Partagez | .
 

 Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 900
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 10:00

Pour Christina, se furent les trois premières heures du trajet qui lui semblèrent vraiment longues. Rapidement après avoir quitté l’enfer du stade, une migraine l’avait assaillie, ainsi qu’un épuisement indicible. Elle n’avait qu’une envie : fermer les yeux, pour s’évader et tout oublier. Hélas les images du petit matin restaient gravées sur sa rétine et une irrépressible envie de faire pipi s’était chargée de la maintenir tout à fait éveillée. Le décès de June et la courte halte qui s’en suivit lui offrit l’occasion de se soulager. Elle ignorait absolument tout de ce qui était arrivé à la malheureuse, mais la façon dont Arthur se chargea de sa dépouille ne pouvait signifier qu’une chose : elle avait été infectée. Et la plupart des gens présents semblaient au courant. Avait-on vraiment pris le risque de faire monter dans un des camions une souche de ce virus meurtrier ? Haussant un sourcil, la femme avait cherché des yeux son époux en espérant voir une forme d’étonnement sur son visage. Il n’en fut rien…

Et ils avaient repris la route. Le silence était toujours de mise, et même Christy – d’ordinaire si bavarde – n’avait pas à cœur d’entamer la conversation. Après quelques heures supplémentaires, son mal de crâne définitivement parti, il ne restait plus que le froid mordant qui s’insinuait à travers son blouson. Le froid et de régulières sautes d’angoisse le long du chemin, selon les obstacles qu’ils rencontraient. Finalement le véhicule ralentit avant de s’arrêter pour de bon. La femme tourna la tête vers Alan, le visage toujours peinturluré de sang. Elle acquiesça quand il lui annonça qu’il allait prendre l’air.

- Ça nous fera pas de mal non plus je crois, déclara Sven quelques secondes plus tard avant de descendre. Sa mère le suivit et profita du début de discussion pour se glisser de l’autre côté d’un des camions pour faire un nouveau pipi rapide. Restons pragmatique ! Et au diable si quelqu’un la surprenait !

En moins de quinze secondes, elle se rapprochait du petit groupe qu’ils formaient. Combien étaient-ils maintenant ? Une cinquantaine, tout au plus. Son regard parcourut les survivants, ceux des autres camions, cherchant à les reconnaitre. Tant de visages familiers manquaient… Puis elle se raccrocha aux discours en cours. Où aller, tel était le principal sujet. Encore une fois, l’hôtesse de l’air fronça les sourcils.

- Parce qu’on ne sait pas où on va ? Souffla-t-elle à une femme, qui se tenait près d’elle. Giulia. Au cours des heures précédentes, il ne lui avait fait aucun doute que leurs chauffeurs savaient où ils allaient !
- A priori, non… ils voulaient simplement sortir de la ville, répondit la compagne de Justin. Christina se rendit alors compte de sa bêtise. Ces gens étaient comme elle : complètement largués. Pourquoi voulait-elle qu’ils aient un plan défini en tête ?

Elle apprit ainsi qu’ils étaient entrés quelques minutes plus tôt dans Kent, au sud de Seattle. Elle eut une pensée pour leur chalet perdu dans les hauteurs. Ils traversaient généralement cette ville pour le rejoindre. Elle inspira fortement, juste avant que Sven ne se positionne devant elle. Il lui tendait une barre de céréales. Un truc sensément énergisant, qu’il était allé récupérer auprès d’Edwin. Il aidait à la distribution.

- Non, dit-elle en secouant négativement la tête. Je ne peux vraiment rien avaler. Elle ne sentait pas la faim, son estomac était toujours retourné.
- Prends la quand même, maman. Pour plus tard…

Le jeune homme avait raison. Christina sortit à contrecœur la main de sa poche, et attrapa la barre qu’elle enfouit au chaud dans son manteau. Sven donna des barres énergisantes à Giulia et Justin aussi, et quelques autres, avant de se diriger vers son père, un peu plus loin. Il brandit la barre en posant son regard sur la cigarette.

- Je peux en avoir une ?




