Partagez | .
 

 La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Lun 22 Fév 2016 - 21:31



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
Quand il souriait, Buzz avait une dent en moins, ou toute petite par rapport aux autres. Au premier coup d’œil, Nara n’arrivait pas bien à deviner. Mais elle aimait cela. C’était ce genre de petits détails qu’elle appréciait chez les gens. Il avait un sourire particulier, un grand sourire, de grandes dents un peu irrégulières mais surtout des canines pointues. Le détail qui tue. Nara aimait déjà son petit côté taquin, puisqu’il jouait le jeu. Bien souvent, quand elle rencontrait quelqu’un de nouveau, Nara ne savait pas trop comment réagir. Si elle était trop franche, elle avait peur de tomber sur quelqu’un de susceptible. Mais là, elle n’avait pas besoin de se retenir, parce qu’il était comme elle.

Un bon point en plus. En fait, Nara était restée un peu penchée vers Buzz pour pouvoir s’adresser à lui sans avoir à hausser trop haut la voix. Il n’y avait pas grand monde, mais cette proximité lui plaisait. Cela ne la dérangeait pas de discuter avec un type qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam, plus vieux que lui en plus de ça. Elle eut un sourire en l’écoutant lui révéler sa véritable identité. Bruce, ça n’était pas si mal. Peut-être en voulait-il à ses parents pour l’avoir nommé ainsi, allez savoir. « J’aime bien aussi Bruce. » Son sourire se voulait rassurant, elle était sincère, mais elle ne vendrait pas la mèche. Elle hocha la tête pour le lui promettre sans pour autant formuler quoi que ce soit. Elle se mit à rire lorsqu’il ponctua sa phrase d’un clin d’œil, en venant cogner son épaule contre la sienne.

En fait, elle n’avait pas prévu que cette petite approche se conclut si bien. Nara ne se croyait pas opportuniste, elle avançait dans le monde sans se soucier de ce qui pouvait bien se produire. Elle n’aurait pas imaginé que ce type soit aussi sympa, même si elle ne pouvait pas le niais qu’elle le sentait. Elle n’était pas venue pour draguer qui que ce soit, ni même pour faire une rencontre, alors elle pouvait s’estimer heureuse d’être tombée sur lui. « Ben en gros, Brunet a mené sa petite expédition pour pouvoir réfuter la théorie d’Yves Coppens concernant la Rift Valley. » Elle marqua une pause avant de rire quand Buzz la relança pour qu’elle poursuive. Promis, ce ne serait pas chiant. Elle plissait ses petits yeux noirs en riant, mais agita son livre sous le long nez de Buzz, pour le reconcentrer un peu dessus.

« C’est la théorie de l’East Side Story. Coppens pensait, en découvrant Lucy dans les années soixante, que l’humain avait évolué seulement à l’Est du continent africain. » Nara montra alors le dessin que venait de lui offrir Buzz pour ajouter du contenu à sa petite explication. « Mais en fait, vu où il a été découvert c’lui là, ben… C’pas possible. » Nara sourit finalement. Elle expliquait en gros, il y avait tellement plus à savoir, dans le détail. Et le détail n’était pas très intéressant à raconter à un beau mec plus âgé qu’on rencontre dans un musée. Alors elle se le garda pour elle. « En gros hein. » Rectifia-t-elle en faisant une petite moue à la fois gênée et amusée.

Elle se sentait impolie. Elle aurait dû lui poser des questions sur lui, faire connaissance. Mais elle ne savait pas ce qu’elle devait lui demander. Parce que même si Nara était quelqu’un de plutôt sociable, c’était bien la première fois qu’elle parlait à quelqu’un comme ça, à un pur inconnu rencontré au hasard de la vie. Le hasard faisait bien les choses. Buzz avait l’air d’être un type vraiment talentueux et surtout charismatique, alors elle ne pouvait pas passer à côté. « Ça m’occupe de m’intéresser à ça. C’est mieux que de trainer avec les abrutis du lycée du coin. » Plaisanta-t-elle alors avec de nouveau, cette petite amertume qui lançait du venin coupable sur ces adolescents qui en soit n’avaient rien fait de mal.

