Partagez | .
 

 Tous serrey dans le chaley !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1640
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Jeu 4 Fév 2016 - 21:00



❝Tous serrey dans le chaley !❞
RP de groupe

    Il semblait que l'idée du Monopoly car elle semblait faire l'unanimité chez tout le monde, ou presque. Un sourire était fixé sur mon visage, j'étais vraiment heureux de voir que nous étions tous là, en un groupe relativement soudé et qui partageait bien plus de choses que quand nous étions au stade. On aurait presque pu croire à une grande famille parce-qu'en ce moment précis, il n'y avait plus de petits groupes isolés, plus de tension, simplement un groupe entier qui profitait du temps qui leur avait été accordé dans ce monde horrible. Ça avait vraiment de bonnes allures tout ça ; le feu dans l'âtre, un jeu de société et toutes ces personnes qui discutaient autour avec entrain. Tout ça, ça commençait vraiment à ressembler à ce qu'on pouvait appeler ''maison''. Je ne pu m'empêcher de penser à James, espérant que où qu'il soit, il puisse aussi avoir des moments comme cela, et surtout qu'il soit en sécurité ; j'en venais presque à culpabiliser de me laisser vivre ainsi. Mais les sourires sur le visages des miens n'avaient pas de prix, et nous en avions foutrement besoin.

    Quand Buzz annonça qu'il sortait fumer, j'eus la même envie ; je n'étais pourtant pas spécialement stressé à ce moment précis mais je me rendais compte que depuis l'apocalypse je fumais plus et ma réserve était entrain de diminuer considérablement. Je repensais à Rose, la première que nous nous étions parlés, qui m'avait annoncé que si j'avais besoin d'une cigarette elle pourrait me dépanner ; et maintenant, qu'en était-il ? Elle n'était pas là elle non plus, elle devait faire parti de ces macchabées qui erraient dans le stade, avec Norman... Secouant la tête, le regard un peu plus triste, je me décidais à prendre également le chemin de l'extérieur, vérifiant que Sven et Christy étaient bien occupés à préparer le jeu ; je n'avais d'un coup pas spécialement envie de parler, mais Buzz était comme Nara, il avait cette bonne humeur qui mettait beaucoup de choses de côté.

    Poussant la porte, je sentis immédiatement ce vent froid qui glaçait jusqu'aux os et qui soufflait depuis plusieurs jours ; je n'avais qu'un gros pull en laine et ne pus retenir un frisson. Mais qu'important, prendre l'air me faisait toujours le plus grand bien. Posant une main amicale sur l'épaule de Buzz qui était adossé contre le mur, je plaçais une cigarette entre mes lèvres et dû m'y prendre à plusieurs fois avant de l'allumer à l'abri du vent. Cela fait, je me tournais vers le jeune homme afin d'engager la conversation.

« Ça change hein, cette ambiance ? Pas que ce soit complètement mort d'habitude, mais ça fait du bien de profiter de petites choses comme ça. »

    Phrase sans grand intérêt mais qui était toutefois véridique, et puis il fallait bien commencer quelque part. J'avais par ailleurs déjà remarqué que lui et Nara s'entendait bien, et il semblait qu'il y ait eut un rapprochement considérable entre eux ; j'étais heureux de voir qu'ils parvenaient à trouver une once de bonheur malgré la difficulté de la situation.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274    Jeu 4 Fév 2016 - 21:57



   
   
   


Tous serrey dans le chaley ! | Pv. Some Evergreen Ride's guys

Nara ne pouvait pas le nier : Elle adorait Tam. Peut-être était-ce une connexion psychique mystérieuse entre elles-deux, mais son amie tatouée se dirigea vers elle en les saluant au passage. Sans même introduire l’idée, elle demanda à Buzz de lui prêter sa boîte de Monopoly. Nara ne pu s’empêcher d’esquisser un sourire amusé en prenant une bouchée de son repas du soir, en encourageant d’un regard Buzz à le faire. Ni une ni deux et après avoir ouvert la boite, Tamriel porta sa voix assez haut pour que tout le monde l’entende. Une partie de Monopoly ? Nara avait un mouchard sur elle ou quoi ?! Celle-ci se leva d’un bond, levant les bras en l’air pour s’enthousiasmer et motiver les troupes par la même occasion : « HOURRAH ! C’est moi qui commence ! » Mais aussitôt, Buzz s’était levé en protestant.

