Partagez | .
 

 Animation de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2942

MessageSujet: Animation de Noël    Lun 21 Déc 2015 - 17:31




Animation de Noël

Il y a moins d'un an, Seattle fourmillait de vie et de joie. A l'approche du mois de décembre, les rues brillaient de mille feux, alors que les habitants sortaient pour la course aux derniers cadeaux, amenant les plus petits à la rencontre du Père Noël. Aujourd'hui pourtant, nulle étincelle de joie dans le regard des survivants. Noël est placé sous le signe de la peur, de la tristesse et de la fatigue. Pas de cadeau à faire ou de sapin à décorer, non. Uniquement l'attente, longue et incertaine, de savoir si un jour la situation finira par s'arranger.

En ce mois de décembre drastiquement différent de ceux que vous avez pu connaître, pourtant une infime étincelle ne cesse de briller. Faiblement, mais toujours présente malgré toutes les épreuves que vous avez dû endurer jusque lors. L'étincelle de l'espoir, qui vous permet encore d'avancer, malgré le contexte peu rassurant. A défaut de pouvoir construire votre propre sapin de Noël, et en prenant en compte que la grande majorité se retrouve sans famille pour cette période, ce n'est pas pour autant que la veillée de Noël est mise de côté.

Quelque chose au niveau des gradins luit doucement. Il ne s'agit pas vraiment d'un sapin non, mais plutôt d'une multitude de bougies allumées qui éclairent faiblement les nombreuses photos qui y ont été déposées. Des visages souriants, des moments du passé : des vacances au Colorado, une soirée en boîte de nuit, ou encore un portrait d'une jeune femme... Toutes ces photos que vous conserviez jalousement dans votre portefeuille et qui désormais vous permettent de rendre hommage aux personnes disparues. Kaitlyn, Julia, Bruce... Tant de noms d'inconnus qui pourtant ce soir ne le sont plus vraiment grâce à cet hommage.

Doucement, la foule commence à se rassembler autour de ce mur scintillant. Hommes, femmes, enfants. Chacun estime important de venir se recueillir en cette soirée de Noël.  
Revenir en haut Aller en bas
Rose A. Warren
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 28/03/2014
Messages : 1554
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Mar 22 Déc 2015 - 18:43


Noël.

Il fût un temps, ou elle avait adoré cette fête, quand elle n'était pas à l'hôpital. Faire les magasins pour trouver des cadeaux hors du commun pour Norman, Lara et Gary. Lever la tête vers le ciel et croiser les guirlandes illuminées de la ville, ou encore emmener son fils à la messe de minuit de l'église de Phoenix, alors qu'il avait 3 ou 4 ans. C'était une époque qu'elle avait sincèrement apprécié. Mais aujourd'hui, dans le stade... La magie de noël avait tout simplement disparu alors qu'elle se contentait de se morfondre dans son coin. Certes, Gary et Norman étaient vivants et avec elle, mais les autres personnes qu'elle avait pu connaître alors ? Ou étaient-ils à cette époque, et étaient-ils seulement en vie ?
Elle avait néanmoins fini par quitter son bureau de docteur improvisé pour finalement rejoindre Hope, et la discussion tenant en longueur, elles finirent par décider d'un commun accord de sans doute bouger un peu pour voir ce qu'il se passait au dehors.

Elles avaient noté un début de mouvement de foule, et l'idée d'aller voir ce qu'il s'y tramait lui donnait envie. Au moins, elle ne penserait pas à ses noëls passés, et ruminerait dans son coin. Elle serait avec Hope, les gens qui au final ici, devenaient sa famille, et ce serait toujours mieux que de se retrouver à l'extérieur, entourée des malades...
Et qui disait Noël, disait tenue appropriée. A défaut d'avoir le nécessaire pour ressembler à quelque chose, elle pouvait bien se permettre de mettre au moins une paire de Louboutin pour contrebalancer avec son jean et son épais manteau à capuche. Merde quoi. C'était tout ce qu'il lui restait de sa garde robe de princesse, autant les porter au moins une fois dans ce foutu stade.
Rejoignant enfin Hope et le reste de la fratrie Cooper, elles s'avancèrent en direction dudit endroit, ou quelques personnes étaient déjà sur place.


