Partagez | .
 

 All is violent. All is bright.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: All is violent. All is bright.   Ven 19 Fév 2016 - 10:37

Kate et Hope s'éloignèrent de la voiture en promettant à Daryl de revenir au plus vite. Elles avaient une heure, le temps que lui partent avec Joshua chercher des vivres à l'opposé d'elles deux et que Rose monte la garde pour les enfants. Norman et Emily n'avaient pas quitté les sièges arrières de la voiture depuis qu'ils avaient mis le large. Seattle n'était pas vraiment très loin, mais n'était plus leur problème principal. Tout ça pour dire que partir de la mégalopole avait été un enfer sans nom, moins pire que Chicago néanmoins...

Mais ça lui avait rappelé des souvenirs. Des mauvais souvenirs. Et qu'être avec Kate pour cette sortie ravitaillement lui faisait du bien. Elle ne savait pas vraiment si elle allait lui parler, parce que les mots étaient pas vraiment ce qu'ils s'échangeaient les uns les autres des derniers jours. Mais sa meilleure amie était là, elle veillait sur elle. Elle n'était pas morte. Pas comme Sally, ou la mère de Joshua. Elle n'avait pas passé l'arme à gauche comme bien des gens dans le stade. Dans le lot, elle était l'une des plus chanceuses d'être entourée de gens qu'elle aimait. Et qui étaient bien vivants.

Ça va toi ? Demanda-t-elle d'une petite voix enrouée comme si elle l'utilisait pour la première fois depuis des jours en regardant son amie du coin de l'oeil.

Tenant fermement la hache de service qu'elle avait récupérer dans l'immeuble de Rose, la petite brune poussa un petit soupir contrarié. Ils se trouvaient dans une petite banlieue au sud ouest de Seattle, un endroit apparemment calme pour l'instant. Ils prenaient la direction que Rose leurs indiquait depuis le début, en essayant de ne pas tomber en panne ou de ne pas mourir de froid dans l'espace qu'ils habitaient. Dormir assis ces derniers jours, ne pas manger à sa faim... Hope commençait doucement mais sûrement à s'épuiser à force de vivre ainsi, et elle savait mieux que personne que ça ne faisait que commencer.

Je veux dire... On a pas eu trop le temps de discuter ces derniers jours, tout est si intense et...

Et parler était devenu un truc très étrange. Tenant son sac à dos au bout de son autre bras libre, elle regarda autour d'elle. La rue déserte. Vent très froid. Neige qui étouffait le bruit de leurs pas. Ça faisait des jours que la tempête sévissait sur la région. En temps normal, ils n'en auraient tous eu rien à faire... Mise à part des bonhommes de neige. Mais là... Tout semblait cent fois plus compliqués, cent fois plus durs.

Je suis fatiguée, désolée, souffla-t-elle en sentant sa gorge l'irritée à cause du froid.

Elles bifurquèrent pour arriver jusqu'au palier d'une maison. Un belle espace, un jardin recouvert de poudreuse, pas un signe de vie. Hissant son sac à dos sur son épaule, la petite brune se saisit à deux mains de sa hache en demandant à Kate de se pousser. La tenant fermement, elle l'abattit une fois, puis deux, puis trois, sur la serrure de la porte, pour terminer par la défoncer d'un coup violent d'épaule. Les deux se plantèrent dans l'antichambre, en prêtant l'oreille. Après le bruit qu'elle avait fait, Hope s'attendait à voir débouler un de ces malades ici même. Mais pour l'instant, rien.

Il fallait juste être patientes.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Kate J. Moore
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 38
Age IRL : 21

