Partagez | .
 

 Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2960

MessageSujet: Event de Février - Les combattants   Dim 14 Fév 2016 - 22:45



When Freedom Calls



Les Fils de la Liberté et la Boston Tea Party. Les Sans-culottes et la Révolution française. Les Poings de la Justice et de la Concorde et la Révolte des Boxers. L'histoire de l'humanité est jonchée de ces moments où des hommes et des femmes ont pris les armes et se sont battus contre l'oppression. Tous avaient le même rêve. Liberté. Indépendance. Comme eux, vous partagez ce rêve. Comme eux, vous êtes prêts à vous battre pour l'atteindre.

Nous sommes le 20 février, il est 19h50. Cela fait cinq jours que vous avez mis en commun les informations que vous avez récupérées et décidé, ensemble, de la marche à suivre. Cinq jours, que vous rongez votre frein. Cinq jours, que vous faîtes comme si de rien n'était en attendant le moment d'agir. Il approche. Plus que dix minutes. Petit à petit, les civils commencent à s'organiser. Parmi ceux qui ont choisi de mener la bataille, certains patientent déjà dans le froid depuis plusieurs minutes, tuant le temps en faisant les cent pas dans la neige, d'autres les rejoignent à peine. Comme dans toutes les armées populaires, certains dans vos rangs n'ont aucune expérience du combat et n'ont même jamais tenu d'armes. Et pourtant, tous ont répondu à l'appel.

Il n'y a ni peur ni doute dans vos regards. Seulement de la colère et de la détermination. Impossible de faire machine arrière désormais. Vous savez que vous n'avez pas le droit à l'échec. C'est votre seule et unique chance de vous débarrasser du joug tyrannique des militaires. Pourtant, tous ne sont pas mauvais. Ils sont d'ailleurs plusieurs à s'être rangés de votre côté une fois mis au courant de ce que vous prépariez. Le caporal Fitzgerald et son escouade de marines notamment. Comme vous, ils se souviennent que l'armée doit défendre le peuple, pas l'opprimer. Une chance puisqu'une grande partie de votre réussite dépend de leur participation.

20 heures. L'heure de la relève. C'est l'heure que vous avez choisie pour passer à l'action. Dans le bâtiment principal du lycée de Garfield, Osmann et Cheng, deux des marines, viennent de prendre leurs postes. Plus que quelques secondes et le couloir menant à la salle de classe reconvertie en armurerie sera désert. Voilà, ça y est. Discrètement, Cheng ouvre la porte et va toquer à la fenêtre. De l'autre côté, Fitzgerald, de garde, allume une cigarette. Une faible lueur dans la nuit noire. Le signal est donné. Les quelques militaires qui gardaient la cour s'écroulent les uns après les autres, abattus par les tirs étouffés de Garcia et Simons, postés en vigie sur le toit du gymnase. Lorsque la fenêtre s'ouvre, une escouade de civils pénètre dans le bâtiment pour aider à la distribution des armes. Fusils d'assaut, pistolets automatiques ou mitrailleurs passent de main en main jusqu'à ce que la centaine d'hommes et de femmes partant au front soit équipés.

20h10. Les premiers coups de feu éclatent, tant à l'extérieur que dans le bâtiment principal. La bataille pour Emerald Freedom commence.


Informations

Kristen, c'est maintenant que tu intègres l'event. C'est William qui s'est tourné vers toi pour te faire part de la révolte menée par les civils et s'assurer de ton soutien.

Kendale, Norman, Trey, Wade, Eva, Ayden, Daniel, Jaden, vous faîtes parti de ceux ayant pris les armes, c'est donc ici que l'event continue pour vous. Vous êtes tous équipés de fusil d'assaut M4

♦ Voici une carte pour vous aider à mieux visualiser les choses.

