Partagez | .
 

 Need some gasoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Lun 8 Fév 2016 - 13:45

Need some gasoline × ft. Melina & Kerwan

Melina se contenta d'écouter le grand brun, attentivement et silencieusement. Elle faisait des expressions qui traduisaient parfaitement le fond de ses pensées. Par moment tantôt des sourires, tandis son visage affichait par moments des expressions du type "je m'en foutiste". Néanmoins, Kerwan ne laissait rien paraître de cette vision qui n'était point très joviale. Néanmoins, il réussit à apercevoir un peu de tristesse dans le regard de Melina, mais il se demandait au fond de lui si elle était triste par compassion ou bien juste par pitié.
Puis, alors que Kerwan tendit son paquet de bonbons à son interlocutrice, celle-ci en attrapa un premier. Il la regardait alors faire, tandis qu'il parlait. Elle semblait si délicate dans ses gestes, contrairement à lui qui était un peu plus brusque dans son comportement et dans ses gestes. Il se devait de faire des efforts, surtout auprès des femmes, même en ce temps de chaos. Lorsqu'elle lui avoua qu'"ils" allaient trouver une solution, cela fit sourire le jeune homme. Il rangea ensuite son paquet de bonbons dans son sac, et referma celui-ci avant de le remettre correctement sur son dos.

Le jeune homme ne cessait d'observer le visage de la jeune fille, et, tandis qu'elle mangeait le bonbon offert par Kerwan. C'est alors que Kerwan ouvrit en grand ses yeux, car il venait de voir un sourire affiché sur le visage de la jeune femme. Il était surpris de la voir sourire ainsi, et surtout sourire, tout simplement. Néanmoins, il fallait avouer que ce sourire la rendait beaucoup plus jolie que quand elle faisait un visage froid et inexpressif, enfin presque.
Elle finit par "accepter" les excuses de Kerwan, et il ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire sur ses lippes. Il était content au fond de lui, car elle ne lui en voulait plus trop. Néanmoins, faisait-elle semblant ? Ou bien était elle-sincère, ou à demi ? Kerwan ne put pas répondre à cette question, tant l'expression de cette jeune femme pouvaient rendre Kerwan dans une forte ambiguïté. Pour le coup, il se fichait de la sincérité de la femme; tant qu'il se faisait pardonner, c'était le principal pour lui. Enfin, elle lui avoua qu'elle avait besoin d'une arme blanche afin de se protéger. Ceci était complètement compréhensible, et Kerwan n'avait pas l'utilité de poser une quelconque question. Il se contenta de hocher la tête, adressant un petit sourire à Melina.

- Je ne comptais pas te poser de question de toute façon, tu as tout à fait le droit d'avoir une arme blanche, c'est normal à vrai dire. Et très bien, je te suis.

Il se baissa et ramassa le jerrican, après avoir le chiffon et le plus petit tuyau dans son sac. Il pris ensuite l'autre tuyau et le cala entre ses doigts. Une fois tout en main, il se mit en marche, tout en suivant la jeune femme qui marchait à côté de lui. Puis, il tourna son visage vers elle avant de la regarder.

- Tu cherches une arme blanche en particulier ?
code by lizzou




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Mar 9 Fév 2016 - 0:29


Need some gasoline.
PV : Kerwan Day

Visiblement, la tension était en peu redescendue. C’est vrai que ce n’est pas vraiment très malin de ma part de jouer à un jeu avec lui. Certains sont plus réceptifs que d’autres, mais surtout plus matures. Il avait l’air sincère alors je me devais d’en faire de même. C’était un peu une sorte d’échange équivalent comme en alchimie. Il faisait des efforts et je faisais de mon mieux pour en faire aussi. On arriverait bien à faire quelques choses tous les deux. J’avais envie d’y croire. Je ne sais pas vraiment pourquoi ni comment, mais je lui laissait le bénéfice du doute.

