Partagez | .
 

 Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]   Lun 1 Fév 2016 - 23:15




Le meilleur est à venir




Buzz avait ouvert de grand yeux en regardant Nara. Une question de temps… Un jour peut-être… Mouais… Au moins ça en faisait un des deux qui croyait en lui. C’était déjà mieux que rien. Buzz avait ce rêve, de devenir un jour célèbre pour le don qu’il avait pour le dessin. Mais il avait souvent des périodes de démoralisation, se disant qu’il ferait sans doute mieux de trouver un vrai boulot, quelque chose qui lui rapporterait assez d’argent pour avoir une vraie vie. Et puis trois jours après, il se disait qu’en réalité c’était ça la vraie vie. Celle qu’il menait un peu comme un marginal mais qui était bien plus kiffante qu’une vie rangée.  Sa bière resta quelques secondes en suspens devant sa bouche, alors qu’il fronçait les sourcils. « -qu’est ce qu’elle a ma caisse ? » lâcha-t-il avec le plus grand des sérieux. Il prit une gorgée et ajouta : « -les biatches y’a pas besoin d’avoir de la maille pour en trouver ! » Parfois, il parlait à Nara comme s’il s’agissait d’un pote. C’était un peu fait exprès, juste pour bien balayer les sentiments qu’il pouvait avoir et qui remontait de temps à autre à la surface.

En se faisant passer pour un connard, qu’il était tout de même plus ou moins, Buzz tentait de mettre de la distance. Lui il connaissait ses sentiments, et il s’était fixé des barrières. Pour elle, pour lui, pour eux tout simplement.  Et lorsque Nara faisait une sorte de petit sous-entendu, la sonnette d’alarme retentissait dans la tête du dessinateur. Et il enchainait avec une petite attitude de connard. Enfin de toute façon, il avait la dalle, et tout en finissant sa clope il ajouta : « -tu parles, je vais valoir de l’or quand je serais crevé ! » Tout en disant cela, il écrasa sa clope, comme si cela lui éviterait de perdre trois minutes de sa vie. Il avait stoppé beaucoup de chose, mais la clope, il n’y arrivait pas. Enfin il n’avait pas forcement essayer avec beaucoup de motivation.

Lorsque Nara passa son appel, Buzz tenta de lui faire comprendre qu’il voulait une pizza géante, avec tout un tas de trucs dessus. Mais visiblement elle avait du mal à capté. Enfin il était plus doué en dessin qu’en mime alors ça pouvait se comprendre. Lorsqu’elle raccrocha, il se leva de la chaise, vidant sa bière d’un trait avant de faire un « ahhh » des plus glamours. Puis il perdit son sourire d’une façon forcé baissant les épaules : « -t’as toujours su trouver les mots pour m’exciter… » Il était au courant qu’il y avait encore un bon paquet de boulot à faire avant que le chez elle de Nara soit en ordre. Et il allait le faire. « -la pause tu connais pas ? » râla-t-il en passant à côté d’elle. Il lui sourit cependant avant de l’embrasser sur le haut du crâne. « -hum… » Il s’éloignait déjà pour retourner à l’intérieur, plein d’entrain, il cria : « -ça dépends du nombre de bières qui reste ma belle ! »

En gros en langage Buzz ça voulait dire oui de toute façon. Jusqu’à présent, c’était elle qui venait scouater chez lui, se votrant dans son lit aux draps non fait, jouant à la console comme deux gosses jusqu’à pas d’heure. Ce soir, c’était la première nuit de Nara en dehors de chez son père. Alors oui, si elle le voulait, Buzz resterait. L’artiste remonta son jeans avant de dire : « -bon on commence par tes culottes ou tes strings ? » Un froncement de sourcils « -ça mets des strings un microbe ? » Les deux mains sur les hanches, l’air super sérieux, il se mit à sourire peu à peu, contente de sa blague de bas étage.  


