Partagez | .
 

 Evergreen Ridge - Mission #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2954

MessageSujet: Evergreen Ridge - Mission #4   Ven 11 Mar 2016 - 18:21




Mission #4
Bruce Detweiler, Edwin Cross, Samson Armstrong, Justin Jones & Nara Turner

La neige a un peu fondu, ce qui vous a permis de quitter le camp pour aller sur un chantier près d'une ferme non loin de chez vous. La route s'est faite sans encombre, une aubaine quand on sait que pour y venir, à la station, vous avez eu tant de mal. Le verglas est toujours là, mais au moins, maintenant, vous êtes presque habitués. Vous vous êtes longuement préparés par ailleurs à cette expédition.

L'expédition, donc. Vous arrivez sur les lieux d'un chantier déserté, où le matériel est laissé en évidence. Entre les machines de construction diverses et variées, il y a des outils plus petits, plus maniables, et surtout, bien des choses qui vous intéressent : Les planches et les rondins de bois, les plaques de tôle, les poutres en acier, les tiges de fer,... Vous avez les deux camions avec vous, ce qui vous permettra d'en ramener un maximum. Mais ça va vous demander des efforts, de l'organisation et bien d'autres choses.

Pour l'instant, l'endroit est désert. Pas un chat dans le coin, c'est une chance. Mais il est fort à parier que vous allez vous servir de certains véhicules, qui risquent d'ameuter des morts dans le coin. Après tout, vous vous trouvez non loin d'une ville qui, bien que petite comparée à Seattle, avait ses habitants, il est donc nécessaire d'être prudent. Pour cette raison, il vous faudra tirer un dé à chaque début de tour et prévoir l'apparition de rôdeurs :

Si vous tombez sur 1 ou 2, trois rôdeurs se ramènent.
Si vous tombez sur 3 ou 4, cinq rôdeurs se ramènent.
Si vous tombez sur 5 ou 6, sept rôdeurs se ramènent.

Évidemment, vous êtes armés (merci de préciser ce que vous avez comme moyen de vous défendre d'ailleurs), vous savez comment abattre un mort. C'est déjà pas mal. Bientôt, vous saurez comment construire une barricade, de quoi vous faire un beau CV de guerrier.

Informations

Cette mission se déroule sur plusieurs semaines, la construction ne pouvant être accompli en un jour. Vous êtes plusieurs équipes de survivants a avoir été envoyé sur des lieux de construction, des bâtiments en ville ou des magasins de bricolage pour récupérer de quoi faire votre barricade. Tout ne s'est pas bien déroulé pour toutes les équipes (certains ne sont pas revenus) donc soyez prudents et tenez bien compte de ça dans vos RPs.

♦ De même, ce premier tour se déroule sur plusieurs heures. Merci de prendre en compte dans vos écrits le temps qui passe. Vous êtes partis au levé du soleil, vous rentrerez au coucher du soleil. Vous aurez donc autant de tours que vous voudrez pour venir à bien de cette première étape, à savoir remplir les deux camions avec tout ce que vous pourrez comme planches, rondins de bois, plaques de tôles et tiges diverses. De quoi faire travailler les bras. Mais tâchez de ne pas trop vous étendre, vous perdre, et de rester dynamiques dans vos réponses pour offrir du jeu à vos partenaires.

♦ Lorsque vous pensez que votre tour est achevée et que vous avez rempli tous les objectifs, venez le signaler ici. Voici le lien vers votre sujet de demande pour vous permettre de flood et avertir quand vous postez.

Rappel : à partir du moment où débute votre tour de post, vous avez sept jours pour enchaîner ! Sans quoi votre tour sera passé.
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Sam 12 Mar 2016 - 23:55








Mission #4 à la campagne. | Pv. Evergreen Ridge
 
Zombis pour ce tour:
 

Au levé du soleil, il y avait quelques âmes éveillées prêtes à grimper dans les camions du groupe. À l’intérieur de l’un de ses camions, Nara qui, sur le siège passager, regardait Edwin conduire avec envie. La jeune femme n’avait jamais eu l’occasion de passer son permis de conduire. Pourquoi passer son permis de conduire dans une ville où il était possible de se rendre d’un bout à l’autre en transport ? Elle y avait pensé pendant tout le trajet avant de jeter un œil à Buzz et aux deux autres qui avaient pris l’autre camion pour se rendre sur le site. Ce site n’était pas un point archéologique mais presque. Il s’agissait d’une vieille ferme. Là-bas, il y aurait du matériel, de la matière première utile au chalet. Le seul inconvénient était donc le transport de ces denrées, qui avaient coûté la vie aux premiers groupes téméraires qui s’étaient élancés sans trop s’organiser.

