Partagez | .
 

 Don't scare me anymore. [Pv Alistair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don't scare me anymore. [Pv Alistair]   Lun 29 Fév 2016 - 15:57

Comment me clouer le bec, chapitre I, tome I. C'est plus ou moins comme ça qu'elle pourrait appeler son bouquin s'il lui venait l'idée d'écrire un rapport détaillé de notre rencontre. Diantre.. C'est qu'elle a des ovaires, la petite, pour oser me parler comme ça à moi, le vil pirate armé et menaçant. Oser défendre ses valeurs comme elle le fait, en revendiquant ses droits, bien consciente que je suis tout à fait susceptible de ne RIEN en avoir à foutre, ouais je l'avoue, ça me la ferme et quelque chose de bien. A mesure qu'elle prend de l'assurance, mes sourcils se haussent et mon sourire en coin s'agrandit. Putain, c'est juste magnifique de voir une minette se transformer en tigresse prête à mordre.

Quand elle termine, il ne reste que le silence, que je ne prend pas la peine de briser immédiatement. Je la regarde fixement dans les yeux, soutenant son regard, histoire de ne pas non plus perdre la face et m'écraser. Histoire aussi de la défier, de la mettre devant sa réaction, et de voir jusqu'où elle est capable de l'assumer. C'est pas le tout de se laisser emporter, mon gars.. Un jour ou l'autre tout l'monde a l'courage de l'faire, ça. Ce qui importe, c'est de garder position après l'avoir fait. Montrer que ce n'sont pas juste des putains de paroles. Et à la voir finalement me demander son sac en retour, j'comprend qu'elle ne plaisante pas, la biche.


" Ha !

C'est tout ce qui sort de ma grande gueule. Un petit son surpris, étonné, retroussant le coin de mes lèvres pour présenter ma dentition toujours aussi parfaite. J'me demande un peu ce qui vient de se passer ouais.. Mais j'vais pas nier, ça me plaît. C'est exactement ce que j'attendais d'elle. Renverser les barrières et me montrer qui elle est réellement. Maintenant que j'l'ai vue, je sais que j'peux commencer à lui faire confiance. Ainsi donc, sans broncher, j'lui tend son sac.

Tu l'as bien mérité. C'est exactement ce que je voulais entendre, Fawn.

Un pirate qui t'fais preuve de respect, ça n'arrive que quand t'en as dans l'froc, mon gars. Même si t'es une meuf. Surtout une jolie meuf paumée comme elle.
Je sais que quoi qu'il arrive, je n'aurai pas d'informations sur ses éventuels alliés.. C'est dommage, j'aurai bien aimé aller leur rendre visite avec mes copains, histoire de bavarder un peu de ce qu'il y a à prendre et à laisser. Mais finalement.. Non. Même.. Je n'en ai plus envie. Maintenant que j'la vois telle qu'elle est, je n'ai plus vraiment envie de m'en prendre à ses ressources. Comme je n'ai même pas eu envie de m'en prendre à elle. Pourquoi le ferai je ? Quel plaisir pourrai je prendre à la dépouiller là maintenant et la laisser à la merci d'la mort ? Penser simplement à ça me fait même mal au ventre..


On se détend maintenant. On peut juste passer un peu de temps à discuter si tu veux. Ou tu peux t'casser si tu préfère. J'vais pas te tirer dans l'dos, j't'en donne ma parole.

J'lui montre la porte de la main gauche. J'lui offre une issue, une chance de s'en aller, et le pire mon gars, c'est que j'suis sincère.

Mais avant ça, j'suis désolé de t'avoir foutu la trouille. J'peux pas me permettre de faire confiance à n'importe qui. Alors si j'croise quelqu'un pendant que j'suis en train de piquer des trucs, je menace. Comme ça, j'ai le contrôle de la situation. Je sais c'que je vaux, et j'bute pas les gens comme ça sans raison. Pour les autres, par contre.. J'en sais foutre rien.

