Partagez | .
 

 Oups ça glisse!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Mer 16 Mar 2016 - 21:34




Oups ça glisse!




« -non restes où... » ordonna Buzz à la jeune femme en levant une main vers elle lorsqu'il la vit s'approcher à toute vitesse. Il pouvait s'en sortir seul, c'était un connard à moitié pourri et congelé qui allait l’entraîner avec lui par le fond ! Le jeune homme tirait de toute ses forces, tentant de ne pas glisser, de perdre l'équilibre et de partir prendre un bain dont il n'avait pas la moindre envie. Mais Nara vint à son secours. Comme toujours, elle n'en faisait qu'à sa tête. Mais lorsqu'il fut libre, il avoua pour lui même qu'il était bien content qu'elle soit intervenue. « -jt'avais dis de filer. » lâcha-t-il tout de même alors qu'ils s'agrippaient l'un à l'autre pour rejoindre la rive au plus vite. Ce n'était pas un reproche. Un constat seulement.

La réception sur le bord de l'étang ne fut pas la meilleure, avec une petite chute l'un sur l'autre. « -ça va, ça va… ça va ! » déclara Buzz tout en se poussant, retirant lui aussi, le plus vite possible les patins qu'il portait et qui ne lui serait d'aucune utilité dans la neige. Surtout qu'il allait falloir courir. Certainement… Les deux chaussettes dans la neige cette fois-ci, rien à foutre d'être mouillé ou non, Buzz agrippa le poignet de Nara, plongeant son regard dans le sien. Pas de plaisanterie, rien que du sérieux dans ses yeux gris qui disait à la jeune femme : tout les deux. Ça va aller. Pas besoin de mot en plus, Nara venait de redescendre de quelques degrés en calme. Si elle paniquait, ça n'allait pas le faire. « -j'vais te trouver des baskets avec des scratchs comme les momes ! » lâcha Buzz posant une main sur son genou pour se relever, ayant enfilé ses chaussures plus vite que la jeune femme.  

Mais il se figea. Nara pouvait se montrer très persuasive… Buzz se mit debout alors que le rodeur tombait au sol, tachant la neige de son sang noirâtre bien dégueulasse. Le jeune homme poussa un soupire, tout en écoutant sa petite amie. « -fait chier… » grinça-t-il entre ses dents, le regard mauvais. C'était si difficile que ça d'avoir droit à un moment tranquille ! Il hésita trois secondes pour les patins… Elle avait raison, c'était pas la peine de s'encombrer. Buzz saisit son sac à dos le balança sur ses épaules, avant de chopper la main libre de Nara et de l’entraîner avec lui.  

Bon le truc positif c'était qu'il n'y avait pas trente six rodeurs en approche. Ils avaient sensiblement oublié de sonner la charge, et c'était franchement tant mieux pour Buzz et Nara. Après quelques mètres, le jeune homme lâcha la main de sa petite amie, non parce qu'il en avait envie, mais parce qu'ils devaient pouvoir l'un comme l'autre rester à l'aise dans leurs mouvements. Pour le moment, le calme semblait être revenu. En tout cas dans le paysage. Parce que dans la tête de Buzz s'était loin d'être la calme plat. Il y avait tout un mélange de raisons et de colère, de déception et d'agacement. Il serra les dents, les sens en alerte cette fois-ci. Il s'était laissé avoir. Il avait mis entre parenthèse durant une petite heure, à peine, cette obligation de faire attention. Et voilà qu'à cause de simple éclat de rire, de la merde leur tombait dessus. Il était trop con… Il les avait mis en danger inutilement. Il était dégoutté. « -j'suis désolée... » souffla-t-il. Il aurait tellement aimé que tout soit parfait… Mais visiblement c'était bien trop demander dans le monde d'aujourd'hui…