Nara avait décidé de prêter main forte pour cette petite expédition. Elle voulait surtout montrer à ceux qui ne la connaissait pas bien qu’ils se trompaient sûrement. Malgré son apparence de petite nana mignonne, du haut de son mètre soixante, à peine, elle avait la forme. En tout cas, elle s’entretenait comme elle pouvait malgré leur régime alimentaire et donc faisait tout son possible pour se muscler pour pouvoir faire face à cette nouvelle condition de vie. Dans son sac à dos, elle avait tout le nécessaire dont des premiers soins, des outils pratiques comme un couteau suisse, de quoi boire et se sustenter, digne de la plus petite des Lara Croft. En descendant du camion et en constatant les lieux avec les autres, Nara réajusta sa ceinture en cuir qui maintenant son pantalon serré, avait de relever le col de sa veste en jean qu’elle portait par-dessus les couches de vêtement. Ici, il faisait moins froid et il y avait assez peu de neige pour circuler quasi normalement.

La hantise de Nara était de croiser sur les lieux, les corps maintenus en vie, mais pas assez, des personnes volontaires qui s’étaient aventurées les jours précédents. Il fallait garder l’œil ouvert et surtout espérer retrouver les vivres abandonnés par lesdits groupes. Nara s’arma de sa lance qui avait été nettement améliorée depuis la fuite du stade. Un couteau de chasse était solidement attaché à sa ceinture dans son fourreau de cuir. Elle sourit à Samson, le doyen du groupe à qui elle n’avait pas encore prit la peine de discuter encore. Pointant la grange au fond du domaine, Nara planta la pointe de sa lance dans le sol encore gelé. « Faut bien garder en tête qu’on est pas libre de nos mouvements. Y va y avoir des infectés dans le coin. Sinon le groupe de Diane serait revenu depuis longtemps… Il faut qu’on garde ça à l’esprit. On voit un de ces trucs, on achève. Sans réfléchir. Okay les gars ? » Annonça alors la jeune femme perchée sur ses rangers prêtes à s’enfoncer dans de la boue ou de la cervelle d’infecté.

Elle avait évité de trop regarder Buzz. Elle avait conscience d’agir un peu durement, mais d’un autre côté, elle savait qu’il ne prendrait pas de gant non plus pour éliminer ses choses. Tous avaient compris une chose et semblait se la répéter en tête : « C’est soit eux, soit nous. » Nara se fraya donc un chemin dans cette ferme avant de repérer quelques outils dans des caisses abandonnées. Il y avait à l’intérieur, du matériel utile au groupe. Tout ceci finirait donc plus tard dans le camion, tout au fond. Il y avait beaucoup à faire. Après avoir découvert un infecté enfermé dans un débarra au fond d’un abri de bois, ils se mirent au travail. Il fallait se charger de la taule, puis du bois. La tâche ne fut pas facile, et il fallait avouer que Nara, malgré sa forme physique, avait du mal à suivre la cadence des garçons.

« Gnnnnh… Ah, merci ! » S’était exclamée Nara à l’adresse de Buzz et Samson qui étaient venus à sa rescousse à soulever les premières poutres de bois qui étaient disposées pêle-mêle sur le sol, une autre partie empilées en pyramide, à cause de l’échec des groupes qui les avaient précédés. Nara ne se sentait pas à son aise sous ses couches de vêtements. Elle s’était débarrassée de son manteau qui la gênait dans ses mouvements lorsqu’elle avait, après une petite heure, ramené les trois caisses à outils qu’ils avaient trouvés. Il n’y avait plus qu’à se frotter les mains pour se mettre au boulot !


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Lun 14 Mar 2016 - 0:05

Aujourd’hui, un projet de chantier était lancé. Je ne m’étais pas poser de questions et j’avais proposé spontanément mon aide. Cela allait être difficile, le danger était bel et bien présent et le travail allait être plutôt physique. Giulia m’avait ordonné de faire attention et de ne pas faire le malin pour épater le reste du groupe. Par conséquent, j’éviterais de trop me servir de mon sabre. J’étais surpris de voir Nara participer à l’expédition mais je savais qu’avec son petit-ami, elle était en sécurité. Samsun savait bien se défendre également et m’avait sauvé la vie au restaurant. Quand a Edwin, je ne doutais pas qu’en tant que chasseur, il n’avait aucun peur des fondus.

