Partagez | .
 

 Amie de moi \o/ Pv. Izzy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Amie de moi o/ Pv. Izzy    Sam 20 Fév 2016 - 15:25



   
   
   


Amie de moi \o/ | Pv. Isabel G. McLeod
 
Quand il enfilait sa veste, poussant un soupire pour se donner du courage, se mettant à chantonner, Nara fit la moue. Encore une fois, Buzz s’était porté volontaire pour aller faire un tour sur le balcon, malgré le froid ambiant, pour surveiller. Cette fois-ci, il ne serait pas seul, lui avait-il dit en l’embrassant sur le front, prenant son manteau qu’elle lui tendait ouvert, pour qu’il n’ait qu’à passer ses bras dans les manches. « Attends. » Avait-elle prévenu Buzz avant de lui glisser un paquet de cigarette qu’elle avait pris dans son sac, qu’elle glissa dans sa poche de manteau, au niveau du torse. Un sourire en coin, ils échangèrent un dernier baiser avant qu’il ne tourne les talons pour aller sur les longs balcons du chalet.

Nara referma la porte derrière lui en soupirant, avant de jeter un œil à ses carnets et feuilles, ouvertes sur la petite table d’appoint dont elle se servait comme bureau. Ces derniers jours commençaient à être ennuyeux. Ils se ressemblaient tous, et la brune n’en pouvait plus de tourner en rond dans le chalet. Elle n’avait hâte que d’une chose : Que les températures remontent pour pouvoir sortir et fouiner un peu dans les alentours. Cependant, dans un coin de son esprit, la jeune femme avait une peur qui ressemblait à la peur du croque-mitaine. Alors que les enfants avaient peur de se faire attraper les pieds par une créature vivant sous leur lit, Nara avait peur de découvrir sous la neige à moitié fondu, des infectés restés bel et bien vivant. Il faudrait faire attention à l’extérieur, ne pas baisser sa garde simplement parce que l’atmosphère s’y prêtait bien.

La petite brune se décida alors à accrocher la photo de son père sur le mur juste en face du fameux petit bureau, poussant un soupire de mélancolie. Cet idiot avait fui, se menant tout seul à sa propre perte. Quel gâchis. Nara aurait pu le récupérer avec Buzz, et ils seraient partis ensemble vers Century Field. Si seulement il avait été moins dissipé. Mais après tout, Jeff Turner n’était pas qu’un artiste ou un père : C’était un homme, qui très certainement, et comme beaucoup d’autres, avait été effrayé par cette menace tout droit venue des univers de science-fiction. Nara parvenait à comprendre ça et essayait de pardonner. Mais c’était difficile.

Habillée d’un jean noir moulant et d’un pull bordeaux à grosse maille dévoilant en dessous un débardeur rouge vif, chaussettes rayées apparentes, Nara s’assit sur le lit du côté de Buzz, le carnet au creux de ses jambes repliées en tailleur. Elle tournait les pages du carnet de son père comme pour trouver un indice, puis elle tourna la tête vers la fenêtre. La neige l’ennuyait. Elle aspirait à être plus active que ça, parce que Nara n’était pas une fille à rester assise sans rien faire. Bien sûr, quand elle travaillait au Burke Museum, elle avait acquis la patience nécessaire pour être productive dans son travail. Mais en dehors de ça, et ce depuis l’enfance, elle avait toujours été un peu casse-cou et adorait sortir. Il n’y avait qu’avec Buzz, lorsqu’ils se réunissaient tous les deux chez l’un ou chez l’autre coconner tranquillement que Nara parvenait à rester tranquille. Sereine.

Là, elle devait s’efforcer de prendre sur elle. Elle hésitait à sortir de sa chambre pour aller discuter un peu avec des habitants du chalet. Peut-être la famille Karlson ou bien Justin. Elle haussa les épaules pour elle-même et se replongea dans son carnet, jusqu’à ce que la porte attira son attention. Quelqu’un avait toqué par petits coups. Le visage de Nara s’illumina, un sourire aux lèvres apparaissant miraculeusement sur ce dernier. « Oui ? Entrez ! » Dit-elle sans quitter le lit sur lequel elle était assise.  


