Partagez | .
 

 The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1305
Age IRL : 26

MessageSujet: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Lun 25 Jan 2016 - 20:25

Le jour grisâtre abandonnait déjà la partie quand leur groupe trouva enfin la bonne ruelle. Selene se souvenait. Elle était venue par ici en se laissant guidée par le hasard, avait été interpellée par la devanture, et était entrée. Aujourd’hui, la vitrine semblait barrée de lattes de bois, l’endroit paraissait à l’abandon. Ils y avaient des cadavres sur le sol, des débris divers, des traces de sang séché. Une vision chaotique, déshumanisée, glacée par l’hiver et la fatalité.

De tout le trajet, elle n’avait plus rien dit. Depuis qu’ils l’avaient récupérée, la musicienne n’avait pas dû adresser plus de trois mots à Abigail, et encore moins à sa sœur. L’amie de Bobby devait sans doute être belle avant que la peur et le froid ne s’attaquent à ses jolis traits. Comme elle d’ailleurs. Avant qu’elle ne ressemble à une revenante, blafarde, lèvres décolorés et cheveux emmêlés, elle était un être humain. Son cœur battait fort. Si fort qu’elle croirait l’entendre résonner en échos dans les ruelles désertes. Et s’ils étaient morts ? Si ni Ziggy, ni Juliane n’étaient revenus ? Ce ne serait pas qu’un choc… ce serait une catastrophe. Le géant avait besoin de se reposer ! Aussi invulnérable qu’il était, il avait pris une balle et avait perdu pas mal de sang.

Tu aurais dû le tuer…
…celui qui a fait ça…
Le tuer…
…il le méritait non ?

Il aurait…


Elle sursauta. Un bruit sur leur droite. Un rôdeur isolé qui l’avait tirée de son absence. Cette voix qui s’était éveillée dans sa tête depuis son affrontement contre la femme qu’elle avait essayé de sauver. Cette voix de démence qui lui soufflait de protéger ceux qu’elle aimait, de se protéger elle-même, et de faire fie du reste. Elle que le sang et la mort avait brisée. Elle qui brûlerait en enfer de toute façon.

Selene laissa le zombie s’approcher. Il boitait, l’une de ses jambes était endommagée. Un homme dont l’âge était impossible à deviner tellement son visage avait été altéré. Mais il avait faim, comme tous ses compères. Il tendait bêtement les bras, avide, et la jeune femme serra dans sa main le couteau que lui avait offert son ami 5XL. Sa lame brilla à la lumière d’un lampadaire qui venait de s’allumer et s’abattit à trois reprises. Le nombre d’essais nécessaires pour réussir à percer l’os du crâne, encore trop solide.

Un de plus. Son regard bleu croisa momentanément celui d’Abigail, oscillant entre la peine immense et la folie latente, puis elle poursuivit. Au moins, elle faisait confiance à Harriet pour surveiller leurs arrières si jamais d’autres rôdeurs les prenaient par surprise. Elle n’avait pas l’air réticente à jouer de la batte de baseball. Alors que la musicienne se demandait comment signaler sa présence à une éventuelle présence dans la boutique de musique, une voix les interpella. Une voix qu’elle connaissait et qui, elle s’en rendait compte maintenant, lui avait vraiment manqué.

- Ziggy !

Il avait déverrouillé la porte grillagée menant vers l’allée de service. Soulagée de le voir entier, Selene franchit les mètres qui la séparaient de lui en courant et, faisant preuve d’une chaleur qui lui avait manqué à leur dernière entrevue, se jeta dans ses bras. Au fond, ce n’était ni un ami, ni un petit ami. C’était un type avait qui elle avait pris un chocolat chaud, une fois. Mais c’était tellement bon de se rattacher à quelque chose.

