Partagez | .
 

 Animal I have Become.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Rose A. Warren
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 28/03/2014
Messages : 1554
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Animal I have Become.   Sam 19 Mar 2016 - 21:02


Et tu pouvais pas attendre ? M'y préparer un peu plus que là maintenant dans la seconde ?!

Peut-être qu'il avait raison. Que parfois, la pratique passait mieux que la théorie, au vu de leur situation précaire. Peut-être. Ca ne l'empêchait pas de garder un regard furieux envers le chasseur, alors qu'il lui mettait sous le nez des années de médecine en argument contre ce qu'il venait de la forcer à faire.

Mais ça n'a rien à voir, joder ! J'ai passé des années, des mois, à ralentir la mort sur un corps humain, donner une seconde chance à des personnes qui n'en avaient pas. Tu sais ce que c'est, que de réaliser que tu tiens la vie de quelqu'un entre tes mains ? Tu ne peux pas m'en vouloir, après tout ce temps à tenter de sauver des vies, de ne pas en prendre une en souriant !

Elle n'avait pas pu s'empêcher de crier, presque offusquée par la réalité des choses, tout en refusant d'admettre que dans un sens, il n'avait pas vraiment tort. Agir, ans penser aux conséquences ? Ca n'avait jamais été son genre, sauf à ses débuts peut-être. Mais depuis le temps... Chacun de ses gestes n'était que réflexions, et conséquences.
Rose n'eut pas le loisir d'y réfléchir d'avantage, alors qu'ils ne cessaient de remonter la piste de Hope et Joshua, apprenant qu'ils avaient sans doute eu quelques soucis avec des rôdeurs. Mais alors qu'ils courraient derrière Daryl pour continuer les recherches, la chirurgienne ne put empêcher un soupir de soulagement de s'échapper de ses lèvres en constatant que le corps dont avait parlé Gary n'était pas là. Donc, dans la logique, ils étaient bien vivants. Pas de sang, pas de corps. C'était plutôt bon signe, oui.

Sagement, elle avait continué de suivre les deux hommes alors que par instant, Daryl ne pouvait s'empêcher de héler le nom de sa soeur dans l'espoir qu'elle lui réponde, sans grand succès. Et malgré la crainte qu'ils n'attirent de nouveaux rôdeurs, elle garda ses angoisses pour elle, refusant de se montrer à nouveau fragile après le sermon que s'était permis de lui payer Gary. Non, à la place, elle se contenta de rester parfaitement silencieuse, bras croisés contre sa poitrine en observant l'ex plombier s'agiter dans tous les sens sans parvenir à entendre une seule fois la voix de sa petite soeur.

Tu pense qu'ils sont encore en vie ?

Elle n'avait pas pu s'empêcher de souffler la question à Gary, sa main venant chercher la sienne un court instant pour attirer son attention. Evidemment qu'elle avait besoin d'être rassurée. Il s'agissait de Hope, pas de n'importe qui. De celle qui avait partagé une bonne demi année de sa vie à ses côtés, créant des liens indéniables. Celle qui lui avait permis de ne pas se tailler les veines dans un élan de détresse, juste après la chute du stade.

Hope à de la ressource. Et Josh... Je sais que Josh est capable de la protéger, mais juste l'entendre... Ca me ferait du bien. Et à Daryl aussi. C'est sa soeur et sa fille qui sont disparues après tout...

Sa voix avait presque été suppliante, pour le coup. Mais qu'importait.


So cold
It's so quiet here
And I feel so cold
This house no longer
Feels like home.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Animal I have Become.   Jeu 24 Mar 2016 - 10:12

Lui dire que tout allait bien ?
Il en était foutrement incapable, ç'aurait été tirer des plans sur la comète. Ç'aurait été prendre le risque de lui mentir. Et déjà qu'elle lui en voulait à mort, p't'être que c'était pas le moment d'en rajouter une couche si sa très chère amie avait passé l'arme à gauche, dévorée par un rôdeur. Lui faire maintenir l'espoir quand y'avait pas de raison d'en avoir, c'était une chose que Gary se refusait à faire, pour la bonne et simple raison que c'était cruel, petit, mesquin, et qu'il aurait jamais réussi à se regarder en face ensuite.