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mar 2 Fév 2016 - 9:05



   
   
   


Le meilleur est à venir ! | Pv.Bruce Detweiler

Buzz était loin d’être un sentimental, et Nara le savait très bien. Elle en jouait parfois, titillant la corde sensible en béton qu’il avait, faisant semblant de jouer avec des sentiments qu’elle ne connaissait pas tout à fait en fait. Elle savait qu’il l’aimait beaucoup, mais Nara ignorait toute l’ampleur de leur relation. C’était bien moins dangereux de rester là à plaisanter plutôt que d’essayer de construire quelque chose. Pourtant, elle en était sûre, elle en serait capable, et peut-être même que lui aussi. Son regard se perdit un instant sur la bouteille de bière qu’elle tenait, le bras tendu désormais, pour voir le soleil de cette fin d’été se refléter dans le verre. Ils n’avaient plus qu’à descendre à l’appartement, s’occuper des petites choses de la vie, nécessaires à son nouveau confort.

Elle se contenta de hausser les sourcils à la remarque de son meilleur ami en esquissant un petit sourire en coin. Quel idiot. Il faisait toujours le malin pour se faire passer pour le Monsieur-Je-M’en-Fiche, mais Nara savait très bien qu’il n’en pensait pas moins. Elle lui donna un coup de coude dans les côtes, juste suffisant pour le faire réagir, sans pour autant lui faire mal. « Arrête tes conneries patate. » Elle ne pu s’empêcher de froncer les sourcils. Elle détestait qu’il se dénigre ; elle avait vu son travail, elle savait de quoi il était capable et elle connaissait assez le marché de l’art, grâce à son père, pour deviner si ça avait le potentiel d’intéresser des acheteurs.

Il était temps de retourner au travail et à l’appartement. Buzz exigeait un peu plus de considération en tant qu’employé du déménagement, mais Nara se contenta d’un petit sourire, avant de cligner plusieurs fois des yeux lorsqu’il vint l’embrasser sur le sommet du crâne. Elle pouvait sentir un savant mélange de bière, de cigarette et d’un petit quelque chose qui chatouillait agréablement les narines de Nara. Ils s’apprêtaient à descendre quand Buzz l’interpela sur sa garde-robe, et pas n’importe laquelle. Elle leva les yeux au ciel avant de s’approcher tout doucement. Serait-ce une invitation érotique ? Nara esquissa un petit sourire avant de lever un bras vers Buzz. Elle allait l’enlacer ? Non. Simplement lui asséner une pichenette sur le front. « J’vais t’la faire bouffer ma petite culotte. » Répliqua-t-elle avant d’éclater de rire.

Elle lui prit la main et l’entraina avec elle dans les escaliers pour redescendre à l’appartement, en prenant soin au passage de refermer la porte de service qui menait à la terrasse. De retour à l’appartement, Nara jeta un œil aux quelques cartons longilignes qui constituaient les meubles en kit qu’elle avait acheté. Il y avait quelques étagères, une table basse, une armoire avec une porte miroir et un meuble télé. Elle allait récupérer les jours suivants, une bibliothèque que son père voulait lui donner ainsi que quelques chaises pour compléter les tabourets tam-tam en plastique, vestiges des années soixante-dix qu’elle avait depuis toujours dans sa chambre d’enfant.

« On commence par l’armoire ? C’est le plus chiant. » Proposa-t-elle en haussant les épaules en se tortillant dans sa salopette en jean à rayures. Elle fouina quelques instants dans son sac pour en sortir un cutter, qu’elle avait piqué dans l’atelier de son père, pour pouvoir ouvrir ces cartons. Bientôt, ils furent envahit de planches de bois sombre, de petites vis éparpillées en petit tas formés par Nara et d’une notice d’utilisation de plusieurs pages. « Ils sont sérieux avec la taille du manuel ? Purée… Bon. » Nara prit une grande inspiration, assise en tailleur au milieu de tous les éléments, avant de lever la tête vers Buzz. Elle s’éclaircit la gorge et lut « Alors… Petit « a », à l’aide des vises 36F, assemblez les planches Wooden12 et apposer les caches en plastiques dans chaque trou. » Elle se passa une main dans les cheveux, soupirant assez vite par rapport à la patience qu’elle était censée avoir.