Je marchais en direction de nos véhicules, c’était peut-être plus prudent qu’il puisse déposer tout ce qu’il avait dans les mains pour qu’il ne soit pas trop encombré. J’avais besoin de lui pour me défendre si tout tournait mal, ce serait compliqué, pour lui comme pour moi. Arrivée devant ma camionnette j’ouvrais la boite à gant pour récupérer mon second Beretta et j’attendais qu’il fasse le plein de son véhicule. Ensuite, il rangeait le tout dans son véhicule. Je l’attendais sans être impatiente, j’avais compris que ça ne servait à rien de s’énerver contre lui et qu’il était plus agréable pour tout le monde de faire preuve d’un minimum de patience. J’indiquais alors du doigt le croisement plus loin.

- On doit aller à droit puis à gauche et encore à droite. Il y a pas mal de magasins. Je sais qu’il est encore tôt, mais je te propose d’y passer la nuit. Je pense qu’on pourrait y trouver de la nourriture et certainement des lits.

Y, aller à pied était la meilleure solution alors j’ouvre la marche tout en essayant de paraitre le plus détendu possible. Je restais tout de même sur mes gardes. Ils étaient partout autour de nous, je sentais la mort pesait sur mes petites épaules.  C’était compliqué de garder son sang-froid dans une situation pareille, mais je n’avais pas le choix. Il vaut mieux se déplacer que de rester immobile.

- Ce n’est pas un reproche, si tu as des questions à poser n’hésite pas, je t’écoute.

Je n’avais pas envie qu’un blanc s’installe entre nous. J’avais peur que ma nature froide reprenne le dessus s’il ne me parlait pas rapidement. C’est un peu con dit comme ça, mais c’est ma façon d’être, je n’aimais pas me confier. On était en train d’arriver au bout de la première rue, pour le moment, il n’y avait personne, j’étais plutôt rassuré. Nous pouvions continuer la route sans nous inquiéter de savoir si on pourrait battre en retraite le moment venu. Je respirais le plus calmement possible tout en essayant de marcher assez vite pour que le géant à côté de moi ne s’ennuie pas trop à cause de la vitesse où j’allais.

- J’aimerais bien une hache, genre une petite. Un peu comme un Tomahawk. J’en ai déjà croisé dans le coin, mais jamais pris le temps de m’arrêter.

La fin de la phrase était, à chaque fois j’avais trop de groupies au cul. Enfin, aujourd’hui c’était différent puisque j’étais venu à pied. Finalement, il ne nous fallut uniquement quelques minutes de plus. Il y avait un tas de magasins collés les uns aux autres. C’était une sorte de galerie marchande en extérieur. Ma cible était le magasin de chasse et pêche qui s’y trouvait. J’étais sûr que je pourrais me dégoter un tas de trucs utile. Vraiment, c’était presque le paradis pour les gens comme nous ici, de la bouffe, des vêtements et même un magasin de literie. C’était clairement le moment de faire ses courses. Je souriais une nouvelle fois sincèrement à Kerwan avant de reprendre la parole.

- Bienvenue au paradis ! Je vais commencer par le magasin chasse et pêche. C’est là-bas que j’ai vu l’objet de mes désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Jeu 11 Fév 2016 - 22:11

Need some gasoline × ft. Melina & Kerwan

Les deux protagonistes s'étaient remis à marcher en direction de leurs voitures respectives. Kerwan regardait partout autour de lui, guettant la présence d'un ou plusieurs infectés; il se devait d'être prêt à tirer, au cas où. Le trajet était silencieux, mais au moins l'ambiance semblait être beaucoup plus détendue qu'auparavant; et Kerwan était plutôt content que les choses aient tourné ainsi de cette manière.
Une fois arrivés à leurs véhicules qui stationnaient toujours dans la résidence, le grand brun se sépara de la petite jeune femme afin d'aller faire le plein d'essence de son véhicule. Il essaya de faire vite afin d'éviter de faire trop patienter la jeune femme; elle semblait ne pas avoir beaucoup de patience, ou bien était-ce seulement à cause de Kerwan. Une fois le plein fait et après avoir posé le jerrican ainsi que les tuyaux à l'arrière du pick-up -qui était recouvert d'une bâche plutôt solide afin de pouvoir garder ses bidons et autres choses bonnes pour la survie-, celui-ci revint à la rencontre de Melina. Les deux se remirent en route aussitôt.