J'passe ma main sur mon front. C'est rare que j'montre mon côté sympa comme ça. Surtout à une meuf, haha. D'habitude, j'suis plus du genre à m'les taper et à les laisser derrière ensuite. Dans le genre rien à foutre, j'suis le champion. J'ai fait ça toute ma chienne de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don't scare me anymore. [Pv Alistair]   Ven 11 Mar 2016 - 20:21

Don't scare me anymore.


 
feat : Alistair & Fawn

C'était quand la dernière fois que je m'étais ainsi affirmée ?

Ah, oui y a pas si longtemps. Feather, la sœur de Dwight a la don de toujours me chercher et me rabaisser depuis que je suis arrivée dans le camp. Et même... Oui même avec elle, je ne suis pas sûre d'avoir ainsi cherché à m'emporter. Faut dire qu'elle ne me menace pas de mort, je sais qu'au fond elle cherche juste à évacuer sa colère envers la première venue, et c'est bien entendu tombé sur moi. Quoiqu'il en soit, comme à chaque fois que je m'emballe et me met en colère, j'ai l'impression que des fourmis me piquent le bout des doigts et que mon cœur semble sur le point de transpercer ma poitrine à chaque pulsation. C'est intense parce que c'est rare, je n'aime pas être ainsi, avoir cette sensation de perdre le contrôle... Je n'apprécie pas du tout. Je prône les valeurs humaines, l'entraide, la générosité, la gentillesse et le pardon. Mes parents m'ont élevée pour que je sois ainsi, que je pense aux autres avant moi, que je vois le bien en chacun plutôt que le mal. Mais le monde a changé et Dieu me met à l'épreuve. Voilà en tout cas ce que j'en pense, oui, ça ne peut être que cela et il faut croire qu'il veille encore sur moi, car je suis encore vivante. Malheureusement parfois je vois ma façon d'agir se corrompre, s'adapter à ce nouvel environnement hostile ou tout le monde se tire dans les pattes. La question qui se pose dans mon esprit depuis un moment maintenant est : Dois-je alors changer ou rester la même ? Je serais d'abord tentée de ne pas changer, mais aujourd'hui je me rends compte que ce n'est pas aussi facile. Si je ne m'étais pas énervée, Alistair aurait-il eu ce sourire satisfait sur les lèvres ?

Chacun de nos choix agit sur bien des points ensuite. Mon regard toise le sien. Je m'attend à ce qu'il renchérisse, qu'il sorte de nouveaux arguments pour me montrer que je me mets le doigts dans l'oeil et dans l'intention de me remettre à ma place. Mais non. Le silence s'installe avant que je finisse par lui demander poliment mon sac. « Ah »... Voilà ce qu'il me sort en affichant ensuite un large sourire qui me fait arquer un instant les sourcils, surprise. C'est tout ? Je m'attendais à tout sauf à ça, pourquoi je le fais sourire comme ça ? Non attend, faut pas que je décroche maintenant, je l'observe sans rien dire alors qu'il se penche pour prendre mon sac et me le tend. J'ai un instant où je ne bouge pas, marquant un temps de réflexion voir s'il est sérieux ou pas. Je l'imagine bien me l'enlever finalement alors que je tend la main en ricanant. D'abord hésitante je finis par attraper mon sac, pour l'amener à moi sans le lâcher du regard. Sa phrase ensuite me fait légèrement sourire, mais pas parce que je trouve ça gentil, juste que j'ai l'impression d'être mise à l'épreuve comme une enfant et que je n'aime pas beaucoup cette sensation. Je me contente de sortir un « hmmm » en me redressant, gardant mon sac en main et je laisse un léger soupire se frayer un chemin entre mes lèvres. La tension redescend d'un cran, j'ai l'impression d'avoir sauté en parachute à cause de cette poussée d'adrénaline, que seuls des gens comme moi qui n'y sont pas habitués ressentent. Oui juste pour une petite colère, mais je n'y peux rien, je ne contrôle pas.

Il me montre ensuite la porte, me proposant soit de rester discuter un peu, soit de partir sans craindre qu'il ne me tir dans le dos. Je ne sais pas trop si je dois le croire, il peut très bien me rendre le sac et me tirer dans le dos pour le récupérer ensuite, se marrant bien ensuite d'avoir joué ainsi avec une inconnue un peu trop naïve sur les bords. Seulement les excuses qui suivent ne me laisse pas de marbre. Je l'écoute attentivement, mon visage se détendant légèrement. Vois le bon Fawn, pas que le mal... Je lance un regard à la porte puis soupire, posant mon sac à mes pieds.