C'était dingue… C'était comme si la vie elle même leur disait clairement que c'était finit tout ça, que maintenant ils étaient là seulement pour survivre. Qu'il y aurait toujours cette petite pointe de peur en eux, ce sentiment d'insécurité, cette paranoïa. Parce que c'était un peu ça. Sans même s'en rendre vraiment compte, Buzz avait accéléré le pas, allongeant ses enjambées sous l'impulsion de la rage et de la colère qu'il ressentait. « -Nara je... » souffla-t-il en réalisant qu'il l'avait distancé. Il s'arrêta, la regardant quelques secondes avant de scruter à nouveau le paysage. « -passe devant tu veux... » demanda-t-il en la poussant quelque peu en mettant sa main dans le creux de son dos.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Mer 16 Mar 2016 - 23:03



   
   
   


Oups, ça glisse ! | Pv. Bruce Detweiler
 
Toujours ce souci de la défendre, toujours cette envie de se montrer digne de la situation. Mais Nara fronçait les sourcils en pensant à tout ce que Buzz essayait de faire. Il n’y avait pas de manuel d’instruction concernant la survie en Post Apocalypsia. Il n’y avait aucun mérite à avoir du self control ou à tout faire parfaitement. C’était simplement de la chance. Et Nara trouvait que finalement, à deux, ils s’en sortaient plutôt bien. Buzz aurait beaucoup plus de mal sans elle, mais la jeune femme serait complètement perdue sans lui également. Donc en somme, leur relation arriverait à surmonter cette épidémie tout droit sortie d’un film d’horreur de mauvais goût.

La panique passagère de Nara s’était envolée après qu’elle ait lassé ses chaussures. Elle était prête. C’était comme tourner le bouton ON d’un robot survivant. Ils devraient planter des objets contondants dans des corps à demi-vivants et complètement affamés ? Très bien. C’est comme ça que cela devrait se passer. Un autre infecté s’approchait mollement vers eux. Ils devaient partir d’ici, et Buzz l’avait bien comprit. Ils se mirent alors en marche tous les deux. Nara avait sa lance en main, le bois lui faisait presque mal à la paume de main, tant elle était crispée dessus.

Il y eu un petit silence. Un silence assez pesant. Nara se sentait encore plus petite que d’ordinaire. Elle avait envie de s’enfoncer dans la neige, faire un ange de neige et le montrer à Buzz en y dessinant des petits seins et une forme de pubis, juste pour le faire rire. Parce qu’il affichait une mine qu’elle avait déjà vu, très peu de fois, mais une mine qu’elle détestait. Voilà qu’il s’excusait. Nara leva les yeux au ciel et chercha à lui prendre la main, mais il marchait trop vite. La neige ne rendait pas leur course facile, et les jambes de la jeune femme lui tirait à cause de la séance de patinage. Sans compter la petite altercation avec les infectés, qui avaient réussit à accélérer son cœur. Son sang n’avait fait qu’un tour et l’adrénaline était redescendue assez brutalement.

« Buzz… » Lâcha Nara d’une voix assez faible, puisqu’il ne semblait pas y tenir compte. Elle voulait qu’il se retourne, qu’il fasse attention à elle et qu’il plonge son regard dans le sien. Quand il s’arrêta net en se tournant vers elle, Nara ne fit pas tout de suite attention. Elle faillit lui rentrer dedans et fit une drôle de tête en le regardant un instant, juste au moment où il détournait le regard. Lorsqu’il lui demanda de prendre la tête de leur marche, elle ne dit rien et avança alors comme il le lui avait demandé, devant. La jeune femme avait simplement envie de se remémorer les rires qu’ils avaient fait ricocher contre les murs, à peine une heure avant cela.

Ils marchèrent en direction du chemin menant à la maison dans la neige aplatit : C’était le même chemin qu’ils avaient emprunté à l’allée. Le silence était revenu, on entendait seulement leur pas dans la neige. Nara était en train de bouillonnée, elle avait presque envie de tomber sur l’une de ses choses pour passer ses nerfs sur elle. Alors elle prit sur elle, leva la tête vers le ciel et soupira un bon coup. Elle ne supportait pas ne pas avoir Buzz dans son champ de vision. Alors elle se planta à son tour sur place. Le lac était déjà à bonne distance et on pouvait voir une silhouette : Un infecté arrivait après la bataille, trébucha au bord du lac pour finir dans l’eau glacée.

