Partagez | .
 

 Samuel Fox [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 0:42


Samuel Fox
32 ans • Américain • Gardien d'immeuble/Concierge • Emerald Freedom

i've got a war in my mind

Explique ici en 12 LIGNES MINIMUM le caractère de ton personnage.  

Samuel n'était pas de ce type de personnes au charisme suffisamment fort pour marquer les esprits par leur simple présence. Il faisait partie de ceux qu'on ne remarquait jamais, ceux qui, quand bien même on les croisait tout les jours, restaient invisibles. De là à dire qu'il avait moins de présence physique que le lampadaire du coin de la rue, il n'y avait qu'un pas. Peu enclin à attirer l'attention, cette existence dans l'ombre des autres lui convenait pourtant parfaitement. Eternel adolescent, Samuel avait gardé la naïveté de l'enfant qu'il était, et ni les années, ni la vie précaire qu'il avait mené n'avaient fait changé cet aspect de sa personnalité. D'ailleurs, il avait fait de cette faiblesse de caractère un bouclier surprenamment efficace. Son idée était toute simple et il se plaisait à l'expliquer par l'image d'un épouvantail dans un champs. Les corbeaux n'avaient pas peur de l'épouvantail. Non, en vérité, les corbeaux riaient. Ils riaient de l'épouvantail. Et s'ils ne venaient pas manger les récoltes, ce n'était pas pas peur, ni par crainte. Simplement, les corbeaux s'étaient pris d'affection pour cet épouvantail qui les avaient fait rire, et épargnaient par conséquent le champs. Samuel était ce que l'on appelait "une bonne pâte". Avec les autres, il était toujours attentionné, toujours généreux, parfois trop pour ses moyens limités. Toujours prêt à rendre service, sa trop grande gentillesse s'était souvent vue abusée par les personnes qui venaient quémander son aide, ce que son esprit de grand enfant l'avait toujours empêché de voir. S'il n'était pas non plus un optimiste de nature, il avait cette capacité à trouver son bonheur dans les choses simples de la vie, se contentant de ce qu'il avait.


and blood on my hands


Si son caractère ne le démarquait pas de la masse, son physique, lui, ne l'y aidait pas plus. Pour commencer, il avait arrêté de grandir au début du lycée, et atteignait péniblement la taille d'1 mètre 69. Samuel n'avait jamais intimidé qui ce soit, ni inspiré grande envie, avec son allure nonchalante et pas musclée pour un sou. Il n'était pas un grand sportif, ne l'avait jamais été, et ne le serait sans doute jamais, arborant depuis l'enfance le même ventre arrondit, preuve de sa vie de pantouflard, plus à même à rester sur un canapé toute la journée qu'à faire un footing. Son visage, banal dans ses traits, n'était rendu un brin interessant que par l'expression perpétuellement réveuse de ses grands yeux noirs. Sa chevelure quand à elle ne faisait pas plus rêver, puisqu'elle était épaisse et drue, presque impossible à coiffer, toujours ébouriffée. Ses vêtements étaient tous trop grands pour lui, usés et délavés. Loin d'être une fashion victim, c'était dans les vides greniers et les friperies que Samuel trouvait ce qui remplissait son armoire. Au moment de rejoindre Emerald Freedom, il n'avait pas grand chose sur lui, hormis le trousseau de clefs où étaient accrochées les clefs ouvrant tous les appartements et toutes les caves de l'immeuble où il était concierge.

