Partagez | .
 

 Forever lost ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Mer 6 Avr 2016 - 14:06

    La route était bien trop longue. Il en avait plein les pattes, et rêvait d'un véhicule, d'un cheval ou de tout autre animal sur lequel il pourrait monter, histoire d'avancer plus vite et surtout de ne plus avoir à poser un pied devant l'autre. Oh oui, il avait le fantasme violent d'un feu de cheminée, d'une bassine d'eau chaude et de gros sel, d'enlever chaussures et chaussettes et d'y plonger les pieds, tout en poussant un long soupir de bien être.

    Mais le froid sur ses doigts engourdis le ramena vite à la réalité. Emily se mouvait sur son dos, signe qu'elle s'éveillait. Il s'arrêta quelques minutes, le temps pour elle de reprendre ses esprits, puis la fit glisser pour que ses pieds aillent toucher le sol. Il lui offrit un regard compatissant, signe qu'elle pourrait y remonter dès qu'elle en ressentirait le besoin. Hope à côté de lui restait digne, bien qu'il sentait parfaitement qu'elle arrivait au bout de ses capacités physiques et nerveuses.

    Ils marchaient, encore et encore, suivant la piste goudronnée qui leur faisait miroiter tant d'espoir. Quand soudain, ce dernier se matérialisa sous leurs yeux ébahis. Une batisse. Une belle maison de deux étages, dont la façade blanche semblait presque sortie d'un autre temps, une époque plus joyeuse. Il s'attendait presque à tomber sur une balançoire et un tourniquet grinçant au mileu du jardin. Joshua s'avança vers la boîte aux lettres.

    - J'espère que Monsieur et Madame Rogers ont déserté les lieux...

    Ou qu'ils soient encore vivants, avec une tasse de café fumant et quelques petits sablés encores chauds. Ou une tarte aux pommes. Oh ouais une tarte aux pommes avec du sucre roux et de la canelle. Mais là, on était au-delà du pays des rêves quand même. Emily s'inquiètait de savoir si Hope avait laissé les précieux indices pour son père, et Joshua lui aurait sans doute répondu que c'était le cadet de leurs soucis, mais il souvint à temps que ce n'était pas vraiment la réponse la plus rassurante pour une enfant déjà fortement secouée par tout ça.

    C'était trop étrange, trop calme, trop… Il ne savait pas vraiment comment exprimer son ressenti. C'était à la fois rassurant de ne pas entendre les râles significatifs des morts vivants, de se sentir relativement en sécurité, et en même temps particulièrement angoissant. Dans les films d'horreur, il y avait toujours un immense silence insondable, avant que la terreur ne se déchaîne sur les héros. Alors étaient-ils des héros ? Pour le coup, il espérait que non.

    Il s'engagea dans le jardin, pendant que les filles contournaient la bâtisse et s'avançaient à l'inverse de lui. Il atteignit la porte principale, et jeta un œil dans les fenêtres autour. Comme sa compagne, il ne voyait pas âme qui vive à l'intérieur, mais par expérience ça ne voulait pas non plus dire que c'était vide. Après tout, la forêt semblait bien calme tout à l'heure, avant qu'ils ne se fassent attaquer..

    Il cogna à la porte, et finalement, tourna la poignée, qui roula entre ses doigts, la serrure cliquetant, et le panneau de bois s'ouvrit pour lui offrit l'accès à la maison dans laquelle il s'engouffra.

Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Jeu 7 Avr 2016 - 9:45

Vous n'avez pas le droit d'être ici, ce n'est pas chez vous.

Les deux filles avaient fait volte face en entendant cette voix lourde derrière elles. Lorsqu'elles se retournèrent, un homme d'une soixantaine d'année, un bonnet noir sur la tête, une barbe taillée et d'apparence très propre, les tenait en joue de son fusil. Emily avait tressailli, venant se cacher derrière Hope, tandis que cette dernière avait senti tous les muscles de son corps de contracté d'effroi. Encore un pillard ? Pensa-t-elle sur l'instant, se disant qu'à deux jours près, l'enfer s'acharnait un peu trop sur eux. Aussi ne dit-elle rien parce que l'homme qu'elle avait en face n'avait pas cette posture menaçante qu'avait les autres. Oh, bien sûr, il avait un fusil de chasse, un canon long, mais la suite de ses mots ne fit que détendre la brune : Je vais vous demander de partir.