« Dis-moi Buzz, je peux te poser une question ? » Demanda-t-elle alors en tournant la tête vers lui, s’attardant un petit moment sur ses sourcils fous et son regard cendré. « Si tu dessines comme ça, c’est pour quoi ? Juste un passe-temps ? Ou pour le boulot ? » Elle secoua la tête en dépliant la feuille de dessin qu’elle avait toujours entre les mains, en détaillant les coups de crayons du crâne et de la reconstitution du visage humain de ce qu’aurait pu être Toumaï. « Non parce qui a une âme là-dedans. » Elle hochait la tête. Nara connaissait tout ça, elle avait l’habitude de voir des peintures, des sculptures ou des croquis. Parce que son père exposait non seulement son travail, mais aussi le travail de jeunes artistes qu’il appréciait et/ou qu’on pouvait lui présenter. Alors oui, elle avait l’habitude de voir du bon travail. De voir du talent.

Et Buzz était talentueux. C’est juste qu’à cette époque, il n’y avait personne pour le lui dire. Mais désormais, Nara était là !


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mar 23 Fév 2016 - 9:50






La rencontre de deux âmes soeurs


C’était rarement des filles aux corps parfaits additionné d’un sourire de top modèle qui s’arrêtaient sur le corps de Buzz. Le sport n’était pas sa passion première. Son physique en pâtissait bien entendu. Pas de pectoraux bien dessinés et moulés sous son t-shirt. Pas non plus de bras gonflés à bloc capable de soulever des montagnes d’anneaux en acier en salle de musculation. Sans parler du reste qui gardait encore des stigmates de sa vie d’avant. Il était maigre, et il faisait son possible pour reprendre quelques kilos. Mais il n’avait pas le métabolisme qui permettait à certaines personnes de stocker de la graisse. Pas assez de fesses, ce qui l’obligeait à porter des ceintures histoires que ses jeans ne tombent pas totalement. Son visage non plus n’était pas forcément très attirant. Enfin il ne faisait pas parti des hommes qui pouvait poser en couvertures des magazines et qui faisaient fantasmer les femmes. Mais il devait tout de même avoir un certain charme. Un truc dans son regard peut-être ou dans les mimiques qu’il était incapable d’éviter de faire. Enfin, il n’avait jamais eu de mal à trouver des nanas à mettre dans son lit…

Enfin bref… Si la petite brunette qui lui souriait était venu lui parler, c’était bien à cause de ses dessins et non pour sa gueule d’ange. Il en était parfaitement conscient, et s’était sans doute pour cela, parce qu’il n’y avait pas de fausses idées dans sa tête, qu’il lui parlait ainsi. Qu’il n’avait pas chercher à la draguer directement, lourdement comme il en avait presque l’habitude. Elle ne s’était déjà pas enfuit lorsqu’il avait ouvert la bouche et qu’il était passé pour le plus débile du monde, c’était un bon point. « -ah ah ah non, non, non, ne commençons pas à mentir » lança-t-il lorsqu’elle affirma aimer aussi son véritable prénom. Il aimait le ton léger de la conversation, et surtout le fait qu’ils étaient en train de faire connaissance de façon non conventionnelle.

Buzz la poussa à lui expliquer ce qu’elle savait, parce qu’il voulait encore l’entendre parler, voir ses lèvres bouger, et surtout cette petite étincelle qu’il avait cru apercevoir lorsqu’elle parlait du sujet qui venait de les faire se rencontrer. Cette petite lumière c’était la passion. Et Buzz aimait ça. Il la fixa quelques instants le regard rieur lorsqu’elle agita son livre sous ses yeux. Il l’écoutait, ce n’était pas parce qu’il griffonnait à nouveau qu’il ne lui accordait plus d’importance. Au contraire. Lorsqu’elle s’arrêta, Buzz suspendis son crayon avant de relevé son visage vers elle. Il compara le modèle et le dessin quelques secondes, puis il fronça les sourcils et dit : « -oh… Un si gros bouquin résumé en trois phrases. Ça va s’était pas chiant. » Il pencha la tête sur le côté rapidement disant cela, lui souriant toujours. Il ne la reverrait sans doute pas, alors autant passer un agréable moment. Ils semblaient en avoir besoin l’un comme l’autre. Même si Buzz était plutôt centrer sur son nombril depuis trois ans, qu’il tentait de suivre cette ligne droite, cette ligne de conduite respectable et qu’il ne voulait pas être distrait par quoi que ce soit.

