The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
Réduction de 43% sur l’appareil photo ...
Voir le deal
539 €

Partagez
- Get free. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyVen 22 Juil 2016 - 11:07
Tout c'était passé assez vite. Les bruits à la porte, ses potes qui bougèrent plus rapidement que lui. Mais à cette heure là, qui pouvait bien venir les déranger. Enfin, déranger était un bien grand mot vu le boucan provoqué par certain. C'était sans doute eux qui dérangeaient le plus les autres, voisins et compagnie. Luke tilta juste à temps et serra les dents en regardant Leroy.

Merde, Levia...

Et le brin de voix qu'il perçu alors que John lui tapait la discute, confirma ses soupçons. La jeune femme se trouvait être la seule personne qu'il aurait aimé ne pas faire chier ce soir là. Depuis leur dernier échange, la gueule d'ange avait l'impression qu'elle l'évitait. Peut être n'était ce qu'une idée reçue comme une autre. Pas que ça l'embêtait, mais il appréciait assez la jeune femme pour éviter ce genre de désagrément. Le bonhomme se leva alors non sans sourire à ses invités et se dirigea vers la porte, tapant l'arrière de la tête de son collègue pour son comportement sans gêne. Un peu de respect quand même. Surtout que sa voisine n'était pas des plus habitué à ces effusions extravagantes. L'air un peu désolé, un sourire s'afficha sur sa trombine à l'attention de la donzelle alors qu'elle lui expliquait la situation. Mais bien sur, John ouvrit sa grande gueule pour la ramener encore une fois. A croire que l'étrangère lui avait tapé dans l’œil.

Désolé pour ça. J'te force pas à rentrer bien sur. On va faire ga-

Bordel ils s'étaient tous donné le mot ou quoi ? John avait donné le flambeau à Leroy qu'il sentit tapoter son épaule. Et v'là qu'un autre lui proposait de venir boire un verre avec eux. Un regard vers son ami pour essayer de lui faire comprendre de lâcher l'affaire mais rien n'y faisait. Tous trop connard. Alors que son meilleur pote embarquait sa voisine par l'épaule, un soupire passa ses lèvres, la main sur la porte pour la fermer. Bon, si ça devait tourner comme ça, autant qu'il fasse du mieux qu'il pouvait pour rentre le moment agréable pour le brin de femme.

Laissant les deux ouvriers célibataires faire la cours à la nouvelle arrivante, Luke se dirigea vers le frigo pour attraper une limonade fraîche. La gueule d'ange avait souvenir que les goûts en matière d'alcool de la donzelle était loin d'être développé. Et même si l'intention de Carlo avait été d'être accueillant, ce n'était pas avec ce qu'elle tenait dans les mains qu'elle passerait un bon moment. S'approchant de nouveau du groupe, le gaillard se pencha sur la brune qui tenait sa bière des deux mains et la saisit pour la remplacer par la boisson gazeuse apporté exprès. Petit sourire en coin pour répondre à son merci qu'il avait lu dans son regard.

Doublement désolé pour ça. Ils sont pas méchants, juste un peu con. Comme l'a dit Leroy, prends 10min pour boire ça et rentre chez toi. Le bonhomme éleva la voix exprès avec un sourire. Mais il est vrai que les deux cons là, auraient pu venir te harceler pour que tu reviennes.

Tout en riant, il laissa la demoiselle faire connaissance avec une métisse plutôt accueillante. L'ouvrier la remercierait plus tard pour ce geste. Vrai qu'avoir d'autres dames pouvait aider un peu sa voisine à se sentir plus à l'aise. Mais bien évidemment, Carlo ramena sa fraise et s'incrusta encore les femmes.

Alors c'quoi ton prénom ma belle ? Et t'es célibataire ? T'voudrais pas un peu de compagnie si t'es toute seule ?
Tain mais laisse la respirer Carlo !

Un nouveau soupire fila entre ses lèvres alors que l'homme se frottait nerveusement la nuque, un peu gêné pour son amie. Surtout que son collègue remit encore une fois le couverts alors que la brune essayait tant bien que mal de s'en défaire. Luke pesta, arma son bras et lui flanqua une claque derrière la tête en même temps que Leroy. Ils étaient pas complice pour rien ces deux là.