Nara haussa un sourcil en levant le nez vers son homme. D’habitude, il était plutôt motivé pour ce genre de plan farfelu. Elle ne pu s’empêcher de rire en l’entendant s’expliquer. Evidemment. Monsieur Monopoly, c’était lui, sans la moustache et un peu moins bedonnant. Elle hocha la tête. Ils n’avaient qu’à se partager le rôle de la banque. De toutes façons, elle le savait, et sûrement ses camarades aussi le savaient, ils n’allaient jamais finir cette partie. Jamais personne ne parvenait à finir une partie de Monopoly. Ou bien dans un tout autre état, la moitié de l’assemblée somnolente ou saoul, cela dépendait de l’ambiance ou des participants. « M’en fous, je commence quand même ! Qui se met avec moi ? » Demanda-t-elle un peu plus fort, avant de voir émerger du groupe une tête.

Ce type, c’était Justin, qui voyageait avec une fille à qui Nara n’avait jamais parlé. Elle se souvenait seulement que lors de l’échappée de Century Field, ce Justin s’était montré étrangement enthousiaste, alors que la situation était critique. Elle se souvint l’avoir traité d’abruti. Nara jeta un regard en coin à Alan, avant d’esquisser un sourire à Justin. Après tout, tout le monde a le droit à une deuxième chance non ? « Ben oui ! T’as qu’à te mettre avec moi. » Proposa la paléoanthropologue en lui tendant sa main pour qu’il tape dedans.

Buzz s’éclipsa fumer une cigarette en déposant un baiser dans le cou de Nara qui ne pu s’empêcher de lui adresser un clin d’œil au passage. Soupire de contentement en prime, elle suivit ses camarades où ils installeraient le plateau, tournant la tête en souriant en voyant Buzz enfoncer son bonnet jusqu’au fond du crâne avant d’ouvrir la porte. Une bourrasque de neige plus tard et ce fût seulement le brouhaha des conversations qui parvenaient déjà réchauffer les cœurs. Alan finit par le suivre. Nara haussa les sourcils, elle ne savait pas qu’il fumait.

Plus loin, la jeune femme aperçut Rebecca et Kassandra. Elle esquissa un petit sourire pour elle-même, contente de voir que Kassandra était motivée. Elle avait l’air d’une fille gentille, proche de Tam et Dante, mais Nara n’osait pas trop lui parler. Elle savait qu’elle avait vécu des choses horribles. La mort de June n’avait pas été douce, elle avait été sanglante, douloureuse et même cruelle. Nara s’en voulait un peu. C’était elle qui avait poussé Alan à lui couper le bras, en espérant que cela suffise pour la sauver et pour lui éviter d’être transformée en l’une de ces choses. Mais elle n’avait pas réussit à savoir si elle était morte à cause de la morsure ou à cause de l’amputation. Peut-être un peu des deux, mais Nara ne voulait plus y penser. Seulement, à chaque fois qu’elle regardait Kassandra, le fantôme de son amie baignant dans le sang et les larmes lui revenait à l’esprit.

Elle déglutit en y repensant et secoua la tête avant de donner une grande tape dans le dos de Justin. « On-va-vous-éclateyyyy ! » Lâcha-t-elle avant de rire, pour évidemment montrer qu’elle plaisantait, en adressant un petit clin d’œil au fils introverti de Christina et Alan. Se frottant les mains, Nara attendit avec le sourire. Il ne manquait plus qu’un peu de musique, et ça aurait été parfait.   
 


