Partagez | .
 

 Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Christina Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 906
Age IRL : 50

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 9:13

Elle avait de la neige jusqu’aux genoux. Les bâtiments qui se dressaient autour d’eux lui serra la gorge. Recouvert de neige, l’endroit paraissait comme abandonné. Si paisible ! Christina posa sa main sur le bras de Rebecca qui marchait à côté d’elle.

- On y est, souffla-t-elle à la jeune femme, avant de laisser se dessiner sur ses lèvres un sourire. Le premier depuis ces dix derniers jours. Elle se retourna pour croiser le regard de Sven et Alan un peu derrière elles. Soulagement.

Elle oublia instantanément ses engelures sur les mains ou les orteils. Sa fatigue latente et surtout ce stress chronique qui ne la quittait jamais plus vraiment. Parce qu’ils étaient enfin arrivés à bon port. Parce que le silence absolu de la station de ski ne signifiait qu’une chose : ils semblaient seuls.

Ils se frayèrent un chemin tant bien que mal dans la poudreuse, Gary en tête. Ces quelques mètres rappelèrent à Christina son état, et bien du monde la devança au final. Elle avait rapidement le souffle court, ses jambes lui paraissaient être des enclumes. Elle n’avait plus vingt ans, c’était certain, et ces derniers jours l’avaient évidemment éprouvée. Essoufflée, elle pénétra donc dans la pièce de vie, alors que plusieurs d’entre eux avaient commencé à s’exclamer. En deux minutes, le sol était déjà recouvert de la neige et de l’eau apportées par les naufragés qu’ils étaient.

- Je vais voir à l’étage ! S’exclama Sven, en jetant un coup d’œil à ses parents. Sa mère n’eut même pas le temps de lui dire d’être prudent, qu’il s’élançait déjà dans les escaliers.

Elle se décida à le suivre, alors qu’ils étaient nombreux à vouloir commencer par faire le tour des lieux. Ils découvrirent à l’étage une série de petites portes. Des chambres, étroites et froides, ainsi que de petits appartements. Minimalistes mais fonctionnels. Avec les clés récupérées à la réception, ils ouvrirent chaque pièce une à une. Christy ne savait pas où regarder, un peu perdue, au milieu de tous les autres, enthousiastes. Elle ouvrit un des placards, dans une chambre, et en aurait presque chialé de voir trois couvertures épaisses empilées. Oui peut-être qu’ils étaient sauvés…

La tête de son garçon apparut au travers de la porte.

- Maman, viens voir ! Il l’invita à le suivre vers un des petits appartements, au fond du couloir. On pourrait s’installer ici ! Vous, avec papa, là, et moi ici. Il montra une seconde chambre avec deux lits superposés. De nouveau sa mère sourit.
- Oui peut-être… Mais il va falloir voir avec les autres aussi, Sven. Ils ne pouvaient pas se ruer tous sur des chambres pour ses les accaparer. Elle aimait cependant l'idée qu'il veuille rester près d'eux. Le jeune homme haussa une épaule : il y comptait bien !

Quelques minutes plus tard, la femme rejoignit le rez-de-chaussée, où elle retrouva Alan.

- Il y a des chambres là-haut. Probablement assez pour nous tous… Il y a des couvertures,  et sûrement des draps propres quelque part. Dormir dans un vrai lit, dans de vrais draps, le bonheur commençait peut-être là. Au rez-de-chaussée, ça donne quoi ?

Elle comptait sur son mari pour avoir fait le tour des lieux à cet étage. Au même moment, Gary passa près d’eux. Christina échangea un regard avec son époux, puis alpagua celui qui les avait guidés jusqu’ici.

- Gary ! Elle s’approcha de l’homme. Comme eux tous, il avait une tête épouvantable. Peut-être même pire que la moyenne. Merci, dit-elle alors simplement, avant de lui faire une accolade toute américaine. Un bon vieux hug.