-Je n'ai pas envie de partir, je suis venue chercher de quoi me réchauffer, je n'ai pas trouvé encore ce que je voulais, puis si je t'ai croisé... C'est peut-être pas pour rien non plus.

Les rencontres ne se font pas seulement par le fruit du hasard. Ma foi me dicte que tout est destiné à arriver pour une raison. Qu'elle soit bonne ou mauvaise. Peut être que ce début mouvementé était nécessaire pour une meilleure entente entre nous, même si ça s'arrêtera à aujourd'hui et que nous ne nous reverrons jamais. Alistair pourrait m'apporter quelque chose qui sait, ou inversement.  De nouveau je passe mes doigts sur ma croix dissimulée sous mon haut. S'il y a bien des moments où je ne dois pas oublier mes croyances, c'est bien dans un comme celui-là.  Je continue donc pour en revenir à ses excuses.

-C'est vrai qu'il y avait meilleure comme approche... Mais je ne peux pas vraiment t'en tenir rigueur, nous avons chacun notre façon d'agir, le principal est que tu ne m’as pas tuée... Je dois dire que ce n'est pas dans mon programme. Pas tout de suite en tout cas.

Je souris sur la fin. Oui je n'ai pas l'intention de mourir, pas avant d'avoir retrouvé mon frère, après... Tout dépend de son état lorsque je le reverrais en fait. S'il est mort je pense que je ne me battrais plus autant pour survivre.
Bref. Je bouge un peu, m'avançant vers la fenêtre, une main posée sur mon bras. Je me tourne un instant vers Alistair toujours assis dans ce fauteuil de patron. Je trouve ça assez étrange que nous soyons dans une ambiance si calme alors qu'il y a cinq ou dix minutes il me menaçait de son arme. Mais il est temps de passer à autre chose sûrement. Posant mon épaule sur le cadran de la fenêtre, mon regard dérive entre l'extérieur et Alistair.

-Dis moi... Ton... Tes habits. C'est assez original... c'est comme ça que s'habillaient les pirates je crois non ?

N'ayant jamais vu de films sur cette époque, n'ayant en tête que des images flous de ce que j'ai pu voir de ses pirates, je dois dire que je ne suis pas sûre de moi en lui posant une telle question. Il aurait le chapeau, je ne dis pas, mais sans je n'arrive pas à savoir si c'est bien un accoutrement de pirate ou juste des habits en cuir mis de façon plutôt hors norme. Ramenant une mèche de cheveux derrière mon oreille mon visage se tourne légèrement vers la fenêtre. Le soleil décline, mais quelque chose attire mon attention. Des silhouettes passent dans une ruelle juste en bas. Je me redresse automatiquement, me penchant presque la tête contre la vitre pour essayer de voir en bas mais impossible. Sans me retourner, gardant un œil sur le fantôme de ses « personnes » je partage ce que j'ai vu.

-Je crois qu'il y a du monde, mais je n'sais pas si ce sont des contaminés ou pas...

Comprenant que je ne les verrais pas revenir dans mon champ de vision, je me tourne finalement vers Alistair en levant une épaule. Je dois dire que tout à coup je me sens très bien dans ce bureau, l'envie de me battre ne me gagne pas. Mais alors pas du tout. De toute façon ce n'est sûrement rien... Et s'ils rentrent on les entendra avant qu'ils ne nous entendent nous.

...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don't scare me anymore. [Pv Alistair]   Jeu 17 Mar 2016 - 8:27

Tu vois mon gars, j'suis pas le salopard qu'on a pu t'décrire. Pas totalement, enfin.. pas vraiment. J'suis plutôt du genre à tenir ma parole, c'bien pour ça que je lui laisse, son sac. De toutes façons, j'm'en fous totalement des conneries que peuvent trimbaler les donzelles. C'est sûr, l'ambiance vient de changer, et tu sais quoi mon gars ? J'aime avoir ce pouvoir. Faire changer les choses en quelques secondes, juste avec une parole, un geste, une attention totalement différente de ce que j'pouvais montrer juste avant. Aussi fou et imprévisible que l'océan, j'te l'dis. C'est c'qui t'arrive quand t'as passé tes plus belles années à naviguer sur l'atlantique. Bref. Cette décontraction, cette nouvelle légèreté ne m'fend pas plus le fion, bien au contraire. J'suis pas pour les rencontres musclées avec les donzelles. D'ordinaire j'suis plus du genre à faire le baise main, et pas que la main.. Courtoisie, charme, drague.. C'est c'que j'suis mon gars. Tu l'sais bien, combien sont tombées face à mon sourire ?