Emily chuchota sans qu'elle ne puisse l'entendre. Josh devait déjà être à l'intérieur. Sur l'instant, elle ne savait pas trop quoi faire, et l'idée de partir alors qu'ils pourraient avoir un toit sur la tête et une couette sous laquelle se glisser ce soir ne l'enchantait pas vraiment. Elle regarda sa nièce un temps, avant de lui lancer un sourire rassurant. Puis, elle se tourna vers l'homme en lui montrant ses mains, pour lui dire qu'elle n'était pas un danger et que tout ça n'était pas nécessaire. Mais alors qu'elle prit la parole, sa gorge sèche lui donna une voix plus tremblante et incertaine qu'elle ne l'était en réalité :

On- On cherche juste un abri pour la nuit, on est fatigués et-
C'est la maison d'amis, coupa-t-il, un peu en dehors des réalités selon Hope. Elsa est tombée malade et les autres sont partis, il n'y a plus rien à l'intérieur. Mais la propriété se trouve au bord de la route, et elle n'est pas sûre.

Toutes ces informations. Hope n'en comprit pas la moitié sur le moment, sans doute trop obsédée par le fait de pouvoir se mettre au chaud. Et pour ça, il fallait le convaincre, lui, de les laisser tranquille. Cette histoire avec Elsa Rogers, elle s'en moquait très fort sur le moment, du coup, elle jeta juste un coup d'oeil à l'intérieur pour voir si Josh était à leur niveau (et il ne l'était pas), avant de revenir vers le dernier arrivant :

Pourquoi vous êtes là ? Demanda-t-elle doucement.
Je vous ai vu de ma fenêtre rôder autour de la maison.
On rôdait pas, s'empressa de dire Emily avec une moue. J'ai froid, Tati. Hope lui passa la main dans les cheveux avant de lui confier son écharpe de fortune. L'homme s'attarda finalement sur elle, comme remarquant la présence d'une enfant avec eux, et détourna les yeux un peu piteusement.
Vous habitez dans le coin ? Enchaîna la brune en voyant que lui comme elles commençaient à se détendre.
Depuis des années. Vous n'êtes que deux ? S'enquit-il finalement en regardant vers la maison.
Non, il y a un des nôtres à l'intérieur, il fait le to-
Dites lui de sortir tout de suite ! Gronda-t-il comme un diable en s'avançant un grand pas d'elle pour parvenir à leur niveau.

Elles s'écartèrent de justesse avant d'être bousculé. Quand l'homme poussa la porte comme un forcené, manquant de la sortir de ses gonds, Hope colla Emily dehors et lui somma de ne pas bouger d'un pouce. Elle alla à la suite du dernier arrivé, qui avalait la distance dans la maison à grand pas, bien décidé à mettre la main sur Joshua. Tentant de le calmer, c'était comme si l'homme ne l'écoutait pas du tout, obsédé comme un fou par la présence d'une personne chez les Rogers : « Elsa, reste où tu es, je le fais sortir ! » Sur l'instant, Hope écarquilla les yeux. A qui s'adressait-il ? Qui était Elsa ? Il lui avait dit pourtant, sûrement la mère chez les Rogers. Mais pourquoi lui parlait-il ? N'avaient-ils pas tous quitter la ville après qu'elle...

Qu'elle soit tombée malade. La révélation pour la brune, épuisée par la marche et la lutte contre le froid, se fit comme une claque en plein visage. Joshua était quelque part et il y avait une morte dans leur abri ! Car à peine pensa-t-elle ça que des grognements se firent entendre, un râle qui lui glaça le sang :

Joshua ! Joshua ! Il y en a un !
Sortez d'ici tout de suite ! Gronda à nouveau le vieux, soudainement très agacé : Reste où tu es Elsa, je m'occupe d'eux !