Cesse tes conneries et va te rasseoir ou j'te jette dehors !
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3257
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyMar 26 Juil 2016 - 12:13
Elle n'avait pas vraiment eu voix au chapitre. Quand elle réussit à peine à ouvrir la bouche, elle n'eut pas l'occasion de pouvoir articuler un seul mot. Tous s'étaient mis plus ou moins à parler en même temps, à essayer de la convaincre qu'elle devait rentrer pour passer un bon moment, si bien que Levia s'était retrouvée totalement prise au dépourvu devant tant d'assistance. Entre le spécimen qui lui avait ouvert la porte et qui la prenait pour un morceau de viande, et le Leroy qui était insisté LOURDEMENT pour qu'elle vienne « boire un coup », la jeune femme n'avait pas réussi à se défendre. Elle se retrouva même, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, avec une bouteille de bière entre les mains en la fixant sans trop savoir ce qu'elle devait en faire.

Et ce qu'elle pouvait être mal à l'aise. Ses yeux passèrent de tous les inconnus dans la pièce à Luke, a qui elle lança un petit regard suppliant de la sauver de ce mauvais pas. Être à l'aise quand on était payé pour le faire c'était une chose, mais là... Là, elle n'était pas prête à ça. Elle n'était pas bien coiffée, pas comme les deux nanas qui étaient présentes, pas spécialement jolie non plus (ses cernes pouvaient témoigner de ses longues périodes de révisions), et comme elle ne connaissait personne, la petite brune ne se sentait pas vraiment à son aise. Bien qu'elle se retrouve finalement avec une limonade entre les mains grâce au secours de Luke. Elle comprit néanmoins bien vite que ça serait la seule aide qu'elle aurait de lui ce soir... Impossible de repartir en katimini jusqu'à son appartement...

Tant pis. Elle ferait l'effort, le temps de sa limonade, pour sociabiliser un minimum avec des inconnus. Un effort de concentration aussi pour parler convenablement l'anglais, car avec la fatigue et la crainte de mal se faire voir, elle avait tendance à utiliser les mauvaises expressions. Prenant une gorgée pour se donner du courage, elle fut bien contente de voir que les métisses s'intéressaient à elle. Shawna se présenta, lui posa une question et la petite brune se retourna avec un grand sourire sur le visage, essayant d'être la plus aimable possible :

Levia. Et oui, enfin... elle hésita un peu, se tournant vers Luke comme pour définir leur relation à tous les deux. Je suis surtout sa voisine, en fait. Elle lui lança un sourire avant de reprendre : Et toi, alors ? Vous connaissez Luke depuis quand toutes les deux ?

La conversation eut à peine le temps de continuer, car l'ami de Luke, Carlos, vint tout de suite l'aborder. Et Levia eut beaucoup de mal à cacher la gêne qu'elle éprouvait à l'instant T. La juive eut pour réflexe de porter sa bouteille à ses lèvres et d'avaler de travers, pas forcément pour faire exprès, mais pour essayer de se sortir de ce mauvais pas. Sauf que maintenant qu'elle toussait ses poumons et que le sucre lui remontait dans le nez, elle était à peu près certaine que le Carlos n'allait pas tarder à lui proposer du bouche-à-bouche. Mauvaise donne. Heureusement que Luke intervint, et alors qu'elle terminait de tousser, la jeune femme lui lança un regard reconnaissant de faire tout ça pour elle. Il devait avoir l'habitude mais pas elle.

Merci, lui souffla-t-elle en douceur. Et désolée, pour tout ça, je n'ai pas l'habitude d'être... invitée à des rassemblements de ce genre alors, tout me semble un peu fou.

Les réunions de famille, c'était pas la même chose. Enfin si, dans les grandes lignes. Sauf que pour Levia et sa famille à elle, c'était encore très différent à dire vrai.