Le temps devenait moins froid et c’était limite agréable. Je portais un manteau en cuir plutôt léger et un jeans solide. J’avais pris des chaussures de sécurité. C’était assez confortable et surtout, je n’avais aucune chance de me faire mal aux pieds de cette façon. Je portais mon sabre en bandoulière sur l’épaule. J’étais prêt à le sortir à n’importe quel moment. En effet, le groupe de Diane n’était pas revenu et il était probable qu’une mauvaise rencontre avec des fondus en était la raison. Il faudrait être rigoureux et ne pas hésiter à repartir au chalet si le danger devenait trop conséquent. Je regardai Nara un moment et lui lança en souriant : « Alors, tu es prête ? Tu sembles motivée en tout cas ! Tu sais te servir de ça ? » La brunette possédait une lance, c’était intéressant comme arme et j’avais hâte de voir ce que cela donnerait contre les fondus.

J’ajoutai ensuite d’une voix sérieuse : « Tu peux compter sur moi pour faire le nécessaire! » Je n’avais aucune difficulté à éliminer les infectés. Pour certains, c’était plus difficile. Sans doute que j’avais plus de vécu que les autres vu que j’avais passé plusieurs mois dehors. La ferme semblait contenir un paquet de choses utiles. Elle était grande et il fallait éviter de se séparer afin d’éviter les mauvaises surprises. Le groupe tomba sur un premier fondu qui fut éliminé par Nara. Ensuite, il fallait se charger de ramasser du bois et de la taule. C’était plutôt sportif mais j’avais une bonne forme physique donc ce n’était pas insurmontable. J’allais surement avoir quelques courbatures le lendemain mais rien de bien méchant.

Nara semblait galérer mais elle prenait sur elle. Je la trouvais courageuse et je l’aidai plusieurs mois à soulever des charges conséquentes en lui souriant. Quelques gouttes de sueur apparaissent sur mon front mais cela ne me dérangeait pas du tout. A environ cent mètres, quelqu’un se dirigeait vers nous. La silhouette était lente et régulière. Je courrai vers cette dernière et élimina la menace d’un coup de katana. J’avais le don pour les repérer rapidement. Mes sens semblaient plus développés depuis l’apocalypse et je faisais attention au moindre bruit ou mouvement suspect. Je revins ensuite vers le groupe et continua à les aider comme si de rien n’était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Lun 14 Mar 2016 - 10:30




Mission # 4





Il faisait beau et chaud, le soleil était super présent aujourd’hui ! Et grâce à ça ils allaient tous pouvoir aller à la piscine ! Pff… Si seulement… Le temps était peut-être un peu moins pourri, mais pour Buzz il faisait encore une bon froid de connard… Il commençait à en avoir raz le bol de la neige, du froid et de cette sensation d'humidité constante. Il rêvait d'une bain de soleil bien chaud, de sortir un short et des lunettes de soleil ! Mais bon… C'était pas pour demain, alors le tatoué avait poussé un long soupir en jetant son premier mégot de la journée d'une pichenette,  dans le cendrier en dehors du chalet.

Direction the mission… Direction une vieille ferme à quelques kilomètres d'ici. Ils avaient besoin de matériaux pour mettre en place des défenses plus poussées pour le chalet. Si la neige était pour le moment la gentille garce qui les aidait contre les bouffe-tous, que se passerait-il lorsqu'elle serait partie ? Alors ils anticipaient. Le petit groupe formé plaisait plutôt bien à Buzz. Il ne les connaissait pas tous personnellement, parce que ce n'était pas son genre de faire ami-ami comme ça, mais il savait que Nara en appréciait certains. Ça lui suffisait à leur accorder de la confiance et du crédit.

Buzz n'était pas forcement en stress de savoir que sa petit amie faisait partie du groupe. Il la connaissait assez pour savoir que malgré son petit mètre soixante, elle était tout à fait capable de se défendre en solo. Coriace la petite femme de l'âge de pierre. Tout en chargeant son sac à dos dans le second camion, Buzz entendit la question de Bieber – oui ba oui, il s'appelle Justin alors voilà ce que ça évoque comme surnom pourri chez Buzz -  et il ne put s'empêcher de répondre avec ironie :  « -ba non voyons, c'est juste pour pouvoir se la jouer un peu tu vois... » Il n'avait rien contre le p'tit, oui parce que c'était un gamin son on comparait les âges. Il était juste en mode Buzz naturel, toujours prêt à l'ouvrir même quand il ne fallait pas. Un clin d’œil à Nara, et il grimpa côté chauffeur pour démarrer le camion. Aller hop en route !

