Partagez | .
 

 Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Auteur
Message
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 904
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Ven 29 Jan 2016 - 8:54

Après le petit discours de Nara, Christina échangea un regard avec Gary et lui fit un nouveau sourire. Cet homme avait besoin de réconfort. Quelques personnes vinrent lui taper amicalement sur le dos, et l’hôtesse de l’air s’éloigna alors. Elle acquiesça, quand Alan la prévint qu’il allait faire un tour à l’extérieur. Ils avaient tous de quoi s’occuper ici pendant un moment. Alors que Nara et Tam se lançait dans la confection du feu, assistées par d’autres réfugiés, Christy partit faire le tour du rez-de-chaussée. Il y avait des cuisines, dans lesquelles se trouvaient quelques produits non périssables bienvenues, puis la femme s’enfonça un peu plus loin, pour tomber sur la… blanchisserie ! Un nouveau sourire étira ses lèvres.

- Qu’est-ce que tu as trouvé ? Lui demanda Lara qui venait de surgir derrière elle. Christina se retourna :
- Du linge… propre ! Des draps, des serviettes !

Elle s’approcha d’une étagère sur laquelle se trouvaient des échantillons de produits de douche : savons, shampoings, dentifrices. Les deux filles échangèrent un regard et se prirent un instant dans les bras. Cette proximité était toute naturelle, après ces dix journées passées entassés à l’arrière d’un camion. Elles s’imaginaient déjà se décrasser. Et qu’importait s’il n’y avait pas d’eau courante ! Un fond d’eau et un gant de toilette feraient l’affaire !

Les deux filles s’en collèrent ainsi plein les bras, histoire d’aller fournir les chambres. Comme à l’hôtel ! Alors qu’elles déposaient un kit dans une des chambres, les feux à l’étage inférieur prenaient, et l’atmosphère leur parut moins glaciale. Les conduits des cheminées passaient derrière ces murs et réchauffaient doucement une partie des pièces.

Quand elles revinrent dans la pièce de vie, Nara avait annoncé à tout le monde qu’il faudrait faire sans les commodités habituelles : électricité et eau courante. Il y avait ainsi une nouvelle priorité : trouver la source la plus proche pour s’abreuver. Quelques personnes sortirent ainsi pour aller jusqu’à la rivière. Ils avaient embarqué de gros récipients. Christina, elle, se dirigea vers la cuisine, et sortit quelques sachets de poudre compactée par l’humidité. Du sucre. Du vieux café. Elle se mit à sortir des tasses. Dès que l’eau reviendrait, elle se chargerait de faire du café pour tout le monde. Histoire de finir de se réchauffer !




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Ven 29 Jan 2016 - 10:15

Gary s'était retrouvé avec Christina pendue à son cou, un peu comme un con, il n'avait pas sûr quoi faire, ni quoi dire. Il avait refermé maladroitement son bras dans son dos, comme pour y répondre, même s'il avait eu l'air d'un bon con un peu gauche. Il resta un peu prostré, ne sachant pas comment réagir, cherchant du regard un soutien quelque part. Clint dans ses jambes, il ne trouva ce qu'il voulait que dans les yeux de son compagnon à quatre pattes. Un peu de crainte, mélangée à de la surprise, et de l'incompréhension.

Il les avait amené ici. Il était autant épuisé qu'eux. Ça faisait bien des années qu'il n'avait pas poussé son corps à de tels retranchements. Il avait froid, et faim. La fatigue lui surinait les muscles à chaque mouvement qu'il faisait. Alors quand la brune le lâcha en lui lançant un regard reconnaissant avec un sourire du même acabit, l'homme se contenta d'un geste de la tête.

Il entendit des merci, de la part de personnes jusqu'ici discrètes. Il entendit la reconnaissance à l'état brute qu'on lui offrit sans qu'il sache quoi en faire. Il n'avait pas été un chic type ces derniers jours. D'ailleurs, le départ de Kent avec l'ambiance lourde avait été une horreur. Lui arracher plus d'une phrase avait relevé du miracle plus qu'autre chose, mise à part lorsqu'il s'agissait des ordres à balancer à droite à gauche. La terre avait continué à tourner, ou on avait fait comme si, durant ces dix derniers jours. Mais ouais, ils étaient là. Ils étaient en vie. Et ils avaient un abri.