On se croirait presque à un enterrement quand même...
Ne put-elle s'empêcher de souffler à Hope en resserrant les pans de sa veste contre elle. Tu pense que ton cher Joshua sera là ?

Du coin de l'oeil, elle observait les nouveaux arrivants, souriant légèrement à ceux qui lui faisaient signe. Lara, Joey, Gary et Norman ne devraient sans doute pas tarder à venir par là. Et l'idée de ne pas pouvoir offrir de cadeau à son fils lui serrait le coeur, tout en se doutant qu'aucun parent dans l'assemblée n'avait eu l'occasion de sortir se balader dans Seattle. Fouillant dans ses poches, elle en sortit son briquet, observant les petites bougies déposés, en profitant pour en allumer une. Elle n'avait pas de photos, comme faisaient la plupart des gens à ses côtés qui déposaient des souvenirs de leur proche disparus, mais elle pouvait toujours allumer une veilleuse en hommage. Pour les disparus, mais aussi les gens qui comptaient toujours pour elle.

C'était toujours mieux que rien...


So cold
It's so quiet here
And I feel so cold
This house no longer
Feels like home.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Mar 22 Déc 2015 - 19:22

    Il ne voulait pas être là. Il ne voulait pas sortir de la tente ce soir. Il voulait se lover contre elle, comme quand il avait quatre ans. Qu'elle lui prépare un lait de poule, avec des cookies. Que ses frères hurlent pour savoir qui allait déposer les biscuits sur la petite table basse à côté du sapin, et Sarah pleurerait à cause du bruit qu'elle ne supportait pas. Papa finirait par rentrer du boulot, presque à la nuit tombée, il embrasserait ses fils, ferait voler sa fille pour qu'elle se mette à rire aux éclats, et puis ils partageraient un bon repas et se mettraient au lit en attendant que le barbu passe et dépose ses paquets au pied du sapin.

    Sauf que cette année, il n'y avait pas de sapin, pas de cadeau, pas de fratrie. Et le Père Noël s'était fait bouffer, là dehors.

    Et pourtant, sa mère lui avait demandé de l'accompagner. Il ne comprenait pas pourquoi, elle n'avait pas voulu lui expliquer. Lui n'était pas sorti depuis deux jours, bien occupé à s'occuper de sa chère maman dont l'état de santé le préoccupait. D'ailleurs il s'était dit que le lendemain, il irait voir cette doctoresse dont Hope lui avait parlé. Au moins, elle pourrait l'ausculter un peu et voir ce qui se passait.

    Et comme c'était une requete de sa mère, il avait fini par céder. Elle était tellement affaiblie ces derniers temps qu'il n'avait pas eu le coeur à la contredire, et qu'il avait bien vu que cette sortie était importante pour elle. Mettant son manque d'envie de côté, il glissa son bras sous le sien et l'emmena. Lorsqu'ils aperçurent les lumières, il comprit ce qu'il pouvait y avoir d'aussi important pour elle. Les gens commençaient à se masser, et ils eurent du mal à approcher. Et pourtant elle l'emmenait vers un endroit particulier.

    Et lorsqu'il vit, il comprit.

    Devant lui, 4 photos. Les visages de son père, d'Isaac et de sa famille, de Noah et de Sarah. Ceux dont ils n'avaient pas de nouvelles, et ceux dont ils n'en auraient plus jamais. Joshua sentit sa gorge se nouer, mais la main de sa mère qui se resserra un peu plus sur son bras lui rappella qu'elle avait bien plus besoin de lui que le contraire. Soudain, il réalisa qu'il ne lui restait plus que lui, et qu'il devait avoir se rôle de pilier.