« Il va me falloir une autre bière je crois. » Dit-elle en faisant la grimace avant de tendre à Buzz les vis correspondant à la notice. Après quelques coups de tournevis et de jurons lâchés par l’un ou l’autre des deux amis, quelqu’un vint sonner à la porte. Nara eu un sursaut ravi, un sourire aux lèvres avant de se relever d’un bond, attrapant au passage son portefeuille dans son sac. « Mangerrrrr ! » Dit-elle avec enthousiasme avant de trottiner jusqu’à la porte d’entrée, laissant Buzz se débrouiller avec les planches de bois qui commençaient à prendre forme. Il y avait déjà le fond de l’armoire. Il n’y avait plus qu’à monter les portes.

« Et voilà mon bon monsieur ! » S’exclama-t-elle sur un faux air théâtral en tenant entre ses mains, deux cartons contenant deux énormes pizza. Cela aurait été suffisant pour trois ou quatre personne, mais deux ?! Accompagnées de quelques bières supplémentaires, elles s’avaleraient toutes seules.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]   Mar 2 Fév 2016 - 20:12




Le meilleur est à venir




« -aïeeeuuhhh ! » cria-t-il en se tenant le côté de sa main libre en grimaçant. Pas crédible. Ouais c’était certain. Il adorait en faire des caisses.  Il adorait la faire passer pour une femme violente et jouer le rôle de l’ami soumis souffre-douleur.  Il savait pourtant parfaitement pourquoi elle le traitait de patate. C’était sans doute la seule personne au monde à croire en lui. Et à le voir avec des talents de fou.

Lorsqu’il la taquina au sujet de ses sous-vêtements, il la laissa s’avancer vers lui, sans bouger d’un centimètre. De toute façon, il faisait bien deux têtes de plus qu’elle… Alors elle pouvait bien afficher cette espèce de petit regard coquin, il lui faudrait un escabeau si jamais elle voulait l’embrasser. Enfin, ça c’était ce qu’il espérait en la voyant avancer ainsi. Qu’elle ait eu envie de l’embrasser. Mais comme à chaque fois, il jouait les abrutit pour la dissuader de quoi que ce soit, gardant le dos bien droit, et les mains sur les hanches, le menton quelque peu relevé. « -tentes ta chance microbe ! » la provoqua-t-il avant de fermer les yeux et de serrer les dents pour recevoir sa pichenette en plein milieu du front. « -ça serait plus crédible si t’étais pas obligé de te mettre sur la pointe des pieds… » grogna Buzz avant de lui tirer la langue comme un gamin.

Puis il se laissa entrainé, entremêlant ses doigts à ceux de Nara, savourant ce contact mentalement. Lorsque le reste fut enfin en haut, poser çà et là sur le sol de l’appartement, Buzz s’étira levant les bras vers le plafond, montrant au passage le haut de son caleçon et son ventre. Grognant en même temps, il finit par faire craquer son cou en penchant la tête sur la gauche et dire : « -c’est toi le chef, profite pour une fois de pouvoir me dominer et donne tes ordres ! » Un sourire à la con, avant qu’il ne fixe le marteau tour-vise vert qui arrachait la rétine.

Lorsque toutes les planches furent étalées sur le sol, Buzz se passa une main sur la nuque, grattant ses cheveux, grimaçant. « -Roh la vache… » Il la sentait pas très bien l’armoire là tout de suite… Il avait surtout la flemme. Et puis il manquait toujours un truc dans ces meubles en boite. Il fixa Nara en prenant la vise qu’elle lui tendait et lâcha : « -toucher- couler. » Il haussa un seul sourcil, un sourire en coin sur le visage. Puis il se concentra trop seconde, et ruminant : « -F39 dans Woodin 18… » Il regarda la vise, les planches, puis re la vise. Il savait parfaitement qu’il n’avait dit que de la merde. Lui son délire s’était plutôt de tout faire à l’arrache. Pas besoin d’un manuel, ils étaient pas plus cons que d’autre et allaient s’en sortir comme des chefs !

