Partagez | .
 

 Look to the Ski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Look to the Ski   Mer 27 Jan 2016 - 17:14


Look to the Ski.
PV : Colleen & Justin

J’avais encore du mal à me rendre compte que le stade était derrière nous. Nous n’étions plus dans notre prison d’acier et c’était un déjà un super truc en soi. J’étais contente que les murs d’acier se soient enfin envolés au profit de la neige. La neige, c’était presque mon habitat naturel. J’avais beau avoir des origines brésiliennes, j’avais passé la plupart de mon enfance au Canada et du coup j’aimais bien le manteau blanc que représentait la neige au sol. C’était vraiment super cool. Je n’avais pas vraiment eu l’occasion d’en discuter avec les autres. Et j’avais qu’une envie trouver des skis. Oui j’avais envie, je suis comme ça. Ce n’est pas toujours très logique, mais il fallait que je trouve quelqu’un qui pourrait m’aider à chercher et qui serait intéressé par l’idée.

J’avais aussi envie de voir de nouvelle tête, c’était l’occasion de reparler plus avec Colleen. Je n’avais pas eu beaucoup de temps à lui accorder, depuis qu’on avait dû partir de Century, faut dire qu’aussi j’avais été en cabine tout le long avec Dante, j’avais pu discuter de beaucoup de choses avec lui quand on n’était pas trop épuisé. De toute façon, je lui confie toujours beaucoup de choses alors le voyage n’a pas été trop horrible. D’ailleurs on avait le cœur plus léger que quand on a voyagé de Toronto à Seattle. J’avoue que conduire un camion ce n’était vraiment pas évident, mais c’est à la porter de beaucoup de monde, il suffit déjà d’être à l’aise sur la route. J’avais utilisé toute mon énergie. Je m’étais surtout beaucoup reposé.

J’aperçus enfin la blonde plus loin. Je l’attrapais alors par le bras, pour l’entrainer un peu à l’écart. Décidément, j'adorais attraper les gens par le bras. Il faut vraiment que j'en fasse ma spécialité. J’avais cru voir Justin plus loin et je lui fis un geste de la main. L’avoir avec nous pourrait être intéressant si on venait à tomber sur des mobs. « J’ai une envie de faire du skis ! Je voulais savoir si ça te tente.» Je ne savais pas vraiment si la pratique de ce sport était vraiment répandue dans le coin, je n’en ai pas refait depuis mon arrivée ici, m’enfin c’est comme le vélo, il parait que ça ne s’oublie pas.

J’étais ultra excité à cette idée. Après tout on avait déjà pas mal de protection contre la neige, mais je voulais me trouver un masque aussi. Parce que je n’avais toujours pas trouvé autre chose que des lunettes et comme j’en ai déjà sur le nez toute l’année je préférais trouver autre chose. Enfin, j’avais besoin de retrouver ce côté un peu enfanté qui était resté caché depuis bien trop longtemps à l’intérieur du stade. Je n’avais qu’une envie, celle de sauter partout et de hurler ma joie dans les oreilles des gens.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Jeu 28 Jan 2016 - 23:21




Look to the ski
Are you kiddin'? The sun is bright and the powder is bitchin'!

