Partagez | .
 

 Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 15:47

Toujours cloîtrés dans leur pièce, la moitié de l'escouade reprenait son souffle et combattait tant bien que mal en tirant de l'encadrement. Si les balles fusaient, rien n'indiquait qu'elles s'étaient logées dans un crâne, un coeur, un estomac, ça pouvait donc dire qu'elles étaient inutilement utilisées. Rechargeant une nouvelle fois son arme, Ayden sursauta quand une munition vint se loger de son côté de l'encadrement, s'enfonçant dans le mur, non loin de sa tête. Il n'avait jamais été croyant et là pourtant, dans un soupir de soulagement, il remercia chaque Dieu de chaque religion, nouvelle comme ancienne, dont il connaissait les noms. Il alla même jusqu'à remercier son potentiel ange gardien. Si ses blessures superficielles à la cuisse et au flanc droit ne le faisaient pas réellement souffrir, l'idée de se recevoir une balle en pleine tête, elle, l'avait totalement tétanisé. Les mains de l'illustrateur se crispaient autour de l'arme et son index se stoppa juste au niveau de l'enclenchement. Il se mit alors à trembler, d'abord imperceptiblement puis un peu plus fort. A ce rythme là, il finirait par claquer des dents. Dans son esprit, il revint dix jours en arrière, lors de la première réunion, il y avait pensé, qu'il crèverait potentiellement dans cette bataille, il s'y était préparé et même encore aujourd'hui, lorsque le signal avait été donné, il se savait prêt à donner sa vie pour les autres.

Seth remarqua bien l'attitude de son petit frère et instantanément, il l'attrapa par le bras, le tirant en arrière, brisant ainsi sa paralysie. Les yeux du muet suivaient les lèvres de son frère mais il ne parvenait pas à comprendre ce que ce dernier racontait. Se coupant un instant de ce monde, ses pensées se dirigèrent vers Fawn, une jeune femme avec qui il avait flirté des mois avant de finir dans ce maudit camp. Il aurait payé cher pour la revoir, sans doute qu'avec elle, la vie, même en pleine apocalypse, aurait été plus simple.

- ... Catherine !

Quoi ? Catherine ?  Cette fois l'homme réagit immédiatement, entendant et comprenant ce que son frère lui disait.

- Ne commence pas à lâcher prise, frérot ! On se bat pour les autres ! Ne nous lâche pas maintenant !


Cet enfoiré de Seth, il avait tapé là où ça faisait mal pour réveiller son cadet. Catherine, la petite dernière des O'Connell, cette petite avec qui il avait "discuté" des semaines avant, qu'il avait dessiné avec un chat et qu'il lui avait donné envie, à lui, Ayden, d'avoir des enfants, l'espace d'un instant. S'il appréciait toute la famille, il préférait de loin la compagnie de cette petite pile. Il se devait d'en finir vite et bien avec ces misérables militaires afin d'assurer un futur acceptable aux autres. Pas flancher, pas flancher ! Volonté de fer ! Respirant de nouveau normalement, le français revint bel et bien à lui. Reprenant sa place, il vit Preston s'avancer à découvert. Si certains hésitait à l'imiter, le muet s'accroupit rapidement pour se placer à ses côtés, l'arme contre son épaule. A nouveau, il laissa l'automatisme prendre le dessus. C'était sans doute son instinct de survie qui faisait son visage grave et qui pressait la gâchette, rallongeant ainsi la liste des morts aux combats ennemis. Deux corps s'écroulèrent sous les cris de son canon.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1118
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 16:19

Eva glissa son bras sous son épaule pour essayer de le maintenir, mais le relâcha aussitôt pour aller abattre un militaire à bout portant. Norman s'accrocha à une carcasse de voiture en regardant autour de lui, pour voir si personne ne mettait en joue la métisse qui était à découvert. La vision qu'il y avait autour était apocalyptique. C'était un vrai cauchemar, des corps de partout, déchiqueté par l'impact des balles, par la déflagration d'une grenade.

Les dents de l'électricien grincèrent, ils devaient bouger, se diriger vers le gymnase, aller sauver les autres, les plus faibles. D'ailleurs à cet instant il était faible, là, transpercer par une balle. Son poing se serra et frappa la ferraille, sa mâchoire serrée et les sourcils froncés.