« -ça c’est une putain d’idée ma belle ! » lança-t-il en se mettant à genoux pour mettre la vise dans le bon trou. « -jusque là je maitrise, mettre des trucs dans des trous, j'sais faire. » Un regard pervers et un coup de reins imaginaire contre la planche.  Il prit les vises que Nara lui tendait en souriant, et se mit à bosser un peu, finissant à quatre pattes. Peu à peu, ça prenait forme, mais ils n’étaient pas trop de deux quand même. Lorsque la jeune femme cria victoire pour la bouffe qui arrivait enfin, Buzz cria en retour : « -hééé ! » Il se retrouvait comme un con à tenir deux planches avec ses mains, une troisième avec le bout de son pied. « -ramène ton p’tit cul ici ! » Rien à foutre que le livreur pense ce qu’il veule !

Buzz finit par lever les yeux au plafond, râlant dans son coin comme un vieux, déposant la planche au sol. Avec le genou, faisant presque le grand écart, il se mit à maintenir l’autre, s’étirant pour viser le tout. Lorsque Nara revint, il se frotta les mains entre elle souriant et écarquillant les yeux avec envie. Mais il rentra bien vite la tête dans ses épaules lorsque son petit bricolage se cassa la figure en faisant un bruit de dingue. « -ça tombera pas plus bas. » râla-t-il encore, la mâchoire de travers en fixant Nara d’un air blasé.

Un coup de balai se fit entendre en dessous. Le genre de truc qu’il ne fallait surtout pas faire si Buzz était dans les parages. « -tu sais où tu peux de le caler ton balai ?! » hurla-t-il avant de se mettre à chanter bien fort, se dirigeant vers les bières. « -tu leur dira que j’étais bourré s’il te font trop chié. Comme d’hab, tout sur la gueule du tatoué ! » Un clin d’œil avant qu’il ne décapsule les deux bières suivante.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mar 2 Fév 2016 - 21:32



   
   
   


Le meilleur est à venir ! | Pv.Bruce Detweiler

Levant les yeux au ciel et lâchant un rire de garçon manqué, Nara se fichait bien des plaisanteries vaseuses de son ami. Elle avait l’habitude. C’était son genre d’ailleurs. Parfois, elle se disait qu’elle avait de la chance, que grâce à Buzz, elle avait encore un peu de crédibilité, il parlait assez mal pour deux. N’empêche que parfois, ce petit bout de femme d’à peine un mètre soixante cinq pouvait se montrer bien plus coriace et bien moins sereine que lui. Elle agissait en réalité comme une cocotte minute. Elle pouvait garder son calme des heures durant, par exemple dans une soirée où un type bien relou ne pouvait s’empêcher de lui raconter sa vie jusqu’aux moindres détails, avant d’exploser et de l’insulter de tous les noms, avec en prime, si le gars en question se montrait un peu trop insistant, une main dans la gueule.

Quand elle courut chercher les pizzas, elle avait abandonné Buzz à son sort avec les planches de bois qu’elle était censé tenir. Elle fit la même mimique que lui, tête dans les épaules en entendant le tout tomber en un bruit sourd. Etant donné que l’appartement était vide, les bruits étaient intensifiés, et le voisin du dessous ne tarda pas à jouer du balai. Buzz hurla près de la fenêtre de charmantes attentions à destination du dit voisin, alors que Nara avait déjà fait un pas enragé pour descendre lui marcher sur les pieds. Elle ferma la bouche et prit une grande inspiration. Calme. Un nouveau sourire à la rencontre du regard de Buzz, qui avait la faculté de la rendre délicieuse en quelques secondes. Comme le tout premier sourire de leur rencontre.

« Bon on va poser les pizza avant d’avoir envie de les lui foutre au cul hein. » Lâcha-t-elle sur un ton tout à fait détendu en s’affalant sur le canapé. Elle secoua la tête et haussa les épaules. Tant pis pour les étagères. « C’est bon, j’autorise le personnelle à une pause de pizza et bière. » C’était un bon compromis et un plutôt bon salaire pour un service rendu à la personne après tout. Buzz ne se fit pas prier et tendit à Nara une troisième bouteille de bière. Nara savait quand s’arrêter, mais elle savait que Buzz n’avait pas à prendre la voiture ce soir, et qu’ils étaient chez elle. Alors tant pis pour le gramme par litre de sang. Elle but une gorgée et ouvrit les deux cartons de pizza.