COLLEEN, TAMRIEL, JUSTIN
Tout c'était déroulé tellement vite. En a peine quelques heures, le stade pourtant si sécurisé était devenu un cimetière. Sauf que les morts revenaient. Le côté pessimiste et asocial de Colleen grognait que de toute façon elle voulait quitter CenturyLink depuis longtemps, et que c'était maintenant chose faite. Seul problème, comment ferait Alan pour la retrouver maintenant qu'elle était si loin, perdue au milieu des montagnes ? Elle devait arrêter de penser à Alan. A ses parents. Elle devait arrêter de regarder vers le passé et de se lamenter. Tout avait changé, y comprit elle, et elle devait avancer. Elle n'avait perdu aucun être cher ce jour-là au CenturyLink Field, mais elle partageait la peine de ceux qui avaient perdu un ami, un membre de la famille ou même un inconnu qu'ils n'avaient pas pu aider. C'était peut-être mieux qu'Alan ne soit pas avec elle finalement. Elle n'osait pas imaginer ce qu'elle aurait ressenti si elle l'avait vu mourir et se relever, devenant l'une de ces choses. Elle était partie en hâte avec le groupe, choisissant dans l'empressement ceux qui étaient les plus nombreux et qui semblaient être les plus compétents. Elle ne savait rien d'eux, les ayant croisés quelques fois dans le stade tout au plus. Pourtant, ce n'étaient tous que des hommes. Avec leurs qualités et leurs défauts. Et, bien qu'elle ne soit pas très habituée à la sociabilisation, la jeune femme finit même par se dire qu'elle pourrait éventuellement bien s'entendre avec certains d'entre eux.
Colleen adorait leur nouveau refuge. Littéralement. Depuis son plus jeune âge, elle avait passé ses vacances d'hiver au ski avec ses parents, et les souvenirs de ses premiers dérapages restaient parmi les meilleurs de son enfance. Ici, aucun rôdeur. Un calme, une sérénité bien méritée. Et un épais manteau blanc à perte de vue. Le décor parfait. Les bâtiments, eux aussi étaient géniaux, en tout cas rien de comparable avec les deux, trois vestiaires du CenturyLink. Ils pouvaient enfin avoir un toit au-dessus de leur tête sans craindre le froid. L'étudiante en multimédia explorait justement un grand chalet que le groupe avait réquisitionner pour s'y installer. La bâtisse était immense et en plusieurs heures, Colleen n'avait pas encore tout vu. Elle ouvrait une porte, une expression curieuse sur le visage, quand une main lui agrippa le bras droit. La jeune femme sursauta et fit volte-face. La fille aux tatouages. Tamriel si Colleen avait bonne mémoire. Elle fit ensuite un signe à un garçon d'à peu près l'âge de la rose, qui s'appelait Justin. La tatouée se retourna ensuite vers elle, un sourire enfantin et excité sur les lèvres.
J’ai envie de faire de skis ! Je voulais savoir si ça te tente.

Si ça la tentait ? Carrément même ! Colleen avait toujours aimé le ski même si elle gardait une petite préférence pour le snowboard, et étant donné les expériences qu'ils avaient tous traversé ces derniers temps, quoi de mieux pour se changer les idées que de faire du ski dans un endroit déserté par les rôdeurs ?

Carrément que ça me tente ! Tu sais où on peut trouver du matos ?

Colleen espérait que Tamriel savait dors et déjà où trouvait tout ce qui leur fallait, car vu la taille de la station, ils pourraient mettre des jours avant de trouver quoi que ce soit, sauf si les magasins de location étaient intacts et accessibles. Il fallait également que la jeuen femme trouve de quoi s'habiller plus chaudement, car le mercure frôlait le négatif et qu'elle commençait à franchement se les cailler avec son sweat et son pull.
code de sceaudelaine ▬ gif de worldwalkermagazine ▬ icons de lamodeetlapub et hngn
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Ven 29 Jan 2016 - 0:31

On était haut en altitude et la neige recouvrait toute la station. Nous nous étions remis de nos émotions. L’endroit paraissait calme. Pour le moment, nous n’avions pas encore croisés d’infectés. J’avais bien dormi même si il faisait un peu froid dans la chambre et j’étais agréablement surpris que personne n’ait été désagréable à notre égard. Les gens nous ignoraient pour le moment où nous adressaient parfois des sourires timides. Certaines personnes commençaient à connaitre mon prénom ou m’appelaient « petit » ou « gamin ». . En effet, j’étais l’un des plus jeunes dans le groupe. Il y avait toutefois Sven qui était à peu moins âgé que moi et quelques enfants comme ceux d’Ethan. Quelques personnes pensaient également que Giulia était ma mère ou ma tante. Je me contentai de dire que nous étions amis. Petit à petit, le groupe s’organisait pour redonner de la chaleur au lieu. Un ménage avait été fait, la neige de l’entrée avait été déblayée et nous avions déchargés les camions.

En ce qui me concerne, je voulais effectuer des taches dangereuses et difficiles afin de prouver ma loyauté et mon courage. Je ne voulais pas qu’on me perçoit comme un gosse incapable. Et puis, je voulais garder ce lieu paisible. A priori, le danger était quasi nul mais rien ne nous disait que cela allait durer. J’espérai juste que les infectés crèvent tous d’ici la fin de l’hiver. Mais bon, je ne rêvais pas trop non plus. Un peu dérangé par le manque d’intimité, j’avais décidé d’aller un peu dehors prendre l’air avec mon sabre. Il faisait froid mais ce n’était pas insupportable non plus avec mes vêtements bien chauds. C’est alors que la tatouée m’aborda pour m’inviter à faire du ski. La jeune fille aux cheveux rose était aussi présente. Décidément, il était impossible de rester tranquille deux minutes dans cet endroit. Je répondis calmement :
-Ben si vous voulez. Je veux bien venir avec vous mais je ne sais pas trop en faire. Cela nous permettra de nous changer les idées et de discuter un peu ! Par contre, il ne faut pas trop s’éloigner d’ici. Vous allez bien sinon ?