Norman, Trey, Wade, Eva, Daniel : Vous êtes de ceux qui vont se battre à l'extérieur du bâtiment principal. Votre groupe est mené par Fitzgerald sur le flanc sud et par William sur le flanc nord. Avec vous se trouvent une partie de l'escouade de Fitzgerald ainsi que Morgan Caldwell, les frères Sanchez et environ 70 autres personnes. Le plus gros de la bataille aura lieu dans l'ancien terrain de sport, une zone qui jusque là vous était interdite d'accès. Une partie du terrain a été reconvertie en parking, l'autre en espace de vie et de stockage pour les soldats. Vous affronterez le gros des forces armées soit environ une centaine d'hommes. Ils sont donc plus nombreux mais l'effet de surprise joue pour vous. En plus de cela, vous bénéficierez de soutien des deux tireurs embusqués, Garcia et Simmons.

Kristen, Kendale, Ayden : Vous faîtes partie du premier groupe d'assaut chargé d'attaquer le bâtiment principal. Votre escouade est menée par Jaden et compte une vingtaine de membres, dont Seth, le frère d'Ayden qui reste à ses côtés pour palier à son mutisme, ainsi que Cheng et Osmann, les deux marines vous ayant ouvert l'accès à l'armurerie. Votre but au cours de ce tour est d'atteindre le premier étage du bâtiment, soit le point 7 sur la carte, étage entièrement réservé aux militaires. Une cinquantaine de militaires se trouvent dans le bâtiment mais vous ne savez combien cous aurez à en affronter réellement. Si le nombre est bien moins important que pour ceux du parking, votre tâche n'a rien de facile pour autant. Entre les couloirs et les salle de classes, le terrain ne joue absolument pas en votre faveur. Par chance, il n'avantage pas non plus vos adversaires du jour. Votre assaut se fait en coordination avec une autre équipe, tous des pnjs, ayant pénétré le bâtiment principal par l'infirmerie, le point 4 donc. Ils ont le même objectif que vous : rejoindre le premier étage en passant par l'escalier nord, au point 6.

♦ Avant chacun de vos posts, il est impératif que vous tiriez les dés blessures et militaires. Un nouveau dé a également été mis en place et il se trouve ici. Attention toutefois, selon que vous soyez dans un groupe ou l'autre, les résultats de vos dés seront sensiblement différent. Vérifiez bien que vous vous référez au bon groupe avant de poster.

♦ Voici le lien du flood, n'hésitez pas à aller y faire un saut pour vous organiser. Pour réserver votre tour, c'est ici que ça se passe.

Revenir en haut Aller en bas
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Dim 14 Fév 2016 - 23:58


If you fuck with us, we'll fuck you right back
with a cherry on top ! | Pv. Emerald Freedom


   
   
   


Il fallait prendre les armes. Ils n’avaient pas vraiment le choix. Daniel ne savait pas trop dans quoi il s’embarquait, mais il se sentait capable. Capable de quoi ? De protéger les siens, d’assurer à ses enfants une vie meilleure. De toutes façons, les morts n’avaient pas de morale. Alors il arriverait sans aucun soucis à les protéger d’eux. Cependant, les militaires étaient bien des hommes, des hommes profitant de leur situation pour mener une dictature du grade, une dictature des armes. Ce serait bientôt fini. Bientôt, ils tenteraient leur chance, ici, sans les militaires, ou dehors, avec leur volonté comme seule force.

Ils étaient sur le terrain, prêt à agir. C’était bien la première fois que Daniel tirait avec un tel engin. Pour être honnête, il n’était pas vraiment taillé pour jouer les supers héros, mais si ses deux enfants seraient en danger, il n’avait pas le choix que d’agir. Avec d’autres volontaires, il se dirigeait face aux militaires, qu’ils allaient abattre, pour venger l’injustice, pour venger la jeune Victoria et ces mois de pression psychologique. Les militaires ne se laisseraient pas faire, alors il fallait accélérer le pas. D’un coin de l’œil, Daniel aperçut Norman, que son jeune fils aimait beaucoup. L’espace d’un instant, il pensa à la petite souris qui vivait dans le placard à balais et se détendit un peu. Il avait les mains beaucoup moins crispées sur l’arme qu’il tenait, prêt à faire feu si nécessaire.