Aucun souci sur le trajet, c'était déjà pas mal. Après tout c'était peut-être une journée sans emmerde qui commençait ! Si c'était le cas, ils pourraient tous faire une croix dans leurs calendriers. Pour ceux qui en avaient… Ce qui n'était pas le cas de Buzz. Une fois si place, le jeune homme laissa les clés sur le contact. Au cas où pas la peine de perdre du temps à chercher où est-ce qu'il les aurait rangé. Il sauté du camion, armé d'un pied de biche qui s'avérait être utile pas seulement pour défoncer le crâne des rodeurs. Il portait également une arme à feu, mais espérait franchement de pas avoir à s'en servir. Il plissa les yeux à cause du soleil, grimaçant légèrement tout en écoutant les conseils de Nara. Certain aurait pu avoir peur que leurs nanas tiennent de pareil propos. Lui au contraire était plutôt fière d'être en couple avec une jeune femme qui n'avait pas froid aux yeux et qui avait tout comprit au monde actuel. Il se passa une main sur la nuque, se mettant à bouger après les autres, un petit sourire en coin sur les lèvres. Même pas la peine de lui dire de faire attention à ses petites fesses.

Avec Edwin, ils avaient fait en sorte de garer les camions de façon à ne pas trop se misérer pour les charger. Tout en faisant des aller et retour afin d'entasser dans le premier camion les premières taules, Buzz lançait toujours un ou deux regards en direction de Nara. Courageuse, têtue certes, mais il ne tenait pas non plus à ce qu'elle s'épuise. Alors il lui apporta son aide lui adressant un petit sourire complice. L'artiste qu'il était ne faisait pas non plus partie des homme les plus musclés du groupe. Il n'avait jamais eu un corps d'athlète, des biceps en acier et des abdos en béton. Enfin il était quand même capable de supporter pas mal de chose. Et même si les efforts physiques étaient là, pour le moment tout allait bien. « -on va charger celles-là. » dit-il en désignant le tas plutôt bien organiser au sol, qu'avaient du bouger leurs anciens compagnons. « -j'grimpe à l'arrière ! » S'ils voulaient pouvoir en ramener un max, il allait falloir se la jouer tétris, et non pas bordel en vrac.

Une fois dans le camion, Buzz ne voyait plus le alentours, alors il faisait confiance à Ed et son piaf pour signaler quoi que se soit. Un quoi que se soit qui vint au nombre de deux produire un bruit sourd et métallique contre le paroi du camion, comme si on frappait contre. « -putain de merde... » souffla Buzz pour lui même après avoir eut un sursaut. Effet de surprise garantit avec ces trucs ! « -j'crois qu'on a de la visite... » Mais de là où il se trouvait, il était incapable de les butter lui même.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Samson Armstrong
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 71
Age IRL : 33

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Lun 14 Mar 2016 - 23:33









Mission #4




Cette journée s'annonçait meilleure que les autres. Déjà parce que le soleil brillait sur le chalet, et que les températures étaient plus douces depuis quelques jours. À tel point que la neige commençait doucement à fondre. Et cela posait un problème de sécurité. Car si elle gênait les gens de la communauté pour prendre la route, elle retenait aussi quiconque de monter vers le chalet. En fondant, la neige livrerait passage dans les deux sens, et les Geignards seraient bientôt à la porte. Il fallait faire quelque chose.