Mais bon sang, POURQUOI il lui parlait ? Pourquoi il faisait comme si elle vivait toujours ?! Qu'est-ce que c'était que ce délire ?! Le plancher de l'étage grinça quand les pas traînant de la créature le frôlèrent. Et le vieux répété inlassablement « Reste où tu es Elsa, je m'en charge je t'ai dit ! » Sur l'instant, elle savait que Joshua saurait comment gérer un mordeur. Mais lui... Lui, il était incroyablement à côté de la plaque.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Ven 8 Avr 2016 - 18:38

    La maison était étonnamment silencieuse, comme vide depuis un moment. Il ne semblait pas y avoir âme qui vive là dedans, et c'était sans doute mieux pour le trio. Certes les interactions sociales seraient fortement limitées, mais au moins, ils ne risquaient pas de se faire tuer par des mecs planqués dans la forêt. Il pensa un instant au reste du groupe, espérant – tout en sachant bien que c'était complètement utopique – qu'ils s'en soient sortis et ai pris la même direction qu'eux. Ainsi, ils pourraient se retrouver ici…

    Il chassa cette idée de son esprit. Il préfèrait vivre avec peu d'espoir, plutôt que de souhaitait quelque chose qui était presque impossible. Oui, mais c'était le presque qui les maintenait en vie, maintenant, non ? Qu'on puisse presque trouver un remède, qu'on puisse presque faire confiance aux gens, qu'on puisse presque vivre normalement… Et ce presque laissait toujours un rayon de lumière vers un lendemain meilleur… Alors il continuait d'espérer. Un peu.

    Il ne visita pas la cuisine, située à l'arrière de la maison. C'était par là qu'Hope et Emily étaient surement rentrées, aussi était il persuadé que l'endroit était sécurisé. Mais du coup, il ne vit pas l'homme avec qui elles parlaient, et encore moins son fusil. Et il n'eut pas non plus l'explication concernant le silence de mort qui flottait dans la maison.

    Il entama l'ascencion de l'escalier qui trônait dans le couloir principal. C'était un peu l'avantage de ces vieilles maisons de campagnes, bâties sur à peu près toujours le même principe. L'escalier était placé de manière centrale, et offrait une vue dégagée sur le rez de chaussée.

    - Hope ? Emily ?

    Sans doute qu'elles avaient du monter à l'étage, parce qu'il ne les avait pas vues en bas. Seulement, ce ne fut ni Hope, ni Emily qui lui répondit…. Un pas lourd, traînant, glissant sur le parquet de l'étage, dans le fond de l'étage plus précisément. Et des grognements. Oh, il commençait à les connaître les grognements des rôdeurs, de ces bêtes de morts qui n'avaient qu'un seul objectif dans ce qui leur restait de vie : les dévorer.

    Il attrapa le pieu qu'il avait taillé en chemin. Ce serait suffisant pour se débarrasser d'un seul mort, en espérant qu'il n'y en ai pas un autre caché quelque part dans les pièces de l'étage. Il avançait à pas lents dans le couloir, les yeux fixés sur une porte, tout au fond, close. Les râles venaient de là dedans… Et c'est alors que la voix de l'homme dehors retentit. Joshua se figea.

    Il parlait à cette… Chose. Comme si elle était encore vivante. Comme si elle allait l'entendre, et pire, lui obéir. Il ne se rendait pas compte ? Il ne l'écouta pas, parce qu'en plus, la voix d'Hope vint se rajouter. Les filles étaient toujours en bas, avec lui, et c'était un tout autre danger. Il évalua la situation l'espace d'une seconde. Le rôdeur, ou plutôt La, puisqu'elle semblait avoir répondu un jour au nom d'Elsa, était enfermée, et ne représentait donc pas un danger immédiat. Le vivant pas contre…

    Il fit demi tour, ne pouvant supporter l'idée de les savoir avec un inconnu qui visiblement n'avait aucune conscience du danger qui rôdait ici. Arrivé en haut de l'escalier, il se retrouva en joue du fusil en contrebas. Lentement, il leva les mains, et descendit marche par marche.