- There are far worse things than death in this world -

Where worlds collide, blood divides
When darkness falls, fate calls
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274 #999966   Mer 27 Jan 2016 - 13:49

 
Century Field en perdition... | Century Field - Survivors

 Les jours restant avaient été difficiles, mais surmontables comparé à tout ce qu’ils avaient vécu jusqu’à maintenant. Nara commençait cependant à ressentir une certaine lassitude, à cause du froid certainement. Elle avait envie de retrouver un intérieur. Si elle aimait étudier les ancêtres des Hommes, elle ne pouvait pas se vanter pouvoir supporter les conditions de vie de Neandertal. Elle avait besoin, comme tout le monde, d’un endroit chaud où se reposer. Qu’ils s’estiment heureux : Dans l’endroit où ils allaient, il y aurait de vrais matelas, pour reposer leurs dos endoloris par les jours de survie.

Le dernier kilomètre avait été le plus dur pour la jeune femme. Elle avait sommeil, mais la montée, le froid et le camion qui avançait avec peine, ne permettait pas de se reposer en attendant d’être arrivé à destination. Buzz secoua un peu son amie en lui tendant une main pour l’aider à sortir du camion. Quelques minutes plus tard, ils étaient dans la neige. Nara, qui n’était pas bien grande, fit la grimace en sentant la neige qui s’infiltrait dans son jean, les mollets gelés. Gary avait réussit à ouvrir ce chalet qui devait constituer auparavant, un endroit idéal pour des vacances d’hiver réussies. Nara s’engouffra à l’intérieur avec les autres en souriant. Ils avaient enfin un endroit pour souffler.

Ca n’était pas encore l’heure du repos, parce qu’il fallait vérifier avant cela les pièces, s’assurer qu’il n’y avait aucune menace. Un homme prisonnier du froid qui serait revenu à la vie par exemple. Nara avait agrippé le manche de sa lance et avait vérifié les pièces à l’aide des autres, ces personnes qui allaient bientôt constitué une véritable grosse famille à laquelle se rattacher, parce qu’ils avaient survécu ensemble. Nara se sentait plutôt rassurée. Bien sûr, elle aurait eu Buzz si elle s’était retrouvée seule, mais être entourée d’autres personnes était davantage réconfortant. Ils pouvaient se reposer les uns sur les autres et s’assurer qu’il y ait toujours quelqu’un assez en forme pour aider les autres à relever la tête.

« Trop bien… » Dit-elle une fois qu’elle eu visité une énième pièce, toujours désespérément vide. Elle ouvrit une porte pour découvrir une chambre à lit double. Elle s’y affala en laissant tomber sa lance par terre. Buzz vint lui donner une pichenette sur le front qui la fit rire. « On aura tout le temps de se reposer, faut aider à réchauffer ce frigo d’abord ! » Avait-il conseillé avec un sourire complice. Il était aussi fatigué qu’elle mais tenait encore bon. Nara redescendit à ses côtés pour retrouver la majorité du groupe au rez-de-chaussée. Ils étaient sain et sauf, c’était le principal. Bien sûr, beaucoup avaient subit des pertes, surtout celui qui les avait mené jusqu’ici. Bien que son coup de poing n’eu pas été très intelligent quelques jours auparavant, il avait tenu bon. Parce qu’il avait eu du courage ou parce que les autres l’avait remit dans le droit chemin, mais dans tous les cas, il avait réussit.

« Euh… Désolé j’pense pas que ce soit trop le moment mais… » Nara voulut élever la voix, mais elle avait du mal à s’imposer dans un groupe qui avait subit de si gros dommages. Pourtant, elle était bonne oratrice d’ordinaire, et elle avait l’impression d’avoir tout gardé en elle pour mieux s’exprimer en temps voulut. Elle frappa le sol avec le manche de sa lance, comme au début d’une pièce de théâtre. Lorsque quelques regards s’étaient tournés vers elle, Nara eu un sourire ravi. « J’pense qu’on peut remercier Gary qui a réussit à nous trainer jusque là. Et surtout avouer que sans les uns les autres, on aurait peut-être pas réussit. Alors merci, même si on est pas encore sortis de l'auberge. » Elle secoua la tête, le regard plus assuré que précédemment, avant de se pencher vers son propre sac.