Mais ce petit colibri, il était trop beau pour ne pas qu’il s’y intéresse. Buzz la regarda à nouveau, détaillant sa frimousse sans rien dire. C’était peut-être gênant pour elle. Pas pour lui. Elle était encore au lycée… C’était un bébé en quelque sorte. Enfin, un bébé bien assez mature pour se détaché du troupeau des moutons… Peu à peu, l’angle gauche de la bouche de Buzz se releva. A nouveau ce sourire en coin charmeur, charmant, ironique et sincère à la fois. Propre à lui. Généralement les gens s’intéressaient aux jeux vidéo, à la mode… Non, elle c’était les ossements et les origines du monde… « -t’as bien raison, eux là ils racontent certainement moins de conneries. » Le lycée… ça semblait loin et proche à la fois pour Buzz. Il n’avait jamais été bon élève, et il avait mis fin à sa scolarité depuis un bon moment. Mais il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir. Il avait surtout senti cette petite note d’amertume dans sa voix. Ça gâchait tout. Mais elle venait de lui montrer une faille ou une sorte de blessure.

« - Hum… » souffla-t-il sans lever les yeux du dessin. Ce n’était pas parce qu’il entendait la question qu’il y répondrait. Mais la petite voix de Nara lui fit relever le visage. Comme si ses derniers mots venaient de le piquer. Qu’est-ce qu’elle y connaissait ? Elle se foutait de lui ? Ce fut ce qu’il pensa tout d’abord. Avant de voir dans ses yeux qu’elle était totalement sincère et sous le charme du dessin qu’il lui avait donné. « -pour le boulot. » répondit-il avec un petit air supérieur, pas crédible du tout. Non, mais elle n’avait pas du bien le regarder en fait. Est-ce qu’il avait la dégaine d’un grand artiste ? Assis là comme un clochard. « naa ‘ j’déconne. C’est juste comme ça. » ajouta-il en haussant les épaules, une moue sur les lèvres. « -et toi t’es dans quel bahut ? » demanda-t-il pour enchainé afin d’en savoir plus sur la petite curieuse qui se tenait si proche de lui. A nouveau il ajouta quelques traits à son dessin après avoir remonté les manches de son pull, découvrant un peu plus les tatouages qui couvraient ses bras. C’était une petit caricature humoristique représentant Nara tombant follement amoureuse du crâne présent à quelques mètres d’eux. Buzz semblait détaché, pas totalement concentré dans leur conversation. Mais c’était sa façon de se protéger un peu, de ne pas trop en faire voir, ne pas trop en confier. Ce n’était pas à cause d’elle. Non pas du tout. Au contraire, il se sentait bien là, avec elle. Avec celle qui était parvenu à recréer cette bulle autour d’eux.

 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mar 23 Fév 2016 - 15:58



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
High five mental dans la tête de Nara. Elle avait réussi à capter son attention. Ça n’avait pas été très compliqué de toutes façons, puisque Buzz avait l’air assez réceptif à ce qu’elle pouvait bien lui raconter, quelque soit le contenu. Intérieurement, elle jubilait. D’accord, elle se sentait au-dessus des autres adolescents, mais n’empêche qu’elle n’avait que dix-sept ans, et qu’elle n’ignorait pas le potentiel « cool » qu’avait Buzz. C’était certain. Mais elle ne s’arrêtait pas à ça. Elle aimait le regard qu’il portait sur elle, le genre de regard qui vous donne envie de voler vers la personne pour pouvoir en savoir plus à son sujet. Sans savoir pourquoi, Nara avait finalement changé d’objectif. Il n’était plus question de journée d’activité non-scolaire ; ce qui l’intéressait désormais, c’était lui.

Buzz renchérissait sur la remarque de Nara qui n’avait pas manqué de rappeler que les idiots du bahut ne l’intéressaient pas. Elle était de mauvaise foi en évitant de parler du fait qu’elle était un peu responsable de ça. Elle n’avait pas vraiment cherché à connaître les autres, parce qu’elle ne se sentait pas à sa place. Elle ne savait pas vraiment où était sa place en réalité. Buzz apparemment, était de la même trempe, puisqu’il lui avait menti, l’espace de quelques secondes, s’inventant un métier. « J’sais pas ce que tu fais dans la vie, mais tu devrais bosser tes dessins. T’as un « truc ». » Nara avait mimé deux guillemets avec ses doigts avant de sourire de nouveau à Buzz, sincère.

D’ailleurs, qu’est-ce qu’il faisait dans la vie ? Nara se le demandait. En remontant ses manches, elle pouvait constater que les tatouages se multipliaient sur ses bras, probablement autre part sur son corps d’ailleurs. L’adolescente qu’elle était mentirait si elle réfutait le fait de se demander où étaient ces autres tatouages et ce qu’ils représentaient. Mais elle détourna le regard pour se concentrer sur ses yeux, et son sourire. Ce sourire si particulier qui avait quelque chose d’irrésistible et de communicatif. « Le lycée qu’est à côté de l’ancien quartier des artistes. Tu parles. Que des bourges de quinze ans qui croient que la fortune de leur père est la leur. » Répondit-elle alors à Buzz, lorsqu’il lui demanda dans quel lycée est-ce qu’elle était. Elle avait raison. Et elle n’avait pas à se justifier quant à la renommée de son père.

