Partagez | .
 

 Smoke Weed Everyday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 733
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Mer 9 Mar 2016 - 18:33


Tendant les bières à chacun des deux hommes l'accompagnant, elle décapsula la sienne d'un coup de briquet. La soirée semblait plutôt bien commencer finalement, maintenant qu'elle avait gentiment prévenu Axel de se tenir. Même le psy de la bande se prêta au jeu en tirant une bouffée sur sa Camel.
Elle n'avait pas pu s'empêcher de rire légèrement en voyant Jasper s'étouffer avec la première bouffée de cigarette, lui accordant une légère tape dans le dos pour apaiser sa quinte de toux alors qu'il les traitaient d'habitué Axel et elle. Elle était même à deux doigts de rire franchement, jusqu'à ce qu'Axel ne puisse s'empêcher de faire une de ses délicates réflexions, alors qu'elle relevait le regard vers lui.

Axel... On à dit "soirée calme et posée", ou règlements de comptes inutiles ? Elle avait gardé un ton sérieux, annonçant clairement qu'elle ne tolèrerait pas d'autre remarques de ce genre, avant de trinquer en faisant tinter sa bouteille contre les deux autres en trinquant à leur soirée, buvant une gorgée alors que son meilleur ami demandait quels genres de cd elle avait pu trouver. Allumant le petit lecteur à pile, elle s'installa plus confortablement en tailleur avant de lister les noms.

Don Omar, Eminem, Snoop Dog, et quelques cd de rock des années 80... On dirait que l'petit ami d'Ana s'est pointé dans le coin et à oublié sa playlist sérieusement.

Installant Don Omar dans le lecteur alors que les premières notes résonnaient, lui donnant presque envie de danser malgré sa blessure.
Laissant les deux hommes se partager leur calumet de la paix improvisé, elle sentit ses muscles se contracter en entendant la question d'Axel. Manquerait plus que Jasper fonde en larme dans leur bras en relatant la mort de sa petite amie. Un instant, l'ex gérante de bar se mordit la lèvre, avant de ramener sur le côté sa frange lui tombant dans les yeux.

Ou alors, on peut se contenter de parler de nos vies d'avant. Si... Certains passages récents sont trop durs à raconter.

N'avait-elle pourtant pas dis à Axel que Mary avait été dévorée peu de temps après leur rencontre ? Tirant à nouveau sur sa cigarette, elle fouilla un instant dans ses poches pour en ressortir les quelques barres chocolatée qu'elle avait conservée jalousement depuis son arrivée au motel, les installant au milieu de leur cercle pour leur permettre de grignoter un peu. Même si, dans un sens, elle était aussi curieuse de comprendre comment Jasper avait pu survivre avant de les rencontrer. Tout comme Axel, par ailleurs.
Récupérant le joint que lui tendit Jasper, elle tendit sa cigarette à Axel pour lui permettre de fumer quelque chose de moins piquant, aspirant une bouffée de drogue en sentant ses poumons se contracter sous la brûlure. Effectivement, l'ex psychologue était un novice en matière de roulage de joint, vu comme il avait dosé ce dernier. Mais par pure fierté de refuser de s'étouffer devant les garçons, elle préféra relâcher doucement la fumée entre ses lèvres à en vider ses poumons, observant d'un air songeur la clope roulée.  

Et beh... J'suis pas connaisseuse, mais j'pense qu'on est tombée sur un trésor...

Cette idée la fit sourire un instant, avant de tirer une seconde fois puis rendre le joint à Axel, buvant une longue gorgée de bière. La soirée promettait d'être intéressante, et vu comme sa tête commençait à agréablement lui tourner, elle ne doutait pas une seule seconde que les choses pourraient s'arranger entre Axel et Jasper.

Si du moins, ils ne lui faisaient pas un bad trip en même temps.







HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1905
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Jeu 24 Mar 2016 - 21:46

La curiosité mal placée, l'envie du détail, la méfiance. Le meilleur ami de Carmen transpirait tous ces mots-là. Drôle de manière de faire de l'ambiance. Un petit sourire tira à peine ses lèvres lorsque Carmen prit le soin de lui éviter des explications inutiles. En réalité, cela ne l'aurait pas gêné de lui en donner. Car dans les faits, il n'avait rien à se reprocher. Il était tombé là parce que les deux sœurs étaient venues les secours, en entendant leurs voix, leurs cris, dans les autres immeubles. Mais malgré l'avertissement de ne pas poursuivre sur ce terrain là, il se pencha un peu en direction d'Axel pour y répondre.

« La routine. Rencontre de building en building. Les marcheurs s'y sont invités. Hm. Pas le genre d'histoire qu'on a envie de raconter. »

Bien évidemment. Il ne voulait pas entendre parler de ça. Et il savait pertinemment que cette phrase qu'il avait lancé n'avait que pour but de venir piquer la curiosité du méfiant. Il en reposerait peut être d'autres des questions, ou peut être pas. En tournant un moment la tête vers Carmen il remarquait qu'elle veillait à l'énumération des cds. La musique... C'était pas vraiment ce qu'il avait l'habitude d'écouter... Ça l'ennuyait. Mais Jasper n'avait pas à s'en plaindre. Ce joint mal confectionné, ce joint de débutant, il l'obligerait à apprécier cette sonorité. Aie. Il se pencha un peu en avant pour se saisir du cd des années 80, l'auscultant presque pendant un long moment avant de le reposer. Le choix de la jeune femme se portait sur Don Omar, un son qu'Axel apprécierait aussi. Il s'y ferait. Et la première bouffée lui monta tellement vite à la tête qu'un sourire béat tira ses lèvres. C'était ça, cette chose magique déformait les sons et les rendaient plus agréables. Elle était tellement puissante, qu'il se sentit un peu partir sur le coté. Peut être basculerait-il en même temps que la musique... Elle avait les bons mots, c'était un pur trésor, une des sept merveilles. Jamais il aurait cru s'entendre dire ça... Il était vraiment en train de se droguer ?

« Ah ah... Vraiment ? Parler de notre vie d'avant... ? » Jasper n'était franchement pas convaincu d'avoir envie... de parler tout simplement. Toutes ces sensations étaient tellement étranges, ces images se déformaient tellement, même les couleurs avaient une toute autre signification pour lui. « Il y a bien un truc qui me plaisait bien... C'était le Bathtub Gin & Co., un bar dans la seconde avenue... Le genre de coin de paradis qu'on oublie pas de si tôt et où on a envie de ramener tout le monde... Sa petite amie... Son meilleur ami... Vous le connaissez peut être ? J'ai cru comprendre que certains ici étaient des habitués de ce genre d'endroit... »

Il fit tourner le joint au même moment, en captant le regard des deux jeunes gens. Parler de bars maintenant allait un peu l'aider à se plonger dans une ambiance encore plus décontracter. Mais plus les secondes passaient, plus il sentait son corps se détendre de lui-même. La musique n'était qu'un fond sonore sans vraiment d'importance, mais par moment, il avait l'impression de voir les sons sortirent et venir l'envelopper. Sa tête lui tournait, mais ce n'était pas si désagréable. Il se sentait bien, mais la sensation était étrange. Comme s'il avait sommeil.

« Quand on vit la nuit, qu'on passe son temps à gérer le comptoir d'un bar, on doit en avoir des anecdotes à raconter, hm ? » Il tourna ensuite son attention vers le meilleur ami qui semblait avoir les épaules moins contractés même s'il restait très attentif à la situation. D'un mouvement de tête, il l'interpella à son tour : « Et ton métier à toi ? »


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 716
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Lun 28 Mar 2016 - 19:03


