Partagez | .
 

 Friendship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Friendship   Dim 10 Jan 2016 - 1:42

Cela faisait à peine plus d'une semaine que Leroy était en poste à Seattle et il dirigeait déjà un chantier. Un mec riche qui faisait construire une maison en périphérique de la ville pour s'y installer avec sa maîtresse. Du moins, c'est ce que disait certains des hommes sous son commandements. D'ailleurs, pas mal de ces hommes, pour lui souhaiter la bienvenue, avaient décidé de l'inviter dans un petit bar d'un quartier tranquille. Roy s'y était pointé avec quelques minutes d'avance, prenant une table et demandant une bière. En réalité, il était arrivé avant tout le monde puisqu'il n'avait pas encore bien mémorisé les visages de ses comparses, de ce fait, il avait peur d'arriver et d'être dans l'incapacité de les reconnaitre. Même avec leur nom, il avait du mal. Enfin, sa bière était servie et ses compagnons arrivèrent les uns après les autres. La soirée pouvait commencer.

D'abord ils discutèrent des chantiers, pour essayer de trouver un sujet et très vite, les discussions tombèrent sur la fameuse maîtresse du client. L'un d'eux, Pablo, disait l'avoir vu avec le vieux riche lorsqu'ils étaient passés sur le chantier, décrivant ensuite une blonde pulpeuse, le genre de pseudo starlette prête à passer sous le bureau pour une jolie promotion. Certains lancèrent des plaisanteries puis le réel défi arriva.

- Attendez les mecs. Pablo, tu nous as dis à quoi elle ressemblait, Jackson tu dis que c'est le genre de meuf facile. Mark peut pas jouer, il est marié ce con et toi... Luke, c'est ça ?, tu joues ou t'es casé ? Parce que sinon, j'lance un défi. A celui qui arrivera à la pécho. Qui est tenté ?

Il ne considérait pas spécialement les femmes comme de vulgaires objets, il était pas misogyne, sexiste ou macho... Bon, si, macho, un petit peu quand même. Mais les filles faciles, c'était toujours bien à avoir dans son lit, même s'il valait mieux porter un préservatif, parce que bon, fille facile... Dans tous les cas, pour ceux qui acquiescèrent et acceptèrent le défi, c'était déjà un premier grand pas vers une amitié. Le temps passant, les bières descendants et les tournées payées par les uns et les autres avancèrent. Mark et Jackson s'en allèrent, restèrent uniquement Pablo, Luke et Leroy. Ils quittèrent le bar et se promenèrent paisiblement dans les rues. Hooker observait chaque endroit, cherchant à se repérer au mieux, histoire de ne pas se perdre totalement la prochaine fois qu'il passerait dans le coin. Il suivit patiemment ses guident puis finalement, ce fut au tour de Pab' de s'en aller, l'homme ayant reçu un appel urgent. Se retrouvant en tête à tête avec le blonde, Leroy plongea les mains dans les poches de son jeans et lui offrit un soulèvement d'épaules, l'air de dire qu'il n'était pas prêt à s'en aller.

- Et donc ? Tu y vas aussi ou tu m'proposes quelque chose ? J'ai jamais foutu les pieds à Seattle avant maintenant donc si tu veux jouer le local et me montrer tous les endroits cool, fais le maintenant avant que j'décide d'aller branler devant un porno.

A moitié sérieux, c'est un rire qui s'échappa finalement des lèvres du maçon. Il ne savait absolument rien de Waltz et s'il n'appréciait pas ses petites blagues, c'était clair et net que la soirée serait longue. Pourtant, Hooker s'était promis de faire l'effort d'être suffisamment agréable pour se faire un pote ou deux. Il était loin de son équipe d'avant, il s'agissait d'une nouvelle vie alors valait mieux avoir quelques connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Friendship   Sam 23 Jan 2016 - 16:26

La vie à Seattle lui convenait bien, il était passé par différents bleds jusqu'à présent, mais là c'était quand même une grande ville, dans laquelle il y avait toujours des trucs à faire. Ça lui plaisait bien. Il n'aimait pas spécialement rester à rien faire et sans perspective. Il avait enchaîné toutes sortes de taf jusqu'à celui-ci, tout récent : il avait intégré l'équipe d'un chantier. C'était Will, son pote taxi qui lui avait parlé de cette boite. Ça lui convenait, il connaissait ce genre de boulot et l'ambiance qui allait avec. Rien qui ne l'effraie. Puis il avait été rapidement mis sous la houlette d'un jeune chef de chantier qui venait de débarquer, Leroy. D'une certaine manière c'était pas plus mal, au moins ça lui évitait de devoir se faire une place dans une équipe déjà bien rodée. Là, plusieurs autres types arrivés par là plus ou moins par hasard qui allaient entamer le chantier d'une maison de bourge. Le genre de commande habituelle. Et jusqu'à présent, ça se passait bien.

Ce soir-là, ils avaient décidé de se retrouver pour officiellement souhaiter la bienvenue à Leroy, qui venait à peine de débarquer sur Seattle. Le bar était un de ceux où Luke avait ses habitudes et les autres compères avaient acquiescé sans problème. C'est qu'il fallait accueillir leur chef comme il se doit ! Lorsque Luke arriva, ils étaient déjà trois attablés et ils entamèrent assez rapidement la soirée et les premières consos. Tout naturellement on en vint à parler de la baraque qu'ils construisaient, du vieux riche qui l'avait commandé et de la maîtresse de celui-ci. Pablo n'arrêtait pas de dire que c'était la parfaite bimbo appâtée par le fric. Luke ne l'avait pas encore vue, mais il se l'imaginait assez facilement.