Son regard était devenu sombre, d'ailleurs, il n'hésita pas une seule seconde à caler une balle dans la tête d'un militaire qui s'approchait de la métisse, la balle ressortit, laissant échapper une belle gicler de sang. Un léger sourire se dessina sur son visage et ses pupilles se contractèrent. "Dans le mile !" cracha t'il.

Une petite voix vint caresser ses oreilles, quelqu'un demandait de l'aide, sa voix était faible, il ou elle n'était pas loin, il regarda un peu partout sur le sol et aperçu un bras dépasser de l'avant d'un capot.Norman s'approcha en faisant attention à ne pas prendre une nouvelle fois une balle, arrivait à distance de la victime, la demoiselle était en piteuse état, la moitié de son corps était à moitié brûlé, deux perforations de balle dans son torse. Sa respiration était difficile, elle souffrait, elle mourrait..."tu..tue...moi" Les pupilles du jeune homme se décontractèrent, elle demandait vraiment qu'elle lui donne la mort ? Automatiquement le garçon avait posé ses mains sur les blessures, mais rien n'y faisait elle perdait trop de sang. Norman attrapa la demoiselle dans ses bras et bascula de l'avant vers l'arrière en murmurant "ferme les yeux, c'est bientôt fini...tu vas voir, tu seras bientôt dans un meilleur endroit" il entendait sa respiration se faire de plus en plus faible, sa cache thoracique prit une dernière bouffé d'air et ne se releva plus. Elle était morte, dans ses bras, l'électricien avala difficilement sa salive et lâcha le corps pour retrouver la métisse le corps remplis de sang et des morceaux de chaire collé contre sa veste.

Wade avait rejoint le groupe et Norman lâcha "J't'ai peut être raté une fois y a de cela des années,mais j'ai une arme maintenant..." Le garçon accepta l'aide de son ami et se reposa sur ses épaules pour avancer "Il faut se grouiller à aller vers le gymnase, il faut les aider"


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 193
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 16:37


Dans le couloir les tirs continuent. Après une légère frayeur, j’ai réussi à atteindre l’intérieur de l’une des salles de classe. Je relève légèrement le bas de mon pantalon, inspectant brièvement la blessure. C’bien ce que je pensais, la balle n’est vraiment pas passée loin. Un léger filet de sang coule le long de mon mollet mais ce n’est pas ça qui va m’arrêter. Nous ne sommes plus très loin de notre but, il ne faut pas lâcher. Je me redresse, jetant un œil vers la porte. Ayden est en train de recharger son arme alors qu’une balle fuse tout près de son crâne, finissant sa course dans le mur derrière lui. Il a eu chaud pour le coup, et j’vois bien qu’il le sait lui-même. Je sens que l’affolement commence à le gagner, il se met à trembler, n’osant plus bouger. Je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué. Son frère le tire vers lui, tentant de le bousculer pour qu’il ne perde pas pied.

J’en profite alors pour me placer dans l’encadrement de la porte. J’arme mon M4 puis je me décale rapidement vers le couloir tirant plusieurs balles, réduisant encore d’un homme les troupes de Moore. Pas le temps d’en faire plus, je suis contraint de me planquer de nouveau dans la pièce alors que plusieurs rafales s’écrasent contre le mur. Je n’ai pas vraiment eu le temps d’écouter les paroles de Seth mais cela ressemblait à des encouragements. Le dos plaqué contre la cloison, je reprends mon souffle avant de lâcher quelques mots à mon tour. « Allez les gars ! C’pas l’moment de lâcher ! Y’a des gens qui comptent sur nous, là-bas, dehors ! » Femmes, enfants, familles, amis, proches… Pour ceux qui sont déjà tombés, aussi… Nous nous battons pour eux. Il faut se débarrasser de Moore. Plus vite ce sera fait et plus vite chacun de nous pourras retrouver ses proches. Ou pas, malheureusement… Nous sommes bien trop occupés ici pour nous soucier du carnage qui se trame au gymnase à ce moment précis.

