Partagez | .
 

 Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant
Auteur
Message
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 14:52

Il ne fallut que quelques minutes à Ayden pour recréer le plan d'évacuation pendant que les femmes discutaient. L'homme les écoutait d'une oreille attentive mais comme elles, il cessa son activité au moment où son institutrice d'amie débarqua, accompagnée des petites O'Connell. Pour le coup, son sourire fut totalement sincère. Il adorait ses petites, surtout Catherine, que Maxine avait dans les bras. Pendant que cette dernière parlait, le muet vint chatouiller la petite fille. La juriste répondait à la maîtresse, Ayden soupira quand son regard croisa celui de la brune. Il avait toujours tendance à ne jamais trancher quand il y avait un débat. Raisonnable, il préférait trouver une solution convenant à tous. Pourtant, présentement, il lui fallait faire la part des choses. Serrant les dents sans perdre son sourire il signa, heureux de constater que rare étaient ceux qui le comprendrait.

- Max, tu sais que je t'adore et tu es mon amie. Mais même si j'apprécie William et Jaden, hors de questions que je les suive juste parce qu'ils ont réussit à convaincre les autres qu'ils étaient les mieux placés pour guider cette... Révolte. On a rien de concret. Avant de se lancer, il faut qu'on ait au moins une idée de ce qu'on peut faire et là c'est pas le cas.

Rabat-joie ? Possible. Mais surtout réaliste. Hors de question qu'il se lance dans une aventure sans un semblant de base.

- Si je suis là, à redessiner ce truc, c'est aussi pour aider les "leaders". Qu'ils aient au moins un plan de cet établissement pour préparer au mieux la marche à suivre. Et puis, soyons réalistes. Regarde les, tous agglutinés. A rester statique, on finira par se demander ce qu'il se passe. Alors se disperser par moment ne fait pas de mal.

L'avocate maintenait aussi le jeu en s'éloignant, il la laissa partir et la salua de la tête. Pendant que Maxine s'occupait des filles, Ayden se tourna vers Megara, s'appretant à lui demander de reprendre la pose pour finir le croquis sauf qu'à la périphérie de son regard l'autre Forestier apparu. Merde, c'était bien le moment pour que Seth débarque, visage sévère et le nez amoché. L'illustrateur rétint un sourire en voyant le pansement sur la figure de l'aîné. Comme quoi, il pouvait faire mal. Malheureusement pour lui, l'ancien militaire l'aggripa au col, lâchant un "Navré", et le traînant sans peine. S'attendant à ce que sont frère lui crie après, Ayden plongea son regard dans le sien. Aussi fût-il surpris quand Seth lui posa les mains sur les épaules en soupirant.

- La prochaine fois, évite le nez, du con. Bon, y s'passe quoi ?

Quelques signes pour expliquer et le regard bleu de Seth s'assombrit. Il n'avait jamais été de ceux qui blessaient, il était un de ces supers héros humain, qui se donnaient entièrement pour la justice. Savoir que des camarades avaient osé franchir la barrière de l'immoralité lui fit serrer les dents et les poings, chuchotant un "Je les tuerai". Haussant un sourcil, le français observa son frère un moment. Il ne l'avait jamais vu ainsi. En tout cas, un bras expérimenté rejoignait leur camp.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 16:22

Marco débattait toujours en silence, argumentant les propos des deux ex militaires en présence. Du moins c'était ce qu'Eva avait conclu vu leur argument sur le fait qu'on ne s'en sortirait pas sans entraînement. C'était bien beau tout ça, mais même en participant en mode espionne ou autre, ce n'était pas du tout le comportement de la métisse. Pourtant, elle écoutait, silencieuse, et elle le faisait avec beaucoup de sérieux. Les plans, les magouilles à monter contre leur bourreaux, tout ça avait un air de beau dans le faux. La fierté qu'elle portait à son frère était pourtant réelle mais bon. Son avis à elle différait au fur et à mesure que les mots fusaient. Il était hors de question de se lancer dans une gué-guerre sans fin heureuse.