« Casé ? Tu t'fous de moi. Plutôt crever que m'engager dans quoique ce soit, j'prends l'bon, je jette le reste. » Il dit cela en lançant un coup d’œil à Mark qui grognait. « Chacun son truc, mec ! »

Il fallait admettre qu'en matière de relation, Luke était le parfait stéréotype du mec frivole qui fait ce qu'il veut quand il veut comme il veut. Son physique et son charme dont il savait parfaitement jouer l'aidaient pour beaucoup, et avec sa manie de ne jamais rester très longtemps dans une même ville, ça lui convenait bien. Le défi qu'avait lancé Leroy n'était qu'une formalité.

« J'te fais ça en moins d'deux, moi. » Qu'il répond avec un grand sourire.

Le reste de la soirée s'écoula le plus naturellement du monde, au fil des blagues salaces, des discussions de toute sorte et des bières. Nombreuses bières. A la fin, lorsqu'il ne resta plus que Leroy et Luke, dans une ruelle quelconque du quartier. Le blond réalisait qu'il ne connaissait pas encore bien son chef d'équipe, l'homme n'était pas du genre prise de tête, pourtant, au contraire. Il était franc dans tout ce qu'il disait ou ce qu'il entreprenait, et franchement, c'était pas plus mal. Luke n'aime pas qu'on lui prenne la tête. D'ailleurs, cela semblait se confirmer vu la remarque que lui faisait l'autre, le blond eut un rire à son tour.

« De la bande, on peut pas dire que je sois l'plus local, mais ça marche, j'ai eu le temps de découvrir de bons coins par ici. » Il fait mine de réfléchir et ajoute : « Ça sera malheureux d'en arriver là, y'a une boite de nuit pas loin, l'Oxygen, ambiance électro et toujours du monde... histoire qu'tu te finisse pas seul. Ou sinon j't'aurais bien proposé un poker, j'connais une bonne adresse pour, mais à tes risques et périls. »
Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Friendship   Dim 24 Jan 2016 - 13:56

Les mains toujours dans les poches, Leroy écoutait attentivement les propositions de son camarade. Boîte de nuit ou poker ? Choix difficile, vraiment difficile. Pourtant, à y réfléchir le poker le tentait vachement bien quand même. Mais la boîte aussi puisqu'il pouvait y avoir des morceaux de choix... Non, finalement, le choix était vite fait. Mieux valait investir son argent dans une bonne grosse soirée où y avait de l'alcool et des chances de pécho que dans le poker où il n'était pas non plus un as, en plus, se connaissant il aurait été capable de jouer jusqu'à perdre tout son salaire, du moins jouer jusqu'à gagner au moins une partie. Est-ce que ça valait vraiment le coup, de se faire déplumer ainsi ? D'autant qu'en plus, chez lui, il manquait encore pas mal de choses. Ouais, non, s'installer avant de faire le fou avec son fric.

- La boîte de nuit. J'aime bien le poker mais je préfère encore les potentielles demoiselles, leur compagnie est bien plus agréable.

Petit clin d’œil et une tape amicale sur l'épaule de Luke. Il attendit que son comparse prenne la tête du duo pour le suivre à pas lents. Les yeux bleus du maçon se posèrent sur toutes les façades, les rues, phares et ainsi de suite, comme s'il cherchait à graver chaque petit détail dans son esprit. Il aimait bien ce quartier de Seattle et il était bien content de passer par là en premier, ça donnait un bel aperçu de ce que la ville avait à offrir en matière de beauté. Et puis, son côté "ouvrier du bâtiment" se repaissait de l'architecture des différents immeubles. Combien de jeunes chefs de chantiers tel que lui s'étaient retrouvés fier de voir un projet mené à bien ?

- J'dois avouer que Seattle, c'est différent de ce que j'ai connu à Philadelphie ou même dans le Minnesota. Depuis combien de temps t'es là, toi ?

La causette, la causette. La causette, c'était le bien, quand même. Valait mieux ça que de se balader dans le silence le plus complet et lui plus incommodant du monde. Le but restait de passer une bonne soirée alors c'était pas le moment de faire l'asocial. Bon certes, Leroy ne partirait certainement pas dans les histoires personnelles genre "Soyons les meilleurs amis du monde, raconte moi toute ta vie" mais le fait que son premier bon pote soit un collègue de boulot, ça ne lui était pas étranger. Rien qu'avec son équipe dans le Minnesota, ses meilleurs copains, c'était ses ouvriers. Entre Katryn, la seule femme de la bande et Sam, Keith ou même Rodrigo, ils étaient inséparables. C'est eux d'ailleurs qui le poussèrent à faire son tatouage au bras. Inconsciemment, le géant effleura l'endroit du dessin. Sentimental, certainement pas. Nostalgique, un peu. C'était jamais évident de commencer dans un nouvel endroit. Effaçant pour la soirée le souvenir de son ancienne équipe et de sa vie d'antan, Roy jeta quelques regards aux demoiselles. Ils approchaient de la boîte.

- Eh beh ! C'est que ça m'a l'air pas mal ici. Tu y viens souvent ?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Friendship   Aujourd'hui à 5:19

Revenir en haut Aller en bas
 

Friendship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Friendship never fades [PM] (Sujet anniversaire ♥)
» FILONA ✖ Friendship never end
» What about friendship? [pv Cathy]
» (M) COLTON HAYNES ~ Friendship is sometimes stronger than love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-