    Je haussais un sourcil presque amusé en voyant la manière dont Carmen essayait de tempérer la situation ; même ma remarque concernant la tête du joint avait semblé être de trop. Secouant la tête, un léger sourire en coin, je pris en main la cigarette qu'elle me tendait. Jasper se pencha vers moi pour répondre à ma question qui apparemment était indiscrète ; il y répondit vaguement mais suffisamment pour que je comprenne. Ainsi donc il avait perdu sa petite amie à cause des macchabées ; je ne pouvais imaginer perdre quelqu'un qui comptait pour moi et me contentais donc de hocher la tête en fronçant les sourcils. J'avais compris et je n'en demanderais pas plus, mais ça ne me réconfortait pas dans l'idée que Carmen et Ana avaient été en sécurité ici seules avec lui.

    La brune commença d'ailleurs à énumérer la liste des cds qu'elle avait trouvé ici et je ne pu m'empêcher de faire la grimace ; à par celui avec du rock des années 80, le reste ne me tentait guère. Mais le choix de mon amie ne m'étonna cependant pas, je savais qu'elle genre de musique elle aimait et j'avais déjà entendu certains de ces tubes à plusieurs reprises ; j'avais simplement une préférence pour les musiques folks où la guitare acoustique avait une place prédominante. J'avais jeté un œil distrait à mon propre instrument encore dans sa housse et me demandais un instant si je n'allais pas finir par m'en servir.

    Récupérant la drogue, j'écoutais les propositions de chacun. Parler de nos vies d'avant hein ? Carmen savait déjà tout, et j'imaginais que notre petit camarade n'avait cure de mes aventures passées ; de toute façon il ne fallait pas se leurrer, j'avais une vie des plus banales. M'installant un peu plus confortablement dans le fauteuil je croisais les jambes en tailleur et tira une longue bouffée sur le joint, appréciant ses effets plus que prévu. Étonnamment d'ailleurs mes doigts avaient commencé à tapoter mon genoux au rythme de la musique, bien qu'elle ne me procurait pas spécialement de plaisir, mais il fallait croire que la drogue mettait déjà un peu mon esprit dans le vague.

« Le Bathtub Gin & Co. ? Je marquais une pause, réfléchissant un instant. Ça me dit vaguement quelque chose mais je suis pas certain d'y être déjà allé. Carmen ? »

    J'interrogeais la brune du regard, attendant qu'elle confirme ou non la demande de l'homme. Je n'avais pas pour habitude de traîner dans les bars ou les boîtes de nuit, et quand ça arrivait c'était le plus souvent Carmen qui m'y traînait et j'avoue ne faire que rarement attention au nom de l'endroit. Laissant ma question en suspens, j'écoutais les souvenirs de mon amie, choses que j'avais déjà entendu suffisamment de fois mais qui me faisaient toujours un peu sourire ; tout cela faisait désormais partie d'une autre vie qui ne me manquait pas tant que ça, mis à part quelques détails. Et la question vint sur moi, sur ma profession ; souriant d'un air presque nostalgique je rendis le joint à mes camarade.

« Je bossais dans un café-librairie, rien de bien palpitant mais ça me plaisais bien. »

    En réalité j'avais mis un temps fou au départ à m'habituer à ce métier ; tous ces gens, ces obligations, mais finalement j'y avais trouvé mon compte et avait pu m'y accommoder. Faisant un signe de la tête à Jasper, je lui retournais la question, réfléchissant à ce qu'il pouvait bien faire avant ça ; garagiste ? Homme d'affaire ? Prof peut-être ? Je faillis rire, probablement à cause de la drogue, mais je tentais de garder une certaine contenance bien qu'un sourire non contenu naissait sur mes lèvres. Prenant une nouvelle gorgée de bière, je piquais une barre chocolatée ; ça aussi, ça me manquais parfois, moi qui était entouré à la librairie de pâtisseries et toutes sortes de mets sucrés. Faisant un instant attention à la musique en fond, je me demandais si elle n'était pas trop perceptible de l'extérieur, peut-être qu'arrivait pas à dormir ? Ouvrant de grands yeux, je les posais sur Carmen en me mettant cette fois-ci à rire franchement.