L'endroit en lui-même n'avait rien de fou, il avait des faiblesses, il était loin de tout. Gary y voyait un havre de paix, d'autre comme lui, et les derniers auraient besoin de temps pour s'y faire. Mais tous s'accordaient sur ce point : Ils avaient une chance d'y survivre et de faire tenir l'endroit. C'était ce qu'il avait voulu dire, à Kent. En sachant que les premiers temps seraient durs, que les premiers pas maladroits,... en sachant qu'il n'y aurait pas Rose pour l'épauler.

Il vit une ombre à sa droite, comme un souvenir vague d'une silhouette qu'il connaissait. Près de la cuisine, à côté de l'une des tables rustiques, il se rappela de la démarche de Rose en pleine nuit, descendant pour y nourrir Norman. Il se souvint d'une matinée où ils avaient gagné le chalet principal et qu'elle râlait de la neige qui humidifiait son jean. Il se souvint ne lui avoir rien répondu, en tenant juste son fils contre lui pour le garder au chaud. Sur ces pensées, il se tourna vers l'une des cheminées, et se concentra là-dessus.

Après quelques demandes tournées vers Max, l'adolescent revint avec une bûche. Du journal, du petit bois, du plus gros, il souffla sur une flamme à peine prise pour lancer un foyer et réchauffer l'ambiance. La fumée et la chaleur lui piquèrent les yeux, mais il tint bon. Il craignait de dormir. Il craignait de s'effondrer. Y voir Rose, ou Norman, seraient trop compliqué à supporter.

Ça va aller, mec ? lui demanda Joey avec une tape sur l'épaule.

Lui ne tarderait pas à aller dormir. Tant pis pour la crasse et les lits pas encore fait, il n'en pouvait plus. Lara, dans son coin, tenait à peine debout. La blonde s'était d'ailleurs installée sur une chaise en attendant un miracle, le regard dans le vide. Il n'y avait bien que Max pour tenir la distance, et Clint, qui posa son museau sur le genou de son maître.
Est-ce que ça allait ? Est-ce que ça irait ? Avait-il seulement le choix ?

Ouais.




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Ven 29 Jan 2016 - 16:45

Je souriais toujours un peu plus après chaque minute passée à l’intérieur de ce bâtiment. J’étais simplement heureuse, je n’avais pas recroisé Dante. Il était peut-être parti dormir dans un coin caché de tous. Il n’était pas comme ça après tout… Enfin rien n’est moins sûr, surtout qu’il avait l’air épuisé. Mon cœur se réchauffa d’un coup quand Nara me remerciait du coup de main, mais ce fut pire quand Buzz se planta devant nous et que mon regard croisait le sien. Je pris alors une grande inspiration. Je devais continuer comme si de rien n’était actuellement. Un clin d’œil à Nara avant de la remercier à mon tour.

- Tu sais, on est tous dans le même bateau, il faut que tout le monde y mette du sien. Je vous laisse continuer l’aventure tous les deux, je vais aller faire autre chose.

Par faire autre chose, elle entendait monter ses affaires à l’étage et trouver une chambre pas trop mal temporairement. Certain était déjà pratiquement installé comme la famille Karlson, je ne pus m’empêcher de passer la tête par la porte entre ouverte pour regardait leur installation et prendre des nouvelles. Ils étaient visiblement tous épuisés, mais c’était le cas pour chaque personne présente dans cette bâtisse alors rien de bien étonnant.

Je trouvais une chambre appartement plus loin qui ne semblait pas trop mal. Une pièce principale avec deux chambres, une avec un lit double la seconde avec deux lits simples. Ça pourrait être sympa d’aménager ici. On se bâterait certainement pour avoir le lit double enfin bon. On pourrait toujours changer plus tard. Je déposais alors mes affaires à l’entrée de cette suite et je redescendis les marches pour partir à la recherche de la cuisine. J’aimais beaucoup cuisiner et vu la tonne de poussière qu’il y avait dans tout le bâtiment, il y en aura aussi là-bas. J’ouvrais toutes les portes que je n’avais pas encore explorées et je finis par trouver le placard à balai avec tout le matériel pour nettoyer.

