Partagez | .
 

 Art is creativity, creativity is passion... [PV Ayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Art is creativity, creativity is passion... [PV Ayden]    Jeu 10 Mar 2016 - 12:43

Art is creativity, creativity is passion...


 
feat : Ayden & Fawn

« Ne prend pas de dessert, ne prend pas de dessert... »

Cette phrase tourne en boucle dans mon esprit et je montre pourtant un visage sans réelle expression autre qu'un fin sourire étirant mes lèvres. Mes yeux toisent le visage d'Ayden qui semble hésiter entre finir le repas avec une dernière petite collation ou pas. Je dois dire que j'ai désormais hâte de continuer cette soirée autre part, l'idée que je puisse voir ses œuvres encore secrètes au public et surtout passer encore plus de temps avec lui me plaît bien plus que prendre un dessert. Alors quand il refuse, je me retient de lâcher un soupir satisfait, je me contente de secouer la tête quand la question se pose pour moi. Je n'ai de toute façon plus faim, ce plateau de sushi aura suffit à caler mon estomac pour le restant de la soirée et de la nuit. Quand le serveur revient avec la note, je viens attraper mon sac, mais Ayden se fait catégorique et c'est en le remerciant chaudement que je le laisse donc payer le restaurant. Une fois fais, nous nous relevons, récupérons tout ce qui était à nous, enfilant nos manteaux et nous nous dirigeons vers la sortie. La porte passée, nous nous arrêtons et j'observe la pluie qui nous sépare de la voiture un peu plus loin. Une petite moue  embêtée se forme sur mon visage, mais la main d'Ayden me sort de mes songes. Je le vois alors avec un visage amusé, lançant un décompte. Je comprends de suite et cela a le don de me dérider immédiatement. Me connaissant, je ne peux pas ne pas jouer le jeu. Je me prépare donc à courir, ramenant un peu ma veste sur ma tête et quand le départ est lancé mes jambes se lancent d'elles-mêmes. Je ne cherche pas vraiment à gagner mais cela n'empêche que je n'y vais pas non plus lentement. J'arrive de justesse de première et même si je pense qu'Ayden a fait exprès, je ne peux m'empêcher de rire. Une gamine qui s'amuse d'un rien, mais ça me fait du bien.

Assise dans la voiture, je met ma veste sur mes genoux, et détache ma tresse pour libérer mes cheveux qui se sont tout de même mouillés pendant cette petite course. Mes yeux se posent sur lui, à côté qui passe une main dans ses cheveux et semble tout aussi joyeux que moi. Je me remets de nouveau à apprécier ce moment, le trouvant des plus séduisants, même avec ses cheveux en bataille. Son regard se pose à son tour sur le mien. Je souris. Légèrement essoufflée par le sprint, je souffle doucement entre mes lèvres alors que ce moment semble devenir plus... intense. Je vois ses yeux descendre sur mes lèvres, l'idée que nous puissions nous embrasser maintenant me traverse l'esprit et ne me déplaît pas malgré une certaine appréhension qui me prend la poitrine et me la sert. Mes doigts s'entremêlent entre eux nerveusement alors qu'il se penche vers moi, mais je ne fais pas mine de vouloir m'échapper. En fait je m'apprête presque à m'avancer aussi quand tout à coup il détourne son visage pour regarder sur la banquette arrière. Ce qui a le don de me couper presque le souffle. Je cligne des yeux plusieurs fois, détournant alors le visage pour m'éclaircir les idées. Ok. Je m'imaginais peut être des choses à l'instant. Enfin quoiqu'il en soit, je passe une mèche un peu gênée derrière mon oreille et observe un instant l'extérieur de la voiture. J'aurais été bien si j'avais cherché à l'embrasser alors qu'il se tournait tiens...

Quand il retrouve sa posture, il me tend un paquet. Je le prend, un peu surprise, le regardant avec des yeux ronds avant de comprendre que c'est le cadeau dont il me parlait tout à l'heure à table. Mes joues s'empourprent légèrement. J'observe un instant ce que je tiens entre les mains, mettant ma ceinture ensuite lorsqu'il démarre le moteur. Vu la taille et la forme, l'idée que ce soit ce que je pense... Mes doigts pianotes l'emballage, n'osant pas me lancer, mais après un coup d’œil à Ayden, je finis par défaire délicatement le papier. A peine ai-je découvert une partie de la toile que je comprends... Je m'arrête, passant une main sur mes lèvres, plus que surprise et émue d'un tel cadeau de sa part. Inspirant longuement, je déchire cette fois le papier dans toute sa longueur et observe la toile, un large sourire illuminant mon visage.