    - On veut d'mal à personne M'sieur… Mais on peut pas garder ça ici non plus… Ça nous tuera tous...

Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Sam 9 Avr 2016 - 9:58

Hope poussa un soupir de soulagement quand Joshua s'afficha dans son champ de vision. Il était vivant, il allait bien, et le rôdeur était apparemment enfermé dans l'une des chambres à l'étage. Mais voilà, la petite brune était justement partagée entre le soulagement de savoir que son compagnon allait bien, et la colère de voir qu'un homme était capable de le mettre en danger de la sorte. Là où Joshua comprit que c'était plus insidieux encore, qu'il y avait un problème clair dans la tête de l'inconnu, et qu'il lui faudrait garder son sang froid pour lui expliquer, Hope de son côté était en train de bouillir de colère, sans pouvoir s'abstenir de lâcher la tempête sur son voisin qu'elle attrapa par le bras :

Elle est morte, vous comprenez ? Morte ! Elle n'a même plus conscience de ce qu'elle fait, et elle va faire du mal à quiconque viendra ici pour-

Mais son vis-à-vis de l'écoutait pas le moins du monde. Non, il restait à fixer l'étage en leur demandant de sortir de cette maison. Encore un peu et Hope était sûre d'en perdre ses bras de stupeur s'il persistait sur cette voie. Ou alors était-ce ses yeux qui allaient sortir de leurs orbites à force de les avoir rond comme des billes ? C'était quoi le pire dans cette histoire ? Qu'il soit en train de protéger une morte qui lui arrachera le visage dès qu'elle en aura l'occasion, ou qu'il n'en ait même pas conscience ?

Elle est enfermée, elle ne fera de mal à personne ! Elle n'a même plus la force d'ouvrir la porte ! Laissez la, d'accord ! Juste... Il s'interrompit en passant du grand brun à la petite brune à ses côtés, incapable de faire la part des choses. Ça faisait des semaines qu'il n'avait parlé à personne d'autres que sa femme très probablement. Et elle devait être dans la même lignée que lui : Non, sortez, s'il vous plaît. Je ne vous le demanderais qu'une fois maintenant.

Est-ce que tempêter était encore utile. Elle lança un regard à Joshua, comme pour lui demander de dire quelque chose. Mais est-ce que ça allait servir leur cause ? Est-ce qu'en abattant une morte sous le nez d'un illustre niais, ça allait leur permettre d'avoir un toit sur la tête ? La brune n'eut pas le temps de dire quoique ce soit, puisqu'une petite voix derrière elle attira son attention.

Tati ? Emily attendait toujours dehors et s'inquiétait pour ceux qui l'accompagnaient. Sans doute qu'elle avait eu les échos de la dispute en cours. Dans tous les cas, Hope ne pouvait pas la laisser plus longtemps toute seule, et elle n'allait pas permettre que sa nièce reste coincée dans une maison avec un rôdeur qui s'acharnait contre la porte de la chambre :
J'arrive Emily.

Frustrée, elle fit volte face. L'inconnu invita Joshua à la suivre, si bien qu'en peu de temps, ils se retrouvèrent tous dans le jardin, là où elle avait laissé l'enfant. Et le regard de sa nièce en disait long sur la peur soudaine qui lui saisit le ventre :

On peut pas s'arrêter là? Demanda-t-elle à l'homme avec les yeux ronds de celle qui ne comprenait pas, alors qu'il refermait la porte en essayant de la remettre convenablement après l'avoir à moitié enfoncée.
Non, on va continuer.
Mais je suis fatiguée, geint la petite en sentant les larmes monter.

Elle savait, mais elle ne pouvait rien y faire. Ici, ils n'étaient pas les bienvenus, et il était hors de question de cohabiter avec un monstre selon la lubie d'un déranger. Ils iraient plus loin, peut-être la ville d'à côté, ça ne devait pas être si éloigné en voiture, pas vrai ? Elle attrapa seulement la main de sa nièce, prête à partir quand un « Ecoutez... » l'interrompit dans son mouvement :

Vous avez besoin de vous poser, alors... Venez chez moi, pour vous refaire. Il n'y a que moi, et ma femme et- L'homme se coupa net avant de reprendre : Vous avez une enfant avec vous, j'peux pas vous laisser comme ça.