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Arthur E. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 570
Age IRL : 31

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Ven 5 Fév 2016 - 4:58

Un repas, une fois de plus. La cuisine est plutôt bonne, je dois bien l'admettre, mais je mange sans réel enthousiasme. Une petite routine s'installe déjà. Bosser la journée. Partager des tours de garde. Passer du temps avec Izzy. Manger. Fumer une petite clope ensuite. Monter la garde à nouveau. Retourner dans la chaleur de notre chambre, dans l'intimité de nos couvertures. Dormir puis se réveiller. Et ainsi de suite. Ouais, on s'en est sorti, et plutôt pas mal. Ouais, finalement, j'ai tenu ma promesse. Ouais, Gary avait raison.
Mais quoi qu'il arrive je garde ce goût amer en bouche. Celui de l'absence, de la distance, de l'ignorance. Je ne peux m'empêcher de penser à Elyse, et de me haïr d'accepter les idées que la dure réalité de l'apocalypse insinue en moi. Je mange sans enthousiasme, car je la sais en danger, ou morte. Sous l'averse, la neige, le froid. En proie aux prédateurs les plus avides, qu'ils soient morts ou encore en vie.

Sous mes yeux, de lourdes cernes témoignent de ma fatigue. Car même si la vie ici reste assez agréable et reposante - en tout cas, pour le sergent que je suis -, j'ai bien du mal à me remettre de notre voyage. J'en ai bien trop fait. J'ai offert tout ce que j'avais. Car telle était ma mission. Tel est mon but, encore aujourd'hui.. Être fort pour tout ces gens. Je n'attends pas de remerciements, même si je trouve le réconfort dans le regard que la plupart m'accordent.
Je ne suis pas malade. Je ne suis pas faible. Mais je ressens cette légèreté en moi, qui me donne l'impression de flotter parmi eux. Ma respiration a du mal à retrouver le rythme calme et plat que j'oeuvre à lui imposer. Je vais encore avoir besoin de quelques temps.

Le repas terminé, j'écoute Tam' et sa proposition. Un jeu de société, voilà une excellente idée. Oh je l'avoue, moi aussi, j'en avais un peu marre de ces soirées monotones, où seuls quelques murmures s'échangeaient. Avant de dîner, j'ai accordé cette guitare que j'ai eu le grand bonheur de retrouver, ici au chalet. Je me la suis appropriée un peu rapidement, haha. Peut être une petite récompense pour mes efforts.. un exutoire. De quoi traduire ces mots que je n'arrive pas à prononcer, à définir, à partager. Et surtout, de quoi réunir nos âmes froides et un peu paumées autours d'une " jam " .. Un seul instrument peut être, ou encore la présence de quelques percussions improvisées sur tout bois à portée de main. Peut être quelques chants pour s'unir aux miens. J'engagerai les mélodies plus tard.


" Mh.. Un monopoly.. Allez j'suis partant. Y a un camion ? Héhé.. Bah. Peu importe, je prend ce qu'il reste. "

L'idée de jouer en équipe me séduit. Surtout si elles sont mélangées.. Même si jouer en duo avec ma femme serait un royal plaisir. Voilà vraiment l'occasion de me retrouver avec quelqu'un que je ne connais que peu encore, ou avec qui j'ai déjà sympathisé. Renforcer, créer des liens. Je souris de nouveau. Mon visage gris s'éclaire enfin. Mais un choc dans le ventre me rappelle à la réalité. Elyse.. Comment puis je m'amuser alors qu'elle risque sa vie ?

" ... Enfin, je reviens dans cinq minutes. Pour l'équipe, je laisse faire le hasard. Ou si quelqu'un tient à jouer avec moi.. ! "

Je me lève, et m'en vais rejoindre Alan et Buzz, dehors. J'ai besoin de prendre l'air, d'en fumer une, pour me consoler et me conforter dans l'idée que de toutes façons, pour l'instant je ne peux rien pour elle. J'approche des deux hommes, leur offrant une tape amicale dans le dos. Un clin d'oeil en plus à Alan. J'apprécie vraiment cet homme, qui est ce qui ressemble le plus à un ami, ici. Sa présence, même silencieuse, m'apaise. Je le comprend, il me comprend, et ce d'un simple regard, sans avoir besoin d'étaler nos pensées par de longs discours. C'est pour ça que je lui fais totalement confiance.
Un sourire à Buzz, avec qui j'ai aussi quelques affinités. Un bon gars, un peu allumé, et qui justement fait du bien aussi. Un peu de folie, pour ranimer nos âmes nos corps engourdis, c'est pas si mal. Et puis, il m'a bien aidé lors de la panne. Je sens que nous pourrions devenir aussi de " bons potes ".