Et ce fût nécessaire. Lorsque Daniel vit le jeune Xavier se faire abattre d’une balle en pleine tête, une flamme s’alluma dans son regard. Il ne pouvait pas laisser passer ça. Il n’avait même pas actionné la gâchette que les forces adverses n’hésitaient pas à tirer sur un jeune garçon. Une balle dans la tête ? Très bien. « Putain mais… OH ! VOUS N’AVEZ PAS HONTE ?! » Hurla Daniel en brandissant son arme. Il n’était pas loin de se donner un coup de crosse à l’agiter comme ça, et se baissa de justesse quand il vit un militaire le prendre en joue. Pas question de faire deux orphelins ce soir. Il ramena l’arme comme il fallait et tira alors sans réfléchir, comme s’il était habité d’une rage folle. Un, puis deux militaires. Tous les deux, malgré leur casques et leur protections, valsèrent vers l’arrière, avant de tomber raides morts.

« Oh merde… » Souffla Dan pour lui-même, les yeux écarquillés, avant de sentir qu'une masse fonçait vers lui, et le fit faillir. C’était un corps. Un véritable corps qui lui était tombé dessus. Quelqu’un devant lui, juste là, devant lui. Daniel poussa ce dit corps avant de se rendre compte qu’il s’agissait de la forte Zoey, un garçon manqué percé et adorable aux cheveux roux coupés courts, qui n’avait pas hésité à prendre les armes. Elle gigota. Une balle lui avait touché la gorge. Elle se noyait dans son propre sang. La jeune fille avait les yeux révulsés, portant ses mains à sa gorge en essayant d’articuler quelque chose, mais rien ne sorti de sa bouche.

Daniel plissa les yeux de dégoût et d’horreur, elle ne parvenait qu’à faire sortir un gargouillis immonde qui annonçait sa mort. « Je suis désolé… Je suis désolé gamine… » Articula Daniel en lui soutenant la tête tout en se penchant vers elle. Lorsqu’il se redressa, puisqu’elle avait rendu son dernier souffle, Daniel se rendit compte qu’il était couvert de sang, du sang de cette fille qui avait à peine dix ans de plus que sa fille. « CA SUFFIT ! » Hurla-t-il alors une nouvelle fois en brandissant tirant alors, faisant la grimace en ressentant toute l’adrénaline que cela lui provoquait. Un autre militaire à taire. Et ça n’était que le début.



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1384
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Lun 15 Fév 2016 - 0:17


Les yeux plantés dans les étoiles, Jaden tira sa clope. Si son corps était bien dans la cour du lycée, entouré d'Ayden, de Seth et de Kendale, son esprit était ailleurs. Cela faisait plusieurs minutes déjà qu'il était sorti et autant de minutes qu'il était dans le vague. Il repensait à cette promesse qu'il avait faite à sa femme le jour de la Saint-Valentin, la veille de leur seconde réunion, celle qu'elle lui avait demandé de tenir quelques jours plus tôt et à laquelle il avait été incapable de répondre à ce moment-là. Il repensait à ses quelques mots qu'il lui avait prononcé avant de quitter le gymnase. J'y vais avait-il dit. Ce n'était ni un au revoir, ni des adieux, ceux-là, ils avaient été fait la veille. Il repensait au baiser qu'ils avaient échangé. Il avait été si fort que le blond avait l'impression de pouvoir encore sentir les lèvres de Maxine comprimant les siennes. Il repensait à celui qu'il avait donné à sa mère, aux yeux embués de la cinquantenaire. Jay prit une nouvelle bouffée avant d'éteindre sa Lucky et de regarder sa montre.

- C'est pour bientôt, lâcha-t-il tout bas.