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Isabel G. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 199
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Dim 6 Mar 2016 - 20:14


Installée près du feu, Isabel était emmitouflée dans une épaisse couverture. Concentrée par sa lecture, cela faisait sûrement plus d’une heure qu’elle laissait son regard parcourir les lignes de son livre. The Call of the Wild de Jack London, un grand classique… Elle l’avait trouvé sur l’une des étagères de la grande salle commune et s’était empressée de l’ouvrir. Elle l’avait déjà lu étant plus jeune mais en grande amoureuse de littérature, elle n’avait pas hésité une seule seconde à le relire. Mais bientôt, elle fut contrainte de poser le livre sur ses cuisses… Elle avait certainement passé trop de temps à lire à en juger par le léger mal de crâne qui commençait à se faire sentir. En temps normal, il n’y aurait pas eu de problème mais ses lunettes étaient restées derrière elle au stade… Dans la panique, elle n’avait pas pensé à ça, bien évidemment. Elle si elle pouvait quand même faire sans, ses yeux fatiguaient plus vite que d’habitude. Elle soupira alors avant de glisser un bout de papier à l’endroit où elle avait interrompu sa lecture, puis elle referma le livre. Autour d’elle, la pièce était calme. Certains étaient sortis chasser, d’autres étaient sûrement dans leurs appartements… Et d’autres encore s’occupaient des tours de garde, dont Arthur.

Elle se leva alors, laissant sa couverture sur l’un des fauteuils. Son livre à la main, elle s’approcha de l’une des fenêtres et jeta un œil dehors. A l’extérieur, tout était encore blanc… Pas de chance pour eux, l’hiver semblait avoir décider d’être rude cette année. Mais n’était-ce pas un avantage pour eux, tout de même ? Car l’immensité blanche était visiblement un rempart contre l’envahisseur… Ils n’avaient croisé qu’une poignée d’infectés, la plupart du temps coincés dans la neige…

Enfilant un épais manteau, elle referma la fermeture éclair jusqu’en haut puis se coiffa d’un bonnet en laine noir. Une fois prête, elle sortit, bravant les températures glaciales pour rejoindre Arthur. Elle le trouva assez vite, comme à chaque fois il se trouvait au même endroit sur le balcon. Elle aperçut également une deuxième silhouette, elle reconnut alors Buzz. Arthur et lui semblaient souvent être ensemble pour gérer les tours de garde. S’approchant, la neige grinça doucement sous ses pas, elle les salua d’un geste de la main avant de parler « Salut Buzz ! » Elle s’avança un peu plus vers Arthur puis elle déposa un baiser sur sa joue avant de poursuivre « Je vais m’allonger un peu dans la chambre, j’ai un peu mal à la tête. Rien de bien méchant, ne t’inquiète pas. » Elle l’embrassa avant de laisser les deux hommes à leur poste. Puis elle se dirigea jusqu’à l’étage.

Encore une fois, le calme régnait dans les couloirs et elle traversa celui qui menait jusqu’à sa chambre d’un pas lent. Puis elle repensa alors à Buzz, resté dehors avec son époux. Sûrement que Nara, l’amie du jeune homme, était seule, tout comme elle. Elle eut alors l’idée d’aller lui parler, pour faire plus ample connaissance… La jeune femme avait l’air très sympathique et Isabel se trompait rarement lorsqu’il s’agissait du caractère des gens autour d’elle. Elle s’arrêta alors devant la chambre que partageaient les deux jeunes gens, à quelques portes de celle qu’ils occupaient avec Arthur. Puis elle frappa doucement, attendant une réponse.

Une voix s’éleva de l’autre côté de la porte, Izzy entra alors, accueillie par un grand sourire. A son tour, ses lèvres s’étirèrent et elle prononça quelques mots. « Bonjour Nara ! Je ne te dérange pas ? J’ai croisé Buzz dehors, il est de garde avec Arthur… Alors je me suis dit que j’allais venir te voir… Pour discuter un peu. » Elle s’appuya contre l’encadrement de la porte espérant une réponse positive de la part de la jeune femme. Après tout, elles allaient certainement devoir cohabiter pendant un moment ici, alors c’était sûrement une bonne chose d’apprendre à se connaître un peu plus, de tisser des liens…






Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Ven 11 Mar 2016 - 21:59



   
   
   