La jeune femme observa chaque personne autour d'elle. Il y en avait de toutes sortes. Des jeunes, des vieux, des familles ou des solitaires. Dans tout ça la mécano ne se sentait pas à sa place. Du coin de l’œil elle vit les deux premières personnes qui l'avaient accueillis en ce lieu. Si on pouvait appeler ça un accueil. Doucement, ses pieds l'écartèrent du groupe. Elle n'avait pas d'arguments et ne souhaitait pas parler pour ne rien dire. Alors autant se retirer et aller trouver d'autres avis.

Eva remarqua le petit groupe qu'avait formé le pseudo muet et la pimbêche qui l'avait pris de haut la première fois. Leurs prénoms, elle n'en avait aucunes idées. Mais quitte à aller chercher un avis ailleurs, autant en profiter. Et puis, de ce qu'elle avait pu voir de la femme lui laissait supposer qu'elle n'était pas du genre à suivre une troupe tête baissé. D'un pas hésitant, la jeune femme s'approcha de la brune.

Ca r'ssemble à une foire tout c'truc.

La mécano n'était pas du genre à accoster les gens de la sorte, surtout une personne qui l'avait presque envoyer bouler pour une faute qui n'était pas la sienne. Mais là, il y avait une raison en jeu et de taille. Et malgré ses divergences d'opinion avec le groupe, Eva se devait de se bouger.

J'sais pas c'que vous en pensez mais j'pense pas que ce soit la solution parfaite que de s'faire entraîner par ces deux là. On est pas des soldats.

Eva n'en savait trop rien de l'avis de son interlocutrice. Cela dit, ça permettrait peut être de faire soulever des problèmes auxquels personnes n'avaient pensé. Après tout, Eva venait d'arriver et son avis à elle ne servirait sûrement à rien vu qu'elle ne connaissait pas plus que ça le camp. Tout juste  une semaine, à peine deux qu'ils avaient débarqué. La seule chose qui était sur, c'est que les Sanchez avait trouvé ici une sécurité qu'il n'existait plus à l'extérieur.

J'veux pas dire. Mais même avec cet incident Eva ne put s'empêcher de serrer le poing et la mâchoire, ils s'rendent pas compte d'la sécurité qu'on a ici.

La métisse avait bien fait de ne rien dire au milieu de la foule. Des regards foudroyant ce serait sûrement jeter sur sa personne. Bouuh, rien que d'y penser elle avait presque envie de meurtre, si seulement elle en était capable.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 16:53

Il savait que son idée était mauvaise, il ne s’attendait pas à se faire engueuler par la moitié du groupe. Il avait compris à présent qu’il n’avait pas besoin de lui pour monter un plan. Il n’avait qu’une chose à faire battre en retraite comme avait fait Ayden, Dame Bernie. Il y avait certaines personnes qui s’était éloignées du noyau central de la rébellion. C’était devenu évident qu’il devait faire de même à présent. Il avait dit une connerie et pour lui c’était certainement celle de trop. Il avait bien vu les yeux de ceux qui allaient certainement prendre le contrôle de la situation. Il connaissait par coeur ce regard pour l'avoir confronté un nombre de fois incalculable. Il se sentait naïf de se dire qu'aujourd'hui les choses seraient différentes.

Un bref coup d’œil vers Jaden en marmonnant un « Désolé… » et il finit par se taire. Kendale s'empressa de lui expliquer par toutes les façons possibles et imaginables pourquoi il avait tort. Il parlait calmement, mais Ian n'est pas dupe, il a bien compris qu'il se retenait. Le silence était la seule option possible, il avait cette capacité à passer inaperçu, il fallait bien que pour une fois ce ne soit pas uniquement négatif. Au bout de quelques minutes après une pression sur l’épaule de son fils il lui fit comprendre qu’il partait. Le laissant libre de faire ce qu’il voulait. Il se trouvait un petit coin tranquille où s’assoir. Pourquoi avait-il ouvert sa bouche ? Il espérait que les gens ne le détesteraient pas pour son idée toute nulle, même si au fond de lui, dans quelques jours, la plupart auront oublié qui a dit une ânerie pareille.