    Les yeux fixés sur les photographies, il ne réussissait pas à regarder les autres visages. Il n'arrivait pas à voir la vérité en face. C'est à ce moment là qu'il comprit que la vie avait basculé, et que depuis le début, il était dans le déni.
Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 631
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Mar 22 Déc 2015 - 20:00

Elle aussi avait connu des Noëls un peu meilleur que celui-ci. Des biens mieux. Des années où elle avait le sourire scotché sur le visage sans pouvoir s'en défaire, à en avoir mal aux joues pendant des heures ensuite, à rire avec son frère à ne plus pouvoir respirer, où avec Kate au téléphone le soir, pour comparer l'ambiance de leur soirée respective. A se coucher tard pour se relever tôt avec une gueule de bois à cause du champagne, le ventre lourd à cause du repas, de la dinde qui pesait encore sur l'estomac, et du repas interminable de sa mère surtout.

Ils me manquent, lui avait confié Daryl un peu avant la tombée de la nuit, alors qu'ils n'étaient que tous les deux sous la tente.

Une première confession de son frangin depuis qu'elle était revenue. Une sincère et qui lui venait du fond du cœur. Durant un court instant, la brunette crut voir les yeux de son frère briller d'une tristesse amère, avant que l'homme ne se reprenne sans rien ajouter et en quittant la petite pièce où ils vivaient tous.

A moi aussi, souffla-t-elle pour elle-même sans l'adresser à quiconque.

Et la soirée avança.

Elle retrouva Rose pour discuter avec elle et passer le temps. Un peu pour faire comme si tout était normal alors qu'il s'agissait du soir préféré de tous les enfants dans ce stade, une soirée dont personne ne pourrait vraiment profiter. Trop d'absents, trop de morts au compteur. Plus assez d'espoir pour avoir envie de faire mieux.

Elles finirent seulement par descendre vers la pelouse en remarquant que quasiment tous s'y rendaient. La curiosité les attirant en bas. Elle adressa un sourire à sa voisine, en se retournant finalement. Sally et Daryl les suivaient de près, Emily dans les bras de son père. Et Hope se rendit compte ici qu'elle avait de la chance de les avoir encore.

Ne vois pas les choses comme ça, lui souffla-t-elle. C'est une grande veillée de Noël. C'est Noël. Ça devrait être une très belle fête.

Les deux femmes s'approchèrent encore, Hope prêtant son bras à sa voisine sur haut talons louboutin qu'elle enviait du regard, avant d'avancer jusqu'à toutes ces minuscules bougies se consumant devant des photos de gens disparus ou décédés. Une pointe d'amertume dans le ventre, elle se tourna vers Daryl, la gorge serrée en voyant ça. Elle n'avait pas de photos de ses parents. Laissée à la maison. Et elle le regrettait. Et son frère vit la détresse de sa jeune sœur, sortant de son porte feuille un portrait de deux personnes s'aimant malgré les années. Sa mère, tenant la main de son père, les deux se regardant avec toute la tendresse du monde, comme si c'était la première fois.

Son frère lui tendit simplement, et la petite brune l'attrapa entre deux doigts. Caressant le cliché, elle choisit de le mettre à côté de la bougie de Rose, retenant ses larmes.

C'était Noël. Ses parents adoraient Noël. Alors elle ne pleurerait pas. Elle se redressa plutôt avec un grand sourire, regardant tout autour d'elle. Là, plus loin, elle y trouva Joshua, et le désigna à Rose. C'était lui. Elle lui fit un signe de la main, avant de s'avancer vers lui, et une femme âgée qui se tenait à son bras. Se plantant timidement à quelques pas, elle lui fit d'une voix douce :

Même si ce n'est pas facile : Joyeux réveillon...

Elle retint son nom, mais pas les yeux brillants de tendresse lorsqu'elle le regardait. Ni son sourire bienveillant à l'égard de la personne qui l'accompagnait et qu'elle supposait être sa mère. Il se recueillait lui aussi pour les gens qu'il ne reverrait probablement plus.