« Je me demande ce que dirait Ana si elle te voyais prendre cette merde, avec ton état elle serait capable de te clouer au lit pour que tu dormes. »





« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile,
que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort.
J'ai eu ma renaissance.
»

Revenir en haut Aller en bas
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 733
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Ven 1 Avr 2016 - 18:41


Bathtub Gin & Co ?
Carmen ne put s'empêcher de rire légèrement en entendant le nom du bar, alors qu'Axel disait penser en avoir entendu parler.

Evidemment que t'en as entendu parler. C'est là ou j'suis allée bosser pour la première fois, juste après que ma mère soit morte. J'y suis restée deux bonnes années, avant de terminer au BlackList...

A l'époque, le bar venait tout juste d'ouvrir, se rappelait-elle encore. Elle s'y était relativement bien sentie, et même si son mode de vie avait largement différé de celui de la fac de droit, ce job lui avait au moins permis de pouvoir payer factures et courses pour les deux petites soeurs en pleine crise d'adolescence...
Tirant un instant sur le joint, et pour de plus amples explication, elle expliqua à Jasper avec un sourire mélancolique.

A la base, j'voulais être avocate. Mais quand ma mère est décédée, c'était soit je bossait pour garder la garde d'Ana et Lex, soit elles partaient en foyer, ou dans la réserve Navajo d'ou venait ma famille. Elles voulaient pas êtres séparées, alors j'ai pris les devants, et j'ai plus jamais quitté le monde de la nuit. J'avais 19 ans à l'époque.

Ca n'avait pas été facile au début, de dire en revoir à tout ses rêves d'associée dans une grande boîte juridique, à défendre les parties civiles et autres. Mais au final... Elle était pas si mal tombé au Black List. Jack avait été un patron juste jusqu'au bout, et elle avait finalement réussi à percer dans ce milieu en se retrouvant à gérer l'établissement.

Quand aux anecdotes... Y'en a tellement que je saurai pas par ou commencer. Ca part du type bourré qui se retrouve à faire son coming out devant sa fiancée, ou à te retrouver devant des bagarres monumentales pour pas grand chose. T'apprends rapidement à cerner les gens au final, c'est tout ce que ça m'a apporté. En plus d'apprendre à mettre des coups.

Levant sa bouteille en direction d'Axel avant d'en boire une gorgée, elle lui lança un clin d'oeil complice. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il avait eu l'occasion de la voir dans tous ses états, peu importe le lieu ou ils se trouvaient.

Et toi alors ? A part sortir dans des bars, tu bossais dans quoi ?

Ils n'en avait jamais vraiment discuté après tout. Elle aurait parié sur le fait qu'il était agent immobilier, ou un truc dans le genre, allez savoir pourquoi. Mais quand Axel fit la remarque sur son état dû à la drogue, la Navajo ne put s'empêcher de mêler son rire à celui de son meilleur ami en venant détacher ses cheveux, les laissant libres sur ses épaules.

Ouais, mais tu sais c'qu'on dit. Ce qu'il se passe en soirée... Reste en soirée. Et puis Ana hein, elle le sait que ça à des vertus thérapeutique, elle s'en remettra !

Le tout, en venant faire tinter sa bouteille contre celle de ses deux partenaires, comme pour appuyer ses propos alors que sa tête lui tournait agréablement, allant jusqu'à la faire sourire, elle qui pourtant avait l'habitude d'être réputée pour rester impassible.


HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1905
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Lun 4 Avr 2016 - 13:42

Cette état vaporeux dans lequel l'avait plongé ce joint lui permettait sans doute de se sentir inclus. Et pour la première fois depuis longtemps, il apprécia même la présence des deux. Cette cigarette explosive avait des vertus vraiment intéressantes... Elle permettait à son fichu cerveau d'arrêter de réfléchir à quoi dire et d'oublier dans quel putain de monde il était en train de survivre. Les contours de la réalité étaient devenus clairement flous et les visages de ses deux nouveaux meilleurs amis avaient des allures étrangement festives. Et cet effet s'accentua davantage lorsque la brune se laissa aller aux rires. Même si parfois, avec Ana, il lui arrivait de sourire, c'était bien la première fois qu'il détaillait ses traits à ce point.

