Partagez | .
 

 Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Mar 2 Fév 2016 - 10:53

Hope is stronger than fear


 
feat : Dwight & Fawn

Un frisson me parcourt tout le dos alors que je regarde par la fenêtre.

Cela fait trois semaines que je suis ici et que je partage un quotidien avec un petit groupe de survivants. Nous ne sommes pas beaucoup, sûrement est-ce mieux ainsi. C’est à la fois plus simple de se connaître, mais aussi, nous avons moins de nourriture à partager. Enfin, jusqu’ici ce n’était pas vraiment un problème, le potager du jardin aidait bien à contenter chaque personne, malgré le froid, mais voilà trois jours que la neige tombe en masse. J’ai fait en sorte de protéger un maximum les plantes et légumes mais ça n’empêche rien au fait qu’on ne pourra pas en manger avant que la chaleur revienne un minimum et que la neige fonde. Heureusement je sais que nous avons des vivres, mais j’appréhende toujours l’hiver alors que désormais cela peut nuire à notre survie. Enfin, je tente de garder ses préoccupations pour moi. Je pense de toute façon, ne pas être la seule à  m’inquiéter face à cette tombée de neige.

Quittant le regard de l’extérieur, je vois Ann et Margaux passer à côté de moi pour descendre au rez-de-chaussée. Ses deux petites ne sourient presque jamais, voir en fait jamais. C’est triste de voir ça, mais c’est aussi compréhensible, rares sont ceux qui arrivent encore à rigoler comme avant. Soupirant, je me dis que si tout se passe bien, elles reprendront goût à la vie. De toute façon vaut mieux garder espoir et tenter d’arranger au maximum notre qualité de vie pour ne pas que celle-ci s’écourte aussi vite qu’elle a été donnée.  Je me détache donc du haut de l’escalier pour m’avancer dans un des quatre couloirs du premier étage. Chacun vaque à ses occupations aujourd’hui, je ne sais pas trop qui fait quoi et c’est aussi bien ainsi. Par contre pour le moment je cherche une personne spécifique. Aidant Dean dans sa tâche de médecin du groupe, je le libère de certaines obligations. De toute façon je ne peux plus m’occuper du potager, alors mes journées se voient bien trop vides pour moi. Il faut que j’aide, que je fasse quelque chose de mes dix doigts.

M’arrêtant à l’entrée du salon central, mon regard tombe vite sur la seule personne présente. Dwight. Il s’est blessé il y a peu. Une blessure par balle. Je vais donc voir un peu comment ça évolue. Aujourd’hui l’hygiène n’est plus vraiment irréprochable que ce soit la nôtre ou même dans les actes chirurgicaux. Du coup les blessures qui, avant, auraient guéries sans problème, doivent aujourd’hui être suivies de prêt. M’approchant du canapé, je croise son regard et laisse un léger sourire poli étirer mes lèvres. Avec Dean c’est un survivant avec qui le courant est quasiment passé tout de suite. Et heureusement, car j’ai déjà assez de problèmes avec sa sœur qui n’arrête pas de me chercher des noises sans en plus devoir m’inquiéter d’une autre mésentente.

Venant m’asseoir sur le canapé, je pose alors une petite trousse de premier soin sur la table basse. Mon regard se lève ensuite vers le sien. Il se tient un peu plus loin.

-Je ne te dérange pas ? … Je viens pour vérifier ta blessure, tu me rejoins ?

Je tapote la place à côté de moi gentiment. L’ayant croisé plus tôt dans la journée lors du petit déjeuner, j’en viens directement au pourquoi de ma présence. Et même si cela fait presque un mois que je suis ici, c’est vrai que je n’ai jamais vraiment pris le temps de beaucoup lui parler, même si le peu de temps passé ensemble, nous nous entendons très bien. Ce sera peut-être le moment d’arranger cela.


...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3308
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Mar 2 Fév 2016 - 15:14


Hope Is Stronger Than Fear
PV : Fawn L. Müller

Les journées sont devenues très longues pour Dwight désormais. On avait l’impression que c’était un lion en cage, toujours à tourner de droite à gauche sans aucun but. Il y a bien des choses qu’il voudrait faire, mais la plupart lui demandent d’utiliser ses deux mains. Dean l’avait déjà engueulé à plusieurs reprises de ne pas faire certaine chose, car cela sollicité trop son épaule. Il essayait de se consoler en regardant l’épaisse couche de neige dehors. La neige n’avait pas cessé de tomber depuis des jours maintenant, le bonhomme de neige que Juliane avait fait était toujours là. Il trônait fièrement au milieu de l’étendue blanche. Son épaule le démangeait à chaque fois qu’il fixait un peu trop longtemps la sculpture de neige. Comme pour lui rappeler le jour de son accident.