- Waou... Ayden... Fallait pas, c'est...

L'idée de lui sauter au coup me passe par la tête mais ne s'y arrête pas. Il est au volant puis ce n'est pas dans mes habitudes d'agir ainsi. Cependant je n'arrive pas à savoir comment lui montrer à quel point je suis contente de ce cadeau. Je contemple donc durant de longues secondes ce que je tiens entre les mains avant de tourner légèrement le visage vers lui.

-Merci... Tu n'aurais pas pu me faire plus plaisir !


Ce n'est que lorsque nous arrivons sur un parking et qu'Ayden sort de la voiture que je finis par poser la toile que je remet comme je peux dans son emballage et sur la banquette arrière. Cachant du mieux possible pour que personne n'ait l'idée de casser la voiture pour voler mon cadeau. Et oui.. Mon cadeau. Cette pensée me fait automatiquement sourire. Je sors alors de la voiture, remerciant Ayden pour sa galanterie et je m'avance à ses côtés jusqu'à l'entrée de cet immeuble. Je suis souvent passée devant, mais je n'y suis jamais entrée. En même temps à Seattle les hôtels... Je n'ai pas besoin d'y aller vu que je crèche chez mon frère. L'idée que les gens que nous croisons puissent penser que nous venons finir notre soirée dans une chambre d'hôtel comme deux amants me gêne un peu, mais l'excitation de découvrir ses travaux prend largement le dessus. J'affiche donc un sourire presque béat alors que je salue à mon tour timidement le gardien. Par contre je ne m'attendais pas à ce que la main d'Ayden vienne prendre la mienne. Hop mon corps prend un coup de chaud en une fraction de seconde, mais je ne dis rien, refermant délicatement mes doigts et cherchant alors à m'intéresser tout à coup à l'architecture de ce bâtiment. Dans l’ascenseur, j'amène ma main libre sur mon bras, attendant avec une certaine impatience que nous arrivions à l'étage souhaité. Sans dire un mot, le suivant gentiment, nous arrivons finalement devant une porte et je sens ses doigts se presser un peu plus contre les miens avant de m'inviter à entrer la première. A l'intérieur, mes idées s'éclaircissent alors, j'enlève ma veste et la dépose sur le dossier d'une chaise, je pose mon sac et ramène mes cheveux sur le côté avant de m'asseoir après qu'Ayden m'ait invitée à le faire. Les jambes croisées, mes yeux furent à droite, à gauche pour découvrir l'intérieur de cette chambre d'hôtel. J'essaye de ne pas faire la curieuse mais c'est assez difficile, cependant mes yeux s'arrêtent plusieurs fois sur Ayden qui revient alors vers moi avec deux bouteilles d'eau. Je ne sais pas s'il sait que je ne bois pas, mais si ce n'est pas le cas, il a un sacré flaire. Ou peut être qu'il ne boit pas non plus, je ne l'ai pas vu commander une seule fois de l'alcool depuis qu'on s'est retrouvé...

Lorsqu'il me tend un carnet cette fois un peu plus grand et différent de celui qu'il utilise pour écrire, je comprend ce qu'il y a à l'intérieur. Ses croquis, son travail. Je maintiens un instant le regard entre nous avant de baisser mes yeux vers ce carnet et de l'ouvrir. Une page après l'autre, j'observe, j'admire, je découvre. Un sourire aux lèvres, je ravale mes envie de commentaires pour profiter en silence de ce que je vois. De plus peut être que j'ai envie de m'amuser en voyant sur son visage un certain stress dû à l'attente de mes appréciations. Je feuillette encore et encore, m'arrêtant à chaque page et quand j'arrive à la fin, je laisse un long soupire s'échapper d'entre mes lèvres. Je referme le carnet de dessin et le laisse un instant sur mes genoux avant de le rendre à son propriétaire, faisant une moue faussement déçue.

-Mouai... C'est pas...

Je hausse les épaule, mais mentir ce n'est pas ce que j'arrive à faire de mieux alors aussitôt un large sourire vient trahir mes intentions alors que ma main vient se poser sur son genou brièvement.