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 11:05

Beaucoup de personnes avaient l’air perdu. Tous avaient envie de s’enfuir de la ville mais pour aller où ? Pour le moment, la majorité des gens n’en avaient pas la moindre idée et c’était bien ça le problème. Je voulais proposer mon idée de parc naturel aux autres. J’écoutai alors la tatouée visiblement l’une des leaders du groupe à présent, prendre la parole. Je m’approchai d’elle et lui lança poliment :
-Moi, je connais bien la région. J’ai fait beaucoup de randonnées dans les environs. Il y a des parcs naturels dans les environs comme le Mont Rainier ou Olympic. C’est très sauvage, je ne pense pas qu’il doit y avoir beaucoup d’infectés. Et puis, on pourrait y trouver beaucoup de poisson et de gibier ! Voilà, je propose juste mon idée ! Je connais les routes pour s’y rendre également !

Par la suite, j’entendis le conducteur de mon camion. Celui qui m’avait provoqué mon mal de crane. Il avait l’air un peu triste et chamboulé. Visiblement, beaucoup de gens avaient perdus des proches. Moi, je n’avais personne à perdre hormis Giulia. Dès le plus jeune âge, j’étais habitué à tout gérer moi-même et à ne compter sur personne.

Le groupe de survivants était petit au final. Une cinquantaine je dirais, surtout composé de personnes jeunes. Je dirais que la moyenne d’âge était d’environ trente ans. Il n’y avait quasiment pas de personnes âgées. La mère de Sven du camion discuta alors avec l’italienne. Cette famille semblait vraiment sympa. Sven nous donna ensuite des barres énergisantes. Je le remerciai d’un sourire et englouti ma première barre en deux ou trois mouvements. Déjà que je n’étais pas bien épais, j’espérai donc vivement qu’on allait pouvoir de nouveau manger à notre faim. Je regardai ensuite Christina et lui souffla calmement :
-Avec Giulia, on avait pensé au parc national Century comme destination. C’est très sauvage, je doute que les infectés y soient très nombreux. Par contre, il faudra être très organisé niveau survie et je doute que tout le monde soit prêt pour ça. Nous, on y est souvent allés pour nos études terrain.

J’avalai ma dernière barre. Mon ventre avait encore faim mais il ne criait plus famine comme avant. Je bus aussi quelques gorgées d’eau fraiche. Je constatai également qu’avec la pluie, le sang d’infecté avait presque disparu. Je me tournai ensuite vers Sven et lui demanda en souriant :
-Et toi Sven, tu as déjà fait des randonnées dans la nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 11:35

J’allais trop vite et je m’en rendais compte, on était simplement en train de s’étirer et se rassasier que déjà je parlais de la suite. J’avais toujours vécu au jour le jour et j’en avais l’habitude, cependant, être dans le flou sur ce qu’on aller faire dans les prochaines heures je n’aimais vraiment pas ça. Je devais prendre sur moi. Je savais que prendre une décision à chaud n’aller pas être facile surtout avec tout ce qui venait de nous tomber sur le coin de la tête. Je devais rester forte et faire de mon mieux pour soutenir Kassandra, elle avait besoin de nous.

Edwin avait raison, j’aidais donc à distribuer de quoi manger aux autres. Nous n’allions certainement pas manger à notre faim, mais cela faisait longtemps qu’on était rationné à Century, et je savais que je devenais de plus en plus maigre au fil des jours qui passaient. Je n’étais pas la plus à plaindre et j’avais toujours fait comme si de rien n’était. De toute façon, rien que voir les trucs qu’on nous mettait dans les mains ne me donner pas envie de manger. J’en avais tout de même glissé deux dans ma poche de mon manteau pour plus tard.

- Je t’aime ma belle, courage. Tu n’as pas à t’en vouloir.

Je lui parlais avec une voix douce et suave pour intensifier la portée de mes paroles. Je lui glissais d’ailleurs discrètement une barre chocolatée dans la poche. Je n’avais même pas envie de la forcer à manger. Je savais qu’elle aurait certainement faim plus tard quand l’émotion retombera un peu. En attendant, je me contentais d’être présente pour elle. Je pouvais faire quoi de plus ? Lui dire que June reviendrait ? On savait tous que c’était uniquement un mensonge de bas étage.

- Excuse-moi, il faut que j’aide.

Je continuais à faire des allers-retours entre les survivants et les caisses. Il fallait tout répartir le plus équitablement possible. Je n’avais pas eu l’occasion de remercier Arthur pour tout ce qu’il avait fait, je l’avais vu partir plus loin et monter la garde. Peut-être avait-il besoin de solitude après avoir mis fin à la vie de June. Je devrais certainement le remercier pour ça aussi. J’en aurais été simplement incapable. C’était un homme bien et j’étais contente de pouvoir compter sur lui. Je n’avais pas vu sa femme, je ne savais pas si elle l’avait rejoint ou non.