Il ne devait plus y en avoir que pour une ou deux minutes tout au plus. Peut-être même moins. À quelques dizaines de mètres de lui, Fitzgerald allumait une cigarette. Moins. Le signal était donné. L'agent spécial regarde un à un les corps de leurs gardiens s'écrouler et lorsque le dernier fut au sol, il s'élança au pas de course vers l'armurerie. Les autres suivaient. Rapidement, il grimpa à la fenêtre et aida ceux de son escouade à distribuer les armes le plus rapidement possible. Lorsqu'il furent tous servi et qu'ils commençaient à s'éloigner, Jaden s'équipa des armes qu'il prenait toujours lors de ses sorties et qui étaient restées au même endroit jusqu'à présent. Au bout du canon de son M4, il accrocha sa baïonnette OKC-3S qu'il avait avec lui lors de l'arrivée des Preston à Emerald. Cela aurait presque pu paraître moyenâgeux pour un non-initié mais dans un environnement restreint comme celui-ci dans lequel ils s'apprêtaient à se battre, engager l'ennemi au corps-à-corps était plus que probable et le blond voulait pouvoir compter sur l'allonge que lui donnerait le fusil d'assaut et sa maîtrise du MCMAP à chaque instant.

- Dès qu'on passera ces portes, on sera en guerre. Vous cinq, il désigna autant d'hommes, vous couvrez nos arrières. Les autres, on avance. Trois groupes de cinq. On défonce chaque porte, on nettoie chaque salle. On en laisse aucun s'en tirer, fit l'homme en allant se plaquer dos au mur, juste à côté de la porte. Manning, tu prends un groupe, Cheng, le deuxième, Osmann, nos arrières, je prend la tête. Les premiers coups de feu se firent entendre même dans l'enceinte du bâtiment. Ça commençait. OK les gars, dit l'ancien marines d'une voix plus forte comme pour motiver les troupes, on va y aller ! Viser le torse, c'est le plus simple ! Surtout, n'hésitez pas à tirer, eux ne le feront pas !

GIVE 'EM HELL !
tonna Preston.

Il ouvrit la porte à la volée, le fusil d'assaut calé contre son épaule pointait droit devant lui. Le caporal s'engouffra dans le couloir, et, dans son dos, Jimmy Cosberg fut le premier à suivre. Le soldat posté au fond du couloir les aperçut et commença à tirer avant même de les avoir dans son viseur. Les balles frôlèrent Jaden de peu, celles du blond ne manquèrent pas leur cible. Les trois balles qu'il tira allèrent se loger en plein dans la poitrine de l'autre. À sa droite, Jimmy s'écroulait raid mort. Jay crispa les mâchoires, la rage au ventre et continua à avancer jusqu'à la première porte. La bataille pour Emerald Freedom avait bel et bien commencé.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 194
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Lun 15 Fév 2016 - 10:50


« Je t’aime… »

Ces quelques mots soufflés à Emerson avant de quitter le gymnase ne cessent de résonner dans ma tête. Les grands discours, les au-revoir, je n’ai jamais été très doué pour ça. Avant de partir j’ai enlacé Kaycee, j’ai embrassé Emy’… Comme si nous étions revenu quelques mois en arrière, comme quand je devais me rendre au boulot. Après tout… Dans mon ancienne vie je prenais des risques tous les jours ? C’est bien différent sur de nombreux points évidemment mais tout ce que je peux dire c’est que je suis prêt. Non loin de Jaden, Ayden et son frère. J’attends. Le signal. Comme cette alarme qui retentissait dans la caserne, le départ pour le feu. Je sens cette adrénaline monter doucement en moi. Je n’ai pas peur. Non. Je bouillonne, déterminé à tout faire pour aider ces gens qui comptent sur moi, sur nous. En cette soirée d’hiver, nous sommes prêts pour faire changer les choses. Porter secours, sauver des vies, c’était ce que je faisais avant… A un détail près… Aujourd’hui, pour réussir, je vais devoir tuer. Mais je sais que c’est le prix à payer pour notre réussite. Aujourd’hui je me bats pour la vie, notre survie.

