switak


La main de Baby se faisait plus ferme que jamais dans mes cheveux. Je faisais de mon mieux pour satisfaire son désir ce qui n’était pas une mince à faire vu le gabarit du bonhomme. Finalement alors que je ne m’y attendais pas vraiment, il tira un grand coup en arrière ce qu’il pouvait dire qu’il en avait fini de jouer avec ma bouche. J’étais soulagé de pouvoir un peu reprendre mon souffle après les mouvements effrénés que je venais de faire.

Il me repoussa un peu plus en arrière et je tombais à la renverse sur un matelas de coussins et de soie. L’aménagement du plateau était vraiment parfait. J’avais les mains en croix, les jambes parfaitement écartées. Il n’y avait plus aucune pudeur entre la caméra et moi. Tout mon corps était exhibé à nue aux yeux de toutes les personnes présentes. C’est Tina qui se glissa entre mes jambes la première, mon sexe réclamait de l’amour depuis un bon moment maintenant. Je ne pouvais m’empêcher de prendre un plaisir fou avec la langue de cette fille. Mon regard passait d’elle à Baby qui était en train de prendre du plaisir avec les deux autres filles présentent dans la pièce. J’avais envie de lui, mais Tina m’offrait tellement de plaisir que je ne pouvais la repousser de moi-même.

De toute façon, c’était au réalisateur de donner son feu vert qui arriva bien trop tôt à mon gout. Elle s’écarta de mon sexe pour me présenter le sien. J’avais bien l’intention de lui prouver que je pouvais lui rendre ce qu’elle venait de me faire sans avoir tourné dans un film pornographique. J’avais bien l’intention de jouer de ma langue. Alors que mes yeux étaient clos et ma langue occupée à découvrir des terres inconnues, je sentais les mains viriles d’Harold se posaient sur mes cuisses et son sexe se présentait à l’ouverture du mien.

J’avoue que j’avais un peu peur, mais juste pendant un instant. Je savais au fond de moi que je ne souffrirais pas, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas eu ce genre d’expérience. Les derniers rapports que j’avais eus avec un homme dataient d’un petit moment, de mon départ de Toronto pour être exacte. Je n’étais pas là pour penser à ça et puis j’étais suffisamment excité pour l’accueillir sans le moindre souci.

Les douces mains des deux autres actrices saisissent mes poignets pour que je joue également avec leurs anatomies. Je n’avais jamais procuré du plaisir à autant de personnes en même temps alors que Baby n’était pas encore rentré en moi. Je sentais son gland se presser à l’entrée de mon sexe. Je n’arrivais pas à contenir l’envie de le recevoir en moi. Je bougeais légèrement le bassin pour le faire comprendre. Il rentrait d’un coup, me bloquant la respiration un instant et stoppant nette tout ce que j’étais en train de faire, c’était bon, y avait pas d’autre mot. C’était tout simplement à couper le souffle. Je n’étais plus en état de réfléchir. J’en voulais plus maintenant, je voulais jouir et pas qu’une fois tant qu’à faire. Je savais que c’était réalisable.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Harold Switak
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 15/03/2016
Messages : 66
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Jeu 31 Mar 2016 - 14:44

Un simplement mouvement de bassin en avant. C’est tout ce qu’avait eu besoin Baby pour pénétrer la nouvelle recrue qu’était Tam. Sa bouche et ses mains sollicitées par les autres filles, Baby la saisissait par les hanches pour faire entrer son membre viril en elle et la prendre encore et encore avec cette même force tranquille. Il y allait doucement. Il aimait prendre son temps. Le scénario le lui permettait, de surcroît, pour son plus grand plaisir personnel.

Lui écartant, presque tendrement, les cuisses, il jeta un œil sur son sexe disparaissant au fond du sien alors que ses doigts titillaient avec complicité son clitoris gorgé d’envie.

D’un nouveau regard, plus distrait cette fois ci, il découvrit deux des actrices se faisant face. Chacune d’elle étaient caressées rapidement par la nouvelle esclave. Les yeux mi-clos, toutes deux se caressaient la poitrine avant de s’embrasser mutuellement.

En amont, Tina continuait de chevaucher sans ménagement la jeune femme tatouée, espérant sans doute qu’elle lui arrache son premier orgasme de la journée.

