Partagez | .
 

 Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 1:34

Ils étaient arrivés à l'escalier, celui menant vers Moore, la croix sur la carte au trésor, le roi adverse sur l'échiquier, le dernier pion d'un jeu de dames ou bien même le deux face à l'as. En somme, celui voué à l'échec. Pourtant, avant d'arriver jusqu'à lui, il fallait rejoindre l'étage et cette étape s'avérait être bien plus compliquée. Jaden donna ses ordres, Osmann et Cheng iraient en reconnaissance avec lui. Une fois l'escalier sécurisé, ils firent monter les mutins. Monter, check. Maintenant, passer l'épreuve des portes. Tous collés aux murs, les rebelles attendirent que Preston ait poussé la porte, sans pour autant s'engouffrer dans le couloir. Une salve de balles vint trouer les séparations. Sans doute que dans l'esprit de tous, ce fût le même "Merde" ou le même "Putain" qui résonnait. Cependant, de nouveaux bruits s'élevèrent, une nouvelle attaque mais pas contre eux. C'est le moment que choisit le leader pour bouger et tenter sa chance, parvenant à se déplacer jusqu'à la première salle du couloir. L'équipe de Gordon menait la vie dure aux tireurs ennemis, ce qui laissait la possibilité de rejoindre le meneur. Une partie de l'escouade s'élança pour rejoindre le blond et ils y parvinrent tandis que les autres, comme les Forestiers, foncèrent vers la pièce d'en face afin de se mettre à l'abris rapidement, scindant ainsi la division en deux.

Passer entre les munitions adverses avaient fait accélérer le rythme de son palpitant. Ayden, qui était passé en premier pour mener le second groupe dans leur pièce, s'était écroulé contre une table à cause de son élan. Pas de bobo, ni de douleur, il était essoufflé, simplement essoufflé. Le combat faisait encore rage dans l'allée, ça hurlait, ça tirait. Un instant, le muet réprima une nausée. Mais qu'est-ce qu'il foutait là ?! Et puis ce fut la voix de Seth qui lui fit reprendre contenance.

- Oh ! Z'allez bien en face ?!

Le français se remit sur ses deux pieds alors que son frère s'inquiétait de la vitalité des gens d'en face. C'était pour lui qu'Ayden avait prit part au combat, pour lui, pour ses amis dans le gymnase, pour les enfants et autres inconnus. C'était pour toutes ces personnes qui comptaient sur la réussite de la mission, qu'il avait prêté son bras. Pas question, donc, de se mettre à douter maintenant, de flipper ou d'arrêter de se battre. Sa détermination avait été sans faille jusque là, il fallait que ça continue. C'est pourquoi il releva son arme et la pointa en direction des barricades adverses, laissant son index actionner l'engin de guerre entre ses mains. La Mort faucha une fois, puis deux, après trois vagues d'attaques. Après s'être mis à couvert une poignée de secondes, le muet repointa et acheva une nouvelle cible qui s'écroula dans un hurlement de douleur. Sans le savoir, Ayden avait tiré en travers de la gorge d'une femme soldat qui finirait par mourir en s'étouffant avec son propre sang.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 194
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 1:58


Je sors de la salle, laissant Matthew derrière moi. Le regard sombre, je fais signe aux deux autres que notre coéquipier ne reviendra pas. Portant mes doigts jusqu’à ma blessure, je peux remarquer que l’entaille au-dessus de mon œil saigne toujours. Vais-je finir comme le p’tit ? Non. Je ne dois pas me poser la question. Après ce qu’il vient d’arriver, je ne suis plus très sûr de moi. Et ma famille ? Kaycee, Emerson ? Sont-elles en sécurité ? Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour elles. Je sombre dans le flou le plus total, tout à coup. Puis, je finis par entendre une voix qui m’appelle. Quelqu’un me tire par le bras. Je reviens à moi. Nous devons continuer. Il le faut.

Notre groupe parvient jusqu’aux escaliers menant au première étage. C’est là que nous devons aller. Là, où nous sommes censés trouver Moore. Jaden, accompagné de Cheng et Osmann, s’engouffrent dans les escaliers. J’attends en bas avec les autres, comme l’ancien marines nous l’a demandé, attendant le signal pour gravir les marches. Nous attendons alors. Je peux sentir mon cœur battre dans ma poitrine, qu’allons-nous trouver là-haut ? Cet instant de répit me permet de reprendre mon souffle. Mais il ne va pas durer. Déjà, Cheng nous fait alors signe de les rejoindre, nous pouvons monter en sécurité. Arrivé en haut, nous restons postés contre les murs. Jaden tente une première fois d’ouvrir les portes, mais déjà des tirs viennent s’abattre sur ces dernières. Les hommes de Moore nous attendent, là, derrière. Je sens mes doigts se refermer un peu plus sur mon arme.