Café-librairie. C'était calme oui, mais ça devait être aussi morose que sa propre vie. Servir les gens, leur donner ce qu'ils veulent, puis les voir repartir et revenir. Une vie qui était dictée par des rencontres éphémères. C'était un peu la sienne. Quoique quelques visages de patients avaient eu l'art et la manière de marquer profondément au marqueur sa mémoire.

Barman. Il l'aurait peut être même vu bosser dans un garage. Des métiers difficiles, qui demandaient de la force mentale et normalement une patience à toute épreuve. Elle n'avait pas forcément le deuxième, mais son métier lui allait comme un gant. Il fut un peu surpris d'apprendre qu'elle avait travaillé dans ce café qui ravivait des souvenirs de ses premiers ébats avec Mary. Il aurait peut être croisé ces yeux brillants s'il y était venu plus tôt. Les anecdotes avaient eu le don de le faire rire. Alors qu'il n'y avait rien de spécialement drôle. Puis lorsqu'on recentra le sujet sur lui et ce qu'il faisait avant, il mit un moment avant de répondre.

« Ah... Moi... J'écoutais les gens se plaindre... Je leur donnais des conseils pour améliorer leur vie, pour avancer, pour vivre avec leurs démons. Psychologue quoi... Donc... on sait jamais, si vous avez besoin d'une oreille attentive. Je serai tout à vous... »

Que les conseils soient bons ou tout droit sortie de ses livres lus au cours de ses études, là n'était plus la question. Il prit sa part, la fumée emplissant ses narines et la pièce. Cette béatitude dans lequel son corps était, cette impression que plus rien ne pourrait l'atteindre, ça lui donnait envie de continuer à s'enfoncer là-dedans. Les couleurs qui dansaient devant ses yeux chaque fois qu'il tournait la tête vers les voix d'Axel et Carmen l'apaisaient. Même la vie difficile qu'avait eu la brune qui aurait dû le mettre mal à l'aise passait bien. Comme s'il avait entendu une petite comptine qui avait le charme d'un poème.

« T'as déjà mis des coups à ton meilleur ami ? Je sais pas, du genre dérapage forcé après une soirée bien arrosée. Ça aussi vous avez l'air de vous y connaître, en soirée de ce genre... J'ai teeellement à apprendre de vous... Même si j'suis pas sûr qu'on puisse pouvoir apprécier d'être dans cet état tous les jours... Ana pourrait pas toujours être commis de surveillance... Elle va finir par être jalouse de pas pouvoir venir à ces fêtes... Pourquoi on l'a pas invité déjà ? »

Sa bouche était devenue pâteuse à force de parler... Son cerveau lui envoyait trente milles signales de tous les côtés... C'était ingérable. Mais il s'y plaisait, dans ce nid... C'était vrai ça, même s'il fallait pas prendre le risque qu'Ana ne leur retire cette perle, elle aurait été aussi vite convaincu qu'eux...


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 716
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Ven 8 Avr 2016 - 18:26


    J'avais hoché la tête d'un regard plein de réflexion quand Carmen parla de ce bar où elle travaillait ; oui, forcément que ça disait quelque chose. Nous ne nous connaissions pas à ce moment précis mais elle avait déjà abordé le sujet plusieurs fois ; chose qu'elle s'apprêtait à refaire non sans une pointe de peine. Je fus toutefois étonné de la voir parler presque simplement ; est-ce qu'elle était déjà assez proche de Jasper pour lui balancer tout ça, ou est-ce que le joint aidait ? Qu'importe, ce n'était pas comme s'il risquait de le répéter à la terre entière maintenant.

