Partagez | .
 

 Behind their eyes ᚠ ft. Fawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Behind their eyes ᚠ ft. Fawn    Mar 9 Fév 2016 - 0:29

Feather était comme une petite fille devant la fenêtre du salon, affalée sur la banquette située au-dessous. Il neigeait à gros flocons, et le doux linceul blanc recouvrait le terrain des Momsen depuis quelques jours déjà. Les températures n’allaient pas au-dessus de zéro et la jeune femme avait récemment été trop occupée pour ne pas sortir. Rien à faire, même si chaque année il avait neigé dans son enfance à Stavanger, dès qu’elle voyait le moindre flocon, c’était tout à fait magique pour elle.  Peu importe comme elle se sentait, elle oubliait tout dès que la neige tombait. Il était clair pour la jeune femme que ça durerai encore un moment. Elle se faisait violence pour ne pas foncer dehors et y rester pendant des heures. Elle avait quand même la trentaine et mêmes les deux petites filles de la maison n’étaient pas sorties. Pourtant… Le lac aussi était très probablement gelé,  comme chaque année.

Ne tenant plus et trépignant d’impatience, elle était descendue discrètement au sous-sol. La neige apportait au paysage une bulle de tranquillité à l’état le plus pur, et c’était des moments que Feather ne partageaient avec personne en premier lieu. C’était un peu un moyen de faire le point, de se retrouver. Ce fait, elle partageait des moments en famille. Généralement, Dewi le savait et la laissait tranquille, alors une fois encore, elle fit en sorte que personne ne la remarque quand elle décida d’y aller. En tant que toute norvégienne qui se respecte, elle avait plusieurs paires de patins. Hockey, danse et de vitesse, et même plusieurs modèles de chaque. Elle connaissait par cœur l’endroit où elle les laissait, et depuis des années, rien n’avait changé. Tout était dans cette maison, car bien que Weeping Willow ne servait autrefois que pour les vacances, tous les objets de souvenirs et autre avaient déménagé avec eux. Le chapitre de leur vie à Stavanger s’était clos avec leur départ, et c’était ici à présent que se trouvait sa maison. Aux Etats-Unis.

La norvégienne chercha des yeux quelques seconde sa paire de hockey fétiche, les rouges, bien plus pratiques et stables pour la glace peu régulière d’un lac, à l’endroit exact où elle les avait laissés. Elle avait fait de nombreux matchs avec ses amis et ils lui portaient bonheur, en quelque sorte. Rien. L’emplacement était vide. Elle chercha quelques secondes, mais ce  fut infructueux. Elle n’avait rien à chercher de toute façon : chaque objet était normalement tout à fait rangé à sa place, et s’il n’y était pas, c’est qu’il était perdu. Ou que quelqu’un l’avait déplacé. Mais en aucun cas mal rangé ou placé autre part. La frustration lui fit pousser un gémissement étouffé, mais l’excitation la fit perdre patience, elle attrapa une autre paire quelconque, ses gants, sa parka, son bonnet et fila.

La sensation du froid mordant sur ses joues, le nez qui picote à cause du changement de température, l’air gelé dans les poumons et le crissement de ses pas dans la neige étaient des sensations que Feather ne manquerait pour rien au monde et qui la faisaient se sentir à nouveau vivante. A ce moment-là, plus rien ne comptait. Pas même les Vaklevoren qui se contrefichaient qu’il neige ou non. Ni même la mort de Leah. Ce n’était plus qu’elle, et l’immensité blanche autour d’elle. Sans attendre une seconde de plus, elle se mit à courir, ignorant la difficulté des mouvements et de ses jambes qui s’enfonçaient dans la poudre blanche. Son cœur battait de nouveau, et son rire était sincère, libre. Elle était presque… Heureuse.

Arrivée près du lac, elle balança ses affaires et commença à enfiler ses patins sans même lever les yeux. Emmitouflée comme elle l’était, elle entendait à peine son souffle. Le laçage n’était pas une mince affaire : pas trop serré pour avec le maximum de mobilité, mais suffisamment pour être stable et confortable. La jeune femme avait parfaitement l’habitude. Quand elle se releva, elle s’étira avec un petit sourire. Tout était si calme et paisible. Pourtant, en se concentrant un peu plus, elle entendait les crissements de lames sur la glace. Et elle les vit. Dans la masse de neige blanche et pure, c’était impossible de ne pas repérer les patins rouges au coin du lac. Aux pieds de Fawn. Feather serra les dents. Il y avait dans le sous-sol une dizaine de paires de patins différents, mais il avait fallu que la brune prenne ceux que Feather aimaient par-dessus tout. Ceux qu’il ne fallait pas toucher. Elle soupira avant de s’énerver d’avantage puis se murmura « Ce n’est rien Blondie, ce ne sont que des patins. » Elle avait décidé d’enterrer la hache de guerre avec Fawn, ce n’était donc pas le moment pour lui en envoyer plein la tronche. Elle s’avança doucement sur le bord du lac pour aller à la rencontre de la brune qui semblait très peu sûre d’elle. Au contraire, Feather était sur la glace comme sur le sol et était parfaitement à l’aise. La pauvre Fawn, semblant voir Feather, paru déstabilisée sans que la blonde ne sache réellement pourquoi , et elle la vit s’exploser la tête la première contre la glace. La Norvégienne la rejoignit pour l’aider à se relever et se retint tant bien que mal de ne pas exploser de rire, malgré les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle avait un peu pitié de la brune, mais elle ne l’admettrait jamais audiblement.

« Hahahaha, tu veux que je t’apprennes à patiner ? »

Elle lui tendit la main, pour la première fois depuis tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
 

Behind their eyes ᚠ ft. Fawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-