Fidèle à lui-même, Samson s'était porté volontaire pour cette mission. Un groupe de constituait pour aller chercher des matériaux, qui serviraient pour fortifier le chalet et monter des obstacles aux alentours. Ils espéraient pouvoir dresser une vraie palissade, mais il faudrait certainement beaucoup de matériaux. Un groupe s'était déjà rendu à cet endroit – une ferme – mais on n'avait plus eu de nouvelles. Tout avait mal tourné, certainement.
En tous cas, il ne se dirait pas que le vieux ne se rendait pas utile. Après leur petite sortie au restaurant, lui et Justin seraient de la partie. Ainsi que d'autres personnes. Bruce, un grand type ténébreux qu'il avait aperçu ; Edwin, le fauconnier, avec qui il avait discuté quelques fois ; et Nara, une petite nana qui semblait à l'aise au commandement. C'était une mission de longue haleine, il fallait donc partir équipé. Après avoir fait son sac, Samson passa se charger de nourriture et d'eau, puis fit un saut à l'armurerie. Il fit sortir son arme de prédilection – facile à dire, il n'avait eu que celle-là dans les mains – un fusil M4. C'était plus encombrant qu'un pistolet, mais c'était aussi plus polyvalent. Avec ceci ? Mettez-moi donc cinq chargeurs, et un silencieux. Prudence, toujours… L'arme était déjà équipée d'une petite lunette, qui permettrait les tirs à bonne distance. Il était prêt, c'était le moment de rejoindre les autres au parking.

Toute cette petite équipe était motivée à bloc, et c'était une bonne chose.
On se répartit entre les deux camions, Nara et Bruce dans l'un, Ed au volant de l'autre avec Justin et Samson en passagers.

La route fut un peu difficile au tout début, à cause des restes de neige, mais après quelques kilomètres, c'était déjà plus dégagé, et on pouvait rouler. Si le temps se maintenait ainsi, d'ici à ce qu'ils reviennent tout ça aurait disparu.


La ferme n'était pas si loin. Mais ils resteraient autant que nécessaire pour remplir les deux camions jusqu'à la gueule, et s'il le fallait, ils feraient plusieurs voyages. Ils essaieraient d'en faire plusieurs.

Une fois sur place, tout le monde se montra prêt à se mettre au boulot. La petite Nara semblait vouloir prendre les rênes, et rappela le risque qui existait. Elle en appelait à la vigilance de tous.


    « T'en fais pas. J'ai pas coltiné ce truc juste pour lui faire prendre l'air..., répondit Samson en agitant son M4.
    Cet endroit est gigantesque. Il faut s'organiser, ou on se fatiguera trop vite. On doit procéder par secteurs. On fouille, on prend ce qu'on trouve d'intéressant, et on passe au suivant. Le mieux est d'attaquer par les granges et les hangars. On fera la maison en dernier. »


Ils commencèrent donc comme ça. La première grange à être fouillée fut celle la plus proche des camions. Et c'était un coup gagnant. Mis à part le débarras du fond – où Nara s'occupa d'un Crevé isolé – des poutres, des planches, des tôles, et des caisses d'outils. Ils ne se firent pas prier pour bazarder tout ça. Les poutres en premier, ils firent les premiers voyages. La plupart étaient empilées, bien rangées, et d'autres avaient été mises à part, comme préparées au chargement. L'autre groupe, sûrement. S'ils avaient été interrompus en plein travail, ils devaient s'attendre au même sort.

Justement, un Geignard se pointait. Réactif, Justin se précipita et dégaina son sabre. Il ne lui fallait pas longtemps, au gamin, pour tailler une tranche et remettre son arme au fourreau. Au moins c'était efficace !


    « Ben mon vieux… Au moins un de nous qui sait manier son arme ! »


Ils continuèrent leur petit manège. Mais ils devaient à la fois déplacer leurs trouvailles et charger les camions, le plus méthodiquement possible. Bruce décida de monter à l'arrière d'un des camions pour recevoir les matériaux et les ranger. Samson signifia qu'il restait pour l'aider, au pied du véhicule. Nara, Ed et Justin continuaient d'amener le contenu de la grange.

Le temps que le trio fasse le voyage, Samson pouvait charger avec Bruce. Ils travaillaient en silence, malgré l'effort qui devenait gentiment difficile. Pourtant, lui et Bruce formaient un binôme efficace, et les poutres trouvaient une à une leur place. Soudain, des coups retentirent sur la tôle.


    « Putain de merde… J'crois qu'on a de la visite… »


Si Bruce ne pouvait rien voir ni faire depuis l'arrière du camion, Samson, lui, le pouvait. Il lâcha la poutre et empoigna son arme tout en enlevant la sécurité. C'est en se décalant sur le côté du camion qu'il pût voir les deux Geignards qui avaient atteint le véhicule. Des ouvriers agricoles, à en juger leurs tenues. Des combinaisons de travail, tachées de diverses substances donc clairement du sang. L'un d'eux avait la moitié du visage dévorée, l'autre laissait traîner une partie de ses viscères par une large plaie du ventre. Ces trucs avançaient mollement mais sûrement vers le doyen de le mission.