Il est l’heure. Le signal est donné et nous voilà jeté dans l’arène. Je m’élance à mon tour, suivant le reste du groupe jusqu’à l’armurerie. J’aide quelqu’un de mes camarades du jour à se hisser jusqu’à la fenêtre, puis je grimpe à mon tour. Me voilà armé. A côté de moi, j’aperçois un gars, bien plus jeune de moi. Une vingtaine d’année, pas plus, il est plus grand que moi et plutôt costaud. Néanmoins il semble tendu, fixant son arme… Je m’approche, le temps que les autres s’arment à leur tour. D’une voix base je l’interpelle « C’quoi ton prénom ? » - « Matthew. » - « Ça va aller. » Je pose ma main sur mon épaule et j’affiche un léger sourire. « Moi, c’est Kendale. »

Puis la voix de Jaden s’élève, nous donnant ses directives. Pas l’temps de poursuivre notre conversation avec le jeune Matthew, je lui fais cependant signe de me suivre. La porte s’ouvre avec fracas, les premiers hommes de notre groupe pénètrent dans le couloir du lycée. Je m’y engouffre à mon tour, suivant le groupe mené par Manning. Et voilà que les tirs fusent autour de nous. Je suis les autres, talonné par Matthew. Des militaires rappliquent avant que nous ayons atteint la première porte. Je vise un premier homme, je tire, il tombe. A côté de moi, le p’tit gars semble hésitant. « Allez ! Matthew ! » Des encouragements, il ne faut pas qu’il hésite… Mais mes paroles finissement par avoir leur effet, il tire enfin. Je l’imite, tuant un deuxième homme.





Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Lun 15 Fév 2016 - 12:44

Cinq jour de plus étaient passés suite à la seconde réunion. Cinq jour d'inactivité où chacun se devait d'être patient et de ne pas faire de travers afin d'éviter que les ennemis aient vent de la rébellion. Ce fut cinq jours bénis pour le muet. Plus le temps de passer à l'action approchait, plus il se rendait compte qu'il avait crée de solides liens avec certains réfugiés. Il n'avait eu de cesse d'aller les voir pour passer du temps avec chacun d'entre eux, allant de Ian à Catherine O'connell à qui il laissa sa sacoche à dessins ainsi que le matériel qui allait de pair, lui demandant de faire de jolis travaux et de prendre soin de ses biens. Mais surtout, le muet profita de ces cinq jours pour être avec Seth. Il y avait tant de possibilités, qu'ils meurent tous deux, s'en sortent ou que l'un manque à l'appel. Qu'importe, au final, puisqu'ils se battaient pour une noble cause.

Le jour J, Ayden avait rejoint son groupe, ceux qui attaqueraient le bâtiment avec Jaden. Le signal ne tarda pas à se faire voir et les combattants s'élancèrent vers le premier objectif, l'équipement. Aidant à distribuer les armes avant de suivre sa division jusqu'au second objectif, l'illustrateur imita son frère quant au port de l'arme, se souvenant de toutes les indications qu'on lui avait fournit. Il avait déjà tenu des armes, s'en était servi en entraînement, quand le monde allait encore correctement. La sensation de se dire qu'il s'agissait de sa seule protection fila un frisson désagréable. Ils pourraient mourir, tous. Alors, quitte a crever, autant le faire en réussissant leur mission. Avant l'assaut, Preston donna les dernières instructions. Les français se retrouvèrent sous le commandement de Cheng. Seth tapota l'épaule du chefet se posta aux côtés de son frère. Enfin, l'artiste envoya un dernier regard à Ashley, qu'ils avaient recruté et l'assaut était lancé. Les premiers coups retentirent.