La jeune fille semblait avoir froid. Je voulais l’aider à trouver un manteau plus chaud. Peut-être que Tam savait ou en trouver. Il devait surement avoir des choses intéressantes à ramasser dans les environs mais je ne préférai pas trop faire de bêtises en m’aventurant seul et sans autorisation des autres du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Ven 29 Jan 2016 - 14:31


Look to the Ski.
PV : Colleen & Justin

La station de ski avait plutôt une bonne taille. J’avais l’impression d’être un peu dans un village vacances. La route avait été longue et j’avais eu le temps de regarder toutes les boutiques avant d’arriver jusqu’à notre demeure. Forcément, il y avait un tas  de magasins de souvenir, mais ce n’est pas ce qui nous intéressez pour le moment. Je fouillais alors dans les poches de mon manteau qui ne me tenait malheureusement pas assez chaud dehors. Avant de chercher du matériel de glisse, il nous faudrait trouver avant tout de quoi nous tenir chaud.

Finalement, je sortis triomphalement l’objet de ma poche. C’était une clé avec une étiquette indiquant le nom d’une échoppe. Je fis un grand sourire à Colleen avant de lui répondre. « Tu vois cette clé ? Et bien elle ouvre vers le paradis. Il y a un bâtiment plus loin tout équipé en protection contre l'environnement extérieur. Je ne sais pas si on y trouvera des skis, mais au moins, on y trouvera certainement des gros manteaux d’hiver. » Cette phrase sonnait comme des pièces d’or à mes oreilles. J’étais heureuse de me dire que bientôt on aurait enfin chaud.

Fini les températures glaciaires, le vent qui s’engouffre entre nos couches de vêtement. Enfin la chaleur, là vraie. Justin nous avait rejoints après que lui est fait signe de s’approcher de nous. On ne serait certainement pas trop de trois, surtout si on essayait de ramener des vêtements pour les autres. J’espérais qu’on pourrait partager notre trouvaille avec les autres. Beaucoup de gens étaient frigorifiés et si on pouvait les aider comme ça ce n’était pas grand-chose et puis ça ne nous coutait rien. Justin n’avait pas l’air de s’y connaitre niveau sport de glisse contrairement à nous deux. Mais ce n’était pas très grave, on apprend vite à en faire c’est comme faire du roller ou du patin à glace, une fois qu’on a compris le truc c’est plutôt facile.

Je souriais alors à Justin de façon un peu enfantine. Aussi loin que je me souvienne, j’avais toujours su comment faire du ski. « Ne t’en fait pas Justin, je t’apprendrais. Tu verras, ce n’est pas trop compliqué ! Par contre, ce n’est pas la peine de t’encombrer avec ton wakizashi. Il risquerait de te déséquilibrer, par contre si tu as un truc plus petit comme un couteau. Tu devrais l’emporter au cas où. » J’avais quelques connaissances de la culture japonaise, après tout n’est pas geek qui le veut. Ce n’était pas un univers qui me plaisait beaucoup. Enfin plus maintenant, il fut une époque où je m’étais amusé à avoir les cheveux roses tout en lisant le dernier scan de mon manga préféré. Cependant, j’avais grandi et j’avais simplement tourné la page.

Je rassurais alors mes amis du jour en leur expliquant que la chasse aux mobs avait été faite. Il n’y avait donc malheureusement plus aucune expérience à récolter, mais au moins, nous étions en sécurité. « Mais, il y a déjà eu trois tours de la ville qui on était fait. Je crois qu’ils en ont tué une petite poignée, du coup je pense qu’aucune mob ne viendra nous attaquer. » J’avais entendu de la bouche d’Ethan que le secteur était tranquille. Ils avaient fait plusieurs fois le tour avec Arthur et certainement d’autre personne dont j’ignorais l’identité. Quand on était arrivé ici, je n’avais pensé qu’à dormir.

