Partagez | .
 

 We stepped into an avalanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1390
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Sam 27 Aoû 2016 - 4:01


- Il te voit oui, répondit Jaden, son couteau toujours en main, alors qu'il se rapprochait de Kaycee. Il te sent aussi. Très probablement, rajouta le blond en jetant un regard en coin à l'adolescente.

Bon en soi... Jay n'en savait absolument rien. Après tout, il n'était pas dans leurs têtes et en interroger un pour révéler si c'était effectivement le cas mènerait à une conversation des plus stériles. Mais à sa connaissance, quand Moore était encore là, que ce soit Preston ou un autre, chacun des militaires avait fini par se retrouver dans une situation qui pouvait le prouver. Le comment importait peu. Les infectés réagissaient aux stimuli externes, c'était la seule chose à savoir. Et ils le faisaient certainement mieux qu'avant leur mort. Le moindre son, le moindre mouvement, même le plus faible, même le plus léger, pouvait attirer l'attention de l'un d'entre eux. Et une fois que le premier avait remarqué votre présence, les autres, en bons moutons, ne tardaient pas à suivre.

- Ils n'ont aucun mal à faire la différence entre les morts et les vivants, renchérit rapidement l'ancien soldat.

Si leur faculté à discerner les infectés des autres était un fait avéré, ce qui leur permettait de faire la distinction était encore un mystère. Était-ce seulement la vue ? L'odorat ? L'ouïe peut-être ? Une combinaison de deux ? Des trois ? Le déterminer était possible, Jay n'avait aucun doute là-dessus. Le problème était que les tests qu'il faudrait mener pourraient éventuellement conduire à la mort de ceux qui les passeraient. Et il ne connaissait personne d'assez suicidaire pour tenter l'expérience. Sans doute qu'en en immobilisant un de la sorte, ils parviendraient à certains résultats. Mais il fallait encore déterminer si ce qui marchait avec un rôdeur pouvait marcher au milieu de cent et on en revenait au fait qu'il fallait être fou ou suicidaire pour tenter la chose de son plein gré.

L'agent fédéral haussa un sourcil à la première question de Kaycee. Surpris oui, mais pas tant par son interrogation en elle-même que par le fait qu'elle puisse penser que ce soit effectivement le cas. Savoir si les infectés ressentaient de la douleur... C'était presque une manière détournée de lui demander si il leur restait une part d'humanité, une part d'émotions, de sensations. N'importe quoi qui leur fasse garder une certaine conscience de ce qu'ils avaient été, de ce qu'ils avaient vécu et ressentis. Ce fut en tout cas ce que lui compris derrière les mots de l'adolescente. Sur l'instant, elle lui rappela un peu Rosaleen, qui refusait encore de voir la vérité en face. Si, pour les mêmes raisons, le trentenaire était de nouveau incapable de lui fournir une réponse scientifique, avérée, il était en tout cas capable de lui dire ce que lui avait vu et le triste constat qu'il avait tiré de ses observations. Une mère ayant dévoré ses enfants. Des soldats s'étant retournés contre leurs anciens frères d'armes. Non. Les infectés ne ressentaient rien. Ni douleur ni quoi que ce soit d'autres. C'était ce qu'il aurait pu répondre si Kaycee ne l'avait pas rapidement bombardé d'autres questions.

- Wow wow wow, lança l'ancien caporal. Doucement jeune fille, rajouta-t-il, plus amusé qu'ennuyé. Je ne sais pas combien j'en ai tué, non. Tu perdras le compte assez rapidement de toute façon. Et je ne pourrais pas vraiment te dire ce que ça fait. Ça dépendra de toi. Moi... Le premier que j'ai tué menaçait de rentrer dans notre maison. Sa... Il hésita sur le mot. Vie, ne valait pas grand chose comparée à celles de Maxine et de ma mère. Le choix était vite fait. Pour les autres... Le blond se pencha légèrement pour regarder le rôdeur dans les yeux. Tant que tu te rappelles que les personnes qu'ils étaient ont disparu depuis longtemps, ça devrait aller, je présume. Il se redressa. Ce qui nous ramène à ta première question. Jaden se rapprocha de la créature et lui attrapa un bras avant d'enfoncer de son couteau dans ce qu'il restait de ses muscles. Non, fit simplement l'homme. Ils ne ressentent rien. Quant à te dernière question...

