Partagez | .
 

 Toc toc toc, mais qui est là?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur
Message
Ziggy Haring
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 203
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Toc toc toc, mais qui est là?    Sam 21 Mai 2016 - 20:54


   
   
   

Toc toc toc, mais qui est là ? | Ziggy Haring & Juliane Lyndey

 Se laisser aller contre son corps, Ziggy aurait volontiers recommencé mais il sentait ses forces l’abandonner. Il avait jouit, mais il avait surtout réussit à comprendre qu’il arrivait au bout de ses capacités physiques, en tout cas pour aujourd’hui. Il avait bossé toute la journée à la boutique, il avait bricolé, il s’était faufilé entre les infectés, en avant éliminé, avait sauvé la vie de Juliane. Désormais, rien d’autre ne parvenait à capter son attention que le moelleux de l’oreiller sur laquelle reposait sa tête et le souffle chaud de Juliane contre sa peau.

Elle avait soufflé ne pas crier si fort, mais Ziggy la taquinait bien sûr. De toutes façons, il n’y avait pas prêté attention lui-même, concentré sur le rythme de sa propre respiration et la cadence des mouvements qu’ils opéraient. Désormais, il se sentait éreinté et bougea à peine lorsque Juliane se leva pour ramener les couvertures. Il gigota quelque peu lorsqu’elle revint s’allonger à ses côtés avant de se tourner. Au début, il ne comprit pas trop son geste, pensant qu’elle voulait mettre un peu d’espace entre eux, puis lorsqu’elle murmura un « bonne nuit » d’une douceur rare, et qu’elle attira sa main vers elle pour lui faire comprendre son désir, Ziggy se tourna aussi sur le flan pour suivre la marche, adoptant la même position.

Ils avaient passé une nuit complète. C’était quelque chose que Ziggy appréciait ici. Au moins à la boutique, il pouvait dormir sur ses deux oreilles. C’était rare, en Post Apocalypsia. Au réveil, le magicien ouvrit un œil hésitant, puis se rendit compte qu’il avait gardé la même position, blottit contre Juliane. Il réprima un sourire et un soupire d’enthousiasme en se remémorant la veille avant de s’étirer doucement, en retirant sa main de la sienne pour ne pas la réveiller. Il se glissa hors du lit et enfila un caleçon aux motifs exubérant avant de disparaître dans le salon.

Se grattant le torse en baillant, il se dirigea vers la fenêtre en écoutant les grognements des infectés en bas, dans la rue adjacente. Il soupira cependant et détourna vite son attention du sol pour la porter sur l’horizon, les bâtiments désespérément vide, la beauté d’un Seattle silencieux. Ziggy jeta un coup d’œil furtif à la boîte dans laquelle il y avait de conservé tous les souvenirs de Betty avant de se diriger dans la cuisine pour y voir ce qu’il avait à sa disposition. Il restait des vivres pour un petit moment encore, transportables au cas où il devrait quitter cet endroit.

Et il le quitterait, comme il le ferait à chaque fois, l’indécis magicien. Est-ce qu’il se résoudrait à quitter le navire définitivement ? Pour l’instant, lui-même ne s’en sentait pas la force. Alors il se contentait de faire comme si la question ne se posait même pas, comme s’il vivait dans une totale improvisation de la chose. Il sorti un paquet de biscotte tout neuf du garde manger et un pot de confiture avec de gros morceaux de fraises à l’intérieur. C’était parfait. Il regrettait un bon chocolat pour accompagner ce petit déjeuner mais apporta le tout dans la chambre, deux couteaux pour étaler le tout.

Il s’assit au bord du lit et se pencha sur Juliane dont les cheveux recouvraient le visage. Il eu un petit sourire avant d’écarter quelques mèches de ce dernier avant de lui attribuer un baiser furtif sur la joue. « Pour le petit déjeuner y aura un supplément par contre. » Plaisanta-t-il, murmurant pour ne pas brusquer Juliane dans son sommeil. Il se détourna et posa entre eux le plateau en plastique sur lequel il avait posé une assiette dans la cuisine avec une pile de biscotte sorties du paquet fraîchement ouvert. Il n’attendit pas qu’elle émerge pour se payer une tartine, étalant de son mieux la confiture épaisse sur le pain dur.