C’est avec une pointe d’amertume qu’il se détournait de la fenêtre et retournait griffonner sur sa feuille. Depuis qu’il n’était plus capable de faire quoi que ce soit tout seul, il se rappelait avec amertume de la première fois où il a voulu enfiler un t-shirt tout seul, il avait pour habitude de faire un tas de croquis sur des feuilles en papier, certaine avait appartenue à Leah, d’autre avait été trouvé à droite à gauche. Ses dessins étaient en réalité des plans pour construire des mécanismes ou des objets. Certaines de ses inventions pourraient être réellement utiles si un jour il les créait. Le tout était accompagné d’une bonne plâtrée de calcul pour vérifier que théoriquement cela pouvait fonctionner. Il n’avait pas de calculatrice et se servait d’une règle à calculer trouver dans le grenier à l’occasion d’une journée ennuyeuse supplémentaire qu’il fallait occuper.

Il s’était installé dans le salon et n’avait croisé personne depuis un moment. Il aurait envie d’une bonne bière ou une petite tequila, mais savait que ce n’était pas raisonnable, alors il n’en fit rien. Il avait fini par se sevrer de l’alcool et ses mains ne tremblaient plus désormais. Il était clean depuis une semaine maintenant, peut être deux. Il avait perdu la notion du temps. Du moins, il n’était plus dépendant physiquement, par contre, il en avait encore l’envie sauf qu’il avait envie de continuer sur la voie de la sobriété alors il se battait de toutes ses forces pour s’extirper de là. Alors qu’une fois de plus ses pensées étaient tournées vers l’alcool, Fawn entra dans la pièce et s’installa dans le canapé. Il lui fit un petit sourire. Il fit de son mieux pour qu’il ressemble à celui qu’il avait avant l’accident. Celui qui dit tout va bien, je suis l’homme fort de la maison et c’est moi qui gère tout.

Après la requête de la brune, il se déplaça à l’endroit qu’elle lui indiquait. Il n’avait pas vraiment eu l’occasion de discuter avec elle encore, toujours en train de partir à droite à gauche. Enfin, c’est dernier temps, c’était un peu différent. Il s’était muré dans le silence de l’homme qui souffre. « Pas de problème, par contre, j’ai besoin d’aide pour retirer mon t-shirt. » Non pas qu’il voulait sentir les mains de Fawn sur son torse, mais plutôt parce qu’il était incapable de bouger son épaule dans un angle supérieur à 45 degrés. Il avait fini par mettre de côté son égo vu que la situation ne s’améliorait pas vraiment. Il aurait voulu pouvoir se servir de son bras comme avant, il savait qu’il lui faudrait un long moment pour retrouver l’autonomie qu’il avait avant.

Dwight était content d’avoir accueilli Fawn chez eux. Elle avait encore du mal à se faire à cette nouvelle vie, mais il pouvait comprendre, ce n’est pas toujours facile d’arriver comme ça dans un groupe qu’on ne connait pas, surtout quand une peste fait tout pour que tout se passe mal. Il n’avait pas d’explication à fournir concernant le comportement d’Ingie, mais il s’était déjà excusé à plusieurs reprises auprès de Fawn qui semblait toujours le prendre bien. « Tu finis par t’habituer à ta nouvelle vie ? » Il était content qu’elle soit restée, à sa place, il serait certainement déjà parti en claquant la porte au nez. Il faisait de son mieux pour l’intégrer et il avait compris que Dean en faisait de même, c’était certainement pour ça qu’elle était toujours là.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Mar 2 Fév 2016 - 19:49

Hope is stronger than fear


 
feat : Dwight & Fawn

Me retrouver à Weeping Willow est surprenant pour moi.

Ce n'était pas dans mes projets. Je voulais avant tout retrouver mon frère et peu m'importait si je devais alors être seule pendant x temps. Cependant les choses ont fait que Dwight et sa sœur ont croisés ma route à un moment où j'avais besoin d'aide. Dwight m'a alors proposé de les rejoindre dans leur ferme, chose que je ne pouvais pas refuser alors que ma survie en dépendait. Mais une semaine, puis deux, puis trois sont passées. Je dois dire que ça fait du bien de pouvoir se poser dans un seul endroit, avoir un toit sur la tête et un lit, un vrai. Il est certain que ma qualité de vie s'en est grandement améliorée, j'y trouve plus d'avantages que d'inconvénients... Néanmoins j'ai cette boule dans le ventre constamment qui me fait avoir des remords de ne pas continuer à chercher mon frère. Je sais que c'est ce qu'il voudrait plutôt que je meurs bêtement en m'entêtant à parcourir les alentours de Seattle, mais ça n'empêche que je me sente toujours un peu coupable de vivre ainsi et de ne pas être repartie directement à sa recherche. Un ressentiment que je veille à étouffer autant que possible pour ne pas m'en rendre malade ou rajouter une couche en plombant encore plus l'ambiance dans cette maison. Car ces derniers temps elle n'est pas au beau fix.