« Nomnomnom ! » Plaisanta-t-elle en faisant une grimace avant de prendre une part de pizza et de mordre dedans. Ils avaient croqué en même temps dans leur part respective, ce qui fit plisser les grands yeux noirs de Nara en un regard complice. « Attends t’as de la sauce tomate là. Cochon. » Dit-elle en s’approchant de Buzz, genoux sur le canapé, approchant un doigt pour retirer délicatement la tâche de la joue de Buzz, avant de porter ce même doigt à sa bouche, en lâchant un rire aussi délicieux que cette pizza. « Tu vois l’idée, ce serait de se marier avec une pizza. Ce serait vraiment le rêve. » Lâcha-t-elle en parlant la bouche à moitié pleine. La bière ne la rendait pas saoul, pas maintenant, juste assez guillerette.

Nara jeta un œil aux planches éparpillées par terre et fit la grimace. Il faudrait pas mal de patience et surtout un peu de concentration pour la monter, ce qu’ils auraient de moins en moins au fil de cette soirée. La chercheuse finit une deuxième part avant d’attraper des serviettes en papier qu’il y avait sur le carton. Elle s’essuya alors les commissures des lèvres et but une nouvelle gorgée de sa bouteille, qu’elle calla entre ses jambes en gigotant de droite à gauche au rythme de la musique. Elle s’arrêta brusquement et se leva du canapé d’un coup, bière à la main, pizza à la bouche. « Merde, faut que ch’envois un me’chage à mon père pour pas qu’il oublie d’aller dîner chez Spen’cher et Lu’chy. » Un couple d’artiste qui ne se lassait pas de recevoir Jeff Turner, malgré son penchant certains pour l’alcool et sa mélancolie soudaine.

Elle pianota sur son téléphone quelques instants en manquant de s’étrangler avec le morceau de pizza. Quand elle appuya sur « envoyer », un poids s’envola de ses épaules. Elle accomplissait son devoir de fille aimante, même à distance. C’est normal, il était toute sa famille.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]   Mar 2 Fév 2016 - 23:06




Le meilleur est à venir




Nara… Physique de femme enfant avec un caractère de mec parfois. Ça faisait un sacré mélange. Un milk-shake que Buzz adorait ! Un savent assemblage qui la rendait si unique aux yeux du grand tatoué. Avec ce petit supplément qui lui mettait le cœur à l’envers. « -wooo !! » cri de panique venant de Buzz qui ouvrit de grands yeux devant Nara : « -les pizzas c’est la vie chérie ! Alors on les gâche pas pour les mettre dans les culs des gens voyons ! » Un haussement de sourcils et un rentrage de menton écartant les deux mains tenant les bières, comme pour souligner que ce qu’il venait de dire était élémentaire.

Il se laissa tomber comme un gros sac dans le canapé, tournant la tête vers la jeune femme, son regard voulant lui dire : « -genre j’ai besoin de te permission ». Puis il fixa des yeux les planches de bois, portant machinalement la bouteille de bière à ses lèvres, pratiquement allongé dans le canapé. « -on a bien bossé… » conclu-t-il avec une moue les lèvres en avant.  L’odeur des pizzas le ramena à la raison, clignant des yeux, il prit le première part, mordant dedans à pleine dents. Il mourrait de faim. Un clin d’œil pour Nara à cause de la synchro parfaite de leurs gestes, avant qu’il ne lève le menton pour qu’elle le débarbouille. Il tendit la langue comme pour lui lécher le doigt, avant de se raviser pour loucher. « -se marier ? »  Un sourcil en bas l’autre en haut il reprit : « -ça pu le mariage ! C’est une baraque en pizza qui serait le pied ! Genre lampe en olive, et rideau en fromage fondu. Quand t’as la dalle, hop un morceau de rideau ! » Pff… ça partait dans de sacré délire parfois…