Samson mit en joue le premier et l'abattit d'une seule balle. Le deuxième continuait de clopiner vers lui, mais au moment où le coup partit, le Geignard s'emmêla les pieds dans son côlon et chuta lourdement. Il avait l'air de vouloir continuer en rampant, mais cette fois Samson ne le manqua pas. Trois balles pour deux morts, c'était pas si mal. Samson se retourna en entendant Bruce arriver derrière lui.


    « C'était pas des gars à nous. Tu les connaissais, les gens de ce groupe ? Diane, les autres ? Parce que dis-toi une chose : si c'est le cas, tu dois oublier que tu les connaissais. Parce que si on les trouve, on devra peut-être les tuer. Tu te sens prêt à ça ? »


Samson n'avait aucune arrière-pensée en disant cela. Il voulait vraiment s'assurer que ses coéquipiers sauraient faire ce qui était nécessaire, le moment venu. Tuer, c'était compliqué. Ça l'était un peu moins avec ces trucs, si on arrivait à oublier qu'ils n'étaient plus des personnes. Ça redevenait compliqué, si on les comptait parmi ceux qu'on connaissait. Amis, famille, simples connaissances… Un visage familier, même pâle et cireux, même à demi mangé, fallait-il avoir des tripes pour lui coller une balle. Mais le choix était simple, lui. C''était lui ou vous. Lui était mort, pas vous. Et il fallait éviter que ça arrive.

















Revenir en haut Aller en bas
Edwin I. Cross
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 136
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Mar 15 Mar 2016 - 21:38

Quiconque connaissait Edwin savait qu'il ne reculait jamais devant l'occasion de se rendre utile, mission de ravitaillement, chasse, garde, bricolage. Partout où il pouvait aider, il le faisait. Il estimait que chaque membre du groupe avait suffisamment perdu pour devoir affronter les horreurs du nouveau monde, encore une fois. En réalité, il s'épuisait même souvent à la tâche, celle de faire en sorte que ses camarades se sentent en sécurité, et ne pensait que rarement à sa santé. Il en était tombé malade et Lilou avait dû, un temps, lui interdire toute activité empêchant son rétablissement. Mais pas cette fois. Le fauconnier allait mieux et en ce temps plutôt agréable, il décida qu'il était temps de remettre la main à la pâte. Mission récupération, aujourd'hui. Son groupe, constitué de Nara, Bruce, Justin et Samson, devait se diriger vers une ferme et ramener autant de matos que possible afin de créer une palissade qui empêcherait de possibles envahisseurs de mettre les pieds au sein du chalet. Si l'équipe précédence avait pu ramener quelques matériaux avant d'y retourner, il fallait avouer que ça faisait un pincement au cœur de ne plus avoir de nouvelles. Tout le monde en avait conclus qu'ils n'étaient plus. Tous savaient qu'on ne revenait pas toujours d'expéditions, Diane et ses coéquipiers n'étaient pas les seuls à y avoir laisser leur peau.

Qu'importe ce jour là, aucun membre de sa troupe ne manquerait à l'appel, il s'en faisait la promesse. Au volant d'un des camions, Ed attendit un signal de Buzz, le copain de Nara, pour prendre la route. A l'exterieur, malgré le beau temps, il se doutait que le froid persistait. Après tout, le camp établit dans les hauteurs expliquait pas mal de choses. Les aventuriers avaient quitté le camp au levé du jour et au bout d'un temps, arrivèrent à destination. Imitant son coéquipier conducteur, il laissa les clés sur le contact et descendit de voiture. Récupérant son sac à dos contenant carte, lampe torche, vivres et un deux chargeurs. A sa ceinture, il vérifia que son Beretta était là ainsi que son couteau de combat. Deux armes dont il ne se séparait quasiment jamais depuis l'histoire du stade. Le souvenir encore trop imprégné dans son esprit l'empêchait de se promener désarmé. Sur le terrain, l'homme n'hésita pas à mettre sa main en visière afin d'observer rapidement les alentours, calme pour le coup. Ce qui ne durerait pas. Nara donna ses instructions et c'est avec un sourire que le soigneur écouta. La jeune femme se voulait autoritaire, prenant le groupe en main. C'est avec amusement et respect qu'il vint poser sa paluche sur l'épaule de la jeune femme, lui montrant ainsi qu'il avait bien entendu ses propos. Vint le moment ou Samson donna son avis quant à la façon de procéder au ménage. Il n'avait pas tort, c'est pourquoi, les membres du chalet suivirent son plan.

