Partagez | .
 

 Lettre à une amie. [PV Rosaleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Jeu 28 Jan 2016 - 9:01






12/03/2015


R
osaleen,

Je crois que malgré le libellé derrière cette lettre, il est bon que je me représente pour que tu saches. C’est moi, Fawn, celle qui a tout comme toi cette amour pour les plantes et à qui tu as su lui en apprendre encore d’avantage. Tu dois te demander pourquoi je t’envoie cette lettre, en fait c’est simple. Premièrement, je ne sais pas quand je remonterai voir mon frère à Seattle, ici j’ai beaucoup de travail et je suis très occupée. Deuxièmement, tout simplement parce que tu me manques beaucoup Rosaleen, tu es devenue une des seules amies avec qui je m’entends aussi bien et j’ai trouvé cela presque normal que je garde contact avec toi en attendant que l’on se revoie. Tu sais bien que je n’ai pas de téléphone ou d’ordinateur donc c’est le seul moyen que j’ai trouvé – tu noteras une écriture qui a été longtemps délaissée, désolée ! – et puis recevoir une lettre de toi me feras toujours plaisir !
Nous aurions pu nous en envoyer avant ce jour, mais je crois qu’on n’y avait pas vraiment pensé, puis après deux ans à se côtoyer, je crois dire que ce n’est pas trop tôt pour le faire ! Alors voilà, je me lance.  Je crois que ce qui me manque le plus ici à Astoria c’est en grande partie ton magasin ! Ici, la vie est tranquille, j’aime ça, mais les gens n’ont pas l’esprit assez ouverts je trouve et même si je suis pas forcément la mieux placée pour parler ainsi, un magasin en herboristerie comme le tien est tout simplement une idée de génie, je sais que je te l’ai déjà dit, mais une fois de plus tu le sauras ! De toute façon, je crois bien que tu t’en ai rendu compte que j’aimais beaucoup ton magasin, j’en repars à chaque fois avec des sacs remplis et je tiens à jour un carnet dans lequel je rajoute tes conseils à ceux que m’avaient donnée ma mère, plus jeune. Jusqu’ici je ne l’ai montré à personne – et oui même toi – c’est sûrement la chose qui a le plus de valeur pour moi, mais lorsque nous nous reverrons, je crois que ça t’intéresseras de le lire, même si ce n’est pas sûr que tu y découvres des choses nouvelles, je te le conçois… Enfin, si tu veux !
Bon, pour cette première lettre – car j’espère qu’il y en aura d’autre – je n’ai pas grand-chose à te dire en fait. J’espère que tout va bien pour toi Rosaleen et que personne ne t’embête dans cette si grande ville. Je crois que je ne comprendrais jamais comment on peut vivre à Seattle, même si j’aime beaucoup y venir pour te voir toi et mon frère. Arrivé un moment j’ai besoin de retrouver une tranquillité comme je trouve à Astoria. Ce n’est pas la meilleure ville, elle est bien plus petite que Seattle, mais c’est justement ça que j’aime bien… Bon, je crois que je commence à blablater.
Rosaleen, je souhaite que cette lettre te fasse plaisir et te montre que je pense bien à toi !
A très vite par lettre et « des bisous » !


Fawn
© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 506
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Dim 31 Jan 2016 - 17:38



Lettre à une amie
Fawn & Rosaleen





Dimanche, 15 Mars 2015






Chère Fawn,


Quelle surprise ce matin d'avoir eut ta lettre ! C'est vrai que depuis le temps, on aurait pu y penser avant, ça va nous éviter d'attendre plusieurs mois avant d'avoir des nouvelles l'une de l'autre. Je suis d'ailleurs passée chez ton frère il y a quelques temps pour savoir comment tu allais. Quoi qu'il en soit je suis vraiment agréablement surprise d'avoir de tes nouvelles comme ça, moi qui adore écrire, je suis servie.