Tu t'es fait rapidement des amis dans le coin, souffla-t-elle à Luke. Car après tout ça, ne faisait que quelques semaines qu'il avait emménagé ici. Il était allé bien plus vite qu'elle n'aurait jamais réussi à se lier d'amitié avec quelqu'un.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyJeu 28 Juil 2016 - 1:12
Les choses étaient allées vite pour la nouvelle invitée de Luke. Leroy trouvait ça regrettable d'avoir forcé la main à la jeune femme mais c'était le prix de la paix. Les gars avaient déjà bu suffisamment pour être relous, ne serait-ce que par leur façon de dévorer l'arrivante des yeux, comme des affamés voyant un morceau de viande bien épais. Le colosse soupira. Finalement, peut-être qu'il aurait été mieux pour le voisinage d'avoir cette soirée chez lui. Pour une fois, le maçon regretta que le coureur de jupons n'ait pas squatter son appartement. Un coup d'oeil aux femmes et l'homme se mit à sourire. Shawna et son amie tentaient de mettre à l'aise la brunette, discutant avec elle. Leroy reconnaissait bien là sa petite-amie, douce et amicale, comme toujours. Sirotant son verre, il détailla d'ailleurs sa compagne. Elle lui fit par moment quelques sourires qu'il connaissait bien, évocateur. Une envie de fuite se fit, plaquer cette soirée là, kidnapper sa dulcinée, rentrer chez lui et la nuit seule saurait ce qu'il adviendrait. Mais il en était encore autrement pour le moment. Rien ne pressait et le chef de chantier préférait garder un oeil sur ses ouvriers, dont deux en particulier puisqu'il se doutait que ces idiots joueraient à qui parviendrait à pécho la jolie voisine de Luke puisqu'il ne semblait pas l'avoir fait. Sans quoi, elle ne serait pas venue aussi tranquillement. Bien au contraire, il y aurait eu des chances qu'elle lui fasse un scandale s'il l'avait jeté comme il lâchait les autres. Petit regard vers l'amie de la coiffeuse. Elle finirait probablement comme ça, un trophée de plus, un nom parmi tant d'autres sur la liste de Luke... Boarf, après tout, ça ne regardait pas le maçon, ce n'était pas sur lui que finirait par tomber les ennuis, au pire, il n'aurait qu'à dire à son pote qu'il fallait bien que le karma le rattrape un jour.

Et puis Carl était passé par là, venant déranger les femmes, mettant mal à l'aise l'amie du maître de maison. Le colosse grimaça, s'approcha, arma le bras et... PAF ! En même temps que Luke, sa main s'écrasait à l'arrière du crâne du travailleur, laissant la gueule d'ange donner ses instructions. John s'esclaffa et un regard assassin de la part de son supérieur le stoppa net dans sa moquerie. Bière à la main, le colosse s'approcha des deux hurluberlus, pointant un index menaçant vers eux.

- Le prochain qui va emmerder la miss, j'le colle avec Spencer tout le mois prochain, c'est clair ?!

Aaaah la menace de Spencer... Spencer n'était pas un mauvais bougre, bien au contraire, mais il fallait avouer qu'il avait un grave problème d'hygiène. Non seulement dès le matin, il s'arrosait de café et de nicotine mais en plus, pendant le taff, il transpirait vite. Et sa transpiration... Donnait l'impression qu'il s'agissait de l'odeur d'une bête crevé. Ouais, c'était ça, ou alors un étron écrasé, allez savoir. En tout cas, en général, fallait avoir le nez bien prit pour supporter ça, d'autant que le Spenc' aussi bon gars qu'il soit, était tactile et adorait prendre ses collègues par les épaules, de quoi sentir au plus proche l'air nauséabond. Ajoutez à cela qu'il disait qu'il faisait économisait tellement d'eau en lavant ses fringues une fois toutes les deux semaines et qu'il remettait les mêmes linges... Pas la peine d'en parler plus pour savoir que bosser sous le commandement de Spencer n'était pas franchement le truc le plus cool du monde, même si tout le monde l'appréciait.

Non loin, Andrew éclata de rire et les deux Dom Juan se calmèrent aussitôt, l'un demandant s'il fallait s'excuser auprès de Levia, se ravisant bien vite quand Luke le fusilla des yeux. Leroy s'approcha enfin des métisses, de la copine de Drew et de la voisine de son professeur d'AirSoft. Il posa délicatement sa paluche sur l'épaule de la timide femme et lui sourit d'un air tranquille.

- J'ai négocié, en partie, la paix. Les deux boulets devraient te laisser tranquille très longtemps.