Conscient de l’environnement dans lequel il se trouvait actuellement, Baby s’autorisa un regard subtil vers l’équipe de tournage. Presque en trance, certains avaient du mal à contenir et masquer leur excitation devant cette scène de stupre et de luxure.

Redoublant de vigueur, Baby fit coulisser son sexe plus profondément en Tamriel, s’agrippant à ses fesses pour imprimer le mouvement et prendre possession complète de son corps.

Ignorant la caméra, ignorant la présence des autres filles sur le plateau, il sentait propre excitation grimper en flèche, son sexe durci au fond du sien. Partagé au sein de la fusion suprême de leurs corps, le temps semblait s’être arrêté… Dilué lentement au rythme des coups de bassin, Baby pouvait gouter, une fois encore, aux délices de son métier… de son art. Entre les cuisses de la belle Tamriel, il aspirait à plus… toujours plus… Tel un drogué, il accéléra bientôt la cadence, pénétrant rapidement la jeune femme dont il était devenu le maître peu de temps auparavant…

C’est ce que la caméra voulait voir… c’est ce que le réalisateur voulait capter… La fougue du maître pour son esclave à peine soumise, encore fragile et innocente…
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Jeu 31 Mar 2016 - 23:49


Come On, Play Me Hard!
PV : Harold Switak


La situation était en train de me plaire, c’était vraiment plaisant d’être le centre d’attention. J’étais là pour prendre du plaisir et en donner, visiblement j’avais bien choisi mon film et mon occasion. J’aurais aimé avoir mes mains de libre pour m’occuper un peu mieux de Tina, mais c’était malheureusement impossible. Je sentais ses deux mains sur ma poitrine qui pressaient un peu plus mes seins lorsque le plaisir montait. Au fond de moi j’étais contente de sentir ses mains chaudes sur mon corps. Je me concentrais uniquement sur ça, c’était vraiment dur de garder mon sang-froid.

Mes mains étaient en train de jouer avec les sexes de deux autres femmes, je sentais qu’elles étaient en train d’échanger des bisous au-dessus de moi sans pouvoir les voir pour autant. J’aurais bien aimé, je suis sûre que le spectacle était très intéressant. Peut-être que j’achèterais le DVD pour voir plus de scène. Voir même pire, le troll qu’était Dante pourrait me l’offrir. Enfin, je sortis rapidement cette idée de ma tête alors que j’entrais mes doigts dans les sexes humides des deux autres esclaves du brigand. Je jouais avec leurs clitoris grâce à mes pouces. Je sentais leurs corps vibrer sous mes caresses et j’étais vraiment satisfaite.

Cependant, j’avais de plus en plus de mal à me concentrer. Harold jouait avec mon corps, ses mains parcouraient avidement mes cuisses et je sentais dans ces vas et viens quelques choses de puissant. Un désir que je n’avais jamais vraiment ressenti auparavant. Je savais qu’il en avait fait son boulot et je comprenais bien pourquoi. Il avait certainement dû faire un tas d’heureuses. Doucement, le plaisir était en train de remplir chaque centimètre de mon corps.

J’avais du mal à retenir les légers soubresauts de mon corps. J’allais bientôt jouir, mais je voulais emmener les autres filles avec moi. Mes coups de langue sur Tina étaient rythmés par les assauts de Baby en moi. Il savait me rendre folle de désir, ma respiration devenait de plus en plus difficile étant donné que je faisais de mon mieux pour m’occuper de la douce Tina. La cadence de ses coups se faisait de plus en plus rapide. Chaque impact me faisait monter au palier supérieur et je sentais doucement mon ascension vers le septième ciel.

Finalement, c’était le coup de trop, mon corps ne pouvait plus résister au plaisir que je ressentais, Tina se faisait de plus en plus brillante au-dessus de moi, je sentais sa cyprine s’écouler dans ma bouche. Je l’avais fait jouir en même temps que moi. Je ne savais pas trop ou en était les deux autres filles, mais étant donné qu’elles avaient dégagé leurs mains, je supposé que s’en était fini. J’attendais de voir ce qu’il en serait pour la suite. Certainement que cette scène était pratiquement finie. Tina se dégagea pour venir m’embrasser et nettoyer mon visage. Je voyais qu’elle était plutôt heureuse de ce que je lui avais fait.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Come On, Play Me Hard!   Aujourd'hui à 10:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Come On, Play Me Hard!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» * Nano. Role Play !
» fait votre play liste ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-