MessageSujet: Re: All is violent. All is bright.   Lun 14 Mar 2016 - 15:47



❝All is violent, all is bright❞
Hope & Kate
Je dois avouer que prendre un peu de distance avec le reste du groupe fait vraiment du bien. Être seule avec ma meilleure amie, même si ce n'est pas dans les meilleures conditions, ça me satisfait. J'avais en quelque sorte besoin de me retrouver avec elle. De retrouver ma meilleure amie pour pouvoir en quelque sorte me retrouver moi aussi. J'ai l'impression de ne plus vraiment savoir qui je suis depuis que j'ai quitté Seattle en compagnie du petit groupe que nous avions formé au fur et à mesure de notre fuite du stade. En un sens, ils étaient tous liés les uns aux autres. Moi j'étais comme toujours l'électron libre de la troupe. Celle qui n'a pas vraiment de réelle importance. Certes, je sais que Hope serait triste si je me faisais tuer, mais bon. Je préfère largement que ça soit moi plutôt qu'elle. Parce que si elle venait à disparaître, non seulement je serais dévastée, mais je ne serais pas la seule. Il y aurait aussi Daryl, Rose sans doute, et Josh certainement aussi. Alors que moi... A part elle, je ne pense pas que beaucoup de monde va se mettre à pleurer ma perte. Enfin bref. Elle venait de promettre à son frère qu'on reviendrait au plus vite. Une heure pour trouver des vivres, ensuite on devait tous se retrouver à la voiture où Rose gardait les enfants. C'était faisable. Avant de partir j'avais vérifié mon arme, l'avais nettoyée et correctement remontée avant de la coincer entre mon dos et la ceinture de mon jeans, et j'avais accroché mon couteau de chasse à ma cuisse dans son holster. Heureusement que j'ai pu récupérer ça avant de partir du stade. J'aurais pas digéré le fait de me dire que quelqu'un quelque part se baladait avec MES affaires. Les cadeaux que MON père m'avait fait. Nous nous étions donc toutes deux mises à marcher dans la neige en direction d'un petit lotissement devant lequel nous étions passés plus tôt en voiture. L'endroit avait l'air plutôt calme du premier abord, mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait baisser sa garde. Pendant une bonne partie du chemin, nous étions toutes deux restées silencieuses. Comme la plupart du temps depuis que nous étions en fuite. On ne s'était même pas beaucoup adressé la parole. En même temps, je laissais plus de place à Daryl et aux autres. Ils étaient plus importants. D'un coup, la voix de Hope parvint jusqu'à mes oreilles et je tournais la tête vers elle.

Mh, ça va, t'en fais pas pour moi. Toi, comment tu vas ?

Comme à mon habitude, j'évitais bien rapidement la question en la lui retournant. Je ne suis pas vraiment du genre à me dire que je suis la personne la plus importante d'un groupe ou de quoi que ce soit. Je me considère plus comme celle qui a pour rôle prédéfini de donner sa vie pour les autres en cas de danger. Et au fond, ça me dérange pas tant que ça. Il faut bien que je me trouve une utilité. Hope doit être là pour Daryl et pour Josh. Daryl pour sa sœur et sa fille. Rose pour son fils. Bref. Ils avaient tous une bonne raison de rester en vie. Moi, on finirait bien vite par oublier ma présence. Nous continuions de marcher dans la grande allée du lotissement, la neige s'écrasant sous nos pieds et le vent me donnant l'impression d'avoir une multitude de micro-coupures sur le visage et les mains. Ma meilleure amie reprit la parole pour me dire qu'elle trouvait qu'on n'avait pas beaucoup parlé ces derniers jours et qu'elle était désolée parce qu'elle était fatiguée. Nous l'étions tous. Je n'allais certainement pas lui en vouloir pour ça. Mais je ne pris pas le temps de répondre, étant donné que la brunette venait d'ouvrir la porte d'une maison à grands coups de hache et d'épaule. J'entrais en même temps qu'elle, venant me placer dans le hall d'entrée tout en sortant mon couteau de chasse de son holster. Un regard à gauche,un autre à droite, me concentrant sur le moindre bruit. Bien rapidement, un grognement caractéristique de ces chers malades résonna depuis le couloir sur ma droite. Je me détachais de ma meilleure amie, allant attraper notre lent assaillant par le cou avant de planter sans le moindre état d'âme la lame de mon couteau de chasse dans sa tempe. Les grognements cessèrent et alors que je ressortais mon arme de sa boite crânienne, le corps de la femme retombant mollement au sol. Je me penchais et venais essuyer mon couteau sur du tissu avant de le ranger dans son étui et de me redresser.

Reste sur tes gardes. J'sais pas si y'en a pas d'autres. J'vais fouiller un peu la maison.

Sans que je ne sache pourquoi, j'étais froide ces temps ci avec elle. Un peu comme si j'avais envie qu'elle s'éloigne de moi pour qu'elle ne souffre pas si jamais je me faisais avoir par l'un de ces pseudo morts-vivants. Pourtant, le fait de lui parler de la sorte me faisait du mal à moi aussi. Et en un sens, je savais aussi qu'elle ne croyait absolument pas à la sincérité de mon amertume envers elle. Elle me connaît bien trop pour ça. Et c'est parfois un handicap. Dans des situations comme ça surtout. Enfin bref. Un soupir s'échappa d'entre mes lèvres alors que je regardais la photo d'un couple et leur fille, affichée dans un cadre sur le buffet à côté de moi. Tendant la main vers ce dernier, je couchais la photo pour ne plus la voir. Non seulement je n'avais aucun mal à comprendre que je venais de tomber sur madame, mais en plus cette petite famille ressemblait énormément à celle que devait former Daryl avec Sally et sa fille. Et ça... c'est pas vraiment agréable. Même si je dois dire que c'est plus énervant qu'autre chose. Je crois. Enfin bref. Je lève les yeux au ciel avant de me tourner et d'enjamber le cadavre pour aller vers la pièce sur laquelle débouchait le couloir. Une buanderie. Des habits propres étaient accrochés là au milieu d'autres tachés de sang. Je ne veux pas vraiment savoir ce qui a bien pu se passer ici. Rapidement je récupérais quelques habits en bon état qui pourraient être utiles avant de ressortir de la pièce et de me diriger vers la suivante : un cagibis avec des réserves de nourriture. Conserves, céréales, et j'en passe.

