Partagez | .
 

 Self Control ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 194
Age IRL : 28

MessageSujet: Self Control ...   Sam 9 Jan 2016 - 20:46


Faire des promesses que je suis incapable de tenir ? C’est tout moi ça… A croire que je ne changerais jamais. « Oui, Kaycee. Je viendrais te voir à ton match de baseball… » ou encore « Oui, Emy. Je viendrais avec vous au cinéma… » Je me rends compte à quel point j’ai pu être un mauvais père et un mauvais mari durant ces derniers mois. Combien de disputes ? Je l’ignore mais il y en a eu beaucoup. Et voilà que j’ai promis à Kaycee que j’allais tout faire pour retrouver sa mère. Encore une promesse que je n’arriverais pas à tenir ? Non. C’est impossible. Il faut que je trouve un moyen de contacter Emerson, j’ai besoin d’avoir des nouvelles, pour rassurer Kaycee. Je ne me remets pas de notre dispute, quelques jours plus tôt. Je m’en veux encore de l’avoir giflée. Je n’arrive pas à contenir ma colère ces derniers temps… En plus de l’avoir déçue en lui mentant à propos de l’épidémie, elle doit sûrement me détester pour ce geste incontrôlé de ma part. Jamais je n’aurais dû la frapper ainsi… Même si ce n’était pas fort. Il faut que j’arrête de m’énerver comme ça, même si elle me cherche comme elle l’a fait…

Il faudrait que l’on me laisse parler à Emy. Je suis certain qu’ils sont capables de la contacter, c’est sûrement possible. Les communications doivent toujours fonctionner, simplement… Ce n’est pas dans leurs priorités. Il faut que j’essaye encore… Peut-être qu’en insistant un peu ? Je l’ai déjà fait… J’espère seulement qu’elle se trouve toujours au même endroit, qu’il ne lui est rien arrivé, qu’elle n’est pas… Non. C’est impossible.

Je décide d’aller à la rencontre de quelques militaires. Et encore une fois, je tente d’expliquer, je demande… Je supplierais presque même… Mais c’est toujours la même réponse. Un « non » catégorique. Et évidemment j’hausse un peu le ton, eux aussi… Je parle encore plus fort… Mais ils renchérissent, se faisant plus menaçant « Mr. Je vous conseille de vous calmer. » Sérieusement ? Il croit quoi celui-là ? Que je vais sagement la fermer, m’barrer et le laisser faire son boulot tranquillement ? J’compte pas partir de là avant d’avoir eu ce que j’veux. Borné, je sais… Et ça risque de m’attirer des ennuis mais je suis trop en rogne pour m’en rendre compte. « Putain ! J’demande juste de contacter ma femme ! Elle est médecin ! Elle doit se trouver au Kindred Hospital. Et… » Pas le temps de finir que l’autre me coupe la parole. « Oh ! Je viens de vous dire que ce n’était pas possible. Alors maintenant, vous retournez au gymnase, où j’vous enferme pour vous calmer. » J’ai vraiment envie de lui envoyer mon poing dans la tronche mais je me contente de faire ce que l’on vient de me dire… Non sans montrer mon mécontentement. Je fais volte-face et je ne me prive pas de marmonner quelques mots. « Ouais, ouais, c’est bon. J’me casse. Ils servent franchement à rien ces putains d’incapables. » Evidemment j’ai bien pris soin de dire ça après être arrivé à distance raisonnable d’eux. Je n’ai pas tellement envie de me retrouver enfermé pour les avoir trop provoquer. N’empêche qu’ils me prennent bien la tête ceux-là… Je continue mon avancée, me dirigeant vers le gymnase. Va falloir que je trouve quelque chose à faire pour me calmer, c’est bien ça le problème…






Revenir en haut Aller en bas
Trey Cassidy
#Connard
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 19/03/2014
Messages : 473