La jeune femme indiqua et expliqua la route à suivre à Kerwan, qui l'écoutait attentivement tout en hochant sa tête. Son sac sur le dos, son arme en bandoulière et sa hache, lui aussi était très attentif à ce qui venait des alentours. Il n'aimait point cette atmosphère qui se dégageait autour d'eux: une ambiance mortelle. Néanmoins, le jeune homme restait à l'affut de la moindre attaque car, se balader à pied dans les rues qui sont infestées de ces "êtres", ce n'était point la méthode la plus sécurisée. Il fallait tout de même avouer qu'en voiture, le boucan aurait été infernal, et tous ces infectés auraient rappliqué rapidement.

- Oui oui oui, j'ai parfaitement compris ce que tu veux dire. Et je n'ai pas de question.

Les deux personnes essayaient de converser à voix plutôt modérée, car le bruit semblait faire appâter ces infectés, pouvant sortir de nul part.  
Enfin, elle lui avoua l'arme qu'elle souhaitait posséder, et cela fit sourire le jeune homme. Elle avait bien raison, les haches étaient l'un des meilleurs outils pour tuer tous ces infectés, à condition de savoir s'en servir !

- Je crois voir le gabarit de la hache dont tu parles. Et bien j'espère que là où nous allons, nous pourrons en trouver une sans difficulté !

Rapidement, Melina et Kerwan arrivèrent devant une galerie marchande. Il allait y avoir du choix, ici. Nos deux compères ne tardèrent pas à pénétrer à l'intérieur, puis le grand brun suivit la jeune femme. Il y avait des magasins à perte de vue, et nous nous serions crus un dimanche, car personne ne travaillait là, et pourtant la galerie marchande était ouverte. Kerwan se tourna alors vers Melina, et celle-ci lui adressa de nouveau un grand sourire avant de lui annoncer leur premier magasin à fouiller: un magasin de chasse et pêche. Kerwan eut comme un boum au cœur, et il eut quelques difficultés à avaler sa salive; cela lui remémorait ses retrouvailles plutôt morbides avec son père.
Après avoir en parti réussi à oublier ses pensées funestes, Kerwan hocha la tête et adressa un petit sourire à la jeune femme.

- Très bien, je te suis !  
code by lizzou




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Sam 13 Fév 2016 - 18:03


Need some gasoline.
PV : Kerwan Day

Je ne savais pas vraiment si je devais m’extasier à chaque fois que je voyais un truc relativement utile pour la survie en tout cas, j’avais trouvé une lampe de poche frontale et c’est sans réfléchir plus de quelques secondes que je la mettait sur ma tête et éteignit ma lampe de poche avant de la ranger dans mon sac. Après tout, c’était bien plus pratique et j’avais les mains vides pour pouvoir fouiller les étales autour de moi. Il y avait des trucs qui était utiles et d’autres beaucoup moins. Je regardais d’un air dubitatif les espèces de fauteuils en toile qui servent à attendre que le poisson morde à l’hameçon. Je regardais un instant Kerwan me demandant s’il avait déjà pratiqué la pêche. Alors que je n’avais rien dit qu’il se retourna, certainement la lampe que j’avais sur la tête qui l’avait l’interpellé. J’eus l’air bête un instant, mais je ne me démontais pas et lui posa une question con.

- Tu veux la même ?  Il y en a deux autres là-bas. Entre les appâts à pêche et les chaises bizarres. Si elle ne marche pas, j’en ai une autre dans mon sac à dos je te le donnerais sans problème.

J’avais noyé le poisson le plus rapidement possible en faisant semblant de ne pas être pris au dépourvu. C’était bien joué. Il ne se douterait certainement de rien. Il y avait également des duvets, je me demandais si j’en aurais besoin dans le doute je devais en prendre, sauf que c’était bien trop volumineux pour entrer dans mon sac. Je me dis alors que je devais bien pouvoir trouver un sac pour transporter des choses ici ! Bingo. Une toile de tente dans son sac. Elle devait être pour 8 personnes alors je vous laisse imaginer la taille du sac. Je l’ouvris sans hésiter et je commençais à le vider pour récupérer les duvets. J’aurais de quoi faire, si on trouve encore des trucs utiles dans le coin.

