Partagez | .
 

 PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 11:08


Ryann Michelle Miller
25 ans • Américaine • Etudiante en Médecine • FACTION "OUTLAWS"

i've got a war in my mind

Il y a deux catégories de personnes désormais. Il y a ceux qui font le maximum pour ne pas perdre leur humanité, pour rester les êtres gentils, altruistes et avenants, qui change qu'un tout petit peu, bien obligés de s'adapter à leur nouvel environnement. Et puis il y a ceux qui n'en ont plus rien à foutre. Il y a ceux qui ont vite compris que tenter désespérément de rester comme ils étaient avant n'était qu'une énorme connerie. Ryann fait partie de ces gens là.

Avant tout ça, Ryann était une jeune fille plutôt sage et obéissante bien qu'impulsive, le tout ayant été un peu perturbé par une crise d'adolescente bien vite rangée au placard par son paternel. Elle était studieuse et appliquée, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds et elle était pourvue d'un sens de la compétition assez extraordinaire.
L'université lui avait fait découvrir certains côté un peu plus sombre d'elle même, mais en règle générale, la brunette n'était pas quelqu'un de foncièrement méchant bien qu'un peu peste.

Puis, il y  a eu l'arrivée des rôdeurs.

Comme tout le monde, au tout début, Ryann a essayé de s'en sortir en restant entourée par le maximum de monde. A cette période, même si les infectés courraient déjà les rues, rien ne laissait penser que cette situation perdurerait. Il y avait encore de l'espoir.
Puis, un jour, l'espoir c'est envoyé. Finalement, avec le recul, elle ne sait pas trop si elle doit dire que son caractère a changé à cause ou grâce à ses mauvaises rencontres. En tout cas une chose est sûre, elle a changé et tout c'est fait assez rapidement. Après s'être fait prendre au piège une première fois puis une seconde, elle a vite compris que les sourires et la gentillesse ne serait pas ce qui la ferait survivre. Et ça, elle y tient à sa survie. Son esprit de compétition ne l'a pas quitté et elle est bien déterminée à ne pas perdre la partie. Rien ni personne ne l'empêchera de survivre. Et si pour cela elle doit commettre certaines choses pas jolies jolies, et bien c'est tant pis pour ceux qui lui auront bloqué la route.

Contrairement à beaucoup de gens, Ryann s'est rapidement retrouvée confrontée aux rôdeurs et en masse. Elle a rapidement pris le pli pour les abattre et aussi pour les éviter. Si bien que lorsqu'on la voit, on la penserait presque désinvolte en avançant en plein milieu d'une route, sans se méfier des rôdeurs qui jaillissent d'un peu partout. De toute façon, Ryann s'est enfermée dans sa propre bulle. Il n'est pas rare de la voir piller des magasins ou récupérer les butins qu'elle a volé en chantant ou fredonnant par exemple. Elle s'en fiche désormais. Avec l'expérience, elle est devenue très bonne actrice et donc, bonne menteuse. Se faire passer pour la petite minette apeurée, c'est son domaine. Crier qu'elle est médecin et qu'elle peut vous aider aussi. Sauf qu'à la fin, vous repartirez en chaussette !

Mais il faut voir aussi son côté « en société », parce que ce n'est pas non plus qu'une partie de plaisir. Ryann ne prend pas de pincettes. Elle a quelque chose à dire, elle le dit. Et si elle doit gueuler et insulter, elle gueule et insulte pour qu'on l'écoute. Parce qu'elle le sait, elle est intelligente et surtout, elle est très rusée, alors on doit l'écouter ! D'ailleurs, lorsqu'elle a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs. Légèrement bornée, elle ne changera pas d'avis même si vous lui présentez les meilleurs arguments de la terre. Mais cette jeune fille n'est pas qu’un concentré de défauts ! A ses côtés vous ne risquez pas de vous ennuyer. Bon, certes. Il faut aimer les gens lunatiques. Et très susceptibles. Et ne pas l'être vous même. Maaaais, une fois qu'on a fait l'impasse de ça, on peut découvrir une nenette avec beaucoup d'humour qui deviendra rapidement votre BFF d'expédition. Bon certes, il faudra se méfier. Elle sera tout à fait capable de vous abandonner et ne mettra pas ses jolies fesses en danger pour vous.