Il penserait que son métier l’aiderait à se faire accepter parmi la masse de survivants, mais ça n’avait pas vraiment marché sa nature l’avait vite rattrapé. Il ne s’était cependant pas attendu à voir son fils le rejoindre comme pour le consolé, il aurait pensé qu’il voulait en savoir plus. Il avait arrêté de se battre avec lui, se contentant de ce qu’il acceptait de lui donner. Depuis le début de l’épidémie, son fils était devenu un peu plus gentil avec lui ce qui le rendait souvent heureux, mais aujourd’hui cela ne suffisait pas à lui rendre le sourire lui qui d’habitude en avait toujours un sur le visage.

Il passerait certainement pour une asociale à rester là dans son coin. Rien de mieux que de se tapir dans l’ombre pour se faire oublier. Il entendait tout de même ce qui se passait, et il pourrait donc se préparer si des décisions importantes étaient prises ou des groupes formés. « T’en fais pas fils, en dehors d’un hôpital personne ne prend ton père au sérieux. J’ai fini par avoir l’habitude. » Sauf qu’aujourd’hui c’était un peu différent. Il avait fait de son mieux pour gagner en crédibilité ici. Aider son prochain, tendre son autre joue, mais il avait trop encaissé sans jamais rien dire. Il n’en pouvait plus de simplement se taire ou faire l’homme fort. Il n’était pas comme ses deux anciens militaires, il avait le cœur fragile et l’âme blessée.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 17:25


Norman écoutait en silence, qu'est ce qu'il pouvait bien dire ? Y allait sans plan était un suicide totale, des idées fusaient, plus dangereuse les unes que les autres. Un léger rire s'échappa d'entre ses lèvres. Un incendie ? Puis quoi encore ? Une inondation avec un bon câble électrique en tension pour alimenter le tout ? D'ailleurs un des mecs dessinaient un truc, au loin il ne voyait pas vraiment et donc décida de s'approcher.

Il ne connaissait pas tout le monde, d'ailleurs Norman ne leva aucunement les yeux sur la métisse et son jeune frère qui lui avait décroché une droite. Il n'était pas masochiste à ce point. Un regard de travers vers la demoiselle et il signait peut être son arrêt de mort.

A hauteur du dessinateur, il y retrouva un plan d'évacuation et se permit de lui donner quelque information en plus pour son dessin. Il y avait passé des jours et des nuits à fixer le plan architectural pendant ses travaux au lycée. Et aussi quand il croisait l'un de ses plans dans les couloirs du lycée.

"Très bien réalisé ton croquis..."

Norman déposa sa main sur l'épaule d'Ayden et regarda le dessin puis Maxine et les deux petits bouts, puis à nouveau le dessin et parla d'une voix distincte.

"On croirait qu'c'est une photo ! Bravo mec !" Dit-il en secouant légèrement le pauvre garçon.

Il se décala et s'approcha des deux enfants et de Maxine pour poser un genou à terre. Il fit un grand sourire aux gamins et demanda d'une voix basse à sa confidente "T'penses que ton mari va trouver un plan ?" Norman n'y connaissait rien en plan tactique, l'armée, les armes, les missions, ça n'avait jamais été son truc. "Si j'peux servir à quelque chose, qu'il compte sur moi." Il était sincère, il ne savait pas tirer, mais se battre il le pouvait.

Norman ne laisserait pas une autre situation de ce genre arriver, il ne voulait plus de souffrance, plus d'abus de pouvoir. Il n'allait pas foncer tête baissée, il attendrait un plan. Un plan bien élaboré et sûr pour éviter de grandes pertes. Jaden l'avait bien souligné, il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même sac. Sans doute, des militaires pouvaient se rallier à leur cause pour éradiquer la vermine.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6195
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 17:51


« Je ne vais pas pouvoir m'occuper d'Indiana, vous pouvez le faire à ma place ? » Il fallait bien trouver quelque chose à dire aux deux petites. Dépliant les jambes, elle se redressa pour faire face à Bernadette. La réaction de l'avocate n'était pas celle à laquelle s'attendait Maxine. Elle était simplement venue les chercher, pour qu'ils puissent échanger entre eux. Pas pour leur faire des reproches. Pour le coup, son accueil lui fit l'effet d'une douche froide. C'était quoi cette histoire de plan ?