Amie de moi \o/ | Pv. Isabel G. McLeod
 
C’était Isabel. La femme d’Arthur. Buzz était parti avec lui pour ce fameux tour de garde. Il ne lui avait pas trop parlé de l’homme, seulement que c’était un brave type, pas du genre à juger d’après un rapide coup d’œil. Le genre de personne avec qui le tatoué pouvait bien s’entendre. Il faisait son possible pour être souple, pour s’adapter au caractère de tout le monde, de pouvoir se faire accepter par ces gens avec lesquels ils devaient survivre. Cette femme, Nara ne lui avait quasiment pas parlé, mais elle avait dans le regard quelque chose de doux, quelque chose qui lui donnait envie de lui sourire. C’est ce qu’elle fit, en l’invitant à entrer dans la chambre d’un petit signe de tête. « Entre j’t’en prie ! »

Nara ne bougea pas cependant, toujours assise dans son lit, sur les draps défaits. On ne devinait même plus que cette chambre était bien dotée de deux lits simples, puisqu’ils les avaient mis côte à côte avec les mêmes couvertures, dans un premier temps pour se rassurer, dans un second temps pour partager des nuits tumultueuses et passionnées. Ils avaient échappé de peu à la catastrophe en début de mois, où ils avaient oublié de se protéger. Nara n’avait pas pensé, mais elle n’avait aucune envie de se retrouver avec un mini-Buzz dans les bras, surtout dans de telles conditions. Ça n’était pas quelque chose qui était dans les projets de la jeune femme. Elle adorait les enfants mais se sentait trop jeune pour en avoir elle-même. Elle tapota le bord du lit en souriant à Isabel pour l’inviter à la rejoindre.

« T’as l’air d’avoir meilleure mine qu’avant, tu vas bien ? » Demanda Nara, au début par politesse, puis ensuite parce qu’elle avait vraiment constaté qu’Isabel avait un petit quelque chose sur le visage de changé. Tout le monde ici faisait son possible pour être le plus à l’aise possible, pour se sentir bien, pour s’adapter et surtout pour tisser assez de liens qui donneraient envie de rester en vie, de survivre en étant bien entourer. Nara n’avait pas de mal à se sociabiliser, elle aimait discuter, connaître les gens. Elle avait un caractère bien trempé mais pouvait parfois se montrer étonnement douce et patiente. C’était en grande partie grâce à Buzz, qui canalisait l’énergie de cette furie qui sommeillait en la jeune femme. « Ça m’fait plaisir de voir une tête familière, je commençais à me plonger dans mes affaires dans de vieux souvenirs, t’imagine la super ambiance ! » Plaisanta-t-elle en agitant le carnet de son père avec un petit sourire avant de le refermer et de le poser en se contorsionnant.

« Arthur et Buzz se caillent souvent les miches dehors ensemble, c’est cool. Enfin… Qu’ils discutent ensemble, pas qu’ils se caillent les miches… » Rectifia Nara en levant les yeux au ciel avant de se mettre à rire en se penchant vers l’avant. Elle ramena ses genoux près d’elle avec un petit regard vers la blonde. À côté d’une femme comme elle, Nara se trouvait un hors-catégorie. Elle n’était plus une gamine, mais une femme beaucoup trop loufoque pour appartenir à la catégorie des « belles femmes » comme Isabel. Tant pis, elle était elle et cela convenait très bien à Buzz, c’était le principal. Nara avait hâte qu’il fasse plus beau pour pouvoir sortir et se dégourdir un peu les jambes. Elle faisait son maximum pour se maintenir en forme en faisant quelques exercices de gym le soir et le matin pour se muscler un peu, à défaut de perdre du poids à cause de leur nouveau régime alimentaire, qui leur permettait de se maintenir en vie sans les satisfaire pour autant.

« Tu trouves pas les journées… Trop longues, en ce moment ? » Demanda la jeune femme en se replaçant une mèche derrière l’oreille, en regardant Isabel avec un petit sourire faussement timide. « En c’moment j’ai l’impression que toutes nos journées sont les mêmes. Je suis contente qu’on ait trouvé cet endroit mais bon… On tourne en rond dans ce foutu chalet. » Maudit-elle en haussant les épaules pour ponctuer sa phrase.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Isabel G. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 199
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Dim 20 Mar 2016 - 22:05