Ta lettre m'a d'ailleurs faite sourire et je comprend parfaitement l'attrait que tu portes à ton chez toi, j'ai moi-même souvent du mal à supporter la ville et ressent le besoin fréquent de m'isoler un peu en campagne. J'ai pourtant l'impression que ça fait bien trop longtemps que je ne suis pas retournée chez moi, mais je dois encore rester ici pour faire tourner la boutique, tu sais bien que sans moi personne ne s'en charge. J'espère d'ailleurs que tu as encore assez de plantes, si ce n'est pas le cas n'hésites pas à me le dire, je t'enverrai ce qu'il faut.

J'adorerai voir le carnet dont tu me parles ! Je suis sûre que j'y apprendrais des choses intéressantes dont je n'avais même pas idée. J'ai également un vieux livre complètement griffonné par les annotations de ma grand-mère, on en apprend beaucoup plus de nos prédécesseurs hein. J'ai hâte de te montrer tout ce que j'ai récupéré également, quelques infusions, tu m'en diras des nouvelles quand on se verra !

Je ne t'ai d'ailleurs pas encore parlé de ce qui était arrivé peu de temps après que tu repartes. J'étais sortie un soir, et en revenant j'ai vu que des tags avaient à nouveau été faits sur la vitrine de la boutique, ça n'était pas arrivé depuis que je m'étais installée ici. Je crois te l'avoir déjà raconté non ? Quoi qu'il en soit, j'ai de nouveau mis quelques jours à être rassurée et je crois que je ne suis jamais autant sortie. J'espère vraiment que ça n'ira jamais plus loin.

Je tiens à te redire encore une fois que je suis vraiment ravie de pouvoir garder ainsi contact avec toi, tu es très chère à mes yeux et c'est parfois difficile d'attendre que tu reviennes. J'espère donc avoir bientôt de tes nouvelles en espérant ne pas t'ennuyer avec mes idioties.

Je t'embrasse.



Rosaleen



PS : J'ai glissé un petit sachet de thé de ma confection dans l'enveloppe, tu m'en diras des nouvelles !


.pinklemon


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Dim 7 Fév 2016 - 12:16





18/03/2015


R
osaleen,

Tu n’imagines pas ma joie lorsque j’ai vu ta lettre dans mon courrier. Une vrai enfant, je crois que le facteur a pris d’ailleurs peur quand il m’a vu sauter partout. Mais peu importe, c’est un vrai plaisir de te lire et aussi de te répondre. Je suis contente que cette idée de correspondance te plaît, il est vrai que je ne suis pas une mordue de technologie, je déteste ça en fait, alors je reste quelqu’un de difficilement joignable, j’en suis désolée. Quoiqu’il en soit, je compte me tenir à ses lettres le temps séparant chacune de nos retrouvailles !

Tu dis que tu aimerais bien parfois un peu de calme, loin de la ville, alors surtout n’hésite pas à venir passer un week end chez moi ou même une semaine de vacance si tu en as envie et si bien sûr tu ne souhaites pas retourner voir ta famille plutôt. Je serais très heureuse de t’accueillir chez moi-même si mon appartement n’est pas bien grand. En attendant tu as bien raison de t’occuper de ton magasin qui pour moi est une vraie perle rare ! C’est d’ailleurs très triste que des gens puissent laisser des tags comme ça, j’imagine ta crainte. Tu m’avais vaguement parlé d’un souci au début, mais pas plus en fait, j’espère que ce n’est pas trop grave. N’hésite surtout pas à aller voir mon frère pour un quelconque problème, je suis certaine qu’il t’aidera avec plaisir, de toute façon il n’aura pas le choix, je serais la première à lui faire des remontrances si j’apprends qu’il n’a pas été serviable et gentil avec toi.