Pénétrant dans le bâtiment, se lançant dans la bataille, l'artiste cala son arme contre son épaule dans un automatisme parfait, comme s'il avait fait ce mouvement toute sa vie. Cheng mena le groupe à une salle occupée et l'animation se fit. L'un des soldats ennemis tira en direction du muet et ce dernier serra les dents lorsqu'une balle vint lui érafler le flan. La morsure de la munition se faisait sentir mais la blessure superficielle n'empêcha pas l'homme d'appuyer sur la gâchette, abattant l'ennemi qui s'écroula sans demander son reste. Le brun n'eut pas une once de dégoût à son geste. Non, pas question d'avoir des remords maintenant, c'est pourquoi il changea rapidement de cible et tira sur un militaire qui venait vers eux, arme au poing. Un coup d'oeil à ses coéquipiers et il fut rassuré. Personne n'était tombé. Bien, il fallait à présent continuer sur cette lancée et dominer le champ de bataille pour gagner la guerre.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Lun 15 Fév 2016 - 14:10

Bordel. J'ai pas signé pour me retrouver dans cette troupe de débiles sans noms, incapables de rester tranquille et de contrôler leurs pulsions. Je le savais bien que les choses n'allaient pas tarder à dégénérer, surtout comment évoluaient la situation au fil du temps. C'est sûr que les civils n'allaient pas continuer à supporter ces conditions misérables très longtemps... mais encore ça, ça pouvait encore passer, on aurait pu les contenir encore un peu vis à vis de tout ça, mais que les gars de l'Armée, conditionnés par le général Moore, se permettent toutes les atrocités possibles envers la population qu'ils sont justement censés protéger, là ça va trop loin. Les premières violences sur un gamin de six ans ont été le début d'une longue descente aux enfer... mais ce qui a vraiment mit le feu aux poudres, c'est le viol de cette jeune fille, il y a quelques jours. Alors quand William est venu me parler de ce projet de "révolte", ça n'a pas été une grande surprise. Je crois bien qu'il était surtout venu tâter le terrain, et savoir vers qui se tournait mon allégeance, si je comptais les soutenir dans cette mutinerie. Et je dois avouer que ça n'a pas été une décision facile sur le coup... entre le fait que j'ai toujours été fidèle à l'Armée, mais aussi le fait que j'ai tout de même pu créer des liens avec certaines personnes du côté des civils, là je pense à William et Reese, sans oublier Sam que je ne pouvais absolument pas oublier, je me suis retrouvée dans une position plutôt compliquée. Mais je me suis rendue à l'évidence, les choses doivent changer, et pour ça, il va falloir se débarasser de Moore.  

Alors on en est arrivé là, personne ne semble vouloir reculer, la décision est prise, le sang va couler. Fidèle à mes engagements, me voilà parmi les mutins, pour leur prêter main forte dans leur cause. On est plusieurs à les avoir rejoints, à avoir désertés nos postes pour affronter nos frères d'armes aujourd'hui. C'est sans trop de problèmes qu'on atteint l'armurerie, afin d'équiper tout le monde, en arme et en munition. Pour ma part, j'aurais apprécier avoir un F-22, mais faute de moyen, je vais me contenter d'un M-16.

L'assaut est donné sur le bâtiment principal, les premiers coups de feu retentissent, c'est le point de non retour. Connaissant bien les lieux, j'aurais pu me retrouver en première ligne, et guider les autres vers nos objectifs, mais j'ai préféré laisser ça à Jaden - en tant qu'ancien membre de corps d'armée - il sait ce qu'il fait. Je suis restée en retrait pour couvrir l'avancée de nos hommes, et de l'équipe dont j'ai la charge, et faire face à l'arrivée des renforts de Moore. Nous prendre à revers et nous enfermer dans un étau, c'est très certainement comme ça qu'il va réagir. Bon, pour l'instant, c'est que les gars de son côté doivent être sans doute très désorganisés, un peu prit au dépourvu par cette soudaine attaque. La résistance n'est pas à son maximum. Accompagné d'un civil, qui a l'air de savoir tenir un flingue correctement, on se retrouve face à deux gars de la Navy qui semblent avoir été alertés par les premiers échanges de tirs. Mon uniforme est encore trompeur, ils ne se méfient pas, et je parvient à détourner brièvement leur attention.