Notre détermination ne faiblit pas. J’aperçois Jaden sortir de sa salle, tirant sur les militaires un peu plus loin. Ayden l’imite et sort également dans le couloir. A mon tour, je me replace dans l’encadrement de la porte, prêt à assurer leur couverture si besoin. Comme mes deux autres coéquipiers, je vise en direction des militaires. Je tire deux premières balles qui viennent mortellement toucher un homme dans le cœur. Puis il me suffit d’une balle pour en tuer un autre, le projectile atteignant sa tête.





Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1353
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 20:55


D'autres courageux ne tardèrent pas à rejoindre Preston dans le couloir. Ils devaient continuer, réduire la distance qui les séparait des militaires. Pour sûr, c'était s'exposer à davantage de risque et les balles que tiraient leurs armes à feu étaient capable de franchir ces quelques mètres bien plus rapidement qu'eux. D'un autre côté, ils n'avaient pas le choix. Tirer depuis les portes c'était bien beau mais s'ils continuaient à ce rythme, le lendemain, ils y seraient encore. Avancer était risqué, oui, mais rester sur place l'était tout autant. Déjà, parce que tout confiant qu'il était, ils étaient pas à l'abri de voir débarquer des renforts. Ensuite, parce que plus ils perdaient de temps à faire le ménage ici, moins vite ils pourraient prêter assistance aux autres.

Méthodique, l'agent spécial aligna sur sa gauche un militaire resté hors de sa couverture une seconde de trop et tira. Trois petites gerbes de sang vinrent maculer le mur derrière lui. Aussitôt, le canon de son arme bifurqua, pointant le mur à sa droite. Une rafale de balles vinrent s'écraser dans le mur à un bon mètre de lui. S'il avait avancé à peine plus vite le tir à l'aveugle d'un des soldats lui aurait troué la peau. Jaden regarda de l'autre côté encore, une seconde puis deux, avant de tirer une salve de plomb pour forcer l'un des hommes de Moore à rentrer la tête derrière son abri. Une seconde puis deux et le blond dirigeait à nouveau son arme vers celui qui l'avait loupé de peu.

Plus que trois mètres et il atteindrait la prochaine salle sur sa gauche. Deux mètres cinquante. Deux mètres. Un mètre cinquante. Un mètre. Il s'arrêta un instant contre le mur et la seconde d'après, descendait le soldat qui avait cru malin de pouvoir attendre tranquillement en plein axe de la porte pour les flinguer s'ils venaient à passer de lui. Une rapide rotation et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, la deuxième bidasse qui se trouvait dans la salle s'écroulait sur la table du professeur. Ce n'était peut-être pas une salle d'arts plastique mais en tout cas, les tâches rouges qui dégoulinaient le long du tableau noir faisait quand même vachement penser à une œuvre d'art moderne. Jay retourna rapidement au niveau de la porte et tira plusieurs rafales en direction des soldats les plus proches pour couvrir l'avancée de ses compagnons d'armes restés derrière lui.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 22:31

Là, placé dans ce couloir froid où résonnait les cris de la Mort, où ricochait les balles, Ayden luttait mentalement contre la peur de mourir, conscient qu'à trop douter, c'est là qu'il perdrait perdrait la vie. Alors il avançait, calquant le rythme de ses pas à ceux de Jaden qui luttait à ses côtés. Le coeur du muet battait comme jamais, l'adrénaline coulait à flot dans ses veines, le sang tapait dans ses tempes, son souffle trahissait le stress intense mais c'était surtout son visage qui faisait comprendre au monde qu'il voulait vivre, arracher la victoire et brandir le drapeau de liberté, signe qu'ils retrouvaient ce qu'on avait bafoué.