- Bobby est blessé, dit-elle soudain en voyant Juliane dans le dos du magicien, il faut qu’il rentre se reposer.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Ziggy Haring
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 203
Age IRL : 22

MessageSujet: #E39024   Lun 25 Jan 2016 - 21:25

The Heaven Hope | Pv. Juliane, Selene,
Bobby, Abby & Harriet

Ils avaient entendu un grand fracas, des pas trainant provenant de la rue. Juliane avait espéré pendant un long moment que ce soit eux. Le moment passé passionné et fougueux s’était envolé comme une trainée de poudre et avait laissé place à l’angoisse. Ziggy, dominant Juliane par sa taille, se tenait devant, et ce fût lui qui aperçut en premier le groupe de survivants. Ils étaient bien plus nombreux que prévu. Et le géant ne semblait pas dans la meilleure des formes. Ziggy eu à peine le temps d’ouvrir complètement la grille que Selene s’était élancée vers lui, dans ses bras. Lui qui avait répété leur retrouvailles, c’était raté. Mais il plaqua une main dans son dos et sentit toute la fatigue et la panique rien quand inspirant l’air qui avait été remué par la venue de Selene près de lui. « Hey… » Dit-il d’une petite voix en fermant un court instant les yeux pour se rendre compte que cette situation était bien réelle.

Ils en avaient bavé. Pendant que Juliane et Ziggy jouaient au jeu du chat et de la souris, se racontaient des histoires et s’embrassaient, les autres en avaient bavé pour arriver jusqu’ici. Et apparemment, Selene et Bobby n’étaient pas les seuls. Il y avait une fille apeurée et une autre, qui avait l’air d’une enfant selon le magicien. Il avait l’impression d’être Noé, prêt à faire embarquer sur son arche toutes les bonnes âmes qui voulaient survivre. Selene annonça à Ziggy que Bobby était blessé. Il abandonna la jolie brune pour se diriger vers le colosse, qui effectivement aurait bien besoin d’un repas, d’une douche, de soin et surtout de sommeil. Ziggy prit quand même le temps de se tourner vers Juliane et d’esquisser un léger sourire. « Tu vois que la boîte de couture va servir ! » Il prit Bobby comme il pu et à l’aide des autres, le fit rentrer sans cérémonies à l’intérieur de la boutique.

S’absentant un quart de seconde pour refermer derrière eux, il fit s’asseoir Bobby sur les escaliers avant même d’essayer de le faire monter à l’étage. « Hey ça va mec ? Okay. T’es assez en forme pour monter jusque là haut ? » Il valait mieux prévoir avant d’éviter que tout le poids de ce géant ne retombe sur les autres survivants, ça aurait été beaucoup d’efforts pour rien. Ziggy se releva pour poser son regard sur les deux jeunes femmes qu’il ne connaissait pas. Décidément, Bobby avait le chic pour attirer les jolies filles. En pensant à ça, Ziggy eu un petit sourire en coin avant d’aller refermer la porte de la réserve et de s’approcher d’elles. « Moi c’est Ziggy, elle c’est Juliane. Vous êtes en sécurité. On devrait vraiment monter à l’étage, je chauffe qu’en haut. » Précisa-t-il avant de les encourager à le suivre.

Ils auraient pu discuter longuement, mais le magicien pensait qu’ils auraient tout le loisir de leur raconter leurs péripéties au chaud en mangeant quelque chose, plutôt qu’en bas à se cailler les miches. Il dégagea de la place sur le lit défait que constituait le canapé pour que Bobby puisse s’asseoir et mit la bouilloire à même le poêle à charbon de la cuisine, pour avoir de l’eau chaude et leur faire boire de quoi les requinquer. Il n’avait que le stricte nécessaire ici, mais Ziggy se sentait responsable du petit groupe qui venait d’arriver à l’intérieur de chez, justement parce qu’il s’agissait de sa boutique, de l’endroit le plus précieux à ses yeux.