Dwight s'est blessé par balle à l'épaule et s'est vu immobilisé, ne pouvant alors plus faire grand chose. Tout le monde a ressenti son mal être face à cette situation, il s'est emmuré dans le silence, évitant un peu tout le monde. N'étant alors rien de spécial pour chacun d'eux, j'ai été assez discrète, remplissant mes tâches avec le sourire. Seule mes confrontations avec Feather font quelques étincelles même si j'essaie un maximum de les éviter. C'est aussi peut être pour ça que je n'ai pas cherché à aller de trop vers Dwight pour savoir comment il allait jusque là. La seule vraie tension qu'il y a ici c'est celle entre la sœur et moi. Heureusement que je m'entend très bien avec Dean, ça permet de contrebalancer et de me donner à chaque fois une raison de rester ici.

Mais qui sait, je vais pouvoir peut être trouver une nouvelle raison si je m'entend aussi bien avec Dwight. Je vois bien qu'il est un homme gentil, attentionné et qui cherche à faire bien pour tout le monde. Peut être un peu trop d'ailleurs... Lui faisant signe de me rejoindre il soulève une information que j'avais négligé. Il ne peut pas enlever son tee-shirt tout seul, je lui souris en hochant la tête.

-Oui bien sûr, je vais t'aider...

Je le laisse s'asseoir sur le canapé avant de me mettre debout face à lui. Ce sera plus facile qu'en position assise côte à côte. Me penchant vers lui je fait alors rouler le bas de son te-shirt entre mes doigts en cherchant à ne pas trop le toucher.

-Désolée j'ai les mains froides.


Je lui souris sans pour autant arrêter et je lui enlève son haut sans lui faire bouger de trop l'épaule. J'essaie d'être le plus délicate possible, plus concentrée sur ma tâche qu'autre chose. Seule mon oreille traîne, écoutant alors ce que me dit Dwight. M'asseyant sur la table basse que j'avance pour être proche et face à lui, je hausse une épaule, un léger sourire sur le visage.

-La vie ici n'est pas compliquée... C'est une sacré chance pour moi, surtout quand on voit le temps dehors.

Du bout des doigts je pince le pansement sur l'épaule de Dwight, le décollant alors pour regarder la plaie. Elle n'est pas moche, mais elle n'est pas très belle non plus. Il a un peu de mal à cicatriser même si c'est au final les dégâts à l'intérieur qui l'handicapent le plus. Doucement j'enlève donc le pansement et je le replie sur lui même avant de le poser à côté de moi. J'attrape ma trousse et en sort des cotons et du désinfectant. Je le regarde.

- La plaie semble avoir un peu de mal à se cicatriser, mais c'est sur la bonne voie...


Imbibant le coton de désinfectant tout en essayant de ne pas abuser pour ne pas en gaspiller, je vais alors pour lui nettoyer les contours de la plaie, lui soufflant un petit « ça va piquer » avant de m'atteler à la tâche. Toujours dans l'idée d'être la plus délicate possible, ça n'empêche pas que ça reste un moment pas vraiment agréable pour lui alors que je dois parfois enlever des morceaux de peau noircies. Alors pour essayer de rendre ce moment moins pénible et le faire penser à autre chose je me lance dans la discussion.

-On n'a pas vraiment eu l'opportunité de parler de trop jusqu'ici. Vous venez d'où toi et ta sœur ? Vous semblez proches l'un de l'autre, ça me rappelle parfois ma relation avec mon frère...


Je ne parle jamais aussi facilement de moi normalement, mais la situation fait que que pour une fois je déroge à la règle. De plus j'ai cette sensation que Dwight est le genre d'homme auquel je peux parler sans craindre de jugements en contre partie et c'est vrai que ça m'aide à me sentir plus à l'aise, chose assez difficile quand il est là devant moi, torse nu.


...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3308
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Mer 3 Fév 2016 - 9:29


Hope Is Stronger Than Fear
PV : Fawn L. Müller

Il souriait alors que Fawn l’aidait à retirer son t-shirt, c’était la première fois que quelqu’un faisait aussi attention, d’habitude il était arraché sauvagement par la plupart des filles qui avaient un désir grandissant en elles. Il gardait cette anecdote pour lui, il n’avait pas beaucoup parlé de ses anciennes relations. En même temps, personne ne lui avait demandé et cela n’apporterait rien d’intéressant aux membres de la maison. Il savait que Feather était vaguement au courant, même si elle ne savait pas la quantité de soirées qu’il avait faite. Lui-même avait arrêté de les compter quand ça avait commencé à atteindre les trois chiffres.