Alors que je nous pense bloqués ici, Jaden pousse alors violemment les portes donnant l’ordre d’attaquer. Je me mets alors à courir. Ces connards nous attendent planqués derrière des tables, mais visiblement l’autre groupe semble les avoir pris à revers. Nous avons peut-être une chance de les avoir. Me précipitant dans le couloir, je tire en direction des militaires, l’une de mes balles allant se loger dans le crâne de l’un d’eux. Puis je suis Cheng qui s’est dirigé vers l’une des salles de classe accompagné du muet et de son frangin. En face de là où s’est planqué Jaden. Alors que je ne suis qu’à quelques centimètres de la porte quelque chose me fait perdre subitement l’équilibre, une douleur au niveau de la jambe. Je trébuche avant de me rattraper en m’adossant lourdement contre le mur. J’appuie de nouveau sur la détente touchant un deuxième homme, dans le torse cette fois. De nouvelles rafales viennent s’abattre tout près de moi alors que je me jette dans la pièce, tombant presque au sol. Là, je prends le temps de jeter un coup d’œil à ma jambe gauche, mon pantalon est empourpré de sang. Heureusement, cela semble être une simple éraflure.





Revenir en haut Aller en bas
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 12:45

Il était sauf. Indemne. Le sang des autres et des gerbes de terre assombrissaient ses vêtements. Mais les balles n'avaient pas effleuré sa peau. Wade ne savait même pas quel effet cela pouvait faire de se retrouver trouer comme une passoire...
Des hommes se tordaient de douleur, comme un film en trois dimension... Imprimant à vie cette bataille dans son esprit... Il n'avait rien, il progressait avec des hommes qui n'étaient pas tombés. Les corps continuaient de se tortiller dans ce ballet géant sanglant.

Les images étaient nettes, claires dans son esprit. Les balles qu'ils tiraient été toujours précises... Un trou en plein coeur, dans la tête, dans le bide... C'était vite expédié. Il était hors de question pour eux de faire des blessés... Il leur fallait des morts, des cadavres.
Lui, il n'était pas un tireur. Animé par une force inconnue il continuait de percer la défense des militaires sans réellement toucher ces cibles. Puis... Entendre dans la cohue générale que le gymnase était attaqué par ces raclures le figea sur place... Avait-il réellement bien entendu ?! Son corps basculait lorsque Brent le poussait à l'abri des tirs. Le souffle coupé par la nouvelle, Wade ne parvint qu'à peine à articuler un merci...

Les coups de feu avalaient les ordres. Leur chef de fil tombait. Non. Il n'avait pas bien entendu... Ses oreilles sifflaient douloureusement... C'est Brent qui venait de l'en informer de vive voix après lui demander si ça allait... « Non ça va pas... Non... Impossible... Ils ont pas fait ça. » Pourquoi ça l'étonnait ? Après tout, ils étaient en train de se retourner contre leur autorité...
Dans la sueur et le sang, la panique le gagna. Son coeur manqua d'exploser alors que son esprit était déjà en train de façonner milles scénarios possibles pour sa famille en danger.

Putain, c'était pour eux qu'ils étaient ici, pour les protéger, pour éviter tout carnage et... et il était loin de Sally et Russell...

Sans défense... Ils allaient froidement canarder des enfants, des femmes et des petits vieux... Putain de merde... C'était une blague... Une belle merde que dieu venait de leur laisser tomber du haut du ciel.
Il fut pris de l'irrésistible en vie de faire marche arrière toute pour rejoindre l'équipe pour le gymnase. Un militaire de leur coté qui venait se cacher derrière le même véhicule l'obligea à continuer. Ne pas les lâcher ? Rester ici plutôt qu'aider les plus démunies ? Sans savoir si ce qu'il défendait au péril de sa vie était en danger ou mort ? MORT ?

« J'suis pas soldat. J'ai pas d'ordres à recevoir de toi... J'me casse, j'ai ma femme et mon gamin là-bas. »

Au même moment, la cervelle du dit militaire éclata à quelques mètres d'eux. Une gerbe de sang et de morceau d'encéphale humain lui donna suffisamment la nausée pour lui faire vomir le peu de chose qu'il avait dans le bide...
C'était trop de choses, et Brent à coté de lui était pâle aussi.

« Faut qu'on continue... » Lâcha Brent après l'avoir aider à reprendre le fil des événements.