Lorsque j’atteignis la cuisine, je remarquais des pas sur le sol, quelqu’un était déjà venu avant moi, mais visiblement n’avait rien fait d’extraordinaire. Peut-être quémander un peu de solitude avant de se replonger dans la foule. Je me demandais un instant qui ça pouvait être. Comme j’avais besoin d’eau, je partis vers l’extérieur remplir un seau de neige avant de le mettre à côté d’une cheminée. Visiblement, le seau était fait pour puisqu’il était en fer. Je le déplaçais dans la maison tout en criant aux gens de se pousser pour ne pas se faire bruler. Avant de refermer les portes de la cuisine, je donnais des indications aux gens qui étaient assez proches pour m’entendre.

- Je nettoie ma cuisine, le premier qui vient me faire chier se prend un balai dans le cul !


Oui, j’avais été un peu vulgaire et en réalité personne ne se prendrait quoique ce soit dans le cul, mais c’est juste que j’avais besoin d’être tranquille. Il fallait tout nettoyer et ce serait long. Je commençais par vider les placards pour faire l’inventaire du matériel grâce à une feuille et un crayon. Ensuite, il faudrait nettoyer les placards tout rangés, nettoyer les plans de travail et enfin le sol. Je n’étais pas couché, mais il fallait que tout soit prêt si on devait manger le lendemain. Je savais que la tâche serait extrêmement fatigante, mais j’avais besoin de ça pour me sentir mieux dans mes pompes. Surtout que je découvrais des ustensiles de cuisine que je n’avais fait qu’imaginer dans mes rêves les plus fous. J’étais simplement heureuse, aujourd’hui une nouvelle vie s’offrait pour chacun d’entre nous.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Ven 29 Jan 2016 - 19:00

Visiblement, le conducteur n’appréciait guère mon humour et je semblais plus le déranger qu’autre chose. Je devrai peut être éviter d’être trop familier avec le groupe. Du moins, pour le moment. Eux, ils avaient déjà sympatisés lorsqu’ils étaient dans le stade alors que nous étions les deux pommés du groupe. C’était assez difficile de s’intégrer mais on ferait le nécessaire. Je pense que Giulia y arriverait mieux que moi vu qu’elle n’était plus une gamine. Alors que moi, la plupart des gens devaient me prendre pour un adolescent qui ne comprenait rien à la vie. Je regardai le conducteur, prit un regard sérieux et répondit doucement :
-Hum désolé, je ne voulais pas vous déranger !

C’est alors que le mec qui avait reçu un coup de poing de Gary, l’homme qui nous avait amené ici voulait qu’Arthur l’aide à sécuriser les lieux. Enthousiaste, je regardai le binôme avant d’ajouter calmement :
-N’hésitez pas à me venir me voir si vous avez besoin d’aide pour sécuriser les lieux. J’ai de l’expérience dans ce domaine vu que j’ai survécu dehors plusieurs mois. Je sais très bien me servir de mon sabre.

Je m’éloignai un petit moment. Ils devaient surement se dire qu’un gamin bizarre comme moi ne savait rien faire de ses dix doigts. Il est vrai qu’avec tout ce qui se passe, j’avais surement perdu quelques kilos mais j’étais encore loin d’être maigre. Et je n’avais rien perdu de mes compétences de combat. Je vis alors plusieurs personnes féliciter Gary et le réconforter. J’avais peut-être été rude dans mon changement. Finalement, il avait réussi à nous mener dans ce lieu sur alors qu’il avait perdu toute sa famille. D’ailleurs, je repensai aux autres du stade. Peut-être que certains s’étaient enfuis d’une autre manière. Je repensais à ce couple de tarés. Et s’ils revenaient ici ? Je préférais m’enlever cette pensée de la tête pour le moment.