Ce sourire, le même que j'affiche quand elle me reconnaît enfin. Un pirate.. Ah bon sang, ça fait plaisir d'entendre ça. D'ordinaire, c'est plutôt baltringue, connard costumé, ou ce genre de conneries qui servent à m'appeler. Et en général, ça se passe très mal ensuite. Une bonne pêche dans la tronche, rien de tel pour rappeler à un connard qu'on est sérieux. Fier comme un paon, j'avale encore une bonne gorgée de ma bouteille et me redresse, me présentant à elle avec toute la classe que je peux inspirer. Les mains tendues, le large sourire aux lèvres, je lui réponds.


" Ah ! Bien vu ! Je suis un pirate, ouais. Oh je sais je n'ai pas de navire, mais on s'en fout de ça. Ca se passe là dedans - je cogne deux fois ma tête du poing - et surtout là. - je cogne deux fois ma poitrine, désignant mon coeur. - Y en a beaucoup qui diront que j'suis qu'un putain de bandit mais ce sont de grosses conneries. Un bandit, c'est comme une merde. Moi, j'suis un pirate, parce que j'ai des valeurs. J'obéis à un code, ma.. euh.. Mh non tu vas encore mal le prendre.

Et c'est qu'elle couperait presque la parole maintenant. Heureusement, c'est pour m'avertir d'un truc important. Y a du mouvement là dehors, et ça n'a pas l'air de la brancher plus que ça. Je m'approche donc de cette fenêtre qu'elle s'obstine à reluquer. Je jette mon coup d'oeil, ne voyant passer que le vide. Mais pour le coup, j'lui fais confiance. Maintenant qu'elle m'a parlé en toute franchise, je n'ai plus à redouter ses petites combines. Je crois.

Fawn, t'as vu quoi exactement ? Ca avait l'air de vouloir s'pointer par ici ?

Je la regarde, fronçant légèrement les sourcils. Non, ce n'est pas la trouille qui m'anime, ce serait foutrement bien mal me connaître, mon gars. Je déteste juste les surprise de c'genre. Même Fawn est une surprise dont j'préfère me passer, même si elle est vachement agréable à mater. D'ailleurs, à c'propos..

Hey, j'suis crédible si j'te dis que j'suis là pour te protéger ? Muhaha.."

Je lui sers mon sourire le plus ravageur, agrémenté d'un clin d'oeil meurtrier. Ce combo parfait qui a fait chavirer tant de coeur, et ensuite verser tant de larmes. Alistair, l'incorrigible, le séducteur fou.. J'ai bien envie d'ajouter un nouveau chapitre à cette longue histoire. Reste à voir comment elle réagit à ma plume, la belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don't scare me anymore. [Pv Alistair]   Ven 20 Mai 2016 - 19:59

Don't scare me anymore.


 
feat : Alistair & Fawn

C'est pas tous les jours qu'on croise un pirate.

Avant, alors que la population était bien plus importante sur terre je n'en ai croisé aucun. Là, quand voir un humain non contaminé devient rare, je tombe sur un homme habillé et répondant aux codes d'un pirate. Comme quoi, tout type de personne a survécu. Ou alors est-ce cette contamination qui l'a rendu à moitié fou. Mais en le regardant, j'ai l'impression vraiment qu'il est né et a grandit dans ce monde-là. Bateaux, pillages, carte au trésor tout ça. Enfin c'est en tout cas l'idée que j'ai des pirates à travers les livres que j'ai pu lire. J'imagine bien qu'à l'heure actuelle la définition d'un pirate est différente. Cependant, un fou aussi pourrait donner l'illusion qu'il a toujours été ce qu'il croit être. Avec mon esprit assez étriqué, je dois dire que j'ai du mal à le comprendre ou même assimiler l'idée qu'on puisse vouloir être quelqu'un d'autre. Je suis née d'une famille amish, je n'ai jamais prétendu ou voulu être dans la peau d'une autre. Je n'ai pas changé de valeurs, j'ai été simplement fidèle à mon éducation et mes origines.