Elle arrivait, contrairement aux autres, à différencier le succès de son père par rapport à sa propre vie. Elle, Nara, n’était rien. Pour le moment. Elle se construirait sa propre réussite, quand elle pourrait et quand le moment sera venu. Pour le moment, elle n’était qu’une adolescente aux cheveux rouges, assise adossée à un banc en train de discuter avec un type franchement craquant et complètement en dehors de toutes les personnes qu’elle avait pu croiser jusqu’à maintenant. « J’ai emménagé ici quand mon paternel a aménagé sa galerie. Ça doit faire… J’sais pas, six mois. » Ajouta Nara, bien qu’il ne lui ait pas demandé de détails. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait envie de discuter avec ce garçon, et bizarrement, une intuition lui faisait comprendre que ce ne serait pas leur première et unique conversation.

Nara se pencha un peu en avant pour pouvoir regarder de plus près, de sa place, le crâne de Toumaï qui les dominait sur son socle, observant d’un air impassible la scène. Il serait le témoin du commencement d’une grande amitié, et bien sûr d’un destin unique, une évidence concernant les sentiments amoureux qui allaient naître chez l’un et chez l’autre mais pas tout de suite. Pour le moment, ils se découvraient, bien qu’en discutant, ils aient l’air de se connaître déjà. C’était une impression un peu étrange qui faisait sourire Nara sans qu’elle ne s’en aperçoive. « C’est la première fois depuis six mois que je rencontre quelqu’un qu’en vaut la peine alors je comprends ça comme un miracle. » Dit-elle en toute franchise en plissant ses petits yeux noirs, accompagnant un sourire sincère qui voulait tout dire.

Est-ce que Buzz était une exception ? Non. Tout comme Nara, il n’était qu’un humain parmi tant d’autres dans cette ville. Les autres humains pour qui Nara n’avait pas d’intérêt avaient eux aussi leur passe-temps, des intérêts propres et des aspirations. Mais la jeune femme s’intéressait à Buzz parce qu’à ses yeux, il avait l’air d’être quelqu’un de plus profond que tous ces autres humains. Peut-être qu’elle se trompait, mais peu importe la réalité universelle. C’était la subjectivité de l’adolescente qui importait, le jour de cette rencontre qui avait ouvert de nouveaux chemins de vie pour ces deux petits habitants de la planète Terre.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mar 23 Fév 2016 - 20:39






La rencontre de deux âmes soeurs

Sans la connaitre, Buzz avait l’impression que Nara était comme lui. Comme une sorte d’électron libre. Quelqu’un qui fait partie du monde, mais à qui on a oublié de dire pourquoi. Il s’était souvent dit depuis trois ans que cette putain de vie serait sans doute moins merdique si on lui avait fourni un mode d’emploi dès le départ. Comment savoir quoi faire, où aller, quelle direction prendre si le chemin n’est pas fléché ! Certain avait la chance d’avoir une famille pour les aider à avancer. Buzz lui marchait seul. Il choisissait le chemin à prendre en jouant à pile ou face. Croisant les doigts pour que sa décision n’ait pas trop de conséquences pourries. Il ne savait pas ce qu’il faisait ici. Mais il s’était résigné. Même s’il jouait dans le game en solo, il devait aller jusqu’au bout de la partie.

Ça ne l’étonnait pas qu’elle ne supporte pas ceux qu’elle était obligée de côtoyer au lycée. Même si elle était par conséquent plus jeune que lui, Nara avait déjà un style différent des autres. Ce n’était pas encore précis, mais ce n’était pas dans la norme. On en tinte pas ses cheveux en rouge sans raison. Ce qu’il faisait dans la vie… Comment démystifier le personnage. Comment casser toute sa superbe, s’il en avait à ses yeux, en lui disant qu’il passait son temps à vendre des pizzas le cul posé sur un scooter, portant un casque ridicule… Il évita donc de répondre. Elle n’avait pas posé la question directement. Et puis ce n’était pas forcement cette partie-là de la phrase qu’il bloquait. Il regardait Nara comme si elle venait de le toucher en plein cœur. Ce qui était le cas. Un truc… Il finit par sourire en coin, en levant les sourcils, comme pour dire un ouais bien sûr, silencieux.