Il sentit par moment les doigts froids de Fawn sur sa peau, il ne put s’empêcher de frissonner, malgré la buche qui brulait dans l’âtre non loin d’eux, il ne faisait pas trente-cinq degrés dans la maison, quand on regardait la neige à l’extérieur on pouvait facilement le comprendre. Il sentait encore le contact froid à certains endroits qu’elle avait touchés. C’était froid, mais pas désagréable. Il était plutôt content qu’une fille l’aide à le déshabiller. Enfin sur le papier ça sonnait bien, même si en réalité, c’était un petit peu différent. De toute façon, il n’avait plus la tête à ça. Non pas que Fawn n’était pas du tout à son gout. Ce serait un beau mensonge s’il affirmait un truc pareil. Il faut avouer que c’était une belle femme, le visage doux et le sourire qui irradie. Il avait aussi remarqué sa démarche qui la faisait presque onduler. Pour le moment, il ne voulait pas. L’amour l’avait fait souffrir, mais il voulait continuer d’y croire. Alors il léchait ses blessures dans son coin tel un animal en attendant qu’elles guérissent.

Il savait qu’un jour, il irait mieux. Il en serait de même pour sa sœur dans quelque temps. En attendant, il préférait rester meurtri et laissait le temps faire son effet. Alors que Fawn annonçait qu’elle avait les mains froides, il souriait. « Si tu n’es pas assez couverte, on peut certainement te trouver un pull ou une veste au grenier. Rien de bien élégant par contre je le crains. » Il s’inquiétait toujours du petit bonheur des autres, il avait bien remarqué qu’elle faisait profil bas depuis son arrivée ici, à cause de sa sœur. Ce n’est pas parce qu’il ne parlait plus à personne qu’il ne faisait pas attention au monde qui l’entourait. Il était observateur et il avait entendu des conversations à droite à gauche. Non pas qu’il épiait les gens, mais quand on passe son temps à dessiner sans bruit à un coin, les gens vous oublient parfois et discutent comme si personne n’était présent.

Malgré  cette tension, elle semblait plutôt heureuse d’être là. Il pouvait être fier de lui et du petit cocon qu’il avait créé. Il comprenait parfaitement ce qu’elle voulait dire. Il ne fallait pas vivre dehors dans les conditions actuelles. Si on était un aventurier vagabond, le mieux était de se réfugier chez quelqu’un qui ne l’était pas et qui avait des réserves de nourriture et de bois. « C’est vrai que toute cette neige, ça peut vraiment effrayer. Surtout quand on voit les tempêtes. » La neige tourbillonnait dans tous les sens. Il savait qu’il ne valait mieux pas se retrouver prisonnier des particules blanches. C’est l’avantage d’être né dans un pays nordique, la neige c’est presque une seconde maman que l’on connait par cœur, mais qui arrive toujours à nous surprendre. Elle est capricieuse et pleine de ressource, il faut toujours faire attention quand on l’affronte, car on ne sait pas ce qu’elle nous cache.

Elle retira alors le pansement, l’homme fit de son mieux pour retenir une grimace. Il n’avait pas pour habitude d’être douillé, mais ce n’était pas une blessure ordinaire. La plaie avait du mal à cicatriser, il finissait par le savoir vu qu’on lui répétait à longueur de temps. Il préférait tout de même garder son sourire. Il ne répondit pas, en même temps que pouvait-il dire ? Rien de bien constructif. Il hocha la tête quand elle lui annonça qu’elle allait nettoyer et que la solution risquait de piquer un peu. Il avait l’habitude maintenant même si les sensations étaient toujours aussi désagréables. Aujourd’hui, elle décidait de discuter avec Dwight. Il était d’abord surpris, mais il se rendait bien compte qu’il n’avait jamais eu l’occasion de se connaitre, alors il entra dans son jeu pour la connaitre un peu plus. « On habite à Seattle depuis un long moment, mais on vient de Norvège. J’étais à peine majeur quand je suis arrivé ici. Ma relation avec Feather ne s’est améliorée que récemment, avant d’arriver ici, on ne se parlait pratiquement pas. » Il se rappelait alors des premiers jours passés dans la maison vide de leur père. Il regrettait tellement d’avoir dû quitter leur maison. Il ne se passait pas un jour sans qu’il pense à la Norvège.

Fawn avait donc un frère. Il voulait en savoir plus à son tour, sur sa vie avant toute cette merde. « Tu as donc un frère toi aussi ? Il s’appelle comment ? C’est lui le plus vieux ? Vous êtes de Seattle ? » Il avait enchainé les questions sans lui laisser le temps de répondre. S’il était mort, il allait surement s’en mordre les doigts. Cependant, elle n’avait pas parlé de son frère au passé donc il y a peut-être une chance.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Mer 3 Fév 2016 - 12:08

Hope is stronger than fear


 
feat : Dwight & Fawn

Je n'ai jamais été dans un métier ou des études médicales.