Tiens, tu as toi aussi un petit répertoire ? Oui, décidément les connaissances de nos mères et grands-mères sont de vraies richesses, la prochaine fois que l’on se verra je te montrerai le mien. J’espère que je pourrais aussi jeter un petit coup d’œil au tien, s’il est aussi rempli que tes connaissances à toi, je vais m’attendre à un vrai livre de trois cent pages ! Ce qui ne me gênerait pas du tout… Pour les infusions que tu souhaites me montrer, j’ai déjà hâte de venir.

Au fait, je ne t’ai pas parlé de ça, mais il y a deux semaines je suis partie un peu pour voir une exposition d’art à Sacramento et j’ai pu parler avec l’artiste. Un personnage vraiment intéressant et avec qui j’ai échangé beaucoup, même s’il s’est avéré être muet. Quoiqu’il en soit, je ne sais pas si je le reverrai un jour, mais ça change des autres hommes que j’ai connus avant et j’avais envie d’en parler à quelqu’un en sachant très bien que mon frère n’est clairement pas une option là ! Tu as fait des rencontres de ton côté ? S’il y a un monsieur dans ta vie je serais curieuse de le rencontrer.

Enfin, voilà, ta lettre m’a beaucoup touchée, tu es aussi une amie très chère à mes yeux et perdre le contact avec toi est bien la dernière chose que je voudrais. Je te remercie pour le petit sachet que tu m’as envoyée, je l’ai goûté le soir même et j’ai adoré, tu connais bien mes goûts maintenant !

A très vite Rosaleen, je t’embrasse !



Fawn
© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 506
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Ven 12 Fév 2016 - 18:50



Lettre à une amie
Fawn & Rosaleen





Dimanche, 22 Mars 2015




Fawn,


J'attendais ta réponse avec impatience et je fus très agréablement surprise de la voir arriver si vite ! Je n'ose imaginer l'expression choquée du facteur lorsqu'il a vu ton agitation, je ne devais pas être mieux à zieuter plusieurs fois ma boîte aux lettre (en espérant que mes voisins ne me prennent pas encore plus pour une ''folle''). Tu n'as absolument pas à t'excuser sur le fait que tu n'aimes pas la technologie, je trouve que les lettres ont ce petit quelque chose en plus que les ordinateurs ou les téléphones n'ont pas, tu sais, comme si c'était plus sincère. Parce-que c'est ce qu'on dit souvent, c'est simple de se cacher derrière un écran ou je ne sais quoi, mais l'écriture c'est bien plus authentique !

Je penserai à venir te voir dans les mois qui viennent, ça devrait me faire le plus grand bien ! Et nous pourront parler plus longuement de choses à d'autres. Je mets dans un coin de ma tête l'option d'aller voir ton frère la prochaine fois qu'il y a un soucis ici, je t'avoue que quand c'est arrivé au début je n'avais personne à aller voir et c'était vraiment compliqué à surmonter. Ce n'était rien de très méchant, uniquement des tags sur la façade et quelques pots brisés devant la vitrine, mais c'était amplement suffisant pour que je ne sois plus vraiment rassurée. Et puis imagine le changement, passer de mon petit village natal à une ville telle que Seattle et tomber rapidement nez-à-nez avec ça, ça n'a pas été simple comme période. Mais je suis bien contente au final de ne pas m'être laissée abattre, et puis si j'avais abandonné je n'aurais jamais rencontré quelqu'un comme toi, c'est un point des plus positifs qui mérite de passer quelques mauvaises périodes.

Alors comme ça tu as rencontré un artiste ? Intéressant ! Même muets ils se trouvent être des personnes qui valent vraiment le coup qu'on leur accorde de l'attention, toute cette imagination c'est vraiment impressionnant. Ce doit être quelque-chose de pouvoir comparer l'âme des œuvres avec celle de l'artiste ; est-ce que son travail en étaient le reflet ? Il faudra que tu me montre à l'occasion de quoi il s'agissait ! J'imagine en effet que ton frère ne serait pas vraiment ravi d'apprendre cela, mais tu as bien le droit de vivre un peu non ? Et te connaissant ça m'étonnerait que tu sois allée au delà des limites de ta culture. Il me tarde d'en savoir un peu plus au sujet de cet artiste !