Après avoir tapoté la petite épaule sous sa main, il vint à la rencontre de Samantha, la compagne de Drew, lui demandant de dire à son compagnon de surveiller les deux zoulous si jamais il importunait la jeune femme avant de se retourner vers Shawna. Délicatement, il lui prit la main et l'emmena plus loin pour lui chuchoter à l'oreille son plan de soirée. Ils étaient là depuis un moment déjà et avaient amplement profiter de l'hospitalité de Luke, il était temps pour eux de rentrer, de laisser les gens s'amuser pendant qu'ils iraient, de leur côté, profiter d'une soirée en tête à tête, pour une fois que Luke ne viendrait pas les importuner, même en plein matin, à table. La jeune femme, d'accord, s'éloigna prévenir son amie tandis que Leroy rejoignait ses collègues, tout sourire.

- J'me tire les potes, j'vous vois demain pour la partie. Sauf... Si vous êtes trop occupés.

En disant cela, il se mit à regarder surtout Andrew et Luke qui ne finiraient clairement pas leur nuit solitaire, contrairement à Carlo et John, sauf s'ils décidaient de sortir pour aller voir ailleurs. Serrant la main de chacun de ses collègues, il vint taper la bise à la seconde métisse, à madame Drew puis à la voisine de son pote avant de se diriger vers la porte, attendant sa belle afin de l'entraîner avec lui vers d'autres contrées.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyDim 2 Oct 2016 - 16:00


L'enthousiasme des deux hommes tapait clairement sur les nerfs du gaillard. Un soupire passa ses lèvres lorsqu'un des deux redemanda à parler à sa voisine toute discrète mais son regard et celui de son patron suffirent à le calmer. Bon sang. Tout en posant le goulot de sa bouteille sur ses lèvres, son regard se posa sur la jeune femme. Elle n'était clairement pas apprêté pour ce genre de soirée contrairement au trois autres demoiselles de l'instant, mais peu importait au bonhomme. Tout ça parce qu'il n'avait pas fait gaffe aux vacarmes que la bande produisait. Vrai qu'il lui avait déjà promit de faire attention depuis une nuit où la donzelle qui partageait son lit avait gueuler plus que nécessaire. Mais il n'y pouvait pas grand chose si les crieuses le faisait bander. C'était trop fort plus lui. Ses yeux se détachèrent de la juive pour croiser ceux de la métisse célibataire posé aux côtés de Shawna. Un petit frisson lui parcourut l'échine à la simple idée qu'elle pouvait être ce type de fille qui ne se retenait pas dans les ébats intimes.

Le demi sourire aux lèvres de la gueule d'ange, aguicheur et bien plus, fut bien vite interrompu par les paroles de la brunette. Son attention se reporta alors sur elle. Mieux valait qu'elle se sente le plus à l'aise possible le temps de sa présence dans son antre. Un simple sourire suffit à répondre à ses remerciement. Surtout que vu le vacarme que les deux autres couillon faisaient encore, ils auraient eu bien du mal à communiquer. Alors autant rester à une simple expression, mais répondit quand même de manière très succincte à sa remarque.

Comme avec toi.

Le sourire écarlate et rieur du couillon aurait pu éblouir n'importe quelle nenette prête à sauter dans ses bras, mais pas Levia. Et pour être totalement honnête, ce n'était pas ce que Luke cherchait avec elle. Loin de là. Sa simple présence, suffisait le plus clair du temps à lui donner un bol d'air frais et à se sentir un peu plus adulte vis à vis de toutes ses conneries.

Tranquillement, alors que les minutes s'écoulaient, l'épaule du bonhomme se colla un peu plus franchement à celle de la jeune femme. Sans s'en rendre compte, il avait franchit son espace vital. Dans un léger sursaut, Luke se décala d'elle. Bien heureusement, Leroy se leva pile au bon moment. Putain, il lui sauvait vraiment le cul là. Le dragueur se voyait mal s'excuser auprès d'une nana qui lui plaisait clairement juste pour lui avoir frôlé l'épaule. Avant de se lever pour saluer son collègue et patron, l'ouvrier engloutit le reste de sa liqueur pour se redonner contenance. Une bonne respiration, et ''l'incident'' était passé. Pourvu que la donzelle n'ait pas remarqué sa réaction.

Aller boss. Rentre bien ! Luke lança un petit clin d'oeil à la métisse accroché à son bras. Pense à dormir aussi !