"J’aime bien les hyènes. Parce que la hyène c’est un animal dont on parle jamais alors que c’est un animal qui peut être très important ! Parce que moi je trouve qu'être ami avec une hyène souvent c’est plus important qu’être ami avec... avec des vrais amis. C’est... Elle vous protège. Si y’avait du danger et ben « Et ben moi, et... je suis ami avec une hyène » Alors la évidement !"
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Bobby Smith
Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 1589
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Lun 25 Jan 2016 - 22:21

Le mastodonte ressemblait de plus en plus à une goule qui semblait avoir pris le contrôle de la ville et pourquoi pas de la terre. Le teint presque aussi blanchâtre que l’ange ivoirien à ces côtés. Une douleur sourde éclatait à chacune de ses enjambées qui avaient perdu de sa superbe. Une trainée écarlate, maintenant semblable à des cristaux de givre écarlate,  parsemait son flanc vulnérable. Mais heureusement camoufler par le long manteau de cuir. Les lèvres exsangues étaient gercées par la déshydratation que la perte de sang avait fait subir au monstre de foire.  Les yeux fixes et le visage aux traits atypiques parcouru de spasmes sporadiques de douleur. Heureusement que l’odeur  de la puanteur de la mort et de la décomposition n’accompagnait les pas trainants et chancelants du golem de chair, car ça voudrait dire qu’il serait maintenait un être ignoble doté d’un appétit douteux.

Le pansement s’était ouvert durant les derniers mètres, distances qui ressemblaient à des kilomètres pour la créature souffrante. Il avait, comme à son habitude, accepté de prendre dans ses bras immenses et forts la sœur blessée de son ange à la chevelure doré. N’importe quoi pour voir un sourire fugace illuminé le visage merveilleux d’Abigail. Laissant sa volonté titanesque et son endurance physique phénoménale atteindre les derniers retranchements de force camouflée dans son for intérieur, le mastodonte avait serré les dents mal alignées à s’en faire sauter l’émail et continuer sa progression sans mots dires. Des pensées heureuses réconfortaient l’être pathétique lors de sa traversée du désert.  Revoir le sourire de sa chère Juliane, celle qui occupait une place si importante dans son cœur immense et mit en charpies un nombre anormalement élevé.  Elle est si intelligente qu’elle saura quoi faire pour le geyser de lave en fusion qui avait était creuser dans son flanc. Voir la gentillesse dans les yeux bleutés de celle qui faisait battre un peu plus vite son cœur. Le géant difforme ne comprenait pas ces sentiments doux. Voir Sélène avec Ziggy et Harriet parler au groupe ferait un bien fou au monstre éternué. Laissant la souffrance de côté, il fit un pas pour chaque personne qui comptait maintenant dans sa vie.  Un pour Juliane, un pour Sélène, un pour Abi, un pour Ziggy, un pour Harriet et il recommençait le cycle. Dans ses bras, Bobby ressentait toute la terreur latente de la sœur de son ange à la chevelure dorée. Il croyait à tort que c’était lui qui causait la frayeur à la pauvre âme traumatisée.

Le golem de chair, amoindri par sa charge et la douleur qui devenait effroyable, se laissa guider par les anges à ses côtés. Des voix diffuses lui parlèrent un instant, mais la vision de l’homme à l’armure de chair répugnante s’était presque éteinte. Il déposa délicatement son précieux fardeau, telle une monture agonisante le ferait avec son cavalier. Quelqu’un le guida vers l’intérieur et docilement, comme un enfant  hébété par la douleur, le mastodonte se laissa guider. Il s’assit dans des marches sans vraiment le savoir. Une voix diffuse lui demanda s’il allait bien. La voix presque éteinte, rocailleuse et inquiète du mineur s’éleva dans l’air. Son regard bleuté si pur avait parcouru l’assemblé et la personne la plus importe pour lui n’était pas là. Pourquoi on s'occupait du monstre alors qu'un ange manquait à l'appel?

Robert- Je ne mérite pas qu’on s’occupe de moi. La soeur a Abigaïl à plus mal que moi… Euh… Ouf tout le monde est là...Euh...Juliane est pas là? Elle est dehors???