Nara fit face à Buzz, levant légèrement la tête pour scruter son visage. Il était en colère. Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Plantant sa lance dans la neige, elle leva une main vers lui, pas pour le frapper bien entendu, mais pour passer ses doigts dans ses cheveux, qu’il avait en bataille. Elle s’approcha un peu plus de lui pour attirer son visage vers le sien. Nez à nez, elle posa son front contre le sien et prit un instant pour souffler un peu. « C’est bon ? » Demanda-t-elle doucement en chuchotant, en attendant qu’elle réagisse. Elle hocha la tête comme pour lui indiquer que tout irait bien et passa ses lèvres sur les siennes comme une caresse pour le lui promettre.

Nara recula et reprit sa lance, réajusta l’une des sangles de son sac à dos et se remit en route, en agrippant cette fois-ci la main de Buzz, le bras tendue puisque légèrement devant lui. « Au moins le positif c’est qu’on est tombé qu’une fois. Peu de chance d’avoir des bleus sur tes jolies petites fesses. » Lâcha Nara d’une voix un peu plus légère en essayant de retrouver où la neige s’arrêtait pour reprendre le chemin de terre qu’ils avaient emprunté la première fois. Elle essayait de voir renaître au moins un sourire en coin sur son visage. Elle se retourna légèrement vers lui pour lui sourire.  


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Jeu 17 Mar 2016 - 10:02




Oups ça glisse!




Cette putain de fin du monde était en train de le faire changer plus qu'il ne l'aurait pensé. Et il n'aimait pas ça. Il avait tellement l'impression que tout ce qu'il aimait n'avait plus le droit d'être. Les délires, l'insouciance, les rires qui résonnaient, les fou rire à en avoir mal au bide. Il s'était toujours senti à l'étroit dans ce que la société dictait. Différent, pas à la sa place. Au début de l'épidémie, il avait cru comme un con que tout allait éclater et que la vie serait peut-être meilleure. Au final, si on laissait Nara de côté, il n'avait plus rien dans sa vie. Il ne servait à rien. Ce n'était pas un crayon et de la peinture qui pouvait sauver quelqu'un.

Alors s'était la mâchoire serrée et la rage au coeur du bide qu'il avançait dans la neige. La colère ne menait à la colère, il le savait. Et il était conscient aussi que ça ne rimait à rien de ruminer tout ça. Parce qu'il n'y pouvait rien. C'était ainsi. Le monde actuel était encore plus pourri qu'avant. Point à la ligne. Il n'avait pas la choix. Il devait faire avec.

Nara était silencieuse. Et elle ne le contredit pas lorsqu'il lui demanda assez fermement de passer devant. Au moins ainsi il pouvait avoir un œil sur elle. Le silence de la montagne les enveloppa, pesant, lourd… Tout comme le coeur du jeune homme qui ne décolérait pas. Son regard se posa quelques secondes sur le lieu qu'ils venaient de quitter. D'un geste brusque de la tête, il reporta son attention sur Nara qui venait de stopper sa marche. « -quoi ?!! » demanda-t-il cherchant des yeux un rodeur au devant, qu'elle aurait pu voir avant lui. Ses yeux passèrent de la lance planté dans le sol, au visage de Nara et il ajouta : « -tu fais quoi là ? » Mais il baissa les yeux et détourna le visage lorsqu'elle posa ses doigts froids sur sa joue. C'est bon, il avait comprit ce qu'elle faisait…

Il résista un peu, parce qu'il avait pas envie qu'ils perdent du temps à s'attarder sur ce qu'il pouvait éprouver. Mais il se résigna et baissa un peu le menton pour venir coller son grand nez contre celui de la jolie brunette. Comme toute réponse à la question qu'elle lui souffla comme un murmure, il grimaça du bout des lèvres, bougeant quelque peu la tête en un hochement plus ou moins affirmatif. C'était vague en fait. Parce qu'il ne savait pas si c'était bon en réalité. Ses lèvres répondirent à peine au baiser qu'elle lui donna, et il renifla en se passant un main sous le nez une fois que leurs visages furent loin l'un de l'autre.