Au finale je tombais sur l’objet qui me faisait envie, une hachette Sog qui d’après l’étiquette était utilisée pour la chasse et la survie. Vu le monde qui nous entoure, il me semble qu’elle serait plutôt adaptée à la situation. J’attrapais alors la poignée avec ma main gauche et commencée à faire des moulinets de droite à gauche et inversement. Elle me plaisait bien, ce n’était pas trop lourd et elle allait certainement me sauver la vie si je continue de survivre pendant les moins à venir. J’étais plutôt contente de ma trouvaille, alors que je continuais de vagabonder dans le bâtiment à la recherche d’autre truc tout aussi utile. J’étais bien obligé de me rendre compte que je n’avais rien trouvé d’autre d’ultra intéressant. Je retrouvais donc Kerwan pour lui indiquer.

- J’ai trouvé ma hachette. Je l’aime beaucoup, elle n’est pas trop lourde, je suis plutôt bien convaincu en plus ça à l’air de la qualité alors je ne vais pas m’en plaindre et puis ce n’est pas comme si je l’avais payé cher. En tout cas, maintenant, je n’ai plus rien à faire ici. Alors, si tu veux je te suis, on passe la nuit ensemble et on se sépare demain matin.

Je savais que la nuit était proche, et que surtout, elle était dangereuse. Le plus sûr c’était de ne pas trop s’éloigner d’ici. Nos véhicules ne risquaient rien et je savais que passer la soirée avec quelqu’un avait ses avantages. Il nous faudrait certainement trouver de la nourriture et de l’eau. Pour dormir, je pouvais toujours lui trouver un des duvets que j’avais trouvé, mais peut-être que lui aussi avait des choses intéressantes sous le coude.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Lun 15 Fév 2016 - 20:57

Need some gasoline × ft. Melina & Kerwan

Melina, accompagnée de Kerwan, rentrèrent tout deux au sein du magasin de chasse et de pêche. L'intérieur était sombre, et Melina alluma sa lampe de poche. Kerwan fit de même avec la sienne, et il put y voir accroché tout un tas d’ustensiles bons pour la pêche et la chasse. Les yeux du grand brun s'émerveillèrent, il se serait cru dans une caserne d’Ali baba. Il commença alors à partir de son côté, lorsqu'un autre type d'éclairage l'interpela, il s'agissait de Melina, portant une lampe frontale. Lorsqu'elle leva la tête vers Kerwan, ses yeux se plissèrent car il avait la lumière dans la figure. Elle lui indiqua alors le lieu où elle avait trouvé cette chose, et il hocha la tête avant de la remercier en souriant, et se mit en route pour en trouver une. Il ne tarda pas à trouver l'endroit en question, et décida de prendre l'une des deux lampes frontales encore présentes. Il entoura le haut de son crâne avec celle-ci, après avoir vérifié quel type de piles cette lampe avait besoin. Il partit alors explorer le magasin, en quête de piles. Par chance, il en trouva pas mal encore dans leurs emballage, et en fourra à l'intérieur de son sac.
Il se remit ensuite à explorer les lieux, comme s'il faisait son shopping. Il ne lui manquait plus qu'un panier, chose qu'il avait presque envie de prendre afin d'y mettre ses courses. Il put voir un duvet enroulé dans son petit sac; il semblait un peu gros, alors il pensa qu'il reviendra le chercher avant de repartir du centre commercial. Il partit aussi du côté des vêtements afin de voir s'il pouvait y dégoter quelque chose de suffisamment chaud, mais rien n'était à sa taille. Il fit alors une légère moue, et se dit qu'il ne devait pas se décourager. Puis, Melina revint à sa rencontre peu après, et elle lui montra la hache qu'elle avait en main. Elle semblait toute contente, alors cela fit sourire Kerwan; il l'avait aidé à trouver cette hache.

- Cette hache semble vraiment bien, oui. D'ailleurs, j'ai trouvé pleins de piles pour nos lampes frontales, je t'en passerai des réserves si tu veux. Au fait, sachant que nous sommes dans un gros centre commercial, il doit y avoir des magasins avec de la bouffe, non ? Ca te tente qu'on y aille faire un tour avant qu'il ne fasse entièrement noir ? On reviendra dormir ici ensuite, cet endroit est assez accueillant. Je barricaderai toutes les portes si besoin. Qu'en penses-tu ?