Petit à petit on faisait en sorte que tout le monde reprenne des couleurs. Ce n’était pas facile, mais on en avait tous besoin. Je me posais enfin après de longues minutes à courir à droite et à gauche. Dante n’était pas loin de moi. Je m’approchais et lui chuchotait. « Je reprends le volant quand on repart. » C’était bien ce relais toutes les trois heures. Conduire un camion quand on n’en a pas l’habitude ce n’est vraiment pas facile. J’étais contente de pouvoir compter sur lui aussi, enfin j’avais toujours pu.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 11:37

Quel simplet putain, cracha Joey à côté de son ami en fixant Justin et en montrant les crocs.

Gary poussa un soupir, essayant de se retenir par la même. Il passa sa main fraiche sur l'arrière de son crâne en tentant de garder son calme. Il avait mal. La douleur était diffuse mais bien réelle. Pas qu'il en voulait à Edwin ou quoi. C'était juste encore trop confus pour vraiment comprendre ce qu'il lui arrivait. Mais l'absence de Rose était palpable, celle de Norman également. Quelque chose n'allait pas. Alors, quand on lui demanda s'il savait où allait, le bonhomme eut l'air un peu paumé, comme tous les autres. Vrai qu'il donnait des ordres mécaniquement, là, comme ça, parce qu'il pouvait voir la survie sur deux ou trois jours, comme ça. Mais pas sur le durable. Et pour le coup, être confronté à cette bêtise, celle de ne pas avoir réfléchi un poil plus sur le sujet, le mit mal à l'aise, et comme souvent, fit monter un peu de colère.

T'en as pas marre de faire ton niais ?
Joey, calme-toi, souffla doucement Lara en posant sa main sur l'épaule de l'homme. Celui-ci la retira violemment, avant de grogner :
Nan mais regarde le cet imbécile heureux, il a trouvé LA solution à la fin du monde si tu l'écoutes !

Le chasseur se passa une main sur la nuque. Entendre toutes ces voix, là, aidaient pas à faire passer son mal de crâne. Il était bien content de voir que les autres survivants s'activaient autour de ses ordres. Parce qu'il aurait eu du mal à tenir la main à qui que ce soit, un peu comme on lui demandait de faire là. En regardant le brun qui le tutoyait comme s'ils avaient élevé les cochons ensemble, il haussa les épaules parce qu'il n'avait rien à lui dire, là. Rien du tout. Pas envie. Autre chose à penser. Ou pas, puisque c'était le plus important. Mais sur le principe, il appréciait pas trop être collé au pied du mur, ça le rendait agressif.

Les cons, ça m'énerve ! Lâcha finalement Joey avant de s'éloigner pour aller voir ailleurs si y'en avait moins.

Vrai que le Justin qui arrêtait pas de l'ouvrir, ce qu'il pouvait être niais. Et qu'est-ce que c'était agaçant quand il parlait. Peu importe ce qu'il trouvait à dire, ça donnait juste envie de le claquer pour qu'il la ferme. Et s'il le faisait pas, c'était bien parce

Excusez les, ils sont un peu... enfin... vous savez, fit piteusement Lara, très incommodée par le comportement de ses amis. Il n'y avait bien que Max pour bien se comporter dans le lot, et encore...

Clint jappa dans les jambes de Gary, réclamant sans doute soit à manger, soit la présence de son maître. L'homme se contenta de lui faire une petite tape sur le flanc, pour le rassurer. Il était pas vraiment en mesure de faire autre chose.

J'aurais besoin d'une carte pour y réfléchir, fit-il simplement d'une voix sombre qui pouvait ressembler plus à un grognement d'ours qu'à un véritable ténor humain.