Une résolution nouvelle se peignit sur les traits couverts de sueur et portant une souffrance sans nom. Doucement l’énorme silhouette disproportionnée du colosse se releva. Le monstre de foire devait retrouver son amie. Quitte en a mourir. Que vaut vraiment la vie d’un monstre. Si le mastodonte mourait et que ses anges survivaient, ce serait un marché honnête…



Perdre les gens qu'on aime vous affecte en profondeur. La douleur est ensevelie dans votre corps, votre âme et votre cœur. Et en résulte alors un énorme gouffre de souffrance et de douleur. Ce gouffre peut transformer un être de lumière en ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Lun 25 Jan 2016 - 23:44




The Heaven Squad





« -comptes là-dessus… » C’était ce qu’avait répliqué Juliane à Ziggy lorsqu’il lui avait demandé de remonter à l’étage si jamais les choses tournaient mal. Comme si elle allait le laisser gérer la situation tout seul… Il pouvait toujours rêver. Lorsque le magicien ouvrit la bouche pour lui dire qu’il s’agissait de Robert et Selene, Juliane lui décocha un regard noir et souffla : « -j’te jure si c’est une blague… Oh merde c’est eux… » Son regard venait de se poser sur l’immense silhouette de Robert portant dans ses bras une jeune femme. Elle le lâcha du regard pour le porter sur Selene qui venait de se précipiter dans les bras de Ziggy et qui lui soufflait que Bob était blessé. Un regard en direction de Ziggy, avant qu’elle ne recule pour ouvrir un peu plus la grille est laissé passa le petit groupe qui était composé de bien plus que deux personnes. La jeune femme aurait pu faire un petit clin d’œil à Ziggy ou lui répondre qu’elle avait jamais dit que sa trousse de couture ne servirait pas. Mais la jeune femme rieuse qui s’était émerveillée devant la boule à neige n’était plus là. Laissant place à la jeune femme quelque peu sauvage et distante, peu communicative ayant peur de constater les dégâts… Un regard pour la jeune femme avec la batte de baseball… Elle avait l’air pas trop mal à point elle. C’était déjà ça.

Elle laissa Ziggy s’occuper de Robert, incapable de le porter. Son regard sombre passa sur l’une des deux blondes qui accompagnait le duo, et elle su en un coup d’œil qui elle était. La cause du départ de Robert... Celle pour qui il était partie en ville l’autre jour… Juliane serra les dents, ce n’était sans doute pas le moment de laisser parler sa colère. Alors elle jeta un dernier coup d’œil au dehors, fermant la marche. « -va s’y je vais le faire… » Souffla-t-elle à Ziggy lorsqu’il revint pour fermer. Un échange de regard avant qu’elle ne s’affaire à la tache.  

« -Je suis là Bob ! » répondit-elle en s’approchant de lui. « -ça va aller, t’en fais pas… » Elle avait envie de lui répliquer qu’il fallait pas qu’il commence à dire de telles conneries, mais elle se mordit les lèvres pour éviter que les mots ne sorte de sa bouche. Laissant passer Ziggy pour qu’il aide Robert, Juliane jeta un nouveau regard à Abigail, avant de venir soutenir celle qui semblait être de sa famille. Putain… Ils étaient tous dans un sale état… C’était pas bien compliqué, ils étaient deux à être sur pieds, deux à être en forme. Alors c’était à eux de s’occuper des autres. La notion d’urgence  c’était Bob et la jeune femme que Juliane soutenait. Les règlements de compte, elle verrait plus tard.

Une fois à l’étage, Juliane aida la jeune femme à s’assoir sur l’une des chaises. La priorité pour elle, c’était Robert. Même s’il allait à nouveau dire le contraire. Juliane posa sa main sur le bras de Ziggy, lui soufflant à demi voix son regard dans le sien : « -ça serait pas mieux dans ta chambre ? » Elle connaissait Robert, et si il fallait qu’elle lui retire sa chemise pour le soigner, il ne voudrait jamais le faire là. Au milieu de son harem ! « tu me la donne ta trousse de couture que je te montre mes talents. » Ajouta-t- elle avec une pointe d’humour qu’elle était capable de faire seulement avec le magicien… Un regard complice, un léger petit sourire, avant qu’elle ne s’approche de Robert. Elle mit un genou à terre et elle fixa des yeux le visage de Robert. Elle caressa sa joue gauche, le menton soudainement tremblant, et elle souffla : « -dans quel état tu t’es mis… ». Elle avait les yeux quelques peu brillant, mais c’était pas le moment de céder. « -va falloir que tu me laisses regarder. D’accord ? » Un petit sourire. Comme elle était soulagée qu’il soit en vie… Blessé peut-être mais encore vivant.