Pour ma part je n'ai pas fait de rencontre, rien de plus que des compagnons de discussions. Il m'arrive de sortir un peu les week-end dans ce bar au centre de la ville où on trouve toute sorte d'alcools artisanaux à base de plantes. Ce n'est pas un endroit comme les autres où tout le monde finit par être bourré ou ce genre de choses, la plupart des gens ont l'esprit bien plus ouvert et sont tous très intéressants. Bon je ne te cache pas que les discussions tournent autour des plantes et autres histoires de karma ; ce n'est pas attirant pour tout le monde. Mais je m'y sens bien et qui sait, peut-être que j'y ferais une belle rencontre ? Seul l'avenir nous le dira mais je ne tarderait pas à t'en parler si un jour ça arrive !

Je suis satisfaite de voir que l'infusion t'as plu, il y a tellement de choix et de possibilités de mélanges que c'est toujours délicat de trouver la bonne et de savoir se décider. Ça me fait penser à un autre inconvénient à être en ville : c'est bien plus compliqué de faire pousser mes propres produits ! A Holyhead ma grand-mère avait son petit jardin avait pleins de plantes différents, des légumes aussi, mais ici je n'ai pas vraiment d'autre choix que d'aller dans une autre boutique spécialisée ; les petit pots que j'ai sur mes étagères ne sont pas suffisants, c'est dommage.

En attendant patiemment ta réponse, j'espère que tu porteras bien jusque là et t'envoies pleins de bonne pensées !
Je t'embrasse.



Rosaleen



.pinklemon


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Ven 11 Mar 2016 - 12:39





28/03/2015


R
osaleen,

Toujours aussi contente de voir une de tes lettres arriver. Je n'arrive pas à m'empêcher de languir à chaque fois que je te renvoie les miennes, à l'idée que j'aurais à lire ensuite les tiennes. Une enfant, mais je crois que ma réputation vers chez moi n'est plus à refaire. Si par chez toi, ils te prennent déjà pour une folle alors sache que je compatis, nous sommes deux, même si « étrange » est le mot que j'entends le plus je crois ! Mais ça ne me fait rien, après tout je me sens bien comme je suis et je pense qu'il en est de même pour toi... Si ce n'est pas le cas je viendrais résoudre ce problème ! (avec amour)
Au moins nous sommes d'accord sur le charme d'écrire ainsi des lettres, découvrir l'écriture est plus agréable et comme tu dis c'est plus authentique.

Me voilà encore plus contente de savoir que nous pourrons nous revoir et que je puisse t'héberger quelques jours chez moi. Je pense de toute façon monter voir mon frère d'ici Juin pour passer un peu de temps avec lui. J'attends que le printemps passe, c'est une période avec beaucoup de jours de congés et au boulot, beaucoup de travail dans la confection et la vente des pâtisseries.  Je ne peux pas abandonner mon patron durant cette période le pauvre. Mais bien entendu, n'hésite pas à aller voir mon frère, tu sais il est aussi accueillant que moi et même s'il paraît un peu bourru, il n'hésitera pas une seconde, il sait que tu es une amie à moi, ça lui suffira ! Enfin tu le sais, je ne t'oblige à rien après... Je n'aime juste pas l'idée que des gens viennent vandaliser ton magasin, cela peut vite tourner à bien pire, même si ce n'était rien de méchant au départ.
Je suis contente que tu n'es pas abandonnée en effet, tu es sûrement l'une des plus belles rencontres que j'ai fait !