Il espérait vraiment trouver quelques conserves. Ici il y avait des sortes de mini bouteilles de gaz avec un petit socle où l'on pouvait y mettre une casserole, permettant de faire chauffer de la nourriture. Espérant qu'elles fonctionnent encore, et les deux pourraient profiter d'un bon petit repas bien chaud, de quoi réchauffer un peu les corps et les cœurs. En parlant de nourriture, Kerwan commença à avoir faim, et se estomac ne lui tarda pas à le lui rappeler en grognant fortement, suffisamment pour que Melina puisse entendre. Il ne put s'empêcher de rire un peu, avant de lâcher doucement:

- Désolé !
code by lizzou




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Mar 16 Fév 2016 - 11:20


Need some gasoline.
PV : Kerwan Day

Il avait trouvé des piles, c’était une bonne chose, on aurait de quoi s’éclairer un petit moment. Je faisais de mon mieux pour lui faire comprendre que j’étais réellement contente. Il m’avait aidé pour trouver la chose que je voulais. Maintenant, il devait se rendre compte qu’il devenait trop dangereux de s’aventurer dehors. Passer la nuit avec lui ne m’enchantais pas beaucoup, mais la solitude était encore pire. Je le regardais alors du coin de l’œil attendant de voir la décision qu’il prendrait. J’espérais qu’il n’était pas du genre passif et qu’il allait me proposer quelque chose, j’en avais marre de prendre les décisions et de le voir me suivre comme un petit chien.

Je n’étais pas déçu puisque quelques secondes après il me proposait de trouver de quoi remplir nos estomacs. J’essayais de me rappeler de quand dater mon dernier vrai repas. Bien trop longtemps d’après mes estimations. J’avais passé le plus clair de mon temps à grignoter un peu partout. En même temps, trouver de quoi cuire la nourriture n’était pas chose facile, même si je n’avais pas le choix vu que bientôt plus rien ne serait mangeable. De longs mois s’étaient écoulés depuis le début de la survie, et les stocks n’étaient plus renouvelés. En attendant, je grignotais tout ce que je pouvais sans vraiment m’en soucier. Je pleurais la nourriture plus tard.

- D’accord, je te suis. Je crois en avoir vu un sur la gauche avant d’arriver, mais je ne sais pas trop ce qu’on va y trouver. Si on peut essayer de trouver de la nourriture, je ne suis pas contre. Par contre, revenir ici, ce n’est peut-être pas les meilleures idées, si on trouve un petit coin tranquille à côté, on pourrait y rester.

Faire des déplacements sans raison valable, j’étais tout simplement contre. Oui cet endroit était sympa, mais on pourrait certainement trouver un peu mieux ailleurs. Je le trouvais un peu grand pour ma part. Et puis monter la garde ne serait pas évident. Je préférais un endroit clôt avec une porte qui se ferme et qui s’ouvre de l’intérieur. J’étais toujours sur la défensive, j’avais peur de tomber encore sur des groupies, je savais qu’ils étaient nombreux dans le coin. On était venu en silence et il faudrait que ça reste le cas le plus longtemps possible si on voulait être tranquille. Je regardais autour de moi assez inquiète, mais rien n’apparut dans mon champ de vision, du moins pour le moment.

Le ventre de Kerwan se fit entendre, moi aussi j’avais faim, mais je savais me tenir d’une certaine façon. Je savais que ce n’était pas toujours facile de se faire obéir de son anatomie. Alors je me contentais de sourire, j’avais déjà été assez méchante avec lui. Surtout qu’il était en train de s’excuser pour le bruit qu’il avait fait. Je n’avais pas envie d’en ajouter une couche après tout ce n’était pas nécessaire. J’installais mon sac dans mon dos et fermait la seconde que j’avais trouvée avant de le placer sur mon épaule.

- Je suis prête, on peut y aller si tu veux.