" Bonne idée la petite clope, les gars. "

Je sors le petit graal de ma poche. Petite habitude qui doucement me revient. Qui s'impose à mes limites. Cette relation intime avec la cigarette.. Se dire qu'une de temps en temps c'est pas si mal, c'est même si bon. Convaincre nos aimés que non, il n'y a pas de dépendance. Que tout est sous contrôle. Que la santé, ça ira. La santé.. De toutes façons, est ce encore réellement important ? Pfouah. Assez de ces prises de tête. Assez de ces pensées. Autant en profiter, simplement. Je l'allume difficilement, et je tire longuement dessus, l'appréciant en fermant les yeux l'espace d'un instant.
Un léger frisson me parcourt. Le froid, le plaisir, la sociabilité qui semble renaître ce soir, comme je l'espérais. Enfin une bonne soirée..



Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Ven 5 Fév 2016 - 9:55

Je regardais tout le monde s’approcher de moi. J’étais plutôt fière de mon idée. J’entendais Buzz répéter cinq minutes quand j’étais assez proche pour l’entendre, j’étirais un peu plus mon sourire en sa direction comme pour confirmer que oui, j’avais certainement un peu menti. Cependant, je savais qu’il ne m’en voudrait pas puisqu’il semblait comme beaucoup d’autres motivés pour participer. La famille Karlson au complet viendrait jouer. On allait avoir des gens de tout âge avec nous. Il est certain qu’un esprit de compétition allait naitre de toute part, mais c’était plutôt bon enfant. Après tout, on jouait seulement à un jeu de société.

J’espérais qu’on pourrait en trouver d’autre à l’intérieur de la bâtisse ou dans les alentours, on pourrait alors varier les plaisirs et passer plus souvent des journées ensemble. Je ne savais pas encore si tout allait bien se passer, mais dans mon for intérieur j’avais envie de croire que ce serait génial. Je crois que les derniers jeux que j’avais faits, c’était avec une bonne dose d’alcool dans le nez, mais il n’y en avait pas ici. Ce qui était plutôt triste parce que pour la cuisine, un petit peu de rhum dans un gâteau ou d’alcool dans un plat mijoté ça fait toute la différence.

Je regardais Buzz avec un air méchant. Il voulait me voler ma banque alors que c’est moi qui les dis en premier, je n’étais pas très d’accord. J’ai jamais vraiment aimé ce jeu alors c’était le seul truc cool que je trouvais à faire. Surtout que pour le moment, on était assez pour faire des équipes paires si moi je ne jouais pas. Je comptais alors les gens autour de moi. J’étais le treizième larron à cette table, mais une fois de plus je le vivais bien.

- Alors déjà c’est moi qui ai dit en premier et ensuite, tu vas jouer avec tout le monde, comme ça vous ferrez tous des équipes de deux.

J’attrapais alors la boite et la refermais avant de la serrer entre mes bras. On avait fini de tout installer. Les cartes risque et chance étaient sur la table, j’avais fait des tas d’argent avec les mises de départ, les cartes terrains étaient dans ma poche droite. Il ne manquait plus que ceux qui étaient partis fumer avant de démarrer la partie. Arthur annonçait qu’il revenait vite également et qu’il voulait le camion. J’avais remarqué que Rebecca l’avait pris et qu’elle semblait se faire discrète.

- Arthur je le mets dans ma poche, demande le moi quand tu reviens. Bon dans ce cas, je vais faire les autres équipes et puis ceux qui ont déjà trouvé du monde tant pis ! Vous avez gagné ! Et Buzz sinon, on se met tous les deux dans une équipe, ce sera plus équitable.