Aussi aisément qu'elle avait percée la chair en décrépitude, la lame ressortit. D'un habile mouvement du poignet, Jaden inversa sa prise sur l'arme et tendit la poignée vers Kaycee avant de finalement le ramener près de lui.

- Il faudra que tu le fasses tôt ou tard. Tu peux commencer maintenant mais à une seule condition, fit Jay en ponctuant ses phrases de légers hochements de tête. Si tu décides de le faire, ne doute pas et ne réfléchit pas, prévint l'homme, fixant l'adolescente et tendant de nouveau l'arme. Eux ne connaissent pas l'hésitation.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Kaycee Barnett
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/10/2014
Messages : 623
Age IRL : 15

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Mer 31 Aoû 2016 - 15:02

Totalement absorbée par la créature et l’image qu’elle lui renvoyait, Kaycee écouta néanmoins avec attention les réponses de Jaden. Elle contrôlait sa respiration pour essayer de calmer son cœur, toujours emballé, et y parvenait progressivement.

- C’est tellement… bizarre, tout ça, commenta-t-elle, bien consciente que ces êtres n’avaient aucune existence sensée. Ils étaient morts, cela ne faisait aucun doute. Et pourtant… ils continuaient de percevoir leur environnement et y jouaient un rôle prépondérant.

Elle continuait d’analyser le rôdeur. Ce qu’il était avant ? Même en faisant preuve d’une imagination folle, il était des plus difficiles de se représenter cette « chose » comme un individu. La mort l’avait dépossédé depuis trop longtemps. D’ailleurs, elle ne broncha pas le moins du monde quand Jay enfonça la lame de son arme dans son bras. Pas un sourcillement. Rien du tout. Le visage de la blondinette s’était légèrement étiré, aussi surprise que fascinée.

- Dingue… souffla-t-elle pour elle-même. Elle se fit une seconde la réflexion que leur sort n’était peut-être pas si dégueulasse. Leur allure oui, mais pas leur sort. Si elle devait mourir, l’idée de devenir comme ça ne serait presque pas pour lui déplaire ! Enfin, « presque » quoi…

Ce fut ensuite avec un air des plus agréablement surpris que l’adolescente regarda Jaden lui tendre le poignard. Elle tendit la main à son tour, juste avant qu’il ne la dérobe. Bah ? Puis il lui expliqua et elle hocha sobrement la tête. Elle se sentait prête. Elle empoigna alors l’arme blanche, sur laquelle elle posa un instant ses yeux clairs. Elle en jugeait la taille et le poids. Ainsi que le mouvement qu’elle allait devoir lui donner.

- Près de l’oreille, comme pour les morts, la dernière fois ? Demanda-t-elle pour s’assurer qu’elle s’y prendrait au mieux. Elle déglutit, fixant de nouveau le mort-vivant et se focalisant plus précisément sur la zone qu’elle devait viser. Contrairement à ce qui l’attendait dans la jungle urbaine actuelle, elle avait tout le temps de se préparer. Elle jeta alors un regard vers l’homme auprès d’elle. Maintenant ?

Il hocha à peine la tête, qu’elle brandit l’arme et la planta sans aucune hésitation dans la tempe de l’infecté. Le bruit était écœurant, et la jeune fille fit une légère grimace face à l’effort que cela lui couta d’ôter la lame. Puis elle resta un court instant silencieuse, se concentrant de nouveau sur sa respiration. Son rythme cardiaque venait de s’emballer de nouveau. Doucement un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle l’avait fait ! Elle avait réussi ! Elle se tourna alors vers Jay, pour recevoir son approbation, et ne retint pas un éclat de rire quand elle le reçut. Aussi malsain que cela puisse paraitre, tuer ce rôdeur lui avait procuré une sensation grisante ! Encore ! Encore !