"J’aime bien les hyènes. Parce que la hyène c’est un animal dont on parle jamais alors que c’est un animal qui peut être très important ! Parce que moi je trouve qu'être ami avec une hyène souvent c’est plus important qu’être ami avec... avec des vrais amis. C’est... Elle vous protège. Si y’avait du danger et ben « Et ben moi, et... je suis ami avec une hyène » Alors la évidement !"
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 612
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Toc toc toc, mais qui est là?    Ven 3 Juin 2016 - 19:16




Toc toc toc mais qui est là?




Jill avait toujours fait partie des gens qui ne sont pas du matin. Généralement, elle avait du mal à ouvrir les yeux, et encore plus de mal à trouver le courage de sortir de sous la couette. Elle n'était pas forcement grognon lorsqu'on lui parlait, mais il lui fallait un peu de temps pour émerger correctement. Elle avait eu un léger frisson lorsque Ziggy s'était levé, lui ôtant malgré lui la douce chaleur de son corps. Les couvertures avaient bougé, et de l'air frais s'étant engouffré dessous. Alors encore endormie, la jeune femme avait grimacé, avant remonter un peu plus la couette sur son corps. Encore un peu… Pas tout de suite…

Entre deux eaux, les sons commençaient à lui parvenir, la tirant peu à peu du sommeil dans lequel elle aurait pourtant bien aimé restée. Mais une nouvelle journée commençait, et il allait bien falloir qu'elle trouve un peu de courage pour sortir deux orteils de sous la couette… Lorsque les lèvres de Ziggy virent déposé un baiser sur sa joue, un sourire étira doucement les traits de son visage. Elle ouvrit avec lenteur les paupières, avant de les refermés bien vite à cause de la lumière. Léger gémissement de mécontentement, avant qu'elle ne bouge enfin. Se mettant sur le dos, sa main gauche vint libérer son visage de la masse de cheveux en bataille qui lui tombait devant les yeux. Yeux qu'elle ouvrit enfin, le regard encore plein de sommeil.

« -salut... » souffla-t-elle avec une petite voix du matin encore un peu enrouée. La couette jusqu'au menton, la jeune femme s'étira, féline, avant de se passer une main sur le visage pour y chasser réellement le sommeil. « -tu veux bien m'envoyer ma chemise... » demanda-t-elle avec un sourire. Elle n'avait pas envie de garder la couette plaqué contre son corps. Même si Ziggy l'avait vu dans le plus simple appareil hier soir, elle ne voulait pas se balader nue devant lui. Question de respect et aussi de principes. D'éducation peut-être… Enfin bref, elle voulait pouvoir enfiler quelque chose.

Lorsqu'il lui donna ce qu'elle avait demandé, Jill enfila la dite chemise, virant ses cheveux du col, avant de fermer un à un les boutons. Voilà, c'était un peu mieux. « -tu as bien dormi ? » demanda-t-elle en souriant rien qu'en le regardant. Elle aimait sa bouille, ses cheveux en pétard, son attitude détachée. C'était cool… « -hum… Des biscottes ! Mon p'tit déj préféré ! » lança la jeune femme avec ironie. Elle avait apprit à se contenté de peu, alors ça ferait bien l'affaire. Jill réprima un bâillement en mettant le dos de sa main devant la bouche, avant de prendre une des biscottes de la pile. De l'autre main elle saisit le couteau et étala de la confiture dessus en prenant soin de ne pas en mettre de partout.

La situation aurait pu être gênante. C'était le genre de réveil qu'elle n'aimait pas avant. Se retrouver en tête à tête avec son amant de la veille. Avec celui qu'elle était censée planter là. Mais les choses avaient été mises à plat avant tout ça. Alors, non elle ne se sentait pas mal à l'aise de discuter avec lui, dans cette chambre où ils avaient fait l'amour. Elle ne savait, le sentait, rien n'avait changé entre eux.

Après ce matin et ce doux réveil, Jill était restée quelques jours à la boutique. Elle avait aidé à Ziggy pour tenté de construire une sorte de sorte de palissade, censé parqué quelque peu les rodeurs et évité l'envahissement de la rue. Est ce que ça tiendrait le coup longtemps… Bonne question. Mais c'était déjà mieux que rien. Il n'y avait pas eu d'au revoir déchirant, bien qu'elle l'ai serré dans ses bras avec force. Une promesse de se revoir bientôt. De rester en vie aussi.

AVENGEDINCHAINS



Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
 

Toc toc toc, mais qui est là?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-