Je le regardais avec une détermination non dissimulée. Je ne voulais pas passer pour un pleutre. En tout cas, il avait proposé de me protéger alors il avait intérêt à ouvrir la marche. Surtout qu’avec lui devant moi, je ne voyais plus grand choses de l’horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Mer 17 Fév 2016 - 21:45

Need some gasoline × ft. Melina & Kerwan

Kerwan était plutôt fier de lui, car il arrivait finalement à se sentir utile, sans être pour autant trop jugé par la jeune femme qui l'accompagnait; ou du moins elle laissait moins paraître ses émotions que précédemment, sans doute. Néanmoins, Kerwan ne pensait point à cela, et sa soudaine préoccupation fut de trouver de quoi remplir sa panse, ainsi que celle de la petite brune qui était avec lui. Elle accepta la proposition du jeune homme, ce qui ne l'étonna pas. Elle semblait être plutôt maigre sous ses couches de vêtements, et il considéra qu'elle ne devait pas non plus se nourrir de vrais repas, comme durant le bon vieux temps, où tout tournait encore en rond. C'est alors que le jeune homme remit bien ses affaires sur son dos, fusil à l'épaule et hache en main. Il tourna une dernière fois la tête en direction de Melina, située tout près de lui.

- Très bien. J'ai trouvé un petit bijou qui nous permettrait de pouvoir manger chaud ce soir. Si on trouve une conserve, nous aurons un repas de rois !

Il afficha alors un grand sourire, espérant que cela donne envie à Melina de chercher de la nourriture. Il n'agitait pas une carotte au bout d'une corde pour faire avancer l'âne, il disait simplement que la carotte se trouvait à un certain point, et il suffisait de s'y rendre et de la trouver.
C'est donc sans plus tarder que nos deux compères se mirent en route, sortant du magasin de chasse et de pêche. Lampe frontale allumée, Kerwan ouvrait le bal. Il avançait assez tranquillement, mais surtout le plus silencieux possible; il ne souhaitait pas leur attirer d'ennuis. Dans le grand couloir de la galerie, un silence de mort régnait. Quelques lueurs du soleil arrivaient encore à s'engouffrer dans leurs grosses et grandes vitres poussiéreuses du bâtiment. Le grand brun entendait les pas de Melina qui étaient tout proche, alors il se permit d'aller au niveau du petit magasin, situé à deux pas du magasin de chasse et de pêche. Avant d'entrer, Kerwan se planta un instant devant le magasin, immobile. Melina allait certainement se demander le pourquoi de son attitude, mais Kerwan ne se sentait pas à l'aise, tout d'un coup. Un frisson parcouru son échine, et il regarda le magasin sombre, éclairé de sa médiocre lampe frontale, lui faisant découvrir l'entrée et les caisses du petit commerce. Afin de ne pas faire s'impatienter davantage Melina, il décida de franchir le pas, et de pénétrer à l'intérieur de l'échoppe, même si quelque chose l'avait poussé à vouloir attendre un peu plus. Il restait silencieux, le souffle assez rapide mais silencieux; il était en pleine haleine. Il regardait autour de lui tout en avançant prudemment. De ses doigts était solidement serré le manche de sa grosse hache, qu'il faisait légèrement balancé à cause du mouvement d'inertie.

Finalement, il décida d'entrer dans les tous premiers rayons, et il commença à regarder partout autour de lui; les étagères étaient presque toutes vides. Melina semblait le suivre d'assez près, vu la projection de la lampe qui pointait les endroits opposés de celle de Kerwan.
Alors qu'il parcourait un troisième petit rayon, toujours aussi attentif, il ne fit pas attention à cette bouteille en verre posée sur le sol, et son pied vint se heurter à cette chose. Elle fit alors un son assez bref mais suffisamment audible, puis se mit à rouler sur le sol, laissant un petit écho dans tout le magasin. Cette bouteille finit sa route contre une étagère, avec un son plus court, tel un tintement. Kerwan se stoppa alors net, et ses yeux s'écarquillèrent davantage. Il espérait que Melina fasse de même. Son cœur se mit à battre à une vitesse folle, si bien qu'il cru que tout le monde pouvait entendre les pulsations venant de sa poitrine.

- Merde ! , chuchota-t-il.
code by lizzou




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Need some gasoline   Aujourd'hui à 5:18

Revenir en haut Aller en bas
 

Need some gasoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fire meet gasoline. - Cleo
» Pourquoi ces hausses de la gazoline ?
» set my heart on fire like gasoline. (dr)
» Fire meet Gasoline - Anshu -
» (kallel) fire meet gasoline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-