Pour éviter de dire plus de connerie, Buzz fourra le reste de la part de pizza dans sa bouche, arrosant le tout d’une gorgée de bière. « -j’valide, tu peux habiter ichi. » Si la pizzeria du coin était bonne, il n’y voyait aucun inconvénient. Nouvelle gorgée de bière histoire de faire passer le tout comme il le fallait. Ce n’était pas quelques bières qui allaient lui mettre la tête à l’envers. Et il prendre le volant ainsi n’était pas gênant pour lui. Mais il savait que Nara ne le laisserait pas partir. Et puis, dans le fond, il n’avait pas envie de rentrer ce soir. Rentrer ? hé pour quoi faire ? Jouer à la console une bonne partie de la nuit, entendre son voisin de chambre baiser comme un fou avec sa nouvelle meuf ? Non merci bien, il était bien mieux ici.

Mordant dans la seconde part, Buzz bloqua son geste en voyant Nara se lever comme une balle. What ? De quoi elle parlait là ? Lorsque son cerveau percuta, Buzz baissa les yeux sur sa part de pizza. Jeff… Le père de Nara était vraiment son idole. Buzz aimait tout de son talent et de son génie, mais il désapprouvait un peu sa façon d’être. Dans la logique, ce n’était pas à la fille de s’occuper du père… Mais le jeune artiste en herbe ne donnait jamais son avis sur le sujet. Ce n’était pas ses affaires. C’était entre Nara et Jeff.

Tant que c’était la pause sms, le jeune homme profita pour jeter un coup d’œil au sien. Ecran cassé, coque gravée sur laquelle se trouvait des dessins fais au marqueur. Il grimaça en voyant que comme la plus part du temps : il n’avait pas d’ami. En même temps la seule qui lui écrivait des sms était là, juste à côté de lui. Tout en laissant son téléphone sur le canapé, Buzz se gratta le ventre quelques secondes. « -y va s’en sortir sans toi tu sais. » lâcha-t-il tout de même, dans l’unique but de rassurer un peu la jeune femme au sujet de son père assisté de la vie. « -et puis ce soir, tu t’occupes de moi… » ajouta-t-il avec un sourire en coin avant de se passer la langue sur les lèvres avec un regard pervers. Il se mit à rire, chopant une nouvelle part de pizza tout en se levant pour venir se caler devant les début d’armoire. « -moi sinon je vois bien des petits tas de fringues bien aligné… Là… Là… Et re là… Pas besoin d’armoire… » conclue-t-il une main sur son ventre sous son t-shirt, se tournant pour regarder Nara.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mer 3 Fév 2016 - 13:55



   
   
   


Le meilleur est à venir ! | Pv.Bruce Detweiler

Buzz ne savait pas ce qu’il disait. Elle leva un moment les yeux de son téléphone pour le regarder, le visage changé, presque réellement mécontent. Puis elle secoua la tête pour continuer de taper son message. Non, il ne savait pas comment ils avaient vécu toutes ces années, même si Nara lui avait raconté beaucoup d’anecdotes. Celles-ci étaient souvent minimisée. Par exemple, elle ne lui avait jamais parlé de sa mère. Peut-être même pensait-il qu’elle était morte. Nara n’en avait jamais parlé à quiconque. Parce qu’elle cachait la colère au fond d’elle, si bien qu’elle-même ne s’en rendait pas compte. Elle était en colère d’avoir dû assumer un homme qui avait simple faillit à sa tâche de mari.

Jeff Turner n’avait pas été un mauvais père. C’est juste que son art passait avant tout, y comprit sa propre vie à lui. Alors forcément, Nara était la seule encore capable de le ramener sur Terre. Depuis le jour elle était descendue en pyjama après avoir entendu la dernière dispute entre ses parents, Nara assumait son père et ses tares, sa psychologie en vrac et ses états d’âmes nécrosés. Nara ne pu s’empêcher de sourire de nouveau lorsque Buzz lui dit qu’elle devait s’occuper de lui ce soir. Elle but une gorgée de bière avant de revenir s’asseoir avec lui, un peu trop près d’ailleurs, sa cuisse collée à la sienne. Non, pour être honnête, elle n’était pas assise ; plutôt avachie comme un gros sac.