Les survivants travaillaient à leur rythme, portant des charges lourdes ou légères, parfois ils retrouvaient des objets empilés, ça et là, permettant ainsi le rangement rapide dans les camions. Probablement l'idée des précédentes troupes. D'ailleurs, Edwin se demandait comment les autres avaient pu disparaître. Où se trouvaient leur véhicule ou même leur cadavre ? Dans tous les cas, le bruit que faisaient les vivants attirèrent de la compagnie. Nara s'occupa du premier contaminé qui pointa le bout de son nez, puis Justin d'un second. Ed, légèrement éloigné faisait des allés-retours pour ramener ce qu'il pouvait auprès des camions, s'arrêtant par moment pour faire un tour et s'assurer que rien ne venait perturber la sécurité du lot. Non loin de ce qu'il pensait être un silo à grains, il trouva quelques objets qui pourraient s'avérer être très intéressant. D'abord, deux haches en bonne état puis une caisse pleine d'outils en tout genre. Cet endroit grouillait de matériels de ferme mais aussi de mécanique. Sans doute qu'ils étaient nombreux à bosser ici. C'est en ramenant son précieux butin qu'il constata que Sam venait d'abattre deux mordeurs venus saluer la compagnie. Posant auprès de lui ses trouvailles, l'ancien boulanger soupira.

- Merde, je les avais pas vu en partant, ceux là. Je vais faire un tour rapidos, voir s'il y en a pas d'autres en approche. Heureusement qu'il ne sont pas nombreux.

Tapotant l'épaule de l'afro-américain, le michiganais mit sa lame au clair et entreprit de faire le tour du secteur, évitant de trop s'éloigner. Qui sait, plus loin, une horde les attendait sans doute, c'est pourquoi il préférait s'en tenir à la périphérie proche de ses camarades. Leur sécurité à tous était primordiale, hors de question de s'éloigner de trop. Dans sa marche, un râle fit tourner le visage du jeune homme. Le brun fronça les sourcils. Benji. Un des membres du groupe de Diane se trouvait là, devant lui. Enfin, il approchait lentement, sa jambe gauche traînant, probablement à cause de l'angle improbable qu'elle avait. Comment parvenait-il a se déplacer comme ça ? Peu importait, au final. Cette enveloppe corporelle n'était plus Benji. C'était une de ces choses du stade. Un de ces trucs qui avaient pénétré dans l'enceinte sportive, attaqué la jeune blonde qu'Ed était allé secourir avec l'aide de Dante, Kassandra et Tam. Un des machins qui avait mordu l'ami de Kassie et fait de même à Julia, l'ex compagne du fauconnier. Bref, ce n'était plus le rouquin que connaissait les rescapés. Trois secondes passèrent alors que le brun se laissait aller à réfléchir. C'est d'un pas déterminé qu'il s'approcha du moche, l'attrapa par le cou et lui planta le couteau dans la tempe. Il accompagna tout de même le cadavre jusqu'au sol et soupira. Adieu Ben.

En se redressant, il nettoya son arme sur les vêtements du mort et le retourna pour fouiller le sac à dos accroché à ses restes. Il y avait encore des choses qui serviraient plus tard. Prenant le sac, il le mit sur son épaule et retourna vers les autres, donnant au passage un coup de coude accidentel à Justin, ce dernier s'étant décaler au moment où Ed souhaitait l'esquiver. Bad timming en somme.

- Désolé mon pote.

Sachant parfaitement que le coup ne mettrait pas k.o le gamin, Ed haussa les épaules et vint porter le contenant jusqu'à Buzz, le posant dans un coin du camion puis il se posta entre tout le monde.

- J'ai vu Benji. J'ai dû l'achever. S'il est là, il est probable que les autres soient dans les alentours. Faudra pas qu'on hésite s'ils se pointent. Vers midi, on fera une pause, histoire de se ravitailler et de souffler un peu, ça vous va ?

Attendant les affirmations, Edwin s'éloigna de nouveau pour recommencer à approcher le matériel au plus près des camions. A la fin de la journée, il savait que ses bras lui feraient regretter d'avoir ainsi bosser.