M'enfin, depuis qu'elle a intégré le groupe de Leroy, Ryann fait des efforts. Même si elle reste persuadée qu'elle pourrait tout aussi bien survivre seule, il n'en reste pas moins que la compagnie ne fait pas de mal.
 

and blood on my hands

Un peu garçon manqué. Voilà ce qu'on pouvait dire de Ryann avant que tout ne dégénère. Pas bien haute pour une fille, un mètre cinquante trois pour cinquante kilos, son corps n'est pas de formes généreuses. Très peu de poitrine mais un corps bien dessiné par ses nombreuses années de sport. Elle est musclée mais pas à l'extrême, on devine simplement qu'elle n'est pas restée dans son lit à manger de la crème chantilly directement à la bouteille en matant des séries.

Une mâchoire assez carrée, des dents qu'elle jugent trop grandes, de beaux yeux bleus encadrés par de fins et longs sourcils, une tignasse brune souvent attachée pour des raisons pratiques. Elle n' était pas le genre de fille à se lever deux heures en avance pour se maquiller et se préparer. Un slim noir, des bottes, un sweat capuche, ses cheveux relevés en chignon approximatif sur le haut de la tête, ses lunettes visées sur le nez, elle n'était absolument pas coquette et elle en avait pas spécialement besoin pour être jolie.

Mais ça, c'était avant.

Et avec les derniers événements, Ryann a bien été obligée de s'adapter. Elle a vite compris que rien ne devait la gêner dans ses déplacements. Elle a donc tressé toutes les mèches de cheveux qui pourraient lui venir dans le visage. Un peu gras et sales, ils lui donne un air un peu sauvage qu'elle ne tente pas de changer. Au niveau des vêtements, elle porte ce qu'elle a pu récupérer au fil de mois. Veste en cuir, débardeurs ou t-shirt à l'image de divers groupes de rock célèbres, habituels slims noirs et bottes montantes, ces tenues sont souvent de couleurs sombres.

Elle a pu récupérer un petit sac à dos en cuir marron dans lequel elle garde tout ce qui est utile et tout ce à quoi elle tient. Un briquet, une couverture de survie plus qu'usée, un couteau, une bouteille d'eau, tout ce qu'elle a pu récupérer comme nourriture, des pastilles à la menthe et quelques bonbons, un paquet de cigarette qu'elle garde même si elle ne fume pas, un peu de ficelle, une brosse à dent et du dentifrice, des piles, son Ipod qui fonctionne toujours, des médicaments, des gants en cuir pour l'hiver et quelques petites choses spéciales pour les filles. En plus de ça, elle a toujours sur elle son ancien portefeuille avec ses papiers d'identité, son permis et sa carte de groupe sanguin ainsi qu'une photo où elle figure au milieu de quelques amis.

Pour ce qui est des armes, Ryann n'est pas spécialement bien lotie. Elle a réussi à voler une sorte de coupe-coupe et son étui qu'elle range dans son dos. Elle a prit l'habitude de se servir de ça et non pas d'arme à feu, bien trop bruyantes. D'ailleurs en parlant d'arme à feu, elle a également récupéré un (arme) sur la dépouille d'un policier. Elle a malheureusement utilisé toutes les balles mais elle le garde à la hanche pour l'effet persuasif.

a storm is coming

C'était un dimanche, le premier du mois de Janvier. Le froid était installé depuis plusieurs mois déjà, mais la neige, elle, venait tout juste de recouvrir les rues. Peter Miller avait eu bien du mal à conduire sa femme jusqu'au Salt Lake Regional Medical Center, mais elle avait finalement passé les portes alors que l'accouchement n'était pas trop avancé. Plusieurs heures de travail furent nécessaire pour que Ryann, premier enfant du couple Miller, pousse son premier cri. Cette naissance n'eut rien de différent comparé aux autres. La petite fille fit bien évidemment, le bonheur de ses parents et de toute la famille.