MessageSujet: Re: Self Control ...   Dim 10 Jan 2016 - 15:26

Il fallait que je bouge ! Il fallait que je sorte et que je m’aère le cerveau, je devenais dans ce gymnase putain ! J'étais pas joueur de basket ball moi hein, si j'avais choisi de jouer au football, c'était aussi pour être en plein air. Alors ouais, effectivement je faisais pas mal de shoot de basket sur un des paniers du gymnase, mais ça me rendait dingue de faire que ça. Au pire... Vu l'heure qu'il était, la garde devait être relaxe... Peut être que je pourrais me glisser sneaky beaky dehors, fouler la verte et me faire quelques séances de fractionner... Je doute que je pourrais atteindre le stade, mais au moins le campus... De toute façon, j'étais même pas sûr de vraiment vouloir fouler la pelouse du terrain, c'était un coup à finir avec une balle dans le corps ça. Ils font chier sans déconner, pourquoi ils faisaient ça ? Un stade c'était pratique pour faire décompresser les gens, ouais ok ils ont laissé le petit terrain de basket bitumé dehors, mais c'est un peu dur quand tu te fais plaquer dessus... M'enfin.

Tenue de sport, je refis mes lacets de chaussures et rangeais le ballon de basket dans mon sac et poussais les portes du gymnase, l'idée c'était de rejoindre mes quartiers, enfin mon mètre carré, pour poser le sac de sport et observer les gardes pour voir si je pouvais atteindre la pelouse. Rapidement bien sûr, j'étais encore chaud du basket alors autant pas refroidir. Ouais, ça c'était le plan avant de croiser Barnett, il était encore énervé apparemment, genre à fleur de peau tu vois ? Le gars bien chaud pour recevoir une petite vanne de ma part. Je l'entendais ronchonner et incriminer des gars, sûrement un coup des treillis, encore, j'en avais entendu un hausser la voix quelques secondes avant. Pointant mes doigts sur lui en mode pistolet, main à hauteur des abdos, je l'interpeller en passant.

Alors Burningman, tu t'fais encore recaler pour ta femme ? T'inquiète grand, j'suis sûr qu'ils s'en occupent bien.

Quoi ? Oooh ça va hein, si on peut plus rien dire... M'enfin, l'idée c'était pas de m'arrêter et de taper la discussion avec lui hein, je me foutais pas mal de sa vie. Sa fille était une gamine cool et douée en sport, je l'aimais bien, mais ça s'arrêter là entre nous. Alors ouais j'savais pas mal de truc sur lui, sa fille m'avait raconter son métier prenant, son absence récurrente et sa grosse blessure flamboyante au dos... En fait, j'en savais pas mal sur lui ! Je lui tapais sur l'épaule en passant, histoire de, et me retournais quelques centimètres après l'avoir dépassé, l'interpellant à nouveau, un peu plus fort et moins plaisantin dans le ton, histoire qu'il comprenne bien que j'étais sérieux.

J'imagine que c'est plus facile de taper sur une gamine que sur un militaire, hein Barnett ? Pourquoi tu le gifles pas le treillis, il hausse le ton et il te parle mal, lui aussi... T'as peur de la réponse ? Hm ?

Le pointant du doigt, je me rapprochai, lâchai mon sac au sol et repris.

Tu cherches ta femme, mais p't'être qu'elle veut pas que tu la trouves hein.

J'avais le visage fermé, le regard fixé dans le sien, Kaycee m'avait raconté l'embrouille entre elle et son père, et la gifle qui en avait découlé, j'avais pas aimé. Je sentais qu'il bouillait, et je sentais l'adrénaline circulait dans mes veines... Aaaah...