AVENGEDINCHAINS



Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Mar 26 Jan 2016 - 13:13

La grille s'ouvrit. Ce fut d'abord un jeune homme qui apparut, suivit de près par une jeune femme brune. Abigail n'y fit pas vraiment attention. Tout ce qui l'intéressait c'était l'état de sa sœur. Elle adressa néanmoins un sourire à celui qui semblait être leur hôte, Ziggy donc. Ce fut plus difficile pour elle d'accorder autant de douceur à la jeune femme. Abi en déduisit qu'il s'agissait de Juliane, celle dont Bobby lui avait énormément parlé et celle pour qui elle l'avait aidé à trouvé les médicaments lors de leur rencontre. Mais cette Juliane posa un regard noir sur l'Irlandaise. Aussitôt, elle serra les dents. Abi n'était pas du genre colérique, loin de là. Mais la situation actuelle, la tension, la peur, la fatigue, la faim et tout le reste la rendait plus irritable et l'attitude de Juliane fit naître en elle un profonde colère. Elle ne prononça cependant pas un mot, suivant sa sœur à l'étage et dans la chambre. Une fois Kate installée, elle se blottit doucement contre elle.

« C'est fini maintenant. » souffla la jolie blonde à sa grande sœur. « On va pouvoir s'occuper de ton genou. Ca va aller. Tu vas pouvoir te reposer ici. »

Elle posa sa tête contre l'épaule de Kate et ferma les yeux quelques instants. Elle se sentait terriblement reconnaissante et soulagée qu'elles soient saines et sauves. Abi prit la main de Kate et la serra délicatement avant de se relever. Bobby et Juliane étaient dans la même pièce qu'eux, du moins pour le moment. Abi jeta un regard à Robert, son ami, son ange gardien, son colosse. Elle n'osa pas s'approcher de lui, puisque Juliane attirait déjà toute son attention. Elle sentait une nouvelle fois sa colère grandir, cette fois-ci différemment. Elle savait ce que c'était. Dans son cœur naissait lentement mais sûrement la jalousie. Elle l'avait déjà ressenti, une fois, mais le péché grandissait dans son âme innocente.

« C'est moi qui vais m'occuper de ma sœur. Prends soin de Bobby. » lança-t-elle d'une voix sèche à l'intention de la Texane.

Ce ton ne lui ressemblait pas. Tellement pas que Kate fronça les sourcils et adressa à Juliane, qui venait de jeter un coup d’œil vers elle, un sourire désolé. Abigail n'aimait pas l'air arrogant que prenait Juliane quand elle la regardait, ni la colère qu'elle lisait dans ses yeux. Puis elle retourna vers Kate qu'elle allongea pendant que le duo sortait de la pièce. Elle caressa les cheveux tout aussi blonds que les siens de sa sœur et tourna le visage vers Ziggy qui sortait lui aussi de la pièce.

« Attends ! » Elle se leva subitement et se dirigea vers le pas de la porte. « Merci. » dit-elle simplement avant de prendre l'inconnu dans ses bras et d'enrouler ses bras autour de son cou. Elle avait toujours été tactile. Cette accolade innocente, un simple remerciement. Il leur avait à tous sauvés la vie en leur proposant un abri. Elle se détacha de Ziggy et lui sourit. « Moi c'est Abigail, et ma sœur s'appelle Kathelyn. On... On restera pas longtemps... Juste le temps qu'elle s'en remette. » Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elles allaient rester des jours et des jours ici. Il allait falloir de la nourriture pour tenir en vie tout le monde. Trop de nourriture. Et Abi ne voulait pas amenuir les chances de survies de qui que ce soit. Alors dès que Kate sera prête, elles partiront. Elles se débrouilleront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Mer 27 Jan 2016 - 1:32