a storm is coming

ton histoire, avant l'épidémie, en 30 LIGNES MINIMUM
Seattle, Samuel en connaissait chaque recoin. Et pour cause, il n'avait jamais connu que cette ville. Il était né dans la chambre d'un de ses hôpitaux, avait grandit dans un appartement d'un quartier éloigné du centre de la ville, et, à moins que le destin n'en decide autrement, il était à peu près sûr qu'il y passerait sa vie. A sa naissance, le petit Samuel n'avait pas vraiment toutes les cartes en main pour bien demarrer dans la vie. Sa mère était femme de ménage et vivait encore, faute de moyens, chez ses parents, logeant avec eux et ses deux premiers enfants dans un minuscule appartement. C'était une vie faite de débrouille et d'improvisation pour finir le mois tant bien que mal, où les loisirs se résumaient à jouer dans la rue ou dans le parc. Si la misère avait plutôt pour effet de resserrer les liens familliaux, il n'en était rien dans le petit clan des Fox. Chacun vivait sa vie de son côté, ramenant ce qu'il pouvait pour faire vivoter le foyer. La véritable famille de Samuel, dès son enfance, se furent des voisins, des commerçants, qui s'occupaient de lui le temps que sa mère rentre du travail. A l'école, il n'était pas vraiment doué, et avait souvent du mal à suivre le rythme d'apprentissage de ses camarades. S'il était un élève calme et qui ne dérangeait pas le cours, il avait en revanche une facheuse tendance à se trouver distrait par tout et n'importe quoi, du moment que cela ne concernait pas les pages de son cahier ou ce que le professeur écrivait au tableau. Plus souvent dans la rue que chez lui, c'étaient sa bonté d'âme et sa bonhommie qui, paradoxalement, le firent s'intégrer aux petites bandes de quartier, où même chez les enfants, la loi était celle du plus fort. Cette petite bande de gamins, ce fût le chemin peu recommandable qu'il suivit, au détriment des bancs de l'école. Il y était un peu à la traîne, un peu moqué, mais il en faisait tout de même partie. Et c'était chouette. Oui, c'était vraiment chouette. Tous ensemble, ils oubliaient les soucis qu'ils retrouveraient en rentrant tard le soir chez eux. Plus le temps passait, et plus ils faisaient l'école buissonière, jusqu'à ne plus y aller du tout. Leurs journées étaient simples, et jamais les mêmes. La petite bande devint un petit groupe de voyous, entrainés dans l'engrenage des petits délits qui semblaient si peu importants. Ils grandissaient, et Samuel commençait à ne plus se sentir à l'aise face aux projets de ses camarades de rue. Les vols à l'étalages, les sacs à main sans surveillance dans le parc, c'était facile et ce n'était pas bien méchant. Mais les fortes tête du groupe voyaient plus loin, plus grand. C'est vrai que cela semblait si simple. Tout ce qu'ils n'avaient jamais rêver d'avoir dans leur portefeuille, ils le trouvaient dans ceux des vieilles dames, dans les voitures garées au mauvais endroit, et aussi dans les maisons des quartiers aisés. Du jour au lendemain, l'année où les autres garçons de son âge finissaient le lycée, sa vie bascula, à la suite d'une tentative de cambriolage digne d'une comédie populaire. Alors non, les panneaux "Attention chien méchant" ce n'était pas que du vent, comme les en avait convaincu un camarade, lorsqu'ils avaient jeté leur dévolu sur cette villa de la banlieue bourgeoise. Et le seul à s'être fait attraper le mollet par le berger allemand, c'était lui, c'était Samuel. Neuf mois de prison, cela semblait si long lorsqu'on passait son temps entre quatre murs. Au début il avait bien eu quelques problèmes avec ses compagnons de cellule, mais de la même façon qu'il avait réussi à se faire accepté des gamins de son quartier, Samuel s'intégra rapidement parmis les autres prisonniers. Sa conduite exemplaire lui fit obtenir une remise de peine, réduisant d'un tiers sa sentence initale. Il bénéficia même de l'aide d'une association qui aidait à la réinsertion les anciens détenus. Ce fût grâce à ce groupe essentiellement composés d'utopistes et d'anciens hippies qu'il se retrouva concierge d'immeuble.
Le bâtiment, assez grand et imposant, était situé dans un quartier vivant, moderne, et était étonnament vieux et délabré par rapport aux batisses flambant neuves qui l'entouraient. Pourtant il n'y avait pas à douter que de son temps, cet immeuble devait sans doute faire partie des plus beaux de la ville. Cette antiquité comptait douze appartements, de tailles différentes, et presque tous habités par des personnes âgées. Ce n'était plus les quartiers qu'avait connu Samuel lorsqu'il était enfant. Le Hall bien qu'un peu vieillot, était empli de cet aura que seuls avaient les anciens grands hôtels. Et bien que le sol soit fait de marbre, la tapisserie qui couvrait les marches de l'escalier était trouée en de nombreux endroits, laissant voir le bois abimé. A sa disposition, il avait à présent une chambre de bonne située au rez de chaussée, avec une salle d'eau séparée. C'était simple, mais cela lui suffisait. Il fût très vite adopté par les habitants de l'immeuble, qui apprécièrent le soin qu'il mettait à tenir toujours impeccables l'entrée et les couloirs des étages, mais aussi les petits services qu'il leur rendait, et les attention qu'il avait pour chacun d'eux. Samuel vivait sa petite vie tranquille, sans autre ambition que de continuer ainsi. Et c'est ce qu'il fit. Il resta le gardien de cet immeuble, il continua à amener les colis aux portes des appartements, il continua à porter les courses des plus âgés, à rendre service à qui avait besoin de lui. Après tout, il n'avait ni femme ni enfant, et comme sa naïveté l'avait souvent amené à être aveugle face aux agissements des rares petites amies qu'il avait eu, il préférait rester célibataire.