Il ne voulait pas continuer. Il voulait aller buter ces fils de chien qui s'en prenait à ses proches. Mais du mouvement attira son attention...

« Je rêve... Ils se barrent ?! Ces déchets... »

Les militaires en face prenaient les véhicules, et encore quelques motivés continuaient de descendre les rebelles. Passer d'une zone à l'autre lui prit au moins une dizaine de minutes avant de réaliser que certains lâchaient prise.

« Hors de question que ces fils de chien se carapatent comme si de rien était... »

Wade avait encore des ressources, son arme et quelques charges en plus près de lui, il tenta de viser du mieux qu'il pouvait le véhicule qui passait à proximité. Les balles venaient de ricochaient sur la paroi métallique sans la percer. Frustré il continua à tirer jusqu'à se stopper et remarquer un corps étendu dont une grenade était apparente à sa ceinture.

Il remonta automatique l'arme devant son visage pour tirer en direction du corps. À quelques secondes près le véhicule passerait à coté, il n'avait que peu de temps. Avec l'aide de Brent, il tira dans sa direction jusqu'à ce que le souffle de l'explosion retentisse et fasse voltiger le dit véhicule... Lui et Brent se retrouvèrent projeté à quelques mètres...



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1151
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 12:58


Un hurlement s'était fait entendre, puis une déflagration, les militaires avaient changé de cible, ils partaient attaquer le gymnase, lâche comme ils étaient. Norman serra la mâchoire et regarda la métisse, déterminé à se relever. Il devait encore combattre, il ne devait pas faillir, pas maintenant, pas encore, trop de vie était encore en jeu, des âmes innocentes, des enfants, des femmes, des personnages âgées. Elle lui avait fait un bandage de fortune, la balle n'avait fait que traverser, la douleur lui faisait un mal de chien, il était pâle et transpirant après avoir perdu autant de sang.

L'adrénaline était plus forte que sa douleur, sa main attrapa son m4 et il s'aida de celle-ci et de la voiture pour se relever. Au départ ses jambes avaient du mal à le soutenir, sa main gauche s'était rapidement posé sur sa plaie par réflexe de perdre encore du sang, mais le tissu faisait le travail pour le moment.

Son regard se déposa dans celui d'Eva, il était déterminé à en découdre, déterminé à ne laisser personne d'autre mourir. "Si j'tombe de faiblesse ne me relève pas" elle ne devait pas mourir en essayant de l'aider à se relever, s'il tombait, elle devait le laisser au sol, peu importe la situation.

Soupirant un bon coup, une épaisse fumée blanche s'échappa de ses lèvres, la température avait baisée, le sang des victimes alliés et ennemies recouvrait une partie de la neige.

Deux militaires se tenaient debout devant une victime qui suppliait pour sa vie, mais sans aucun scrupule, ils tirèrent en même temps une rafale. Norman cala son m4 contre son épaule et déposa ses coudes sur le toit de la voiture et canarda en direction des deux lâches.

Les deux tombèrent, la victime ne bougeait plus, il n'y avait plus rien à faire pour elle, deux rafales à bout portant avait suffi à enlever toute trace de vie.

Norman se tourna vers la métisse : "Faut abattre les derniers restant, faut pas les laisser rejoindre le gymnase..." l'électricien toussa et s'essuya les lèvres d'un revers de main, il crachait du sang, ce n'était pas vraiment bon signe, mais il se devait de continuer.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 13:54

Rien n'allait plus. Des cris suraigus retentirent au loin. Eva tourna vivement la tête et constata avec horreur que les militaires venaient d'attaquer les civils présents dans le gymnase. C'était vraiment sérieux ? Alors voilà à quel niveau ils s'élevaient ? Tuer des femmes, des enfants et des vieillards sans défense ? Heureusement que certains étaient restés là bas en tant que premier rempart. Mais ils ne suffiraient pas. Eux. Ceux du dehors. Ils devaient les défendre. Abattre les soldats qui se dirigeaient là bas dans l'espoir de préserver ce pour quoi elle se battait. C'était ça. Eva devait récupérer son arme et continuer la lutte.

Son rôle d'infirmière temporaire s'acheva alors que son compagnon se relevait bien que très difficilement. Norman n'était plus en état de combattre. Ils devaient rester là. Mais d'un autre côté, toutes les armes disponible devaient être utiliser. Dans son regard, elle pouvait voir de la rage. La rage de vaincre. Eva arqua un sourcil en entendant ses mots. Le laisser s'il tombait ? Son cœur se mit à battre plus fort et ses poing se serrèrent. Cette force qui était la sienne, devait servir à quelque chose. Et c'était bien à ça. Luìs rendit l'arme chargée à sa sœur avant de repartir à l'assaut des hommes se dirigeant vers le bâtiment. De nouveau, la métisse sentit la froideur de l'arme entre ses doigts. Son regard plus froid et plus dur que jamais s'enfonça dans celui de l’électricien.