Ils avaient marché longtemps avant de retrouver Abigail. Abigail qui était bien celle qu’Harry pensait connaître. Et elle était accompagnée de celle qui apparaissait comme sa sœur, sacrément amochée aux genoux. De plus, pendant le trajet, Bobby avait été blessé au flanc en essayant de protéger elle et Selene. La Néo-Zélandaise savait qu’elle ne supporterait pas longtemps qu’il se donne le statu de bouclier humain. Elle lui en toucherait deux mots quand l’état des choses serait moins à l’urgence. Mais bon, finalement, après un bref salut aux deux blondes, la troupe avait repris son chemin, et était finalement arrivée peu de temps après à leur destination temporaire. À partir de là tout était allé assez vite, finalement. On leur avait ouvert la grille, un grand mec maigre et une fille brune derrière lui, ils étaient tous entrés se mettre en sécurité, et décidément Harry n’aimait vraiment pas quand il y avait trop de monde. Elle ne pouvait s’empêcher de deviner les intrigues, les affinités, les amours et inimitiés entre chacun. En voyant Selene se jeter au coup de Ziggy malgré la blessure de Bobby, Harry avait haussé un sourcil. Elle était encore une adolescente après tout, ses mouvements d’humeur étaient sûrement plus rapides que ceux d’une nana dans son genre. Elle resta quant à elle auprès du colosse, et aida l’autre type à le porter, d’abord à l’intérieur de la boutique, puis le soutint du mieux possible pour l’aider à monter. La fille brune aux cheveux ondulés avait l’air de le connaître, aussi elle préféra laisser le grand mec entre ses mains, après s’être assurée que sa blessure n’était pas grave. Abigail entra alors qu’elle allait partir, et clairement, l’échange qui eut lieu entre les deux femmes était empli de tension. Voilà pourquoi Harriet n’aimait pas faire partie d’un groupe. Elle soupira en sortant de la pièce, avec un fin sourire pour celle qui était apparemment la sœur de l’irlandaise.
Le mal de tête qui accompagnait toute sociabilisation excessive commençait déjà à pointer le bout de son nez. Trop de palabres, trop d’auras émotionnelles à prendre en compte… Et en plus, elle ne connaissait pas les deux nouveaux arrivants et ne pouvait donc pas encore leur faire confiance, d’autant plus que la tête du mec maigrelet ne lui inspirait pas vraiment la sympathie. Mais peut être qu’elle se trompait. Elle espérait se tromper.

Ainsi, elle fit rapidement le tour de l’étage, sans un mot, tandis que les diverses conversations parvenaient à peine à ses oreilles. Une grimace boudeuse déforma un instant son visage, puis elle se pencha avec un grognement pour poser sa batte sur le sol du corridor, non loin d’elle. Elle préférait garder ses armes près d’elle. Avec un bruit discret, elle posa son sac juste à côté et s’assit sur la dernière marche de l’escalier, entoura ses bras de ses genoux et enfouit son visage poussiéreux dans ceux ci. Elle songeait déjà à s’enfuir et à les laisser là à faire leur trucs de gens sociables. Sûrement qu’ils s’en sortiraient aussi bien sans elle, et elle sans eux. Une seule chose la retenait. Elle ne connaissait pas bien Bobby encore, mais manifestement il accordait beaucoup plus de valeur à la vie des autres qu’à la sienne, elle avait pu voir ça plusieurs fois déjà. Et elle serait très en colère s’il se sacrifiait pour n’importe qui dans ce groupe. Personne ne méritait que quelqu’un d’aussi pur fasse bouclier de son corps pour le protéger. Et elle n’imaginait pas que quiconque ici saurait s’opposer aux élans altruistes du colosse. Aussi, elle devait rester, ne serait-ce que pour lui éviter de se jeter en pature aux bouffeurs de chair en espérant sauver quelques personnes, qui n’auraient peut être pas le même réflexe envers lui. Bien sûr, elle ne pouvait en jurer, elle ne les connaissait pas. Mais il fallait quelqu’un pour faire comprendre au monstre gentil que sa vie avait autant de valeur que celle des autres. C’était sûrement pourquoi elle ne partirait pas, du moins pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1305
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Mer 27 Jan 2016 - 10:19

Pendant que l’attention était captivée par les blessés, Selene se retranchait dans sa discrétion habituelle. Ils auraient tout le temps plus tard de discuter. Depuis les débuts de l’épidémie, elle n’avait plus de famille. Son père s’était absenté de sa vie, sans prévenir, sans qu’elle puisse lui dire au revoir. Alors tous ces gens aujourd’hui… étaient ce qu’il lui restait de plus proche de parents. Puisque Bobby avait abandonné son chargement à côté du grillage, la musicienne voulut, l’espace d’un instant, le tracter à la place du géant. Le fait est qu’il était trop lourd. Beaucoup trop lourd pour ses bras graciles. Alors ils reviendraient le chercher plus tard, il y avait plus urgent qu’un sac plein de fringues.