La proposition semblait honnête, mais l'épuisement aurait pu faire croire n'importe quoi à la cadette des Cooper. Si bien qu'elle se tourna vers Joshua, pour voir ce qu'il en pensait. Emily trépignait à cette idée, mais elle comprit que c'était la décision des adultes qui primait désormais.

Robert Wheeler, se présenta-t-il. Ma femme Amelia est à la maison.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Sam 9 Avr 2016 - 16:40

    Ce n'était pas son style, mais Joshua ne put se retenir d'adresser à Hope un regard noir lorsqu'elle attrapa le bras de cet homme, celui qui portait un fusil, qui pouvait faire feu à tout moment, sur elle ou sur lui, tant il était en dehors des réalités et persuadés qu'ils voulaient du mal à son amie, alors qu'en fait, c'était plutot elle qui était un danger pour tout le monde. Et elle prenait un risque en essayant de le raisonner, s'il ne savait pas ce qui se passait autour d'eux.

    Malgré tout, il restait perplexe. S'il pensait que la femme, là haut, était simplement malade et ne pouvait pas leur faire mal, ça voulait dire qu'il n'avait pas été beaucoup confronté aux rôdeurs. Alors comment avait-il survécu autant de temps ? Il s'était barricadé dans sa baraque, en survivant sur les vivres qui lui restait avant ça ? Il n'était jamais sorti, n'avait jamais croisé de voraces ?

    Il comprenait qu'il n'y avait rien à faire pour lui faire changer de position. C'était clair, finalement, ils n'allaient pas pouvoir rester ici pour la nuit. Parce que soit ils restaient, et il fallait qu'il se débarasse du cadavre ambulant là-haut, et donc risquer de se prendre une décharge de fusil dans la gueule, parce qu'il aurait froissé la sensibilité de ce mec là, ou alors ils partaient, et se remettaient en marche. Avec Hope qui n'en pouvait plus. Et Emily qui ne survivrait pas à une autre marche de quelques heures.

    Emily. Sa petite voix leur parvint. Elle était restée dehors, et Hope se dirigea vers elle. Il lança un coup d'oeil à l'homme qui, d'un coup de tête lui intima de suivre sa copine. De fait, il se retrouva lui aussi dans le jardin, toujours dans le viseur du fusil. La petite n'en pouvait plus, et il voulait absolument lui dire qu'ils allaient pouvoir se poser, mais il savait que ce n'était pas possible, que leur installation n'était clairement pas compatible avec la présence d'un de ces monstres.

    Alors qu'il ouvrait la bouche pour tenter de rassurer la demoiselle, l'homme reprit la parole. Visiblement il les avait pris en pitié, et les invita à venir s'installer chez lui, à côté, comme il le leur avait annoncé en arrivant, il était le voisin. Et il vivait avec sa femme.

    Joshua croisa le regard d'Hope, mais surtout d'Emily.

    - On vous suit. On ne restera pas longtemps, c'est promis, juste le temps de reprendre des forces pour que mes compagnes puissent survivre à notre périple. Moi c'est Joshua. Elle, c'est Hope. Et la petite demoiselle qui est fort courageuse, là, c'est Emily, sa nièce.

    Il se garda bien de lui réconter l'épisode des pillards et tout ça. Il ne manquerait plus qu'il pense qu'ils sont suivis et qu'ils les mettent en danger. Ils perdraient sa confiance, et surtout leur abri pour se requinquer.

Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Dim 10 Avr 2016 - 10:15

Robert avait hoché la tête aux déclarations de Joshua. Ça lui convenait. Et Hope poussa un soupir soulagé en l'écoutant, tandis qu'Emily sembla reprendre un peu plus de vigueur à cette annonce. Il ne suffisait, désormais, que de quelques pas pour finir par enfin réussir à se poser plus de quelques heures. La brune aurait pu en défaillir si elle n'avait pas eu aussi froid sur le moment, sentant la température extérieure venir lui glacer le sang. Ses pas s'enfonçant dans la neige alors qu'ils suivaient le vieux Wheeler s'éloigner progressivement de la maison des Rogers.