Et Hope éprouvait une envie insoutenable d'être là, même discrètement, même en retrait, pour lui.
Sûrement parce qu'elle le comprenait.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Mar 22 Déc 2015 - 20:17

J'ai pas de cadeau pour toi, crapaud, désolé...
Pas grave, souffla Norman.
On en trouvera peut-être un une prochaine fois pour toi, rajouta Joey avec un grand sourire. Pour toi aussi Max !

L'adolescent bouda brièvement avant d'esquisser un petit sourire en coin. Ça faisait un moment qu'il n'était plus un enfant, et qu'il ne courrait plus après les cadeaux. Là, c'était différent. C'était pas vraiment Noël. Et ça se sentait dans le fond.

Ooooh, arrête de faire la tête, gamin ! Fit Joey en attrapant l'adolescent sous son bras.
Arg ! Joey ! Lâche moi !

Il y eut des rires dans le groupe, en particulier ceux de Norman et Lara qui s'amusaient beaucoup du comportement de l'homme. Gary, lui, se contenta d'un sourire en coin, dont il avait le secret.

Ils descendirent les marches les unes après les autres, Lara se tenant au bras de Joey en adressant un grand sourire au gamin de Rose. Ils avaient passé une partie de la soirée ensemble, autour d'un feu improvisé, à discuter du crew que les hommes avaient fréquenté et que Norman connaissait. Son «grand père », Graam, le père de Max, était souvent au cœur de la discussion. Graam, qui manquait à quasiment tous les protagonistes ici, à ceux qui l'avaient connu et fréquenté.

Mais plus que ça, c'était une ambiance, une famille, qui manquait. Si Gary avait toujours la sienne, la protection de ses frères était une absence pesante. Quand bien même il lui restait le plus important à ses côtés, ayant accepté de traverser la moitié du pays pour lui, parce qu'il n'avait rien d'autres pour se raccrocher, parce qu'il était un chien fou dans un monde de taré, Gary ressentait à l'intérieur un vide immense, pire que toutes les fois d'avant. Ce vide, ce rien, était une constante dans sa vie, mais là... Il était comme une bête sauvage à l'intérieur de ses entrailles, faisant plus de mal que de bien.

Sa famille était ici, au moins. C'était là sa seule manière de continuer. Tant qu'il en restait un.

J'aurais aimé avoir des photos, fit Joey en admirant l'autel et les bougies, un sourire trahissant sa peine.
Ouais, rétorqua Gary en haussant les épaules, Norman dans ses jambes.

Il attrapa son gosse pour le mettre sur son dos, et être sur de ne pas le perdre.
A la hauteur de tous les autres, il pouvait désormais voir les mêmes choses. Et alors, il souffla à l'oreille de son père :

On a qu'a retrouver maman. Tati Lara l'a vu tout à l'heure, on peut la chercher.

Gary esquissa un bref sourire.

Si tu veux, crapaud.

Lara les invita à la suivre, Joey passant les bras autour de ses épaules sans trop se gêner, faisant le tour parmi la masse de gens se concentrant au sein du stade.




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mar 22 Déc 2015 - 21:49

I wish you a merry christmas ! | RP Century Field

« Il paraît que le père Noël a prit des vacances. Il reste plus qu’un vieux lutin tout moche. » Avait annoncé Buzz en s’agenouillant près de Nara. Celle-ci essaya de le frapper au visage, mais elle manqua son coup et tomba presque de l’estrade. C’était elle le petit lutin de l’histoire. Elle avait essayé de confectionner de petites figurines en bois pour les offrir aux enfants, à qui voudrait en fait. Il y avait des animaux mal taillés, certains plus détaillés qui prouvaient le progrès de Nara pour la taille préhistorique. Elle était plutôt fière du petit zombie qu’elle avait tenté de représenter avec un vieux morceau de bois tout mort qu’elle avait récupéré.