La chaleur fit du bien à l’étudiante. Immédiatement, elle fit migrer son couteau dans une poche de son jean et ôta son manteau. L’éclat rouge de sa chemise masculine volée faisait ressortir sa pâleur maladive. Il fallait très certainement qu’elle mange, elle devait être anémiée, mais à l’instar d’Harriet, elle posa discrètement son sac et se fit oublier. Avec la légèreté d’une enfant qui se sent de trop, Selene suivit le mouvement dans les lieux qui se transformaient instantanément en clinique de premier secours. Bobby faisait peine à voir mais étrangement, pour une simple écorchure au genou, la dénommé Kathelyn ne semblait absolument pas dans son assiette.

En bon maître de maison, Ziggy s’activait pour ses réfugiés et en bonne soupirante, l’étudiante l’observait. Même maintenant, il avait toujours ce charme naturel, une élégance désinvolte qui le rendait irrésistible. Etait-ce parce que le monde agonisait que son béguin était soudainement si puissant ? Peut-être. Une drogue qui permettait d’échapper à la réalité. Certains carburaient à la cocaïne, elle, c’était l’envie de devenir privilégiée pour le magicien.

Une personne s’appliqua alors à piétiner ses espoirs. Juliane. Ce regard complice, ce petit sourire, cette main qui se pose sur son bras avec nonchalance… Selene détourna ses yeux bleus et quitta la pièce, laissant les blessés à leurs infirmières. Quelque chose d’acide brûlait ses entrailles qui venaient de revenir à la vie. C’était peut-être rien ! Après tout, elle aussi encourageait Bobby par de petits contacts. « oui mais… » ça ne cessait de résonner dans sa tête. Que font un homme et une femme, plutôt bien foutus de surcroit, quand ils sont désespérés et prisonniers du même toit ? Réponse évidente.

La musicienne ne se connaissait pas aussi jalouse. En fait, elle ne l’était pas ; ce sentiment était bien plus proche d’un égoïsme malsain. Elle était attirée par le magicien oui, mais avait surtout besoin de réconfort. Besoin de sentir que même au premier sous-sol de la Géhenne, son corps était capable de ressentir quelque chose d’autre que la peur. Il était une catharsis avant tout autre étiquette.

La jeune femme était frustrée. Suffisait de la regarder pour savoir que Juliane était mieux faite, plus âgée, plus pulpeuse, plus tout en fait. Une gamine de 20 ans ça devait être amusant pour un café le samedi après-midi, mais après… Selene songea à aller s’isoler avec Harriet, histoire de décuver des émotions contradictoires, mais ce fut le moment que choisi Ziggy pour sortir de la chambre. Elle se trouva alors face à lui, sa bouche s’ouvrit sans produire un son et se referma. Ses yeux s’abaissèrent sur ses chaussures quand elle lui dit à mi-voix :

- Je, euh… merci de tous nous garder ici. Tu nous sauves la vie… vraiment.

Elle allait s’écarter quand elle eut soudain envie de dire quelque chose d’autre. Lui avouer qu’elle était désolée d’avoir stupidement crut qu’ils auraient la vie devant eux pour se revoir. Mais ces mots moururent dans sa gorge serrée.

- Tu… tu as besoin que je t’aide pour quelque chose ?


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]   Aujourd'hui à 10:01

Revenir en haut Aller en bas
 

The Heaven Squad [pv. Ziggy, Juliane, Bobby, Abigail, Harriet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» the falcon squad
» Abigail Williams
» Bobby Ryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-