Partagez | .
 

 Katarina Masny [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 9:26


KATARINA MASNY
30 ans • Américaine • Musicienne • Travelers

i've got a war in my mind

Explique ici en 12 LIGNES MINIMUM le caractère de ton personnage.  

Katarina est certainement ce que l'on appelle quelqu'un de sympa, qui aime les gens et très sociable. En tout cas avant ce nouveau monde où les rencontres avec les personnes ne sont plus du tout du même type. Musicienne de métier, elle avait l'habitude de soirées bien arrosées, de croiser du monde, d'être reconnue, et d'avoir la compagnie de plusieurs personnes. Un peu fêtarde dans l'âme à la base, l'arrivée des rôdeurs lui a fait un choc, de même que la brutalité dont il faut maintenant faire preuve pour sauver ses miches.

Après un temps d'adaptation elle commence tout juste à s'y faire. Comptant d'abord sur les autres plutôt que sur elle-même pour survivre, elle n'a pas eu le choix que de commencer à s'en sortir par elle-même. Elle essaye progressivement de tirer un trait sur sa vie d'avant et sur ses proches perdus avant ou après l'épidémie, il le faut bien pour avancer. Aujourd'hui elle avance, lentement mais sûrement. Elle a même su devenir coriace, disons par là qu'elle fait difficilement confiance aux inconnus, est méfiante, et sait se défendre. On dit toujours que l'on s'adapte à son environnement, c'est ce qu'elle a choisi de faire. Et comme elle est seule la plupart du temps, c'était plutôt une obligation.

Mais malgré cet aspect "nouvelle baroudeuse" qui tend à apparaître, Katarina se dit toujours prête à venir en aide à une personne en difficulté, ou à apprécier une discussion, elle essaie juste de rester un peu sur ses gardes lors de chaque nouvelle rencontre. De même qu'il faut parfois se servir des gens pour arriver à ses  fins. En cela elle tend à devenir un peu calculatrice, tantôt profiteuse pour s'en sortir. Peu importe le karma aujourd'hui. Peu importe si elle était musicienne, artiste dans l'âme et donc plutôt cool. Katarina cherche à survivre et elle apprend chaque jour comment y parvenir.

Sa nature soupçonneuse refait surface depuis l'épidémie, mais elle reste néanmoins bienveillante avec les autres, attentive et rusée quand nécessaire. Surtout qu'elle peut toujours compter sur sa chance, façon de parler.
Katarina a comme beaucoup des côtés négatifs. Par exemple, elle aime profiter des autres. Ce trait de caractère s'est accentué avec l'épidémie. Aujourd'hui le profit est une valeur sûre. De par cela, elle sait elle-même que la nature humaine peut être douée de fourberie, résultat : elle a la mauvaise habitude de soupçonner des choses, vraies ou fausses chez les gens. Qui plus est c'est encore plus facile quand on ne connait pas les personnes. Ne jouez surtout pas avec elle parce qu'elle le vous le rendra avec plaisir et mesquinerie. La rancune ça la connaît. Allez savoir ce qu'elle a déjà fait subir aux hommes qui l'ont trompé avec une autre avant l'épidémie, bien sûr c'est un exemple parmi tant d'autres. De cette façon, elle aime de temps en temps jouer d'ironie pour faire passer ses messages, on adhère ou pas, ça elle s'en fiche.




and blood on my hands

Katarina a toujours été considérée comme une grande gigue. 1 mètre 83 c'est plutôt mal n'est-ce pas ? Et bien voilà, on appelle ça un trait familiale. Elle est  svelte, et possède un peu de muscle mais sans plus. Considérons la plus agile que forcenée.
Sachant se concentrer grâce à la pratique de la musique, Katarina commence tout juste à développer de bonnes compétences dans la visée avec des armes à lunettes et se trouve déjà bien meilleure tireuse que cogneuse. Petit problème, elle vise mieux avec la lunette que sans...

Son style vestimentaire est assez simple, rien de particulier, la jeune femme aime porter des jeans, t-shirt, pulls et vestes non pas dénués de style et confortables. La beauté n'est pas non plus le plus important aujourd'hui. Néanmoins dès qu'elle le peut, la jeune femme aime se teindre les cheveux d'un blond platine presque décoloré. Bien sûr c'est seulement si elle trouve le nécessaire, et par les temps qui courent, cela risque d'être plus compliqué à l'avenir...