Oui, un véritable artiste en effet, j'adore ce qu'il fait ! Son mutisme est en fait... Presque une part de son charme, je ne saurais comment te l'expliquer, en fait cette rencontre a été assez troublante je dois l'avouer, je me suis rarement attachée à quelqu'un d'un premier regard et Ayden me semble être quelqu'un de totalement à part. Enfin... Je n'ai pas de nouvelles depuis, après tout nous vivons dans deux mondes différents, mais j'ai tout de même fortement apprécié passer du temps avec, je ne pouvais pas ne pas t'en parler, même si ce n'est rien d'extraordinaire... !
Pour mon frère c'est un peu compliqué, il me voit encore comme une enfant trop naïve. A chaque fois nous nous prenons le bec quand il s'agit de ma vie privée, je crois que je ne pourrais le changer que lorsque j'aurai trouvé de moi-même quelqu'un qui lui prouvera que je peux me débrouiller seule, mais ce n'est apparemment pas encore d'actualité étant donné que je n'ai personne dans ma vie. Ce qui ne me dérange pas plus que ça entre nous...
Pour le travail d'Ayden c'est juste... Incroyable, je ne sais pas, pourtant je ne suis pas une experte ni une mordue d'art. Mais quand je suis tombée sur ses œuvres ça m'a tout de suite parlé et touché. Et je dois dire que passer du temps avec lui aura eu le même effet. Je pense. L'idée que je puisse ne pas le revoir m'attriste un peu, mais c'est la vie hein ?! Donc je garde le sourire et je passe à autre chose...

Tiens, ton bar me semble être un lieu intéressant ! Il faudra que tu m'y emmènes la prochaine fois que je viendrais si ça te dis, j'aimerai bien le découvrir et apparemment les gens là-bas semblent tout aussi intéressants. Bon je ne bois pas d'alcool mais comme dans tous les bars ils doivent bien servir des boissons sans alcool. Qu'il soit différent des autres et que les gens le soient aussi est un énorme argument pour moi en fait, mais oui j'imagine que toutes les personnes après qui ne pensent pas comme nous n'y vont pas passer leur samedi soir. Tant mieux pour nous !

Tu as un don et une main verte Rosaleen. Je ne te le dirais jamais assez je crois, tu es faite pour ça je crois et ce n'est pas moi qui m'en plaindrais, au contraire ! Surtout que, comme tu dis, en ville cela doit être bien plus difficile de se procurer et faire pousser ce que l'on souhaite. J'aurai aimé prendre une petite maison avec jardin plutôt qu'un appartement finalement, rien que pour me faire un petit potager.

Au fait je te joins à cette lettre une photo que j'ai retrouvé de l'été dernier où nous avons passé quelques jours ensemble, donc une après-midi à nous chouchouter... J'en ai gardé un exemplaire, je t'envoie l'autre en espérant que ça te fera plaisir, j'avais adoré cet après-midi là.

Je t'embrasse Rosaleen et j'espère que tout ira bien pour toi et ton magasin !


Fawn

Spoiler:
 
© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 506
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Mer 23 Mar 2016 - 16:17



Lettre à une amie
Fawn & Rosaleen







Vendredi, 3 Avril 2015



Bonjour Fawn,



Ne t'en fais pas pour mon image, ceux qui doivent savoir que je ne suis pas une ''illuminée'' le savent, pour le reste je m’accommode mieux de me sentir différente de la plupart des gens que de mener comme eux une vie où tout est fermé et où ils ne semblent jamais atteindre le bonheur. La routine n'est pas faite pour nous je crois mais pourquoi se priver des petites choses de la vie quand nous avons la possibilité de rêver autrement ?