- Je peux essayer une deuxième fois sur un autre ?

Elle détourna son attention de celui-ci, et fit un tour sur elle-même. Le parc était toujours tranquille, mais de nouveaux prédateurs ne manqueraient pas de pointer le bout de leurs nez d’ici quelques minutes. Jay l’inviterait-il à remonter dans la voiture en express et filer rejoindre l’enceinte du lycée ? Ou bien lui offrirait-il une nouvelle chance de se frotter un peu au danger ?


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1390
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Dim 25 Sep 2016 - 5:18


Jaden ne quitta pas la petite des yeux lorsqu’elle attrapa le couteau qu’il lui tendait. Croisant les bras, l’ancien marine se recula légèrement pour lui laisser le champ libre. Il avait le regard sévère, de ceux qu’ont parfois les professeurs pour leurs élèves. L’agent fédéral hocha du chef une première fois. Kaycee semblait rapidement retenir la leçon. Si le conseil qu’il avait donné aux survivants le soir de la révolte était toujours valable, avec celui-ci, l’adolescente pouvait largement s’en passer. L’infecté qu’ils avaient attrapé était certainement mort depuis un moment. Ses os ne devaient plus du tout avoir la même résistance, percer sa boîte crânienne devrait être pour elle un jeu d’enfants. Comme dans un mauvais film d’horreur, les chaînes de la balançoire qui maintenaient l’autre grincèrent légèrement alors qu’il faisait une énième tentative, infructueuse, pour les attraper. Un autre mouvement de tête confirma à la Barnett qu’il était temps d’agir.

Attentif, Jay regarda la lame de son couteau de combat disparaître rapidement dans le crâne du cadavre ambulant pour en ressortir presque aussitôt. Comme une marionnette dont on aurait coupé les fils, le corps de l’infecté s’affala immédiatement. À en croire le sourire qu’arborait son visage, Kaycee semblait fière d’elle. D’une certaine manière, il y avait de quoi. Elle qui parlait de chiffre plus tôt, voilà qu’elle pouvait à présent se mettre à compter. Un. Un seul et pourtant, elle en avait  déjà plus à son compteur qu’une bonne partie du reste des survivants du lycée qui n’avait pas encore mis le pied dehors. Qui plus est, elle avait fait ce qu’il lui avait demandé : elle n’avait pas hésité une seule seconde. Sans faire de commentaires, le trentenaire lui adressa un petit sourire, signe qu’elle s’en était bien tiré. Une part de lui ne pouvait s’empêcher d’espérer que ça soit le cas pour les prochaines fois – si prochaine fois il y avait – lorsqu’il n’y aurait pas de chaînes pour entraver les mouvements des morts. Visiblement, il y en aurait des prochaines fois étant donné que la jeune manifesta rapidement son intention de refaire un essai.

- On verra, fit le blond, guettant les alentours pour voir si d’autres n’arrivaient pas. Si hormis leur présence, le petit parc était à présent désert, ils n'étaient pas à l'abri de voir débarquer d’autres infectés dans les rues environnantes à tout moment. Il faut que tu nettoies la lame, dit-il. Jaden avait beau lui avoir prêté son couteau, c’était elle qui l’avait tué après tout, il n’allait certainement pas le faire à sa place. Il faudra garder le tien sec et propre si tu veux le faire durer, expliqua l’homme. Tu m’as demandé ce que ça faisait d’en tuer un. Maintenant que tu l’as fait, tu vas peut-être pouvoir me donner la réponse toute seule. Qu’est-ce que toi tu as ressenti en le faisant ?


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Kaycee Barnett
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/10/2014
Messages : 623
Age IRL : 15

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Mer 5 Oct 2016 - 15:40

Kaycee ne devait probablement pas trop compté dessus. Jay resta flou quant à sa demande. Ils verraient plus tard. Ça sonnait comme un « non » camouflé. Encore que le blond n’était pas du style à jouer dans les nuances. Peut-être qu’il y avait une petite chance tout de même ?! Le couteau toujours dans ses mains, la jeune fille regarda la lame souillée. Elle pinça les lèvres et regarda autour d’elle. Avant d’hausser un sourcil.