Rêve.

Eva assista à la même scène que Norman. Celle ci ne sortirait sans doute jamais de son esprit. Abattre une personne à terre, de sang froid. La connerie humaine n'avait donc aucune limite. Sa rage refit surface en un éclair. Un militaire non loin d'eux se précipitait vers une voiture, sans doute pour fuir après le massacre qu'il avait exercé. Eva le pointa, tira plusieurs fois mais ne réussit pas à l'avoir. Espèce de queutard. Peureux. Sans couilles. La jeune femme respira fort avant d’acquiescer d'un mouvement de tête à sa remarque. Hors de question qu'ils tuent plus de victimes innocentes.

Luìs et Marco suivaient uniformes, les pointant de leurs armes avant de les abattre si l'occasion le voulait. La jeune femme cala son canon contre son épaule et prit Norman sous le bras pour l'aider à avancer. Car il fallait avancer, jusqu'au bout. Eva se stoppa net quand elle reconnut un homme d'un âge bien avancé à terre. Il venait de se prendre une balle. Ses derniers mots, elle les retinrent. A jamais. C'en était trop.

La mécano lâcha Norman pour accourir près d'un miliaire qui mettait en joue un jeune homme en train de recharger. Eva colla rapidement le bout sur sa tempe et pressa légèrement avant de souffler entre ses dents.

Essaie et t'meurs.
Un sourire apparu sur la tronche du treillis qui vira son arme vers elle. Sans attendre, à bout portant, Eva pressa la détente. Du sang vola et s'écrasa sur sa peau. Sans pitié. Eva connaissait une nouvelle facette de sa personnalité. Sans pitié. Le jeune qu'elle avait secouru s'approcha d'elle et la remercia un million de fois. Un regard vers Norman et ils étaient tous les trois repartis. Repartir tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 14:51

Il toussa, la poussière qui avait et était en train d'avaler lui déchirait la gorge. Ses yeux le piquaient affreusement et dans cette poussière il mit un moment à distinguer Brent qui recrachait quelque chose. Du sang mélangé à de la crasse.

Wade n'avait plus son arme. Le souffle de la petite déflagration avait propulsé le M4 un peu plus loin. Merde... La poussière commençait à s'estomper et lui permet de distinguer les dégâts qu'il avait causé au véhicule et à ses occupants. La voiture retournée et le sang sur le par-brise brisé étaient des détails qui parlaient pour eux. Mais les tires n'avaient pas cessé... Certains continuaient à se battre sur se front tandis que d'autres continuer à virer de bord...

« Brent... Allez, on y va... » Il venait l'aider à se relever en tirant sur son bras. Ce n'est qu'à ce moment précis que le brun se rendit compte qu'il saignait, son visage et une partie de son bras était tâché de sang et la douleur commençait à se réveiller... Brent semblait avoir reçu également quelques éclats... « Quelle idée de chiotte... » Mais ça avait eu au moins le mérite de freiner les pourritures qui avaient essayé de fuir...

Une balle vint effleurer son flanc. Il flancha un moment avant de hurler et de pointer l'enfoiré du doigt pour que Brent s'en charge. Sa voix était étouffée... Tout l'était. Il n'entendait plus rien. Le bourdonnement dans ses oreilles était encore plus présent... C'est en fouillant du regard les cadavres et la scène autour qu'il trouva enfin une arme à proximité... Il y en avait beaucoup en réalité... Sur les cadavres désarticulés, les visages figés par l'horreur...

N'y avait-il déjà pas suffisamment à subir du fléau qui venait de dehors ?

Et le bordel qu'ils faisaient... Qu'est-ce que ça allait donner... ?

Brent le poussa violemment pour le réveiller alors qu'il s'était perdu dans les pensées... Légèrement à l'abri derrière un bout de ferraille, il remarqua plus loin Norman et les Sanchez... Enfin, Norman s'était transformé en loque et semblait souffrir le martyr. À distance, il ne distinguait pas suffisamment de détails pour voir où il était blessé... Ses vêtements dans son ensemble étaient maculés de sang...