Ses premières années de vie se passèrent sans encombre. Ses parents tous deux dentistes gagnaient assez d'argent pour s'offrir un train de vie confortable. Une jolie maison dans un quartier résidentiel plutôt chic de Salt Lake City, une bonne école, des vacances à la mer, des fêtes de fin d'année réunissant toute la famille Miller et Prescott, des activités extra scolaires diverses et variées, Ryann était très loin d'être un enfant malheureux. A peine âgée de 8 ans, la petite brune  se passionna pour le sport. Équitation, natation, vélo, elle passait sa vie dehors où trimballée à droite et à gauche pour se rendre à ses activités. C'est à cette période qu'elle prit ce petit air de garçon manqué. Les cheveux longs, c'était joli mais elle les gardait simplement parce que c'était la fierté de son père et qu'il lui avait formellement interdit de les couper. Les robes et les jupes par contre, ce fut impossible et ce malgré les très nombreuses tentative d'Alice, sa mère.

Finalement les années passèrent. Les résultats scolaires de Ryann étaient très satisfaisants et sa passion pour le sport ne l'avait jamais quitté. Tout se passait comme d'habitude jusqu'à l'été de l'année 2004. Ryann avait fêté ses douze ans depuis quelques mois déjà lorsque sa mère lui annonça la nouvelle. Alice était enceinte et neuf mois plus tard la famille Miller accueillait Alexander, le petit frère de Ryann. L'arrivée de son frère ne perturba pas spécialement la vie de Ryann qui, au contraire, était plutôt enjouée d'avoir un futur copain de cascade.

Quelques années passèrent encore et les résultats scolaires de la jeune restèrent brillants. Elle accumula plusieurs trophées en équitation et en natation tout en excellant dans toutes les matières sportives du collège jusqu'au lycée. On aurait pu croire que sa voie était toute tracée et que la brune se lancerait dans des études de sport pour finalement l'enseigner à d'autres enfants comme elle. Mais ce ne fut pas le cas. Au début, elle avait rêvé d'être infirmière, puis sage femme  comme beaucoup de petites filles, pour finalement être certaine qu'elle voulait devenir médecin. Ses notes lui ouvrait les portes de bien des établissements et c'était sur les recommandations de son père qui avait effectué ses études là bas, qu'elle s'envola pour Seattle, l'année de ses 19 ans.

Le déménagement ne fut pas évident à vivre. C'était la toute première fois que Ryann s'éloignait de sa famille et se retrouvait à devoir vivre seule. Même si elle n'était pas réellement seule puisqu'elle vivait sur le campus et partageait sa chambre avec Nina, une jeune fille originaire de New York, installée à Seattle suite au divorce de ses parents. Il ne fallut que quelques mois pour que les deux jeunes femmes se lient d'amitié et qu'ensemble, elles découvrent les joies de la vie étudiante.

Elle qui avait toujours été une enfant sage et obéissante découvrit la sensation que procurait le fait de transgresser les règles. Alcool, fêtes, quelques petits copains, spring break. Sa première année de médecine fut chaotique et elle redoubla son année avec Nina. Sa seconde tentative fut bien plus réussie, exit les sorties à outrances et les gueules de bois, bonjour sérieux et investissement. Comme tous les élèves en médecine, Ryann effectua plusieurs stage à l'Hôpital (niania) de Seattle, apprenant les bases de ce qui serait, son futur métier.

Enfin, ce qui aurait du être son futur métier.

Quelques very bad news sont venues gâcher le programme.

on the highway to hell


Lorsque tout à commencé, les cours n'avaient pas encore repris. Ryann et Nina profitaient des quelques semaines de vacances qu'il leur restait, chacune occupée à sortir avec leurs petits copains de l'époque. C'est donc de très loin qu'elle suivirent les premiers événements. Et même lorsque les informations commencèrent à parler d'intoxication alimentaire, Ryann ne s'y était pas plus intéressée qu'au début. Après tout, elle était en vacances. Elle n'avait pas envie de s'occuper l'esprit avec des diagnostics possible sur cette possible intoxication. De toute façon, il était certain qu'elle en entendrait parler une fois que les cours auraient repris.