Il était temps de remettre cet endroit d’aplomb. Il y avait plusieurs endroits où ils pourraient allumer un feu. Il restait du bois dans un coin, qui n’avait pas servit depuis un moment. « Va falloir se la jouer Blanche-Neige dans la maison des sept nains, mais à plusieurs j’pense que ça devrait aller. » Articula Nara en sortant de quoi allumer un premier feu, se redressant et affichant un sourire plein de bonne volonté à qui voudrait bien l’entendre.




"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 14:40

Le trajet semblait interminable. J’avais l’impression qu’on allait finir par mourir de froid dans ce camion. Et puis finalement, le véhicule commença à ralentir, puis certains commencèrent à sortir du camion visiblement ravis d’avoir d’être arrivés à destination. Giulia m’adressa un grand sourire. On avait réussi. On avait fait confiance à ces gens et on avait eu raison. Il n’y avait aucun infecté. Aucun créature décharnée ou à moins que ces dernières étaient ensevelis sous la neige et attendaient le moment propice pour nous attaquer. Je m’enlevai cette pensée de cette tête bien que je ne pouvais m’empêcher de trouver tout cela trop beau et facile. Mais ce qui était certain, c’était qu’on allait enfin reprendre un semblant de vie normale. Et puis, à présent tout le monde nous connaissait, du moins de vue et plus personne ne semblait agressif à notre égard.

Giulia avait beaucoup discuté avec la mère de Sven durant le trajet. Le courant passait bien entre elles, elles semblaient partager beaucoup de points communs. En ce qui me concerne, j’avais dormi quelques heures par ci par là. Je devais avoir une belle tronche de déterrée avec ma petite barbe et mes cheveux trop longs et ébouriffés. Une bonne nuit de sommeil, une bonne douche et une coupe me redonnerait vite une apparence humaine. Si les douches n’étaient pas fonctionnelles, je me laverai avec de la neige à peine fondue. En plus, la belle brune avait un peu de shampoing dans son sac à dos. Je demanderai à l’italienne de s’occuper de mon cas. Un peu d’intimité ne pouvait guère nous faire de mal…

Un silence de mort régnait sur la station nous donnant l’impression d’être seuls au monde. C’était réconfortant mais un peu inquiétant aussi dans la mesure où on ne pourrait compter que sur nous-mêmes en cas de pépin. J’imaginais que Giulia allait devenir l’infirmière de service mais peut être que quelqu’un serait plus qualifié qu’elle pour réaliser cette tâche. Me concernant, je pense que j’allais faire un peu de tout, c’est-à-dire chercher de l’eau, cuisiner et pêcher. Sécuriser certains lieux dangereux aussi car on redescendrait forcément en plaine pour rechercher des vivres.

Je suivis la famille de Sven dans le bâtiment. Il y faisait froid mais avec un bon chauffage, on pouvait vite redonner de la chaleur à ce lieu. Un bon coup d’aspirateur serait également bienvenu. Je regardai les chambres. Elles étaient petites mais les lits semblaient confortables. J’espérai vivement qu’on pourrait avoir notre propre chambre. En redescendant dans la salle de vie, j’imaginais un lieu convivial et chaleureux avant l’épidémie. J’espérai vivement qu’on pourrait récréer cette ambiance-là.  

Je regardai alors l’étrange barbu qui conduisait notre camion. Il y avait souvent une blonde près de lui. Sans doute son épouse. Je lui lançai alors en souriant :
-C’est cool cette endroit n’est-ce pas ? J’imagine que vous  devez être fatigué à devoir conduire ce camion durant tout ce temps !  Moi en tout cas, j’espère trouver une salle de bains. J’ai l’impression d’être un petit cochon en ce moment !