Bon visiblement, on était enfin prêt. J’avais gardé ma dague attachée à ma ceinture, mais c’était bien la seule arme que j’avais prise avec moi. Je n’avais pas envie de me promener avec une épée et encore moins mon arc, enfin j’aurais pu faire une variante du biathlon. Je souriais pour moi-même avant de reprendre la parole. « Vous êtes tous prêts ? On peut y aller ? Quelqu’un d’autre à inviter ? » Je partais en direction de la porte si quelqu’un avait une objection, c’est bien simple je l’attendrais dehors. Si on ne presse pas les gens, on ne part pas tout de suite. Alors que j’étais plutôt motivé, une fois de plus j’étais éblouie par la poudreuse au sol. Je remarquais la présence de nuage qui semblait inquiétant. Enfin, pour le moment, il ne s’agissait pas du tout de ma priorité.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Jeu 4 Fév 2016 - 22:34




Look to the ski
Are you kiddin'? The sun is bright and the powder is bitchin'!

COLLEEN, TAMRIEL, JUSTIN
Tandis que Colleen se frictionnait vigoureusement les bras (ils étaient à l'intérieur mais le chauffage ne fonctionnait pas encore, et les températures, bien qu'un peu plus clémentes qu'à l'extérieur, étaient glaciales), Tamriel fouilla dans ses poches et brandit fièrement une petite clé.
Tu vois cette clé ? Et bien elle ouvre vers le paradis. Il y a un bâtiment plus loin tout équipé en protection contre l'environnement extérieur. Je ne sais pas si on y trouvera des skis, mais au moins, on y trouvera certainement des gros manteaux d’hiver.

Le visage rougi par le froid de Colleen s'étira d'un grand sourire, sans doute le premier depuis que l'apocalypse avait commencé. Elle avait envie de sauter au coup de sa nouvelle amie.

Ouiiii merci je t'adore, t'es un génie ! Où est-ce que t'as trouvé cette clé ? Enfin peu importe, je commençais à tellement me les cailler, je te serai éternellement reconnaissante je crois.

Oui bon, elle allait peut-être un peu loin, mais elle avait tellement froid qu'elle serait prête à s'ouvrir une veine pour un manteau fourré. Sans rire. Tamriel avait interpellé un type appelé Justin qui vaquait à une quelconque occupation et lui avait proposé de les accompagner pour leur petite expédition. Il était vrai qu'un mec ne pouvait s'avérait qu'utile, même s'il était plutôt jeune et qu'il avait l'air un peu paumé. Colleen ne l'avait pas encore vraiment remarqué auparavant bien qu'il soit de l'expédition depuis le début. Il devait avoir environ son âge, et la jeune femme fut amusée et presque rassurée de voir quelqu'un qui semblait plus perdu qu'elle.

Ben si vous voulez. Je veux bien venir avec vous mais je ne sais pas trop en faire. Cela nous permettra de nous changer les idées et de discuter un peu ! Par contre, il ne faut pas trop s’éloigner d’ici. Vous allez bien sinon ?

Colleen leva discrètement les yeux au ciel. Oh non, elle était tombée sur un humaniste. Elle décida néanmoins de lui répondre d'un ton enjoué, une lueur d'amusement dans les yeux.

Tu verras, c'est pas très compliqué. Moi ça va mieux depuis que Tamriel m'a annoncé que je vais pouvoir troquer mon sweat contre un manteau digne de ce nom !


La fille aux tatouages sourit puis renchérit.


Ne t’en fait pas Justin, je t’apprendrais. Tu verras, ce n’est pas trop compliqué ! Par contre, ce n’est pas la peine de t’encombrer avec ton wakizashi. Il risquerait de te déséquilibrer, par contre si tu as un truc plus petit comme un couteau. Tu devrais l’emporter au cas où.

Un wakizashi ? Quoi, ce type savait se servir d'un wakizashi ?

Où est-ce que tu as trouvé un wakizashi ? Tu sais t'en servir ?

Le brun devenait tout de suite bien plus intéressant. A condition qu'il sache correctement se servir de son sabre, ce dont Colleen doutait sérieusement. Il était musclé, certes, mais ses gestes n'étaient pas assez élancés, pas assez rapides, il était gauche et ses réflexes ne lui semblaient pas être des meilleurs. Certes, le froid l'engourdissait certainement mais elle doutait quand même de ses capacités. Et si, au contraire, elle se trompait, elle espérait pouvoir s'en faire un partenaire d'entraînement, parce que fin du monde ou non, elle ne comptait pas passer à côté de ses sessions d'entraînement du soir.
D'après l'inquiétude qui se faisait ressentir dans les propos de Tamriel et Justin, s'ils sortaient se détendre, ils n'étaient pas sûrs d'être en sécurité. La fille aux tatouages tenta cependant de les rassurer.