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274 #999966   Jeu 21 Jan 2016 - 14:16

 
Century Field en perdition... | Century Field - Survivors

 
Le trajet avait été difficile, ponctuée de soubresauts et d’un inconfort ambiant. Buzz s’était cogné la tête et en avait conclu qu’il n’avait plus besoin de surveiller l’extérieur. Il était entré tout entier à l’arrière du camion, se calant comme il le pouvait en se frictionnant la tête. Nara s’était rapprochée de lui parce qu’elle avait besoin d’un contact humain avec lui. N’importe quoi. Une main sur un bras, la tête appuyée contre son épaule. Nara opta pour l’appui de sa tête sur l’épaule de Buzz, qui commençait à piquer du nez. Il se pencha vers elle avant de sombrer pour lui murmurer : « T’as assuré microbe ! » Quelques minutes plus tard, il sombrait déjà dans un sommeil réparateur. Nara eu un petit sourire avant de réajuster sa tête et de sombrer elle aussi.

À un moment donné, le camion s’arrêta. Nara ouvrit les yeux instantanément. Le sens de la survie, peut-être que bientôt, ce serait un automatisme pour tout le monde. Elle avait attrapé sa lance machinalement sans réfléchir. Buzz ouvrit les yeux en clignant plusieurs fois des paupières en se demandant où est-ce qu’ils étaient. Ils entendirent alors que tout le monde descendait du véhicule, la mère de Sven et ce dernier passant par-dessus les grandes jambes de Buzz. Nara passa la tête en dehors du camion en constatant que tout le monde s’était arrêté. Apparemment, elle ne s’était même pas réveillée lorsqu’ils s’étaient arrêtés une première fois. June, l’amie de Kassandra, avait succombé de ses blessures. Nara rentra la tête dans le camion et se blottit contre un Buzz de nouveau endormit. Elle se sentait coupable, parce qu’elle avait dit à Alan qu’elle ne voulait pas d’elle dans cet état, avec cette morsure. De toutes façons, son destin était celé à partir du moment où la mâchoire de l’infecté s’était refermée sur son bras. Nara sentie une larme couler de sa joue qu’elle chassa d’un revers de la manche, d’un geste de haine envers la situation.

Elle resta là, blottie contre son ami, à écouter les conversations. Dans les caisses se trouvaient des vivres, qu’ils allaient s’occuper de distribuer quelques choses à manger pour les survivants. Nara se rendit compte alors que son estomac était vide, désormais, comme celui de Buzz. Elle donna un petit coup de coude à ce dernier qui grogna dans son sommeil. La chercheuse se décida donc de descendre pour lui chercher à manger lorsqu’il se réveillerait. « Edwin… Je peux ? » Demanda-t-elle alors que celui-ci se décidait à patrouiller aux alentours avec les autres. Elle leva les yeux vers lui, un air épuisé sur le visage. « Désolé… Buzz est tombé endormi dans le camion. On a tous besoin de repos je sais bien, mais là… » Elle ne finit pas sa phrase, complètement épuisée. Tout ce qu’elle voulait c’était rentrer à l’intérieur de l’habitacle pour rejoindre Buzz dans son sommeil d’épuisement.  

Elle s’aperçut alors que l’ami de Joey était en train de s’énerver concernant les dires du jeune qui devait avoir l’âge de Sven. Nara lui jeta un regard mauvais. Ce type ne semblait pas se rendre compte de ce qu’ils venaient de vivre. Elle ne comprenait pas comment les gens arrivaient encore à faire des plans sur la comète. En fait, elle avait envie de l’attraper par le col et de le secouer pour lui dire d’ouvrir enfin les yeux, mais elle se contenta de soupirer. Quand elle l’entendit en rajouter une couche concernant un endroit qu’il connaissait. Elle serra les dents. Nara serra les poings et rangea rageusement les barres énergétiques dans ses poches.

« Abruti… » Marmonna-t-elle assez fort pour que qui veuille l’entende. Elle s’assit alors au bord du camion, les jambes dans le vide, en ouvrant sa propre barre énergétique et croquer dedans. Sa lance était plantée dans le sol à côté d’elle. Il mériterait quelques améliorations mais elle était trop épuisée pour cela. Pas maintenant. Il fallait trouver un endroit clos, avec des ouvertures assez bien placée pour éviter les infectés de rentrer et pour pouvoir partir en cas de danger. Christina passa devant elle, elle semblait aussi dépité que les autres êtres sensés en ces lieux. Nara lui pressa le bras amicalement avant de croquer de nouveau dans la maigre nourriture qu’elle possédait.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Dante Lassiter
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2641
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 18:39

Interminable. C'était le premier mot venant à l'esprit du canadien pour qualifier ce trajet qui semblait ne jamais se finir et la distance parcourue comparée au temps passé assis dans ce camion n'allait pas aider à le faire changer d'avis. Le silence qui régnait pouvait en déranger certainement certains, mais pour Dante c'était le contraire, cela lui faisait du bien surtout vu l'agitation de la journée. Il regardait souvent Tam afin de s'assurer qu'elle aille bien et tienne le coup car depuis le départ c'était elle qui roulait. Il ne pouvait s'empêcher à ceux à l'arrière et surtout à June et Kassandra.