Toujours sur les pas de Preston, le muet le couvrait autant que possible, n'hésitant pas à mitrailler les remparts de fortune. Il fit un mort et le trou crée dans les rangs fut vite comblé, un autre prenant la place de son camarade. Combien y en avaient-ils encore ?! Combien d'inconscients suivaient Moore ?! Tenu ainsi en tenaille par les équipes rebelles, le Chef devait bien comprendre que la chance s'éloignait à chaque tête tombée au combat. A nouveau, l'illustrateur suivait son leader, tirant vers les cibles pour couvrir ceux qui avaient prit le risque de se mettre aussi à découvert tandis que d'autres restaient dans les encadrements de portes pour protéger un peu plus l'avancée. Malheureusement pour lui, de nouvelles salves explosèrent le sol non loin, forçant le muet à se réfugier dans une nouvelle salle, en face de celle de Jaden. Il avait roulé en calant l'arme contre lui pour éviter de la perdre pendant sa prouesse mais à peine tentait-il de se lever qu'un violent coup de pied s'écrasa contre sa mâchoire, l'envoyant au sol, souffle coupé à cause du mal se propageant à son visage. Un râle rauque échappa au dessinateur et il se releva en prenant appui sur ses coudes. En face se tenait, le regard mauvais et un sourire malsain à la figure, un des partisans de Moore. Satisfait de son coup, il dégaina paisiblement son arme de poing et visa le front de l'handicapé. Ce dernier, suite à un grognement, s'élança contre son assaillant, oubliant toute raison, se laissant guider par le "Lui ou moi".

Bien que la douleur se diffusait toujours plus, Ayden serra les dents quand il s'écrasa avec le soldat entre les tables. Un coup de feu partit en direction du plafond, un juron de la part de l'ennemi puis un râle quand le jeune Forestier administra une bonne droite au mec en treillis, lui fissurant les lèvres. S'ensuivirent d'autres salades de phalanges, la rage de l'homme augmentant à mesure que ses doigts rencontraient le visage amoché. Il aurait voulu demander en hurlant s'il faisait parti de ces connards ayant violenté Victoria mais n'en étant pas capable, il s'était contenté de se déchaîner et de frapper, comme pour venger la demoiselle ainsi que tous les autres injustement malmenés par ces enculés. Lorsque l'autre n'opposa plus aucune résistance, Ayden récupéra le flingue, il respira longuement pour contrôler ses tremblements de colère et tira dans le crâne de sa victime. Le fouillant rapidement, il choura ses munitions et s'éloigna pour reprendre son arme originelle. Un nouveau souffle pour calmer sa mâchoire endolorie puis il revint vers la porte afin d'aider. Moore n'était plus très loin, il le savait.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 193
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 23:43


« On avance ! » Annonce Cheng, alors que Jaden et Ayden ont déjà quitté leurs positions, se dirigeant vers une salle un peu plus loin. C’est une manœuvre risquée mais nous n’avons pas tellement le choix. Me décalant un peu plus vers le couloir, je me mets légèrement à découvert pour pouvoir avoir un meilleur angle de tir. Le feu de mon arme fauche alors deux de nos opposants, donnant sûrement ainsi à Jaden la possibilité d’atteindre une première salle sur la gauche. Pour Ayden, en revanche, cela semble plus compliqué. Je le vois brusquement faire des roulés boulés pour finalement réussir à atteindre la salle sur la droite.

Contraint de me remettre à couvert, je finis par m’élancer, sprintant jusqu’à la salle où Ayden s’est replié. Evitant miraculeusement les projectiles ennemis, j’arrive enfin dans la pièce. N’apercevant pas mon coéquipier tout de suite, j’arme mon fusil prêt à tirer… J’entends alors un coup de feu retentir un peu plus loin dans la salle, détournant mon arme dans sa direction je finis néanmoins par la baisser. Ayden vient d’abattre un gars, d’une balle en pleine tête. J’ignore ce qu’il vient de se passer, je n’ai rien vu. Mais Forestier ne me paraît pas très bien. Je le regarde récupérer quelques minutions sur le corps avant qu’il ne se rapproche de la porte. Je m’approche alors de lui, le scrutant du regard pour m’assurer que tout va bien. « Eh, ça va ? Rien de cassé ? » Visiblement, ça à l’air d’aller, il n’a pas l’air blessé. Mais il semble de nouveau ailleurs, comme après avoir échappé de peu à cette balle quelques minutes plus tôt. Je pose alors ma main sur son épaule avant de reprendre « On va y arriver, ok ? On va le buter ce fils de pute ! Il va pas s’en sortir comme ça ! » Que j’aimerais l’avoir en face de moi, ce putain de général Moore pour lui coller mon poing dans la tronche.