on the highway to hell

ton histoire depuis le tout début de l'épidémie 10 LIGNES MINIMUM.Lorsque les premiers évènements survinrent à Seattle, Samuel n'y vit, comme une immense majorité, que des faits divers un brin macabres. Et quand bien même cela concernait le pays tout entier, il ne s'en souciait pas le moins du monde. Ce qui se passait en dehors de la ville émeraude ne l'interressait pas. Au début, cela faisait un sujet de conversation délicieusement original, qui régalait les petits vieux de son immeuble presque autant que le 4672ème épisode de leur feuilleton favori. La vie suivait son cours dans l'ancien hôtel, et chacun vaquait à ses occupations habituelles. La télévision perpétuellement allumée dans la petite chambre ne parlait que quelques secondes de ces agressions étranges, lors du journal télévisé du soir. Mais en quelques jours, l'inquiétude gagna la population et les habitants de l'immeuble. On entendait parler d'intoxication alimentaire, puis, plus inquiétant, d'un virus. Les petits vieux n'osaient plus sortir, par peur d'attraper ce qu'ils voyaient comme une vilaine grippe. Aussi, ce fût Samuel qui se chargea d'aller faire leurs courses, d'aller chercher leurs médicaments à la pharmacie, et même de sortir le teckel de madame Blackwood. Alors que les évènements commençaient à prendre une tournure plus anarchiste de par l'action de manifestants, Samuel, lui, passait le plus clair de son temps dans son canapé, à regarder la télé. Les militaires se faisaient chaque jour de plus en plus nombreux dans les rues de la ville. Très vite, les appartements se vidèrent. Les habitants de l'immeuble ayant préféré quitter les lieux pour rejoindre leur maison de campagne ou les villas qu'ils occupaient pendant l'été sur le littoral. Il se retrouva seul avec le dernier occupant, Corto, fils du maire et sans doute aussi une des personne les moins appréciées de toute la ville. S'ils n'avaient rien en commun, c'était le temps et la proximité qui les avait fait devenir amis. Avec Brown, Samuel retrouvait le shéma avec lequel il avait grandit, celui qu'il connaissait si bien. Autant dire qu'il n'avait jamais tenté de s'affirmer face à cet homme et son attitude qui malgré ses côtés insupportables et méprisables, restait un véritable ami. Ce fût lui, Corto, qui l'emmena jusqu'au camp d'Emerald Freedom. C'était une autre vie qui commençait, mais cela, il l'ignorait. Discret et serviable, Samuel n'a jamais fait parler de lui au sein du camp, et se plie sans rechigner à l'ambiance toute militaire qui régie la vie à Emerald Freedom, même si sa nature parresseuse s'en trouve contrariée. Et si cette situation commence manifestement à peser sur la patience de certains, l'ancien concierge reste imperturbable, menant avec la même nonchalence cette nouvelle vie.

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, Fox
• âge › 22 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › grâce à ma soeur ( Corto °3°/)
• Ton ancien personnage ?  › Pour tous ceux qui ont connu l'épreuve du reboot
• et tu le trouves comment ? › Mortel (huéhuéhuéhué)
• présence › plus souvent le week end qu'en semaine 

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit › de la bannière et du gif, moi et tumblr
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6180
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 7:18



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Si tu as des questions n'hésite pas !



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1858
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 9:46

J'ai le pressentiment que ton bonhomme sera super cool... Je vais suivre cette fiche de très près.
Bonne rédaction & surtout bienvenue dans ce trou !


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 10:02

La team marvel au taquet xD

Bonjour parmis nous et bonne rédaction pour ta fiche.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1136
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 10:39

Hellcome !


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 12:00

Merciiii à vous tous *3*/
Hâte de rp avec vous

Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1637
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 13:22

Vraiment pas mal ! Bienvenue et bonne suite de rédaction :smile25:



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Samuel Fox [Terminé]   Aujourd'hui à 21:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Samuel Fox [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-