Arrivage de Futur Papa
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Jeu 17 Mar 2016 - 20:31



   
   
   


Mission #4 à la campagne. | Pv. Evergreen Ridge
 
Zombis TOUR 2:
 

Edwin était revenu avec une mauvaise nouvelle. Il avait dû achever Ben, un type sympa qui était avec eux au chalet. Il faisait parti du groupe d’expédition de Diane. Nara fit la grimace. Peu de chance de retrouver des survivants de cette mutinerie. Est-ce qu’ils avaient été attaqué par les infectés qu’eux-mêmes avaient trouvé ici ? Est-ce qu’ils avaient été attaqué par, pourquoi pas, d’autres survivants ? Ou les propriétaires de cette ferme ? Peu probable, puisque Nara avait abattu ce qui semblait être un vieux fermier, enfermé dans cet espèce de cabanon, de peur de faire face aux infectés. La Mort avait finalement eu raison de lui.

« On termine d’entasser la tôle là et j’pense que ce sera bon pour le premier camion. » Annonça alors la jeune femme avec un sourire, histoire de ne pas se laisser abattre. Ils le savaient, de toutes façons, qu’ils seraient attaqués par des infectés. Ceux-ci viendrait au compte-goutte. Et justement, ils continueraient à avoir de la compagnie. Ils eurent le droit tout de même à quelques minutes de calme, durant lesquelles ils réussirent à boucler le premier camion, plein à craqué de tôle, d’objets trouvés en tout genre et de quelques planches et morceaux de bois. Il fallait consacrer le second camion à tout ce qu’il restait dans les granges, à savoir peut-être quelques denrées, du bois de nouveau et d’autres babioles. Tout cela nécessitait l’énergie de l’ensemble du groupe.

Nara sortait de la grange en traitant comme elle pouvait des tiges de métal assez imposante. De quoi faire des barricades, transformant ainsi le chalet en une véritable forteresse. Mais elle laissa tout tomber en remarquant quelque chose, quelque chose de fâcheux. « Les gars… Par ici… » Dit-elle alors en relevant la tête, pointant du doigt sans ménagement la palissade du fond de cette ère de la ferme. Il y avait un petit groupe, marchant d’une façon assez imprécise, trébuchant par moment. « Des infectés… Ils vont pas nous lâcher ? » Répliqua sarcastiquement la chercheuse en paléoanthropologie en décollant sa lance du sol. Elle accéléra le pas, sans courir notamment, à la rencontre de ces bêtes. Nara sentait qu’on la suivait, puisqu’en effet, un peu d’aide serait la bienvenue.

« Je crois que la pause déjeuner va devoir attendre… » Soupira-t-elle avant de plante sa lance en la tenant par le bout du manche dans un premier infecté, le poussant du pied pour l’en détacher. Elle fit la moue se recula pour éviter de se faire surprendre par le petit groupe. Elle fit trébucher l’une de ces choses en donnant un coup de rangers bien placé et planta une seconde fois sa lance dans le crâne de l’infecté. Nara appuya de tout son poids pour pouvoir transpercer l’os. Elle ne voulut pas regarder son visage, par peur d’être surprise, de reconnaître quelqu’un. Elle avait prit l’habitude de relativiser en voyant les infectés, parce qu’ils n’étaient plus rien, ils n’avaient plus d’âmes, rien. Ils n’étaient que des amas de chairs putrides.

Nara se recula de nouveau, en ayant peur qu’ils y en aient d’autres. Les garçons se chargèrent du reste des infectés. Ils avaient besoin d’une pause, de reprendre quelques forces pour pouvoir terminer le chargement. C’est ce qu’ils firent, assit de part et d’autres du camion à demi-rempli laissé ouvert. Mordant dans un morceau de viande froide ramenée de la chasse, Nara prit un instant pour regarder le ciel et profiter un peu de cette journée. Les beaux jours étaient de retour, et il était hors de question que les infectés ne viennent tout gâcher. Elle posa son regard sur Buzz pendant cette pause, avant de venir coller son épaule contre le sienne tout en discutant avec Edwin. Cela lui rappelait la journée patinoire qui s’était soldée par une nouvelle attaque d’infectés.

« Bon… On finit de s’mettre au boulot ? » Dit-elle avec un enthousiasme retrouvé en se levant d’un bon, avant de boire une grande gorgée d’eau dans sa gourde. La jeune femme se frotta les mains pour pouvoir s’atteler à la tâche. Il devait être une heure de l’après midi, peut-être plus.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Evergreen Ridge - Mission #4   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Evergreen Ridge - Mission #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVERGREEN RIDGE
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Missions & Demandes de Mission-