La confiance est quelque chose de bien difficile à donner, mais c’est sans doute encore plus compliquer de l’avoir en soi même. Buzz était un très bon acteur. Passé pro pour cacher cette immense manque qu’il avait depuis bien des années. Passant assez souvent par son jeu de mimique et de conneries en tous genres pour un abruti fini ou un connard trop sûr de lui. Mais là face à cette petite nana, il avait bien du mal à jouer son rôle. Il avait juste envie d’être lui. Comme s’il savait déjà qu’elle le comprendrait.

« -petit côté rebelle… » demanda-t-il tout en l’affirmant en même temps. Un sourire qui voulait confier à Nara qu’il aimait ça. C’était le genre de fille qui aurait sans doute pu lui plaire. Un côté naturelle, franche… C’était la première fois qu’il venait de se dire ce genre de chose au sujet d’une fille. Jusqu’à présent, il avait toujours pensé en coup d’un soir, une fille par-ci une par là. Buzz haussa les sourcils en coinçant son crayon sur son oreille, la tête légèrement penchée sur le côté. Cela voulait-il dire qu’elle aussi était la fille de quelqu’un qui avait du fric ? En tout cas, elle ne semblait pas des plus ravi de devoir aller étudier là-bas. La preuve, elle était là plutôt qu’en cours.

Buzz se perdit quelques secondes dans le mouvement des lèvres de Nara, n’écoutant pas ce qu’elle avait ajouté au sujet de son père. Pourtant… il aurait ainsi pu capté plus vite mais bon… Il avait fini par cligner des yeux, et émettre un rire de gorge propre à lui. Quoi ? Il avait bien compris ce qu’elle venait de dire ? Il s’avançait un peu vite là en pensant cela de lui. Ce n’était pas parce ce qu’elle avait aimé son dessin et qu’ils avaient échangé trois mots que Buzz rentrait forcement dans la catégorie : personne qui vaut le coup.

« -stop ! Don’t move baby ! » s’exclama-t-il alors en reprenant son crayon pour ajouter quelque chose sur le papier à dessins. Tout en griffonnant, il ajouta d’une voix totalement détaché sans la regarder : « -t’es au courant qu’à force je vais prendre une tête aussi grosse qu’une pastèque là ? » Il avait du mal à croire qu’il était le miracle qu’elle attendait. Il était dans le creux de la vague en ce moment, ne se trouvant pas le moindre intérêt. Vie minable pour un mec minable.  « -tu viens souvent ici ? Non parce que tu ressembles à ça, lorsque tu le regarde lui. » Buzz se rapprocha d’elle en disant cela, approchant le bloc de feuille entre sa cuisse et celle de Nara. On pouvait voir une caricature toute mimi de la jeune femme, avec des yeux pétillant, des petits cœurs de partout autour de la tête, tenant entre ses mains le crâne de son pote Tam-machin. Un sourire en coin amusé de sa propre esquisse, Buzz attendait la réaction de Nara en la regardant, là juste à côté d’elle, leurs épaules l’une contre l’autre, comme s’ils étaient déjà amis depuis longtemps.

 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mar 23 Fév 2016 - 22:37



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
Est-ce qu’elle exagérait ? Non. Buzz était très bon. Honnêtement, il avait un coup de crayon assuré, c’était pour lui, un geste naturel, comme celui de beurrer une tartine, ou se beurrer la gueule, au choix. Nara eu un petit sourire lorsqu’il mentionna le mot rebelle. « Non… » Elle n’était pas rebelle. Pas vraiment. C’est juste que oui, elle aimait répondre aux gens malpolis dans la rue, oui, elle se battait, parfois, oui, elle n’aimait pas rentrer dans le moule et oui, elle était la gamine aux vernissages de la galerie underground du père Turner. Mais elle ne voulait pas être cataloguée comme une rebelle. Parce qu’elle n’avait pas à défier l’autorité parentale, puisqu’il n’y en avait pas. Son père n’était pas vraiment un exemple d’éducation ; quant à sa mère… Elle ne préférait ne pas y penser.