C’était comme ça qu’elle passait le temps. Elle discutait avec qui se sentait apte à communiquer de manière civilisé bien sûr, et elle déambulait dans les lieux avec son copain Buzz, en espérant trouver quelque chose à faire. Autrement, elle taillait ces petites choses. Pas pour qu’on s’intéresse à elle, mais pour essayer de se rendre utile, et montrer aussi un peu quand même, qu’elle était capable de se servir de ses petites mains délicates. Les apparences sont parfois trompeuses, et Nara était sûre pouvoir se débrouiller seule. Mais ces militaires qui tenaient le campement les aidaient quand même beaucoup, et l’effet de groupe avait tout de même quelque chose de rassurant.

Il manquait quelque chose… « Allez, viens, grouille tes fesses on va rejoindre les autres ! » Avait insisté Buzz en se plantant devant son amie, avant de se passer une main dans les cheveux. D’ordinaire, il était plutôt possessif, regardait parfois les gens de travers et préférait rester dans son coin à dessiner. Mais c’était Noël, et Noël avait quelque chose de sacré pour ce garçon qui avait toujours eu une famille de merde. Nara quant à elle, se souvenait très bien des Noël passés avec son père. Ils étaient joyeux. Bien qu’ils n’aient pas une grande famille, ils avaient toujours des amis artistes de son père qui venaient passer les fêtes avec eux, dans l’atelier de Turner. Nara en était ravie, elle avait toujours de beaux cadeaux, bien qu’elle finissait souvent la soirée pour retirer une bouteille d’alcool des mains de son père endormit car trop saoul. Ça n’avait rien de traumatisant pour l’enfant qu’elle était.

Nara se bougea, se passa les mains devant le visage et emmena toutes ses petites figurines dans un vieux carton pour aller les déposer au pied du sapin. Elle se faufila entre les gens qui se parlaient, tout en discutant avec Buzz qui les regardait avec bien plus d’insistance qu’elle. Pas qu’elle soit impolie, mais elle n’avait pas envie d’avoir un pincement au cœur à se rendre compte que son père à elle n’était pas là avec eux ce soir. Alors elle tira la manche de Buzz pour qu’il la suivre, ce qu’il fit en reportant toute son attention sur elle. La jeune chercheuse se retrouva très vite près du sapin de Noël défraîchit. Il lui arracha tout de même un sourire. Elle se pencha et déposa au pied du sapin quelques figurines. Quelques petits chiens qu’elle avait sculpté dans le bois, les petits zombies, deux cerfs et un aigle. Elle se releva et resta un petit instant pour regarder l’arbre de Noël.

« Mon père dit que les arbres de Noël sont stupides. N’empêche que j’arrivais à le trainer en acheter un tous les ans. » Commenta Nara, alors qu’elle savait très bien que Buzz connaissait déjà cette anecdote. Un esprit de Noël bien endormit...



"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Edwin I. Cross
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 136
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Mer 23 Déc 2015 - 1:57

Noël... Pourquoi est-ce que ce mot brisait quelque chose en lui ? Ah oui ! Sans doute parce qu'il n'avait personne avec qui le passer. Enfin, personne de sa famille. Travis, "son" fils manquait à l'appel, comme Julia. Et ses parents, Jason, son frère et sa petite famille. Aucun d'entre eux n'était là...

Edwin avait passé sa journée à se morfondre dans sa tente, occupé à fixer Jonah, son porte-clé ornithorynque, objet que lui avait offert son garçon au Noël d'avant. Aujourd'hui, son petit avait 12 ans. Le 26 Décembre, son gamin en aurait eu 13... Et lui, lui ne pouvait même pas sortir pour aller le chercher. Il ne pouvait absolument rien faire. Même pas partir à la recherche de la famille Cross puisqu'ils pouvaient être n'importe où. Ed, de base optimiste se trouvait avoir un gros coup au moral. Sora, sur son perchoir improvisé, claquait du bec, signe qu'elle ressentait sa détresse émotionnelle. C'est dans un soupir et un effort considérable que l'homme s'était relevé et venait caresser la tête de l'oiseau puis ses ailes, aussi délicatement que possible. Se déplaçant à genoux, il récupéra un tupperware et l'ouvrit, sortit une lamelle épaisse de viande et la donna au rapace qui se régala sans plus d'histoire.