Je remarquais alors Lilou se joindre à nous un peu timidement, en restant proche d’Edwin. Je fais alors le tour de la table et l’attrape par le bras. Ma cocotte, tu vas jouer avec moi. Je ne lui laissais pas vraiment le choix. Surtout qu'il est question de séparer les groupes alors, autant le faire jusqu’au bout. Kassandra et Rebecca étaient ensemble avec le chapeau. Nara et Justin formaient une équipe avec le bateau. Je gardais la voiture pour Arthur. Je le mettrais bien avec Dante. Pendant que je faisais le résumé dans ma tête, je notais le tout sur une feuille pour ne rien oublier.

- Alors je le dis une première fois pour les présents Alan et Edwin, je vous mets ensemble. Dante que tu le veuille ou non, tu joueras avec Arthur. Alors tien, prend la voiture. Buzz tu vas avec Ethan et moi je prends Lilou sous mon aile. Les autres, je crois que vous avez déjà vos équipes. Quand vous avez vos pions, dites-le-moi que je le note, on évitera les confusions.

J’avais un co-banquier qui visiblement ne servait à rien vu que j’étais obligé de tout gérer. Il ne savait pas vraiment ce que le mot organisation voulait dire, mais je l’aimais bien quand même alors c’est cool. J’eus alors une magnifique idée pour rendre le truc encore plus drôle. Il faudrait se trouver un nom de groupe. Sans grande surprise, j’avais pris le dé à coudre. Je me demandais d’ailleurs si on pouvait vraiment s’en servir pour son usage premier. Il restait donc au choix, la brouette, le chien, la chaussure et le fer à repasser.

- Et pour se mettre dans l’ambiance, on peut essayer de se trouver des petits noms d’équipe. Ce serait un peu plus sympa. Concertez-vous un peu entre vous, j’attends les noms. Si c’est trop long, on laisse tomber et on joue.

Je regardais alors la petite Lilou et je m’approchais d’elle pour savoir si elle avait des idées. J’avais déjà un peu truqué le jeu puisque j’avais dans mon petit tas 200 dollars de plus que tout le monde que je gardais précieusement dans mon autre poche. Est-ce que quelqu’un remarquerait la supercherie ? Je ne sais, peut-être, mais pas tout de suite.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Sam 6 Fév 2016 - 16:07




Tous serrey dans le chaley!!




Buzz n’avait pas vraiment envie de devoir faire de la négociation. Il avait surtout dit cela pour embêter Tam, mais lorsqu’elle concéda à ce qu’ils soient tous les deux dans une équipe, et qu’il puisse l’aider, il lui avait envoyé un clin d’œil pour conclure le deal. A dire vrai, il avait déjà fait trop de partie de Monopoly à son gout, sans doute plus en quelques jours que dans toute sa vie ! Même si jouer entre adultes promettait quelques bons éclats de rires. Tout en poussant la porte pour sortir fumer, il sourit pour lui-même en voyant l’entrain de Nara. Il aimait la voir ainsi, comme à nouveau vivante.

Buzz galéra un peu pour allumer sa cigarette à cause de vent, mais il était en train de ranger son zippo lorsqu’une main se posa sur son épaule. Retira sa clope de ses lèvres après avoir pris la première bouffée de tabac, il adressa un sourire franc à Alan, heureux qu’il l’ait suivi. « - j’suis bien d’accord… T’as pas peur de geler comme ça ? » Ce que le père de famille venait de dire était exact. C’était plaisant de voir des sourires sur les visages, et que les gens se mêlent les uns aux autres. Buzz approcha à nouveau sa cigarette de ses lèvres, plissant les yeux sous le froid ambiant, avant d’adresser un sourire à Arthur qui lui aussi s’était laissé encourager pour venir déverser un peu de poison dans ses poumons. Il fallait vraiment être accro pour avoir envie de sortir avec ce temps. Mais ça permettait aussi de se retrouver un petit comité.