Lorsque la brune lui désigna le bout de papier, Maxine haussa lentement les sourcils, laissant un sourire en coin s'afficher au coin de ses lèvres. S'empêchant de rire. C'était comme ça qu'ils pensaient aider William et Jaden ? L'institutrice croisa lentement les bras contre sa poitrine en voyant Bernadette partir. Elle ne lui laissait même pas l'opportunité de répondre et de toute façon, Ayden avait pris le relais. Lui aussi était persuadé d'aider en redessinant le plan. Bien, soit. Ils avaient l'air de prendre leur mission au sérieux. Et c'était exactement ce qu'elle avait dit. Ils se dispersaient, fonçant tête baissée pour redessiner un plan. Ils n'avaient rien écouté lorsque Jaden avait dit que les préparatifs prendraient plusieurs jours.

Exaspérée, Maxine leva les mains. Très bien. Qu'ils fassent. Elle aurait essayé. Puis Norman vint à elle, posant un genoux à terre pour lui parler de ces plans. Qu'est ce qu'ils avaient tous avec ces plans ? Ils étaient affichés partout dans le lycée. Comme n'importe quel lycée sur terre. Le plan des étages et des issues de secours étaient placardés dans chaque pièce. Qu'est ce qu'ils avaient tous à vouloir le redessiner ? Ils avaient l'embarras du choix, ils n'avaient qu'à virer une plaque en plastique pour récupérer un plan à la limite. « Je sais. » Dit elle en remettant une de mèche derrière son oreille avec un sourire tendre. En jetant un regard derrière son épaule, elle enchaîna. « Ne doute pas de lui. » Elle secoua la tête, un sourire légèrement gêné. « Il sait dans quoi il s'embarque, il ne nous fera pas prendre de risque inutilement. » Doucement, elle posa la main sur l'épaule de Norman, l'invitant à la suivre pour retrouver le groupe.

D'un coup rapide, elle tourna les talons pour rejoindre Jaden.  Tout en marchant vers lui, elle fit une petite moue, haussant les épaules et levant les paumes vers le ciel. Puis, arrivée à son niveau, elle lui murmura « Ils veulent redessiner les plans pour t'aider. » Les yeux ronds, plongés dans ceux de son époux, elle hocha lentement la tête comme pour lui dire qu'elle non plus elle ne comprenait pas la chose.




- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 18:03


La jeune femme ressentait bien que des décisions étaient entrain d'être prises, ou plutôt que toutes les possibilités qui leurs étaient offertes étaient en discussion. Relevée mais toujours adossée contre le mur, elle regardait d'un regard absent le petit groupe qui s'était éloigné un peu plus loin ; qu'avaient-ils en tête ? Tout le monde semblait très actif, avoir de nombreuses idées sur la démarche à suivre, les voix s'élevaient ci et là et le ton avait tendance à monter par moment. Rosaleen eut beau réfléchir du mieux possible, rien ne lui vint, il lui était impossible d'établir une quelconque stratégie et elle ne pu s'empêcher de s'en vouloir d'être aussi inutile. A part faire diversion, elle ne voyait absolument rien d'autre, et encore fallait-il trouver la bonne méthode de diversion... elle n'avait aucune envie de tomber dans les griffes des militaires comme cette jeune fille.

Prenant une grande respiration, elle se décida à s'approcher un peu du groupe principale et entendit simplement les éclats de voix apparemment adressés à Ian. Le cherchant du regard, Rosaleen remarqua son air désolé ; pas étonnant qu'il soit quelqu'un d'effacé s'il se prenait des remontrances à chaque fois qu'il donnait son avis. Elle décida cependant de ne pas faire de remarque, n'ayant pas entendu le début de la conversation ni les mots du brun.

Secouant la tête en fronçant légèrement les sourcils, elle se rapprocha de lui et posa sa main sur son bras alors qu'il s'adressait à Jared. Elle fut tout d'abord étonnée de voir le jeune homme aux côtés de son père, c'était vraiment rare, mais elle imaginait que cela devait faire plaisir à l'urgentiste, malgré la situation d'urgence ; elle adressa d'ailleurs un sourire un peu crispé à l'adolescent qui lui faisait face. Quand il porta son attention sur elle et qu'elle croisa ses yeux, le regard clair de la rousse s'adoucit un peu. Elle lui sourit légèrement, malgré la crainte et l'incertitude qui étaient clairement visibles.