Depuis quand c'était elle qui venait le rassurer et qui se montrait forte ? Enfin… C'était différent. La c'était pour calmer de la colère, de la rage et tenter d’étouffer ce putain de sentiment d'impuissance. Non pas pour la rassurer et lui demander d'avancer. Buzz la laissa le prendre par la main, lui emboîtant le pas. A mesure qu'ils avançait, son regard gris passait de la jeune femme à leurs mains unis. Elle avait vraiment un don… Un pouvoir sur lui. Il avait baisser le regard sur leurs traces dans la neige lorsqu'elle le regarda. Il n'avait pas répondu à ce qu'elle avait dit pour le faire sourire. Oui, c'était obligatoirement pour ça qu'elle avait parlé.

A nouveau il leva les yeux sur la silhouette de sa petite amie,  et il sourit pour lui même. Il serra alors un peu plus sa main autour de celle de la jeune femme et souffla un : « -hey... » pour qu'elle se retourne, tira un peu sur son bras. Lorsque ce fut chose faite, Buzz lui adressa un petit sourire, celui qui annonçait qu'il était le plus sérieux des hommes. Il combla la petite distance entre eux d'un pas en avant, puis il planta ses yeux dans ceux de Nara. Un léger silence passa, avant qu'il ne dise enfin : « -je t'aime ma belle... » ça pouvait sonner mélodramatiquemieleuxdégueuromantique, mais ce n'était pas le cas. C'était juste des mots sincères, forts et qui voulaient dire beaucoup pour Bruce. C'était une preuve d'amour oui, mais aussi un merci d'être là pour moi, d'être toi… Il l'embrassa avec une grande douceur, avant d'y mettre un peu plus de fougue et de passion.

Un sourire tendre se dessina sur les lèvres de Buzz lorsqu'il les éloigna de celle de sa petite amie, avant qu'il le dise : « -tu pourra quand même vérifier mes royales fesses  si tu veux... » Un petit rire, et il embrassa le bout de son nez tout froid.  

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Jeu 17 Mar 2016 - 14:07



   
   
   


Oups, ça glisse ! | Pv. Bruce Detweiler
 
La marche aurait été plus pénible si Buzz n’avait pas pressé la main de la jeune femme. Elle-même tentait de faire le vide dans son esprit pour pouvoir prendre sur elle. Elle assumait de tuer ces choses, elle acceptait de continuer la vie sans son père, elle commençait tout juste à ne plus culpabiliser d’avoir quitté Seattle. Le paysage était peut-être le plus idyllique à cette heure-ci. Il devait être un peu plus de midi, compte tenu du grand soleil qui les surplombait. Le silence avait regagné l’atmosphère générale. Les infectés pouvaient surgir de n’importe où. C’était ce qu’ils avaient enfin comprit. Depuis ce jour d’ailleurs, la vigilance était devenue comme une seconde nature chez eux. Mais pour le moment, ils se remettaient de leurs émotions, faisant le deuil de cette journée avortée à cause de l’Apocalypse.

Nara fronça les sourcils en sentant la main de Buzz se serrer. Ça avait quelque chose de rassurant, mais d’un autre côté, elle avait peur qu’il lui sorte un couplet déchirant, pensant peut-être ne pas être à la hauteur pour la protéger ou quelque chose du genre. C’était tout à fait son genre, et Nara n’était pas d’humeur à se montrer diplomate. Elle lui avait assez montré qu’ils étaient bien plus forts à deux. Mais elle se trompait. Il voulait simplement l’attirer vers elle. Elle fut un peu surprise, durant une petite seconde, avant de poser sa main sur le torse de Buzz, sentant sa respiration régulière à travers son manteau. C’est là qu’il prononça les mots magiques. Nara eu un petit instant d’hésitation, pas vraiment sûre de ce qu’elle avait entendu, puis réalisa finalement.