Le dessinateur n’était pas doué pour créer des liens profonds et forts. Il n’avait jamais eu besoin de qui que ce soit dans sa vie pour avancer. Si on mettait de côté Nara bien entendu. Il avait eu un peu de mal avec Alan au départ, sans doute parce qu’il incarnait le père de famille que Buzz n’avait jamais eu. Peut-être aussi parce que les regards de sa femme au tout début lui envoyaient des signaux lui criant de ne pas approcher son fils. Etre un peu marginal et tatoué n’était pas contagieux. Et avec le temps, papa et maman Karlson avait fini par apprécié que Buzz se montre présent pour Sven.

« -t’as encore une sale tronche toi » lança Buzz dans toute sa franchise à l’intention d’Arthur tout en le pointant un peu avec sa cigarette. Malgré la température peu clémente, le jeune appréciait chaque bouffé de tabac, seule drogue qu’il n’avait pas éliminée de sa vie. « -faut dormir la nuit… » ajouta-il avec un haussement de sourcils et un sourire en coin. Il savait parfaitement tout ce qu’avait fait l’ancien militaire lors de l’attaque du stade, et en comparatif à sa propre forme, Buzz comprenait très bien qu’Arthur est besoin de temps pour se remettre de tout ça.

Le bout de ses doigts commençait sérieusement à la piquer lorsqu’il écrasa son mégot. Il fumait relativement vite… « -bon c’est pas le tout, mais je la sens pas Tam Capone avec ma banque… » Se frottant les mains l’une contre l’autre histoire de retrouver un peu de sensibilité dans les doigts, Buzz pénétra à nouveau dans la grande salle. Il aurait bien le temps de parler à nouveau avec Alan et Arthur. Ce n’était surement la seule cigarette qu’il allait griller dans la soirée.    

Il retira son bonnet et sa veste, les laissant près de l’entrer ébouriffant ses cheveux que le bonnet avait aplatit. « -alors les enfants, on a été sage ? » demanda-t-il en s’adressant aux joueurs installés autour de la table. Tam était en train de donner ses consignes, et Buzz devait bien reconnaitre qu’elle menait le truc à la baguette ! Buzz saisit une chaise, la retourna pour s’assoir avec le dossier devant, et s’installa à côté d’Ethan. Il était en équipe avec un mec qu’il ne connaissait pas. Il verrait bien ce que ça donnerait. Buzz regarda Tam avec de grands yeux, clignant plusieurs fois des paupières comme pour lui faire comprendre qu’il fallait qu’elle se détende. C’était une soirée jeu, pas des ordres donnés en cuisine. « -ok nous on s’appelle Junior Bevil ! » Une petite explication était peut-être de rigueur : « -parce qu’on est fière, fort et on peut être très méchant quand on a la haine... » Bon après si les gens qui se trouvait dans l’assemblé ne connaissait pas Rasta Rocket, Buzz n’y pouvait rien. En disant tout ça il avait donné une tape dans le dos d’Ethan. Rah si seulement il y avait deux ou trois bières dans le coin… « -et on prend le chien ! » annonça-t-il en positionnant la petite figurine devant toutes les autres.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Edwin I. Cross
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 136
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Sam 6 Fév 2016 - 18:07

Ce soir là, Edwin eut beaucoup de mal à sortir de son profond sommeil. Depuis qu'ils étaient arrivés au chalet, il avait fait parti des nombreux volontaires à s'assurer que chacun serait à l'abris. Et il était du clan des rares qui repoussaient les limites du raisonnable pour veiller au grain. Près de trois nuits qu'il ne se reposait pas plus de quatre heures et s'activait partout où il pouvait. La veille, après le repas, il s'était juste écroulé sur sa couchette et avait dormi toute la journée, étant dans l'incapacité totale de faire autre chose, d'en avoir la force. Pourtant, au bout de moment, le fauconnier dû émerger car la blonde avec qui il partageait la chambre vint le chercher. Doucement, elle se baissa sur lui et murmura son prénom pour le réveiller, en plus de lui caresser la joue. C'est surtout la caresse sur sa peau qui parvint à le sortir du néant. Ouvrant à peine un oeil, il attrapa la jeune femme pour la serrer dans ses bras, la suppliant de le laisser dormir encore un peu, ce qu'elle refusa parce qu'il n'avait rien mangé et surtout parce qu'il était dans la brume depuis presque 24h. Finalement, il consentit à se lever.

