Partagez | .
 

 Quinn A. Hopkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Quinn A. Hopkins   Mer 2 Mar 2016 - 22:38


QUINN ALEXANDRA HOPKINS
27 ANS • AMERICAINE • GERANTE D'UNE BOUTIQUE DE JEUX DE PLATEAUX • TRAVELERS

i've got a war in my mind

Je n'ai jamais réellement réussi à me cerner moi-même - parfois je demeure un véritable mystère pour ma propre personne - alors comment voulez vous que de parfaits inconnus parviennent à comprendre celle que je suis ? Et ce n'est certainement pas demain la veille que je laisserais quiconque résoudre ce puzzle. Tu veux me voir sourire, je sais sourire. Tu veux me voir pleurer, je pleurs. Tu veux que je danse, regarde moi danser. Tu penses que je suis nue, je n’ai jamais été aussi habillée. Personne n’entre dans mon esprit il n’y a pas d’invitation. Comme Hamlet l’a dit à Ophelia, « Dieu nous a donné un visage et on s’en crée nous même un autre ». La bataille entre ces deux moitiés d’identité... qui l’on est et qui l’on prétend être : c’est ingagnable. Au fond, je ne sais pas moi-même qui je suis vraiment, ça doit être mon impulsivité qui veut ça, parfois j'ai cette impression de me connaître sur le bout des doigts, et parfois je suis une parfaite inconnue. Ou peut-être est-ce parce que toute ma vie j'ai été habituée à jouer à un jeu, celui des apparences. Ne jamais rien laisser transparaître, et cacher le tout derrière un sourire. Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certains montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs. Les règles sont vraiment simples, ne jamais laisser personne voir au delà de ce que vous désirez montrer, ne jamais dévoiler votre véritable visage, c'est une faiblesse dont il faut à tout prix éviter que l'on retourne contre vous. C'est assez jeune que j'ai du apprendre à me battre, à ma façon, vous savez, la violence d'un père ça nous amène à se forger un certain caractère. Je suis une battante, tomber sous les coups et me relever, c'est devenu une habitude. Et si je n'ai jamais eut la force physique nécessaire pour me défendre, je me suis rendue compte que parfois il est bien plus redoutable d'avoir recours à la puissance des mots pour faire face à ses problèmes. C'est là tout l'art de retourner les autres contre eux même. L'ironie est mon arme. Ce qui est certain, c'est que je n'ai pas ma langue dans ma poche, quand il faut dire les choses, je ne passe jamais par quatre chemins, je suis directe et tant pis si mes paroles peuvent être blessantes - c'est surtout que parfois j'ai du mal à déterminer les limites à ne pas franchir.

Je ne me fais que très peu d'illusion en ce qui concerne les gens, je sais que je ne peux compter que sur moi même, et que dans les pires situations possibles, la plupart vous tourneront le dos, à quelques exceptions près. Sincèrement, comment puis-je accorder ma confiance aux autres alors que je n'ai jamais pu l'accorder à ma propre famille ? Forcément, c'est plutôt difficile pour moi de ne pas être méfiante. De toute manière, je me suis toujours dit que donner de l'importance à une personne, ça revient à aiguiser le couteau que celle-ci pourrait vous enfoncer dans le dos. On se demande tous un jour où va notre loyauté. Et si il y a une chose à savoir à ce propos c'est que les gens à qui vous faites confiance l’attendent, vos pires ennemis la désireront et ceux que vous chérissez le plus en abuseront quoi qu’il advienne. J'ai fais de la solitude une alliée précieuse, parce que du coup je n'ai pas à me soucier des autres, je reste en tête à tête avec moi-même et je me tiens loin de toutes ces histoires futiles qui n'apportent que peine et douleur. De toute manière, à un moment ou à un autre, on finit tous par se trahir les uns des autres, c'est inévitable, c'est dans la nature humaine. Je ne crois pas en ces relations durables, parce qu'un jour, tout est voué à s'écrouler, rien ne résiste à l’érosion du temps. Et ça, c'est encore plus valable à cette heure, alors que notre société est en train de voler en éclat. On s'est tous plus ou moins révélé au grand jour, capable du meilleur comme du pire, mais surtout du pire. On se forge un caractère, et peu à peu on se détache de la personne qu'on était avant toute cette folie. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai changé complètement, on m'a élevé avec des principes, et ce n'est certainement pas une foutue apocalypse qui viendra bouleverser mes habitudes.