Nara avait en tête Buzz et seulement lui, parce que ses mimiques ajoutaient un petit point en plus à son charisme à chaque fois qu’il bougeait la tête. Evidemment, elle aurait pu le parier, il se défila lorsqu’elle lui dit qu’il avait du talent. Pourtant elle ne mentait pas. Elle se contenta de rire à sa remarque, en levant les yeux au ciel, une habitude qu’elle prendrait avec les années, tandis qu’elle cognait son épaule tout doucement contre la sienne pour le taquiner. Juste après, il ajouta quelques traits sur son calepin qu’elle ne pouvait pas voir, changeant de position pour lui faire face.

Nara profita de ce petit moment pour détailler son visage, pour regarder la couleur de ses yeux, et son sourire irrésistible. Elle élargit le sien, de sourire, en replaçant délicatement une mèche folle derrière son oreille, la plus percée. Quand il lui montra le dessin, elle éclata de rire, avant de pousser un petit bruit, attendrie devant cette caricature. « Awww… Hum… » Elle toussota et plissa les yeux d’un air suspicieux. « Si tu dragues toutes les filles que tu rencontres avec des petites caricatures mignonnes tu dois être un Don Juan, je capitule. » Elle fit semblant de se pencher en arrière, mimant un faux évanouissement avant d’éclater de rire de nouveau.

Elle avait trouvé ce type-là, complètement par hasard, et voilà qu’elle plaisantait avec comme s’ils se connaissaient depuis des mois. En fait, ça ne pouvait pas être le hasard. Impossible. Nara aurait voulu le faire remarquer, mais elle avait peur qu’il ne prenne pour du rentre dedans. Ce genre de trucs n’étaient pas trop son genre, Nara ne savait pas trop comment y faire. Alors elle préférait ne pas s’embêter et rester elle-même. Elle prit son calepin d’entre ses mains tout doucement pour pouvoir jeter son œil d’experte des bacs à sable sur le coup de crayon. « Trop bien ! » Répéta-t-elle avec un grand sourire. Elle avait envie d’écrire sur son calepin, de faire quelque chose d’osé, mais elle ne savait si c’était trop culotté ou pas.

Nara fit une petite moue ne réfléchissant, et tendit sa main pour prendre le crayon qui tenait sur l’oreille de Buzz. Elle se cacha un peu, tenant le calepin face à elle. Elle y inscrit son nom, de nouveau en dessous, ainsi que son numéro de téléphone. Pourquoi pas après tout. « Tiens. » Dit-elle en lui rendant son matériel, un sourire en coin. « Blague à part, je suis venue ici toute seule pendant des vacances. Ça faisait pas longtemps qu’on avait emménagé. J’ai vu l’affiche de l’exposition qui allait bientôt commencer, une semaine plus tard j’avais acheté plein de bouquins sur le sujet. » Nara parlait comme une petite femme indépendante, si bien que comme ça, elle ne semblait pas avoir d’attache. Ça n’était pas le cas. Elle avait son père. Mais depuis bien longtemps, elle s’occupait très bien d’elle-même, se surprenant parfois à s’occuper de son père qui avait bien du mal à se gérer tout seul.

« T’es d’ici toi ? » Demanda-t-elle alors en retour en inspirant profondément, repensant aux quelques papiers administratifs qu’elle devait se rappeler de faire signer à son père avant que les impôts ne s’en mêle. Elle se concentra sur le regard de Buzz et expira tout aussi lentement, se calmant alors soudainement, parce que le regard du jeune homme posé sur elle semblait avoir un pouvoir bien particulier. Et elle n’avait encore rien vu.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mar 23 Fév 2016 - 23:44






La rencontre de deux âmes soeurs

Buzz ne put s’empêché de trouver le petit « non » de Nara tout simplement adorable. C’était comme si elle était gênée qu’il lui attribue ce trait de caractère. Et pourtant, ce petit Non, prouvait à lui seule que justement elle l’était. Non pas dans le sens de défié la société toute entier et de crier anarchie en courant dans les rues. Mais juste par sa façon d’être et de penser. Il aimait bien ça, le fait qu’elle ait un côté décalé sans gueuler sur tous les toits qu’elle était pas comme les autres. Elle était tout simplement unique. Et ça c’était cool. C’était ce qui plaisait à Buzz chez les gens. Le petit détail, le petit truc qui les faisaient paraitre hors norme. Parfois c’était un regard, parfois c’était une posture, parfois une façon d’être…

La réaction de la jeune femme face aux dessins qu’il venait de faire ne se fit pas attendre, et Buzz fut ravi. Si elle en faisait trop, tant pis ça lui faisait plaisir qu’elle prétende aimer ses dessins. Buzz grimaça lorsqu’elle le traita de Don Juan et répliqua : « -quoi ? Non j’drague pas comme ça ! » Ou là… Il venait peut-être de dire ce qu’il ne fallait pas dire… « -enfin pas tout le temps… » enchaina-t-il avec une fausse assurance de beau gosse qu’il n’avait pas en vérité, prenant une voix purement virile qui ne lui allait pas du tout.