La proposition de Buzz ne séduisait pas vraiment Nara. La bouteille de bière calée dans la poche kangourou de sa salopette, elle fit une petite moue en regardant les piles imaginaires que décrivait Buzz. « Mouais… On a connu propre. Puis en plus ces foutus meubles en kit m’ont coûté un bras. » Fit-elle remarqué en désignant d’un coup de tête, la célèbre marque suédoise qui figurait sur le carton duquel sortaient les planches de bois. Nara tendit le bras pour attraper une nouvelle part de pizza avant de la tendre à Buzz « Tiens goute celle-là ! » Proposa-t-elle en attrapant de son autre main la bouteille pour prendre une nouvelle gorgée.

Elle tapotait son pied sur le béton au rythme de la prochaine chanson avant de poser son regard sur Buzz, les yeux légèrement plissé, comme si elle le prenait en cible. Elle esquissa un petit sourire espiègle en le pointant du cul de sa bouteille qu’elle tenait à la main. « Oh faites, j’avais raison la dernière fois, y avait bien une soirée d’intégration pour les premiers année de ton école. On aurait dû y aller faire un tour. » Commenta Nara en haussant les sourcils. Elle avouait avoir une petite appréhension quant à la rentrée de Buzz à l’école des Beaux-arts pour laquelle il avait trimé comme un porc pour pouvoir s’y inscrire. Non seulement ça allait être le retour de Buzz sur les bancs de l’école, mais en plus, il allait se faire de nouvelles connaissances.

Nara n’était pas inquiète, mais elle trouvait injuste de ressentir une pointe de jalousie à l’idée qu’il rencontre des gens merveilleux. C’était stupide, parce qu’elle savait qu’il ne se passerait pas d’elle. Et Buzz n’avait pas rechigné quand elle avait sa petite bande de camarades de fac lorsqu’elle y était elle-même. Elle avait même eu une relation avec l’étudiant allemand, le beau Mark. Mais même si Buzz ne pouvait pas le saquer, il avait fait un effort. Au début. Nara réprima l’envie de se remémorer cette période de sa vie en buvant une nouvelle gorgée de bière. N’empêche que depuis ce Mark, il n’y avait eu personne au bras de Nara, personne à part Buzz. Les coups d’un soir ne comptaient par pour elle. « Y aura p’t’être de la petite allemande… » Plaisanta-t-elle finalement, en dirigeant son regard en direction de Buzz, un sourire moqueur sur le visage. 


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]   Mer 3 Fév 2016 - 23:09




Le meilleur est à venir




En voyant le regard que Nara lui balança lorsqu’il osa parler de Jeff, Buzz se dit qu’il aurait sans doute mieux fait de la fermer. Ce type c’était un de ses idoles. Buzz adorait son talent et pouvait passer des heures à regarder ses toiles. Pour ce qui était de son attitude dans la vraie vie, le jeune homme avait du mal à cautionner. Mais il ne pouvait et ne pourrait sans doute jamais comprendre le lien qui unissait Nara et son père, faute d’avoir lui-même des parents pour entretenir ce genre de relation toxique. C’était marrant en fait parce qu’ils ne s’étaient jamais trop confié l’un l’autre sur leur passé. Comme si leurs vraies vies avaient commencé le jour où ils s’étaient rencontré dans la galerie du temps…

Buzz n’était pas forcement fière de son passé, de ce qu’il avait fait, vu, vécu. Nara savait seulement ce qu’il fallait savoir. Qu’il était un gamin sans parent, qu’il avait grandi sans ces repères important que peuvent donner un père et une mère. Grandit d’ailleurs de façon un peu tordu, empruntant des chemins pas forcement recommandé. Elle savait qu’il était passé par une sale période. Jamais il n’avait donné trop de détail quant à ce qu’il se mettait dans la tronche pour planer. Il ne lui avait jamais raconté ses soirées où il sortait de chez lui, complètement en manque, prêt à s’envoyer n’importe quoi pour décoller loin de sa vie pourrie. Et elle n’avait aucune idée de ce qu’il y avait écrit dans son casier judiciaire. Tout ça aujourd’hui, c’était derrière lui, et il ne tenait pas à en reparler. Il ne voulait pas qu’elle en sache plus, sans doute par peur qu’elle change d’opinion sur lui. Qu’elle le juge… Chose qu’elle n’avait jamais fait jusqu’ici.