Je continuai alors à me balader dans le bâtiment avec la peur de tomber sur un infecté. Qui sait ? Rien ne prouve que nous étions complètement seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 16:24

Dans son regard on pouvait trouver beaucoup de soulagement. Comme tous ces visages qu'elle avait appris à connaître au cours de ces longues heures de route, elle était éreintée. Son corps n'en pouvait plus et elle peinait à marcher dans la neige qui lui allait jusqu'aux genoux. En s'avançant derrière le groupe qui se hâtait à l'entrée, elle espérait voir un morceau de pièces, de lampadaires, quelque chose qui ressemblait à la chaleur d'un foyer.

Elle avait même serrer la main de Tam et frôler celle de Dante au passage, essayant de leurs sourires. Ils étaient enfin arrivés. Loin de toute civilisation, à l'écart de l'horreur du stade, loin du sang et de la douleur. Voir tous ces visages s'illuminer eu le don de lui faire oublier qu'il lui manquait quelque chose ou plutôt quelqu'un. Elle aurait tout le temps de ressasser ses émotions plus tard...

Kassandra ne s'était pas avancée dans l'antre, elle était restée un peu en retrait tout en regardant par le petit fenêtre. Il y avait un salon, un grand salon, où des chaises avaient été retourné sur des tables. Tout était à l'abandon. Avec ce qui était diffusé à la radio, était-il possible que personne ne soit rester ici ? Elle aurait parié qu'il y aurait eu un semblant de vie, une cabane, quelqu'un perdu dans la vie sauvage. Mais rien. Tout ceci était à eux. Et comme le monde avait décidé de s'écrouler, ils pouvaient très bien s'y installer. Ça donnait un semblant d'espoir après tous les événements qui s'étaient succéder.

« Je vais faire un tour... » Elle avait froid, bien sur. Mais il était inutile de s'amonceler tous dans l'entrée, et elle n'y voyait rien de toute façon. Elle préférait retourner vers le cabanon où elle avait cru bon de découvrir des choses utiles... La neige dans le paysage donnait un aspect à la fois fantomatique et reposant.
Fatiguée, elle forçait toutefois sur ses jambes pour avancer vers la petite maisonnette sans vraiment s'inquiéter qu'on la suive ou non. Elle arriverait peut être à trouver une petite cabane, des pelles à neige ou autres. Être utile à l'extérieur en attendant que d'autres trouvent ce qu'il fallait à l'intérieur. Si elle avait réellement envie de se poser, une part d'elle même avait besoin d'activité malgré la fatigue. Elle disparut à l'intérieur de la maisonnette et trouva assez vite ce qu'elle cherchait. Elle prendrait le temps de découvrir l'intérieur du chalet plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1640
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 17:29


    Le trajet avait été éprouvé et nous avait pris près de dix jours. Dix longs jours pour atteindre un endroit que nous aurions atteint sans problème en temps normal ; quand il y avait encore des chasses neige et que la station était habitée. Mais ce n'était plus le cas, plus rien de tout cela n'était désormais. Nous y sommes arrivés vers la fin de l'après-midi et le soleil froid avait déjà bien décliné dans le ciel, se cachant déjà pratiquement. Quand les camions ralentirent pour presque s'arrêter, j'en était sorti afin de jeter un œil aux alentours ; tout était si blanc, la neige nous arrivait jusqu'aux genoux, et il y avait ce bâtiment énorme qui se dressait devant nous, tout aussi froid que le reste. La première pensée qui me vint fut celle de l'hôtel Overlook dans The Shining ; secouant la tête pour m'ôter de telles images, je reportais mon attention sur le paysage. C'était époustouflant, malgré la neige qui tombait encore on distinguait parfaitement toute l'immensité de ce qui nous entourait. Je crois que je n'aurais pas souhaité de meilleur endroit.