« Ian... »

La jeune femme qui avait pourtant pour habitude de toujours trouver les mots qu'il fallait ne parvenait à mettre en ordre ses pensées, elle avait envie de dire tellement de chose, de faire tellement de chose, mais elle se sentait complètement dépassée par les événements. Elle se contenta donc de presser le bras du brun, lui adressant un regard lourd de sens ; elle ne voulait pas traverser tout cela seule, ni perdre qui que ce soit. Et elle avait peur. Elle qui avait toujours eut foi en l'humanité, qu'importe les tragédies, avait maintenant peur de ce que ces hommes pouvaient leur faire.


Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1390
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Ven 12 Fév 2016 - 19:43


S'il s'attendait à ce que sa déclaration face l'effet d'une bombe, la plupart des réactions se firent en silence. Comme Kendale et d'autres qui affichaient une moue plus que dubitative. Jaden ne pouvait pas vraiment leur en vouloir. D'un point de vue extérieur, ils étaient tous les mêmes et ils obéissaient tous aux ordres de Moore. Et quand on avait un passif avec eux comme celui de l'ancien pompier, le raccourci était vite fait. Pourtant, pour en avoir côtoyé plusieurs, l'agent de la DEA savait d'ores et déjà qu'ils pourraient bénéficier de l'appui de certains. D'un autre côté, il valait mieux. Il suffisait qu'un seul des gars à qui ils demanderaient de l'aide refuse et leur rébellion aurait été tuée dans l’œuf. C'était un pari extrêmement risqué mais nécessaire.

William, lui et d'autres autour dressaient petit à petit une ébauche de plan et éclaircissait les différents objectifs à accomplir avant de pouvoir mettre leur machine libératrice en branle. Du coin de l’œil, Preston aperçut Ian s'éloigner suite aux remarques de Kendale. Les gens et leur égo... Bon, d'un autre côté, Jay aussi était fier mais de là à partir bouder... Le moment n'était pas vraiment approprié. C'était peut-être ça au final qui serait le plus difficile : devoir jongler avec le caractère des une des autres pour parvenir à discipliner des gens qui n'avaient pas pour habitude de fonctionner ensemble.

Lorsque Maxine revint à ses côtés et qu'elle lui expliqua ce qu'étaient partis faire les autres, le blond ne put s'empêcher d'arquer un sourcil, surpris. Il savait le muet doué en dessin, qu'il veuille mettre ses talents à profit n'avait rien d'étonnant. Et puis il se montrait volontaire ce qui, en soi, était bien. Ce qu'il avait du mal à saisir, c'était l'intérêt de recopier des plans placardés dans chacune des salles du lycée. Ni le besoin d'être trois pour faire ça. Enfin... Il trouverait bien quelque chose à en faire.

- Euh... D'accord, se contenta-t-il d'articuler, un sourire sur le visage en voyant l'expression dubitative qu'affichait son épouse. L'homme se tourna vers le britannique. Will, tu peux continuer sans moi deux minutes ? L'autre hocha du chef. Je vais voir ce qu'il se passe, expliqua le trentenaire à son épouse en désignant Ian d'un coup de menton. Si tu pouvais mettre la main sur Cassidy, ça m'arrangerait, lâcha-t-il rapidement avant de lui déposer un baiser sur la tempe et de s'éclipser.

Franchir les quelques mètres qui le séparait du médecin ne lui prit guère plus qu'une poignée de secondes.

- Ian, lança l'agent spécial en arrivant à sa hauteur. Faudrait que tu reviennes, on va avoir besoin de toi. C'était sa manière à lui de lui dire qu'il devait pas se faire de bile pour les quelques remarques qui avait fusé à son encontre. Toi aussi Rosa.

Quitte a devoir jongler avec les personnalités de tous, autant commencer maintenant.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase   Aujourd'hui à 10:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Event de Février - Sujet Commun - Le gymnase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant

 Sujets similaires

-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)
» On ne vous oubliera jamais... [Sujet Commun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-