Ses lèvres vinrent à la rencontre de celles de Buzz avec une certaine incertitude palpable dans le souffle de son petit ami. Mais finalement, le baiser devint plus impératif et décidé, sûr de lui. Nara passa ses mains derrière la nuque de Buzz pour l’attirer un peu plus vers elle, prise d’une passion soudaine, qui chassait la peur et l’angoisse de la situation qu’ils venaient de vivre. Reculant son visage du sien après un petit instant, Buzz ne put s’empêcher de lui renvoyer l’ascenseur avec une petite blague. Elle retrouvait son Bruce à elle, rien qu’à elle. Elle sourit à sa remarque et plissa ses petits yeux lorsqu’il l’embrassa sur le bout du nez, qu’elle avait rouge et froid. « Buzz… » Elle voulait en rajoutait une couche, mais elle ne voulait pas tout gâcher. Elle avait envie de lui, mais ça n’était pas vraiment le moment pour ça. Elle se mordit la lèvre inférieure et secoua la tête, avant de relâcher sa main de derrière sa nuque, un sourire sur le visage. Un sourire pour elle-même et sa conscience.

« Il faut qu’on retrouve le sentier. C’est par là. » Coupa-t-elle, en reprenant sa lance enfoncée dans la neige. Elle reprit le rythme de la marche en passant devant, mais en pouvant s’en empêcher, elle s’arrêta quelques pas plus tard avec un air presque un peu trop sérieux sur le visage. « Je t’aime aussi. N’en doute jamais okay ? » Ça avait presque l’air d’une menace. Elle aurait pu ajouter « sinon je te casse la gueule » mais elle n’avait pas envie de tourner sa phrase trop en dérision. Elle haussa les sourcils en levant un peu le regard pour attendre une affirmation de sa part, puis elle hocha la tête, convaincue, et se remit en marche en recherchant la main de Buzz pour ne pas qu’ils ne se distancent de trop, mais aussi pour pouvoir garder ce contact physique dont elle avait besoin. Nara bouillonnait de désir mais elle était surtout sûre d’elle désormais. Sûre d’elle parce que Buzz l’aimait, parce qu’ils avaient tous les deux comprit qu’ils avaient besoin l’un de l’autre.

Pas de soucis pour vaincre ces choses. Si l’un perdait en vigilance, l’autre pouvait prendre la relève, et vice versa. Ces infectés n’étaient rien. Que des enveloppes vides, des mâchoires sur pattes, des sous-races. Tant pis pour eux, Nara les éliminerait tous, aux côtés de Buzz, parce qu’elle et son petit ami les emmerdait. Ils feraient l’amour en brandissant un énorme doigt à la Terre entière, montrant que même l’Apocalypse n’aurait pas raison d’eux. « T’as quand même manqué de m’étouffer dans la neige tout à l’heure. » Commenta Nara sur le chemin en tournant légèrement la tête vers le tatoué avec un sourire amusé sur le visage. Elle avait un peu mal lorsqu’elle respirait trop fort mais c’était le temps de se remettre d’aplomb, cela n’influait en rien la marche et le rythme de leurs pas, synchronisés. Ils marchaient enfin sur du dur, sur le sentier de terre.  


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Jeu 17 Mar 2016 - 21:11




Oups ça glisse!




Voilà… ça n'avait pas été si compliqué… ça ne lui avait pas arraché la gorge… Elle ne s'était pas mise à rire. Il avait même eu l'impression que le message d'amour qu'il venait de lui livrer avait mis du temps pour monter jusqu'au cerveau de Nara. Bon il pouvait comprendre. Après tout c'était peut-être le moment idéale pour lui sortir ces mots. Mais il en avait eu envie. Comme une évidence. Même si il savait qu'elle n'avait pas forcement besoin qu'il le dise pour le savoir. Ils le savaient l'un comme l'autre depuis tellement longtemps… Buzz avait voulu insisté tout de même, lui prouver par cette simple petite phrase qu'elle était tout pour lui et que sans elle il n'était rien. Jamais aucune autre femme ne pourrait le comprendre comme elle le faisait, ne pouvait savoir le gérer comme elle savait le faire. C'était elle l'élue ! La seule et l'unique. Celle que son cœur et son âme avait choisi en silence depuis toutes ses années.