    Souriant légèrement, je rejoignis le groupe qui s'était arrêté devant l'immense bâtisse. Posant un bras sur les épaules de mon fils, je suivis le regard de Christy et admira l'endroit où nous allions nous installer. Bien qu'il semblait froid et abandonné, je ne doutais pas une seconde que nous allions en faire quelque chose qui en vaudrait vraiment la peine. Ma pensée s'intensifia au moment où nous entrions dans le grand bâtiment ; certes, il était vide et poussiéreux, mais il s'en dégageait quelque chose de rassurant. Il y avait toute cette place, quelques vieux fauteuil, et surtout il y avait ces quatre foyers qui une fois allumés montreront certainement tout ce que cet endroit avait à offrir ; une maison. C'était du moins ce que j'espérais. Pris dans ma contemplation, je ne remarquais pas le temps filer et fut étonné de revoir Christina et Sven aussi vite ; les yeux de mon fils semblaient s'être ranimés malgré la fatigue, comme la plupart d'entre nous. Toujours un peu dans la découverte et l'optique de pouvoir enfin nous reposer, c'est avec un léger sourire que je répondis à ses dires.

« Cet endroit me paraît vraiment parfait, une fois qu'on se sera occupé du rez-de-chaussé on pourra vraiment se sentir bien je pense. »

    Cela faisait quelques jours que nous n'avions pas recroisé de Coyotes, et quand bien même c'était le cas ils étaient relativement isolés. Un peu plus et on pourrait se croire en vacance d'hiver. Je suivis des yeux Christy qui alla s'adresser à Gary, puis écouta le petit discours de Nara ; elles avaient bien raison, nous lui devions beaucoup de chose, lui qui n'avait pas flanché malgré la perte de Rose et Norman. Mon regard s'assombrit un instant et j'eus le besoin de sortir un peu, simplement profiter de tout ce qui nous entourait et de ce nouvel endroit qui serait le notre une fois que nous l'aurions remit un peu à neuf. Posant Mon bras sur celui de ma femme, je lui signalais d'une voix basse que je sortais un peu pour aller chercher ''des trucs'' dehors.

    Traînant dans la neige, j'étais épuisé d'avoir à lever ainsi les pieds et avait simplement envie de m'affaler sur l'un de ces canapés douillets devant un feu. Jetant un œil vers la cabane devant laquelle nous étions passé, je remarquais que la porte était ouverte. M'en approchant calmement, j'aperçus Kassandra occupée à chercher je ne sais quoi ; je n'avais pas encore eu l'occasion de lui parler depuis... depuis que j'avais coupé le bras de son amie, autant ne pas tourner autour des mots. Toquant à la porte pour attirer son attention, je lui fis un léger sourire. En y repensant, je n'avais pas réellement engagé une vraie discussion avec qui que ce soit depuis notre départ du stade, tout se limitait à quelques mots ; me passant une main nerveuse sur la nuque, je réfléchis à mes mots, me doutant qu'elle ne pardonnerait peut-être pas ce que j'avais fait.

« C'est un chouette endroit hein, ça va nous faire le plus grand bien de pouvoir enfin nous reposer... Comment tu te sens ? »



Revenir en haut Aller en bas
Edwin I. Cross
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 136
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 20:08

Après la panne, il y eut encore un long moment de voyage. Comme à chaque fois qu'ils étaient dans les camions, Edwin posa la tête contre les genoux de Lilou, à qui il trouvait toujours une place sur les banquettes. Cette fois, c'était elle qui portait le sac contenant le rapace tandis que lui dormait du mieux possible. Il en avait passé, des jours et des heures à monter la garde ou à s'occuper du camp. Il pouvait donc bien fermer les yeux, le temps d'être enfermé dans cette caisse de transport. D'autres seraient aptes à rester sur leur garde pendant qu'il récupérait un minimum d'énergie. Étrangement, il se sentait comme un téléphone portable qu'on branche une vingtaine de minutes en espérant qu'il tienne jusqu'à la fin de la journée. En même temps... Dix jours... Dix putain de jours à voyager. Dix jours à vouloir rejoindre la station. Enfin, dix jours, grosso merdo. Ed n'avait pas tenu les comptes. Quel intérêt de toute façon, puisqu'il fallait juste qu'ils se cassent et se réfugient ailleurs. Et c'est ce jour là qu'ils arrivèrent. Son amie blonde le réveilla doucement et c'est avec beaucoup d'efforts que le fauconnier ouvrit les yeux.