- Bon Réveillon, ma belle. Au moins, toi, tu peux le fêter sans te soucier du reste.

Prenant soin d'attacher son rapace au perchoir, le fauconnier récupéra sa veste et la passa avant de sortir. Dans un réflexe un peu idiot, il glissa ses clés, son porte-feuilles et son téléphone dans les poches de son jeans. Qu'est-ce que ça lui apporterait après tout ? Rien, en réalité mais c'était un geste rassurant, un geste de son ancienne vie, un geste qu'il ne voulait pas oublier, un geste plein d'espoir alors même que l'ambiance au sein du camp était lourd, pleine de tristesse. Instinctivement, ses pas l’entraînèrent à l'écart de la foule qui se déplaçait vers un même point. Ed n'y jeta même pas un œil. Non, il avait simplement besoin de s'isoler, de respirer. Suffisamment loin, il sortit Jonah de sa poche puis son portable. Le regard triste, il suivit son habituel rituel. Il composa le numéro fixe de Julia, espérant entendre sa voix ou même celle de son petit mais rien. La ligne était hors-circuit. Seul le vide répondait à ses appels. Nouveau soupir.

Le temps passa et après une dizaine de minutes à laisser le froid lui mordre le visage, il décida qu'il était temps de rentrer. Bousculant alors quelqu'un, il s'excusa profondément d'avoir été tête en l'air et laissa l'inconnu se diriger vers sa destination, le suivant des yeux. Enfin il prenait le temps de jeter un regard. Les vagues de va et vient l'intriguèrent puis finalement il se dirigea vers le lieu de tant d'intérêt. Plus il s'approchait, plus il sentait son coeur battre la chamade. Bon Dieu. Bon Dieu... Devant lui se dressait un autel improvisé, un autel pour la mémoire des disparus. Un instant, l'homme prit le temps de regarder chaque visage s'offrant à lui. Toutes ces personnes manquaient dans la vie des survivants. Parents, frères, soeurs, amis, amants, amours, enfants... Imitant alors certains rescapés, Edwin s'approcha du mur des lamentations et y plaça ses propres photos. Ses parents, heureux et amoureux, Jason, sa femme et leur deux bambins, Travis et Julia. Peut-être n'avaient-ils pas disparus, après tout. Peut-être qu'ils avaient tous trouvé refuges ailleurs et peut-être même qu'ils pensaient que lui était mort. Ou peut-être que finalement, l'épidémie avaient eu raison d'eux. Jamais il ne le saurait, au bout du compte...

Ultime petit geste symbolique, il alluma une bougie, comme les autres et s'éloigna pour se trouver un coin où passer cette sombre nuit de fête. Sombre nuit... Non. Non, il ne pouvait pas laisser ce moment se transformer en mélo-drame. En s'approchant de sa tente, il accosta quelques personnes, ici et là, avec son sourire le plus amical. Son but, c'était de redonner espoir aux gens, de garder espoir lui-même. Il était temps de faire quelques choses.

- Dites. Je sais que.... Que c'est pas forcément évident ce soir mais, accepteriez-vous de partager mon repas ? Inviter d'autres gens si vous le souhaitez. Je pense qu'il serait plus agréable de passer la soirée à plusieurs.

Ed se rendait compte qu'il venait de se lancer un pari impossible. Rassembler le plus de gens possible pour passer un vrai Réveillon, malgré la situation intérieure et extérieure. Challenge Accepted, même si pour le coup, il doutait totalement de son plan. Bah ! Au moins, il tentait. Il tentait pour toutes ces personnes, visage ornant les gradins, pour ceux qui n'étaient plus. Au moins, il essayait quelques choses pour les vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation de Noël    Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Animation de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» « Bien le bonsoir, je suis l’animation de la soirée ! » | Ft. Camille.
» [ANIMATION] Le Serdaigle Tueur =D !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-