Ce qu'elle ignorait c'était que plus jamais elle ne retournerait en cours.

Les jours passèrent, obligeant Ryann à s'y intéresser de plus près. La présence des militaires ne la soulagea pas spécialement. Un hôpital en quarantaine, des militaires, toute cette histoire puait à plein nez. Finalement, lorsqu'il s'avéra que les morts revenaient à la vie, Nina et Ryann étaient toujours enfermées chez elle, barricadée dans leur petit appartement, attendant sagement d'être récupérée par une escorte militaire qui les emmènerait vers un camp. Seulement, elles furent rapidement à court de nourriture et l'idée de sortir devint une obligation. Si les militaires ne venaient pas à elles, c'était elles qui iraient aux militaires.

Chargées de sac à dos remplis de vêtements et de tout un tas de chose inutile, le duo s'aventura dans les rues pour la toute première fois. Et elles croisèrent la route d'infectés pour la première fois également. Gardant espoir de rejoindre le camp de réfugié installé dans un lycée non loin de chez elle, elles tentèrent de faire un détour, puis un autre, puis un autre, jusqu'à ce que finalement, elles tombent sur un autre groupe d'étudiant, dans le même cas qu'elles.

A leur tête, un étudiant en biologie. Alex. Un grand garçon plutôt bien bâti qui dirigeait le groupe depuis le début. Comme elles, c'était la première fois qu'ils s'aventuraient à l'extérieur. C'est d'ailleurs grâce à eux que Ryann et Nina apprirent comment se débarrasser d'un infecté. Enfin, la théorie. Parce que les deux jeunes femmes n'étaient pas prête à mettre ça en application pour le moment. La fuite était un moyen de survie beaucoup plus facile et bien moins effrayant. Enfin bref, rapidement ce Alex imposa son idée. Il fallait traverser la frontière pour aller voir comment ça se passait chez les Canadiens. Ils prirent donc la route en direction du nord. Évidemment ils n’atteignirent jamais leur but.

Durant un mois, le groupe erra un eu partout, s'installant de refuge en refuge, pillant les quelques maisons qu'ils trouvaient. C'est durant cette période que Ryann apprit à réellement se débarrasser d'un rôdeur. Armée de la lame qu'elle avait trouvé dans une maison abandonnée, elle s'était exercée sur deux ou trois cadavres ambulants. Simplement pour savoir quoi faire en cas de pépin parce que la majorité du temps, elle préférait les éviter.
Même si le groupe galérait, ils réussissaient à survivre. Jusqu'à ce que leur route croise celle d'un autre groupe. Naïfs, ils s'étaient tous fait avoir, Ryann la première, par ce groupe qui semblait si sympatique. Ils le furent beaucoup moins lorsqu'ils décidèrent de couper la gorge aux trois quart du groupe. Nina s'en était sortie, Ryann aussi et avec elle, Jules, une étudiante également.

A partir de ce moment là, la survie devint beaucoup plus compliquée. Les rôdeurs encore plus présents ne cessaient de leur courir après dans les bois. Le froid s'était installé, l'hiver commençait à peine lorsqu'elles trouvèrent un refuge dans un ancien pavillon de chasse. Sans réellement le vouloir, c'était Ryann qui avait pris les rennes de ce petit groupe de survivantes. Tout simplement parce qu'il fallait bien que quelqu'un le fasse et ce n'était pas Nina, qui passait son temps à pleurer, qui arriverait à faire quelque chose. Concernant l'autre, Jules, Ryann ne la connaissait pas assez pour lui faire confiance donc le problème était réglé. Une nouvelle fois elles furent prises à partie par un groupe de survivant, à la différence que cette fois ci ils n'étaient que deux et que cette fois ci, Ryann et Jules n'avaient pas hésité à les tuer. Lorsque la neige recouvra toute la forêt, les filles s'étaient correctement installée dans le pavillon mais la nourriture elle, commençait cruellement à manquer.