Nara l’invita à entrer, visiblement très enthousiaste à l’idée d’avoir quelqu’un avec qui discuter. Isabel ferma la porte derrière elle, puis elle s’avança légèrement, faisant quelques pas en direction de l’autre jeune femme. Installé sur son lit, la brune invita son invitée à la rejoindre. Souriante, Izzy alla s’installer à côté d’elle. Sa cadette lui fit alors remarquer qu’elle semblait aller mieux et lui demanda si elle allait bien. Ah ça oui… Elle avait meilleure mine. Cela faisait plusieurs jours qu’elle se sentait mieux. Il lui avait fallu un certain moment pour se remettre du périple qui les avait menés jusqu’ici. L’invasion du stade par les infectés, leur fuite, toutes ces heures passées à l’arrière du camion, la neige, le vent glacial… Mais c’était surtout la disparition d’Elyse et le malaise d’Arthur, suite à ce qu’il avait dû faire là-bas, qui l’avait fortement inquiétée durant les premières semaines passées ici. Ils avaient fini par parler de tout ça avec son mari, et ça allait bien mieux depuis… « Ça va bien, merci. Et toi ? » Demanda-t-elle en étirant de nouveaux ses lèvres. A en juger par l’énergie que dégageait Nara, elle avait l’air d’être en pleine forme. Ça faisait plaisir à voir ! D’autant plus lorsqu’elle expliqua à Isabel qu’elle était contente de voir du monde. La blonde se mit à rire doucement en l’entendant dire que c’était mieux que de se morfondre sur de vieux souvenirs.

Puis la petite brune se remit à parler, évoquant alors la relation entre le mari d’Izzy et son ami Buzz. Oui. Isabel trouvait ça bien qu’Arthur tisse de nouveaux liens avec les personnes qui les entouraient. Et il fallait avouer qu’il était bien plus doué qu’elle pour ça, sûrement à cause de son caractère jovial. Il avait toujours su y faire avec les gens… Isabel aussi, mais d’apparence, elle ne dégageait pas autant de sympathie que son époux. Elle laissait souvent entrevoir une personnalité renfermée et froide, aux premiers abords. Et pourtant, elle n’était vraiment pas comme ça. Une fois qu’on la connaissait un peu, elle se révélait être d’une extrême gentillesse et était de nature très généreuse.

Alors qu’elle allait répondre à Nara au sujet d’Arthur et de Buzz, cette dernière enchaîna une nouvelle fois, l’interrogeant sur la vie au chalet. La brunette avait l’air d’être plutôt bavarde, et à cette pensée, Isabel ne put s’empêcher de sourire légèrement. Cela ne la dérangeait pas, bien au contraire. D’ailleurs, tout comme la jeune femme, elle commençait à trouver le temps long. Néanmoins, elle se montra plus modérée dans ses propos. « Oui, c’est vrai qu’il n’y a pas grand-chose à faire ces derniers temps… Mais à vrai dire, ça ne me dérange pas tellement. Tu sais, avant d’arriver au stade… Arthur et moi, avons été séparés durant pas mal de temps et j’ai dû vivre à l’extérieur avec ma belle-sœur, Elyse. On n’a pas eu le temps de s’ennuyer, crois-moi. » Parler de la sœur d’Arthur n’était pas simple mais ça lui faisait tout de même du bien. Une façon de ne pas l’oublier, de garder espoir de la revoir un jour. Isabel y croyait très fort, elles avaient bien réussi à rejoindre Arthur, alors tout était possible… Pour ce qui était de leurs longues semaines passées à rejoindre le stade, cela n’avait pas été une partie de plaisir. Alors un peu de tranquillité après toutes ces épreuves, c’était tout de même agréable. « Mais oui, j’avoue tout de même que… Comparé à ma vie d’avant, c’est sûrement bien trop calme. Tu sais, j’étais dans l’humanitaire, alors j’avais fort à faire durant mes missions. » Tout ça lui manquait d’ailleurs… Même si les missions à l’étranger avaient été moins nombreuses durant les mois précédant l’épidémie. Dire qu’ils n’avaient pas vraiment eu le temps de profiter tranquillement de leur nouvelle vie à deux… Leur belle maison, leurs projets d’enfants… Tout ça avait été balayé par le chaos et l’arrivée des morts.