Bien entendu, il n'était pas resté sérieux bien longtemps. C'était plus fort que lui. Comme s'il voulait passé assez vite sur l'homme sérieux et sensible qu'il était au fond de lui, le remettre très vite dans sa boite, pour faire à nouveau apparaître le clown. Nara connaissait son comportement par coeur. Et il savait qu'elle ne lui en voudrait pas de briser un peu la magie du moment. Ça n'aurait pas été purement lui si il avait sorti les violons et tout le tralala.

« -tout à fait, j'vois même pas pourquoi tu t'es arrêté ! » lança-t-il alors qu'elle récupérait son arme. Il lui tapa les fesses avant de se remettre à marcher lui aussi, un sourire à nouveau bien présent sur les lèvres. Qu'ils aillent tous se faire foutre ces cadavres ambulants, Buzz et Nara continueraient d'être eux, de se sourire, de rire ensemble. Et ils emmerderaient tous ceux qui n'étaient pas content ! Buzz manqua de percuter Nara lorsqu'il stoppa son pas à nouveau. Il écarquilla les yeux avant de sourire plus qu'amusé parce sa déclaration d'amour au semblant de menace. Il pencha la tête sur le côté et souffla comme si c'était une évidence en écartant les mains, la voix partant un peu dans les aigües : « -tu peux pas de te passer de moi de toute façon... » Il avait ce regard craquant, et ce petit rictus sur les lèvres qui le rendait séduisant à chaque fois qu'il le faisait.

Lorsqu'elle se tourna à nouveau, il prit le temps de mater ses fesses, la tête toujours penchée sur le côté. Il l'aimait vraiment comme un dingue, et il dut prendre sur lui pour retenir ses hormones et son envie viril de la faire sienne. Buzz toussa quelques peu, l'air froid lui brûlant les poumons. Il regarda ailleurs, histoire de penser à autre chose qu'au corps chaud de Nara contre le sien. Mais quand elle parlait de corps écraser par le sien, il ne put réprimer cette phrase : « -d'habitude t'aimes bien sentir mon corps contre le tien... » Un sourire qui en disait long avant qu'il n'ajoute : « -arrête de m'allumer s'te plait. » Il n'était pas sérieux dans sa demande. Elle pouvait très bien continuer, il passerait à l'action une fois rentrer. Il trouvait toujours la force nécessaire pour ce genre de chose.

Une fois le chemin de terre atteint, Buzz scruta les environs, plissant les yeux tout en reprenant son souffle. Il rangea son couteau, avant de poser ses mains sur ses hanches, geste qui fit gonfler sa veste. Il dit alors tout en regardant le paysage : « -j'ai faim ! » Il tourna la tête vers Nara et ajouta : « -t'as pas la dalle toi ? Non sérieux, le froid en plus du sport… » Le bonheur d'un homme passe par son estomac… Alors ouais, Buzz aurait bien manger un truc… Il se gratta les sourcils et dit un peu plus sérieusement : « -ça me fait quand même chier de rentrer… Il fait trop beau aujourd'hui... » Bon, certes il avait envie de retrouver leur chambre et de montrer à Nara sa façon de l'aimer. Mais il voulait profiter encore un peu de leur moment solitaire, loin des autres.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Jeu 17 Mar 2016 - 23:58



   
   
   


Oups, ça glisse ! | Pv. Bruce Detweiler
 
Il jouait le jeu, parce qu’il était Buzz et parce que, fidèle à lui-même, il arrivait toujours à dédramatiser les choses. Cela devait être une façon de se protéger des agressions extérieures, ou de son propre esprit. Nara avait du mal à comprendre, parfois, comme un garçon comme lui avait pu tomber dans la drogue. Comment personne avant elle, n’avait pu lui faire comprendre qu’il était génial, qu’il avait du talent et que sans lui, cette foutue planète n’aurait qu’un intérêt minime. Nara secoua la tête pour elle-même en repensant à cela avant de recevoir une tape sur la fesse. Elle se tourna et plissa ses petits yeux noirs, le menaçant du regard avant de rire tout de même.