Lilou traîna Edwin dans la salle principale pour enfin remplir les estomacs. Assis devant son auge, le fauconnier mangeait paisiblement, d'abord en tentant de ne pas se rendormir puis en étant de plus en plus éveillé grâce à l'énergie fournie part le repas. A la fin, digérant tranquillement dans un canapé, aux côtés de son amie blonde. Habitué au silence de la salle commune, animée que par les murmures, les animaux ou les enfants, le fauconnier sursauta lorsque Tam s'exclama un peu plus loin, proposant un Monopoly. Surpris, suivit le mouvement, entraînant Lilou avec lui. La jeune femme, à ses côtés, vint rapidement se faire capturer après la proposition de faire des équipes. Bien, Tam capturait sa partenaire et lui attribua comme compagnon de jeu Alan. Haussant les épaules, le michiganais embrassa la californienne sur la joue et la laissa aux bons soins de la tatouée tandis que de son côté, il s'empressa de trouver le père de famille, dehors.

Enfilant juste sa veste, il quitta le chalet pour rejoindre les fumeurs alors que Buzz, lui entrait. Ed ne pu que rire en entendant le surnom que l'homme avait donné à la cuisinière.

- Tam Capone ? Faut avouer que ça lui va bien.

Tapotant alors l'épaule d'Arthur et d'Alan, sortant également une paquet de clopes de sa veste puis un briquet, s'allumant un bâtonnet de tabac, inspirant un coup avant de sourire en coin.

- On fait le club des fumeurs ? Au fait, monsieur le Viking, on est partenaire pour la partie. J'espère que t'es fort en négociation, parce que sinon, on est mal barrés, ça j'te le dis.

Finissant son cancer portable, l'homme écrasa le bâtonnet puis gratifia ses compagnons d'une nouvelle tape avant d'entrer, souriant grandement. Finalement, Lilou avait bien fait de le réveiller car il y avait enfin de l'animation dans ce groupe de survivants. S'approchant de la table, Ed fixa longuement les jetons restant et sortit de sa poche Jonah, son porte-clefs ornithorynque assez petit pour servir de pion. Il le plaça sur le plateau en regardant fièrement les autres.

- Moi j'prend ça. Parce que les autres trucs sont pas suffisamment bien pour être joués ! Et en nom d'équipe... Bah c'est Alan qui choisira, voilà.

Jetant un petit regard de défi à Nara, la brunette avec qui il avait sympathisé très peu de temps auparavant, Edwin répondait silencieusement à sa provocation, l'air de dire "J'te laisserai pas la victoire aussi facilement !". Et voilà, il reprenait goût au rire. Seule tâche sur le tableau, l'absence de son fils. Pour ne pas laisser son moral se ternir, l'homme sourit à nouveau.

- Emmenez les chips, cette soirée va être looooongue !


Arrivage de Futur Papa
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1640
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Sam 6 Fév 2016 - 21:06



❝Tous serrey dans le chaley !❞
RP de groupe

    A la question de Buzz, je m'étais contenté de sourire en secouant la tête négativement ; certes il ne faisait pas très chaud, mais les températures froides ne me dérangeaient pas et j'avais tendance à m'y faire rapidement. Tirant sur ma cigarette, je fermais un instant les yeux comme pour que le moment s'arrête, j'avais juste envie de profiter de ce que nous avions à ce moment précis ; nous avions tous perdu beaucoup et vécu des choses atroces, mais ce que nous avions là était quelque chose de magnifique et c'était ce qui faisait que nous n'étions pas devenus fous. Je rouvris les yeux en sentant la tape dont me gratifia Arthur et lui adressait un sourire complice. Je me sentais vraiment heureux et soulagé d'avoir trouvé quelqu'un comme lui ici, quelqu'un avec qui il est inutile de parler, les regards s'en chargent ; ne pas parler mais ne pas être seuls non plus, c'était tout ce dont nous avions eut besoin après l'invasion du stade, et c'était ce qu'Arthur m'avait donné, cette présence silencieuse qui veut pourtant dire beaucoup.