Lequel d'entre vous
Prétend éteindre le Soleil ?
Tu m'parles de qui ? Est-ce qu'on se connait ? Est-ce que t'es trop petit ou est-ce que je te regarde du sommet ?
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 194
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Self Control ...   Dim 24 Jan 2016 - 1:27


Putains de militaires ! Voilà, ils m’ont foutu en rogne encore une fois. Faut vraiment que j’aille me changer les idées. Mais comment ? J’suis enfermé dans ce lycée, où y’a rien à foutre. J’ai l’impression d’être un lion enfermé dans une cage… Il faut que je me calme. Alors que je me dirige vers le gymnase, je croise un type. Je ne l’ai pas vu tout de suite, trop énervé pour me rendre compte qu’il est là, près de moi. C’est sa voix qui m’interpelle. Quoi ? Comment vient-il de m’appeler ? Je me redresse et je détourne mon regard vers ce type. Ah ouais Trey Cassidy… C’est vrai que Kaycee m’a parlé un peu de lui. Pourquoi il me parle d’Emy lui ? J’lui ai demandé quelque chose ? Non… J’crois pas…

Je continue de marcher, faisant mine de l’ignorer. Mais il revient, me tapant sur l’épaule et il se remet à me causer. Et évidemment, je n’apprécie pas du tout ce qu’il me dit. Il me cherche ou j’suis en train de rêver ? Qu’il s’occupe de ses affaires et qu’il me laisse tranquille… J’ai pas besoin qu’on vienne me faire la morale comme ça. Ce qu’il s’est passé avec Kaycee, ça ne le regarde pas. Je m’en veux énormément pour ce que j’ai fait… Je n’aurais jamais dû la gifler. Je le sais… Et je culpabilise suffisamment pour ça, pas la peine de me le rappeler. Je suis à cran ces derniers temps et ça n’arrange pas les choses. Je sais que ce n’est pas une excuse mais je suis réellement dépassé par tout ça. Et voilà que ce connard en rajoute… Il va me rendre fou… Je prends sur moi, et je me remets à marcher, le bousculant légèrement d’un coup d’épaule pour pouvoir passer… « C’est pas tes affaires, lâche moi… » Simple avertissement, pour le prévenir qu’il a intérêt d’arrêter son jeu s’il ne veut pas que je m’énerve davantage… J’suis pas d’humeur à supporter ce genre de provocation aujourd’hui… Mais visiblement, il n’a pas l’intention d’arrêter…

Il me provoque encore. Cette fois-ci, il va trop loin… Je ne vois pas pourquoi Emy ne voudrait pas me revoir… Non. Stop, Kendale… Rentre pas dans son jeu, il veut juste te pousser à bout. Ces quelques mots résonnent dans mon crâne mais s’en est trop. Je me retourne vers lui, lui lançant un regard noir. Revenant sur mes pas, je me rapproche de lui. Mon poing me démange… Je me retiens de toutes mes forces pour ne pas le cogner, pour ne pas faire d’histoire… Mais c’est plus fort que moi, je l’agrippe par le col de son t-shirt avant de me rapprocher un peu plus en lui hurlant dessus « Ferme-là ! T’as compris ?! Ça te regarde pas !! » Je le repousse vers l’arrière… « Allez dégage ! Retourne jouer avec ton ballon… J’te le dirais pas deux fois… » Second avertissement… J’espère pour lui qu’il a compris…






Revenir en haut Aller en bas
Trey Cassidy
#Connard
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 19/03/2014
Messages : 473