Hope, j'ai trouvé de quoi manger. Tu peux me passer le sac ? Comme ça ton frère sera content et arrêtera peut-être de tirer un peu la tronche pour une fois.

Alors là Kate, dans le genre foutage de gueule, t'es plutôt pas mal sur ce coup là. S'il y en a bien une qui n'a pas souri du tout depuis le début des déboires qui ont suivi la chute du Century Link, c'est bien moi. Alors oui, je suis mal placée pour juger. Mais à mes yeux, quoi qu'il fasse, il aura toujours tort... Je ne suis peut-être pas objective non, en effet. Mais après tout, qu'est-ce que ça peut bien faire ?
© Pando


KILL OR BE KILLED

© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: All is violent. All is bright.   Lun 14 Mar 2016 - 18:30

Elles étaient rentrées, et Kate venait de se charger du fantôme habitant les lieux. Tenant sa hache à deux mains, la petite brune laissa son amie faire, retenant une grimace d’écœurement en voyant le corps s'effondrer sur le sol, le crâne fendu à partir de la tempe. Elle resta néanmoins sur ses gardes, prêtant l'oreille à ce qu'il pouvait y avoir autour. Rien, pas un son. Pas le bruit de pas à l'étage d'un être errant aussi, pas les râles profonds d'une personne morte depuis plusieurs semaines, rien. Juste un silence entrecoupé par la porte battante, prise par les vents, tapant contre son socle.

Pendant que Kate s'esquivait ailleurs, Hope déplaça le meuble de l'entrée pour venir le caler contre la porte, pour que le bruit les alerte si jamais quelqu'un ou quelque chose tentait d'entrer. Alors que la blonde s'en allait sans se retourner, la brune se dirigea dans la cuisine pour fouiller des placards. Elle avait l'impression de ne faire que ça depuis des semaines. Les placards, les dessous d'éviers, les meubles des salons, pour trouver des bonbons ou des conneries du genre. Parfois, les chambres d'enfants, parce qu'ils avaient la fâcheuse habitude de voler pour grignoter la nuit. Plus si fâcheuse, l'habitude, se dit Hope alors qu'elle sortait des placards quelques paquets de gâteaux de ci de là qu'elle fourra dans son sac.

Sa main se posa sur un emballage plat, qu'elle extirpa de son rangement. Une tablette de chocolat. Un sourire naquit sur ses lèvres alors qu'elle se mit à humer le papier, une odeur cartonnée, cachant celle d'un met dont elle raffolait. Elle en avait déjà l'eau à la bouche. Enfin à l'évidence, on avait déserté l'endroit sans trop s'encombrer. Ou la mère était tombée très vite, faisant fuir le reste de la famille.

Dans tous les cas, Hope ne s'attarda pas trop là-dessus, puisque Kate revint vers elle en lui disant qu'il y avait de quoi manger et qu'il fallait mettre ça dans le sac. La brune esquissa un sourire, à la remarque de son amie, avant de froncer un sourcil un peu surpris et lui rétorquer sans se gêner :

Et toi, tu commenceras à être avec nous tu crois ?

Oui, « avec nous », dit-elle. Dans ce groupe qui faisait tout pour sa vie aussi, et qui la comptait comme l'une des leurs sans qu'elle ne veuille bien l'admettre. Si Hope était fatiguée ces derniers temps, elle connaissait assez sa meilleure amie pour savoir que cette dernière avait quelque chose derrière la tête. Quelque chose du genre « je ne sais plus ou je vais, à quoi ça sert, ni ce que je fais, et ça implique que je cherche ma place en restant à l'écart des autres ». Mais si la cadette Cooper avait encore une partie de sa famille, elle se disait au fond que ça impliquait que Kate en faisant partie, depuis toujours.

Déballant le chocolat, elle en cassa un morceau pour le tendre à la blonde, et ajouta d'une voix douce :

Tiens, vu qu'on l'a trouvé, on a le droit d'en profiter avant les autres. Ils nous en voudront pas vu ce qu'on ramène, ajouta-t-elle comme pour lui donner encore plus l'autorisation.

Elles avaient toujours été toutes les deux. Dès l'instant où elles s'étaient connues, jusqu'à aujourd'hui. Jamais l'une sans l'autre, malgré les revers de la vie, malgré ses désillusions avec Daryl, malgré le côté volage d'Hope. Ça n'allait pas débuter aujourd'hui, promesse d'une jeune Cooper trop têtue pour lâcher prise..




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: All is violent. All is bright.   Aujourd'hui à 16:58

Revenir en haut Aller en bas
 

All is violent. All is bright.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» Archimage, Bright Nova

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-