Désolée, mais je n'ai pas trop le choix... Ça se passe très vite, les deux corps tombent sans vie sur le sol. Mais je n'ai pas le temps de rengainer, que c'est au tour de mon coéquipier de tomber à son tour, d'une balle perdue. Faut que je bouge, et vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Lun 15 Fév 2016 - 14:25


Et voilà. Le moment était venu. Le moment qu'ils attendaient tous. Avec plus ou moins de sérénité. Quoique pas du tout. Les mains d'Eva tremblaient d'appréhension. La vie de ceux qu'elle aimait et de ce qu'elle avait appris à connaître un tant soit peu, était en jeu. L'arme au poing, Eva et ses frères accompagnés de nombreux autres s'avancèrent sur le terrain. Le cœur de la métisse était serré et son estomac lui faisait mal. Sa vision était troublé par la peur. L'adrénaline envahissait ses veines comme un coup de vent s’engouffrait dans des branches d'arbres. Et dire qu'elle était venu dans ce lieu pour un peu plus de sécurité. Voilà où la métisse en était maintenant. Prête à se battre pour une cause qui en valait la peine. Du moins elle essayait à tout prix de s'en convaincre. Son regard se posèrent sur ses frères et chacun d'eux l'embrassèrent sans un mot de plus, tout comme elle. Les mots n'avaient pas lieu d'être. Ils se reparleraient plus tard. Ses yeux rencontrèrent ceux de Norman l'espace d'une seconde et de plusieurs autres personnes qui étaient dans la même situation qu'elle.

D'un même mouvement, des centaines de pieds écrasaient l'herbe, s'avançant à la rencontre des militaires. Eva tremblait. Puis les coups de feux retentirent. De plus en plus proche, de plus en plus bruyant. La pression monta dans le cœur de la jeune femme. Puis d'un coup. Un vide. Son regard se baissa. Un homme tomba à ses pieds. Raide mort. Il s'agissait d'Edward. Le premier a qui elle avait raconté ce qu'il se passait à l'extérieure. La mécano se figea. Les cris de ses frères qui lui disaient de bouger n’atteignirent pas ses oreilles. Il était mort. Là. Pour une cause qu'ils avaient tous défendus. Ses tremblements s'arrêtèrent. Sa main serra le fusil. L'arme à la main. La larme à l'oeil, sa tête se releva, les yeux empli d'une rage nouvelle, elle fixa le militaire qui avait dû lui tirer dessus. Ou était ce un autre ? Quelle importance, l'un d'eux avait tiré et ça. Ça. Elle ne le laisserait pas passer.

L'arme calé contre son épaule, elle tira une première fois, le coup l'emportant légèrement en arrière. Le corps tomba. Le sang coula. Eva avait tué. Mais rien, aucuns sentiments de regret ne pointa le bout de son nez. Ses jambes la bougèrent comme elle ne l'avait encore jamais fait. Guider par un instinct de combattante. De vengeance. De nouveau, son doigt pressa la gâchette. La balle se logea dans l’œil d'un militaire, brisant ses rêves, sa vie et tout espoir de retour. Plus rien n'existait sauf le son de son fusil et la pression de ses doigts contre son engin de mort. Eva avançait de plus en plus vers le campement. Son troisième coup partit, allant tout droit dans l'abdomen d'une femme. Bon vent. Un ange devait veiller sur elle, car toutes les balles qui fusèrent ne la touchèrent pas. La mécano venait de tuer. Par trois fois. Et ça ne faisait que commencer. Ils avaient commencé. Et ils ne seront pas les gagnants dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Les combattants   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Event de Février - Les combattants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Abandonné, sorry :c] [Event: 14 février 1990] Le bal de Saint-Valentin ♥
» [Event Chasse au trésor]Un indice, un écureuil et un problème ! [Kaya - Ahito - Jaky]
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-