Quand tu reviendras en juin, je pourrais éventuellement repartir avec toi quelques jours, avec les beaux jours qui seront déjà là, je pense que ça me fera le plus grand bien de profiter de l'air frais de ton chez toi, et surtout nous pourrons passer plus de temps ensemble. A toi de me dire si ça te conviendrait ou si tu préférerais que je viennes te voir à un autre moment, je peux me permettre de fermer la boutique pour quelques jours à peu près n'importe quand, quoi qu'en plein été c'est un peu plus compliqué.
Ton frère est d'ailleurs passé me voir en début de semaine et m'a proposé d'aller prendre un café, je ne m'attendais pas à ce qu'il vienne jusqu'ici juste pour s'assurer que j'allais bien après la ''mésaventure'' qui m'était arrivée (on dirait que les nouvelles vont vite dans la famille ! Mais je te taquine, ça ne me pose pas de soucis qu'il soit au courant et je préfères ne pas me retrouver complètement seule dans ce genre de cas). C'est drôle, même si vous êtes différents il me fait penser à toi parfois, et ce côté avenant qu'il a, ça aussi ça doit être de famille ! Rien que pour ces belles rencontres je ne regrettes en rien d'avoir tenu bon pour ma boutique, ça vaut tout l'or du monde et j'aurais vraiment regretté de ne jamais t'avoir rencontrée.

Je suis vraiment contente que tu ais rencontré cet illustrateur, et même si ce n'était que passager, ça t'as tout de même permit de voir le monde différemment pendant un instant, c'est déjà quelque chose de magnifique. Je suis presque jalouse de ne pas avoir été avec toi à cette exposition, j'aurais adoré le rencontrer et découvrir son univers qui a l'air si beau ! J'espère quand même que tu auras des nouvelles ou l'occasion de le revoir, et si vos chemins doivent se croiser à nouveau alors tu as raison d'espérer ! L'espoir n'a jamais tué qui que ce soit, sinon il n'y aurait plus grand monde ici.
Je conçois que cette situation avec ton frère ne soit pas simple et j'en viendrais presque à être égoïstement soulagée d'être fille unique et de ne pas avoir le sentiment d'être surprotégée sans arrêt. Mais je suis certaine qu'au fond il ne pense pas à mal et ne souhaite pas t'empêcher de vivre, il doit réellement s'inquiéter de ton bonheur et comme tu dis, le jour où ça deviendra sérieux avec un homme, il changera sans doute de point de vue à l'égard de ta vie privée ! Quoi qu'il en soit, tu sais que tu peux me parler de tout, je garderais bien le secret.

Promis la prochaine fois que tu viendras à Seattle je t'y emmènerais ! Évidemment il n'y a pas que de l'alcool, ils font aussi toutes sortes de boissons à base de plantes et même des cocktails non alcoolisés délicieux, tu trouveras forcément ton bonheur. Et je ne peux que valider le fait que la différence de cet endroit le rend encore plus charmant, l'ambiance y est vraiment particulière et les gens bien moins intéressés qu'ailleurs, il m'est déjà arrivé de discuter de karma avec un homme qui y était, c'est pour te dire la spécificité de l'endroit ! (je m'imagine mal parler de ça dans une boîte de nuit où je ne sais quel pub, et ce n'est pas pour rien que j'évite de m'y rendre)

Je n'en reviens pas que tu ais les photos de cet après-midi là ! J'avais déjà fouillé à plusieurs reprises dans mon bordel en pensant les avoir perdu sans me rendre compte que c'était toi qui les avait, je ne sais pas où va ma tête parfois. Mais je suis ravie que tu m'ait envoyé cette photo ! (même si on pourrait croire que je suis une folle... mais ce n'est rien à côté de ton air perturbé !) comment ne pas rire en voyant cela ? C'était une journée pleine de souvenirs et j'espère vraiment que nous aurons l'occasion de réitérer ça (parce-que je sais qu'au font tu aimes être la cobayes de mes test en matière de crème et masques !). Merci beaucoup pour ces souvenirs géniaux, tu est incroyable !

Sur ce je t'embrasse également, et ne te fais pas trop de soucis pour moi, ma bonne étoile ne m'a pas lâché jusqu'ici alors j'ai bien l'intention de m'y accrocher encore.
Portes toi bien et à bientôt !



Rosaleen



.pinklemon


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Lettre à une amie. [PV Rosaleen]   Aujourd'hui à 4:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Lettre à une amie. [PV Rosaleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heltherhegot va au chevet de sa mère blésser au combat.
» Lettre d'adieu
» recherche amie
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-