Le sentier était nettement moins épuisant. Il ne fallait pas lever les jambes ni se débattre avec la neige alentours. Le sol n’était même plus gelé, donc aucun risque de glisser. Nara ralentit alors le pas pour pouvoir marcher aux côtés de Buzz, sa lance toujours en main pour ne pas risquer de se faire surprendre par ces créatures venue d’un autre monde. Elle jeta un œil au bout de sa lance. Le fait de la planter dans le sol l’aiguisait un peu plus à chaque fois. La lame brillait presque, à force que le silex soit polis par les centaines de microlithes présents dans le sol. Elle haussa les épaules pour elle-même, plutôt satisfaite, et reporta son attention sur Buzz, qui s’était arrêté un instant, avant de se plaindre.

Nara leva les yeux au ciel en souriant avant de jeter son sac devant elle en un geste léger. Elle aussi avait cru qu’ils allaient avoir le droit à une journée rien qu’à eux. Elle avait amené de quoi manger, dans la doublure de son sac à dos. Ca n’était qu’un épais saucisson vraiment sec et des biscottes détrempées, ainsi que quelques gâteaux secs au chocolat, mais cela suffirait pour les rassasier. Nara rêvait tout de même d’un vrai repas, une viande en sauce ou une bonne vieille pizza. « C’est déjà ça. Ce soir il paraît que Tam va faire un super truc ! » Elle fit un signe de tête en désignant une grosse pierre sur le bord du sentier. Il suffisait qu’ils s’y assoient dos à dos pour profiter de ce petit moment tout en étant sûr de ne pas se faire attaquer par des infectés.

Nara faisait face à un espèce de petit bosquet, tandis que Buzz faisait face à la route. La lance appuyée contre le rocher, Nara jetait un œil distrait aux arbres qu’il y avait à côté, tout en mordant dans un épais morceau de saucisson. Elle plissa les yeux pour tenter d’apercevoir si quelque chose se dessinait à travers la cime des arbres. De nouveau, le silence, entrecoupé des bruits de mastication des deux amoureux. « Hum… J’aurais bien proposé une ballade mais j’ai pas trop envie de flipper dans les bois à cause de ces machins. » Nara croqua dans une biscotte en essayant d’oublier la consistance peu ragoutante de la chose avant de tendre la main pour attraper un nouveau morceau de saucisson aimable découpé par Buzz. « Merci… Faut peut-être qu’on rentre du coup. Oups. » En parlant, Nara fit tomber le morceau qu’elle avait dans les mains.

Elle se leva d’un bond pour le ramasser mais vit une boule de poils survenir d’entre les fourrées pour prendre le morceau de viande, grogner vaguement du haut de ses vingt centimètres de haut. Nara écarquilla les yeux, restée accroupie, avant de se retourner vers Buzz. « T’as vu c’que j’ai vu ?! » S’exclama-t-elle alors que la bestiole se dépatouillait avec le morceau de saucisson en grognement légèrement, remuant la queue. Nara fronça les sourcils, une petite mine incongrue sur le visage avant de jeter un œil vers le bois.

« Y a quelqu’un tu crois ? Ca pop’ pas comme par magie les chiens ! » Nara se redressa et avança la tête comme si cela lui permettrait de voir plus loin à travers les arbres. Les rayons du soleil perçaient ces derniers ce qui rendait la visibilité nulle. Le jeune chien était sale mais cachait un pelage dru presque roux. « On fait quoi on va voir ? » Demanda Nara à Buzz en se mordant l’intérieur des joues, intriguée.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Ven 18 Mar 2016 - 8:16




Oups ça glisse!




« -j'arrêterais de l'appeler Tam Capone si elle est capable de nous dégotter un putain de burger avec un max de frites ! » lança le jeune homme. A la base c'était un gros mangeur, même si ça ne se voyait pas. Un gros mangeur de mal bouffe. La salade et tous les autres trucs verts, très peu pour lui… « -oh merde rien qu'à penser à l'odeur des frites je bave ! » ajouta-t-il en fermant les yeux le nez ne l'air comme si l'odeur lui parvenait. Ses épaules s'affaissèrent un peu. « -putain de fin du monde de merde... » jura-t-il ensuite en donnant un coup de pied dans un caillou qui termina sa course dans le buisson non loin.