-Bon d'accord, je te taquine !... Ayden, c'est juste magnifique, ça ne devrait pas m'étonner, mais c'est aussi ce qui fait que les gens aiment ce que tu fais, c'est surprenant comme tu as du talent.... J'adore.

Je ramène une mèche derrière mon oreille en sentant que je rougis un peu alors que maintenant je me sens lancée. Me raclant la gorge doucement, j'adopte une attitude un peu plus tendue, mes yeux se baissant un instant avant de revenir trouver les siens.

-En fait... J'adore cette soirée en général. Je crois bien que c'est la première fois que je passe une soirée comme celle-là et puis... que je me sens aussi bien avec quelqu'un. Alors merci Ayden. Ton cadeau en plus de ça... je ne sais pas comment te montrer à quel point il m'a fait plaisir, je ne suis pas très douée dans la démonstration de ce que je ressens, désolée...

A ce moment, je ne sais pas si je suis rouge comme une tomate ou alors si la température de la chambre a soudain grimpé de plusieurs degrés, mais j'arrive à me sentir tout de même bien d'avoir dit ça. De nouveau je l'observe, plusieurs envies me traversent l'esprit mais le courage n'est pas assez fort pour me pousser à en réaliser au moins une. Néanmoins je dois faire quelque chose quand même... Boire ? Oui, buvons d'abords une gorgée. Je viens attraper la bouteille d'eau pour l'ouvrir, mais mes pensées sont focalisées sur Ayden, ses lèvres, ce rapprochement dans la voiture ou encore au restaurant. Tout cela me trouble, je ne fais donc pas attention à ce que je fais et c'est d'un geste maladroit que je lâche la bouteille, poussant un petit cris de surprise puis la rattrapant au vol alors que déjà la moitié de celle-ci s'est renversée à moitié sur le bureau et par terre, mes jambes ayant eut leur part aussi. Heureusement aucun papier ou quoique ce soit n'a été touché, je crois que je me serais évanouie si j'en avais renversé sur le carnet d'Ayden. Heureusement non. Respire Fawn. Je me mord la lèvre, me figeant un instant puis levant un regard gêné vers Ayden.

- Désolée... Je suis... maladroite parfois.


Je me lève vite pour aller dans la salle de bain et je prend une petite serviette pour venir éponger la partie du bureau mouillé, m'accroupissant ensuite pour éponger un peu le sol. Plus mal à cet instant c'est impossible.

...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Art is creativity, creativity is passion... [PV Ayden]    Jeu 17 Mar 2016 - 21:04

Si jusqu'au moment d'entrer dans la chambre, tout allait bien, là, l'ambiance était différente. Non pas qu'Ayden, d'un coup, avait changé d'avis. Il avait été heureux de passer cette partie de soirée avec Fawn, heureux de lui avoir fait un cadeau qui faisait briller ses yeux, heureux de la voir sourire simplement. Non, le problème était autre.

Ils étaient dans sa chambre d'hôtel et enfin, il avait placé entre les mains de sa compagne quelque chose qui lui était précieux. Son carnet à dessin. Des œuvres qu'il travaillait, effaçait et recommençait jusqu'à avoir le résultat escompté. Il avait passé des heures à mettre tout son cœur dans chaque croquis. Parfois il en laissait inachevé, trouvant que le résultat était finalement suffisant et bien mieux que ce qu'il imaginait, parfois c'était juste un abandon car il ne parvenait pas à retransmettre ses idées sur papier. Là était le problème, bien que ça n'en soit pas un à proprement parler. Il n'y avait que quelques privilégiés qui possédaient le droit de voir aussi loin dans son âme et là, il octroyait ce droit à celle qui lui tenait compagnie.

Si, durant les premières minutes, c'est un sourire qui accompagna le mouvement des pages que la jeune femme tournait, le mutisme de cette dernière fit à l'homme sentir un stress infini. Elle ne pipait mot et se contenter d'observer les travaux de l'artiste. Par moment, ses doigts se crispaient sur sa bouteille d'eau en voyant une image passé, cherchant les éventuels soucis qui y résidaient. Et puis, quand enfin, l'invitée daigna ouvrir la bouche pour déclarer d'une moue déçue, qu'elle trouvait ses coups de crayons "bof", le muet eut un pincement au palpitant. Pourtant, avant même de sentir la déception la demoiselle revint sur ses propos. D'abord, le français haussa un sourcil puis soupira avant de secouer légèrement la tête, finalement amusé de la plaisanterie.