« On bouge... On les rejoint... Faut qu'on brise leurs dernières résistances... et qu'on aille au gymnase ! » D'autres bougeaient dans cette même direction, alors que quelques militaires continuaient de les cribler de balles ceux qui s'approchaient. Il n'avait que ça en tête... Le gymnase... à force de regarder là-bas, il allait se prendre un coup de crosse et il ne le verrait pas venir...

Faut pas trainer, lâcha Brent en tirant sur un militaire à proximité.

Bouger de véhicule abandonné en véhicule pour attendre les autres et rapatrier quelques civils sur le chemin n'avait pas été de tout repos. Les militaires motivés continuaient à vouloir freiner leur course... Pourquoi continuait-il ? Fallait retourner au gymnase, tant pis pour le reste... La cause défendue était en train de se retourner contre eux... À quelques pas de son objectif, le quinquagénaire élimina une menace d'une balle dans le ventre qui le cloua sur place mais il ne l'acheva pas. Une erreur peut être alors qu'il passait près de l'individu et qu'ils atteignaient le petit groupe qui s'était formé...

« Besoin d'aide pour le trainer... ? »
Lâcha t-il en se joignant au mouvement après avoir hocher la tête dans leur direction. Brent et deux gamins les avait rejoint en cours de route. Il avait l'impression d'avoir perdu plus de la moitié de la troupe qu'avait mené O'Connell...



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1377
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Mer 17 Fév 2016 - 15:15


Jay posa immédiatement un genou au sol et pointa son M4 dans l’entrebâillement de la porte. Un des leurs passa, puis deux, trois, quatre. De l'autre côté du couloir, la seconde moitié de l'escouade se mettait également à couvert dans une salle de classe. Hormis Monaghan, tous avaient franchi les portes salutaires. Il se releva et hocha la tête en direction du grand Forestier pour lui signaler que la plupart s'en était sorti indemne.

Toujours savoir combien il vous restait de balle dans le chargeur. C'était primordial pour ne pas se retrouver comme un con face à l'ennemi en appuyant sur la gâchette sans que rien ne se passe. Instinctivement, le blond avait tenu le compte des munitions qui lui restait dans son magasin mais dans sa course effrénée, il avait perdu le fil. Il devait lui rester probablement, cinq, peut-être six balles. Attrapant un nouveau chargeur, l'ancien marine remplaça celui qui se trouvait actuellement dans son arme. Il en profita également pour enlever l'OKC du bout de son canon et le ranger dans l'étui à couteau qui pendait sur sa hanche gauche, vide, depuis qu'ils s'était équipé pour la bataille.

Passant la tête de l'autre côté du mur, il observa un instant le couloir avant de se remettre rapidement à couvert. Même si l'équipe de Gordon leur donnait un avantage, ça n'allait pas être aisé. Et Moore... Preston ne l'avait pas vu dans le couloir. Ni maintenant, ni au cours de son offensive. Pourtant, il était près. Il devait être près. Il était forcément là. La question, c'était : où ? Un homme comme lui, avec la réputation qu'il avait acquise au fil de ses années de services, n'aurait jamais abandonné ses hommes seuls face à l'ennemi, face à eux. Et c'était exactement pour ça que les militaires ne s'étaient pas encore rendus.

Rendus oui, parce que depuis qu'ils avaient atteint cette salle de classe, avec Gordon et les autres en face, Jaden était confiant. Oh bien sûr, il avait douté de la réussite de leur opération. Une troupe de civils pas entraînés pour un sou face à presque autant de militaires... Personne n'aurait misé sur les civils. C'était un pari stupide. Un pari que l'ancien caporal avait pourtant fait. Ça ne l'avait pas empêché de doute pour autant mais ce n'était plus le cas à présent. Ils allaient gagné. Si des militaires n'étaient pas encore venus en renfort, ça voulait dire que Clive, William, Norman, Trey, Wade, Daniel, les Sanchez, Caldwell et tout les autres remportaient également cette guerre à l'extérieur. C'était en partie grâce à eux que son escouade avait pu parvenir jusque-là, si proches de leur objectif. Ne restait plus qu'à l'atteindre maintenant.

Preston arma son M4 pour qu'il soit prêt à tirer et sortit de nouveau un bout de tête dans le couloir. Jaden posa de nouveau un genou au sol, se mit à découvert une fois encore et abattit de deux balles le premier militaire qui rentra dans son viseur point rouge.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Aujourd'hui à 23:08

Revenir en haut Aller en bas
 

Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Abandonné, sorry :c] [Event: 14 février 1990] Le bal de Saint-Valentin ♥
» [Event Chasse au trésor]Un indice, un écureuil et un problème ! [Kaya - Ahito - Jaky]
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-