Comme les autres, il descendit du camion et inspecta des yeux les alentours. Rien. Du moins, au premier regard. Gary avait joué son rôle de guide jusqu'au bout. Il avait même récupéré les clefs et avait ouvert une des bâtisses. Si les survivants étaient déjà nombreux à s'y engouffrer, Ed, lui, ne le fit pas. En galérant à marcher dans la neige qui lui arrivait jusqu'aux genoux, l'homme se rapprocha de Lilou et lui fit un grand sourire, un sourire emplit d'espoir.

- On y est... File. Entre à l'intérieur et réchauffe toi. J'vous rejoindrai.

Les autres étaient bien assez nombreux pour gérer l'intérieur du chalet, de ce fait, il rejoignit les quelques personnes s'affairant à sortir les caisses du camion, les aidant à les monter sur le palier de leur nouvelle maison. Non, il n'était pas encore prêt à mettre les pieds à l'intérieur. Pas encore. Il lui fallait un peu de temps... C'est pourquoi il dirigea ses pas vers le cabanon où Gary avait récupéré les précieuses tombe-barrières permettant d'accepter au baraquement. Dans un jeu, ç'aurait sans doute été le moment où le joueur verrait un "Level clear". Malheureusement, ça n'avait rien d'un jeu. Arrivant à la cabane à clefs, l'homme eut la surprise d'y trouver Kassandra mais aussi Alan. Pour ne pas les effrayer, il posa doucement les mains sur leurs épaules et se mit à leur hauteur avec un petit sourire.

- Vous non plus, vous voulez pas rejoindre les autres tout de suite ?

Toujours son sourire, un sourire qui se voulait encourageant et rassurant à la fois. Il n'avait pas été là quand June avait perdu son bras, ni quand elle était partie. Il ne voulait pas, pour ce dernier point. Une épreuve bien trop difficile à surmonter. Mais dans un échange de regard, il voulait faire comprendre à la jeune femme, à peine plus jeune que lui, qu'il serait là pour la soutenir si elle avait besoin. La main sur l'épaule pressa doucement puis il observa à son tour les différents morceaux de métal. Chacune ouvrait une potentielle porte vers un Eldorado ou, à contrario, vers un Enfer. L'endroit, de visu était désert, mais qui sait ce qu'abritait les autres bungalow. S'assurant alors que son arme était chargé, Edwin le replaça à sa ceinture et passa un bras autour des épaules de la blonde.

- On fait le tour du proprio ? On a de quoi faire là. Et qui sait, on trouvera des trucs sympas. Vous en pensez quoi ? ?

Ed avait eu un élan de sympathie, un de ces trucs qu'il n'avait pas eu depuis quelques jours. Il laissa au duo le choix de réfléchir à son offre pendant qu'il chourait quelques clefs. Heureusement qu'elles étaient étiquetées, au moins, ils sauraient quoi utiliser. Maintenant, restait qu'à trouver les bonnes serrures. Enfin, il bougea, se dirigeant vers une maisonnée proche de leur habitats principales, jetant quelques regards dans son dos, pour savoir si la jeune femme et le père de famille le suivaient ou non. Avec un peu de chance, ils tomberaient directement sur les vêtements chauds et ils auraient plus à se trimbaler leurs vêtements trempés par la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Mer 27 Jan 2016 - 22:47

J’aurais bien été avec Kassandra et Edwin que je voyais partir au loin, mais je me rendais à l’évidence, mon corps n’était pas d’accord, j’avais envie de rentrer dans cet endroit m’y installer et puis surtout dormir. On verra plus tard pour se laver, ce n’est pas grave. J’ai besoin d’un bon lit avec des draps et qu’on me fiche la paix pendant une journée entière peut être même deux. J’avais les yeux lourds et la démarche de plus en plus lente. La neige qui m’arrivait aux genoux n’aidait absolument pas mes mouvements.