Le calme fût brisé et l'avancée stoppée. Cette agitation ne présageait rien de bon, vraiment rien. Une fois le camion à l'arrêt, Dante s'était précipité à l'extérieur afin d'être sûr qu'il ne s'agissait pas de ce à quoi il pensait. Malheureusement, il s'agissait bien de ça, June ne respirait plus. Tous les mots d'espoir adressaient pour elle et Kassandra dans le stade, il les pensait, il croyait vraiment que ça irait, qu'elle finirait par s'en sortir, mais ce n'était malheureusement pas le cas. En regardant vers la blonde, les larmes lui montaient aux yeux car même s'il ne connaissait pas beaucoup June, il était attristé pour son amie. Il fallait faire quelque chose afin que la brune partir en étant encore elle-même et non l'une de ces créatures, Dante voulait le faire, mais il était tétanisé. Achever l'une de ces bêtes étaient une chose, réussir à planter une lame dans le crâne d'un être humain était en revanche bien plus compliqué.

Finalement, Arthur se proposa et sa décision n'avait pas dû être évidente à prendre, mais il a eu le courage de le faire. Lorsque les réfugiés s'étaient dirigés vers le corps enterré afin de se recueillir, Dante attrapa brièvement la main de Kassandra pour lui signifier qu'il était présent pour elle. Il préférait rester en retrait durant ce moment. Les personnes présentes, proches ou non de June étaient toutes affectées par cette mort, c'était un violent retour à la réalité et peut-être s'imaginaient-elles enterrer l'un des leurs.

Le cœur lourd, ils devaient tout de même reprendre la route et cette fois-ci, le jeune homme prit le relais de sa compatriote en se mettant au volant. Sa nouvelle monitrice l'aida à se faire à la conduite du camion qui était totalement différente des voitures dont il avait l'habitude de se servir. Contrairement à la première fois, le trajet paraissait moins long pour Dante, peut-être tout simplement parce que c'était le cas, mais surtout parce qu'il conduisait et devait être vigilant au lieu de se laisser emporter par le bruit ronronnant du moteur dans une somnolence.

Le convoi s'arrêta une nouvelle fois, cette fois-ci à la demande Gary. Après le départ dans la précipitation, il fallait s'organiser, savoir vers où le groupe se dirigeait et surtout où s'installer. Depuis leur départ du stade, la faim se faisait sentir et le sauveur du début de journée proposa de contrôler le contenu des caisses afin de distribuer de quoi manger. Ayant besoin d'aide pour apporter à chacun quelque chose, Dante se proposa. La solidarité était primordiale, si chacun faisait sa vie dans son coin, ils n'iraient pas loin. Pendant ce temps certaines personnes préférées proposait des endroits où s'installer, mais celle faite pour la forêt ne l'enchantait pas du tout. Si la majorité des personnes voulaient suivre cette proposition, lui suivrait les envies de Tam et Kass.

Le canadien ne participait pas au débat qui se lançait, il préférait écouter toutes les propositions de chacun et leurs arguments avant de dire quoi que ce soit, d'autant plus que, comme leur avait la tatouée, il n'était pas non plus du coin et même si cela faisait plusieurs années qu'ils s'étaient installés à Seattle, ils n'avaient pas fait de tourisme pour autant.

« Ca marche alors ! » répondit-il avec un sourire à Tam qui venait de lui dire qu'elle reprendrait le volant lors du prochain trajet. L'idée était excellente, comme ça ils pouvaient chacun leur tour se reposer un minimum, la route étant parsemée d'obstacles.




