Partagez | .
 

 The last march.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Levia T. Isaakovitch
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1178
Age IRL : 23

MessageSujet: The last march.   Lun 29 Fév 2016 - 13:34

Ce qu'elle avait pu être bête.

Pourquoi s'être rapproché du quartier de l'université ? Levia regarda l'endroit, un peu hagard, perdue de ne pas y reconnaître l'endroit où elle avait passé la moitié de son temps durant l'année écoulée. De ne plus y voir la vie qu'il y avait pourtant à l'époque, quelques mois plus tôt, quand le monde allait encore bien. L'endroit désert, le sol jonché par des prospectus coincés dans la neige, du sang séché souillant le blanc de la glace, des corps abandonnés et bien morts. Levia contempla les édifices en sentant les larmes lui monter aux yeux.

Que faisait-elle ici ? Elle avait laissé Noah quelques jours plus tôt, elle avait croisé Kerwan peu de temps après pour partager un peu de temps en sa compagnie et retrouver espoir en l'humanité. Et ensuite, elle avait fait route jusqu'à ces lieux en se disant qu'elle y trouverait sûrement quelqu'un ou quelque chose pour se remonter le moral. Peut-être des militaires, comme le disaient les radios à l'époque où elles crachaient encore quelque chose. Que l'université était un point de ralliement pour les civils souhaitant être parqués dans des camps, des safe-zones.

Mais il n'y avait plus de radios, plus de communications. Seulement le froid oppressant et un silence pesant qui étaient devenus son quotidien. Levia enfonça ses mains dans les poches de sa veste en cuir, trop légère pour la saison, mais de laquelle elle ne se séparait jamais. Ses cheveux emmêlés lui tombaient sur les épaules, son visage noirci par les jours passés sans pouvoir se faire une toilette utile, les lèvres gercés par les températures négatives qui ne daignaient pas encore remontées malgré les jours qui avançaient....

Le froid lui griffait les joues et lui brûlaient la gorge. Ses genoux tremblaient tant elle se gelait. La neige lui montait jusqu'au dessus des chevilles. La brune avança de quelques pas pour se rapprocher des bâtiments, elle rehaussa le sac de Noah sur ses épaules maigres, en se sentant s'enfoncer un peu plus dans l'épaisse couche de blanc qui recouvrait le sol. Elle ne faisait même plus de buée tant elle était gelée a l'intérieur. Tremblante, elle alla jusqu'au parvis où elle tenta d'ouvrir la porte, mais celle-ci était verrouillée et les gonds grincèrent fortement dans la bâtisse déserte.

Il n'y eut plus aucun bruit après ça. A l'intérieur, surtout. Juste une paix angoissante qui laissa Levia sur le carreau. Elle se retourna pour contempler les lieux, sans savoir où se rendre désormais. Elle était toute seule, un peu paumée dans ce monde, avec des armes dont elle ne savait même pas se servir. Quelques jours plus tôt, la brune avait récupéré un 9mm avec un chargeur plein, qu'elle avait glissé à sa ceinture alors qu'elle ne savait pas l'utiliser le moins du monde. Elle se promenait la plupart du temps seulement avec son poignard à la main, et évitait comme la peste les infectés qu'elle croisait lorsqu'elle se débrouillait mal. Les trois quart du temps, elle courrait ou marchait vite dans Seattle. Le dernier quart, elle dormait à peine dans un abri du fortune.

C'était à ça qu'allait ressembler la vie désormais ? A un enfer répétitif, jusqu'à ce que Gavriel la retrouve ? Levia poussa un long soupir alors qu'un grognement se fit entendre non loin d'elle. Le long de l'immeuble, un infecté remonté la route jusqu'à elle. Le visage arraché, la mâchoire démise, les bras en avant alors qu'il avançait doucement mais sûrement vers elle, la brune eut un frisson alors qu'elle dévala les quatre marches qui la séparaient de la neige amassée. Il lui fallait fuir. L'idée de l'abattre ne lui traversa pas l'esprit, malgré son 9mm. Et s'approcher pour lui planter sa lame dans le crâne, très peu pour elle...

Sauf qu'à ce jeu, mise à part en étant une experte en cache-cache, elle serait toujours perdante. Les infectés étaient toujours beaucoup plus têtus qu'elle malgré son caractère de cochon.

Aujourd'hui était un autre hier. Et exactement le même que demain. Une journée normale dans une merveilleuse vie de chien.




Who, who are you really? And where, where are you going? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you... Who, who are you?
Revenir en haut Aller en bas
 

The last march.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Lila March [Terminé]
» L'étau se ressère autour de Aristide, révélations accablantes de Ketant,
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» AKASAN Sends Heartfelt Thanks to YOU! (March 23, the wheelchairs arrive!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-