Quand il m'explique ce qu'il est, je l'écoute sans rien dire. Il semble vraiment emballé, vraiment sûr de ce qu'il est et la nuance même du mot « pirate » comparé à « bandit ». Pour moi un pirate était aussi un bandit, même si l'inverse par contre est faux. Mais je ne dis rien, je pense qu'il pourrait mal le prendre et je n'ai pas envie de me retrouver encore de l'autre côté de son arme à feu. Je crois même qu'il serait plus apte à me tirer dessus par rapport à ça plutôt qu'autre chose. Donc autant ne pas chercher d'histoire. J'esquisse juste un petit sourire entendu, ne cherchant pas vraiment à savoir ce qu'il voulait dire à la fin avant d'être interloquée par cette ombre dans la ruelle en bas.  Une ou deux ombres, peut être des rôdeurs, peut être d'autres survivants. Sans attendre une seconde de plus je lui fait part de ce que je viens de « voir ». Il me rejoint et je lève les yeux vers lui lorsqu'il me demande avec plus de détails ce que je viens de voir. Je hausse une épaule.

-C'était rapide. J'ai juste vu un mouvement, une ou deux silhouettes je ne sais pas... Si c'est juste en bas, peut-être que ça se pointera ici oui. Désolée je ne suis pas devin tu sais...

Je veux bien qu'il se pose ses questions, mais qu'est-ce que j'en sais moi s'ils veulent venir spécialement ici ou non ? Jusqu'à preuve du contraire, malgré une assez bonne intuition, je n'ai jamais pu prévenir l'avenir ou lire dans les pensées des autres. Dans l'optique qu'on puisse être attaqué, j'ai retrouvé -même si je ne l'ai pas vraiment perdu- mon sérieux. J'en pensais de même pour Alistair. Mais il me sort alors une phrase qui me prend de court. Son attitude, son clin d’œil et son sourire me font légèrement rougir. Je le regarde, un léger sourire aux lèvres, m'empêchant alors de rire. Je lève les yeux au ciel.

-Pas vraiment... J'ai lu qu'un pirate protégeait son trésor et son équipage seulement. Je ne brille pas et je n'ai pas le look d'une pirate.

Je reste quelques secondes là à le regarder avant de me dévier de lui pour rejoindre mon sac. Je prend mon arme à feu, regarde le chargeur et retient un soupire d'inquiétude de s'échapper de mes lèvres. Il faudrait que l'on soit sûr que personne ne soit venu discrètement dans le magasin et ne nous surprenne par surprise ensuite. Rangeant l'arme dans son étui fabriqué mains à ma ceinture, j'empoigne aussi ma hachette et lance un regard à Alistair, sourire en coin.

-Je vais aller voir s'il y a du monde en bas... T'en fais pas, la femme peut protéger l'homme aussi.

Peut-être que d'avoir eu son arme pointée sur moi et d'avoir pu m'exprimer fortement avec lui m'aura en quelque sorte décoincée. Un peu. Je lui sers un joli sourire et sors de la pièce. Mais ayant à peine franchi la porte, je m'arrête et repasse la tête dans la pièce.

-Bon... Tu viens ?


Je pouvais le faire seule, mais sur le coup, j'allais peut être me retrouver en sous nombre s'ils sont deux, alors... Je préfère peut être l'avoir à mes côtés oui.

...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don't scare me anymore. [Pv Alistair]   Aujourd'hui à 23:08

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't scare me anymore. [Pv Alistair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Alistair Souleater
» Quelqu'un m'a dit ♦ ft Alistair & Ambroise
» don't you trust me anymore? le 14/2/12 à 20h23
» On ne dérange pas un serpent • Alistair
» Halicia: Cause I don't blame you anymore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-