- Avec mes vêtements ? Elle ne voyait pas vraiment d’autres alternatives. Encore qu’elle se voyait mal expliquer à sa mère – qui faisait une partie de sa lessive ! – comment ce truc était arrivé là ! Elle choisit finalement, un peu dégoutée, d’essuyer la lame sur les vêtements sales du mort. Elle avait pris soin de ne pas mettre ses mains dessus. Le genre de trucs qu’elle ne pourrait probablement pas se permettre de faire tout le temps ! Leur sang attaque un peu les lames, tu crois ? D’ailleurs… on ne peut pas s’infecter en les touchant, hein ? Ou en touchant leur sang ?

La contamination restait un point un peu flou pour l’adolescente. Ils étaient visiblement tous porteurs du virus. Ok. Pourtant la morsure accélérait bien le processus, non ? Pouvait-il en être de même pour certains contacts ? Sa question était sûrement un peu idiote, quand on voyait comment Jaden avait agrippé les autres rôdeurs qu’il avait achevés. Et tout le sang du gymnase…

Ils se redirigeaient vers la voiture, quand le blond lui demanda son ressenti. Une pointe de son euphorie s’était dissipée, mais elle continuait à se sentir légère. Etrangement invincible. Connerie !

- La première fois, ça doit toujours être un peu spécial non ? Je ne sais pas, j’ai trouvé ça… hum… facile, dit-elle après avoir cherché le mot adéquate. Et ce dernier résumait bien son point de vue. Le geste en lui-même d’abord, comme son effet sur sa conscience. Oh certes, Jay avait mâché le travail en attachant la créature, mais il avait réglé leur compte à quelques autres macchabés sans aucun problème. C’était qu’avec un peu d’habitude, ça devenait simple, non ? Elle n’évoqua pas la banane que cela lui procurait aussi ! Cette dernière se devinait néanmoins, alors qu’elle était toujours enjouée. Je pensais que je n’en serai pas vraiment capable. Je veux dire, c’est répugnant et tout ça. Puis dangereux. Pourtant, il ne lui avait pas semblé prendre le moindre risque. Innocence…

Ils arrivèrent à la voiture, et sans nouveau rôdeur autour d’eux – Kaycee regarda bien ! – ils s’y engoufrèrent.

- Tu crois que je pourrais participer aux sorties avec vous, de temps en temps ? Demanda-t-elle en espérant avoir fait ses preuves. Peut-être que si Jaden l’ordonnait, Kendale et Emerson accepteraient ? Pour m’habituer, et pour euh… aider.

Alors que l’homme démarrait leur véhicule, un rôdeur déboucha un peu plus loin. Le regard de la jeune fille s’éclaira. Elle pinça les lèvres et jeta un regard vers l’adulte à ses côtés. Il l’avait de toute évidence aperçu aussi. Lui viendrait-il à l’idée de la laisser retenter l’expérience ?


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1390
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Dim 13 Nov 2016 - 19:53