#306B57
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1633
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Jeu 21 Jan 2016 - 18:52


    En adressant quelques mots à Arthur, je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il embraye la conversation. Nous étions tous sous le choc, certains avaient envie d'en parler, d'autres préféraient penser à autre chose ; et d'autre encore avaient tout d'abord besoin de se mettre en accord avec eux-même pour tout ça. C'était mon cas, ça ne me dérangeait aucunement de l'écouter discuter, mais c'était encore trop tôt pour moi, trop tôt pour me persuader que nous avions ''géré'' et que nous avions fait notre possible. Nous aurions sûrement pu faire plus pour tous ces gens, en sauver quelques un de plus. Et si les militaires étaient restés... J'avais toujours eut un certain doute quant à la solidité de leur présence, et le fait qu'ils s'en aille ainsi n'avait vraiment rien arrangé à la situation. Il fallait toutefois se rendre à l'évidence, nous étions en vie, la plupart de ceux qui comptaient pour moi étaient encore ici ; mes paroles se firent donc relativement égoïstes alors que je tirais une nouvelle fois sur ma cigarette.

« On est en vie, je sais pas si c'est vraiment une chance, mais au moins on a pas tourné. »

    Par tourner j'entendais bien le fait que nous ne nous étions pas transformés en Coyotes, je ne savais pas s'il comprendrait réellement mais ce n'était pas ma priorité première. Je lui lançais toutefois le regard complice que tout le monde s'échangeait depuis ce matin ; je n'avais plus l'impression de réellement faire partie de ce monde, mais je ne pouvais nier le fait que nous avions traversé cet assaut, tous ensemble. Qui sait ce que nous serions devenus s'il n'avait manqué ne serait-ce qu'une seule personne de tout ceux là ? Regardant au loin, je vis Sven s'approcher ; alors qu'il était en face de moi et me tendais une barre énergisante, je lui souris tant bien que mal, la cigarette calée entre mes lèvres. Cependant, la question qu'il posa me fit froncer les sourcils et je faillis m'étouffer avec la fumée que j'avais ingurgité. Ouvrant les yeux gros comme des billes, me demandant si j'avais bien entendu ou si cette journée n'avait pas finit de me surprendre puis, affichant un léger sourire, je lui répondis d'un air qui se voulait calme malgré la rage qui me dévorait toujours de l'intérieur.

« Ta mère a déjà du mal à me voir fumer, imagines ce qu'elle dirait si tu t'y mettais hein ? Je pense qu'elle en a eut assez pour aujourd'hui. »

    J'avais ponctué ma phrase en posant ma main sur son bras. Certes, il a avait déjà passé l'âge légal pour se mettre à fumer, mais Christy n'avait jamais compris ce que la cigarette pouvait apporter et avait souvent prit cet aspect de moi en dérision. Elle en avait assez eut pour aujourd'hui, et malgré le fait que je comprenais mon fils quant à son envie subite, je ne pouvais céder à sa demande ; Sven souffla un peu mais compris que ce n'était pas le moment d'insister, malgré son petit regard suppliant envers Arthur. Il le reporta cependant vite vers moi, me demandant d'une voix pas très sûre :

« Tu viendrais avec nous ? »

    Je n'étais pas certain d'être d'une bonne compagnie, mais mon envie d'être auprès des miens pris le dessus sur mes inquiétude. Je me levais après avoir écrasé ma cigarette contre le tronc d'arbre humide,  posant une main ferme sur l'épaule d'Arthur toujours assis à côté. On est dans le même bateau. Content de pas être seul dans tout ce bordel. Je n'arrivais pas à sortir ces mots, mais parfois les gestes et les regards suffisaient amplement. Me dirigeant d'un pas lent vers l'attroupement de personnes, une main dans ma poche serrant la barre énergisante que Sven m'avait apporté. Jetant des regards dans la foule, je n'apercevais pas Christina, où était-elle allée ? Pris d'un élan de panique, j'agrippais mon fils par la capuche de son sweat.

« Où est-elle ? »

    Un coup d’œil et il me répondit que sa mère était en effet là quelques minutes plus tôt. Peut-être était-elle aller aider à décharger les contenus de certaines caisses. Ou peut-être pire ? M'arrêtant au milieu des bavardages et des suppositions idiotes sur notre destination future, je lançais des regards frénétiques aux environs, cherchant désespérément me femme, m'obstinant à tenir mon fils par la capuche ; comme par peur de le lâcher une nouvelle fois et de perdre complètement pied.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» « Bien le bonsoir, je suis l’animation de la soirée ! » | Ft. Camille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-