Partagez | .
 

 Can I trust someone ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 12:56


MARK BUTCHER
31 ANS • AMERICAINE • DEALER • TRAVELERS

i've got a war in my mind

Même si le monde s'écroule autour de lui, Mark résiste à l'appel du désespoir. Il surmonte tant bien que mal les obstacles qui se dressent en travers de sa route. La survie est devenue son objectif principal, tellement qu'il en vient à oublier son humanité. Me & only me, voilà sa philosophie. Son coeur de pierre étonne plus d'une personne, car ce n'est pas le genre de personnes à partager ses biens par pure générosité. Au contraire, il aura tendance à râler, à refuser plusieurs fois avant d'accepter. Cependant, c'est un individu de confiance qui paie toujours ses dettes. Vous lui venez en aide, il vous rendra la pareille, car la seule idée de devoir quelque chose à autrui le dérange. Son caractère prétentieux est plutôt agaçant. Il ne peut pas s'empêcher de se donner un côté mauvais garçon. C'est plus fort que lui, il veut toujours attirer l'attention d'autrui. Lorsqu'il dispose de quelques minutes, il aime prendre le temps de peigner ses cheveux, s'observer au travers d'un miroir ou d'une vitrine. Ancien junkie, Mark a un petit faible pour l'héroïne. En possession de drogues, il commencera à avoir des sueurs froides, des tremblements. Son envie de prendre une dose sera visible, le rendra inattentif, négligent. C'est d'ailleurs dans ces moments-là que le jeune homme aura le plus besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer. Il ne peut pas gérer sa dépendance par ses propres moyens, car son esprit n'est pas assez fort pour ne pas céder à la tentation. En matière de combat, il n'est pas un expert en matière de combat à mains nues, mais il n'est pas pour autant un adversaire à prendre à la légère.

and blood on my hands

Mark est un homme en bonne condition physique mesurant un mètre soixante-quinze. Il avait pour habitude de raser son crâne, mais en ces temps de trouble, il se préoccuppe peu de ses cheveux châtains complètement ébourrifées. Son visage à la barbe naissante est plutôt rond. Ses yeux bleus paraissent remplis de malice, au milieu du visage, un petit nez au-dessus de lèvres roses et fines. Vous pouvez aussi noter Mark n'a pas changé de style vestimentaire. Il privilégie les tenues décontractées à base de jeans, vestes et de baskets. Pour affronter les zombies, il possède un démonte-pneu rouge encore en bon état et un pistolet caché au niveau de la ceinture. Mark n'est pas le genre d'individus à masquer ses émotions, au contraire, il n'hésite pas à montrer les dents lorsque quelque chose ne lui plait pas par exemple. Ses sentiments et états d'âme transparaissent beaucoup sur son visage, que ce soit la mélancolie, la tristesse, la fatigue, la joie, la quiétude... En règle générale, Mark ressemble à un voyou, mais il faut apprendre à le connaître pour découvrir sa véritable personnalité. Dans un sac-à-dos noir, il conserve une lampe torche, quelques vivres, une photo de son meilleur ami Andrew et lui, une mince couverture et une bouteille d'eau à moitié vide. Mark possède une très belle montre, le seul objet de valeur qu'il a osé emporter avec lui. Notons aussi la présence de deux tatouages sur sa peau, une au-dessus de sa main droite, l'autre sur son dos.

a storm is coming

Ma voix se faisait hésitante. J'avais beau de réfléchir, les paroles ne me revenaient plus. J'étais sur scène, un micro à la main, debout, en train de tituber. Le public était mécontent. Il s'était rendu compte que mon esprit était en train de planer. Les huées parvenaient jusqu'à mes oreilles, mais je me foutais de ce que pouvait ressentir mes fans. Une canette apparut dans les airs et percuta avec violence mon visage. Pourtant, un sourire niais restait figé sur mes lèvres. J'étais vraiment défoncé. Un homme m'attrapa par l'épaule, me tira et m'emmena avec précipitation vers les loges. Je lui dis d'aller moins vite, qu'il n'y avait pas de quoi se presser, mais l'individu redoubla de vitesse et sa poigne gagna en force. Ma remarque l'avait visiblement mis en colère. Une fois à destination, il ouvrit la porte de ma loge puis me jeta sur un canapé. Après être tombé lourdement dessus, je m'allongeai afin de piquer un bon somme. Cependant, mon manager, que j'avais finalement reconnu, fit exploser sa colère.

- IMBECILE ! Je croyais qu'on avait déjà réglé ce problème ! Mais NON ! Il a fallu que tu replonges dedans la tête la première. Pourquoi donc ? Hein ? Tires un trait sur le passé ! Oublies-le !

Les fantômes du passé ne cessent pas de vous hanter. Andrew Miles avait été mon meilleur ami. Nous étions nés dans le même hôpital. Nous avions grandi dans le même quartier. Nous avions fait l'expérience de la pauvreté et de la misère, de l'échec et du danger, mais aussi du succès, de la richesse, de la notoriété ensembles. Nous étions promis à de grands destins dans le milieu musical. Mais, voilà deux mois qu'Andrew était mort. Une maison en flammes, un enfant pris au piège, les secours encore loin. Andrew n'avait pas hésité. Il a foncé tête baissée, a affronté le brasier et sauvé le gosse. Mais une poutre enflammée était tombée au mauvais moment sur sa tête. Andrew avait été stupide. Il n'aurait pas dû sacrifier sa vie pour un gamin. Il n'aurait pas dû m'abandonner.