Buzz sentait un truc dans son ventre. Une sensation trop étrange. Il était attiré par la jeune femme qui lui souriait avec un enthousiasme fou. Il avait envie d’en savoir plus. Il avait aussi envi de la revoir, ne pouvant s’imaginer que leur discussion actuelle serait la seule. Il se sentait un peu comme le prince à la con du compte de cendrillon. Impossible de la laisser partir maintenant, il n’en savait pas assez sur elle pour pouvoir la retrouver. Mais en réalité, Nara se chargea de l’aider à résoudre tout ça, laissant son numéro de portable sur son carnet de croquis. Il sourit en coin, et souffla en détournant des yeux agrandit : « -et après c’est moi qui drague… » Un coup d’épaule de sa part à lui cette fois-ci.

Buzz posa le carnet entre eux, délaissant pour de bon ses gribouillis pour vraiment se prendre au jeu de la discussion avec Nara. « -wahou… » souffla-t-il une nouvelle fois avec ironie. « -bim d’un coup comme ça : passion. » Une petite moue les lèvres en avant : « -c’est beau. Ça t’as pas trop fait mal quand ça t’es tomber dessus ? » Un sourire amusé, avant qu’il ne réponde : « -ouais je suis d’ici. Je suis né à Seattle. J’ai grandi à Seattle. Je bosse à Seattle. » On sentait bien la blasitude de Buzz par rapport à sa vie. Il ne manquait plus qu’un « -je crèverais sans doute à Seattle » pour conclure tout ça. « -pourquoi t’as atterrit ici ? T’habitais où avant ? »  Oh voilà que s’était lui qui se mettait à poser des questions. Preuve qu’elle l’intéressait vraiment et qu’il y avait quelque chose en elle qui l’attirait. Sans que ce soit physique. Enfin si elle était jolie, mais c’était plus que ça.

Buzz fixa trois secondes ses propres chaussures, qui avaient bien besoin d’être changé, mais ça c’était un tout autre sujet. Puis il fronça à nouveau les sourcils, ouvrit la bouche avant de la refermer. Oui… Non… Peut-être… Il tourna alors un peu plus la tête pour demander : « -ça te dirait d’aller boire un truc ? » Hop ba voilà c’était pas si compliqué que ça grand nigaud ! Mais pour bien casser le tout il ajouta : « -la vraie raison c’est que j’ai mal au cul à force d’être assis là depuis des heures… Mais ça tiens toujours, j’te paye un… les microbes comme toi ça boit quoi, du coca ? » Si elle avait un peu d’humour et que tout ça n’était pas un plan drague de petit lycéenne, il allait peut-être en prendre une. Mais c’était du grand Buzz. De la franchise, une pointe de lourdeur, et une dose d’humour.

Il se leva alors, remonta vite fait son pantalon avant d’ouvrir le sac besace qu’il trainait partout avec lui, et qui ressemblait à lui seul à une œuvre d’art. Il y rangea ses affaires, tout en attendant la réponse de Nara. Elle allait dire oui. Il l’entrainerait peut-être dehors, parce qu’il avait envie de fumer. Mais ça c’était à voir. Chaque chose en son temps… Il voulait d’abord avoir une réponse, savoir si elle était prête à encore passer un peu de temps avec lui. Il ferma son sac, et regarda la jeune femme, planté là au milieu de la grande galerie du temps, dans son jeans trop large et son pull ouvert sur un t-shirt noir qui clamait en lettre blanches: "my mind is a fucking wonderland, but i don't really have a map.".


 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Mer 24 Fév 2016 - 22:22



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
D’accord, le coup du numéro était un peu gros, mais Nara avait un petit sourire en coin rien qu’à l’idée de flirter avec ce garçon. Mais qu’elle ne se fasse pas de films. Elle était plus jeune, et à côté d’un type comme ça, elle ne payait pas de mine. Bien sûr, elle ne ressemblait pas aux adolescents attardés de son école, mais ça ne voulait pas dire non plus qu’elle valait mieux qu’eux. Du moins, c’est ce que pensait Nara. Elle cogna son épaule contre celle de Buzz avec douceur en y mettant tout de même un certain enthousiasme, si bien qu’elle ne se gêna pas pour lui faire un petit clin d’œil complice. Un nouvel ami rencontré au Burke Museum ! Merveilleux. Si seulement, à cette époque, elle aurait su qu’il serait son âme-sœur et qu’ils allaient survivre à l’Apocalypse ensemble…

Mais pour le moment, Nara ne pensait pas à son avenir. Tout ce qu’elle avait en tête, c’était son amour pour le Burke Museum. Sans compter les petites remarques de Buzz. Ça avait quelque chose de spécial. Il ne se moquait pas. C’était de la taquinerie comme elle l’aimait, parce qu’avant de faire tout commentaire, il ne l’interrompait pas. Il l’écoutait attentivement en fixant son visage, et seulement après, il se permettait une petite remarque avec un sourire malicieux sur les lèvres. C’était quelque chose de tellement bon enfant que Nara aimait ça. Elle aurait pu le trouver lourd, à ne pas vouloir parler sérieusement, mais c’était tout l’inverse. Nara avait besoin de décompresser, et bizarrement, elle sentait que Buzz n’était pas qu’un amuseur de galeries, qu’un bouffon du roi. Elle ne pouvait pas encore bien l’expliquer, mais elle arrivait à cerner son personnage, et ça lui plaisait.

« Ah ouais, un pur produit de l’émeraude. Pas mal. J’vais peut-être rester finalement. » Dit-elle alors avec un sourire en coin, avant de détourner son regard du sien. Elle jouait un peu, c’est vrai. Mais ça n’avait rien de très vulgaire ou de très franc, au contraire. Nara n’était pas du genre à faire du rentre-dedans. Et puis de toute façon, sa phrase n’avait pas de sens, elle ne comptait pas vraiment s’en aller, puisque son père avait décidé de poser ses bagages ici maintenant qu’une carrière lui ouvrait enfin les bras, une carrière assez fructueuse. « J’habitais à Portland. Mon père a reçu une offre qu’il pouvait pas décliner. Une galerie d’art et un atelier payé par un collectionneur. L’affaire du siècle. » Pour dédramatiser l’évènement, Nara leva les yeux au ciel en ponctuant sa phrase, un petit sourire en coin.

Jeff Turner se fichait pas mal de la grosse prime. Il voulait juste un public, un bon cercle d’artiste autour de lui et surtout de l’inspiration. C’était un tout, qui l’avait fait se décider à accepter l’offre du collectionneur et sa femme, un couple jeune et branché, jeunes entrepreneurs de la ville. « Mon ancien China Town de Portland me manque mais bon. » Lâcha Nara en un petit soupire perplexe, amenant la paume de sa main sous son menton, une mine juvénile accentuée par sa pose. Mais à défaut de lui répondre une parole de sagesse, Buzz s’activa en lui proposant d’aller boire quelque chose. Avec elle.

Nara cligna des yeux plusieurs fois avant d’opter pour un grand sourire, ravie. « Ouuuais… Ouais carrément ! » Mais quand il la traita de microbe, Nara allait lui répondre du tac au tac quelque chose. Seulement, Buzz s’était mis debout. Il paraissait gigantesque à côté d’elle et de son mètre soixante. Même pas. Nara se mit debout en réajustant son sac, et fit une moue convaincue. « Ouais okay. » Tout ça pour dire qu’elle pouvait ravaler ce qu’elle allait lui rétorquer : Effectivement, elle avait l’air minuscule à côté de lui. Elle eut un sourire en coin complice en voyant l’inscription sur le pull de Buzz, avant de prendre la marche à ses côtés, descendants les escaliers de la mezzanine de l’exposition pour pouvoir sortir dans un café de l’autre côté de la rue.

En sortant, Nara se retourna un instant, dominée par l’architecture du lieu, à défaut de la taille de Buzz. Elle adorait vraiment ce musée. Elle eut un petit sourire satisfait avant de déporter son regard vers Buzz. Plissant les yeux pour se protéger du soleil d’avril qui l’éblouissait, elle s’attarda un petit moment sur le visage du tatoué, qu’elle apercevait mieux à la lumière du jour. « Un coca vanille d’abord. » Rectifia-t-elle en emboitant le pas au passage piéton en souriant à Buzz, un sourcil arqué, un air légèrement narquois, certainement taquin dans son regard.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Aujourd'hui à 23:10

Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Quand deux âmes soeurs se découvrent... ♥ (Maeko)
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» Chapitre 1: Les deux soeurs [Libre]
» Les deux soeurs...[PV Daneva]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-