MessageSujet: Re: Self Control ...   Dim 24 Jan 2016 - 17:04

Ignore moi papy, vas-y... Je suis pas ta fille moi, quand je te parle, tu me regardes, on appel ça le respect, je crois. Enfin je sais pas, en tant que pompier, tu dois connaître ces choses là, non ? Le respect, l'honneur, l’abnégation, le don de soi, toutes ces conneries, tu connais non ? Alors quoi ? Qu'est-ce qui n'est pas mon affaire, hm ?! Le fait que tu cognes ta fille en privée, c'est ça ? Alors quoi, tu crois que tu vas partir comme ça ? Tu t'adresses à Trey, Mofukin, Cassiy là ! Tu prends mal mes vannes, tu fais le vénère, qu'est ce que tu veux... Tu veux qu'on se foute sur la gueule maintenant, j'suis ton homme. Bizarrement, la pique sur sa femme l'avait plus affectée que celle de sa fille... Remarque, celle sur sa femme n'avait eu que pour but de le blesser et de le chauffer à blanc... Oui bah j'avais envie de me battre, qu'est ce que tu veux ! D'une main contre mon torse, il m'envoya une impulsion et je reculais de quelques centimètres, bien ancré dans le sol, je n'avais pas vraiment bougé, mais ça avait dû lui suffire, le satisfaire. Coco, va falloir que tu fasses mieux que ça si t'espère gagner... « Je te le dirais pas deux fois »... sans déconner ? Je suis qui ? Ton fils ? Le gamin qui vient de mettre les brocolis par terre ? Crédible putain !

J'savais pas que Kaycee était ma p'tite sœur, papa. Alors quoi ? J'ai la permission de 17 heures pour aller jouer au ballon ? C'est dommage que maman soit pas au repas ce soir...

Je fis une petite mine boudeuse, histoire d'insister sur le foutage de gueule nucléaire que je faisais. Sentant l'adrénaline monter et le cœur s’accélérer. Je refis un pas vers lui, le poussant à mon tour en arrière avec les deux mains que je levais vers le ciel de chaque coté de mon corps ensuite.

Alors quoi ? C'est des conneries tout ce qu'on dit sur les pompiers ? L'honneur, la bravoure, la force ? L'école a hérité du fond du panier de ta caserne ? Le raté, celui qui fait honte à ses collègues ? Celui qui frappe sa fille ? C'est ça Johnny Blaze ? Sous tes airs de beau gosse triste t'es juste une merde ? Oh !

Rigolant pour me foutre de sa gueule, je rabaissais les bras et pointais du doigt l'ami en face de moi, me foutant clairement de sa gueule, à lui et pas à un autre. Me rapprochant rapidement, j'aurais pu lui asséner presque n'importe quel coup dans la gueule, mais je me contentai d'être très proche de lui pour pouvoir chuchoter, discrètement.

Juste entre nous, mets toi à la place de ta femme, tu cherchais vraiment à retrouver un loser comme toi ?

Puis je reculais un peu, souriant, fière de moi... Allez johnny, frappes moi. T'en meurs d'envie, cognes putain ! Le poussant à nouveau, plus fort cette fois, contre le mur, j'écartais à nouveau les bras et haussais le ton.

Allez putain ! Tu branles quoi Johnny ?! T'en meurs d'envie, ta mâchoire tremble ! T'attends quoi ?! Tu sais que j'vais répondre, c'pour ça ?! ALLEZ !

Ouais, j'étais vénère ça y est, le fait qu'il ne réponde pas, qu'il reste à subir comme merde, ça me gonflait ! Si j'avais commencé à le faire chier, c'était pour rire, le fait qu'il s'énerve était bonus, mais maintenant fallait qu'on se tape, je pouvais pas laisser tout cet afflux sanguin se gaspiller... C'Mon !!




Lequel d'entre vous
Prétend éteindre le Soleil ?
Tu m'parles de qui ? Est-ce qu'on se connait ? Est-ce que t'es trop petit ou est-ce que je te regarde du sommet ?
Revenir en haut Aller en bas
Kendale J. Barnett
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 194
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Self Control ...   Dim 7 Fév 2016 - 16:23