Pourtant depuis le début de cette épidémie, je crois que je me suis plus rapprochées d'une soignante que d'une guerrière. Je me bat quand il le faut, mais ce n'est pas une chose dans laquelle je me sens très à l'aise. Par contre avec ce que je savais des plantes médicinales et la pratique forcée alors qu'au début je croisais des personnes blessées... Tout ça m'a donné plus d'assurance sur mes gestes médicaux. Dean m'apprend encore beaucoup de choses quand il en a le temps, tout comme moi sur les plantes. Je suis plutôt contente de pouvoir le seconder, un médecin dans un groupe c'est déjà super, si une deuxième personne peut se rajouter à l'équation c'est encore mieux. Non pas que je puisse égaler Dean un jour, sûrement pas, mais on ne va pas cracher non plus sur une paire de main en plus pour soigner les bobos. De plus j'aime me rendre utile alors c'est évident que si je le peux, je m'améliorerais dans ce domaine.

Dwight frissonne un peu quand je l'effleure de mes doigts, ce qui m'extirpe un sourire. Cet homme a une carrure et un caractère qui lui donne une image bien spécifique et le voir frissonner comme ça m'amuse. Mais je ne relève pas, j'imagine que parfois demander de l'aide comme ça peut être gênant si on a une fierté exacerbée. Il me propose alors de m'habiller plus chaudement si je le souhaite, même si ça ne risque pas d'être de la dernière mode. Je secoue la tête.

-Merci, mais je pourrais porter trois couches de vêtements que mes mains seraient froides.

Une nouvelle fois je le découvre comme quelqu'un d'attentionné. Pourtant c'est moi qui vient prendre soin de lui. Je lui souris pour le remercier en quelque sorte de cette attention, même si je l'ai refusée. Je me mets donc à le soigner, hochant la tête à sa remarque sur la neige sans pour autant en rajouter plus. Je ne voulais pas non plus qu'il croit que je reste seulement pour profiter d'eux. Si ça avait été le cas je serais partie une fois rétablie avant que la neige ne tombe sans savoir la tempête qui se préparait. Je pense de toute façon qu'ils ont compris que je n'allais pas m'en aller tout de suite. Alors autant mieux connaître ceux avec qui je partage le toit. Je lui pose ainsi des questions sur lui et sa sœur, malgré ma mésentente avec elle, cela ne m'empêchait pas de vouloir en savoir plus sur ce duo de frère et sœur. De plus j'avais plus ou moins compris que j'arrivais après une fille et que c'est en partie pour cela que Feather avait du mal avec moi. Donc Dwight me répond, racontant vite fait leur petite histoire et avouant que leur complicité ne s'était installée que depuis peu. Continuant de nettoyer la plaie, je l'écoute, lui jetant de temps en temps un coup d’œil. Je souffle un « je vois » sans vraiment chercher à approfondir pour le moment, s'il avait voulu m'en dire plus, il l'aurait fait et puis je pourrais toujours lui poser de nouvelles questions en temps voulu.

C'est à son tour de me renvoyer les interrogations, m'en sortant plusieurs à la suite, ce qui me fait rire. J'arrête mon geste alors que sa plaie est bien nettoyée et je met le coton sur la table basse pour sortir une compresse stérile et du scotch médical. J'attrape ensuite un antiseptique en spray et lui en met sur la plaie.

-Mon frère s'appelle Noah. C'est mon grand frère et nous avons grandis à San Francisco en grande partie. On a toujours été très proches même si la distance parfois nous a éloigné un peu. Il vivait ici, à Seattle, quand j'ai appris qu'il avait disparu je suis venue à sa recherche et je me suis retrouvée embarquée dans tout ça... Je le recherche toujours aujourd'hui.

J'inspire profondément à la fin de ma phrase alors que de nouveau l'hypothèse qu'il soit mort me revient en tête. Sentant les larmes monter, je ferme un instant les yeux puis me reconcentre vite fait sur ce que je fais, déchirant délicatement le papier des compresses stériles pour les appliquer sur l'épaule de Dwight. Sachant que je ne pourrais pas couper le scotch avec les mains prises, je lui demande de tenir les compresses et je m'occupe alors du scotch. Quand le pansement est enfin fini, je lui souris.

-Voilà, si tu fais attention ça devrait tenir deux jours, peut être trois.


Je range tout ce qu'il faut ranger, mettant les cotons et compresses souillées dans un petit sachet plastique que je jetterais ensuite. Je réajuste ma queue de cheval ensuite et regarde Dwight. Il semble blessé et pas seulement physiquement, ce qui est une évidence de ce côté là. Personne n'a osé trop me parler de ce qu'il s'était passé récemment et je dois dire que je n'ai pas cherché non plus à poser trop de questions. Voyant qu'il est encore torse nu, je souris.