Tout en s'approchant du rocher qu'avait désigné la jeune femme, Buzz reprit : « -j'espère que Tam a des pouvoirs, parce que j'suis pas convaincu qu'y reste bien grand-chose à bouffer… » c'était une réalité qu'il énonçait. Il faudrait bientôt trouver une solution, partir en expédition pour trouver à manger. Ensuite, une fois la neige disparu, pourquoi ne pas faire un potager. Certaines personnes comme Rebecca était capable de bien gérer ça. Enfin, le problème s'était que les burgers poussaient pas sur les arbres… Mais bon avec le temps, Buzz s'était plus ou moins habitué à devoir manger des choses qu'il n'aimait pas. Qu'il ne connaissait même pas d'ailleurs jusque là. Le légume en conserve, merci bien, mais c'était encore plus dégueu que lorsqu'ils étaient frais. Heureusement y'avait quelques végétariens dans le tas, alors il trouvait toujours le moyen de faire du troc.

Buzz grimaça en avalant le morceau qu'il avait prit dans la bouche, un peu trop gros pour son gosier, et répondit : « -faudra bien un jour si tu veux chasser. » Mais elle avait raison, il avait sans doute eu leur dose d'émotions forts pour aujourd'hui. Buzz se dandina un peu sur le rocher, poussant les fesses de Nara volontairement pour l'embêter. « -roh les biscottes c'est... » Nouvelle grimace un peu dégoutter. « -tiens... » Il lui tendit un nouveau morceau de saucisson, en jetant un coup d'oeil à la jeune femme. « -c'est sympa ce petit cul à cul… Au lieu d'un tête à tête romantique... » Un petit rire débile, avant qu'il ne cherche la bouteille d'eau qu'il avait dans son sac.

Buzz se redressa prenant une gorgée en se tournant vers Nara. Lorsque ses yeux se posèrent sur la boule de poil à quatre pattes, ils manquèrent de sortir de sa tête. Il recracha l'eau qu'il avait dans la bouche en un geyser, se penchant en avant. Il lança alors : « -recule tu veux ! On sait pas de quoi c'est capable ! » Buzz n'appréciait pas vraiment les chiens. Ou même les chats ou encore les poissons rouges… Il reboucha sa bouteille, et ajouta en approchant de Nara : « -on fait rien du tout ! Il vire et on s'en va. » Il fit un pas hésitant vers le petit chiot et lui dit : « -aller psscchit ! Oust ! On s'en va ! Du vent !! » L'animal redressa le museau poussa un petit aboiement qui fit faire un micro bon à Buzz. « -tu dois être plein de puce en plus… Aller dégage... » Plusieurs mouvement de main pour tenter de faire partir le petit animal.

Le jeune artiste n'avait pas grandit au contact des animaux. Alors il n'était tout simplement pas à l'aise avec eux. Il ne les détestait pas, loin de là. Pas de souci pour qu'ils existent, mais pas proche de lui. Autant il adorait les gamins, autant les animaux : nope merci bien mais pas pour lui. C'était comme pas compatible.

Buzz finit par regarder Nara et dire : « -ok on prends nos sacs et on se casse.  Il va pas nous suivre de toute façon. » Hors de question qu'il les suive. Hors de question de faire quoi que se soit avec ce petit machin. Il pouvait paraître trop mimi comme ça, même s'il était tout crade, mais ils ne savaient pas où il avait traîné. Peut-être qu'il avait la rage ! Buzz fit demi tour, tout en ajoutant : « -y'a dejà bien assez de truc qui veulent nous mordre, pas la peine d'en rajouter. »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Oups ça glisse!    Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Oups ça glisse!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Oups ! on est vus [PV: Flocon de Cendre & Nuage du Matin]
» ~| Attention, ça glisse ! |~ ~| PV |~
» Réglisse [ Libre]
» Hasard - Jour 3 : Oups... [Genesis.Camille.Finnick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-