Il faudrait qu’on trouve des pelles pour la dégager. On pourrait même se faire des murs de neige tout autour. L’idée me faisait marrer, j’avais clairement plus les yeux en face des trous pour penser des trucs comme ça. Il y avait un entassement de gens vers l’entrée de l’habitation. Je me demandais si c’était une sorte d’hôtel. Je n’avais jamais vraiment passé de vacances au ski étant donné qu’il y avait des montagnes pas très loin de chez moi. Enfin, ça, c’était avant d’arriver à Seattle. Je souriais bêtement, l’idée d’avoir un toit sur la tête me réchauffait le cœur, si bien qu’en rentrant dans la pièce j’avais l’impression d’avoir gagné cinq degrés.

Doucement les gens s’agitaient pour faire des feux dans les cheminées et même remercier Gary. C’était grâce à lui qu’on était toujours là. En vie avec un tas de courbature, de contusion et de maux en tout genre. Il devait être remercié, mais je n’en avais guère la force pour le moment. Mes yeux tombaient et j’avais presque du mal à tenir debout. J’avais besoin d’un but pour regagner un peu d’énergie. Je déposais mes affaires dans un coin de la grande salle. Ne plus avoir tout mon bazar sur le dos c’était comme si j’avais perdu dix kilos. J’avais pris bien soin de tout poser correctement pour ne rien abimer. Juste ma dague était restée à ma ceinture, elle ne pèse pas bien lourd et au moins j’aurais de quoi me défendre au cas où.

Nara était tout aussi épuisé que moi visiblement. Elle voulait allumer les feux ce qui me paraissait une bonne idée pour commencer. On aurait tout le temps de dormir une fois que l’atmosphère serait réchauffée. Je me demandais alors comment on organiserait les chambres. N’y a personne qui sera là pour dire toi tu vas la et toi ici. Je me demandais si on partagera une chambre avec Dante, enfin on était vachement trop collé l’un sur l’autre ses derniers temps. J’avais entendu des rumeurs comme quoi on était en couple et tout.

- Attend Nara, je vais te filer un coup de main. J’ai beaucoup aimé ce que tu as dit tout à l’heure.

Je lui faisais un sourire alors que je déplaçais une grosse buche. J’étais en galère total. Mes jambes s’emmêlaient dans tous les sens alors que j’essayais de marcher droit. Le poids de la buche était plus lourd à chaque pas que j’arrivais tant bien que mal à faire. J’avais l’impression d’avoir deux pieds et deux mains gauches. Une fois arrivé à l’âtre, j’allumais le feu avec un allume-feu que j’avais gardé sur moi et mon briquet. J’étais contente, ça en faisait un sur les quatre. J’avais fait une part de mon travail. J’avais hâte que Kass m’explique comment faire du feu d’aventurier.

- J’espère que je n’irais pas dormir trop loin de chez toi ! Je pourrais venir vous faire des coucous sans traverser tout le couloir.

Je fis un clin d’œil à la brune et un sourire en coin. Je l’appréciais sincèrement cette fille. Je savais que j’avais encore beaucoup de choses à lui raconter et qu’elle aussi. En tout cas, j’avais hâte qu’on soit installé et qu’on puisse avoir une hygiène de vie meilleure qu’à Century.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation - New Beginning   Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas
 

Animation - New Beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» « Bien le bonsoir, je suis l’animation de la soirée ! » | Ft. Camille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-