Mais c’est quoi son putain de problème à ce connard ? Pourquoi il cherche la provoc’ comme ça ? Comme si j’avais pas assez de problème à régler, faut qu’il me prenne la tête. Il faut que je me calme, que j’arrête de le calculer, que j’me barre d’ici… Mais il continue… Trouvant les mots justes pour me faire péter un plomb. Il en rajoute, à propos de Kaycee, d’Emerson… Il use de mimique stupide pour rendre le tout encore plus insupportable. Et évidemment, j’finis par rentrer dans son jeu. Il m’exaspère et je sens la colère monter rapidement en moi. Je vais finir par devenir incontrôlable, je le sais… Je me connais suffisamment pour reconnaître cet état d’énervement arrivant bientôt à son paroxysme… Et il continue, parlant ensuite de l’honneur chez les pompier ou une connerie dans le genre. Puis il en revient à ma fille et cette gifle que je lui ai mis. Il me traite de merde, après m’avoir repoussé à son tour… Je tique une première fois, prêt à lui foutre mon poing dans la figure mais je me retiens, encore. Combien de temps cela va-t-il durer ? Pas très longtemps, à mon avis…

Et voilà qu’il se marre, qu’il se fout de moi… Puis il se rapproche, me narguant une fois de plus. Mes poings me démangent mais je tiens bon… Ça ne sert à rien, je le sais. Tout ce qu’il cherche, c’est qu’on finisse par se battre. Je n’ai pas envie de lui faire ce plaisir mais je sens bien que je vais avoir du mal à me contenir. J’ai envie de lui crier dessus à nouveau, pour qu’il ferme sa bouche… Mais aucun mot ne sort d’entre mes lèvres, je me contente de le fixer, le regard sombre, les sourcils froncés. Qu’est-ce qu’il attend pour me frapper ? C’est ce qu’il veut, non ? Allez mon gars, vas-y… Je t’attends…

Cependant, il se contente de mots encore une fois… Usant encore d’Emerson comme prétexte pour me foutre en rogne. Et ça marche, évidemment… Et ça m’énerve encore plus de tomber dans le panneau. Mais je n’arrive pas à me calmer. Il me fait comprendre que personne ne voudrait retrouver un loser comme moi. C’est stupide, c’est puéril… Mais je ne le supporte pas. « Ta gueule ! Putain ! Ta gueule !! » Les mots finissent par sortir, mais ça ne m’apaise pas pour autant. Je sens la colère prendre le dessus… Je vais craquer… Trop tard… Et le pire, c’est qu’il l’a remarqué… Il voit bien que je suis prêt à le frapper. Ça m’agace, ça me fâche… Une nouvelle provocation, encore. Puis brusquement, un coup part, puis un second. Je lui assène deux coups de poing dans la tronche, sans retenue. D’un coup, je redeviens le mec que je ne supporte pas, le type violent… Qui n’a pas d’autre choix de frapper pour soulager toutes les tensions qu’il ressent. Je me déteste, quand j’suis comme ça. Mais je le déteste encore plus, lui. Il veut qu’on s’batte ? Ok… Qu’il me rende mes coups, pour voir… J’compte pas lui faire de cadeau. Les poings fermés, j’suis prêt… « Allez vas-y ! Cogne ! Que j’vois si ça confirme ce qu’on dit de toi ! Grande gueule mais incapable de rendre correctement les coups. Allez !! » C’est bien joli ses remarques à deux balles, encore faut-il qu’il montre ce qu’il a dans le ventre cet enculé. J’sais que ça ne sert à rien, tout ça… Se battre n’arrangera en rien les choses… Mais à vrai dire, à cet instant, j’en ai rien à faire. Tout ce que j’veux c’est démonter sa belle gueule, lui montrer que c’est pas lui le plus fort ici. Ouais… Des histoires de mecs… Débiles. Inutiles… Mais pourtant j’sais que j’irai mieux une fois qu’il aura pris quelques coups dans la gueule…






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Self Control ...   Aujourd'hui à 19:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Self Control ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Les logiciels pour BB
» Militaires démobilisés prennent le contrôle de l’ex-QG de l’armée au Cap-Haïtien
» L'antre du Fou
» Garadvishu, l'épée maudite [RESERVEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-