Elle jeta un dernier coup d'oeil à la bâtisse qu'ils quittaient, sentant un pincement aux cœurs. Il leurs faudrait revenir un peu plus en arrière pour marquer leurs routes, histoire d'être sûr que Daryl, ou Kate, puissent les retrouver au cas où. Mais pas maintenant. Robert avait un œil sur eux, et accueillir pour l'instant d'autres gens n'étaient peut-être pas dans son idée. Sentant son cœur battre à ses tympans, la petite brune eut l'impression qu'il se stoppa quand le vieux pointa du doigt une vieille ferme en leur disant « C'est là. »

La maison était grande, cernée par beaucoup de terrain et de champs laissées à l'abandon. Il y avait une grange aussi haute que la maison, et une dépendance avec des fenêtres couvertes de glaces. L'homme annonça que la dépendance n'était pas chauffée l'hiver, parce que personne n'y vivait. Ils dépassèrent une éolienne de la taille de la ferme qui tournait en faisait un léger bruit, avant d'avancer vers le porche :

Vous n'avez jamais de rôdeurs ?
Les malades vous voulez dire ?

Les mordeurs, les morts, les rôdeurs. Il y avait beaucoup de façon de les appeler. Hope se souvint que Tamara appelait ça les mobs, au stade. Mais de Tamara, plus aucune trace, et peut-être était-elle devenue un mob, comme son grand copain Dante. Poussant un soupir, elle hocha la tête pour répondre à la question de l'homme :

La ville s'est vidée très vite dans les premiers temps, et nous sommes assez loin des grandes villes pour être tranquilles avec l'hiver. Il n'y a que le pont et la route qui mènent jusqu'ici, et pour l'instant, très peu se sont risqués à la franchir. Avec ma femme, nous avons dû en voir... Une petite dizaine, estima-t-il au hasard.
Qu'est-ce que vous en faites ?
Nous les laissons tranquille, exceptés si ça devient dangereux. Là, nous... Nous nous en débarrassons et nous les enterrons au fond du champ, là-bas, fit-il en désignant le bout de son terrain, trop loin pour que quiconque puisse voir. Il se tourna vers eux et ajouta : Vous pourrez prendre une douche, l'eau doit être assez chaude ce soir. Je vais demander à ma femme de vous préparer un lit et des affaires de rechange. Nous dînons dans une heure et demi.

Il passa la porte, les invitant à rentrer après lui, et il appela le nom de sa femme. Il faisait chaud à l'intérieur, si chaud que Hope se sentit mal à cause de l'écart de température. Ses muscles se délassèrent presque en même temps, si bien qu'elle s'accrocha à la poignée de la porte pour ne pas tomber. Sa nièce, pour sa part, vint se mettre près du docker, passant sa petite main dans celle de l'homme à ses côtés. Il y eut des bruits de pas, et une voix chaude s'annonça dans la cuisine avant qu'une femme, du même âge que Robert, les cheveux blonds décolorés et le visage doucement maquillé, ne vienne les voir. Amelia, donc.

Robert ? Qui- la femme se coupa en voyant la petite tête blonde d'Emily émerger de derrière Joshua. Qui est cette petite princesse ? Demanda-t-elle avec un sourire en se mettant à son niveau. La petite fille attendit l'autorisation du docker pour se présenter :
Emily. Et voici Joshua. Et ma tante, Hope. Monsieur Robert nous a dit qu'on pourrait prendre une douche.

Amelia eut un petit rire amusé et attendri, alors qu'elle relevait les yeux vers les derniers arrivants pour avoir l'air aussi aimable aux yeux des autres :

Bien sûr princesse, tu en as grand besoin. Suis moi !

Tendant sa main, Hope laissa sa nièce s'en saisir et suivre l'hôte dans la maison.