En terme d'équipement, elle possède un sac à dos fourre tout, une machette, et un fusil semi automatique à lunette récupéré sur l'un des militaires de l'histoire.

a storm is coming

Native de l'Oregon, à Portland. C'est là bas que naquit Katarina. Sa famille originaire de Pologne était venue vivre aux Etats-Unis il y a très longtemps. C'est de là-bas que venait à l'origine le nom Masny, même si la famille est aujourd'hui bien américaine. Après une enfance passée bien vite et sans complications, à seize ans, les parents de la jeune Masny décident de déménager à Seattle suite à une mutation du père pour le travail. Ce dernier avait un poste à responsabilité dans une entreprise qui officiait dans les nouvelles technologies et ils avaient besoin de lui là-bas. Autant dire que Seattle était tout indiqué pour ce domaine d'activité. Katarina termina alors sa scolarité dans ce nouvel environnement, rencontra de nouveaux amis, et s'y fit très vite. Elle y rencontra un jeune garçon de son âge au lycée, qui devint son ami musicien, et elle décida ensuite de s'y mettre elle aussi. Il n'était jamais trop tard après tout. Elle acheta une guitare et se mit à chanter à partir de ce jour. Début d'une passion musicale qui ne s'arrêtera plus.

Son père ayant les moyens financiers nécessaires, il lui paya des cours auprès d'un professeur particulier. Ce professeur était jeune, beau gosse, et il jouait bien. Impossible que Katarina en femme presque adulte ne tombe pas sous son charme. Quelques mois passèrent donc, et il devint son premier petit ami. Elle était bien trop peu intéressée par les garçons de son âge de toute façon. La relation fut cependant bien courte. Car le fameux « Tony » s'avèra être un coureur de jupons averti, allant jusqu'à la tromper. Mais après tout, avait-il était une seule fois sérieux ? Elle s'était fait des films, et elle regrettait tout. Elle stoppa donc les cours de guitare tout simplement, arrêta de le voir, et continua toute seule à apprendre la musique. Cela n'empêcha en rien sa volonté de progresser, ni sa passion naissante pour la musique. C'était bien mieux de cette façon.  
Katarina rejoignit ensuite l'université de sciences humaines, en filière de géographie. Ne lui demandez pas trop pourquoi. Elle considéra cela bien vite comme une erreur et abandonna après deux ans d'études. Néanmoins, un bien pour un mal, elle y avait rencontré deux des membres de son groupe de musique. Celui avec lequel elle allait passer beaucoup de temps par la suite. L'université ça brassait du monde !

Dans ce groupe rapidement nommé "Cold Penguins" il y avait une autre femme, elle s'appelait Jenny et jouait la basse. Un autre guitariste nommé Davis. Et un batteur que l'on surnommait "Jayjay" mais qui s'appelait simplement Jay. Et puis Katarina était à la guitare et au chant. Elle était la voix de ce jeune groupe ambitieux. Tout ce petit monde était bien motivé, et fort heureusement, l'entente était bonne en toutes circonstances. Mais cela prit bien du temps de mettre en place quelque chose qui tienne la route pour la suite.

C'est seulement à vingt quatre ans, et après des petits boulots par ci par là, que les Cold Penguins purent entamer leur première tournée de concerts sur la côte Ouest des Etats-Unis. Celle-ci faisait suite à un premier album produit de manière indépendante, et elle leur permit de lancer leur carrière qui n'allait cesser de grandir jusqu'à l'épidémie à laquelle jamais ils n'auraient pensé un jour. Ne pouvant cependant jouir d'une célébrité extravagante comme les stars les plus connues de ce monde, ou encore d'une belle carrière internationale, Katarina pouvait se féliciter de pouvoir vivre de son métier de musicienne, en compagnie de son groupe. Devenue une habituée des soirées à Seattle et dans plusieurs villes avec les tournées de concerts, elle avait vite pris goût à cette vie un peu rock and roll. Tout allait pour le mieux. Même ses parents avaient appris à s'en satisfaire avec le temps, comprenant qu'elle avait trouvé sa voie. Mais cela ne dura pas.