« A mon avis, lorsque les beaux jours reviendront, on trouvera certainement pas mal de choses à faire ici. » Elle resta silencieuse quelques secondes avant de reprendre « Mais dis-moi ?! Qu’est-ce que tu faisais avant ? »






Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Lun 28 Mar 2016 - 16:09



   
   
   


Amie de moi \o/ | Pv. Isabel G. McLeod
 
Isabel était quelqu’un d’avenant, Nara arrivait à le voir dans ses yeux. Pourtant, au premier abord, elle pouvait sembler distante. Mais Nara comprenait que la timidité rende distante. Son petit doigt lui disait qu’elle avait des choses à dire, à partager, mais qu’elle n’avait peut-être pas encore trouvé les bonnes personnes pour. La petite brune s’imaginait très bien pouvoir tisser des liens avec une fille comme elle. Elle aurait pu s’entendre avec elle si ça n’avait pas été l’Apocalypse. Mais malheureusement, le monde en avait décidé autrement. « Ça va, j’me tiens en forme. » Répondit alors Nara avec un sourire et un hochement de tête entendu. Elle disait la vérité. Après tout, quasiment tous les jours, elle s’adonnait à quelques exercices pour rester musclée un minimum, surtout aux jambes, et pour continuer d’avoir une endurance bien plus que satisfaisante.

Nara était casse-cou et sportive, alors rester enfermé dans ce chalet ne l’aidait pas vraiment. C’était pour ça qu’elle avait hâte qu’il fasse beau. Comme une enfant, elle rêvait de grands espaces où se rendre utile, pour pouvoir faire autre chose que compter les minutes. Isabel lui confia avoir survécu à l’extérieur de tout cela au côté de la sœur de son mari. Nara, la bouche en coin, essaya de remettre un visage sur la personne dont elle parlait, mais elle ne se rappelait pas avoir aperçu la sœur d’Arthur dans les parages. Dans le doute, elle préféra ne rien dire : Tout le monde savait que tout le monde avait perdu des proches. « J’comprends, ici, on se sent presque en sécurité. Au moins on peut dormir sur nos deux oreilles. » Se contenta-t-elle alors d’ajouter en hochant la tête, avant de sourire de nouveau à Isabel.

Désormais, c’était Nara qui se sentait petite, parce qu’elle avait l’impression de s’être plaint pour rien auprès de quelqu’un qui remerciait peut-être chaque jours une quelconque identité supérieure de les avoir mené jusqu’à ce chalet. Elle travaillait de surcroit dans l’humanitaire. Nara eu un sourire. « Ca devait être génial ! » Ajouta la jeune femme en se remettant une mèche de cheveux derrière l’oreille. « C’est vrai que ça me manque, l’agitation de la vie quotidienne, le boulot, les sorties, compter les jours jusqu’à espérer le week-end, ce genre de trucs débiles. » Nara haussa les épaules en souriant parce qu’elle savait très bien que tout le monde regrettait ce genre de petites choses.

Ce que Nara regrettait surtout, c’était de ne pas avoir pu offrir à Buzz cette nouvelle vie dont ils avaient tant parlé ensemble. Il avait des pieds et des mains pour décrocher une place dans cette école d’Art, il se défonçait à la tâche et maintenant, il survivait dans un chalet en pleine montagne à espérer rester en vie un jour de plus. Nara aussi avait perdu, mais son amour pour Buzz et son naturel justicier faisait qu’elle était révoltée pour tout cela. Nara tapota ses mains sur ses cuisses avec un sourire enthousiaste « C’est clair ! Il va falloir pas mal bosser mais surtout, on va pouvoir bouger un peu de là. Je suis parée ! » Promit-elle en hochant de nouveau la tête avant de tourner sa tête vers la fenêtre. On pouvait entendre le bruit d’un rapace, ce qui fit sourire la jeune femme. C’était sûrement Sora, le faucon d’Edwin, qui revenait au bercail.