    Levant également ma bière à leur attention, j'en bu une nouvelle gorgée avant de soupirer d'aise en m'enfonçant un peu plus dans le fauteuil. Puis vint au tour de Jasper de parler de sa profession avant que le monde change et je ne pu d'ouvrir de grands yeux amusés et de partir dans un petit rire ; psy, sérieusement ? Je l'imaginais relativement mal écouter les gens sans leur lancer un regard froid ou blasé, et pourtant il avait l'air d'avoir un côté assez calme derrière tout ça.

« Bon, si je commence à déprimer je saurais à qui m'adresser ! »

    Je m'étais penché pour lui donner un léger poing sur l'épaule avant de récupérer le joint qu'il tenait. J'espérais cependant ne pas avoir à me confesser à lui à cause d'une dépression, j'avais déjà assez donné dans ma vie pour ne pas avoir envie de retenter l'expérience ; enfin, ce n'était pas de la dépression à proprement parler, simplement une indifférence totale au monde et aux êtres-humains qui n'était pas forcément bénéfique. Je n'avais jamais prit la peine d'aller voir un psy de toute façon, lui dire quoi ? Les macchabées avaient semblé être tout ce que j'attendais, un point de départ pour une nouvelle vie que j'avais bien l'intention de vivre pleinement.

    Tirant une grande bouffée sur le joint, je fermais un instant les yeux ; d'un seul coup, tout ce qui pouvait être négatif, tous les effets secondaires étaient devenus le dernier de mes soucis, tout ce qui comptait à présent était de profiter de ce moment. Je hochais négativement la tête à la question du psychologue, un léger sourire en coin.

« Si l'un avait eut à foutre des coups à l'autre ç'aurait plutôt été moi ! Elle avait ce don pour me traîner n'importe où contre mon gré ! »

    J'avais lancé un regard qui s'était voulu noir et plein de reproches à Carmen mais je n'étais pas sûr d'être très convaincant ; je partis finalement dans un nouveau rire, m'étouffant presque avec la fumée. Je me sentais léger, comme si rien ne pouvait arriver, et pour une fois plus soupçonneux de rien. C'était étrange en y pensant, ce monde me plaisait, j'aimais cette nouvelle vie bien plus que l'ancienne, et pourtant j'avais l'impression que c'était la première depuis des années que je n'avais pas été aussi insouciant. C'était une sensation étrange, et je n'étais pas certain d'avoir envie de poursuivre dans cette voie, mais il était trop tard à présent et que pouvais-je bien risquer ? Le brun était aussi à la ramasse que moi de toute façon. Laissant le flou prendre possession de mon esprit, je tendit le joint à mes acolytes, répondant à Jasper d'une voix basse, presque sur le ton de la conspiration.

« Tu sais, Ana si elle nous voyait elle serait pas contente ! Faut rester discrets. Puis, après une seconde d'absence, je fronçais les sourcils en tournant la tête vers le lecteur. Y en a marre de ça aussi ! »

    Me levant rapidement, je pressais le bouton off de l'appareil sans même jeter un regard à la brune ; tant pis si elle râlait. Levant un doigt d'un air guilleret comme si je venais d'avoir l'idée du siècle, je sortis ma guitare de sa housse avant de me rasseoir tout en prenant au passage une nouvelle clope du paquet que Carmen avait trouvé dans la journée. Après l'avoir allumée, je me mis à enchaîner des accords enjoués d'une chanson qui m'était encore inconnue, tout en chantant des paroles sans queue ni tête par dessus. Voilà où était la discrétion, nulle part ; ni les macchabées ni Ana ne m'inquiétaient à ce moment précis.





« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile,
que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort.
J'ai eu ma renaissance.
»

Revenir en haut Aller en bas
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 733
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Ven 8 Avr 2016 - 21:40


C'était tellement agréable, cette sensation que plus rien n'avait d'importance, autre que les rires et la fumée qui emplissait ses poumons, lui retirant toute sensation de douleur. Et surtout, c'était agréable de voir Axel donner une accolade presque amicale à un type qu'il avait cordialement détesté quelques instants plus tôt. Peut-être que finalement, il y avait toujours un peu d'espoir dans ce monde...
En silence, elle écouta Jasper raconter son passé de psychologue, avant de rajouter qu'il avait beaucoup de choses à apprendre d'eux, ce qui eut le don de faire à nouveau rire l'amérindienne avant qu'elle ne boive une gorgée de sa bouteille.

Il est pas né, celui qui arrivera à m'cerner. Lança t-elle avec une provocation presque charmante au jeune homme. Mais merci pour l'oreille attentive. Avant de piquer à son tour une nouvelle bouffée de la cigarette interdite, la laissant tourner à nouveau alors que la discussion dérivait sur de possibles soirées qui auraient volé en éclats entre Axel et lui, laissant son meilleur ami prendre la parole. Et ce qu'elle entendit de sa bouche eut le don de la faire sourire à nouveau, alors qu'elle venait ébouriffer ses cheveux en guise de représailles.

Bah voyons, tu as adoré la soirée avec Macklemore ! Fais pas semblant, on sait tous que tu adorais que je te traîne dans mes soirées. Encore quelques bouffées, et même l'idée que des wendigos pouvaient être à l'affût aux alentours lui sortiraient de l'esprit. Non, en fait non. Cette idée avait depuis longtemps disparue de sa conscience. Et toi alors Jasper ? T'as jamais eu de patients...Compliqués, à gérer ?

La psychologie l'avait toujours intéressé. Et bien qu'elle n'ait jamais suivi d'études sur le sujet, et avait toujours refusé catégoriquement de voir un psy suite au décès de sa mère, il n'empêchait que l'étude des pensées humaine pouvait avoir quelque chose de fascinant. Un instant, elle se perdit face au regard bleu de Jasper avant qu'Ana ne réaparraisse sur le tapis. Pourquoi n'avait-elle pas été invitée déjà ?

Ana est anti drogue, anti cigarette, anti alcool. Avant l'épidémie, elle était à deux doigts de passer végétalienne. Sans compter qu'Ana crie beaucoup plus fort que moi, et que j'ai aucune envie d'avoir la migraine et-

Et Axel trouva le moment parfait pour stopper Don Omar dans sa complainte de Pobre Diablo, et manqua d'essuyer une gueulante de la part de la jeune femme jusqu'à ce qu'il ne sorte sa guitare, commençant à entamer ses premiers accords. C'était quelque chose qui l'avait toujours fasciné, cette manie qu'il avait de jouer avec les sons, quand elle même peinait à différencier les accords. S'installant un peu plus confortablement en l'observant jouer les musiciens, elle sortit à son tour une nouvelle cigarette, en proposant une à Jasper.

Moi j'vous préviens, si ça continue comme ça, je danse.

La guitare, l'insouciance, la bonne humeur, l'entente entre eux trois. Eh quoi, ils avaient bien le droit se lâcher une soirée dans leur nouveau monde non ? Bon, elle avait peut-être parlé un peu vite sur le coup, mais c'était assez drôle de voir à quel point la drogue avait eu le don de les rapprocher ce coup-ci. Restait à espérer que la situation continue sur cette bonne entente.

Bah tiens, choisis une chanson. Lança t-elle à Jasper en même temps qu'elle lui tendait son briquet après avoir allumé sa propre cigarette et celle d'Axel. Que Maestro ici présent nous montre qu'il s'est pas rouillé depuis le temps.

Sans doute qu'Ana hurlerait fort. Mais ça valait vraiment le coup.


HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Smoke Weed Everyday   Aujourd'hui à 10:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Smoke Weed Everyday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Stone, let's smoke some more weed
» The Weed Smoker
» Quête à Weed Land
» I smoke a cigarette and hush ▬ [ 29/05 - 21h35 ]
» ROLL ONE, SMOKE ONE ~ 13 MARS, 05H31

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-