Un petit rire s'échappa d'entre ses lèvres alors que la porte claquait derrière les tourtereaux. Apparemment, Leroy avait fait son boulot de grand manitou, car les deux célibataires tapèrent la discute avec la seconde métisse. L'employé s'empresserait le lendemain de le remercier comme il se devait. Fallait bien après tout. Il avait été la cause de l'intégration forcé de la demoiselle. Un petit coup de main de sa part n'avait pas fait de mal à la suite de la soirée. Même si la soirée de Levia se terminerait sans doute très vite vu la descente qu'elle avait sur sa simple limonade. Cela dit, l'homme avait tellement été perturbé par sa présence qu'il en avait occulté les raisons de cette paix si savamment négocier. Boarf, le gaillard demanderait à Andrew, il aurait forcément la réponse.

Finalement, la soirée ne dura pas beaucoup plus longtemps après le départ du deuxième couple. Les deux collègues bruyants s'étaient mis d'accord sur une sortie au bar pour attraper de quoi se mettre un morceau sous la dent. De quoi les rassasier assez longtemps pour qu'ils cessent de leur casser les oreilles au boulot. Andréa avait finalement reporter son attention sur Carlo avec qui elle avait bien sympathisé. Alors que les trois derniers invités passèrent la porte, Luke referma la porte derrière eux et se retourna pour faire face à une Levia prête, elle aussi à s'éclipser. Le bonhomme tenta un geste fou mais de toutes façons, il était ce qu'il était. Alors que la jeune femme s'apprêta à ouvrir la bouche pour parler, Luke se pencha légèrement et embrassa sa voisine sur la joue, dans un baiser légèrement insistant. La gueule d'ange se redressa, un sourire satisfait au visage et plongea ses mirettes dans les siennes.

Désolé pour tout ça, j'te promets de faire plus attention à l'avenir. Son index passa sur sa joue pour caler une mèche derrière son oreille, ce qui allait sûrement perturbé la jeune femme mais qui amuserait l'homme. J'te retiens pas plus longtemps. Tu as besoin de repos je crois.


La porte se referma derrière la jeune femme et Luke soupira presque trop bruyamment pour être discret. Fin de soirée en solitaire. Pourquoi ne l'avait il pas garder avec lui. Notamment avec toutes les images qui défilaient dans sa tête, toutes plus charmantes les unes que les autres. Et surtout, l'ultime rougeur sur les joues de sa voisine. Cette fille là, ouais, celle ci avait un truc qui rendait le bonhomme beaucoup trop sage à son goût.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3257
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyDim 2 Oct 2016 - 18:09
La soirée se vida progressivement, et Levia ne s'était pas du tout imaginée y rester jusqu'à la fin. Mais ce fut le cas, surtout quand elle se retrouva en tête à tête avec un Luke un peu bizarre il fallait l'admettre. Elle évita soigneusement son regard, prête à partir aussi parce qu'elle savait que rester ici n'aurait pas trop de sens vu leur relation. Il n'avait pas besoin de sa compagnie, tout du moins pensait-elle, et elle avait surtout besoin de repos. S'il s'excusa pour « tout ça », Levia lui fit simplement un signe de la tête mais n'eus rien à ajouter. Surtout après le long baiser qu'il lui colla sur la joue, et le fait qu'il remit une de ses mèches folles derrière son oreille.

A la place, elle l'avait surtout regardé avec de grands yeux surpris, et le rouge commençant à lui monter au visage. C'était bizarre ! Se disait-elle en essayant de garder sa contenance, alors qu'à l'intérieur, elle était comme une gamine qui ne comprenait rien à rien. « Euh, c'est rien... » Souffla-t-elle doucement en sentant ses joues se mettre à chauffer comme jamais auparavant. Elle était déjà sur le palier de la porte en train de foncer vers son appartement quand elle lui lança un « Merci » A la fois sincère et gêné. Elle hésita à lui dire autre chose avant de fermer, mais sa voix s'étrangla dans sa gorge.

Et quand elle se retrouva avec sa porte close, adossée à celle-ci, la brune avait de gros yeux et du mal à respirer. Elle était coincée entre deux pensées contraire : Luke était en train de la draguer, et Luke n'était PAS en train de la draguer. Mais pour une fille comme elle, qui ne sortait quasiment jamais, c'était d'autant plus compliqué de voir les petits signes de la vie de tous les jours pour séduire. Sauf que là, niveau PETITS SIGNES, ç'en était pas vraiment. Elle savait que Sasha allait lui sauter à la figure en lui demandant les détails et lui poser cinquante milles question toutes plus dingues les unes que les autres à propos de Luke. Sauf que Levia n'avait rien à dire. Elle n'était pas comme ça...