Mais, il y a déjà eu trois tours de la ville qui on était fait. Je crois qu’ils en ont tué une petite poignée, du coup je pense qu’aucune mob ne viendra nous attaquer.

Les mobs ? C'était comme ça qu'elle appelait ces créatures ? Intriguée, Colleen l'interrogea.

Les mobs ? C'est comme ça que tu les appelle ? D'où ça t'es venu ?

Colleen était au courant que ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour parler de ça, mais sa nature curieuse prenait tout le temps le dessus : elle avait besoin de tout savoir, de tout connaître, et maintenant. Finalement, une fois cette conversation achevée, Tamriel décida qu'il était temps de partir.

Vous êtes tous prêts ? On peut y aller ? Quelqu’un d’autre à inviter ?

Pas en ce qui me concerne. Je vais juste aller chercher un couteau dans mes affaires, je pourrais le glisser dans ma chaussure. Au cas où. Attendez-moi ici, je reviens.

Sur ce, elle rejoignit son sac qui l'attendait dans la pièce principale. Elle fouilla dedans et après avoir mis toutes ses affaires sans dessus dessous, elle trouva enfin son petit poignard de collection, rangé dans son fourreau, qu'elle avait avec elle depuis le début. Elle l'empoigna et retourna dans le couloir où elle avait laissé ses compagnons, et brandit son poignard d'un air victorieux.


Trouvé ! On peut y aller maintenant !


code de sceaudelaine ▬ gif de worldwalkermagazine ▬ icons de tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Ven 5 Fév 2016 - 0:35

Visiblement, Tam semblait plus sympathique qu’avant avec moi. Peut-être que l’absence de Giulia dans son champ de vision la rassurait. En tout cas, j’étais bien déterminé à m’amuser et me changer les idées. Le temps était froid mais il n’y avait pas beaucoup de vent donc ça restait à peu près supportable. La tatouée et la fille a la chevelure rose m’indiquèrent ensuite qu’elles allaient m’apprendre à skier. Après tout, ça ne devait pas être si compliqué. Du moins, je l’espérais. Je leur répondis alors en souriant :
-Oui tu as raison Tam, il est plutôt encombrant. Il faut le poser quelque part, dans un coin abrité de la neige. Je pense que si on voit des infectés, ils seront très lents dans la neige et j’aurais tout le temps de retourner le chercher.

Colleen me demanda ensuite si je savais vraiment utiliser mon sabre. Je lui adressai un petit sourire. Elle semblait très sceptique et pensait sans doute que je n’avais jamais tué d’infectés avec. Je lui répondis en rigolant :
-Bah oui bien entendu. J’ai tué un paquet d’infectés avec. Je sais m’en servir car j’ai fait du kendo et du karaté avant tout ce chaos. Depuis environ huit ans je dirais !

Tam me parla ensuite des tours qui avaient été réalisés. Dommage que je n’avais pas participé à cela. Il y avait donc eu quelques infectés ici et là dans les locaux abandonnés, ce qui signifiait qu’il fallait rester sur nos gardes. Je répliquai d’un air sérieux :
-Il faut toutefois rester prudent. J’ai une idée, si quelqu’un en aperçoit, il place ses deux mains sur ses oreilles brièvement. Ne surtout pas crier ou faire de bruit afin d’éviter de les attirer vers nous. Mais je pense également que le risque est très faible.

La brune nous demanda ensuite si quelqu’un d’autre voulait venir avec nous. Sans hésiter, je répondis en rigolant :
-Je pense que Giulia aurait voulu venir mais en te voyant, elle risque de paniquer. Elle me parle souvent de toi, tu sembles l’avoir un peu traumatisée. Mais moi, tu ne m’intimides pas du tout dans la mesure où je vois bien que les gens semblent beaucoup t’apprécier ici !

Sur ces mots, je suivis Colleen dans la salle principale pour y ramener mon couteau de chasse en faisant le plus vite possible. J’en profitai pour y laisser également mon sabre. Je croisai les doigts pour ne pas croiser Giulia qui serait surement furieuse de me voir m’amuser avec la femme qui l’avait humiliée devant tout le monde mais par chance, je ne la trouvai pas. Elle devait surement être occupée ailleurs à faire le ménage ou la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Ven 5 Fév 2016 - 10:47