Je retournai ensuite auprès de Giulia. Je constatai qu’il n’y avait plus d’électricité ou d’eau courante. Du moins, pour le moment. En revanche, il y a des serviettes et des draps propres. C’était déjà une bonne nouvelle. Il restait également du café et Giulia aidait Christina, la mère de Sven à en faire pour tout le monde. J’aidai les deux femmes avec le sourire. Cela permettra peut-être de faire plus ample connaissance avec certains qui ne me connaissais que de vue. Près de nous, la fille tatouée commençait à nettoyer la cuisine !
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2944

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Ven 29 Jan 2016 - 22:06




New Beginning.



Une seule timidité nous est commune : nous n'osons pas ouvertement avoir besoin les uns des autres. - Colette.


C'est la fin. C'est chez vous. Ou ça le deviendra.

Et si vous ne le sentez pas encore, ça viendra aussi.

Maintenant que les flammes ronronnent dans leur foyer et lèchent les murs en brique qui les gardent en sécurité, vous pouvez entrevoir timidement un avenir dans ces lieux. Pour certains, le séjour ne sera que de courte durée. Peut-être reprendrez-vous la route en sens inverse pour retrouver la civilisation, ou ce qu'il en reste. Pour d'autres, vous prendrez le temps d'y rester, de choyer cet endroit, d'y construire quelque chose de durable et de solide.

Beaucoup de travail vous attend en tout cas, et vous aurez besoin de beaucoup de patience. Bâtir des murs solides ne se fait pas en un jour. Se rebâtir après un drame non plus. Le traumatisme reste vivace à l'intérieur, comme une plaie ouverte et pleine de pue. Une gangrène de laquelle il faudra guérir, peut-être, si c'est possible. Rien n'est gravé dans la roche, vous l'avez appris à vos dépends quelques jours plus tôt. Rien n'est éternel, surtout pas vos vies.

Mais être capable de tout reprendre à zéro et essayer fait parti de vous. Votre humanité reste en vous, adaptable, immuable. Paradoxale également. Vous tirez enseignement de vos expériences, vous apprenez, vous vous refusez à abandonner. Bornés probablement, s'accrochant de toutes vos maigres forces à un espoir qu'on considérait avant comme vain ou ridicule, mais qui fait toute la différence aujourd'hui. C'est ce qui fait de vous des survivants, et par-dessus ça, des Hommes.

Ce soir, fatigués mais à l'abri, vous vous réunirez autour d'un foyer et d'un repas, ou vous resterez enfermer dans un espace restreint d'intimité, en tentant d'oublier. Vous n'oublierez pas, et heureusement sûrement, car c'est ce qui vous rendra plus fort malgré tout ce que vous pouvez penser. Vous n'oublierez aucun de ceux qui sont tombés, aucun de ceux qui ont abandonné, ou déserté votre groupe. Chaque visage restera ancré comme la preuve que vous avez réussi à rester debout en plein enfer, et que vous avez regarder le diable dans les yeux en lui présentant votre majeur.

Devant le foyer, la discussion reprendra. Après les traumatismes et les plaies léchées puis pansées, vous réapprendrez à vivre comme des survivants. Dans un monde dont vous ne connaissez rien et que vous devrez dresser grâce à la lame d'un poignard, à la cartouche d'un fusil ou à la pointe d'une flèche. Ce soir, vous avez le temps de souffler. Pour la première fois depuis près de dix jours, vous pourrez lâcher prise pour de vrai. Dès demain, il faudra reprendre en main votre avenir, ne lâchez jamais la bride.

Dans les mois et les années à venir, vous tomberez. Vous blesserez. Vous même. Vos proches. Vos amis. Vous mourrez. Un petit peu plus chaque jour. A l'intérieur, à chaque disparition. Vous tuerez. Et ça deviendra comme une seconde nature en fin de compte. Vous verrez le pire et le meilleur en vous même.

Mais jamais, ô grand jamais, vous ne perdrez espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Aujourd'hui à 16:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

 Sujets similaires

-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» « Bien le bonsoir, je suis l’animation de la soirée ! » | Ft. Camille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-