_________________________

Levia tira la porte de son appartement et prit bien soin de fermer le verrou. Du bruit attira son attention derrière elle, et elle se retourna doucement pour voir Luke sur le palier, avec elle. Il devait être 19h, elle partait travailler pour sa part, et elle lui lança un : « Hey ! » plein d'assurance et d'engouement sur le moment. Elle avait confiance ce soir-là, parce qu'elle n'allait pas se retrouver chez lui avec des inconnus qui viendraient lourdement la draguer. Non ! Elle allait se rendre à son travail, avec des inconnus qui allaient lourdement la draguer, mais comme c'était en terrain conquis, ça faisait toute la différence !

« Tu sors aussi ? » Demanda-t-elle doucement avant de se reprendre : « Enfin... J'vais bosser, tu m'accompagnes ? » Fit la juive avec un sourire complice.

Complice, oui. Elle avait décidé qu'ils étaient complices désormais, et qu'elle ne se laisserait plus gêner par les approcher de Luke. Elle l'aimait bien, son voisin. C'était un type sympa, avenant, plein de bonnes volontés, et puis il pouvait être drôle par moment ! Alors elle n'avait aucune raison de s'inquiéter de lui ou de s'en formaliser. Quand il accepta avec un sourire grand jusqu'aux oreilles, elle le lui rendit et prit les devants jusqu'à descendre les escaliers miteux de leurs immeubles avant de gagner le dehors. Il faisait chaud, elle portrait un jean, ses bottes et un débardeur qui ferait l'affaire pour ce soir.

Ils marchèrent, en s'échangeant des nouvelles. Levia lui demanda si ses amis du boulot allaient bien, avec une petite risette amusée. Apparemment, oui. Ils avaient bien travaillé tous ensemble, le chantier avançait, et tout ça. Ils arrivèrent rapidement à son lieu de travail, sans pour autant cesser de parler. La brune le laissa juste le temps de récupérer la caisse et mettre son tablier. Prenant place derrière le bar après un lavage rapide des tables au chiffon, et avoir descendu les chaises, ils restèrent encore un moment ensemble. Elle savait que le bar serait calme ce soir. En semaine, il y avait rarement foule de toute façon.

« Je te sers quelque chose ? » Demanda-t-elle doucement avec un sourire.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyMar 6 Déc 2016 - 18:46



Il faisait chaud. Très chaud. Putain, carrément trop chaud même. C'était quoi ce délire avec la planète. Détraqué a n'en plus finir ! Ouais c'était le mot. Luke n'en pouvait plus. 14H venait tout juste de passer qu'il suait déjà de grosses gouttes par les cheveux. L'après midi fut longue et fastidieuse. Travailler dans ces conditions n'avait rien d'agréable. Ses défenses naturelles contre cette température ne lui facilitait pas la tâche, le faisant lâcher par moment quelques tuiles ou pavé pour le chantier en cours.

Chaleur de merde.
Tu l'as dit dude. On va crever dessécher à ce train là !
J'crois que t'as jamais eu aussi raison que maintenant Carl. Et ça f'rait presque peur.

Un fou rire cassa le rythme du chantier avant que la victime ne riposte de ses railleries. Cependant, cela ne changeait pas grand chose à la fournaise dans laquelle il devait tous se démener. Autant demander à un poulet de se jeter directement dans le four. Ouais. C'était bien comme ça que la gueule d'ange dégoulinante se sentait. Comme un putain de poulet près à se faire griller la carcasse.

Par chance, ou par un côté bienveillant, le grand patron débarqua au milieu de l'après midi pour congédier tous ses ouvriers. Vive Leroy et ses décisions pas toujours coconnes. Heureusement qu'il réfléchissait celui là, parce qu'à la longue, le boulot n'aurait été plus mal fait qu'autre chose. Le gaillard prit la tangente une fois tout le matos mis à l'abri. Même si la proposition d'aller se rafraîchir le tentait clairement, l'homme préféra fuir pour rentrer sa couenne dans sa planque. Parce que rien n'était mieux que sa propre piaule pour se reposer par un temps pareil. A peine arriver, Luke s'écroula sur son lit et s'endormit sans demander son reste. Pour l'avoir crever, cette foutu chaleur l'avait vraiment achever.