Adressant un nouveau signe de tête à Ayden pour lui assurer que tout se passera bien, je me replace dans l’encadrement de la porte. Posant un genou à terre, je tire de nouveau en direction des barricades pour permettre aux derniers de nos hommes de nous rejoindre. Un autre soldat tombe à terre, mortellement touché au torse. Puis me décalant de nouveau vers l’intérieur de la pièce, je jette un œil vers la salle d’en face pour m’assurer que tout va bien. Ça a l’air d’être le cas, jusqu’à ce que mon regard ne se déporte vers un corps tombé peu avant l’entrée de la salle de classe. Etendu sur le sol, face contre terre, la tête tourné dans ma direction… Je découvre le visage sans vie d’un des nôtres, ensanglanté et baignant dans une flaque de sang… Osmann est tombé…





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Jeu 18 Fév 2016 - 3:55

Eva revint vers son ami qui était recouvert de sang. Son regard se posa sur le corps d'une jeune femme non loin de lui. Peut être la connaissait il, peut être pas. Mais il avait apparemment vécu son dernier souffle. La métisse l'observa. Son regard était vide, inexpressif. Cette bataille la changeait plus qu'elle ne l'aurait imaginé. C'était dangereux, vraiment. L'appendice au bout de ses doigts devenait de plus en plus lourd au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient. Les vies prise de ses propres mains ne reviendraient plus et l'esprit de la jeune femme n'en avait pas conscience. Du moins, pas encore.

Wade s'approcha d'eux. Voilà qu'ils étaient réunis. Le petit groupe qui avait réussi à saboter l'émetteur radio. C'était d'ailleurs grâce à ça que les militaires avaient commencé à partir dans tous les sens, visiblement désorienté. Eva regarda tout autour d'elle tandis que d'autres les rejoignait. Plus rien. Elle ne ressentait plus rien. Pourtant, la vue de tout ce sang aurait dû la faire réagir, déclencher quelque chose en elle. Mais rien. Son regard sombre se reposa sur ses compagnons. Ses lèvres étaient restés closes jusque là. Et pas besoin de l'ouvrir quand les directives les plus logiques étaient déjà énoncé par les autres, en l’occurrence par Norman.

Son arme en main, elle profita que ses compagnons la couvrent pour récupérer l'arme et les deux chargeurs que portaient le troué du crâne. Plusieurs fois, elle avait vu Luìs recharger sa bête et l'imita sans trop de mal. Ce dernier s'approcha juste d'elle pour réajuster un détail avant de la plaquer au sol. Un tir l'avait frôlé. Si son frère n'avait pas été là, sa jolie frimousse aurait sans doute changé du tout au tout. Il lui cria dessus alors que les autres tirait vers la direction d'où provenait la balle. Seulement, après quelques secondes, ils se rendirent compte que la balle avait bien toucher une cible. Un des gamins qui les avaient rejoins. Au milieu du front telle une cible sur un mur, le militaire avait fait mouche. Et lui aussi était tombé comme une mouche.

Wade l'aida à se relever, enfin ce devait être lui puisque les autres étaient dans son champs de visions. Une bonne étoile devait vraiment veiller sur elle. C'était pas possible autrement. Rien, pas la moindre blessure. Alors que la plupart de ses compagnons étaient blessés. Eva soupira, serra la mâchoire et reprit la danse sans se poser plus de question que cela. De nouveau, un des civils qui avait attaqué avec elle, perdit la vie non loin d'elle.

L'arme brandit, elle tira dans un tas de militaire courant vers le gymnase. L'un de ses tirs atteignit sa cible pour laisser un homme à moitié mort sur la pelouse pourpre. Un sourire en coin apparut sur son visage. Et Eva frappa de sa crosse la tronche de cet empaffé. Marco hurla son prénom. Mais rien a faire, la métisse n'entendait plus rien. La gentille venait de partir dans un autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Aujourd'hui à 4:49

Revenir en haut Aller en bas
 

Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Abandonné, sorry :c] [Event: 14 février 1990] Le bal de Saint-Valentin ♥
» [Event Chasse au trésor]Un indice, un écureuil et un problème ! [Kaya - Ahito - Jaky]
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-