Contrairement à d'autres, je ne suis pas devenue une tueuse. Cela ne signifie pas que je n'ai pas déjà commis l'irréparable. Parfois il n'y a pas d'autres solutions que de devoir appuyer sur la détente, c'est une question de vie ou de mort. D'un geste, nous devenons capable de décider de notre destin, lâcher prise et mettre un point final à notre histoire ou vouloir tenter sa chance et continuer cette aventure infernale. Je préfère éviter les bains de sang inutiles, tant qu'il y a de la matière pour régler les problèmes par la simple force des mots, alors je n'ai aucune raison de procéder autrement. Assez observatrice, je sais souvent d'avance dans quoi je m'embarque, il est donc rare que je me retrouve au beau milieu d'un cas désespéré. Parfois, il m'arrive de comparer la vie à une éternelle partie d'échec contre le destin, où il faut sans cesse avoir deux ou trois coups d'avance pour éviter de se faire surprendre. J'ai toujours détesté perdre de toute façon, et ce n'est pas demain la veille que je serais prête à voir le Game Over arriver.  Réfléchie, minutieuse et ordonnée, il m'arrive souvent d'être très pointilleuse lorsque j'ai quelque chose à accomplir. Je n'ai pas peur de la difficulté, tacticienne dans l'âme, je trouverais toujours le moyen de résoudre un problème. Je suis ambitieuse, j'ose prendre des risques, je n'ai pas froid aux yeux et souvent ça paie. Têtue comme une mule, j'ai toujours eut du mal à lâcher prise lorsque j'ai une idée derrière la tête, souvent vous allez vous heurter à un mur, mais dès l'instant où vous pouvez me prouver que j'ai tords, je saurais le reconnaître.

Mais évidemment, cette image de la femme forte n'est qu'une façade, derrière laquelle se cache une toute autre personne. Quand on construit quelque chose sur des vestiges... les fondations restent toujours présentes. Et celle que j'étais, avant tout ça, avant les principaux tournants dans ma vie, elle est toujours là, quelque part. Certains ont réussi à la trouver, passant outre ses protections, d'autres par contre ne parviennent pas à égratigner cette forteresse qui se dresse tout autour d'elle. Je suis peut être trop naïve parfois, à vouloir voir le bien chez les autres. Si j'ai apprit, avec le temps, à ne plus m'attacher, il demeure encore des exceptions. Et lorsqu'il s'agit d'amitié, ma loyauté est sans faille. Qu'on ne s'avise pas à s'en prendre à ceux qui me sont chers, je pourrais démarrer au quart de tour. Sinon, il paraît que j'ai toujours été une très bonne amie - même si je ne m'en suis jamais réellement rendue compte - je ne fais que vous rapporter ce que l'on a pu me raconter à mon sujet. Peut être bien est-ce parce que je ne me prends pas la tête, je sais écouter sans pour autant poser de jugement. Ou peut être est-ce à cause de mon côté un peu déjanté, ce chic pour partager ma bonne humeur - en supposant que je sois capable de la retrouver un jour. On dit que les filles sont des êtres plutôt compliqués, alors je ne dois pas en être une...

Enfin bref. Tout ça pour dire que j'avance dans ma routine, sans me poser trop de questions. Je mets un point d'honneur à ne jamais avoir de regrets. Quoi que... mon seul regret, c'est que je n'aurais jamais l'occasion de voir Deadpool adapté au cinéma. Ah ouais, ça aussi, c'est un de mes côtés qui à l'air de plaire aux gens. Je suis du genre un peu geek,  ou je l'étais, je ne sais pas trop si le terme peut encore exister à l'heure actuelle.


and blood on my hands

Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage (taille, corpulence, style vestimentaire). Et/ou les équipements dont il dispose. Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage (taille, corpulence, style vestimentaire). Et/ou les équipements dont il dispose.

a storm is coming

ton histoire, avant l'épidémie, en 30 LIGNES MINIMUM. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum. ton histoire, avant l'épidémie, en trente lignes minimum.

on the highway to hell

ton histoire depuis le tout début de l'épidémie 10 LIGNES MINIMUM. N'hésite pas à te tourner vers la chronologie du forum pour savoir plus précisément comment ça se passe. Les premiers temps, comment ton personnages en est arrivé où il en est, ce qu'il fait. Un bref topo peut suffire.

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, écrire ici
• âge › écrire ici

• comment as-tu découvert le forum ? › écrire ici
• Ton ancien personnage ?  › Pour tous ceux qui ont connu l'épreuve du reboot
• et tu le trouves comment ? › écrire ici
• présence › écrire ici  

• code du règlement › écrire ici
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1903
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Mer 2 Mar 2016 - 22:56

Original comme métier ! Bienvenue sur WD Quinn :smile35: Bonne rédaction pour la suiiite !


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Trey Cassidy
#Connard
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 19/03/2014
Messages : 473

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Jeu 3 Mar 2016 - 8:48

Is it a bird ? Is it a plane ? It's Supergirl !




Lequel d'entre vous
Prétend éteindre le Soleil ?
Tu m'parles de qui ? Est-ce qu'on se connait ? Est-ce que t'es trop petit ou est-ce que je te regarde du sommet ?
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Jeu 3 Mar 2016 - 16:48

Hellcome !


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Jeu 3 Mar 2016 - 19:26

Salut toi y a comme un goût de déjà vu.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Ven 4 Mar 2016 - 7:43

TEEMO TEEMO TEEMO TEEMO TEEMO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Dim 13 Mar 2016 - 22:41

Possibilité d'avoir un délais ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Quinn A. Hopkins   Aujourd'hui à 4:10

Revenir en haut Aller en bas
 

Quinn A. Hopkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jean Pascal Vs. Bernard Hopkins
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]
» Quinn Fabray [Validée]
» Quinn vient vous rejoindre
» Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-