La paupière lourde, la gueule d'ange se mit lentement sur le dos. Bordel, c'était qu'il avait bien dormi le bonhomme. Et pas qu'un peu. Deux bonnes heures pour redonner les forces nécessaires à un homme de sa trempe. Un soupir passa ses lèvres alors qu'il se demanda quoi faire du reste de sa journée, déjà bien avancé. Avant toute chose prendre une douche. Ensuite, aller manger. Une flemme internationale possédait les sens du gaillard quand il s'agissait de se nourrir après une telle journée. Et puis une sortie ne lui ferait pas de mal.

Douche prise, frais comme un gardon et vêtu comme un gentleman -s'il pouvait en être un-, ce fut tout naturellement que le bonhomme passa la porte de son appartement. Le bruit qui retenti dans son dos lui fit lever le sourcil pour se retrouver, à quelques mètres de distance, face à sa très jolie voisine.

He bah dit donc. Quelle coïncidence. Bonsoir Levia !

L'enthousiasme et la gaieté que la beauté lui fit partager, surpris la gueule d'ange alors que tranquillement il s'approcha d'elle, mains dans les poches. Pas qu'il était rare de la voir ainsi mais avec lui, ça l'était un peu plus. Et doublement, voir triplement lorsque sa jolie bouche s'activa de nouveaux avec une rapidité qu'il ne lui ressemblait pas. Mais ces étonnants changements d'humeur tirèrent un sourire plus grand que jamais à la gueule d'ange.

Alors que tranquillement, ils échangèrent des banalités, l'esprit du gaillard partait et virait dans son imagination. Imagination débordante évidement. Si bien que ses pas le menèrent sur le lieu de travail de la jeune femme et sans réellement s'en rendre compte, passa la porte avec elle. Tranquillement, en s'installant sur un tabouret haut du bar, la gueule d'ange se demanda jusqu'où tout ça aller le mener. C'était franchement pas dans ses habitudes de flâner avec une nana juste pour discuter et rien d'autre. Ca avait quelque chose de déroutant. Une amitié homme-femme pour Luke se comparait plus que bien avec un burger au saumon. Un truc chelou et inenvisageable.

Perdu dans ses pensées, Luke ne vit pas sa voisine partir puis revenir vers lui après s'être préparer pour sa soirée de travail. Et ce fut presque en sursautant qu'il accueillit sa proposition de boire.

Euh ouais. Une bière s'te plait. N'importe laquelle.

Tout en détournant la tête pour pester contre lui même, Luke se frotta la nuque. Se reprendre et vite. Décidément, à croire que cette sieste lui aurait presque fait perdre ses moyens. Le verre arriva bien vite face à lui et, ni une, ni deux, sa main l'empoigna pour laisser couler plusieurs millilitre dans son gosier.

Bon sang, ça fait du bien ! Luke se racla légèrement la gorge en souriant bêtement. Ah désolée, la journée m'a claqué. J'ai l'impression d'être une loque sans cervelle. Quoiqu'ca doit pas beaucoup changer de d'habitude. Petit clin d'oeil complice pour se redonner du courage - comme s'il en avait vraiment besoin.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3257
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 EmptyJeu 8 Déc 2016 - 11:45
L'échange de banalités se passa mieux que prévue. C'était comme si, même s'ils ne s'étaient pas vus depuis quelques jours, Luke avait accepté le moment où elle ferait comme si de rien n'était vis-à-vis de la dernière fois. Vis-à-vis de ce petit baiser sur la joue, bien trop tendre pour être anodin. Sur le coup, elle se laissa surtout aller à un partage inoffensif d'anecdotes en tout genre, de nouvelles du boulot en passant par des clients un peu trop pressants, pour finir sur des histoires de cours et le fait qu'elle avait plutôt hâte que son année se termine. Loin s'en faut, Levia était dans une période un peu tendue sur tout ça, vu qu'elle devait absolument finir ses dossiers et son mémoire pour le rendre, et enfin boucler ces longues années d'études. Son billet d'avion retour l'attendait sagement sur son bureau depuis près d'un mois. Et avec sa sœur, elles en étaient à fait des plans sur la comète pour savoir si elle trouverait un emploi dans une ambassade très vite ou non.