-Tu veux peut être que je t'aide à remettre ton tee-shirt, tu risques d'attraper froid comme ça et il vaut mieux éviter.

Pendant un instant je me laisse en quelque sorte le regarder. Celle qui ne le trouverait pas charmant aurait un grave problème de vue c'est certain, mais je préfère ne pas trop me pencher sur ça, je sais que si je m'avoue avoir une attirance pour une personne, cette situation deviendra beaucoup plus gênante pour moi. Je me redresse donc pour attraper son tee-shirt et commencer à l'aider de nouveau avec autant de délicatesse que possible.

...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3308
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Ven 5 Fév 2016 - 11:43


Hope Is Stronger Than Fear
PV : Fawn L. Müller

Le norvégien souriait alors qu’elle était en train de le rassurer concernant sa température corporelle. C’est vrai que la plupart des gens n’étaient pas comme lui à avoir les mains chaudes en permanence, il ne comprenait même pas comme c’était possible chez lui. Il avait certainement passé de trop longs hivers Norvège et maintenant, il avait le sang chaud comme on dit. Enfin c’était plus une façon de parler qu’autre chose vu le frison qui l’avait parcouru. Finalement, il se demandait un instant si cela venait du froid ou du contact féminin. Il n’en avait plus eu depuis un moment et il faut croire que c’est le genre d’habitude qu’on perd plutôt facilement.

Enfin, ce n’était pas ce genre de chose qu’il le fera rougir, il avait besoin de beaucoup plus. Il agissait plutôt normalement pendant qu’elle finissait de le déshabiller et qu’il lui racontait son histoire. Il n’avait pas dit grand-chose concernant sa sœur et il ressentait le besoin d’en dire plus. De transmettre ses inquiétudes à quelqu’un. Il avait l’impression qu’Ingie lui en voulait à lui et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle se rapprochait de Cody et en voulait autant à Fawn. « Maintenant, j’ai peur de la perdre. Je me sens responsable de ce qui est arrivé à Leah. » Dans ses souvenirs, quelqu’un lui avait déjà parlé de Leah et de sa mort. Sans forcément en dire plus à son sujet, il espérait qu’il n’aurait pas besoin d’en expliquer plus. Il n’en avait pas le courage. « Depuis ce jour, j’ai l’impression qu’elle fait ou dit le strict opposé de mes attentes ou mon opinion. » Il se faisait peut-être des films, mais ça pouvait en partie expliquer pourquoi Fawn subissait les agressions de sa sœur. À moins que ce soit lui qui inconsciemment avait choisi de l’intégrer pour emmerder Ingie qui lui piquait ses bouteilles d’alcool.

Par moment les choix de l’être humain sont plutôt étranges et incompréhensibles. Il faisait de son mieux pour comprendre les choix qu’il faisait lui-même, alors trouver une explication à ceux des gens qui l’entourent est quelque chose d’encore plus ardu qui nécessite beaucoup d’ouverture d’esprit. Il écoutait alors Fawn raconter son histoire. Elle semblait beaucoup l’aimer malgré les kilomètres qui les avaient séparés. Pendant un instant, il réalisait que si cet amour était réciproque il avait peut-être eu la même réaction qu’elle et avait choisi de faire la distance qui séparait Seattle et San Francisco dans l’autre sens. Non, ça ne correspondait pas puisqu’il avait disparu avant, ce qui en soit était un peu inquiétant, il connaissait assez Seattle pour savoir que de temps à autre des trucs louches se passaient.

Il comprenait parfaitement ce qu’elle pouvait ressentir, il serait très inquiet de savoir Feather dehors, seule sous la neige. Il se sentirait aussi coupable d’être à l’intérieur de Weeping Willow, d’autant plus qu’il était blessé et ne pouvait rien faire pour la retrouver. « Quand j’irai mieux, je te promets de t’aider à le retrouver si tu veux. Pour le moment, avec une neige pareille on ne peut rien faire, sauf espérer qu’il soit dans un immeuble avec de quoi faire du feu et se nourrir. » C’était la triste réalité, elle n’avait peut-être pas besoin d’entendre ces mots de la part d’un homme qu’elle ne connaissait que depuis un mois et qui essayait tant bien que mal d’arrêter de boire.