Ma femme adore les enfants, déclara Robert. On avait l'habitude d'en avoir ici, mais maintenant... Plus de nouvelles d'eux.

Il eut un petit soupir résigné, avant de leur demander de les suivre pour leur faire faire le tour des lieux et leur donner des affaires.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Dim 10 Avr 2016 - 12:16

    Une ferme. Une putain de ferme avec des animaux, et des champs. Et une éolienne pour l'electricité, sérieusement. Cet endroit, c'était le paradis sur terre dans cet apocalypse infernal. De quoi vivre, de quoi manger, de quoi se laver, un abri contre l'hiver et les rôdeurs. Que pouvaient on demander de mieux ? Hope lui posa la question de savoir ce qu'ils faisaient des marcheurs qui arrivaient jusqu'à la ferme, et, au grand étonnement de Joshua, il avoua que lorsqu'ils devenaient un peu trop dangeureux, ils les tuaient et les enterraient. Bon, on moins, ils avaient conscience qu'ils pouvaient en arriver à mourir à cause d'eux. C'était un premier pas vers la raison. Un petit pas, mais un pas quant même. Et puis il pourrait prendre le relais, si ça ne leur plaisait pas d'en arriver là.

    - Je vous déchargerai de ça, si vous voulez. Je m'occuperai des… Malades qui s'approcheront de trop près.

    Le Docker avait changé, depuis qu'il avait du achever sa mère. Si avant ça il était un peu hésitant à les tuer – quelque part il comprenait la réaction de Monsieur Wheeler, ces gens avaient été vivants avant, comme eux-mêmes. Mais ils l'avaient été, justement, et c'était là toute la différence – maintenant il le faisait complètement de sang froid. Il n'y prenait pas plaisir hein, qui pouvait prendre plaisir à de telles atrocités, mais ça ne le dérangeait presque plus. C'était leur sécurité avant tout, et s'il fallait en passer par ça, il le ferait.

    Ils passèrent la porte de la maison principale, et il sentit le malaise d'Hope derrière lui. Aussi tendit-il le bras pour qu'elle l'attrape, tandis que la main douce d'Emily se glissait dans la sienne. Il avait presque l'impression d'être un père de famille, lui qui n'avait jamais au grand jamais eu d'ambitions à le devenir, voilà qu'il se retrouvait avec femme et enfant à charge. Evidemment ce n'était pas la sienne, ni celle d'Hope, mais dans la situation actuelle, il considérait que c'était presque le cas, ça l'aidait à rester concentré sur les dangers qui les guettaient.

    La fermière entra à son tour, et il la salua d'un sourire. Mais il sentit bien qu'elle ne prêtait attention ni à lui, ni à Hope. Seule Emily comptait, et avant qu'il ai eu le temps de dire ouf, la petite présentait le petit groupe, et se retrouvait embarquée par la dame pour prendre une douche. Robert leur expliqua que sa femme adorait les enfants, et le docker ne put retenir un sourire. Ca se voyait, carrément même, et il sentit une petite pointe d'amertume lorsqu'il avoua qu'il n'avait plus de nouvelles des enfants qui avaient l'habitude de passer.

    Ils visitèrent la ferme, pendant qu'Emily se lavait. Il avait hate de passer sous un jet d'eau chaude lui aussi, et même si l'idée le chatouilla de partager la douche avec Hope – pour économiser l'eau, bien sûr – il fut obligé de s'avouer qu'il était bien trop fatigué pour tout ça. Ils découvrirent leur chambre, composée d'un grand lit double orné d'un plaid en crochet qui semblait dater de la guerre de Sécession, et le fermier les laissa là pour s'installer.

    Enfin seul, il ne put s'empêcher de serrer doucement sa compagne contre lui. Il en avait besoin, ne serait ce que pour le contact et la chaleur humaine que ça lui apportait.

    - On va leur faire confiance, d'accord ? Mais je te promet qu'au moindre danger émanant d'eux… Je les laisserai pas vous toucher. Ca sera nous ou eux. C'est clair ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Forever lost ?   Aujourd'hui à 11:21

Revenir en haut Aller en bas
 

Forever lost ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-