on the highway to hell

Pour Katarina, le drame commença véritablement quand dans les dix premiers jours, Jay-jay mourut lors d'une manifestation transformée en émeute à laquelle il s'était rendu. Sacré Jay, toujours l'esprit contestataire. Le fait est qu'avec çela, abattue par cette perte subite, Katarina ne vit pas trop le reste arriver.
C'est Davis qui un jour vint frapper à sa porte, une arme à la main. Elle, elle s'était contentée de se réfugier chez ses parents, en famille. Et lui avait déjà du sang sur la face, signe qu'il venait de survivre à quelque chose. Mais quoi ? On ne savait pas très bien. Il n'arrêtait pas de répéter qu'il fallait quitter la ville. Il avait aussi une mauvaise nouvelle : Jenny était morte, son petit ami l'avait dévoré. Mais dans quelle monde vivions nous ? Personne n'y comprenait plus rien. Ils restèrent donc encore une journée chez les parents de Katarina. Puis le plan de Davis était de rejoindre la maison de campagne de ses parents : au calme qu'il disait.

Au moment de partir, ce fut chaotique. Mais envers et contre tout, Katarina, ses parents et Davis arrivèrent à destination, non loin d'Olympia un peu au Sud. La maison était isolée en campagne, loin de toute agitation. Pourtant elle était palpable d'ici.
Les parents de Davis accueillirent le groupe, ils avaient pris soin de faire des réserves autant qu'ils l'avaient pu. Cela fut assez pour une dizaine de jours, après quoi la faim se fit sentir. Il fallait sortir, mais dehors c'était déjà le début de la fin. Katarina ne se sentait pas de sortir affronter les nouvelles horreurs ambulantes, ce fut donc Davis accompagné de son père qui s'en chargea. Malheureusement, seul le premier revint en vie. Son père y était resté, et à partir de ce jour le musicien devint plus sombre. La seule chose qui ne changeait pas était qu'il tenait à son amie musicienne. Ce fut donc lui qui inculqua les bases de l'utilisation d'une arme à feu à Katarina, pour qu'elle se défende à l'avenir. Un mois passa.

Puis quinze autres jours où le quotidien était parsemé de sorties, et la civilisation sur le déclin. Un groupe de militaires croisa la route de nos survivants, leur conseillant de les suivre jusqu'à un camp d'où ils venaient, après vérification qu'aucune morsure n'était présente. Sur la route survint le moment où tout bascula pour Katarina. Ils croisèrent une "horde" de morts-vivants, une première car ils n'avaient jamais vu ça. Davis mourut, les parents de celui-ci, les Masny, et les militaires aussi. Katarina ne put vraiment compter que sur sa chance pour en réchapper. Elle se retrouvait dès lors sans rien, avec seulement un fusil récupéré sur le corps d'un militaire pendant la fuite.

La jeune musicienne errait donc dans ce nouveau monde naissant, en tentant de survivre tant bien que mal. Elle développait de nouvelles compétences au tir à chaque fois qu'elle devait abattre un monstre, bien qu'elle s'en passerait volontier... Si au début elle gaspillait ses balles, elle se rappela bien vite que les militaires avaient dit de tirer dans la tête et elle en fit de même.
Le temps passa jusqu'à aujourd'hui et elle ne savait où elle allait. La faim, la soif, la peur, le froid, et les insomnies devenaient un lot quotidien duquel il ne résultait que l'instinct de survie. On en apprenait à chaque instant.




time to meet the devil

• pseudo › Joyce
• âge › 22 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Il y a longtemps, très longtemps.
• Ton ancien personnage ?  › Joyce Wayton, mais j'ai loupé le reboot.
• et tu le trouves comment ? › La référence WD
• présence › 1 à 2 rps à la fois, tranquille.

• code du règlement › Ok by Eve
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6195
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 10:03

:smile14: ROOUUUUHHH :smile14:

JE SUIS CONTENTE DE TE REVOIR ZICI !



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 10:09

Héhé Very Happy

Merci moi aussi, ça fait plaisir !

La dernière fois, lâcher Joyce et la faire mourir m'avait démotivé, puis le temps a passé Smile Et le forum a changé !
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6195
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 10:11

Voui ! Il est tout neuf !

Parfait pour tout recommencer avec un super motivation :099:



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 09/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 11:47

ROFL ! Hey Re-bienvenue chez toi Joyce :smile34:


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 13:03

Exactement fondatrice Smile mais Joyce toujours dans mon coeur haha

Merci Norman !

Il faudra me dire qui est qui parmi ceux que j'ai connu Razz
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1903
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Jeu 3 Mar 2016 - 13:16

Re bienvenue Joyce Smile


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Katarina Masny [Terminée]   Aujourd'hui à 19:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Katarina Masny [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Personnages Morts/ Supprimés.-