Déjà que sa leçon de vie de tout à l'heure, Rose l'avait pas forcément apprécier. C'était à croire que, qu'importe ce qu'il chercherait à faire, ça serait forcément mal pris jusqu'au jour où elle se déciderait à réfléchir deux secondes logiquement en mettant sa rancœur de côté. Est-ce qu'il comprenait le pourquoi elle lui en voulait ? Oui. Évidemment qu'il le comprenait. Lui même avait envie de se coller des claques. Mais devait-il s'arrêter pour autant ? Nan. Il avait à sa charge la vie d'une cinquantaine de personne, il était pas question de les abandonner sur le côté.

Alors à défaut de lui rétorquer qu'elle faisait fausse route à propos des rôdeurs, qu'il ne s'agissait pas d'enlever une vie, c'était même pas le propos, il s'était contenté de secouer la tête en poussant un soupir déçu. Tant qu'elle penserait ainsi, elle serait dangereuse pour les vivants, et l'avoir à côté de lui et de Daryl, qui lui semblait avoir très bien compris le poids que ça représentait, c'était quelque chose qu'il avait du mal à assumer. Les rôdeurs étaient plus en vie. Ils étaient tellement morts et dangereux que c'en était indécent. Mais ça, Rose le comprendrait que quand elle perdrait quelqu'un, tout du moins il l'imaginait. Ou p't'être que le trauma avait pas fait sa route jusqu'à sa tête, p't'être qu'il lui fallait encore un peu de temps. Il l'espérait.

Ils bougent toujours, on suit une piste. Pour l'instant, on part du supposé qu'ils sont vivants.

C'était bien tout ce qu'il pouvait dire. Ça rassurait personne mais il était pas là pour leur tenir la main. Pour l'instant, ils remontaient une piste, ils tentaient de les retrouver, c'était possible que ça fonctionne pas, ou qu'il y arrive pas. S'enfonçant toujours plus, il continua sa traque en demandant à Daryl d'arrêter d'hurler dans la forêt. C'était là, la plus mauvaise idée du jour. Le père de famille se calma, ronchonnant un peu, inquiet à s'en ronger les ongles, mais franchement c'était bien le cadet des soucis de Gary. Pour l'instant, ils devaient être discrets. Ils se rapprochaient d'une zone résidentielle, voire d'une ville, et la concentration de rôdeurs y seraient forcément plus forte.

La demi-heure suivante fut à l'évidence silencieuse, comme il l'avait ordonné. Jusqu'à ce que les bois au large se fassent moins denses et que ses pieds se déposent sur du bitume salé. Ils avaient beaucoup marché, assez pour atteindre la côte est, au-dessus de Seattle, et un petit bourg qui longeait la mer. En silence, toujours, il contempla le sol à la recherche d'une marque, de quelque chose, un truc même. Mais rien. La neige ne tenait pas assez longtemps ici, malgré la tempête. Serrant les dents, il se referma sur lui même. Rose allait lui en vouloir, il en était certain.

Merde... Grogna-t-il pendant que Daryl se tournait vers lui, attendant un miracle : J'irai pas plus loin, la piste se perd.

Il releva le nez vers une grande rue verglacée, où des rôdeurs déambulaient sans les voir. Si Joshua, Hope, Kate et Emily étaient passées par là, et avaient réussi à s'en sortir, eux ne le feraient pas dans cet état. La fatigue de la traque, le fait que la piste menait ici, autant dire nul part. C'était mort, pour Gary en tout cas, il pourrait rien faire d'autre pour eux. Il se tourna vers Daryl, et le prit à partie. Eux deux, ils auraient pu aller plus loin. Il en était sûr. Mais avec Rose qui était sur une ligne trouble, il était hors de question de se mettre en danger inutilement. Tout ce qu'il notait, c'était que sa sœur avait sans doute réussi à passer à travers ça, et que vu leur avancé, c'était fort probable qu'elle ait atteint le pont qui reliait ce pan de pays au reste de l'état de washington. Mais en tout cas, ses qualités de pisteur s'arrêtaient là, il pourrait pas faire de miracle. Le plombier hocha la tête, assurant qu'il reviendrait le lendemain un peu plus préparé, que c'était au moins une piste où commencer les recherches. Pas rien en somme.

On rentre, grogna l'homme en retournant sur ses pas.

FIN




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
 

Animal I have Become.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Quizz (mon animal preferer)
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» NOUBA CANICHE F GRISE 14 ANS ASSO REV'ANIMAL
» Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C
» Feed the animal :: 28 fevr :: 14h28

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-