Il tenait la compresse contre sa blessure le temps que la brune sorte le scotch. Il ne pouvait pas nier que c’était agréable de se faire chouchouter par une jolie fille. Pour la première fois de sa vie, il ne pensait pas à mal en voyant une autre femme que sa sœur. Fawn lui indiquait alors que c’était fini et qu’il fallait faire attention. Il avait l’impression de ne faire que ça, mais bon si l’être humain à deux bras c’est bien pour s’en servir. Elle eut ensuite l’aimable intention de l’aider à se remettre son t-shirt. Il arrivait seul à se mettre une tonne de vestes, mais les t-shirt ou pull c’était impensable pour le moment. « J’ai l’impression d’être retombé en enfance quand j’étais incapable de le faire seul. C’est tout de même quelque peut ennuyant. » On se rend compte de l’utilité de ses deux mains uniquement lorsqu’on a du mal à les utiliser toutes les deux. Il donnerait tout pour ne pas s’être pris la balle et avoir ses deux bras en parfait état de marche

Elle lui a parlé de son frère, mais c’est bien le premier détail qu’elle dévoile sur son passé. Il avait envie d’en savoir plus, mais il se demandait si ce n’était tout simplement pas déplacer de sa part. Il trouva tout de même une petite question discrète à poser. « Je peux comprendre que tu ferais tout pour retrouver ton frère, mais ce n’était pas compliqué de tout laisser tomber à San Francisco ? » Entre les amis, la famille et le boulot, ce n’est pas toujours facile de tout recommencer de zéro dans une autre vie. Il le savait bien mieux que quiconque.

Il en voulait à Marcus pour un tas de trucs, il faut l’avouer. Le divorce de ses parents, il n’en avait rien à faire puisque son père n’était jamais là et que sa mère n’avait des yeux que pour Feather. Cependant, être forcé de déménager aux USA, il ne lui avait pas pardonné. « J’étais bien triste de laisser le reste de ma famille, mes amis et le hockey sur glace derrière moi. Je sais c’est un peu con dit comme ça. » C’était son sport et ce n’était pas vraiment étonnant quand on voit le pays d’où il vient.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Dim 7 Fév 2016 - 11:47

Hope is stronger than fear


 
feat : Dwight & Fawn

Le prénom Leah revient à mes oreilles.

Celle qui était là avant moi et que je n’ai pas pu connaître sachant qu’elle est morte peu de temps avant mon arrivée. Je dois dire que ce sujet me met un peu mal à l’aise, je ne sais pas grand-chose d’elle et des liens qu’elle entretenait avec chaque membres de ce groupe, mais j’imagine qu’elle devait être surtout importante pour Feather et Dwight. A quel point ? Aucune idée, mais de ce que j’ai pu observer, assez pour les changer apparemment. Alors je ne pose pas de questions, surtout pas à eux, pas alors que je vois que cela les touche encore beaucoup.  Seulement quand Dwight affirme se sentir coupable de la mort de cette jeune femme, je lève les yeux un instant sur lui. Lui-même affirme ensuite que sa mort rend Feather plus incontrôlable, faisant l’inverse de ce qu’il pourrait souhaiter ou dire.

-L’esprit est bien moins facile à soigner qu’un corps… Mais elle semble plus forte qu’elle ne veut le laisser croire, je pense qu’elle finira par aller mieux… Tout comme toi.

Ce n’était pas vraiment une phrase banale de réconfort destinée à un frère inquiet pour sa petite sœur, mais bien quelque chose que je pensais. Feather et moi n’avions pas encore eu le temps de parler normalement, à chaque mot que l’on pouvait échanger elle essayait d’être la plus désagréable possible, ce qui était à chaque fois une réussite. Quoiqu’il en soit, j’avais vite compris que son comportement avec moi était simplement une façon pour elle de remettre sa colère sur quelqu’un au lieu d’accepter qu’une personne à laquelle elle tenait ait disparu tragiquement et injustement.  Au fond je ne peux pas lui en vouloir, seul le vieil homme qui m’a appris à me défendre au début de l’épidémie a été tué et il ne m’était pas un être forcément cher. Pourtant je me souviens avoir mal vécu sa mort. La perte d’une personne proche de soi est toujours une épreuve douloureuse et difficile. Chacun le gère à sa façon, malheureusement pour moi Feather décidait de détourner sa rage sur ma personne. Je sais qu’un de ses quatre nous aurions une vraie discussion elle et moi, mais je n’attendais qu’une chose… Qu’elle fasse le premier pas. Ce n’est pas à moi de venir à elle, sinon je sais d’avance que ce sera un échec.

Mais le sujet vient assez rapidement sur mon frère à moi. Un sujet que je n’aborde jamais pour ne pas trop me faire de mal. Car oui, souvent dès que j’en parle, je vois cette lueur dans le regard de la personne en face de moi. Celle de la pitié parce qu’elle pense forcément que la possibilité qu’il soit mort est bien plus grande que celle qu’il soit encore vivant. Et je n’ai pas besoin de ça, pas alors que je fais tout pour le retrouver. Je veux garder espoir, je ne veux pas l’abandonner, peu importe la probabilité, peu importe le temps qui passe et la météo désastreuse qui m’inquiète encore plus. Que Dwight me propose tout de suite son aide lorsqu’il le pourra me surprend.