Look to the Ski.
PV : Colleen & Justin

Je souriais alors qu’elle me remerciait. Moi aussi je m’aimais surtout quand je savais que des vêtements d’hiver n’étaient plus très loin et que bientôt on aurait tous bien chaud. Le rêve d’une vie pour le moment. J’espère que je pourrais trouver des tenues tout de même pas trop horribles, je préférais avoir froid plutôt que de porter une combinaison orange ou jaune poussin. Elle me demandait où j’avais trouvé la clé, je le regardais alors avec un regard énigmatique. « Un cambrihobbit ne révèle jamais ses secrets au grand jamais. En vrai ? Je l'ai trouvé dans la dépendance et je l'ai gardé dans un coin.» Je savais qu’elle ne manquerait à personne et qu’elle me serait plutôt utile. J’avais prévu ce voyage même avant d’arriver au chalet alors avec une clé c’est mieux.

Visiblement, j’avais en ma compagnie deux accros d’art martial. Je n’avais pas une culture très japonisante contrairement à eux. Même les jeux vidéo du bas je les trouve fades. Bon j’avoue que les anciens je les aime bien. Enfin, tout ça pour dire que je préfère largement l’univers médiéval européen qu’orientale. Les deux sont très intéressants, mais j’ai ma petite préférence. Je n’avais aucune raison de me mêler de ça, surtout que faire connaissance, c’est aussi parler de sujet qui nous rapproche. Visiblement, j’avais mis le doigt sur quelque chose de plutôt sensible, on verra si ça revient sur le tapis plus tard.

Je souriais, c’est un automatisme chez moi, quand je n’ai rien à faire ou que mon rôle n’est pas défini, je souris. C’est toujours mieux que faire la gueule, Colleen était interpellé par le nom que je donnais au machin dehors. Je trouvais que c’était plutôt bien approprié perso. « Je dirais que je les ai toujours appelés comme ça, ce n’est pas pire qu’infecté, rôdeurs, monstre ou je ne sais quoi d’autre. J’ai beaucoup joué à Wow et je pense que c’est un reste de là-bas. Surtout, faut l’avouer, ils ont des comportements ultras similaires. » J’attendais quelqu’un qui me dise le contraire, mais je ne trouverais jamais parce que c’était la même chose. Un mob seul n’avait aucune chance de te tuer dans un MMO et c’était pareil ici. Ils aggro pour tout et n’importe toi quoi, dans la vraie vie c’est également identique.

J’attendais devant la porte pendant que Justin et Colleen partaient chercher des armes plus petites, avoir un couteau sur soi serait largement suffisant. Je n’ai pas eu besoin d’attendre trop longtemps et on a pris la route. Justin faisait part de ses suggestions concernant la manière de gérer un mob. Je le regardais en l’imaginant avec les mains sur les oreilles un peu comme un poisson. Il me faisait penser à Kadoc. « Sinon je sors ma dague et lui plante dans la tête. » C’est vrai que c’était certainement bien plus efficace et au moins on serait débarrassé. « J’ai dit pas de katana, parce que se battre dans un couloir étroit ce n’est pas pratique, je n’ai pas dit pas de couteau. » Je ne savais pas trop ce qu’il avait fait au final. M’enfin j’étais contente à l’idée de mettre des vêtements chauds et rien n’allait m’énerver à ce moment précis.

Il reparlait de Giulia, pourquoi diable faisait-il cela ? Il voulait vraiment que je m’énerve. Du moins c’était l’impression qu’il me donnait. Je respirais un grand coup en essayant de garder mon sang-froid. « Tu sais, c’est mieux comme ça, tu ne vas pas rester collé à ta maman toute ta vie ? Tu verrais comment elle me parle depuis qu’elle est arrivée dans le stade, tu comprendrais. Elle devrait déjà être heureuse que je ne crache pas dans son assiette lors que je prépare le repas. » Il avait beau dire ce qu’il voulait pour moi c’était sa mère, jusqu’à ce qui me prouve le contraire. S’ils étaient en couple, fallait me le dire. Se taper des vieux je savais ce que c’était, en même temps, c’est eux qui donnaient le plus d’argent.

Nous venions d’arriver à destination. Je sortais à nouveau la clé de ma porte et commençait à jouer avec la serrure. Finalement, la porte s’ouvrit et nous pouvions nous réfugier à l’intérieur. Grâce à la grande vitrine exposée plein sud, on pouvait voir clairement dans le petit bâtiment. J’attendais que tout le monde soit rentré pour refermer derrière nous. On évitera d’avoir de grande rafale s’engouffrer dans la petite échoppe.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Look to the Ski   Aujourd'hui à 7:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Look to the Ski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-