Des larmes s'écoulèrent sur mes joues. Frank Jones sembla regretter de m'avoir crié dessus. Il savait à quel point la mort de mon camarade, non, de mon frère m'avait déchiré le coeur. Par contre, il n'était pas décidé à être le spectateur de ma déchéance. Il ne voulait pas rester les bras ballants tandis que je me consummais à petits feux. Il était comme mon père. Mes parents étaient des individus influents et riches, mais trop occupés par leurs affaires respectives pour se soucier du bien-être de leur progéniture. J'avais coupé les ponts avec eux à l'âge de dix-huit ans en raison de divergences d'opinion. L'idée que leur fils devienne chanteur, plutôt que médecin ou bien architecte, leur était inconcevable. Avec Andrew, nous partîmes de rien jusqu'à arriver aux sommets, parmi les grands de ce monde. Nous accédâmes aux hauteurs dont nous avions toujours rêvées, mais malheureusement, le départ de mon ami entraîna ma chute. Devenu un junkie, je n'attirais plus les foules et rares étaient les personnes qui assistaient à mes concerts. Ces derniers vivaient encore dans l'espoir, dans la possibilité du retour de l'homme envoûtant que j'avais été, mais au fond de moi, je le savais mort.

- T'inquiètes pas, Frank. J'vais me reprendre en main. Laisse-moi une semaine et je serais de retour sur scène. Plus de drogue, promis.

- Je ne t'accorderai pas de seconde chance, désolé. J'y ai songé depuis un certain temps et vu ta prestation d'aujourd'hui, c'est décidé. Tu vas en cure, Mark, que tu ne le veuilles ou non.

on the highway to hell


La cure ne fut d'aucune utilité. Dans les premiers temps, je parvins à m'en écarter en décrochant un travail de caissier. J'étais décidé à retrouver une vie saine et équilibrée. J'avais trouvé un studio qui n'avait rien de luxueux, à plusieurs kilomètres du centre-ville. Cependant, le manque d'argent se manifesta rapidement. Vu qu'il était hors de question de demander de l'aide auprès de mes parents, je partis à la recherche de vieux amis en mesure de me donner un boulot moins légal. Grâce à l'ami d'un ami, je devins un dealer. L'argent ne devint plus un problème, mais comme un de ces papillons de nuit attiré par la lumière, la drogue redevint le centre de mon attention. Mon patron disait qu'un bon dealer ne touchait pas à la marchandise, mais mon addiction, cette amie perfide, n'était pas du même avis. Je pris donc la décision de m'enrichir sur le dos de mon boss tout en consommant sa marchandise. Ce dernier remarqua au fil du temps que quelque chose clochait dans les chiffres de vente des derniers mois et trouva sans difficulté le coupable. Contraint de fuir sous peine de me retrouver six pieds sous terre, je terrai donc chez un ami de confiance Gary, parti en vacances aux Philippines. J'avais emporté des vivres et mon pistolet, car je ne savais pas combien de temps je devais me faire discret. Mais je n'aurais jamais cru qu'entre-temps, le monde partirait en sucettes. Je tins exactement un mois au sein de ma tanière avant d'en sortir afin de me ravitailler en nourriture et en eau.

time to meet the devil

• pseudo › Neo
• âge › 18 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Top 50 RPG Wink
• Ton ancien personnage ? › Nop.
• et tu le trouves comment ? › Sympa
• présence › 3-4/7

• code du règlement › Ok by Jay
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3309
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 20:23

Bienvenue parmis nous Very Happy



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Daniel F. Gallow
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 142
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 21:06

Bienvenue parmi nous ! Very Happy



   
   
   


J'ai volé mon âme à un clown, un cloclo mécanique, du rock & roll cartoon.

Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Bobby Smith
Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 1588
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 21:45

Le géant essaya de se camoufler dans la pénombre.

Euh... Bienvenu sur le forum... euh... fais attention à toi ok ?



Perdre les gens qu'on aime vous affecte en profondeur. La douleur est ensevelie dans votre corps, votre âme et votre cœur. Et en résulte alors un énorme gouffre de souffrance et de douleur. Ce gouffre peut transformer un être de lumière en ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 612
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 22:02

Bienvenue You and only you!


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Jack Matheson
Horsemen
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 29/11/2015
Messages : 142
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Lun 21 Déc 2015 - 22:32



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6186
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Sam 26 Déc 2015 - 7:50

Bienvenue Mark !

Désolée pour l'attente concernant ta fiche mais comme tu dois t'en douter, nous sommes pas mal occupés avec les fêtes Wink

Je m'en occupe le plus rapidement possible



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Can I trust someone ?    Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Can I trust someone ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 06. [Schuester's] Trust me.
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Jesus je suis pas sur que jte trust sur celle la...
» SCARSIN → I don't trust words I trust actions.
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-