- Mais non avec les siens, répondit Jay d’un ton amusé avant d’écouter les inquiétudes de l’adolescente quand à la contamination du sang des infectés. En théorie, oui, leur sang attaque les lames, reprit le blond. Si il y avait bien une chose à laquelle il ne s’attendait pas aujourd’hui, c’était de donner un cours de chimie. Taillé pour le combat, c’était très loin d’être sa spécialité. Pourtant, ce qu’il s’apprêtait à expliquer faisait partie des choses à savoir dès lors qu’on voulait être capable d’entretenir un minimum son matériel et ses armes. C’était d’autant plus vrai pour un amateur de coutellerie tel que lui. C’est d’ailleurs pour ça qu’il faut la nettoyer et la garder sèche et propre comme je te disais, réitéra l’ancien caporal. Le sang contient de l’oxygène et de l’eau. C’est tout ce qu’il faut à un métal pour rouiller. Le problème du sang, c’est que ça contient aussi du fer, continua le trentenaire en récupérant son couteau de combat. Donc même si l’acier est inoxydable, des traces de rouille peuvent apparaître dessus. Et la rouille non seulement ça n’a rien de très bon pour la santé mais en plus, ça fragilise l’acier... Tu comprends maintenant toute l’importance de l’entretien. Quand à savoir si on peut les toucher, oui, on peut. Ce n’est juste pas ce qu’il y a de plus sains au monde. Pour leur sang, un simple contact avec la peau, ça ne craint rien. J’ai déjà reçu des éclaboussures sur le visage et je ne suis pas mort pour autant, dit-il avec un sourire rassurant avant de se mettre en marche vers la voiture. Pour ce qui est de l’ingestion ça par contre... Preston haussa des épaules. Je n’en sais absolument rien et je ne connais personne qui serait prêt à tenter l’expérience. Pars du principe que ça fait partie des choses à éviter. Il marqua une pause. Tu ne m’as pas répondu du coup, qu’as-tu ressenti ? demanda l’homme en tournant la tête vers la Barnett.

Son OKC toujours en main par simple précaution, gardant un œil sur les alentours, Jaden écouta d’une oreille ce que la petite blonde avait à dire. Spécial, oui. Ça devait l’être pour quelqu’un qui n’avait jamais ôté la vie. Si tant est que l’on puisse qualifier de "vie" la force qui animait les infectés. Comme il le lui avait expliqué plus tôt, les personnes qu’ils étaient avant avaient disparues, ce n’était que des monstres, des créatures dignes des contes et légendes. Il ne fallait avoir aucun scrupule à les éliminer. Les considérer comme des personnes, c’était ça le piège. D’une certaine manière, leur propre humanité était l’une des meilleures armes de ces choses. C’était ça qui avait causé la mort des enfants Cooper, les voisins du couple Preston, lorsque la carcasse de leur mère était venue frapper à la porte. Ça devait être aussi le cas pour tant d’autres personnes ayant succombé aux crocs des infectés. Ce que Jay entendit ensuite ne lui plut guère. Facile...

- C’est bien que tu t’en sois montrée capable, reconnut le nouveau leader du camp, vraiment. Mais ne crois pas que ça sera toujours comme ça. Celui-ci était seul. Et attaché. En situation réelle, ça ne sera jamais aussi simple. Tu dois y être préparée et t’attendre au pire, déclara le blond. Non, fit l’homme, catégorique, immédiatement après la demande de Kaycee. En tout cas pas maintenant.  Ça serait trop dangereux, autant pour toi que pour les autres. Tu voulais en voir un de près, c’est fait. Tu voulais éliminer un, c’est fait. Mais tu n’es pas encore prête pour l’instant. Lorsqu’on jugera que tu l’es et si tes parents sont d’accord, alors à ce moment-là, oui. En attendant, il faudra te contenter des séances d’entraînements comme tout le monde, dit Jay d’un ton plus léger en mettant le contact. Presque aussitôt, à quelques mètres du véhicule, un rôdeur sortit d’un coin de rue. Ce que je viens de dire vaut aussi pour celui-là, annonça l’ancien soldat en sachant très bien qu’il décevrait l’adolescente. Avec le discours qu’il avait tenu, elle aurait dû s’en douter pourtant. Scrutant le cadavre ambulant, Preston ne s’empêchait de se demander si sa présence était une simple coïncidence ou si c’était eux qui, entre leur discussion à l’extérieur et le ronronnement de l’engin, l’avaient attiré. Peu importait au final, l’infecté était là maintenant. Et pas seul. Suivant le premier comme un mouton, un autre arriva, puis un second, un troisième. Met ta ceinture, ordonna presque calmement Jaden sans quitter des yeux les rôdeurs. On rentre.


FIN



You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: We stepped into an avalanche   Aujourd'hui à 17:30

Revenir en haut Aller en bas
 

We stepped into an avalanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-