-Avec ce temps on ne peut rien faire à part attendre de toute façon… Et merci, mais pense déjà à ta santé, je l’ai cherché seule jusqu’ici, je ne veux pas impliquer plus de personne dans ma quête, j’imagine que tu as tes propres problèmes à régler.

Je lui souris. Je sais les risques que j’encours en cherchant mon frère, la mort en est la principale. Je ne veux pas que quelqu’un prenne ses mêmes risques alors qu’il souhaite juste m’aider. Tout comme lui se sent responsable pour cette Leah et a du mal à s’en remettre, je ne veux pas vivre la même chose, je me sens bien moins forte qu’eux. Cependant plutôt que de tout dire, je préfère simplement refuser sans donner toutes les explications, peut-être comprendra-t-il de lui-même. J’ai l’impression de m’éloigner volontairement des gens sans forcément le vouloir. Je cherchais à me rapprocher un peu de Dwight et voilà que je me sens me renfermer. Me mettant une claque intérieurement, je tente de me reprendre, d’essayer de rester avenante et ouverte comme avant cette épidémie. Il faut que j’essaie de rester au maximum la Fawn d’avant pour ne pas tout perdre, pour ne pas devenir quelqu’un que je ne voulais pas être.

Alors je lui propose mon aide pour remettre son tee-shirt, tout en ne lui laissant pas vraiment le choix. Je viens de lui faire le pansement et j’imagine très bien que cela doit lui faire un mal de chien de lever le bras. Je prends donc son tee-shirt et lui souris alors qu’il fait référence à son enfance.

-Si ça peut te rassurer, tu n’as rien d’un enfant Dwight.

Je capte un instant son regard avant de m’en détacher pour finir de l’aider à enfiler son haut. S’il y a bien un homme qui n’a rien d’un enfant c’est bien lui. Même si je sais que ses mots ne concernent pas son physique, mon intention est de rendre son infirmité provisoire moins handicapante qu’il ne veut bien le croire. Je ne peux de toute façon pas vraiment le conforter dans l’idée que ce n’est pas handicapant une telle blessure. Il doit mettre sa fierté de côté pour pouvoir faire des choses avec l’aide d’une tierce personne, même si avant il pouvait tout faire seul. Cependant il a de la chance, ce n’est pas quelque chose qui durera, c’est d’ailleurs sûrement cette idée qui le maintien à la surface.
De nouveau j’essaie de ne pas trop toucher son corps ou même de vraiment le regarder. Quand je finis, il reprend la parole pour me poser une question sur San Francisco, de ce que j’ai pu laisser derrière moi. Je comprends qu’il est temps peut être pour moi de me dévoiler un peu plus, une idée que j’apprécie moyen, mais qui pour une fois ne me fait pas plus peur que ça. Je soupire en reprenant ma place sur la table basse et remettant une mèche de cheveux derrière mon oreille.

-Après San Francisco j’ai voyagé avec mes parents et je me suis finalement installée à Astoria, une ville à quelques heures d’ici, pas bien loin… J’y travaillais en tant que vendeuse dans une boulangerie et j’y faisais des pâtisseries aussi. Je ne m’y suis pas fait vraiment beaucoup d’amis. Tu sais… Ma seule famille est constituée seulement de mes parents et mon frère. Je ne laisse rien de plus important qu’eux derrière moi et mes parents étaient sur les routes dans je ne sais quel état quand l’épidémie a débuté. Je ne sais pas où ils sont, ni s’ils vont bien…

Je me tripote les doigts, essayant de ne pas me focaliser sur le pire et sachant pertinemment que je suis sujette à des crises de paniques quand j’y pense de trop.  Remettant automatiquement une mèche de cheveux derrière mon oreille, je cherche à ne pas sombrer dans des pensées sombres et je lève le regard vers Dwight en prenant un air plus détendu qu’il n’est vraiment.

-Tu semblais avoir une vie plus remplie et divertissante que la mienne… Raconte-moi un peu, je n’ai jamais voyagé au-delà des États-Unis…  Comment était ta vie avant tout ça ?

Je laisse la table basse pour venir alors m’asseoir sur le canapé à côté de lui, un coude posé sur le dossier et tournée vers lui, attendant avec impatience d’entendre ce qu’il a à me dire


...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]   Aujourd'hui à 16:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Hope is stronger than fear. [Pv Dwight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» hope is stronger than fear • maj 22/03/15
» (F) NAMIE AMURO ★ hope is stronger than fear
» hope is the only thing stronger than fear.
» POPPY ⊰ Hope is the only thing stronger than fear.
» [Flash-back] Hope is the only thing stronger than fear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-