La question d’Isabel fit sourire Nara. Elle fit un signe de tête en direction de la porte de la chambre. Le placard se trouvait à côté, et contre le placard était appuyé la lance qu’elle avait taillé elle-même. Nara en était fière, sachant que cette chose avait sauvé sa propre vie et celle de Buzz. Depuis, elle l’avait nettement améliorée. Nara essaya de dédramatiser les choses en expliquant à la blonde : « J’bossais en musée. Au Burke Museum. Mon truc c’est la préhistoire tu vois, j’étudiais la vie de… Ben de nos ancêtres. Aujourd’hui m’sert du coup, c’est au moins déjà ça de gagné ! »


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Isabel G. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 199
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Dim 8 Mai 2016 - 11:43


L’extérieur. Cela avait été pénible pour Isabel. Elle avait su rester forte pour ne pas craquer, ne perdant jamais espoir, sachant qu’elle finirait par revoir Arthur. Ça avait fonctionné, et depuis, elle s’était promis de ne jamais perdre pied. Ah ça oui, elle avait un sacré sang-froid. L’invasion du stade, leur fuite, leur nouvelle vie ici… Elle avait su géré sans trop de difficulté. Même lorsqu’elle avait senti qu’Arthur n’allait pas très bien, ils avaient réussi à faire face. Mais ensemble, elle devait avouer que c’était bien plus simple. Et à présent, elle se sentait bien dans ce chalet. C’était sûrement trop calme pour le moment mais elle avait besoin de souffler, alors ce temps mort que leur accordait la nature face à l’armée de morts, était plus que bienvenue. Puis, ça lui permettait de passer un peu de temps avec les personnes qui vivaient avec elle ici. Comme Nara. En apprendre un peu plus sur chacun d’eux, discuter de tout et de rien, évoquer ses peurs et ses craintes… Peu importe que la vie en communauté ne soit pas forcément évidente, ils avaient besoin d’être tous ensemble pour survivre. Ça avait plutôt bien fonctionné depuis qu’ils étaient là…

« Oh oui, c’était vraiment enrichissant comme métier. Extrêmement fatiguant et stressant, surtout en Afghanistan, j’y ai passé plusieurs années. Mais bon… Sans tout ça, je n’aurais pas rencontré Arthur là-bas. » Elle afficha un doux sourire, quelque peu nostalgique. Sa rencontre avec Arthur, toute une histoire ! Dire qu’elle l’avait fui au départ, tellement impressionnée par ce soldat… Mais heureusement pour eux, Arthur s’était fait un peu insistant et elle avait fini par craquer. Depuis ils ne s’était jamais quitté, filant le parfait amour depuis près de dix ans…

Izzy ne put s’empêcher de rire face à l’enthousiasme de Nara après avoir dit que les beaux jours leur apporteraient certainement pas mal de boulot. Isabel aussi était motivée pour aider ici, tout comme Arthur d’ailleurs. Son époux avait trouvé sa place ici et il comptait bien reconstruire quelque chose ici. Ce n’était pas leur maison mais qu’importe. Ils étaient en vie, ils étaient ensemble… Et c’était chez eux ici, à présent.  « Oui, je pense que nous allons avoir pas mal de choses à faire quand le beau temps sera revenu. Déjà, ça sera sûrement simple pour se déplacer et pour les ravitaillements… Puis nous pourrons explorer un peu plus les environs aussi. » Ils allaient avoir de quoi faire. Beaucoup de choses restaient à faire pour assurer encore plus leur sécurité. Pour l’instant, ils étaient à l’abri avec toute cette neige autour d’eux… Mais lorsque celle-ci fondrait, il allait falloir trouver un moyen de se protéger.

Nara lui expliqua ensuite qu’elle avait travaillé dans un musée. Isabel avait toujours trouvé ça intéressant, l’archéologie et le reste, notamment la Préhistoire. Néanmoins, elle n’était en rien spécialiste. « Oh ! C’est génial ça ! Je rêvais de devenir archéologue quand j’étais petite ! Bon, ça n’a duré qu’un temps… J’aurais voulu être astronaute, chirurgienne, professeur… Mais… Je suis allée en fac de droit avant de m’orienter vers l’humanitaire. Mon père m’aurait bien vu avocate, mais j’avais envie d’évasion… Et d’aider les autres, surtout… » Annoncer à ses parents qu’elle avait laissé tomber la faculté pour postuler dans une association humanitaire. Elle avait bien cru que son père aurait fait une crise cardiaque mais finalement il avait fini par l’accepter. Heureusement que sa mère avait été là pour la soutenir parce que ça avait la meilleure décision de sa vie. Souvent, elle se demandait ce que ses parents étaient devenus dans tout ce chaos. Elle n’avait pas eu de nouvelles depuis octobre. Ils vivaient tellement loin de toute façon, elle s’était résolu à penser qu’elle ne les reverrait plus. Néanmoins, elle espérait qu’ils soient en sécurité, tout comme elle et Arthur…






Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Lun 30 Mai 2016 - 23:53



   
   
   


Amie de moi \o/ | Pv. Isabel G. McLeod
 
Isabel et Nara avait quelque chose en commun. Quelque chose d’affreusement niais qu’on pouvait tout de même souligner : Un homme pour penser à elles, pour les soutenir, pour supporter la dureté de cette vie. Nara était contente d’avoir Buzz, parce qu’honnêtement, sans lui, elle aurait été peut-être trop téméraire à vouloir absolument retrouver son père, chose qui aurait été bien entendu vaine. Une cause perdue, voilà ce qu’avait été son père. Elle le regrettait amèrement et s’en voulait encore parfois de ne rien avoir tenté pour le retrouver. Mais encore une fois, elle avait Buzz pour se remettre d’aplomb, de penser au lendemain, et surtout à leur situation actuelle.

Isabel n’était pas différente d’elle, si ce n’est l’âge. Elle avait aussi l’air plus sage, chose qu’arrivait à acquérir Nara par la force des choses et avec le temps qui passe. Mais la boule d’énergie qu’elle était adolescente sommeillait au fond d’elle et se révélait très utile pour les prises de décisions. Mais si Isabel travaillait dans l’humanitaire, elle devait, en une certaine façon aimer l’action, le mouvement, ce que Nara soupçonnait. Quand elle parlait en lui expliquant ce qu’elle faisait en Afghanistan, Nara plissait légèrement les yeux avec un sourire en coin, bienveillante et surtout captivée. Elle haussa ensuite les sourcils en hochant la tête avant de rétorquer, souriante : « En Afghanistan, c’est là que tu as rencontré Arthur ? » Elle avait peut-être bien deviné, ou alors plongeaient-elle dans le cliché de l’amour entre le soldat et une civile dépêchée sur les lieux.

Apparemment, la chercheuse n’était pas la seule à se sentir chez elle. En tout cas, elle se sentait en sécurité, ce qui était un luxe en Post Apocalypsia. Elle hocha la tête de nouveau lorsqu’Isabel lui répondit. Nara avait hâte, elle avait demander aux intéressés de lui promettre de lui apprendre à chasser. Pourtant, la jeune femme avait un certain respect pour la vie animale, c’est pour cela qu’elle voulait faire ça proprement. Manger pour survivre, elle se rapprochait ainsi de ces Anciens Hommes qu’elle étudiait depuis des années. C’était sa passion, elle connaissait quasiment tout sur ce sujet et essayait de mettre à profit ses connaissances pour sa propre survie.

Nara ne put s’empêcher de rire lorsque la blonde lui fit la liste de tous les métiers qu’elle avait envisagé enfant. Elle haussa les épaules en essayant de retracer son propre parcours. « Mon père est un artiste. Il était assez ouvert et très honnêtement je pense que ce que je décide de faire de ma vie lui est… Lui était égal tant que ça me plaisait. » Nara baissa les yeux un instant, ravalant son amertume. Déjà, elle avait parlé de son père au présent, pas parce qu’elle le pensait encore en vie mais parce qu’elle n’arrivait pas à penser à lui au passé. C’était différent qu’avoir un espoir vain. C’était moins naïf. Nara n’était pas naïve, elle savait qu’il était probablement mort, mais elle avait cette envie de le faire survivre dans ses discours. Elle ne faisait rien de mal.

« Je cherchais un peu ma voie mais quand on a déménagé à Seattle avec mon père quand j’étais ado, j’ai découvert la paléontologie pendant une expo justement au Burke Museum. Le coup de foudre tu vois. D’ailleurs c’est là bas que j’ai connu Buzz, j’ai l’impression que ça fait mille ans. » Expliqua-t-elle à la jeune femme avant de soupirer, un léger sourire sur le visage, à la fois amusée de ce souvenir cocasse qu’avait été leur rencontre, mais aussi de penser qu’ils étaient tous les deux encore bien vivants, et qu’ils étaient soudés comme jamais.
 


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Amie de moi \o/ Pv. Izzy    Aujourd'hui à 2:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Amie de moi \o/ Pv. Izzy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» recherche amie
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Tu veux bien être mon amie ? [PV : Bee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-