Partagez | .
 

 Avancer ou ne pas rester.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Avancer ou ne pas rester.    Dim 6 Mar 2016 - 13:29


Mars 2016. Maintenant trois mois que j'étais seule. Je retrouvais tout juste mes esprits suite à la perte de mes parents, de Davis et de ses parents à lui. Tous, je les avais vu se faire dévorés sous mes yeux. Des flashs, beaucoup me revenaient quand je fermais les yeux simplement ou bien quand je dormais. Cela me hantait encore car moi, j'avais survécu. J'avais trouvé une issue pour fuir. Peu importe comme ça s'était passé, j'étais là aujourd'hui. Je maudissais toujours ces militaires de nous avoir fait les suivre. Nous aurions très bien pu continuer de vivre dans la maison des parents de mon ami guitariste. Seulement nous avions cru préférable de venir avec eux. Croyant sans doute que les forces armées avaient encore l'autorité nécessaire. Je savais aujourd'hui que même eux n'y pouvaient rien. Je n'y croyais plus. Un militaire était la dernière chose que je souhaitais voir aujourd'hui à cause de mes pertes. Papa, maman, Davis, ne plus jamais les revoir était atroce. Mais trois mois bon dieu... Se ressaisir était nécessaire. Passer à autre chose en ne gardant que les bons souvenirs, ceux d'avant cette horreur. Mon enfance, les moments passés avec eux. C'était bien dans ma petite tête qu'ils pouvaient encore exister. Peut-être devais-je prendre leur mort comme une seconde émancipation vis-à-vis d'eux ? Difficile à dire, mais je faisais ce choix. Celui de continuer d'avancer. Même si "avancer" avait une tout autre signification dans l'état actuel du monde.

Depuis quinze jours, j'avais trouvé refuge à Olympia, dans un lieu qui me rappelait ce pourquoi je vivais avant. En effet les locaux d'un petit label de musique indépendant me servaient de nid. Stores fermés, porte métallique, je laissais la plupart du temps ce dortoir dans le noir pour ne rien alerter. Les "monstres" rôdaient dans la ville et je m'efforçais de les éviter ou d'attirer leur attention. Quand j'étais arrivée ici, j'avais pris soin de vérifier la présence d'humains transformés par sécurité. Et fort heureusement, il n'y en avait eu qu'un seul, sûrement un employé parce qu'il avait eu les clés du bâtiment sur lui. Clés que je gardais maintenant précieusement avec moi.
Quand je sortais, je me retrouvais sur la 5th Avenue SE, à l'embranchement avec la Cherry Street SE,  il y avait pas mal de parkings et voitures abandonnées. Et plus loin à l'Ouest, si on continuait, on tombait sur le Washington Center for Performing Arts... encore un lieu intéressant pour une artiste comme moi. Mais malheureusement, celui-ci était rempli de monstres dont on entendait les râles abandonnés, je l'évitais donc. Il me paraissait aussi que je n'étais pas la seule humaine essayant de survivre dans cette ville. D'autres âmes perduraient, tant bien que mal, et il m'arrivait de tomber sur des traces de leur passage. Une fois même, j'avais vu un type se faufiler dans un restaurant pour tenter d'y trouver de quoi manger. J'avais donc attendu non loin en me cachant pour venir à sa rencontre quand il en sortirait. Mais en vain. Cet homme était-il mort ou vivant aujourd'hui ? Je n'en savais rien.

Mais après ces deux semaines passées à Olympia, j'étais sûre d'une chose : je ne trouverais rien ici. Il me fallait assurément aller voir ailleurs. L'Etat était grand et Olympia n'était certainement pas une ville d'avenir hein... Bien que je logeais dans un label et que je pouvais rejouer un peu de guitare en sourdine. Je rassemblais alors mes vivres dans le sac que je portais, qui constituait presque mon « chez moi », et je récupérais les clés de voiture laissées sur le bureau. C'était celles du véhicule du rôdeur que j'avais trouvé ici à mon arrivée. Me faisant aussi discrète que possible, je parvenais à trouver de quelle voiture il s'agissait. Elle avait presque un plein de rab en essence, et j'y déposais donc tout mes biens sur le siège passager : le sac, mon fusil et ma machette trouvée dans une boutique de chasse du coin. C'est avec cette voiture que je quittais Olympia en me dirigeant vers les routes de campagne. Je ne savais pas vraiment où aller, mais je choisissais le Nord à un changement de direction. Se rapprocher de Seattle ou pas ? Et si j'y trouais des survivants en masse importante ? C'était une chose que j'étais prête à tenter car la solitude me pesait. Ne pas faire usage de ma voix pour parler aussi... Olympia et ses environs étaient maintenant derrière moi. Tout comme ce qu'il s'y était passé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Avancer ou ne pas rester.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» moi j'préfère rester toute seule ~ lys&lloyd
» Des fois, mieux vaut rester dans son territoire ¬ Thomas L. Fletcher
» Apprends à rester à ta place!!
» [MTL] Comment rester positif ?
» Nuage de Souris ♂ - La chute n'est pas un échec, l'échec c'est de rester là où l'on est tombé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-