« -on aurait mieux fait d’aller chercher des meubles pas chers en récup’… » Enfin ça c’était son truc à lui, il pouvait comprendre que Nara voulait avoir du neuf qui sens bon le bois frais. « -ch’é compris… » lâcha-t-il la bouche pleine de la part de pizza qu’elle venait de lui donner. Oui, il avait compris le message, il allait les lui monter ses meubles ! Fallait juste qu’il parte à la recherche d’un peu de bonne volonté, de patience et de courage. Et surtout qu’il parvienne à chasser la flemme olympique qui le tenait.

Buzz avala avec un petit « -glups » bruyant ce qu’il avait dans la bouche, avant de froncer un sourcil perplexe sur ce que venait de dire Nara. « -comment tu sais ça toi ? » demanda-t-il surpris qu’elle soit plus au courant que lui. De toute façon, il n’avait pas eu envie d’aller à cette soirée. Tout ce qu’il voulait s’était prendre ses planches à dessins et commencer son année scolaire. Devenir un véritable artiste, perfectionner « son don », afin de ne pas faire des jobs de merde sous payer toute sa misérable vie.

Et puis, il l’avait-elle comme amie, ça lui suffisait largement ! Pas besoin de se faire des nouveaux potes. Rien à battre de connaitre les noms des autres, rien à battre de s’intégrer. Buzz n’aimait pas rentrer dans les moules établis, et c’était pour cela qu’il ne se pliait pas à ce genre de soirée. En plus la plus part des gens qui étaient dans sa section étaient plus jeunes que lui. Il reprenait la route de l’école à bientôt 30ans… Mieux valait tard que jamais certes… Mais il n’avait pas vraiment les mêmes centre d’intérêt que des petits jeunes de 18ans dont les études étaient financées par papa.

« -allemande je sais pas, mais j’ai repéré une jolie rousse… » enchaina-t-il comme s’il parlait à un pote. Les lèvres en avant, Buzz haussa les sourcils de façon perverse, avant de dire en terminant sa bière : « -Bon aller, pause terminée là ! Flémarde ! » Il se plia en deux, donnant à Nara une vue imprenable sur son caleçon dépassant de son pantalon, ramassant la première planche. Au moins qu’un des meubles soient debout avant que la nuit tombe complètement. « -bon alors on en était où… B4579 dans le trou 769, un truc du genre… » marmonna-t-il en se grattant le haut du crâne. De la pointe du pied, il envoya valser la notice à rallonge un peu plus loin. Il allait se débrouiller comme un chef, grâce à son géni ! Pas besoin de ça !

Buzz demanda à Nara de soutenir une des planches pendant qu’il s’étirait derrière elle pour visser le tout. Son corps coller contre le dos de la jeune femme, la langue tirée sur le côté sous la concentration, Buzz finit par reculer et dire : « -va s’y lâche tout baby ! » Il croisait les doigts pour que ça tienne cette fois-ci pare qu’il n’allait pas sa la faire une troisième fois.

Lorsque Nara retira ses petits bras, Buzz resta volontairement juste derrière elle, ses mains venant se poser sur les hanches de sa meilleure amie. Au bout de trois secondes, l'armoire était toujours là, debout devant eux. Ils se faisaient face à eux même grâce à miroirs, et Buzz ne pu s'empêcher de sourire et de venir souffler à l'oreille de la brunette : "-j'te l'avais dis que j'étais le meilleur!"


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]   Aujourd'hui à 5:18

Revenir en haut Aller en bas
 

Le meilleur est à venir [Nara/Buzz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Je risque de ne plus venir très souvent
» Fait venir un démon
» Votre meilleur trade et votre pire!
» La meilleur façon de se reposer pour un feignant, c'est de travailler [ En cours ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-