Et c'est durant une nuit que Nina commis l'impardonnable. Tous les vivres enfermés dans son sac à dos, l'ancienne étudiante avait prit la décision de voler Ryann et Jules pour retourner vivre en ville. Même après coup, Ryann n'a jamais compris cette décision totalement illogique. La neige était carrément épaisse, il faisait nuit, elles étaient loin de la ville, pourquoi vouloir partir là ? Ryann n'aura jamais la réponse puis-qu’après l'avoir retrouvé avançant dans la neige, elle bascula dans une colère noire et en vint aux mains avec son amie. La laisser partir avec la nourriture signait sa mort par la faim et ça, ce n'était pas possible. Même si c'était Nina. Elle récupéra le sac et les équipements de son ancienne amie avant de l'abandonner dans la neige, le râle des rôdeurs se rapprochant peu à peu. Elle avait condamné son amie mais c'était une question de survie.

De retour au pavillon, elle ne cacha pas la vérité à Jules qui elle, préféra partir mais sans voler quoi que ce soit. Ryann ne tenta pas de la retenir. Elle lui laissa de quoi manger pendant une journée ou deux et elle se retrouva seule dans le pavillon. Seule, souvent affamée, Ryann s'enfonça un peu plus dans son monde, dans bulle. Parfois, à bout d'espoir, elle errait dans les bois, tuant un ou deux rôdeurs sur son passage histoire de passer le temps. La neige n'était pas décidée à partir, elle crèverait sans aucun doute durant la nuit. Finalement, elle réussit à survivre mais dès que la neige commença à fondre, elle prit la voiture du groupe que Jules et elle avait tué pour rejoindre le centre ville.

Une fois en ville, elle n'eut aucun mal à trouver un appartement à squatter. Autant dire que les premiers jours elle se contenta de vider tous les placards des appartements d'un immeuble et donc de se remplir le ventre. Mais pas seulement le sien. En ouvrant l'un des derniers appartement, elle tomba nez à nez avec deux chiens. Tous les deux en bonne santé mais dont le propriétaire s'était tiré une balle peu de temps avant l'arrivée de la brune. Elle récupéra les deux dobermans qu'elle renomma Tango et Cash puis elle s'installa dans un appartement au dernier étage. Il était idéal. L'escalier de secours lui donnait un échappatoire au cas où elle avait de la visite et la vue dégagée lui permettait de surveiller le mouvement. Il n'était pas rare qu'elle voit passer des véhicules, parfois militaires, parfois non. Même des groupes à pied mais jamais elle ne tenta de les rejoindre.

(Entrée dans faction à déterminer. )

time to meet the devil

• pseudo › Eve
• âge › 27 ans.

• comment as-tu découvert le forum ? › Dans ma tête.
• Ton ancien personnage ?  › Elle remplace...je ne sais plus qui. Donie, certainement.
• et tu le trouves comment ? › NSPP
• présence › NSPP²

• code du règlement › Ok By Eve
• crédit › Tumblr
passeport :
 

fiche (c) elephant song.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 11:09

Bonjour à toi !
Bienvenue parmi nous et j'espère que tu t'y plairas :MisterGreen:

Revenir en haut Aller en bas
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 11:11



J'espère...





:MisterGreen: Merci coupine de Faction


Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3299
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 11:12

OWI Very Happy



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Blake Callaghan
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/12/2015
Messages : 181
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 11:17

Ouhh yeah


Revenir en haut Aller en bas
Shawna J. Clarke
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 19/01/2016
Messages : 841
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 12:19

Rouuuuuuuh hâte de lire ta fiche **






Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1634
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Dim 24 Jan 2016 - 12:25

M'a l'air pas mal ce nouveau perso :103:



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.   Aujourd'hui à 4:49

Revenir en haut Aller en bas
 

PUT ON YOUR WAR PAINT - Ryann.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Graph' paint
» Pour les grands fans de Paint ^^
» PAINT IT BLACK [01/02, 18:50]
» Délire sur Paint : Spirit en Jambon !
» Paint yourself a picture Of what you wish you look like | Validée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Personnages Morts/ Supprimés.-