    Quand le plus jeune ouvrit la bouche, s'exprimant sur la mine de l'ancien militaire, je faillis m'étouffer, ne pouvant retenir un léger rire. J'aimais cette spontanéité chez Buzz, il semblait parler sans à priori ni calcul, ce qui était quelque chose de relativement rare chez les gens qui étaient bien trop souvent dans la retenue ; mais quelqu'un comme ça n'aurait certainement pas convenu à Nara.

« Après cette soirée qui s'annonce bien agitée je pense qu'on va tous bien dormir. »

    Mon ton était relativement enjoué et mes yeux rieurs ; c'était ça qu'il nous avait manqué, des moments de convivialité qui nous empêcherait de penser à autre chose. Peut-être qu'enfin ce soir nous nous mettrons tous au lit sans ressasser les drames qui s'étaient passés, mais simplement en repensant aux idioties qui avaient été dites pendant cette soirée et à cette guéguerre bonne enfant qu'offrirait cette partie de Monopoly. Buzz en tous cas avait l'air motivé et le surnom qu'il attribua à Tam en était la preuve. A peine était-il rentré qu'Edwin nous rejoignait, nous tapotant aussi l'épaule au passage ; mon sourire s'élargit un peu plus, c'était vraiment agréable de passer du temps comme ça avec eux. Ça me rappelait presque les pauses à la fac quand on se rejoignait pour discuter de tout et de rien ; quoi qu'avant je fumais relativement moins.

    L'annonce que me fit Edwin me fit hausser un sourcil. J'étais à la fois satisfait de faire équipe avec lui, et à la fois perturbé par le surnom qu'il m'avait attribué, ne sachant pas trop s'il m'était dû de par ma profession ou du fait que j'avais tranché un bras avec ma hache... La deuxième option ne me plaisait guère et je n'avais aucunement l'envie de laisser ces idées sombres pourrir la soirée. Hochant la tête, je lui donnais une légère tape sur le bras.

« On va leur prendre jusqu'au dernier sou ! »

    Je n'étais pas totalement certain de ce que j'avançais ; je ne connaissais pas le niveau de jeu de chacun, mais il était clair que Christina menait parfaitement sa barque les fois où nous jouions en famille. Finissant également ma cigarette, je suivais Edwin quand il prit le chemin de la pièce à vivre, vérifiant d'un coup d’œil qu'Arthur en avait terminé aussi. J'eus un air interdit quand il sortit de sa poche son porte-clé ornithorynque, annonçant qu'il voulait le prendre en pion, puis trouva finalement l'idée amusante, mettre un peu de chacun dans ce moment, c'était bien ça le but au final. Puis il me désigna comme étant celui qui devait nous trouver un nom de groupe, soit... j'avais toujours eut du mal à imaginer ce genre de choses et je me mit à réfléchir un instant ; au moment où le fauconnier repris la parole, je dis d'un air qui était loin d'être satisfait :

« Les Ornithorynques ? »

    Quelle imagination. Jetant un regard aux alentours, je remarquais que Christina souriait en secouant la tête, faisant mine d'être outrageusement dépitée par mon idée idiote. Haussant les épaules, je m'installais à côté d'Edwin, prêt à jouer.

© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Tous serrey dans le chaley !   Aujourd'hui à 3:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Tous serrey dans le chaley !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RP ouvert à tous] Promenade dans les rues de Saint-Pierre-Port
» Jill Silversmth - Je suis fille des torrents, soeur des rivières. Et nous tournons, tous ensemble dans un cercle, une ronde à l'infini.
» Le manga dans tous ses états à Bayeux
» (H) JACK O'CONNELL ⊱ elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» Bonjour dans toutes les langues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-