- Tu m'as eu, bien joué !

Ouais, elle l'avait piégé en beauté. Et puis, elle enchaîna. Elle lui affirmait l'idée qu'elle passait un excellent moment depuis le début et, bonus, elle avouait se sentir bien en sa compagnie. L'illustrateur ne put se sentir autrement que content. Elle partageait une bonne expérience auprès de lui. Pendant qu'elle parlait, l'homme caressait tendrement du regard son amie. Puis elle rougit. S'en rendait-elle compte ? Lui, en tout cas, oui. Et ça, eh bien, ça lui donnait envie de la prendre dans ses bras pour la rassurer et lui faire comprendre qu'il comprenait. D'ailleurs, il se rendit compte que bien souvent ses yeux bleus se posèrent sur les lèvres féminines avant de retrouver ses yeux. Ayden ouvrit la bouche, comme s'il s'apprêtait à parler. Enfin, c'est Fawn qui brisa cet instant, se détournant pour boire. Il fit de même dans l'espoir de calmer son esprit en ébullition qui suggérait quelques gestes tendres. Plusieurs fois il aurait voulu y céder mais la raison le tint à l'écart à cause de la gêne de la situation. Aussi, quand le petit cri de surprise de Fawn le fit reposer les pieds sur Terre, comprenant enfin qu'un accident avait eu lieu. Avant même d'avoir eu l'occasion de réagir, la brune se leva, quitta la pièce pour s'armer, s'excusant et nettoyant.

Le muet attrapa la main de la jeune femme alors qu'elle épongeait ses bêtises. Les doigts de l'homme pressèrent lentement le poignet fin pour lui faire lâcher la serviette imbibée d'eau. Ce n'était pas à elle de nettoyer tout ça. Récupérant le tissu trempé, il l'envoya valser plus loin et sourit à sa jeune invitée mal à l'aise. Délicatement, il prit les joues de Fawn entre ses mains et la força à le regarder dans les yeux. Ayden laissa son regard plonger dans celui de Fawn. Son palpitant recommençait à battre beaucoup trop vite à son gout, il ne parvenait plus à contrôler les pulsations. A nouveau, l'intensité du moment se fit sentir, comme au restaurant, comme dans la voiture. Lentement, le pouce de l'illustrateur vint caresser la douce peau de la brune, profitant de la sensation qu'offrait la situation. Intensité, tendresse et un je-ne-sais-quoi étaient de la partie. Doucement, le bout des doigts de l'artiste se logèrent dans le cou de la vendeuse. La respiration profonde du muet trahissait son état. Il n'attendait qu'une chose, qu'elle lui fasse signe. Il la voyait rougir, ce qui eut pour effet de faire battre son cœur bien plus fort encore, comme à chaque fois. Comment pouvait-il résister à cette femme ? Ce n'était pas de l'amour, ça ne pouvait pas l'être mais... Mais quoi ? Il ne savait pas ce que c'était, à vrai dire. Tout ce qu'il savait c'est qu'il était attiré par elle, que c'était différent des quelques petits flirts qu'il avait déjà eu ou même de ses débuts avec son ex. Tout était différent avec Fawn. Déglutissant alors, il se lança. Cette fois il ne se défilerait pas. D'abord, du bout des lèvres, il vint effleurer celles de la jeune femme, attendant de voir si elle refusait ou non ses avances. Peut-être, qu'après tout, il s'était fait des idées. Mais non, elle ne reculait pas, ne refusait pas ses gestes tendres. Alors il sentit une vigueur nouvelle parcourir son corps, le rendant étrangement plus fort, plus confiant. Toujours délicat, il enlaça sa compagne et revint l'embrasser, capturant réellement ses lèvres, cette fois, pour lui offrir un vrai baiser. Un de ceux qui coupait le souffle tant la passion qu'on y mettait était puissante.

Après quelques minutes à embrasser la jeune femme, le brun recula de quelques centimètres son visage et se permit d'offrir un doux sourire à sa belle. Lentement il colla le front au sien puis vint rapidement poser un nouveau baiser sur ses lèvres délicat.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Art is creativity, creativity is passion... [PV Ayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-