Elle avait déjà eu des promesses d'embauches, qu'elle partagea avec Luke. Alors qu'il était de l'autre côté de son comptoir et qu'il n'y avait pas foule au bar, elle lui parlait de tout ça tout à fait librement. On pouvait parfois sentir dans sa voix une petite gêne, quelque chose d'enfouis, comme si elle en disait trop pour éviter un silence qui pourrait s'avérer embarrassant pour eux. Mais, là encore, cette sensation ne fut que passagère, surtout parce que son voisin semblait vraiment intéressé par ses propos, son visage témoignait à la fois de l'étonnement et de la satisfaction. « Tu te rends compte que je vais devoir passer près de sept rendez-vous juste pour ce job ? Et ils vont tout vérifier sur ma vie, d'où je viens, où je vis, et tout ça ! » Commenta-t-elle alors qu'elle parlait d'une annonce à laquelle elle avait postulé comme traductrice dans l'ambassade d'Israël situé dans une pays d'Amérique du sud. « Faudrait que j'apprenne l'espagnol du coup pour aller travailler là-bas... » Murmura-t-elle avant de filer servir un autre client à sa droite.

Elle revint presque aussi tôt. « Le bar ne se remplira pas trop ce soir, ça va faire du bien de respirer un peu. » Fit-elle. « Viens avec moi, tu vas m'aider ! » Elle lui fit un signe de la tête pour le pousser à se lever, et le conduisit jusqu'à l'arrière salle pour lui montrer l'endroit. Oh, rien de folichon à entrevoir, même si Luke pouvait avoir des espoirs inutiles. La pièce en elle-même était encombrée de chaises, de tables, de futs, de cagettes de bouteilles pleines ou vides, mais surtout un endroit bien plus frais que le bar en lui-même. Elle le laissa deux secondes pour aller avertir le barman que, compte tenu de la faible foule de ce soir, elle se contenterait de ranger l'arrière pour lui laisser le bar. Il accepta sans broncher, tandis qu'elle s'esquivait une seconde fois avec Luke. Et elle tint ses engagements.

Même si Levia discutait avec son voisin, l'écoutant lui parler de son travail, de son amitié avec Leroy, de ses derniers chantiers en évitant soigneusement le sujet de ses conquêtes, elle empilait les caisses prêts de la porte de secours pour signifier qu'elles partaient à la récupération, ou les chaises les unes sur les autres. A un moment, Luke vint l'aider, car elle soulevait quelque chose de bien trop lourds pour ses petits bras. Un « merci » timide vint briser le silence, accompagné d'un sourire attendri à l'égard du jeune homme. « Tu m'as jamais dit d'où tu venais, d'ailleurs. » Détourna Levia pour s'éviter une gêne, avant de reprendre son activité. Jetant des coups d'oeil par moment pour voir si l'ouvrier s'en tirer à bon compte, elle l'écouta lui parler de l'Oregon, et de ce qu'il se passait là-bas, du pourquoi il avait fini à Seattle finalement,...

A presque minuit, Levia regarda l'horloge un peu poussiéreuse de la salle. Elle monta sur une table pour la nettoyer, et annonça à Luke « On peut rentrer si tu veux... Il se fait tard. » Son service prenait fin pour sa part, et elle allait devoir rentrer pour travailler sur sa rédaction pour encore une heure ou deux. Mais en croisant le regard taquin de l'homme, elle ne put s'empêcher de se faire une remarque : Il était resté. D'ordinaire si volage, elle n'aurait pas été étonné qu'il s'esquive à un moment donné pour aller draguer une autre cliente ou quelque chose dans ce genre là. Mais pas à un moment il ne l'avait lâché pour aller autre chose ou quelqu'un d'autre. Et elle ne put s'empêcher de sourire en le constatant : « J'en reviens pas que tu ais passé toute la soirée avec moi finalement. Tu avais pas autre chose à faire ? »




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get free.   Get free. - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Get free. -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Tropa de Elite 2 - O Inimigo Agora É Outro [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Shaolin Basket [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: