Partagez | .
 

 La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Jeu 25 Fév 2016 - 20:37






La rencontre de deux âmes soeurs

De mémoire, Buzz n’avait jamais obtenue un numéro aussi facilement. Bon d’accord, généralement il s’en foutait d’avoir les numéros des nanas. Parce qu’à chaque fois c’était pour un soir. L’ex junkie n’avait pas des tonnes d’amis. Des vrais amis : aucun. Il vivait un peu dans son monde à lui. Les mecs avec qui il partageait son appart’ lui suffisait. Plus de contact avec les connaissances du passé. Il avait fait table raz de tout ça. Il avait bien avancé… Il ne tenait pas à retomber dans ce cercle vicieux. Même si parfois… Bref… Il ne savait pas encore que la jeune femme qui se tenait à côté allait devenir sa nouvelle addiction. Celle qui saurait le faire rêver, faire battre son cœur plus vite…

Il l’appréciait déjà. Et la familiarité qui était déjà présente entre eux ne le gênait aucunement. Il aimait bien ces petits coups d’épaules. Il sourit à son petit clin d’œil. Elle n’avait pas froid aux yeux. Il aimait ça. Pas de minauderie de gamine, ni de sourire charmeur ou encore de battement de cils excessif. Il haussa les sourcils sans la moindre fierté continuant sur sa lancé et sa formidable joie d’être de Seattle. S’il avait pu, il aurait quitté la ville. Partir loin… Il ne prit pas la petite réplique de Nara au sérieux. Si elle voulait vraiment rester ici, elle serait sans doute déçue si elle le faisait pour lui. Enfin ils ne connaissaient pas assez pour qu’elle puisse se rendre compte de qui il était vraiment. Pour qu’elle puisse apercevoir la vie merdique qu’il avait.

Un fronça un sourcil en entendant ce que faisait le père de Nara. Avait-il bien compris galerie d’art ? Enfin ça faisait peut-être un peu trop crève dalle de poser plein de question. Alors un se contenta de faire une moue du bout des lèvres, hochant la tête de haut en bas. Elle s’y connaissait peut-être en dessin alors si on padre était dans le domaine.  « -y’a des endroits cools à Seattle aussi, faut juste les connaitre. » Ajouta Buzz en réponse tout en lui souriant, presque attendrit par son minois. Il aurait pu terminer sa phrase en disant qu’il lui montrerait. Mais elle n’avait peut-être pas envie de passer son temps avec un pauvre type qui dessinait des crânes. Et puis les semaines qui arrivaient allaient être chargé pour lui. Cumule de deux boulots, ça ne lui laissait pas beaucoup de temps pour vivre à côté. Dans le genre tu t’écroules dans ton lit pour pouvoir y dormir trois heures…  

Une fois debout, Buzz eut l’impression d’avoir dit une grosse connerie. Pour une fois qu’il avait lancer quelque chose de sérieux… Mais la réaction de Nara finit par arriver. Il fut ravi de voir autant d’enthousiasme de sa part. Et de constater qu’elle ne s’était pas vexée lorsqu’il l’avait traité de microbe. Ce n’était donc pas un plan drague. Nickel. Il aurait été un peu déçu sinon. Parce qu’il avait cette sensation qu’elle était différente des autres cette petite brune. Alors ça aurait vraiment tout gâché si elle avait juste fait tout ça pour ça.  Un sourire, un regard avant qu’il ne se mette en marche, côte à côte. Buzz dévala les marches de l’escalier d’un pas décontracté, les deux mains dans les poches de jeans, son sac en bandoulière sur l’épaule. Dans sa poche, il sentait sous ses doigts son paquet de clope. Elles lui faisaient déjà de l’œil.

Une fois dehors, il fut heureux de trouver un peu de soleil, plissant légèrement les yeux, avançant de son pas lent. Il faisait bon, c’était appréciable. Buzz grimaça en rentrant le menton. « -un coca vanille ? Yeurk… » Il passa sa langue entre ses dents dans une grimace de dégout. « -j’peux pas te laisser boire ça… » déclara-t-il en arrivant devant le petit bar. « -Enfin ça confirme tes gouts douteux… » marmonna-t-il pour lui-même avant de dire « -terrasse ça te va ? » Le soleil était là, et il voulait pouvoir fumer. En plus on avait vu sur le musée…

Buzz posa son sac sur l’un des chaises qui entouraient une petite table du bar, avant de prendre place en sortant son paquet de clope et son zippo. Celui qu’il emportera avec lui plus tard, et qui lui serait plus qu’utile. Il posa tout ça sur la table, non loin de lui. Il regarda quelques secondes le musée non loin, avant de dire : « -qu’est ce qui te manque de Portland ? Une meilleure amie ? Un p’ti ami ? » ça s’appelait tâter le terrain. Ba quoi ?! Il ne pouvait pas le nier, elle lui plaisait. Et maintenant qu’elle la voyait à la lumière du jour, c’était encore plus flagrant. Tout en disant cela, Buzz faisait tourner sur lui-même son briquet. Mais il craqua, ne résistant plus à l’appelle du tabac. Il sortit un clope, la porta à ses lèvres et l’alluma avant d’en tirer une bouffer acre. Tout en recrachant la fumée détournant légèrement le visage pour ne pas gêner la jeune femme plus que ça, il fit un signe du menton en voyant la serveuse arriver : « -alors tu prends quoi ? »  

 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Jeu 25 Fév 2016 - 22:27



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
Des endroits cool ? Elle demandait à en découvrir avec ce Buzz, ce tout nouvel arrivant dans sa nouvelle vie. Peut-être qu’il connaissait le quartier d’artiste où était la nouvelle galerie de son père ? Mais elle ne voulait pas trop parler de lui non plus. Elle avait l’impression que sa vie tournait autour de lui, et elle détestait ça. Parce qu’au fur et à mesure qu’elle devenait une adulte, ce qui n’était pas encore tout à fait le cas, elle avait l’impression de devoir tout gérer. Alors elle préférait laisser Jeff Turner s’imposer ici comme l’artiste doyen d’un style, reprendre sa juste place de grand nom de l’art contemporain. Ainsi, elle pouvait aspirer à prendre du temps pour elle.

Le coca vanille fit mouche à Buzz. Il s’attendait peut-être qu’elle veuille une bière ? Nara buvait de temps en temps, mais cela restait occasionnel. Elle avait trop l’habitude, depuis toujours, de voir son père éméché comme un bâton de dynamite pour avoir autant envie de s’en mettre plein la tronche. Plus tard, quand elle sortirait avec Buzz, Nara apprendrait à profiter un peu pendant les soirées, à se lâcher un peu plus sans pour autant connaitre la débauche qui avait failli perdre le bon sens de notre Buzz, trois ans avant leur rencontre. Elle avait cru l’entendre marmonner quelque chose, alors en posant ses affaires sur la même chaise que celle où il y avait le barda de Buzz, elle secoua la tête en affichant un sourire en coin.

« Parfait. » Répondit-elle, en s’asseyant en ramenant un pied sur la chaise en métal, son genou rapproché de sa cage thoracique. Elle eut un sourire vers Buzz en plissant ses yeux agressés par le soleil. Elle aurait voulu mettre ses lunettes de soleil qu’elle avait dans son sac, mais elle voulait regarder Buzz pour qu’il puisse voir qu’elle le regardait. Les lunettes de soleil avaient quelque chose d’impersonnel. Elle profitait du soleil pour découvrir le teint pâle du tatoué, ses cheveux bruns et ses yeux d’une couleur improbable. Elle adorait son allure et son visage, mais se cacha de toute expression qui trahirait sa pensée. Elle se contenta d’afficher un sourire enthousiaste.

Face à la question de Buzz, Nara haussa les sourcils. Elle avait des amis, mais pas de petits amis en date depuis un moment. « J’avais une petite bande de potes, des gens sympas. Pas du tout dans l’même délire que moi mais j’les aimais bien. » Confia-t-elle à Buzz en haussant les épaules. Il est vrai que la plupart ressemblait aux adolescents qu’ils devaient être, avec la mentalité qui allait avec. Aucuns d’entre eux n’avaient les responsabilités ni le train de vie de Nara. « Pas de copain non. Et toi ? » La question, elle l’avait retournée avec tellement de spontanéité qu’elle-même ne s’en rendit pas compte tout de suite. Après tout, la vie d’un type de son âge ne la regardait pas, et peut-être qu’il avait une vie de débauche qui lui convenait très bien. Peut-être pas, allez savoir.

Nara ne connaissait pas encore Buzz, mais elle avait l’air de sentir qu’il aspirait à une toute nouvelle vie. Et cette nouvelle vie se ferait avec elle, mais ça non plus, ni elle ni lui ne le savaient. « Un coca-vanille s’il vous plaît. » Affirma Nara en regardant alors la serveuse qui affichait un sourire polie, une petite jeune un peu enrobée, engoncée dans son chemisier. Nara déplaça son regard vers Buzz, et afficha un petit sourire en coin pour affirmer son choix. Elle aimait tout ce qui était bizarre. « Tu dessines depuis longtemps ? J’aime bien les gens qui ont des passions. Des vrais. Celles pour lesquelles ils sont prêts à crever… » Elle marqua un temps de pause avant de hausser les épaules., comme si cela n’avait pas d’importance finalement. C’était juste quelque chose qu’elle aimait, parce qu’elle-même commençait tout juste à développer sa passion, et qu’elle sentait que c’était celle-ci qui lui permettait de garder un certain contrôle d’elle-même et qui lui offrait des objectifs.

Elle observa un instant le briquet tourner entre les doigts fins de Buzz et remarqua qu’il se rongeait les ongles. Nara eut un sourire à cette idée. Il n’était pas parfait. Il était peut-être angoissé, au fond, même s’il ne le montrait pas, et elle aimait ça, parce qu’elle ne se sentait plus seule à être paumée. Elle replaça une mèche folle dans sa coiffure tout aussi désordonnée que ses idées et jeta un œil, à son tour, au bâtiment du Burke Museum. « Faut que j’me grouille d’aller à la fac. L’an prochain. Pour pouvoir bosser dans un machin comme ça. Ce serait dément. » Elle se perdit un peu, les yeux rivés sur le bâtiment, en s’imaginant travailler là-bas. Et elle y arriverait, avec beaucoup de travail et un projet en or, elle y arriverait. Tout comme Buzz avec son école de dessin. Avant que le monde ne sombre pour devenir la Post Apocalypsia.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Ven 26 Fév 2016 - 18:28






La rencontre de deux âmes soeurs

Il y avait un truc. Quelque chose que Buzz n’était pas capable de s’expliquer pour le moment. Ça viendrait plus tard. Mais il y avait pleins de petits détails chez la jeune femme qui faisait écho en lui. Sa façon de sourire ou de lever les yeux au ciel. Sa franchise, son petit rire. Rien que sa façon de s’assoir lui plaisait. Elle n’avait pas croisé les jambes comme la plupart des femmes l’auraient fait. Non, elle avait pris la position qu’elle désirait, pour se sentir bien, parfaitement à son aise. Rien à foutre de savoir si ça se faisait ou non. Nara ne rentrait pas dans le moule préconçu par la société. Elle ne suivait pas les codes dictés pour la féminité. Elle était elle-même. Parfois Buzz avait l’impression qu’elle ne l’assumait pas totalement encore. Mais ça viendrait avec le temps. Il en était certain. Et tout en tirant sur sa cigarette, il se dit qu’il appréciait vraiment voir ça. Voir la vraie naissance du papillon sortant de cette chrysalide. Ça serait beau à voir. Il en était certain.

Il avait peut-être été indiscret dans sa question, mais elle l’avait été en premier, en venant regarder par-dessus son épaule tout à l’heure, alors qu’il dessinait. Et puis il avait cette envie de mieux la connaitre. Savoir lui éviterait de faire une boulette si jamais il y avait un mec présent dans son petit cœur. Même si pour le moment, Buzz ne projetterait rien. Parce qu’elle était un poil trop jeune. Le lycée quoi… Pas l’idéal pour un plan cul. Oui parce qu’il ne fonctionnait qu’ainsi avec les nanas. Un verre, j’te prends, j’te jette. Le verre il allait bientôt être dans la place… Mais Buzz ne voulait pas la suite. Etrange d’ailleurs venant de sa part. Mais il y avait ce truc-là ! Il ne se l’expliquait pas. C’était comme ça. Il voulait apprendre la connaitre autrement que bibliquement. « -Et c’est quoi le délire de Nara ? » demanda-t-il pour seule réponse. Oui il voulait en apprendre encore et encore.

Un sourire en coin alors qu’il recrachait un peu de fumée par les narines, avant de finir en parlant : « -et non pas de copain non plus… » Un clin d’œil. Buzz n’avait pas une grande envie de parler de lui. C’était elle qui l’intéressait. Elle le sujet. Sa vie à lui, c’était pas important. Même s’il restait ouvert aux questions qu’elle aurait envi de poser. Tout en restant quand même évasif certainement sur certains sujets… Buzz venait de porter sa clope à ses lèvres lorsque Nara passa commande, et il la regarda fixement, laissant son geste en suspens avant de grimacer à nouveau. Il commanda une corona en souriant gentiment à la serveuse. Elle semblait mal à l’aise dans son chemiser un peu trop serrer pour ses rondeurs, et il espérait que son simple sourire lui aurait fait du bien au moins une petite minute. Il n’aimait pas voir les gens ainsi. Même s’il n’était pas un très bel exemple certain jour.

Nouvelle taffe, et il répondit le dos bien calé dans le dossier de la chaise, les jambes écartés vraiment décontracté. « -j’suis pas certain que je sauterais du haut d’un pont pour un crayon, mais ouais ça fait déjà un bout de temps… J’ai toujours aimé ça. Quand j’étais gamin je passais pas mal de temps à dessiner. Ça fait trois ans que j’ai vraiment repris. J’avais un peu mis ça de côté. » Oh putain il était en train d’en dire trop, ou de laisser trop de porte ouvert à d’autres questions. « -et toi ta passion c’est les vieux machins ? » ajouta-il pour relancer le sujet sur elle. Un sourire amusé lorsqu’elle clama son envi de bosser dans un musée tel que celui qu’ils venaient de quitter. Il marqua un petit silence en la détaillant du regard, alors qu’elle fixait l’immense bâtiment. Ouais… Il y avait bien quelque chose de différent chez ce petit bout de femme. Il ne le savait pas encore, mais plus les minutes passaient plus il tombait déjà amoureux d’elle.

« -ça te promet pas mal d’année d’études tout ça. Mais si c’est vraiment ce que tu veux. Tu sembles déterminé. » les longues études… Très peu pour lui. Même si parfois il regrettait amèrement de n’avoir pas poussé plus que ça lorsqu’il y était encore. De temps à en temps, il se prenait à rêver de pouvoir intégrer une école d’art. Mais le prix à payer lui remettait bien vite les pieds sur terre. Ou plutôt une belle claque dans le figure. Et pourtant… Il avait cette furieuse envie de devenir quelqu’un. De pouvoir exposer lui aussi ce qu’il dessinait, comme Jeff Turner. Ce peintre dont il était tombé raide dingue de ses peintures. Ce mec avait un talent fou… Sa vie devait être passionnante ! Enfin ça c’était l’idée que Buzz se faisait de son idole. Qui était bien lointaine de la vérité. Buzz se redressa quelque peu lorsque la serveuse revint vers eux, et tout en saisissant la bière qu’elle lui tendait, il souffla : « -merci beauté… » Il lui adressa un clin d’œil qui la fit rougir jusqu’aux oreilles alors qu’elle tournait les talons. Buzz soupira. A nouveau une femme l’avait pris pour un gros lourd alors qu’il voulait seulement lui faire comprendre qu’elle était belle. Parce qu’avec ses yeux d’artistes, Buzz trouvait toutes les femmes belles. Il adorait dessiner des sourires, des regards, des formes féminines.  Ce n’était pas un côté pervers ou vicieux. Juste qu’il avait du respect pour elles. Le jeune homme pencha sa bière en direction du verre de Nara, fit tinter les deux et déclara : « -je sais même pas comment tu peux avaler ça. »


 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Ven 26 Fév 2016 - 20:47



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
Il était doué. Du style « parle-moi de toi, ne pose pas de question », Buzz était fort. Nara ne pouvait s’empêcher d’avoir un petit sourire en coin en pensant à cela, parce qu’elle ne se sentait pas prise pour cible. Elle voyait juste un type qui avait envie de la connaître et qui se sentait assez à l’aise avec elle pour pouvoir se permettre de lui poser des questions. Pas de copains ? Au moins, elle était sûre qu’il n’était pas gay ou quoi que ce soit, bien qu’elle n’ait pas eu de doutes à ce sujet. « Hinhin. » Plaisanta-t-elle en levant de nouveau les yeux au ciel. Il avait l’air le genre de type à sortir avec des nanas sans vraiment prendre la peine de tomber amoureux. Nara comprenait ça, il avait certainement ses raisons, et ça ne la regardait pas vraiment. Pour l’instant.

Le délire de Nara. Elle ne pouvait pas vraiment le décrire. Elle n’était juste « pas comme les autres », parce qu’elle avait des préoccupations d’adultes. C’était en partie à cause de son père. Il n’était pas non plus assisté, mais il est vrai que Nara passait plus d’une fois derrière lui pour des petites choses du quotidien, voir même les papiers administratifs. Heureusement pour elle, les acheteurs de la galerie avaient tout rempli eux-mêmes. Elle ne se serait pas sentie capable de régler tous ces soucis de paperasse, pas d’aussi important, pas à son âge. Elle se contenta de hausser les épaules. « C’est juste qu’eux ils doivent pas gérer certains trucs que j’dois gérer. » Elle n’avait pas besoin de se justifier plus. Plus tard bien sûr, en côtoyant les Turner, il se rendrait compte que même si le talent de Jeff n’était plus à prouver, son habileté à vivre en société était une autre histoire.

Apparemment, il avait mis le dessin de côté. La question brûlait les lèvres de Nara, mais elle se contenta alors de hocher la tête. Elle se la réservait. Elle répondrait à la place à la question de Buzz. « Ben j’sais pas. J’arrête pas de m’imaginer comment est-ce qu’ils étaient. C’est genre… Comme une obsession. » Elle ne prit même pas la peine de lever des yeux timides vers Buzz, parce qu’elle assumait pleinement ce qu’elle venait de dire. L’adolescente fit tout de même un large sourire. C’était une passion qui l’amènerait à faire de grandes choses. « J’sais pas combien de temps ça va mettre, mais c’pas grave. J’suis pas pressée. » Elle eut un nouveau sourire, cette fois-ci plus taquin. Elle se retenait de dévoiler qu’elle était assez bonne en cours, mais surtout dans les cours qui l’intéressait le plus.

Quand la serveuse vint leur servir leur boisson, Nara eu un petit sourire en coin et secoua la tête de droite à gauche. Il ne pouvait pas s’empêcher de draguer les filles, où c’était juste pour donner confiance en cette petite serveuse ? Peu importe. Nara n’était pas un rencard, elle n’avait pas à se faire de films. À la place, elle croisa les jambes, la cheville droite appuyée sur son genou gauche. Prenant son verre, elle le fit tinter contre la bière de Buzz. « Cheers ! » Elle but une gorgée et ne put réprimer un rire taquin. « T’as qu’à goûter au lieu de critiquer ! » Répondit-elle en lui tendant son verre pour le laisser boire dedans. Ils donnaient vraiment l’impression de se connaître depuis des siècles. Elle admira sa réaction en se triturant une mèche de cheveux qu’elle faisait passer entre ses doigts, un sourire aux lèvres.

« Mmmh, tu disais que t’avais laissé le dessin de côté avant y a trois ans, y a une raison particulière ? » Demanda-t-elle l’air détaché en buvant à son tour dans son propre verre. Elle ne savait pas pourquoi est-ce qu’il ne dessinait plus pendant une période de sa vie, mais pour elle, c’était une question anodine. Mais Buzz ne pouvait pas deviner que Nara ne jugeait personne. Elle ne jugeait personne parce qu’elle savait, par expérience, que tout le monde avait le droit de tomber au fond du trou dans la vie, de quelque manière que ce soit. « En vrai j’suis de mauvaise foi, y a des quartiers bien à Seattle. J’avoue qu’aux alentours de la galerie où on habite avec mon père, y a des trucs sympas. Tu connais un peu vers Fremont ? » Demanda-t-elle à Buzz en plongean son regard dans le sien, lancé dans la conversation, un petit sourire en coin.  


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Ven 26 Fév 2016 - 22:12






La rencontre de deux âmes soeurs

Nara avait certainement compris que Buzz n’était pas casé. Il le portait sur lui.  Mec célibataire, qui s’en tape de tout. Pour un soir ok, pour la vie : oubli. Ce n’était pas une peur de l’engagement, c’était simplement son mode de vie. Jusqu’à présent, il vivait au jour le jour, cherchant seulement le meilleur moyen de se défoncer la tête. Il en était à arriver à un point tel qu’il n’était plus que l’ombre de lui-même. Et il fallait bien le reconnaitre, celle qui lui avait été le plus fidèle avait été la poudre blanche qu’il se collait dans le nez… Il avait été un connard. Ça il le savait. Et il l’assumait. Il n’avait jamais promis quoi que ce soit aux nombreuses filles qui étaient passé entre ses bras. Depuis maintenant trois ans qu’il sortait la tête de l’eau, Buzz avait bien d’autre priorité que de trouver l’âme sœur. Il ne courrait pas après les filles, généralement elles venaient à lui. Sans trop qu’il comprenne pourquoi d’ailleurs… Le dessin, les tatouages ? Il n’avait pas répondu clairement à Nara, histoire de laisser planer un peu de doute si jamais elle se trouvait intéressée. Ce dont il doutait.

Le ton de sa voix, son petit haussement d’épaule. Elle venait de répondre très clairement à sa question. Elle n’était pas comme les autres, parce qu’elle n’avait pas une vie comme les autres. Ceux de son âge. Quel âge avait-elle d’ailleurs ? 17 peut-être 18ans… Ce qui était certain c’était qu’elle était bien plus mature et plus posé que la plupart des filles de son âge.

Buzz lui adressa un sourire amical et tendre à la fois lorsqu’elle évoqua cette passion qui l’obsédait. Il aimait ça. Et il comprenait parfaitement ce qu’elle pouvait ressentir. Parce qu’il la connaissait cette démangeaison. Cette sensation qui pousse à vouloir aller plus loin. Ce besoin. Parfois, c’était presque plus fort que lui, il fallait qu’il dessine. Comme si le fait de ne pas pouvoir mettre sur le papier ce qu’il avait dans la tête allait le rendre dingue. Pour Nara c’était une histoire de recherche et de vieux os. D’origine du monde et de l’humanité. Et pourquoi pas… Buzz se mit à rire en pointant quelque peu avec sa clope et répliqua : « -oh si tu es pressée ! ça se voit dans tes yeux. Ça se ressent qu’en t’en parle. » Etrange comme il avait l’impression de la comprendre. Qu’ils étaient animés par le même feu. Plus tard, lorsque Nara fléchirait, doutant de pouvoir atteindre son but, Buzz serait être là pour raviver l’étincelle. Et inversement, Nara serait toujours la première à lui secoué les puces pour qu’il ne baisse pas les bras.

Une grimace étrange sur le visage, Buzz écrasa son mégot et saisit le verre de Nara. « -j’sais déjà que c’est dégueu, mais puisque tu insistes ! » Il écarquilla les yeux et prit une gorgée avant de mimer une sorte d’empoisonnement. Mais Nara venait d’enchainé sur une question. Voilà ! Il le savait il en avait trop dit bordel ! Il se passa une main dans les cheveux tout en détournant le regard vers la rue. Il avala une gorgée de bière, et après que sa pomme d’adam ait fait un aller-retour dans sa gorge, Buzz répondit : « -tu veux pas vraiment savoir la réponse ma belle… J’dirais juste que j’avais en quelque sorte perdu mon inspiration… » Il n’était pas prêt à lui dire. On ne balançait pas à une gentille petite nana, aussi mignonne soit elle, qu’on avait été un gros camé pendant quelques années… Il n’avait pas vraiment envie d’être jugé, et il ne voulait pas non plus qu’elle parte en courant. Même s’il avait la sensation qu’il aurait pu lui dire. Ça viendrait.

Il tourna à nouveau son regard sur sa personne, lui adressa un petit sourire presque désolé qui voulait dire : hé oui, j’suis pas un type bien… Il prit une nouvelle gorgée avant de remonter les manches de son pull par reflexe. « -j’crèche pas dans ce quartier-là, mais ouais j’connais. » Fermont… C’était pas vraiment dans ses moyens. Buzz hésita quelques secondes et demanda alors : « -ça fait plusieurs fois que tu parles de galerie. Y fait quoi ton père exactement ? » La question était peut-être conne, et s’il avait son nom de famille sur le dessin tout à l’heure, il n’aurait même pas eu à la poser. C’était un peu débile, mais il n’avait pas vraiment envie de parler du père de Nara. C’était elle qu’il voulait connaitre. Mais il ne pouvait pas nier que cette histoire de galerie le titillait tout de même. Elle vivait à Fermont, il comprenait qu’elle puisse faire ses études dans le lycée qui se trouvait un peu plus loin. Ils avaient sans aucun doute les moyens. Buzz souffla dans le goulot de sa bouteille de bière, émettant ainsi un petit sifflement. Il avait envie de lui dire de laisser tomber sa question, mais en même temps il était intrigué. Si son vieux bossait dans le domaine de l’art, il pourrait peut-être lui filer un coup de pouce. Qui sait…

 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Ven 26 Fév 2016 - 22:49



   
   
   


La rencontre de deux âmes sœurs. | Pv. Bruce Detweiler
 
Elle avait raison de le penser, notre Nara, qu’il y avait quelque chose entre eux. Pas forcément un sentiment naissant – quoi que si mais ça elle s’en apercevrait plus tard – mais quelque chose de fort, de très fort. Il la comprenait lorsqu’elle partait dans ses délires concernant la préhistoire, l’évolution de l’Homme, la naissance de l’humanité. Elle en était si obsédée qu’on pouvait la voir dans le bus, à la pizzeria du coin, dans les couloirs du lycée, avec un bouquin sur la paléoanthropologie. Forcément. C’était devenue comme une drogue. Mais celle-là au moins, ne risquait pas de lui causer du tort. Seulement de l’instruire. Quand Buzz lui dit que sa passion pouvait se lire dans ses yeux, elle ne put s’empêcher d’avoir une petite pointe de fierté au fond d’elle.

« On verra bien. Faut déjà que j’ai mon diplôme, après on verra. » Bien sûr, en disant cela, Nara n’avait pas peur. Elle savait qu’elle l’aurait. Peut-être trop sûre d’elle, mais c’était surtout la détermination qui l’animait. Pour le reste, elle se faisait surtout du souci par rapport à ses fréquentations. Buzz était le garçon le plus censé et le plus sympa qu’elle avait pu rencontrer, en six mois à Seattle. Pour éviter de s’attarder sur le sujet, Nara se contenta de rire à la vue de la tête de Buzz, qui décidément, semblait contre l’invention du soda au cola et à la vanille. « Mais ! Ça en fera plus pour moi. » Elle reprit son verre d’entre ses mains en entrelaçant rapidement ses doigts sur les siens avant de boire une gorgée. Elle reposa le verre en affichant une petite mine taquine.

Son sourire s’affaissa très légèrement. Elle n’aurait pas dû poster la question. Mais en même temps, elle avait l’impression que ça valait la peine de savoir. Nara savait, elle savait qu’il n’était pas parfait, et c’était justement ça qu’il lui plaisait. Mais ça aussi, elle préférait se le garder pour elle. Elle préféra hocher la tête, une petite mine à moitié timide sur le visage. Elle préféra replonger dans son coca vanille pour changer la donne et oublier ce petit moment gênant, alors qu’il recrachait la fumée de sa cigarette en regardant la rue.

Il répondit tout de même à sa question. Nara releva la tête avec un sourire, en se passant une main dans les cheveux. Elle ne connaissait rien à Seattle, mais elle avait beaucoup trainé à Fermont, parce qu’elle y habitait. « C’est le seul quartier que j’connais vraiment. » Avoua-t-elle en haussant les épaules. C’est là qu’il lui demanda ce que son père faisait. Elle prit un petit temps pour répondre, buvant une autre gorgée de son coca, en louchant sur une bulle prête à exploser près de la commissure de ses lèvres. « Bon c’est pas pour la blague hein, mais il est peintre aussi. » Voyant la tête de Buzz, elle ajouta pour expliquer plus précisément. « Ben oui. Notre nom de famille c’est Turner donc bon, tu parles d’une coïncidence. » Elle fit un petit sourire. Est-ce qu’ils avaient un lien avec le peintre anglais William Turner ? Bonne question, elle n’avait jamais pensé à demander à son père.

« Il a vécu quelques années à Seattle avant ma naissance. Alors quand on lui a proposé un plan en or pour revenir ici, exposer dans sa propre galerie payée par des collectionneurs, il a sauté sur l’occasion. » Pour elle, ça n’était rien. Parce que l’art, les créations de son père étaient son quotidien. Elle n’y faisait presque plus gaffe à force. Nara avait juste été contente de voir le visage de son père s’illuminer légèrement entre deux cuites en pensant qu’il allait enfin se mettre à bosser pour pouvoir vendre son travail à des collectionneurs intéressés, dont le porte-monnaie était assez fourni.

C’était la moindre des choses, avec la formation d’artiste qu’il avait et les galères dans lesquelles il avait vécu avec sa fille. Il était enfin remercié de ses efforts. D’ailleurs, depuis six mois, Jeff Turner préparait un gros projet, quelque chose qui lui pompait toute son énergie mais qui lui occupait l’esprit. Il oubliait de boire aussi souvent qu’avant, mais il oubliait aussi de s’occuper la paperasse, malheureusement. « J’pourrais te montrer si ça t’intéresse. Enfin j’sais pas j’dis ça comme ça. » Nara haussa les épaules pour elle-même, ne se rendant pas vraiment compte de ce qu’elle était en train de dire à Buzz. D’ailleurs, si ça l’intéressait, elle pouvait toujours lui proposer d’exposer des dessins, ce qu’il ferait bien plus tard, lorsque Jeff Turner aurait vu l’étincelle d’artiste dans les yeux du jeune tatoué. Cela l’aiderait peut-être, mais ils ne le savaient pas encore, à pouvoir payer cette fameuse école de dessin. Pour l’instant, ils n’étaient que deux gamins en train de boire à la terrasse d’un café.  


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Sam 27 Fév 2016 - 9:35






La rencontre de deux âmes soeurs

En laissant de côté leurs épaules qui s’étaient déjà touchées, ce fut le premier contact physique entre eux. Les doigts de Nara venaient toucher les siens. Est-ce qu’elle l’avait fait volontairement ? Buzz s’en foutait royalement. Il fut simplement troublé lorsqu’il sentit son contact. Cela ne dura qu’un petit instant, mais c’était comme si un courant électrique venait de lui passer dans tout le corps.  Il avait d’ailleurs laissé sa main peut-être une seconde de trop en suspension dans l’air. Mais passer pour un con doublé d’étrange ça le connaissait. Il avait seulement soufflé d’une voix un peu étrange : « -ouaaaiis… » Avec un sourire un peu niais, mais tout à fait craquant sur le visage. Elle le charriait, et il était forcé de constater qu’il adorait ça.

Buzz n’avait pas voulu la mettre mal à l’aise ou effacer son si joli sourire de son visage en lui faisant comprendre qu’il ne répondrait pas à sa question. Ce n’était pas contre elle. Il n’était seulement pas prêt pour le moment à lui expliquer cette partie de sa vie.  Alors pour dédramatiser il ajouta avec ironie : « -j’vais quand même pas te raconter toute l’histoire palpitante de la vie du beau mec tatoué que je suis en l’espace de quelques heures… ça viendra dans les épisodes suivants… » Un clin d’œil complice accompagna ses mots. Ceux-là même qui sous entendaient qu’il avait envie de la revoir. Qu’aujourd’hui ne suffirait pas. Il mettrait presque deux semaines avant de lui envoyer un sms tout pourri. Deux semaines durant lesquelles elle l’avait presque hanté. Deux semaines où il n’avait pas cessé de bosser comme une dingue, ne trouvant pas une minute pour se poser.

« -en même temps, la ville est grande. Et les microbes comme toi, voudrait mieux qu’ils évitent certains quartiers. » Un regard tendre, presque protecteur. Tous les lieux de la ville n’étaient pas sûr. Et lorsqu’on ne connaissait pas, on pouvait parfois atterrir où il ne fallait pas. Il l’aiderait à apprivoiser la ville, à mieux la connaitre. Mais ça, ils ne le savaient pas encore.

Peintre ? « -sérieux ? » demanda-t-il en saisissant sa bière avant de la porter à ses lèvres pour en prendre une gorgée. Mais avant qu’il n’ait pu l’avaler, elle lança comme si de rien un nom de famille qui lui fit avaler de travers. Il se mit à tousser portant sa main devant sa bouche et se détournant quelque peu. Lorsque la toux passa il resta quelques secondes à reprendre son souffle, mais surtout à rassembler ses idées. Turner ?! Bordel de merde, elle venait de dire Turner ?!! Il se tourna à nouveau vers elle, cherchant son paquet de cigarette sur la table d’une main, sans quitter Nara des yeux. C’était peut-être un autre ? Pas ce Turner là… Et si c’était sa fille ?! No panic !! On fait comme si on était super cool ! Il alluma une clope assez rapidement, histoire de se donner un peu de contenance, venant poser ses coudes sur ses genoux, un peu penché en avant. Mais c’était plus fort que lui. « -t’as dis Turner ? J’ai pas rêvé ? » Non, il fallait qu’il soit sur. Alors il se leva, prit son sac juste à côté, sa cigarette coincée entre les lèvres. Il chercha comme un fou la feuille de papier ou elle avait écrit tout à l’heure. Et lorsque ses yeux se posèrent sur le nom de famille, il se laissa tomber sur sa chaise, fixant la jeune femme un air béa sur le visage.

« -Turner de Jeff Turner… » Il déglutit. Oh merde… Il fallait qu’il tombe sur la fille du mec qui lui avait redonner le gout à la peinture et au dessin. La fille du mec dont il admirait le talent comme un dingue ! Buzz posa la feuille devant lui, reprenant sa cigarette de ses lèvres, tapotant dans le cendrier avant de dire : « -ouais ça m’intéresse t’imagine même pas comment ! » Il venait de lui parler comme s’il avait une furieuse envie d’elle. Et pourtant ça venait de s’afficher clairement dans sa tête : Nara Turner : pas toucher ! Il fille de Jeff Turner ! Buzz ne serait jamais à la hauteur. Elle était trop bien pour lui. Donc c’était même pas la peine de penser à quoi que ce soit. Il s’affala dans le fond de sa chaise, sans quitter Nara des yeux. Puis il prit conscience qu’il lui faisait peut-être un peu peur à réagir comme ça. Il ferma les yeux très fort, sa clope entre les lèvres. Structure ton délire ! Le tatoué regarda à nouveau la jeune femme et dit en la pointa avec ses deux index : « -ton père a un talent monstre ! J’suis super fan ! » Mode groupie ridicule bonjour ! « -et… » Il n’arrivait même pas à trouver ses mots. Il n’arrivait qu’à la fixer du regard comme si elle était la plus belle création de l’artiste qu’il idolâtrait.  


 



Je t'aime parce que tu fais les mêmes trucs étranges que moi...

(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]   Aujourd'hui à 5:01

Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre de deux âmes soeurs [pv Nara/ Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Quand deux âmes soeurs se découvrent... ♥ (Maeko)
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» Chapitre 1: Les deux soeurs [Libre]
» Les deux soeurs...[PV Daneva]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-